Muela Ezquerra, Julián (éd.) Le locus terribilis. Topique et

Commentaires

Transcription

Muela Ezquerra, Julián (éd.) Le locus terribilis. Topique et
Muela Ezquerra, Julián (éd.)
Le locus terribilis. Topique et expérience de l'horrible
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013. 285 p.
Imprimé : ISBN 978-3-0343-1322-3 br. (Softcover)
SFR 85.00 / €* 75.80 / €** 77.90 / € 70.80 / £ 57.00 / US$ 92.95
Commander en ligne : www.peterlang.com
Texte de présentation
Les travaux critiques, peu nombreux, sur le locus terribilis ont toujours défini ce topos descriptif comme un simple contrepoint du locus amoenus
exploré par H. R. Curtius. Les lieux hostiles détiennent cependant une place importante dans les textes narratifs français ou francophones,
et leur fonction dépasse souvent celle de l’inamoenitas décorative. Les études contenues dans ce volume révisent une double typologie
d’espaces : d’un côté, elles analysent les mutations de certains loci « classiques » (enfer, forêt, désert, lieux d’exil …) ; de l’autre, elles montrent
comment l’activité humaine redéfinit parfois (par sa seule présence ou par son intervention technique) les lieux de la fiction narrative,
provoquant une nouvelle expérience de l’horrible. La hantise de l’hostile demeure donc accrochée à l’univers narratif et peut contribuer même à
préciser les limites ou les clichés de certains genres littéraires.
Contenu
Contenu : Esperanza Bermejo Larrea : L’enfer c’est les autres : sur l’espace hostile dans les romans du Graal du XIIe et du XIIIe siècles –
e
Christine Ferlampin-Acher : Le locus horribilis dans Artus de Bretagne (XIV s.) : de l’enfer au moulin, le renouvellement d’un topos – María
Jesús Salillas Paricio : Espaces merveilleux, terrifiants et hostiles dans Berinus – Jean Marie Goulemot : Le sérail, une figure contrastée du
locus horribilis. Problèmes de transfert et de dissémination – Irene Aguilà Solana : L’Angleterre, horridior locus dans la correspondance de
Jean-Jacques Rousseau – Yvon Houssais : La forêt labyrinthe – Virginie Fernandez : Le locus horribilis dans Maximilien Heller : à la limite
du fantastique – Ana Alonso : « L’enfer des enfers ». Approche de l’espace dans La Tour d’amour de Rachilde – Daniel Compère : Les lieux
horribles dans Zigomar de Léon Sazie – Azucena Macho Vargas/Ana Soler : L’invitation chez les Stirl de Paul Gadenne : l’emprise menaçante
de l’espace – Blanca Navarro Pardiñas : Raconter l’horrible : Antonine Maillet et l’épopée des mots – Julián Muela Ezquerra : Caves, magasins
et entrepôts dans le roman policier français – Teresa Baquedano Morales : L’espace urbain dans le roman français du XXIe siècle et les limites
d’un imaginaire hostile.
Auteur(s)/Responsable(s) de publication
Julián Muela Ezquerra est professeur de littérature française à l’université de Saragosse (Espagne). Il a traduit à l’espagnol plusieurs textes
français du Moyen Âge (de Benedeit, Marie de France, Jean de Meun) et dans ses recherches il s’intéresse aux genres narratifs et dramatiques
e
de cette période, mais aussi au roman policier du XIXe et du XX siècles.
Nos prix sont donnés à titre indicatif et s'entendent frais de port en sus. Nous nous réservons le droit de modifier nos prix. Nous octroyons un rabais de 5% aux
libraires.
* comprend la TVA – valable pour l'Allemagne et les clients de l'UE sans n TVA
** TTC uniquement valable pour l'Autriche
Peter Lang - Éditions Scientifiques Internationales
Moosstrasse 1 - Case postale 350
CH-2542 Pieterlen / Suisse
Tél. ++41 (0)32 376 17 17 - Fax ++41 (0)32 376 17 27
e-mail: [email protected]
Website: www.peterlang.com

Documents pareils