Economie collaborative et écotourisme

Commentaires

Transcription

Economie collaborative et écotourisme
Economie collaborative et écotourisme
Nous vous proposons dans cette section d’aborder comment l’offre technologique émergente issue de
l’explosion de l’économie collaborative peut influencer aujourd’hui les acteurs de l’éco-tourisme.
1 - Définition et termes associés
Nous retrouvons dans la définition suivante tous les termes qui caractérisent ce qu’on englobe sous le
terme économie collaborative ou contributive : « L'économie collaborative ou économie du partage,
considérée dans une acception large, englobe les diverses formes de consommation collaborative (AMAP,
couchsurfing, co-voiturage, auto-partage, vélo-partage, cojetage, troc de livres et de vêtements), les modes
de vie collaboratifs (co-working, co-location, habitat collectif, jardins partagés), le financement collaboratif
(crowdfunding, prêt d'argent de pair à pair, monnaies alternatives), la production contributive (DIY,
Fablabs, maker spaces) et la culture libre en général. »
Source : Thot Cursus – comprendre l’économie collaborative
Pour Rachel Botsman, fondatrice du mouvement de la collaborative consumption, et co-auteure du livre
« What’s mine is yours, The Rise of collaborative consumption », l'économie collaborative se caractérise par
trois grands styles de pratiques :



Transformer un produit en service : un bien inutilisé par son propriétaire peut ainsi être mis à la
disposition d'un autre particulier contre rémunération. L'usage prime alors sur la possession (cf.
auto-partage, Vélibs ou auto-libs, sites de locations d’outils,…)
Donner une seconde vie à un produit : il s’agit du passage de propriété d’une personne à une
autre et sont évidemment considéré les actes de revente, troc ou don, car la seconde vie
n’implique pas nécessairement un échange rémunéré (cf. sites de troc, de petites annonces, de
vente de produits d’occasion…)
Participer à un projet de vie : dans ce dernier cas, il ne s’agit pas seulement de partager ou
échanger un produit, mais aussi le partage de son temps (cf. co-working), son savoir-faire (cf. cocréation, open innovation), ses compétences (cf. co-lunching), ses biens immobiliers (cf.
couchsurfing ou le nightswapping,..), et même ses ressources financières (cf. crowdfunding)
2 - Cartographie de l’économie collaborative
Une cartographie de l’économie collaborative a été réalisée par Jeremiah Owyang, intitulée « the
Collaborative Economy Honeycomb V1.0 », utilisant comme symbolique appropriée les alvéoles des nids
d’abeille pour représenter chaque pan de cette économie basée sur le partage. Six grands domaines sont
représentés, le marché des biens (produits sur mesure, d’occasion et en location), le marché alimentaire
(produits partagés frais ou préparés ), celui des services (professionnels ou personnels), les transports
(véhicules en location comme ZipCar et services de transports comme BlablaCar ou Uber), le marché
immobilier (lieux de travail ou lieux de visite/tourisme comme Airbnb) et enfin le marché financier (avec le
financement participatif/crowdfunding comme Kickstarter, les monnaies locales comme BitCoin, ou les
prêts solidaires).
Le cœur de l'économie contributive mise sur la force des communautés pour produire, consommer et
travailler autrement, soit mettre l’accent plus sur l’usage de biens et services plutôt que la propriété et la
possession :
Je partage, tu consommes, nous produisons
Les valeurs partagées par les consommateurs de cette économie sont centrées sur les besoins
d’authenticité, de durabilité, de «faire le bien fait du bien», de partage avec la communauté, de
simplicité, de création collective, de financement collectif, de traçabilité et de transparence.
Il en va de même pour le secteur du tourisme, ces valeurs se retrouvent dans le mouvement écotouristique. Sous l’impulsion de cette économie collaborative, une nouvelle conception du voyage voit le
jour qui met au centre de ses préoccupations l’échange, la découverte de nouvelles cultures, et enfin la
rencontre avec les populations locales dans le respect de leur environnement social, économique et
environnemental.
3 – Exemples significatifs de solutions applicables pour l’éco-tourisme
Quels que soient les acteurs impliqués dans un projet éco-touristique, qu’il soit producteur agricole,
porteur de projet, propriétaire d’hébergement, financeur, et même écotouriste, il existe dans l’économie
collaborative des solutions pour la valorisation des écosystèmes locaux et de la biodiversité :




Dans le cadre des circuits courts et l’agro-écologie : voir les projets comme la « Ruche qui dit Oui »,
rapprochant les producteurs locaux avec les consommateurs, ou le site « Mon potager en ligne »
qui offrent aux citadins d’investir dans une parcelle de terre cultivée. Les scientifiques aussi
proposent le projet PEPITES regroupant un ensemble de ressources pédagogiques numériques sur
l'agroécologie et l'agriculture de conservation. Enfin, plusieurs mouvements œuvrent à la libération
des semences voir Open Source Seed Initiative,
Dans le cadre de la science participative, l’engagement du citoyen à la préservation de
l’environnement, illustrant le pouvoir des foules (crowdsourcing) : voir les sites et les applications
utilisant les smartphones comme Noah Project, véritable carte participative et mondiale de la
biodiversité ou [email protected], système d'observation et d'identification interactives des plantes et
parfois même encadré par des scientifiques voir le wiki collaboratif Observado.org répertoriant la
faune et flore mondiale. A noter aussi les cartes participatives où l’on invite les citoyens à remplir
des fonds cartographiques d’indications géolocalisées (pistes cyclables, lieux de recyclage comme
dans l’initiative Carte-OuVerte ou la carte ouverte de la ville de Rennes.
Dans le cadre des financements participatifs : plusieurs possibilités s’offrent aujourd'hui aux
porteurs de projets pour accéder à des fonds, que ce soit via les plateformes de don, de
microcrédit, de prêt ou d’investissement (voir le site Spear d’Epargne transparente et responsable),
Dans le cadre de l’innovation frugale dite « Jugaad », approche alternative de l’innovation « faire
plus avec moins » : il existe pleins d’initiatives dans les pays émergents et de la rive sud où il s’agit
de rechercher des opportunités dans l’adversité, de penser et agir de manière flexible en visant la
simplicité (voir quelques exemples dans FutureMag).
Nous proposons dans le paragraphe suivant de passer en revue les grandes tendances de cette économie
collaborative affectant le tourisme.
4 - Les impacts et tendances à prendre en compte pour l’éco-tourisme
Nous voyons dans cette section les tendances de l’économie collaborative qui touchent directement le
tourisme et qu’il va sûrement prendre en compte pour monter un projet touristique durable, écologique et
social. En effet, la progression fulgurante de ces nouvelles offres alternatives déstabilise le marché de
l’hébergement touristique traditionnel tout comme celui des voyagistes traditionnels ou des loueurs de
véhicule (voiture, camping-cars et même bateaux de plaisance), car elles échappent aux règles de fiscalité
et de règlementation imposées aux professionnels classiques.
Tendances du voyage collaboratif :
Tendance
Description
Exemple
Couchsurfing
Partage d’un lit/une chambre
sans
pour
autant
de
contrepartie
Mise en relation de passagers
avec des conducteurs qui
proposent leurs places libres
sur un trajet donné, location de
voitures, camping-cars, bateaux
Echange de maison avec un
autre membre du réseau pour
passer des vacances.
De la contraction Garden et
Campin : camping dans le jardin
de particuliers
Forme de tourisme de plein air
alliant luxe et nature, confort et
respect de l’environnement
(Glamour + camping)
Le greeter est un guide privé,
prêt à partager sa propre vision
de son territoire, organisé en
réseau sur une destination. Les
Local Guides est une forme plus
monétarisé que le greeter.
Proposition de temps pour
accomplir des travaux en
échange du gîte et du couvert
Location de particulier à
particulier de logement (hors
toute règlementation !)
Offre de tourisme alternatif
proposant une auberge de
jeunesse version luxueuse (avec
spa,
jacuzzi,
chambres
privées…)
Forme de voyage basée sur
l’échange de nuits, devenant
comme une monnaie virtuelle
couchsurfing.org
The Hospitality Club
Covoiturage
location
voitures
et
de
Echange ou troc
de maison
Gamping
Glamping
Greeting et Local
Guides
Help exchange
Logement
l’habitant
chez
Néo-hosteling ou
poshtels
Nightswapping
Repas
l’habitant
BlaBlaCar
Buzzcar ou
Directcampingcar (pour
la location)
echangedemaison.com
GuestToGuest
campedansmonjardin
Gamping.com
Glamping.com
Glampinghub
France-Greeters
Global Greeter Network
Good-spot.com
Vayable
helpx
Workaway
Airbnb
Bedycasa
Sejourning
fr.hostelbookers.com
Poshpackers
Cosmopolithome
chez De l’entraide culinaire à la co- Livemyfood
Wwoofing
CrowdSourced
Travel
experiences
création de plats
Plateculture.com
Super-marmite
Feastly
Il s’agit de travailler dans une WWOOF France
ferme et de recevoir en WWOOF.net
compensation le logement et la
nourriture et où tout échange
lucratif est proscrit.
Réseaux sociaux dédiés aux Trippy
expériences
partagées
de Under 30 experiences
voyageurs
Find my itin
Voir : https://storify.com/MyLeitz/ecotourism
Ressources complémentaires :
Sites web pour aller plus loin sur l’économie collaborative et le tourisme :
http://www.youmakemeshare.fr/
http://www.etourisme.info/panorama-des-sites-communautaires-de-voyageurs-mise-a-jour-2013/
http://www.voyagesurlenet.com/economie-collaborative-et-tourisme/
http://fr.nightswapping.com/blog/voyage-et-consocollab/
http://veilletourisme.ca/tag/economie-collaborative/
http://consocollaborative.com/1704-100-sites-de-consommation-collaborative.html
http://www.intercoop.info/index.php/Autour_des_pratiques_collaboratives
http://www.opengreenmap.org/greenmap
http://www.scoop.it/t/agro-ecologie-agriculture-bio-agro-foresterie
http://www.chymeres.net/pages/presentation-fr.html
http://mashable.com/2013/08/22/crowdsourced-tourism/
http://www.web-strategist.com/blog/2014/12/07/collaborative-economy-honeycomb-2-watch-it-grow/
Vidéos :
La consommation collaborative : https://www.youtube.com/watch?v=BbJvBFNggiY
Exemples d’innovations Jugaad : https://www.youtube.com/watch?v=FQzm0cA9s9Y
Repenser le progrès : l’économie circulaire : https://www.youtube.com/watch?v=Vmp74mnJ9E8

Documents pareils