1 trimestre

Commentaires

Transcription

1 trimestre
ANGLAIS
nde
2
er
1 trimestre
v.1.1
programme 2010
édition 2015
______________________________________________________________________________________________________
Cours Pi – Etablissement privé hors contrat d’enseignement à distance
SARL au capital de 17 531,86 euros - RCS PARIS B 391 712 122 - APE 8559B
siège social et centre d’expédition : 11-13 rue de l’Épée de Bois, 75 005 Paris – tél. : 01 42 22 39 46
bureaux et accueil du public : 6 rue Saint Denis, 34 000 Montpellier – tél. : 04 67 34 03 00
e-mail : [email protected] – site : http://www.cours-pi.com
Les auteurs
L’anglais est une langue vivante. C’est-à-dire qu’on doit pouvoir la comprendre à l’oral et la parler.
Notre conseil pour bien progresser en anglais à l’oral : écoutez de l’anglais parlé aussi souvent que
possible pour que votre oreille s’habitue aux sons de cette langue (films ou séries en version originale soustitrée) ou rejoignez-nous dans nos Cours hebdomadaires de conversations en anglais par visioconférence.
Good luck!
Pierre Caminade
Maître ès Lettres (Anglais)
Françoise Caminade
Maître ès Lettres (Anglais)
Présentation
Ce Cours est divisé en 6 Unités dont le sommaire est donné en début de fascicule.
Chaque Unité comprend :
 le Cours,
 des exercices d’application et d’entraînement,
 les corrigés-types de ces exercices,
 des devoirs soumis à correction (et se trouvant hors fascicule). Le professeur de votre enfant
vous renverra le corrigé-type de chaque devoir après correction de ce dernier.
Pour une manipulation plus facile, les corrigés-types des exercices d’application et d’entraînement sont
regroupés en fin de fascicule et imprimés sur papier de couleur.
Dès qu’un devoir est rédigé, envoyez-le aux Cours Pi :
6 rue Saint-Denis
34000 MONTPELLIER
Vous prendrez soin de joindre :
 Le texte du devoir.
 Une grande enveloppe libellée à vos nom et adresse, et affranchie au tarif en vigueur.
__________
© Cours Pi
Conseils à l’élève
1 s t step
 1 : lisez le texte autant de fois que possible afin d’en comprendre le sens à l’aide de la
traduction puis sans la traduction.
 2 : notez dans un répertoire tout le vocabulaire figurant entre parenthèses et apprenez-le
par cœur. N’hésitez pas à le réviser très régulièrement.
 3 : essayez de traduire le texte en français puis de le traduire à nouveau en anglais (sans
l’aide de votre répertoire).
2 n d step
 1 : faites les exercices d’entraînement qui se rapportent à l’Unité.
 2 : procédez de la même façon que pour la traduction. Une fois que vous avez répondu aux
questions posées, essayez de trouver les questions qui s’y rapportent et « auto-corrigezvous ».
Cet entraînement à la traduction (version/thème) vous permettra de vous familiariser avec les
mécanismes de la langue et d’enrichir votre vocabulaire très rapidement. Par ailleurs, la lecture et
la relecture de textes étudiés sera un excellent entraînement à la compréhension de textes plus
complexes. L’important consistant dans un premier temps à maîtriser les règles fondamentales de
la grammaire anglaise.
En ce qui concerne le vocabulaire proprement dit, il faut voir ces mots dans leur élément naturel
qu’est une phrase, elle-même faisant partie d’un ensemble, d’une histoire, quelle qu’elle soit.
Vous vous souviendrez alors très facilement de telle ou telle circonstance où tel ou tel mot a été
employé. Les textes que nous allons étudier sont, à dessein, très variés, et il faut les considérer
avant tout, comme un support vivant (d’un vocabulaire et de structures grammaticales) qu’il vous
faut connaître, peu importe la trame de l’histoire.
Dans l’optique de joindre l’utile à l’agréable et pour vous faciliter la tâche, nous vous donnons la
traduction de certains mots, (des mots simples parfois « théoriquement connus de tout élève de
2nde ») pour vous permettre de lire l’anglais couramment sans avoir à feuilleter un dictionnaire à
chaque phase de la lecture.
Nous vous souhaitons bon courage !
Les Cours Pi
__________
© Cours Pi
Anglais 2nde
Unité 1
o
o
Let’s practice your reading
 “In search of happiness”
 Delia Smith: “my big break”
o
o
o
o
Grammar




Unité 2
Let’s practice your reading
 “In the dark” (three men in a boat)
 Delia Smith: “my big break” (suite)
Grammar





L’article indéfini
L’article défini
Le nom
La possession
L’adjectif qualificatif
Some – Any
Les pronoms sujets et compléments
Les démonstratifs
Les interrogatifs
Conjugaison
 Le présent simple
 Le prétérit simple
o
Discovering Britain
o
 L’Empire
 The rise and fall of an Empire
__________
© Cours Pi
Conjugaison
 Le présent progressif
America, America…
 Généralités
 A government of checks and balances
Devoir n°1
Devoir n°1
Devoir n°2
Devoir n°2
Devoir n°3
Devoir n°3
Unité 3
o
Let’s practice your reading
 “Bad Marksmanship” (The Pickwick
Papers)
Unité 4
o
o
o
Les comparatifs et les superlatifs
De plus en plus – De moins en moins
Les prépositions
Les postpositions
Les adverbes
Les verbes irréguliers au passé
Discovering America
 “The melting pot”
 The pilgrim fathers
o
Grammar






Grammar
 Les pronoms relatifs
 Les numéraux
 Les « question-tags »
 Le present perfect
o
Let’s practice your reading
 “The portrait of the Artist as a young man”
o
Discovering Britain and America
 America, America : segregation
 Britain: the Royal family
Discovering Britain
Devoir n°1
Devoir n°2
Devoir n°3
 Government: a democratic Monarchy!
Devoir n°1
Devoir n°2
Devoir n°3
Unité 5
o
Let’s practice your reading
 “Tom Brown defends the New Boy”
(Thomas Hughes)
Unité 6
o
o
o
o
Discovering Britain and America
 America, America: Wall Street
 Britain: travelling
Devoir n°1
Devoir n°2
Devoir n°3
__________
© Cours Pi
Grammar
 Les modaux : may, might, must, shall, should,
will & would
 Le discours direct
Grammar
 La phrase exclamative
 Les modaux : can et could
 Les auxiliaires du présent, du prétérit et
du conditionnel
Let’s practice your reading
 “The President said”
o
Discovering Britain and America
 America, America: education
 Britain: education
Devoir n°1
Devoir n°2
Devoir n°3
Unité 1
__________
© Cours Pi
Let’s practice your reading
Read the following text very carefully
(once, twice or even three times)
and try to understand what it means.
In search of Happyness
A la recherche du bonheur
Happiness is not an easy thing (chose) to find. It certainly doesn’t depend on money.
Take Arthur Richards for example. He is a banker (banquier) and earns (gagne) fifteen thousand
pounds a year (par an). But, what an unhappy man he is! Although (bien que) he and his family
live in great comfort, there is no peace (paix) in his house. He is always quarrelling (se chamailler)
with his wife or children. He accuses them of spending (dépenser) his money on pleasure and they
say that he only (ne...que) takes an interest (s’intéresser) in money.
His cousin Peter, however, (en revanche) is quite (assez) different. He is also very rich. His father
left (a laissé) him a million, but Peter was very careful with the money. Although (bien que) he is a
bachelor (célibataire), he carefully avoids (évite) the many temptations which attract young men.
But he likes to enjoy himself (s’amuser) and to make other people happy. I know he gives (donne)
a lot of money to the poor.
Rich food (nourriture) and pleasure can be a danger to health (santé), so (donc) Peter plays
football and tennis and many other games.
Illness (la maladie) will never ruin his happiness.
As a rule (en règle générale), the poor (les pauvres) find (trouvent) happiness more easily than the
rich. But not the very poor. They live in miserable conditions, often suffering cold and hunger (de
froid et de faim). If they are ill, they cannot go to hospital. They cannot clothe (habiller) or feed
(nourrir) their children or send (envoyer) them to school. It is a pity (c’est dommage) to read of
some poor man who has become a criminal through despair and is sent (est envoyé) to prison.
Such a man (un tel homme) cannot really be considered (considéré comme) a criminal.
A truly (vraiment) happy man is one who (celui qui) has little (peu) and is content with what (ce
que) he has. He works cheerfully (avec entrain) from (du) Monday to Saturday and on Sunday he
goes to church, to thank God for his good fortune. If he cannot buy supper he says: « Well, I had
dinner today and, after all (après tout), half a loaf is better than none ». Such a man would not
change places with anyone. When Alexander the Great visited (rendit visite) Diogenes, the famous
philosopher who lived in a barrel, he said: « If I were (étais) not Alexander, I should like
(j’aimerais) to be Diogenes », and Diogenes, replied (répondit): « And if I were not Diogenes, I
should like to be Diogenes.
© Cours Pi
AN – 2 – U1
1
Drills – Questions and answers
Try to answer these questions.
o
Is happiness easy to find?
o
Does it depend on money?
o
Who is Arthur Richards?
o
How much does he earn?
o
Do you earn £ 15,000 a year?
o
Do you think Mr. Richards says “What a happy man I am”?
o
How do he and his family live?
o
Are they happy?
o
What are they always doing?
o
What does Mr. Richards say about his family?
o
And what do they say about him?
© Cours Pi
AN – 2 – U1
2
English / French
Delia Smith: my big break
Delia Smith : quand ma vie a basculé
I left secondary modern school in
Bexleyhealth, on the outskirts of London,
without a single O level and didn’t know
what I wanted to do. I worked for a while
as a hair-dresser and did a series of deadend-jobs but I couldn’t find anything I felt
exited by.
J’ai quitté le collège d’enseignement général
de Bexleyhealth en banlieue de Londres, où
j’étais, sans avoir une seule épreuve du brevet
et je ne savais pas ce que je voulais faire. J’ai
travaillé quelque temps comme coiffeuse et
j’ai occupé quelques emplois sans avenir, mais
je n’arrivais pas à trouver quelque chose qui
me passionne.
My big break came when I got a job
working at The Singing Chef restaurant in
Paddington, West London. I started by
doing the washing-up but was fascinated
by the cooks. I used to watch what they
did and taste the results. I realised food
excited me and stayed at the restaurant
for three years.
Le moment où ma vie a basculé, c’est quand
j’ai eu un emploi au restaurant « The Singing
Chef » (Le Chef Chanteur) à Paddington, dans
l’ouest de Londres. J’ai commencé par faire la
plonge, mais j’étais fascinée par les cuisiniers.
J’ai pris l’habitude de regarder ce qu’ils
faisaient et de goûter au résultat. Je me suis
rendue compte que la cuisine me passionnait
et je suis restée trois ans au restaurant.
I then began cooking for dinner parties.
Elizabeth David and the classic English
food writers of the 18th century were my
major sources of recipes. Although we
had always thought of the French as the
experts, in fact their forerunners were
great British writers like Hannah Glass,
who I started researching. I got more
involved and inspired.
Ensuite, j’ai commencé à cuisiner pour des
soirées. Elizabeth David et les auteurs anglais
classiques de livres de cuisine du dix-huitième
siècle ont été mes principales sources de
recettes. Bien que nous ayons toujours
considéré les Français comme les experts, en
fait, leurs prédécesseurs ont été de grands
auteurs britanniques comme Hannah Glass,
sur laquelle j’ai commencé à faire des
recherches. Je me suis sentie plus impliquée et
inspirée.
(suite : Unité 2)
© Cours Pi
AN – 2 – U1
3
Brushing up your grammar
L’article
A)
L’article indéfini : un, une, (des)
o A + son consonne : a lamp, a train, a bus
o An + son voyelle : an elephant, an animal mais on dira a uniform (son « ye »)
1) S’emploie
Pour traduire « un » « une »  a computer: un ordinateur ; a tree: un arbre.




2) Emplois particuliers à l’anglais
devant les professions  I am a teacher: je suis professeur
après « without »  Without a coat: sans manteau
dans les phrases exclamatives  What a beautiful dress!: quelle belle robe !
dans les expressions :
o de prix  It’s £10 a kilo : c’est dix livres le kilo
o de vitesse, etc. 90 kilometres an hour: 90 km à l’heure
 once a week: une fois par semaine
 twice a week: deux par semaine
 dans des expressions idiomatiques :
o To have an appetite: avoir de l’appétit
o to have a right to something: avoir un droit sur quelque chose
o To be in a coma: être dans le coma
o To be in a hurry: être pressé
o To make a fortune : faire fortune
o To light a fire: faire du feu
o It’s a pity! ou it’s a shame!: c’est dommage !
3) Ne s’emploie jamais
 devant des noms au pluriel
o (des lunettes) (des voitures)  glasses, cars,
o (des livres) (des stylos) etc.  books, pens, etc.
© Cours Pi
AN – 2 – U1
4
B)
L’article défini : le, la, les
o THE : le, la, les
1) S’emploie
Pour traduire : « le » « la » « les »
 The pencil: le crayon
 The house: la maison
 The things: les choses
 devant les noms déterminés
par un complément
 The freedom of the press: la liberté de la presse
 The books we bought: les livres que nous avons achetés
 The bread they eat in England: le pain que l’on mange en Angleterre
2) Ne s’emploie jamais (article ø)
 ø devant des noms de :
o ø matériaux
o
o
o
 wood: le bois
 glass: le verre
ø aliments  Bread: le pain
 tea: le thé
ø repas  Breakfast: le petit déjeuner
ø couleurs  Blue: le bleu
 yellow: le jaune
 ø devant les noms (dans un sens général)
 Workers: les ouvriers
 Teachers: les professeurs
 Cats: les chats
 ø devant les noms abstraits
 Love: l’amour
 Freedom: la liberté
 ø devant les noms de pays :
 France: la France
 Spain: l’Espagne
 England: l’Angleterre
© Cours Pi
AN – 2 – U1
5
Le nom
A) Les dénombrables
Définissent des choses qu’il est possible de compter
 une lampe, deux lampes, etc.
 un verre, une note, un piano,
B)
 une ville, un pays, une région
Les indénombrables
Définissent les choses qu’il est impossible de compter
 time: du temps
 money: de l’argent
 bread: du pain
 courage: du courage
 milk: du lait
Le pluriel des noms
A) Les noms composés
Le deuxième est souvent le plus important des deux et c’est lui qui prend la marque du pluriel
 exercise books
 bus stops
 tape recorders
 television sets
B)
Les noms propres
Ils peuvent prendre la marque du pluriel
 The Turners
C)
Certains mots ont un pluriel particulier.
Le pluriel se fait alors en fonction de la terminaison
1) Mots terminés par : s,x, ch, z, sh  ES
 buses, brushes, boxes, churches
2) Mots terminés par : f ou fe  VES
 knife  knives,
 wife  wives
3) Mots terminés par : une consonne + y  IES
 library  libraries
 dictionary  dictionaries
 lady  ladies
4) Mots terminés par une consonne + « o »  OES
 potato  potatoes
 tomato  tomatoes (exceptions : photo  photos, piano  pianos)
5) Mots toujours au pluriel
 trousers, jeans, shorts, pyjamas
6) Mots toujours au singulier
 hair, luggage, furniture, information
© Cours Pi
AN – 2 – U1
6
La possession
A)
Adjectifs et pronoms
MY
YOUR
HIS
HER
Adjectifs
possessifs
ITS
OUR
YOUR
THEIR
MINE
YOURS
HIS
Pronoms
HERS
possessifs
ITS
OURS
YOURS
s’emploie
généralement
OF
avec les noms de
choses et les
titres
I’ve got a pen.
You’ve got a pencil.
He’s got a cousin.
She’s got a sister.
It’s got a nose.
We’ve got a brother.
You’ve got a ruler
They’ve got an uncle
This radio is MINE.
That parcel is YOURS.
This copy-book is HIS.
That book is HERS.
This ball is ITS (ball)*.
That car is OURS.
This guitar is YOURS.
 It’s MY pen
 It’s YOUR pencil.
 He’s HIS cousin.
 She’s HER sister.
 It’s ITS nose.
 That’s OUR brother
 That’s YOUR ruler
 That’s THEIR uncle.
 These pencils are MINE.
 Those cats are YOURS.
 These cards are HIS.
 Those pictures are HERS.
 Those toys are ITS (balls)
 Those flats are OURS
 These pens are YOURS
 The leg of the table
 The door of the car
 The President of the USA
*Il est d’usage de faire suivre « its » du nom.
B)
Le cas possessif (ou le génitif)
Exprime un rapport de possession, en réponse à la question « whose » (à qui ?)
 Peter has got a moped. It’s Pete’s moped.
 Ann has got a bicycle. It’s Ann’s bicycle.
 The dog has got a ball. It’s the dog’s ball.
 Jane and Ted have got a bike. It’s Jane and Ted‘s bike.
o
Possesseur singulier ou pluriel
(régulier ou irrégulier)
+
«’S»
o
Possesseur pluriel
+
« ’ »
© Cours Pi
AN – 2 – U1
7
Conjugaison
Le présent simple
A)
Le présent simple
o Le présent simple exprime des états, des actions habituelles, des généralités.
 She looks happy
 I have lunch at twelve.
 It rains a lot in London.
o Sujet + verbe (à l’infinitif sans to) à toutes les personnes.
 I make, you make, we make, they make
o sauf pour la 3ème personne du singulier :
Sujet + verbe + S
 He makes, She makes, It makes
B)
Formes positive, interrogative et négative au présent simple
I
YOU
WE
THEY
DRINK
DRINK
DRINK
DRINK
water
water
water
water
Forme
positive
SUJET
+
base verbale
Forme
interrogative
DO
+
sujet
+ base verbale
DO
DO
DO
DO
I
YOU
WE
THEY
DRINK
DRINK
DRINK
DRINK
water?
water?
water?
water?
Forme
affirmative
YES
+
sujet
+ base verbale
YES,
YES,
YES,
YES,
I
YOU
WE
THEY
DRINK
DRINK
DRINK
DRINK
water
water
water
water
Forme
négative
NO
+ sujet
+ DO NOT (ou DON’T)
+base verbale
NO,
NO,
NO,
NO,
DO NOT*
DO NOT
DO NOT
DO NOT
DRINK
DRINK
DRINK
DRINK
water
water
water
water
I
YOU
WE
THEY
* Do not ou don’t
© Cours Pi
AN – 2 – U1
8
A retenir !
3ème personne du singulier (he, she, it) au présent simple
1)
Forme positive
She
drinkS
water
2)
Forme interrogative
Does
she
drink
water?
3)
Forme affirmative
Yes,
she
drinkS
water
4)
Forme négative
No,
she
does not drink
doesn’t drink
water
Le prétérit simple aux formes interrogative et négative
Très important !
o Pour les formes interrogatives au prétérit simple (simple past), il suffit de remplacer « do » ou
« does » par
DID pour toutes les personnes sans exception.
o Pour les formes négatives au prétérit simple (simple past), il suffit de remplacer « do not » ou
« does not » par
DID NOT pour toutes les personnes sans exception.
1)
Présent simple
o Do you drink?
o Does sue drink?
o Does he drink?
2)
Prétérit simple
o Did you drink?
o Did sue drink?
o Did he drink?
© Cours Pi
AN – 2 – U1
9