Mauve - Art de Vivre

Commentaires

Transcription

Mauve - Art de Vivre
Mauve ........... Malva sylvestris ........... Malvacées
La mauve sauvage est une plante robuste,
facile à reconnaître, tout à fait semblable à
ses cousins tropicaux les hibiscus, elle
présente des tiges dressées et pousse le long
des chemins et dans les friches.
De nombreuses plantes du genre Malva sont
appréciées dans le monde comme remède et
comme légume.
Les feuilles, les fleurs et même la racine de
la mauve sauvage s'emploient tant en usage
interne qu'externe, dans tous les états
inflammatoires et toutes les irritations.
Sa richesse en mucilages confère à la mauve
ses propriétés émollientes, laxatives,
pectorales, adoucissantes et calmantes.
En médecine populaire la mauve est employée dans le traitement de la toux, des bronchites,
dans les maladies inflammatoires des voies digestives et comme laxatif doux. En Italie, au
XVI siècle, on la nommait omnimorbia, c'est à dire remède à toutes les maladies.
La mauve est une plante souveraine selon Maria Treben pour traiter les inflammations du
larynx, les allergies faciales et aussi la sécheresse des glandes lacrymales. La prise de tisane
étant complétée par l'application d'enveloppement.
Les jeunes pousses et les feuilles tendres sont comestibles.
Préparation de la tisane : on laisse macérer à froid pendant une nuit 1 cuillère à café bombée
de plante (feuilles et fleurs) pour ¼ de litre d'eau et on réchauffe légèrement le matin.
Maria Treben recommandait de boire chaque jour 4 tasses d'infusion et de faire plusieurs
gargarismes ce qui implique de préparer pour l'usage quotidien environ 2,5 litres d'infusion à
conserver dans un thermos.
Préparation de l'enveloppement : on réchauffe légèrement dans un peu d'eau ce qu'il reste de
la macération ayant servi à préparer la tisane, et on confectionne une bouillie avec de la farine
d'orge (plus connu en France sous le nom de crème d'orge). On applique cette préparation
sous la forme d'un cataplasme chaud.
Qualités selon l’Ayurveda :
Rasa (saveur) : doux et astringent,
Virya (énergie) : rafraichissant ,
Vipaka (effet post digestif) doux
Action équilibrante sur les doshas Pitta et Vata (PV-), par contre peut aggraver Kapha (K+)
Deux cousines de la mauve très consommées sous les tropiques.
 Okra (Abelmoschus esculentus ou Hibiscus esculentus ) Famille des Malvacées
Nom sanskrit : Bhindi
Nom anglais : Ladies' fingers
Originaire d'Inde cette malvacée est
aujourd'hui cultivée comme plante
alimentaire dans les régions tropicales.
Ces fruits sont plus connus aux Antilles
sous le nom de gombo.
Le gombo est une capsule pluriloculaire
conique pouvant atteindre 30 cm de long à
maturité. Il a une pelure verte, duveteuse
et légèrement collante. Sa chair est molle,
et contient une multitude de graines
blanches, comestibles. Les fruits trop mûrs
perdent leur finesse et leur qualité. Gombo
est le diminutif de kingombo qui désigne
la plante en Afrique.
Les graines contiennent une huile essentielle, l’ambrette, qui est utilisée en liquoristerie et
parfumerie.
Les graines mûres sont parfois utilisées comme substitut pour les grains de café.
Cuisine ayurvédique : L’okra est un légume qui convient aux 3 doshas, à la saveur douce et
rafraichissant.
 Karkadé (Hibiscus sabdariffa)
Famille des Malvacées
Originaire d'Afrique ce proche parent
du gombo se plaît dans les jardins
tropicaux de basse altitude. Aux
Antilles on le nomme « groseille-pays
». Son fruit capsulaire est entouré par le
calice qui est charnu à maturité. C'est ce
calice rouge qui est utilisé pour
fabriquer du sirop de « groseille » et des
confitures aux Antilles. Le calice séché
sert à préparer une boisson acidulée
désaltérante, très prisée au Soudan et en
Egypte, connu sous différentes
appellations bissap, karkadeh ou thé
rose d'Abyssinie. Les feuilles au goût
acidulé s'utilisent comme des feuilles
d'épinards et sont intégrées dans les
potages.
On peut rappeler que le cotonnier
(Gossypium sp.) est une Malvacée qui occupe une place importante dans l'industrie textile.

Documents pareils