RéAgir Ensemble pour Grand-Quevilly

Commentaires

Transcription

RéAgir Ensemble pour Grand-Quevilly
Lettre des élus socialistes
Parti Socialiste de Grand-Quevilly
Les réunions du Conseil municipal fin 2008 ont été l’occasion pour nos
élus de débattre du budget de la ville pour 2009. Les contraintes pesant
sur Grand-Quevilly sont fortes.
Sur le plan économique, la crise entraine des suppressions d’emplois.
Plusieurs dizaines de Quevillais seront touchés chez Johnson Controls
et Rexel.
Au-delà, ce sont des recettes fiscales en moins pour la ville.
Sur le plan financier, le désengagement de l’Etat est impressionnant :
près de 300.000 euros de moins pour notre commune entre 2002 et
2008 ! La Dotation de Solidarité Urbaine (un million d’euros) a même
failli être supprimée. Cette somme correspond à la subvention annuelle
versée par la ville à Quevilly Habitat pour la rénovation des logements.
Son versement pour les années futures reste menacé.
Face à cela, l’équipe municipale ne se résigne pas et propose un ensemble
de mesures cohérentes, dans le respect de nos engagements :
recherche d’économies en lien avec notre souci du développement
durable (énergie, espaces verts, etc.) ;
ajustement limité des impôts locaux pour la ville (le taux de la
taxe d’habitation passera de 14,69% à 14,84% seulement) ;
poursuite des opérations d’aménagement (Bourg, quartiers
Kennedy et Matisse, zones d’activité économique, …) ;
maintien d’un niveau élevé de service public (hausse de la
subvention au CCAS) et soutien aux politiques éducatives, culturelles,
sportives.
Les socialistes quevillais assument ces mesures, qui assurent à la ville une
situation financière saine, avec un faible endettement. Elles expriment
notre sens de la solidarité, du progrès et des responsabilités.
E M P L O I
E T
février2009numéro 2
RéAgir Ensemble
pour Grand-Quevilly
F O R M A T I O N
L’insertion par l’emploi
Le Conseil Municipal a adopté, le 24 octobre, une convention de partenariat avec l’association « Education et
Formation ». Elle prévoit la réalisation de travaux d’entretien au Foyer du Docteur Cordonnier dans le cadre d’un
chantier école d’insertion cofinancé par l’Agglo de Rouen. Ce choix traduit notre volonté de favoriser l’insertion
pour prévenir l’exclusion, comme indiqué dans notre programme municipal. Il trouve tout son sens à un moment
où la crise économique touche notre pays. Si elles ne peuvent pallier aux carences de la droite au pouvoir, les
collectivités locales de gauche s’engagent, à leur niveau, pour favoriser l’insertion du plus grand nombre sur le
marché de l’emploi.
Préserver le commerce de proximité
Le Conseil Municipal a décidé, le 24 octobre, de maintenir le droit de préemption sur les cessions
de fonds artisanaux, fonds de commerce et baux commerciaux, afin de sauvegarder ces activités de
proximité. Ce choix correspond à l’engagement pris dans notre programme municipal de favoriser
le maintien du petit commerce et de l’artisanat. Alors que la droite prône l’ouverture des magasins
le dimanche, au détriment des droits des salariés, les socialistes défendent les services de proximité
menacés par la grande distribution, car ils permettent d’assurer la vitalité de nos communes et
autorisent une consommation en toute autonomie par les personnes à mobilité réduite.
V O I R I E S
E T
E S P A C E S
P U B L I C S
La ville toujours plus accessible
Lors du conseil de décembre, les élus quevillais ont décidé l’élaboration d’un plan de mise en
accessibilité de la voirie et des espaces publics. Ainsi, l’APAVE remettra très prochainement un audit
concernant l’ensemble des établissements recevant du public et la chaîne des déplacements à GrandQuevilly. Cette démarche traduit notre engagement d’améliorer les conditions de vie des personnes
en situation de handicap, dans la continuité des efforts déjà réalisés par la ville (hôtel de ville, bandes
podotactiles, stationnement, etc.). Les socialistes, de par leur profond attachement au principe d’égalité,
ont constamment porté cette idée. Forts de notre action locale, nous dénonçons le renoncement de
Sarkozy face à ses nombreuses promesses de campagne sur le sujet.
E N V I R O N N E M E N T
L’écologie au quotidien
2009 / nouvelle année
C O M M E R C E S
[
[

:
l
a
ip
ic
n
u
m
il
se
n
co
in
a
ch
ro
p
lundi 9 mars à 18h
en mairie (1er étage)
c o n t a c t e z vo s é l u s s o c i a l i s t e s d e G r a n d - Q u e v i l l y
[email protected]
Vos élus en mairie 02.35.68.91.89
Conception-réalisation : fédération PS 76
Le Conseil Municipal a adopté, le 24 octobre, une Charte « chantier respectueux de l’environnement ».
Celle-ci trouvera à s’appliquer dans la construction d’ouvrages, la rénovation ou la maintenance et sera
annexée aux marchés publics de la ville. Ainsi, les prestataires devront limiter les risques et les nuisances
engendrés par les travaux vis-à-vis du voisinage, ainsi que les risques sur la santé et les pollutions de
proximité lors du chantier. Ils devront aussi respecter la réglementation la plus stricte concernant la
gestion des déchets du chantier. Dans notre programme municipal, nous nous sommes engagés à
placer l’environnement au cœur de notre action, et nous avons prévu d’insérer davantage de critères
environnementaux dans les commandes de la ville. Une fois encore, en matière d’environnement, les
socialistes prouvent que les déclarations peuvent se traduire en actes. Il en va de notre avenir et celui
des générations futures.

Documents pareils