Art-thérapie et Oncologie

Commentaires

Transcription

Art-thérapie et Oncologie
Art-thérapie et Oncologie
17/04/14 Lyon
Cédric LEFEVRE
Art-thérapeute, diplômé de la faculté de médecine de
Grenoble – Docteur en biologie
Unité de Soins Palliatifs de l’hôpital Lyon-Sud
Les soins palliatifs : définition
Les soins palliatifs sont des soins actifs délivrés dans une
approche globale de la personne atteinte d'une maladie
grave, évolutive ou terminale. L’objectif des soins
palliatifs est de soulager les douleurs physiques et les
autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la
souffrance psychologique, sociale et spirituelle.
Les soins palliatifs et l'accompagnement sont
interdisciplinaires. Ils s'adressent au malade en tant que
personne, à sa famille et à ses proches, à domicile ou
en institution. La formation et le soutien des soignants et
des bénévoles font partie de cette démarche.
Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP)
Unité de Soins Palliatifs Lyon-Sud
Le Centre de soins palliatifs de Lyon Sud :
1 Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP)
1 Unité de Soins Palliatifs (USP) comprenant 12 lits + 1 lit
douleur (patient en phase curative)
Les Patients de l’USP : Patients atteints de cancer en
phase palliative initiale ou terminale dont la
symptomatologie (douleur, anxiété, fatigue, dyspnée…)
n’est pas maitrisée. Durée de séjour moyen d’environ 3
semaines.
 Contraintes thérapeutiques importantes
L’Art-thérapie, pour qui et comment ?
L’Art-thérapie à l’USP :
Présente depuis 8 ans, Art-thérapie à dominante arts
plastiques et musicothérapie
L’Art-thérapie, pour qui :
Patients, les proches de patient et les enfants.
L’Art-thérapie, comment :
Au lit du patient, dans l’atelier ou à domicile. Durée des
séances : 30-90 minutes
L’Art-thérapie, pourquoi ?
Malade
Dépendant
« dans
l’attente »
Passivité /
soins (intrusifs,
agressifs)
Prise en compte du patient
Art-thérapie
Personne
Autonome
« dans le
faire »
Acteur / soins
(plaisir, désir)
Prise en compte globale et
singulière de la personne
Mise en avant des
dysfonctionnements
Mise en avant de ce
qui fonctionne
Perte de contrôle et
capacités qui déclinent
Sentiment de maîtrise
et nouvelles
capacités
L’Art-thérapie, pourquoi ?
Retrouver son statut de personne avant d’être « le
malade » et « la maladie »…
- Le patient se retrouve « artiste » avant d’être le
« malade »
- Une patiente qui accompagnant son enfant dans
l’atelier retrouve son statut de mère
- Un patient retrouve son statut d’époux avec sa femme,
ils participent ensemble à une réalisation commune
L’Art-thérapie, les objectifs thérapeutiques
 réduction des symptômes : douleur, anxiété, fatigue…
 renforcement de la confiance en soi : capacité à se
projeter de façon positive
 renforcement de l’amour de soi : capacité à éprouver
du plaisir à être (saveur existentielle)
 renforcement des capacités relationnelles et des
liens avec les proches et les soignants
L’Art-thérapie et la recherche
Publications indexées dans la base de donnée
bibliographique MEDLINE contenant dans le titre
"art therapy"
52
54
61
42
34
16
1948-59
15
60-69
70-79
80-89
90-00
00-09
10-13
 Art-thérapie et cancer : 37 publications indexées
dans MEDLINE
 Art-thérapie et soins palliatifs : 6 publications
indexées dans MEDLINE
Le protocole générale
Objectif de l’étude : évaluer l’impact
symptomatique de l’Art-thérapie
 Durée de la séance d’Art-thérapie ≈1h
 La technique artistique est choisie en
concertation avec le patient
(modelage, sculpture, peinture, photo)
 Au total : 53 séances et 22 patients
(Moy = 2,4 séances/patients)
L’évaluation
 auto-évaluation avant et après la séance
10
0
Pas d’anxiété
✗
Anxiété maximale
✗
Je me sens bien
✗
Pas de fatigue
Pas de tristesse
Pas de déprime
Autre symptôme
Douleur
insupportables
✗
Pas de douleur
✗
✗
Je me sens mal
Fatigue maximale
Tristesse
maximale
Déprime
maximale
Les principaux résultats
 Diminution de la détresse globale – 47%
Seul un patient (/22) au cours d’une séance
(/53) n’a pas vu sa détresse 
 Il n’existe pas de différence significative
entre une première séance et les suivantes.
Les principaux résultats
-36%**
ESAS score
4
-60%**
3
- 31% *
-53%**
- 48%**
-58%**
avant
2
apres
1
0
douleur
anxiété
mal être
fatigue
tristesse déprime
Pourquoi ces effets ?
Le plaisir ressenti pourrait en partie
expliquer ces effets :
Il existe un lien entre la réduction de la
détresse et l’intensité du plaisir
Pourquoi ces effets ?
Le plaisir ressenti pourrait en partie
expliquer ces effets :
Il existe un lien entre la réduction de la
détresse et l’intensité du plaisir
Exemples : la photographie
 Pertinence des arts plastiques et de la
photographie en particulier
- Dans un contexte précaire, laisse une trace
tangible non précaire (patient, famille)
- La photo est une technique très populaire
(technique
non
intimidante),
simple,
nécessitant un investissement physique limité
et donnant rapidement un résultat très
satisfaisant.