Monsieur le Président de la République Palais de l

Commentaires

Transcription

Monsieur le Président de la République Palais de l
Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
Paris, le 17 mai 2016,
Monsieur le Président,
à la veille de la Conférence nationale du handicap (CNH), au nom des dizaines de
milliers de familles que nous représentons, nous tenons à vous alerter sur une situation
particulièrement inacceptable.
Depuis que le Secrétariat d’Etat en charge des Personnes Handicapées s’efforce
d’accélérer la réforme tant attendue des pratiques en autisme, dans le champ du
diagnostic, de la prise en charge et de la formation continue pour tous les
professionnels, les familles, et leurs représentants associatifs, subissent des attaques,
pressions et menaces de plus en plus violentes de la part de professionnels de la
psychiatrie psychanalytique, et plus récemment de leurs syndicats et fédérations.
Les personnes autistes et leurs familles sont toujours menacées dans leurs droits : droit
au diagnostic, droit à des interventions conformes à l’état de la science, droit de ne
pas subir des traitements inhumains et dégradants, droit de vivre en milieu ordinaire,
droit à la citoyenneté, et même droit de vivre en famille pour les enfants, puisque des
travailleurs sociaux obtiennent de les faire retirer à leurs mères.
En s’appuyant sur les recommandations émises par la Haute Autorité de Santé et
l’ANESM en 2012, avec des approches validées qui conviennent aux familles et à de
nombreux professionnels, le plan autisme 3 a posé les bases scientifiques et
méthodologiques de l’actualisation des pratiques et du respect des droits qui y sont
rattachés. Vous êtes le garant de ce plan. Pour en consolider les effets, c’est
maintenant vers un plan autisme 4 qu’il faut s’orienter sans tarder.
Les personnes autistes et leurs familles ont assez souffert de l’obscurantisme, et des
incroyables retards de la France en matière d’autisme, qui nous valent les moqueries
et les condamnations du monde entier.
Les familles ne pourraient donc pas comprendre que les efforts pour accélérer la
réforme des pratiques soient encore abandonnés aux lobbies.
Nous vous demandons de respecter et faire respecter les droits des personnes autistes
et de leurs familles.
Les associations membres du Collectif Autisme,
Le Collectif Egalited
Copie :
•
•
•
M. Manuel VALLS, Premier Ministre en charge du Comité Interministériel du
Handicap,
Mme Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé
Mme Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées
et de la lutte contre l’exclusion
Contacts :
•
•
•
•
•
•
•
AGIR ET VIVRE L’AUTISME : [email protected]
ASPERGER AIDE France : [email protected]
AUTISME FRANCE : [email protected]
AUTISTES SANS FRONTIERES : [email protected]
SESAME AUTISME : [email protected]
UNAPEI : [email protected]
EGALITED : [email protected]

Documents pareils