Cahier des charges CHC

Commentaires

Transcription

Cahier des charges CHC
Assistance Technique
Projet Caribbean Heritage Connexion
Institut de Coopération Franco-Caraïbe (ICFC)
Cahier des charges
I-
Présentation de l’association.
L’institut de Coopération Franco-Caraïbe (ICFC) est une association régie par la loi de 1901. Créé
le 16 mai 1973 à l’initiative des pouvoirs publics, l’ICFC a reçu pour mission de développer des
relations de toute nature, notamment culturelles, économiques, commerciales, sportives,
touristiques entre la Guadeloupe et son environnement caribéen, l’Amérique centrale et
l’Amérique latine.
L’institut agit généralement, en qualité d’opérateur, au titre de la coopération décentralisée, dans
le cadre des objectifs définis par l’Etat et la Collectivité régionale, membres de droit de
l’association. Soutenu à l’origine par la Préfecture de la Guadeloupe, puis par le conseil général et,
aujourd’hui, par le Conseil régional, l’institut a entrepris, il y a trois décennies, de nouer des
relations avec un certain nombre de ses voisins.
Aujourd’hui les actions de l’Institut se concentrent autour de sept ambitions majeures :
1. Promouvoir les langues de la Caraïbe
2. Valoriser le patrimoine caribéen
3. Renforcer les capacités et l’attractivité des territoires
4. Soutenir les réseaux d’acteurs économiques
5. Contribuer à la structuration de filières
6. Penser le développement économique
7. Promouvoir une gestion équilibrée des territoires
II-
Présentation du Projet Caribbean Heritage Connexion
Porté par l’ICFC en partenariat avec l’Autorité Nationale des Parcs d’Antigue et le Ministère de la
Culture de Saint-Vincent et les Grenadines, le projet est en sa phase 1 est une étude du potentiel
éducatif du patrimoine matériel (bâti) dans la Caraïbe orientale qui doit déboucher sur la
formulation d’un programme pluriannuel de coopération.
Les objectifs spécifiques sont de :
 Identifier le patrimoine (sites) et qualifier l’offre de contenus en termes de thématiques,
méthodologies d’interprétation, outils et stratégies de promotion à destination des
publics scolaires et de la société civile
 Identifier la demande de contenus au regard des besoins scolaires et quantifier les publics
régionaux réels et potentiels tant scolaires que non-scolaires
 Faciliter les échanges entre les acteurs du patrimoine à l’échelle de la Caraïbe orientale
ainsi que les synergies entre les stratégies des acteurs de l’éducation et du patrimoine par
la définition d’un programme pluriannuel de coopération
Durée Phase 1 : 24 mois (démarrage Novembre 2014)
1
En phase 2 : Le projet consistera en la mise en œuvre d’un dispositif conjoint de
pratiques relatives aux échanges de connaissances sur le patrimoine dans la Caraïbe,
dans le domaine éducatitf, entre autres.
III-
Objet du présent cahier des charges
Le présent cahier des charges a pour objet la mise en œuvre d’une assistance technique à la
réalisation de l’étude du potentiel éducatif du patrimoine matériel dans la Caraïbe orientale, en
vue de faire des publics scolaires un cœur de cible pour l’animation et la mise en valeur de ces
sites. Il s’agira pour les prestataires :
a. Réaliser les études de cas sélectionnées par le comité de pilotage
b. Assister les comités de pilotage et comité technique dans l’élaboration des
publications prévues au programme
c. Conseiller le comité de pilotage sur les actions opérationnelles à prévoir en Phase
2 du projet.
IV-
Contenu de la commande.
L’assistance technique au Ccomité de pilotage portera sur :
A1. Le recueil et le traitement qualitatif de données statistiques
 Recueil et données statistiques des sites recommandés par la Regional Heritage
Association (RHA)
 Identification des labels touristiques récurrents (notamment patrimoine UNESCO mais
aussi National Geographic et autres à déterminer)
 Analyse des métholodologies statistiques en matière de tourisme et de culture des
organismes statistiques nationaux dans les territoires cibles
 Identification des bassins éducatifs des différents territoires cibles
A2. La conduite d’entretiens semi-guidés avec des organismes clés








Nexus 1492
OAS Coherit project
National Trusts of Saint Vincent, Saint Lucia, Grenada and Antigua
Ministries of Culture and/education
CXC board
Rectorats Guadeloupe et Martinique
International Association for Caribbean Archeology
UNESCO representatives
A3. La réalisation de quatre études de cas portant sur le cadre de gestion et les outils
d’animation des sites suivants :
 Nelson’s Dockyard-Antigua (colonial)
 Kingstown Botanical Garden or Argyle site-Saint Vincent (amérindien)
 Habitation Clément-Martinique (économie moderne rhum)
 Beauport pays de la canne-Guadeloupe (économie moderne sucre)
2
B1. L’analyse des contenus des programmes scolaires :
Enseignements du niveau secondaire et les projets pédagogiques phares menés par les
enseignants sur :




Les civilisations amérindiennes
Les guerres coloniales franco-britanniques dans la région
La société esclavagiste et de plantation
La modernisation économique contemporaine
B2. L’appui à la restitution des travaux du Comité de pilotage portant sur :




Les stratégies institutionnelles de valorisation du patrimoine
Les stratégies institutionnelles relatives à l’éducation et la culture
Les rapports de réunions de coordination thématique
La revue de la littérature relative au patrimoine en tant qu’industrie culturelle et à l’impact
économique du patrimoine
B3. Analyse des profils des professionnels du patrimoine et plus précisément :
 Les formations existantes
 La qualification des professionnels en poste
 Les besoins en formation
C1. Analyse des pistes de coopération
1.
2.
3.
4.
Harmonisation et diffusion des outils d’identification du patrimoine
Renforcement des capacités des National Trust et de la RHA
Formation et développement humain autour du tourisme patrimonial
Echanges d’expériences sur la sensibilisation des communautés et des publics scolaires à
l’histoire et au patrimoine
C2. Collaboration avec le comité de pilotage et l’équipe technique du projet (livrables)
L’assistance technique autour de ce projet est double, il s’agira de (i) conduire une recherche
indépendante et (2) assister le comité de pilotage dans la restitution de leurs travaux, en accord
avec la méthodologie proposée dans l’offre de services.
Le rôle du comité de pilotage sera de recevoir et valider les résultats fournis par les consultants.
Il faut noter que trois réunions de coordination du comité de pilotage sont prévues pendant la
mise en œuvre du projet :
A Antigua (été 2015) : Les modèles de gestion et stratégies de promotion des sites patrimoniaux
dans la
A Saint-Vincent (dernier trimestre 2015) : Education et patrimoine : passerelles au bénéfice des
jeunes
A Saint-Lucie (deuxième trimestre 2016) : Animation et promotion du patrimoine, un programme
de coopération pluri-annuel
3
V. Qualifications requises de l’entreprise/la personne candidate
Formation
Les candidats seront diplomés (Master ou éuqivalent) en Sciences Sociales, Gestion culturelle,
Education/pédagogie, ou tout autre domaine pertinent.
Expérience professionnelle
Les candidats auront un profil spécialisé en développement des politiques publiques et une
spécialisation dans l’éducation et la culture.
Une expérience spécifique sur le patrimoine et une bonne connaissance des acteurs caribéens
sont un plus.
Nationalité
Les candidats peuvent être ressortissants des territoires de la CARICOM comme des DFA.
VI. Procédure de la candidature
6a. Composition du dossier de candidature
Les dossiers de candidatures devront contenir les pièces suivantes. Les dossiers incomplets ne
pourront être étudiés.
1. Extrait de l’acte d’enregistrement de l’entreprise (Kbis faisant apparaitre le n°SIRET pour
les entreprises soumises au droit français et numéro d’immatriculation pour les
entreprises non soumises au droit français)
2. Contact direct (coordonnées téléphonique, portable, email, etc…)
3. CV du Consultant et des membres de l’équipe s’il y a lieu
4. Liste commentée des expériences professionnelles similaires
5. Méthodologie argumentée
6. Proposition de prix
7. Proposition de calendrier et de remise des livrables
Le dossier complet de consultation des entreprises, qui inclut le règlement de l’appel d’offres et le
contrat valant acte d’engagement peut être obtenu par mail à l’adresse
[email protected]
4
6b. Remise des dossiers
Les candidatures dument complétées devront être remises par voie postale ou en main propre au
bureau de l’ICFC à l’attention de :
M. le Président Alex Falémé
Institut de Coopération
Espace Régional du Raizet
Av du Général de Gaulle
97139 Le Raizet
ET par mail (format word) à l’adresse
[email protected]
Date limite de remise des dossiers :
Le Vendredi 10 juillet 2015 à 12 :00 (midi) heure locale (GMT -4)
Le résultat de l’appel d’offres sera notifié aux candidats le Lundi 3 Août 2015.
5

Documents pareils