Désagréments pdf - Medical Essentials

Commentaires

Transcription

Désagréments pdf - Medical Essentials
Pour améliorer votre confort
• En positionnant correctement votre bébé et en lui faisant bien prendre le sein vous supprimerez la
douleur qui survient au tout début de l’allaitement.
• Donnez le sein dès les tous premiers signes manifestés par bébé. Il sera plus patient et coopératif
tandis que vous travaillez à avoir une bonne position.
- Si vos mamelons sont douloureux exprimez un peu de lait et appliquez le doucement sur le
mamelon après la tétée pour aider à hydrater et à protéger votre peau.
• Si vos mamelons sont douloureux, crevassés ou qu’ils saignent, appliquez une lanoline purifiée telle
que Lansinoh, sur le mamelon après la tétée.
• Offrez d’abord le sein le moins douloureux.
• Changez vos coussinets d’allaitement fréquemment. Evitez ceux qui ont une doublure plastique.
• Utilisez des coquilles d’allaitement pour empêcher les vêtements de toucher vos mamelons
douloureux.
• Si vos mamelons vous démangent, s’ils pèlent ou si vous avez une sensation de brûlure, demandez
l’aide d’un(e) consultant(e) en lactation certifié(e), d’une animatrice de la Leche League ou d’un
professionnel de santé compétent.
Le réflexe d’éjection
Le réflexe d’éjection est une libération d’hormones qui est importante pour le succès de
l’allaitement. Durant le réflexe d’éjection, votre corps chasse le lait en dehors des alvéoles et des
canaux lactifères jusqu’au mamelon. Ce peut être si fort que vous pouvez entendre votre bébé
s’étrangler ou avaler pour faire face au flot de lait. Certaines femmes ne sentent pas quand le réflexe
d’éjection survient. D’autre disent qu’elles ressentent un picotement ou une brûlure. C’est une
expérience subjective qui varie d’une femme à une autre
Gêne au niveau des seins
Quand votre production augmente, vous pouvez sentir vos seins très pleins. Si vous êtes
inconfortable, appliquez une compresse chaude juste avant la tétée pour mettre en route le flux.
Faites téter le bébé plus fréquemment pour diminuer l’engorgement. Si votre bébé a du mal à téter
quand vos seins sont très pleins, exprimez un peu de lait pour assouplir le mamelon et l’aréole. Cela
sera plus facile pour bébé de prendre le sein. Vous pouvez également utiliser des compresses froides
sur les seins entre les tétées pour diminuer l’inflammation. Si le bébé tète efficacement, cette
plénitude diminuera en 12-48 heures.
Un mois après le début de l’allaitement environ, vos seins vont devenir plus souples. C’est le signe
que votre corps s’est adapté à la fabrication de lait.
Les fuites de lait
Les fuites de lait sont un effet secondaire normal de la grossesse et de la lactation. Cela peut arriver
avant, mais le plus souvent après la naissance de votre bébé. Certaines femmes n’ont jamais de
fuites de lait. Pour celles à qui cela arrive, l’utilisation de coussinets d’allaitement dans le soutiengorge vous permettra d’être confortable et de garder vos vêtements secs. Quand votre corps aura
trouvé son équilibre pour produire du lait, les fuites disparaîtront progressivement.
Mamelons ombiliqués ou invaginés
Examinez vos seins avant la naissance pour détecter des mamelons plats ou invaginés.
Placez votre pouce et index autour de votre aréole de façon à former un "C", à environ deux
centimètres de la base de votre mamelon, doucement rapprochez votre index et votre pouce. Votre
mamelon doit pointer en avant. S'il reste plat ou au contraire fait un creux en arrière, consultez votre
médecin, une consultante en lactation IBCLC ou une association d'allaitement.
Porter des coquilles forme mamelons (voir Les basics de l'allaitement) pendant le dernier mois de la
grossesse aidera vos mamelons à se former bien que certaines études rapportent qu'un bébé
correctement mis au sein (voirQuand et comment débuter l'allaitement) tètera quelque soit l'état
des mamelons de sa mère.
Dans cette situation, il sera très précieux pour vous de comprendre et d'apprendre à bien mettre
votre bébé au sein, de discuter avec une consultante en lactation avant la naissance de votre bébé.
Engorgement
Les seins peuvent devenir sensibles, tendus, chauds.
Pour remédier à cela :
• allaiter bébé souvent ou utiliser un tire lait. Exprimer un peu de lait jusqu'à la sensation de confort
ou juste quelques minutes, juste assez pour que les seins redeviennent souples. Cela n'augmentera
pas votre production de lait.
• appliquer des compresses froides après les tétées ou - et des compresses chaudes humides juste
avant les tétées,
• faire un massage circulaire juste avant la tétée et pendant la tétée peut aider.
Mamelons douloureux
Les mamelons douloureux sont fréquents au début. Ceci peut signifier que votre bébé n'est pas bien
positionné au sein (voir Quand et comment débuter l'allaitement). Si la douleur disparaît dans la
première minute et que le reste de la tétée est confortable, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Si ce n'est
pas le cas, contacter une consultante en lactation ou une animatrice d'association.
Les causes des mamelons douloureux
Bébé n'ouvre pas assez la bouche et ne prend pas une grande partie de l'aréole en bouche.
La lèvre inférieure n'est pas ourlée vers l'extérieur correctement. Bébé aspire le sein dans sa bouche
au lieu d'ouvrir grand au moment de le prendre.
Bébé serre les gencives au moment où vous enlevez le sein.
Bébé irrite les mamelons plats ou invaginés en essayant de les attraper ceci pendant les premiers
jours de l'allaitement.
L es mamelons macèrent dans l'humidité pendant une longue période.
Suggestions
Améliorer la mise au sein. Demander de l'aide à un professionnel de l'allaitement.
Inciter bébé à finir le premier sein avant d'offrir le second
Si les mamelons sont abîmés, exprimez un peu de lait avant d'installer bébé ou appliquer Lansinoh
pour accélérer la guérison et atténuer la sensibilité.
Canaux lactifères bouchés
Un mauvais drainage du lait peut être à l'origine d'un canal lactifère bouché. Les causes possibles de
canaux lactifères bouchés sont multiples , les symptômes :
une rougeur sur le sein, chaude et sensible au toucher.
Traitement du canal bouché
Porter des vêtements et un soutien gorge qui ne compriment pas.
Se reposer, rester couchée jusqu'à amélioration.
Allaiter aussi souvent que bébé accepte et/ou exprimer votre lait.
Allaiter huit à douze fois par 24 heures.
Appliquer des compresses chaudes humides sur la région sensible avant la tétée.
Positionner bébé de telle manière que sa langue soit du côté de la zone enflammée engorgée.
Masser doucement la zone tendue pendant la tétée avec la pulpe des doigts en mouvements
circulaires.