le cognac - LALO34.FR

Commentaires

Transcription

le cognac - LALO34.FR
LE COGNAC
1
COMPETENCES
- Connaître l’origine et les caractéristiques des produits, afin de mieux les commercialiser,
- Expliquez les différentes étapes de l’élaboration,
- Distinguer les qualités des produits,
- Citer des marques commerciales
Que Connaissez-Vous du Cognac ? A vous de Jouer
QUIZZ
Vrai
Faux
Le Cognac est une Eau de vie de vin banc moelleux
Le Cognac est un Brandy
Le Cognac a une Appellation d’Origine Contrôlée
Le Cognac est produit exclusivement de Charentes et Charentes Maritimes
La double distillation apparaît au XVIIème siècle
Le Cognac obtient sa couleur grâce aux tanins du bois
Le Colombard est l’un des cépages du Cognac
Le Torula Compniacencis est un insecte qui détruit la vigne
Un Cognac V.S.O.P. vieillit minimum 6 ans en fut de chêne
Le chêne utilise pour le vieillissement provient de la foret de Tronçais
Votre score
Définition
Un peu d’histoire
Au XIIIème siècle, le vignoble de Poitou produit des vins qui, transportés par des navires Hollandais venant chercher le
sel de la côte, sont appréciés dans les pays bordés par la Mer du Nord. Grâce à lui, naît, dès le Moyen Âge dans le
bassin de la Charente, une mentalité propice aux échanges commerciaux. Le vignoble s'étend progressivement vers
l'intérieur du pays, en Saintonge et en Angoumois. La ville de Cognac se distingue déjà pour son commerce du vin qui
s'ajoute à l'activité de son entrepôt de sel connue depuis le XIème siècle.
Au XVIème siècle Les vaisseaux hollandais viennent chercher à Cognac et dans les ports Charentais les vins
renommés des crus de "Champagne" et des "Borderies". Les vignobles d'Aunis produisent de telles quantités de vins
qu'il devient difficile de les écouler d'autant plus que leur qualité baisse, car ces vins, d'un degré alcoolique peu élevé,
souffrent de la longueur des voyages en mer.
C'est à cette époque que les marchands hollandais l'utilisent pour alimenter leurs nouvelles distilleries. Ils le
transforment en "vin brûlé", le brandwijn.
Le Cognac doit son existence à deux crises de surproduction.
La première eut lieu au XVII ème : les producteurs de vins durent bruler les vins pour payer moins de taxes à la vente.
La deuxième se passa au XVIII ème : il y eut des stocks importants d’eau de vie vieillis en fût de chênes du limousin et
l’on s’aperçu que le produit était meilleur en vieillissant.
XIXème siècle On assiste à la naissance de nombreuses maisons de commerce qui
prennent, au milieu du XIXème siècle, l'habitude d'expédier l'eau-de-vie en bouteilles et
non plus en fûts.
Cette nouvelle forme de commerce donne elle-même naissance à des industries
connexes : la verrerie, la fabrique de caisses, de bouchons et l'imprimerie. Le vignoble
s'étend alors sur près de 280.000 hectares. Vers 1875 apparaît en Charente le
phylloxéra. Il va détruire la plus grande partie du vignoble, qui ne recouvre plus alors que
40.000 hectares en 1893. Ce véritable drame va demander de nombreuses années
d'efforts et de patience pour remettre à flot l'économie de la région.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
2
Les Cépages
Un cépage très majoritaire, l’Ugni Blanc : plus de 98% du vignoble Cognac L’Ugni Blanc est plus résistant que les cépages traditionnels utilisés avant la crise du phylloxéra (Colombard, Folle Blanche…) fragilisés
par le greffage. Il représente plus de 98% du vignoble Cognac.
Depuis la crise du phylloxéra de la fin du XIXe siècle, tous les cépages utilisés sont greffés sur différents porte-greffes choisis en fonction
des types de sol. Utilisé pour sa résistance aux maladies et son taux d’acidité. Sa faible teneur en sucres donne un vin peu alcoolisé.
L’Ugni Blanc est un cépage d’origine italienne (Trebbiano Toscano). Il est très productif (son rendement est de l’ordre de 120 à 130 hl
vol/ha), et résiste particulièrement bien à la pourriture grise.
C’est un cépage tardif, à sa limite nord de maturité dans la région Poitou-Charentes.
La production importante et la maturité tardive présentent de nombreux avantages pour la production de vins de distillation : peu
alcoolisés et acides… Deux caractéristiques primordiales pour la qualité finale des eaux-de-vie de Cognac. En effet, l’acidité permet au
vin de se conserver naturellement durant les mois d’hiver avant la distillation, et le faible degré alcoolique conduit à concentrer davantage
les arômes contenus dans les vins.
Relevez
dans le document, les cépages traditionnels du vignoble de
Cognac
Relevez les caractéristiques du cépage Ugni Blanc
Justifiez les raisons pour lesquelles l’utilisation de L’Ugni Blanc c’est
généralisée pour la production d’eau de vie de vin
L’essentiel de la Première Partie du Cours
La définition
C'est une eau de vie de vin blanc sec et très acide, provenant exclusivement de Charente et
Charente-Maritime.
AOC depuis 1909. Elaboré en double distillation.
Les Cépages
Cépages à maturité tardive qui résistent bien aux maladies. L’Ugni Blanc à 98%, le
Colombard, la Folle Blanche…
Ils donnent un vin blanc sec acide et faible en alcool.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
3
Les Différents Crus
.
L’Appellation d’Origine Contrôlée
Seules peuvent prétendre à l’appellation d’origine contrôlée « Cognac » ou « Eau-de-vie de Cognac » ou « Eau-de-vie des Charentes » les
eaux-de-vie qui proviennent de raisins récoltés et vinifiés sur le territoire des communes délimitées initialement dans le décret du 1er mai
1909 modifié par le Décret n° 2011-685 du 16 juin 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Cognac » ou « Eau-de-vie de
Cognac » ou « Eau-de-vie des Charentes »
NOR:AGRT1107931D Version consolidée au 19 juin 2011 et qui sont distillées et vieillies au moins deux ans sur le dit territoire.
L’Aire de production Cognac s’étend :
● À presque tout le département de la Charente-Maritime
● À une grande partie de la Charente
● À quelques communes des Deux-Sèvres et de la Dordogne.
Dénominations géographiques complémentaires
L’appellation d’origine contrôlée « Cognac », pour être complétée par « Grande Champagne » ou « Grande Fine Champagne », « Petite
Champagne » ou « Petite Fine Champagne », « Fine Champagne », « Borderies », « Fins Bois », « Bons Bois », doit répondre aux
conditions ci-après énumérées et provenir des vins issus de raisins récoltés respectivement sur les territoires tels que définis initialement par
le décret du 13 janvier 1938 ci-après désignés, étant entendu que leur vinification, leur distillation et le vieillissement minimal de deux ans
des eaux-de-vie ainsi obtenues sont effectués à l’intérieur du territoire tel que défini initialement dans le décret du 1er mai 1909 modifié
susvisé
Les cours d’eau
Les cours d’eau ont aidé à la délimitation des crus, la Charente et le Né son affluent.
Le mot Champagne : en vieux français « champaigne » qui vient du latin « campania » soit campagne ou plaine découverte, (en opposition
aux zones boisées).
Nommez les départements autorisés à
produire et à vinifier les raisins servants
l’élaboration du Cognac
Tracer sur la carte le fleuve Charente et
son affluent le Né, qui sont la délimitation
naturelle de la Grande Champagne.
On distingue ………..régions spécifiques :
………………………………………… :
autour de ………………… terre calcaire, c’est le meilleur cru de Cognac, eau de vie fine, légères, racées.
………………………………… :
proche de la grande, calcaire moins compact, moins dures, très fins.
…………………………………. :
plus petit cru, plus corsé, vieilli plus vite.
……………………………. :
argilo calcaire, plus légères, vieillissent rapidement.
……………………………….
qualité moyenne goût de terroir
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
4
L’Appellation "……………………."
Le terme "Fine" est autorisé par la loi de 1938 pour désigner une eau-de-vie d’appellation contrôlée. Par exemple, une
"Grande Fine Champagne" désigne un cognac d’appellation contrôlée Grande Champagne comprenant 100% d’eaude-vie provenant de la Grande Champagne.
L’appellation d’origine Fine Champagne, désigne, quant à elle, un cognac qui ne comporte dans son assemblage que
des eaux-de-vie de Grandes et Petite Champagne, avec un minimum de 50% de Grande Champagne.
Les Appellations par Cru
Un cognac "Petite Champagne" ou "Fine Petite Champagne" est un cognac dont les eaux-de-vie viennent à 100%% de
Petite Champagne.
Un cognac "Borderies" ou "Fine Borderies" contient des eaux-de vie provenant à 100% des Borderies.
Elaboration
Les ………………………………
en ………………………..
Le …………………………… immédiatement après la récolte
Rappelez le principe de la fermentation
La …………………………….
Naturelle, durée ……….. à…………….. heures.
Le moût fermente dans des cuves pour obtenir un vin ……………. ………….. et très ………….., pas
agréable à la consommation, appelé « …………………. » qui titre …………….. du VA, pauvre en
……………….
La ………………………….. est interdite et le ……………………….. du moût n’est pas pratiqué d’où
l’importance d’un vin ………………qui résiste aux ………………………….
L’essentiel de la Deuxième Partie du Cours
L’Appellation d’Origine Controlée s’étend
à presque tout le département de la Charente-Maritime
à une grande partie de la Charente
à quelques communes des Deux-Sèvres et de la Dordogne.
Les Appellations par Cru
L’appellation d’origine Fine Champagne, désigne, quant à elle, un cognac qui ne comporte dans
son assemblage que des eaux-de-vie de Grandes et Petite Champagne, avec un minimum de
50% de Grande Champagne.
Un cognac "Petite Champagne" ou "Fine Petite Champagne" est un cognac dont les eaux-de-vie
viennent à 100%% de Petite Champagne.
Un cognac "Borderies" ou "Fine Borderies" contient des eaux-de vie provenant à 100% des
Borderies.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
5
La Distillation
Elle se déroule du mois de ……………………. au …… mars.
Principe
de la Distillation en Charente
La
Distillation
La distillation charentaise est axée sur deux cycles.
Dans le premier cycle, 25 Hectolitres de vin qui titre 8 à 10 % du volume d’alcool, sont mis dans la cucurbite (chaudière) en cuivre, pour
être chauffé à feu nu, c’est-à-dire sans vapeur, sans électricité.
C’était autrefois, du charbon, du bois, maintenant on utilise surtout du gaz dans la majeure partie des distillations.
La distillation va consister à séparer les éléments alcooliques, qui ont un degré d’ébullition plus faible et plus bas, 78,4°C, du reste des
composants (eau, matières colorantes, minérales...) du vin.
Les vapeurs d’alcool vont passer dans le chapiteau qui va sélectionner les plus fines, les plus légères jusqu’au col de cygne. Ces vapeurs
vont très progressivement et très lentement se condenser dans le serpentin, qui traverse une cuve pleine d’eau fraiche renouvelée en
permanence.
On récupère à la fin la première distillation, après une bonne dizaine d’heures, le brouillis qui titre 27 à 30 % du Volume d’alcool.
Ce brouillis va repasser en chaudière, pour la seconde chauffe qu’on appelle « la bonne chauffe ».
Pourquoi « la bonne chauffe » ? Car tout le talent du Maitre distillateur va s’exercer pendant cette seconde chauffe.
Il va séparer les têtes qui sont les composants les plus volatiles qui représentent environ 1 % de la charge, soit à peu près 25 litres.
Ensuite va s’écouler de l’alambic, le cœur, l’eau de vie nouvelle qui va ensuite vieillir.
En fin de distillation, il y a un moment crucial qu’on appelle « la coupe » qui est le moment où le distillateur va arrêter le cœur, car vont
commencer à s’écouler les secondes, appelées aussi les queues. Elles seront séparées puis redistillées le lendemain avec un nouveau vin.
Les têtes, queues, secondes sont le distillat de début et de fin de distillation, non retenu comme eau-de-vie de Cognac, on les nomme les
flegmes.
.
Rappelez, en vous appuyant sur vos connaissances, quel est le principe de la distillation
Donnez la quantité de vin, exprimée en LITRE, a distillée en première chauffe
Relevez dans le document les distillats non retenus pour l’élaboration du Cognac
Quel est le nom générique ?
L’alambic
Nommez les différents éléments
•
•
•
•
•
…………………………………….
…………………………………….
…………………………………….
…………………………………….
…………………………………….
Procédé de Distillation
………………………………….
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
6
Elle s’effectue en…………… chauffes :
▪ la première chauffe donne le « …………………. », en ….. heures environ,
qui titre ……………… % du VA et qui sera versé dans la chaudière pour être
……………………
▪ la deuxième appelée « ………………………. », en …. heures environ, le
cœur titre ……… % du VA, on sépare les ………et les
……………….……………. du VA.
Le Vieillissement
La Tonnellerie, les secrets de fabrication d’un fût
Le Cognac repose et vieillit dans des fûts de chêne du Limousin ou du Tronçais. La fabrication de ces fûts relève d’un savoir faire ancestral, du choix du bois à l’assemblage, toutes les étapes sont cruciales pour garantir la qualité optimale de ces
œuvres d’art.
Le choix du bois
Le bois de chêne peut provenir de plusieurs espèces et de différents modes de sylviculture. Le bois est sélectionné en
fonction de sa résistance, de sa faible porosité et des principes extractifs qu’il contient.
Un bois au grain fin et tendre est particulièrement poreux aux alcools et produit un tanin doux.
Un bois au grain moyen et dur est encore plus poreux et délivre un tanin plus puissant.
La fabrication
L’élaboration d’un fût de cognac est le fruit de procédés très techniques, transmis entre tonneliers de génération en
génération. L’habileté et l’œil du tonnelier se conjuguent à l’utilisation d’outils très anciens.
Les « merrains », planches de bois à partir desquelles le fût est réalisé, sont extraits entre le cœur et l’aubier de chênes
âgés d’au moins 100 ans. Après avoir été fendus en suivant le fil du bois, les merrains sont laissés à l’air libre durant 3 ans
pour éliminer la sève et l’amertume du bois. Ils sont ensuite façonnés en « douelles ». Le premier travail du tonnelier
consiste à cercler le bois au dessus d’un feu de copeaux et morceaux de chêne. Le bois est régulièrement mouillé et au
contact du feu, les douelles s’assouplissent. Pendant ce temps, un câble est placé à la base du fût et est resserré petit à petit
afin que les douelles se rapprochent et finissent par se joindre sans avoir besoin de colle ou de clou.
Puis vient le temps des finitions et du passage aux tests de solidité et de l’eau bouillante pour déceler d’éventuels défauts de
fabrication et prévenir les fuites.
.
Donnez
la variété de bois et l’origine géographique des arbres
Expliquez pourquoi le choix du grain du bois est déterminant sur la qualité
de l’eau de vie
Relevez le nom des planches de bois qui constituent le fut de chêne
Le vieillissement s'effectue en fûts de ………………. (270 à 450 l) du
…………………. ou de la forêt de …………………… (Allier), qui favorise
l’échange entre l’alcool et les ………………. du bois.
Minimum vieilli ……………. mois en fût.
L'évaporation de ……………% par an qui se produit pendant le vieillissement
se nomme la "………………………..", provoquant les effets de la
« ……………………… », moisissure grise sur les murs et les tuiles.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
7
Le Cognac peut vieillir ……………… ans en fût, au delà cela n’apporte plus rien. On ……………………
ensuite les différentes eaux de vie par mariage (l'âge du Cognac est toujours celui de la plus
…………………….des eaux de vie contenu dans l'assemblage).
Par la suite on ajoute de l'eau …………… pour ramener l'eau de vie à ……………..% d'alcool et c'est la mise
en bouteille.
L’Etiquette
Un Cognac s'identifie à son étiquette et ce, à travers un certain nombre de
mentions et désignations.
Observez les étiquettes de Cognac et relevez les mentions
obligatoires et les mentions facultatives Mentions obligatoires
•
•
•
……………………………………………………………………………………
………………………………………………..
………………………………………………………………………..
Mentions facultatives
•
•
……………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
Le Vieillissement - les Comptes d’Age - les Sigles
•
•
•
………………………… ou ……………… Compte …… : les Cognacs dont l'eau-de-vie la plus jeune a au moins
…….ans.
…………………………….. Réserve... Compte …….: les Cognacs dont l'eau-de-vie la plus jeune a au moins
……… ans.
……………………………. Compte ……… : les Cognacs dont l'eau-de-vie la plus jeune a au moins ……………
ans.
EXEMPLE D'UNE EAU-DE-VIE DISTILLEE EN
NOVEMBRE 2005
Ce schéma indique le vieillissement minimum obligatoire en fût de
chêne de l'eau-de-vie la plus jeune utilisée pour la réalisation des
assemblages. Il ne s'agit donc pas de l'âge du Cognac contenu dans
la bouteille.
•
•
Le compte « 00 » est un compte de distillation (jusqu'au 31
mars).
er
Le compte de vieillissement « 0 » commence au 1 avril.
Millésimes
Cognac dont les eaux-de-vie proviennent d'une seule et même année. (C'est alors
l'année de la récolte qui est indiquée sur l'étiquette). Il s'agit d'une pratique peu courante pour le Cognac.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
8
Les Principales Marques Commerciale
Louis XII Rémy Martin
L’essentiel de la Troisième Partie du Cours
La Distillation
Elle s’effectue en deux chauffes avant le 31 mars en Pot Still Process :
▪ la première chauffe donne le « brouillis », en 8 heures environ, qui titre 27 à 30% du VA et qui sera versé dans la
chaudière pour être redistillé.
▪ la deuxième appelée « bonne chauffe », en 12 heures environ, le cœur titre 72%%du VA, on sépare les têtes et les
queues 60% du VA.
Le Vieillissement les Comptes d’Age
Le Cognac vieilli en fut de chêne de la foret de Tronçais. Le temps de vieillissement correspond à un compte d’age V.S. (Very Special) ou *** (3 étoiles)... Compte 2 : les Cognacs dont l'eau-de-vie la plus jeune a au moins deux ans.
V.S.O.P. (Very Superior Old Pale), Réserve... Compte 4 : les Cognacs dont l'eau-de-vie la plus jeune a au moins quatre ans.
Napoléon, X.O, Hors d'âge... Compte 6 : les Cognacs dont l'eau-de-vie la plus jeune a au moins six ans.
Les Principales Marques Commerciales
HENNESSY, MARTELL, COURVOISIER, REMY MARTIN, BISQUIT, LOUIS ROYER,
FRAPIN….
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
9
La Presse Professionnelle
Ice Cognac par ABK6
ABK6 va lancer lors du salon Vinexpo Ice Cognac, une nouveauté spécifiquement élaborée pour être
consommée sur glace.
De la vanille à la menthe glaciale, les arômes de cette nouvelle composition se révèlent au contact du froid et de
l’eau apportée par les glaçons.
Ce produit s’inscrit dans la gamme premium de la marque et s’affiche dans une bouteille avec un design
exclusif.
Multimillésime n° 3, la nouvelle création de Cognac Frapin
Le 28 septembre 2010
Ce cognac haut de gamme, rare, est composé de trois années choisies pour leur potentiel
organoleptique et leur complémentarité sensorielle : 1982, 1983, 1986. Il est aussi le résultat de
l’assemblage de premiers crus de l’appellation grande champagne. Au final, on obtient « équilibre «
charpente » et « respiration » pour ce spiritueux élaboré par Olivier Paultes, maître de chai.
Les Cognacs Grosperrin, une histoire de famille
Le 12 octobre 2010
Cognac Bois Ordinaires, Jean Grosperrin, 1991.
Le Bois Ordinaires de l’Ile d’Oléron 1991 - 56,6 ° - est un cognac millésimé. Il affiche des arômes de
côte sauvage, de plage ensoleillée et d’épices douces. Rustique mais avec une belle structure et une
bonne attaque, il est puissant, généreux et unique. Pour l’histoire, Jean Grosperrin a fondé sa société,
appelée La Gabare, et constitué au fil des années une collection d’eaux-de vie rares et riches
d’histoires. Depuis août 2004, son fils Guilhem Grosperrin a repris les rênes de l’entreprise, animé par
le même plaisir de sélectionner des cognacs d’exception auprès des viticulteurs et des vieilles familles
de la région. Aujourd’hui la collection Grosperrin est constituée de 30 millésimes, de 1940 à 1991. La
maison Grosperrin est l’une des rares maisons à commercialiser des produits à l’état brut, sans sucre
ni colorants, ni ultrafiltration par le froid.
1.542.767 euros de vins et spiritueux
Le 10 décembre 2009 par La rédaction de Néorestauration
La Tour d'Argent a mis en vente aux enchères, lundi et mardi, quelque 18 000 bouteilles de vins et spiritueux issues de
sa cave, l'une des plus fameuses de Paris. Parmi les flacons, une bouteille de vieux cognac (Clos du Griffier, fine
champagne 1788) a été adjugée 25 000 euros à un entrepreneur français résidant à Londres. Le produit de la vente de
cette bouteille a été reversé à l'association Petits Princes, qui aide « les enfants gravement malades à vivre leurs rêves
». De son côté, l'heureux acquéreur a déclaré qu'il allait « savourer ce cognac avec ses amis ».
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon
LE COGNAC
10
Les chiffres record du cognac
La région de production a expédié pour plus de 2 milliards d'euros d'eau-de-vie lors de cette dernière campagne.
La campagne 2010-2011 affiche un volume expédié de 161,45 millions de bouteilles. PHOTO HENRI-JEAN
BERTHELEMY
Le jour même où tombait l'annonce d'une croissance française nulle, le monde du cognac dévoilait une campagne
2010-2011 de tous les records. Tant en volume, qu'en valeur. Ainsi, les statistiques du Bureau national
interprofessionnel du cognac (Bnic) présentaient-elles, vendredi,
un chiffre d'affaires dépassant les 2 milliards d'euros (2,01
milliards exactement) et un volume expédié équivalent à 161,45
millions de bouteilles.
Avec de pareilles données, la région de production de Charente
et de Charente-Maritime vient de vivre sa meilleure campagne
viticole, celle-ci prenant fin en juillet. En valeur, la hausse est de
21 % et en volume, de 11,5 %. Autant dire, et ce n'est pas
nouveau, que le cognac sait très bien vendre, et mettre en avant
ses qualités d'eau-de-vie haut de gamme. Illustration parfaite et
réussie de « la stratégie de valeur ».
Attentif aux évolutions
Aujourd'hui, le cognac, qui est exporté à plus de 95 %, équivaut à 39 Airbus. Une comparaison dont s'enorgueillit
l'interprofession du cognac, toujours soucieuse de montrer que l'eau-de-vie charentaise participe avec succès à la
balance commerciale française.
Mais dans un contexte international imprévisible, le Bnic se garde bien de fanfaronner et se dit « attentif aux évolutions
futures des marchés. Ces chiffres ont été obtenus dans une période certes favorable à notre filière, mais dont la durée
reste incertaine du fait de l'actualité économique et financière difficile aussi bien aux États-Unis qu'en Europe. » Cette
précaution de langage n'est sans doute pas vaine. Les États-Unis, qui viennent de traverser un été chahuté en frôlant la
cessation de paiement, sont le premier pays consommateur de cognac.
Au cours de ces douze mois, il en a bu l'équivalent de 46 millions de bouteilles (environ 28 % du marché mondial) et est
en très légère progression après une nette reprise lors de la campagne précédente. Quant à l'Europe, ses
consommateurs pèsent 29,6 % du marché et ont acheté 8,3 % de cognac en plus.
La vitalité du marché chinois
Depuis quinze ans, les négociants en cognac, dont les quatre grands Hennessy, Martell, Rémy-Martin et Courvoisier,
ont déployé d'importants moyens marketing et tissé un réseau de distribution à travers le monde entier. Et
contrairement à voici quinze ans (quand la bulle japonaise a implosé), sa croissance repose sur plusieurs continents.
L'économie du cognac, en équilibre sur un trépied, devra peut-être sa résistance à l'Asie, le troisième pilier de sa
croissance (après l'Amérique du nord et l'Europe). L'extrême-orient représente en effet 34,8 % des débouchés. Le Bnic
commente d'ailleurs avec entrain la vitalité du marché chinois. Celui-ci connaît « une embellie fulgurante », avec une
hausse de 31,3 % sur un an pour atteindre 1,7 million de caisses (20,9 millions de bouteilles, NDLR). Ce seul marché a
d'ailleurs doublé en cinq ans.
Cette répartition équilibrée des marchés est consolidée par une forte progression des qualités dites supérieures. Le
VSOP (very superior old pale) progresse de 17 % et les qualités vieilles de 26 %.
Aujourd'hui, les jeunes eaux-de-vie ne représentent plus que 44,1 % des expéditions. Et histoire d'enfoncer le clou sur
cette stratégie affirmée de valeur, relevons que le VS (very special), ces fameuses qualités jeunes, a baissé de 9,2 %
en cinq ans quand ses deux aînés, VSOP et XO (extra old) ont respectivement gagné 9 % et 22,9 % sur cette même
distance.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Cathy Guillot Lycée des Métiers de l’hôtellerie du tourisme et des services d’ Arcachon

Documents pareils