ENFANCE, JEUNESSE : PRIORITÉ N°1 - Saint-Genis

Commentaires

Transcription

ENFANCE, JEUNESSE : PRIORITÉ N°1 - Saint-Genis
TRAIT D’UNION
128 | NOVEMBRE 2015
MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE SAINT-GENIS-POUILLY
ENFANCE, JEUNESSE : PRIORITÉ N°1
SOMMAIRE | ÉDITO
SOMMAIRE
ÉDITO
Lors de l’enquête des transports sur la ligne
DOSSIER3
Enfance, jeunesse : Priorité n°1
ÇA S’EST PASSÉ À SAINT-GENIS
Y, nous avons rencontré de nombreux voyageurs au parcours très différents : certains
6
ACTUALITÉS 8
Zoom sur… le secteur enfance
Nouvelle procédure pour les demandes de passeport
Les restos du cœur : 30 ans de combats, 30 ans de solidarité
Panneaux d’affichage libre
Accueil des réfugiés
Premiers coups de pelle pour le boulodrome
FLASH SUR 10
La nouvelle résidence sénior des Hautains
VIVRE ENSEMBLE Spectacle vivant : appel aux bénévoles !
Inscriptions au repas des aînés et aux colis de Noël
Le Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité
arrive dans les écoles : Lion – Jura – Boby Lapointe
11
DÉMOCRATIE LOCALE Expression des listes du conseil municipal
Intercommunalité
Conseil municipal du 6 octobre 2015
12
CULTURE Théâtre du Bordeau
Médiathèque
Office de tourisme
14
CE MOIS-CI À SAINT-GENIS Prêts pour le téléthon 2015
Agenda
16
se rendaient au travail, d’autre à l’université
et une partie était en recherche d’emploi.
Ces candidats à l’embauche sont parmi les
utilisateurs qui empruntent bus et Trams
pour démarcher les entreprises et pour accomplir les formalités nécessaires auprès du Pôle emploi. A la question
« possédez-vous un véhicule personnel ? », certains répondaient qu’ils
n’en avaient plus les moyens, et que c’était donc naturellement qu’ils
empruntaient les transports en commun pour se rendre à la Cité administrative Simone Veil, où est située l’antenne gessienne de Pôle emploi.
Lorsque l’on effectue des démarches de recherche d’emploi, les obstacles peuvent être nombreux mais la plus grande difficulté viendra
bientôt… du Pôle emploi lui-même. Car nous avons appris récemment
que les responsables de cette institution (censée faciliter la recherche
de travail) avaient décidé, pour des raisons de commodité interne, de
transférer leurs locaux dans le Technopolis de Thoiry. Cette zone industrielle, où sont installés hôtels et restaurants pour automobilistes, est
accessible en voiture mais se situe loin de l’arrêt de bus le plus proche.
Ne cherchez pas non plus la possibilité de vous y rendre en vélo ou à
pied, aucun aménagement cyclable ou piétonnier n’y est installé.
Le chômage est sans doute une période difficile de la vie et il représente
également un coût financier et social pour la société. Notre but est de
tout faire pour que les chômeurs trouvent un travail le plus rapidement
possible. Le Pôle emploi, qui devrait avoir cet objectif pour mission principale, devrait en être conscient et se rendre le plus accessible pos-
NUMÉROS UTILES
SAMU : 15
Pompiers : 18 ou 112
Gendarmerie de Thoiry : 04 50 42 12 01
Gendarmerie Nationale : 17
Centre antipoison (Lyon) : 04 72 11 69 11
Samu social : 115
Enfance maltraitée : 119
Pharmacie de garde : 3237
Médecin de garde : 15
sible ! Alors comment justifier ce déménagement ? Rappelons que son
emplacement actuel dispose d’une accessibilité complète : parkings à
proximité, arrêt de bus juste en face, aménagements cyclables neufs
et trottoirs pour les piétons, salles de réunions publiques disponibles.
Rappelons également qu’il est situé dans la ville-centre ce qui limite le
temps de parcours pour ceux venant des extrémités du Pays de Gex.
On ne comprend pas ce qui motive un tel changement précipité vers
une zone difficilement accessible. Les structures d’aide à la recherche
d’emploi devraient être prioritairement au service des chômeurs et des
employeurs. Pour cela, elles doivent être accessibles aussi bien en voiture qu’en transports en commun et par des cheminements doux pour
LE TRAIT D’UNION est édité par la Ville de Saint-Genis-Pouilly / Directeur de
publication : Hubert Bertrand / Rédaction : Service communication / Crédit photo :
Mairie Saint-Genis-Pouilly, Louis Ecuvillon, BEL AIR ARCHITECTURES / Mise en page :
Sixty-six Impression : Imprimerie Est’Imprim / Tirage : 6100 Ex. / N°ISSN : 1268-4554 /
Dépôt légal : 4 ème trimestre 2015
2
SAINT-GENIS-POUILLY
les cyclistes et les piétons.
Hubert BERTRAND
Maire de Saint-Genis-Pouilly
LE DOSSIER
ENFANCE, JEUNESSE : PRIORITÉ N°1
SAINT-GENIS-POUILLY,
TOUJOURS À VOS CÔTÉS !
Depuis la rentrée scolaire, la municipalité de Saint-Genis s’est fortement mobilisée aux côtés des parents d’élèves pour convaincre
l’éducation nationale d’ouvrir une 6ème classe de maternelle à
l’école du Jura. Il faut dire que la situation était devenue très difficile avec environ 33 tout-petits par classe. Le groupe scolaire du
Jura accueillera donc un nouvel enseignant dans son école maternelle à partir du 2 novembre.
sés des écoles maternelles), la restauration scolaire sont à la charge de
la commune qui dispose donc de la liberté d’investir peu ou beaucoup
d’argent dans ce domaine. Récemment, la ville de Saint-Genis-Pouilly
s’est associée aux parents d’élèves dans la réclamation de l’ouverture
d’une 6ème classe à l’école maternelle du Jura, décision qui appartenait à l’éducation nationale. Après de longues semaines de négociation,
la commune a finalement obtenu l’ouverture de cette classe, ce qui va
considérablement améliorer les cours des tout-petits. De son côté, la
commune décide du recrutement des ATSEM dans les écoles. Les ATSEM sont ensuite affectées collectivement à l’école et non pas à une
classe. Elles disposent d’un statut particulier et dépendant à la fois du
Directeur d’école, pendant les temps de cours, et du Maire en dehors de
la classe. En termes d’encadrement, Saint-Genis-Pouilly met à disposition quasiment une ATSEM par classe de maternelle : chaque classe est
ainsi accompagnée une trentaine d’heures par semaine en moyenne.
En France, la gestion des écoles est conférée à la commune. C’est donc
une lourde tâche qui incombe aux municipalités, chargées de veiller au
bien-être des enfants, à un moment fondamental de leurs vies. Au-delà
de la gestion des écoles, la commune prend directement à sa charge
les activités périscolaires, la cantine, et propose des services pendant
les vacances. Républicaine, laïque, ouverte à tous, l’école est un lieu où
les enfants se retrouvent, apprennent à vivre ensemble et se forgent
une identité. Autant de raisons pour la ville d’être exigeante et déterminée dans sa politique liée à l’enfance et à la jeunesse. Les services proposés sont vastes et nous vous en proposons ce mois-ci un décryptage.
Education nationale, commune :
qui fait quoi ?
Dans les écoles publiques, les enseignants relèvent du ministère de
l’éducation nationale. Ils sont donc payés et affectés à leurs postes par
ce dernier. La construction, l’entretien des écoles, l’embauche des personnels d’entretien, d’animation, les ATSEM (agents territoriaux spéciali-
Semaine du goût au restaurant scolaire
SAINT-GENIS-POUILLY
3
LE DOSSIER
Restauration scolaire :
86.000 repas servis par an !
rieures comme intérieures, sont encadrées par les animateurs de la
Le temps du repas est une étape cruciale de la journée et une part im-
eu lieu.
confection de poteries, petits travaux de bricolage. Ces activités, extécommune. A l’issue de la semaine, une exposition du travail réalisé a
portante de l’éducation des enfants. Apprendre à bien manger, à apprécier ce que l’on ne connait pas forcément, à cohabiter avec ses voisins
autour de la table, voici les principaux enjeux de la restauration scolaire.
Pour permettre une mixité sociale, Saint-Genis-Pouilly met en place une
tarification en fonction des revenus allant de 2,24 à 6,97€ par repas,
Secteur jeunesse :
de l’entraide et du bon temps !
la ville subventionne les repas entre 9,5€ et 4,5€ selon les revenus.
Fini donc, le temps où la cantine était un moment douloureux pour les
élèves, les menus sont aujourd’hui soigneusement choisis avec des produits qui répondent à des normes de qualité strictes en utilisant un
maximum de produits frais et bios. Les menus sont tous établis en suivant un plan alimentaire élaboré par une diététicienne. Et le succès est
au rendez-vous car 80% des élèves sont inscrits au restaurant scolaire.
La ville a d’ailleurs fait le choix de permettre à tous les parents, quelque
soit leur situation, d’inscrire leurs enfants à la cantine alors que de nombreuses communes n’acceptent que les enfants dont les parents justifient d’une indisponibilité à l’heure de midi.
Périscolaire : de 7h30 à 18h30
Depuis la réforme des rythmes scolaires, mise en place en 2013, la commune a diversifié son offre périscolaire. Elle faisait autrefois appel à des
nombreux vacataires pour accueillir les enfants et mettre en place des
animations. Dorénavant, une vingtaine de contrats ont été pérennisés
par la ville, ce qui permet d’avoir du personnel présent à la fois les jours
d’écoles mais aussi les mercredis et pendant les périodes de vacances.
Les activités proposées sont donc principalement organisées par le personnel communal. Il s’agit de moments collectifs, autour d’un jeu ou
d’un sport qui permettent aux enfants de sortir un peu du cadre scolaire, tout en restant encadrés autour d’une activité stimulante. Le choix
de la ville a toujours été de faire entrer les activités périscolaires dans
un schéma pédagogique, il ne s’agit pas de temps de « garderie » mais
de véritables moments enrichissants.
Finale du concours TIP TOP Chef - salle Boby Lapointe
Encadrés par 2 animateurs, une vingtaine de jeunes (du collège au lycée)
fréquentent régulièrement le secteur jeunesse de la ville. Durant toute
l’année, ils sont accompagnés par un programme d’aide aux devoirs, et
le but est également de faire vivre un groupe autour d’activités et de
compétitions telles que des tournois de baby-foot, des grands projets
sportifs et artistiques, des concours de cuisine… Le secteur jeunesse organise des sorties d’une semaine pendant les vacances scolaires. C’est
ainsi que les jeunes sont partis le mois dernier en voyage à Strasbourg
sur le thème de l’Europe. Au programme, des loisirs, bien sur, mais aussi
des visites instructives comme celle du conseil de l’Europe.
Saint-Genis-Pouilly fait également appel à des associations ou des intervenants extérieurs qui proposent des activités sortant de l’ordinaire.
Secteur enfance : présents
les mercredis et même les vacances !
Le secteur enfance ne ferme pas ses portes pendant les vacances
scolaires (hormis pendant une semaine à Noël), bien au contraire ! Au
secteur enfance (3 à 12 ans), chaque semaine de vacances, un thème
est choisi et les jeux, cours et activités sont organisés autour de cette
thématique. Pendant les vacances d’automne par exemple, le premier
thème était « métiers d’antan ». Au programme, fabrication de pain,
4
SAINT-GENIS-POUILLY
DES AGENTS MUNICIPAUX
TOUJOURS MIEUX FORMÉS
Saint-Genis-Pouilly fait le choix d’une formation importante des
agents qui travaillent en rapport avec les enfants. Ainsi, la ville
dépasse les exigences nationales concernant les animateurs du
périscolaire : notre secteur enfance compte 70% de titulaires du
BAFA alors que l’Etat n’en exige que 50%. Par ailleurs, les ATSEM
de la ville sont régulièrement convoquées à des formations qui
leur permettent d’améliorer la qualité de leur travail et de proposer de nouvelles idées à leur retour dans les écoles.
LE DOSSIER
Finances : l’investissement de la ville
pour l’enfance et la jeunesse
L’ÉCOLE EN FRANCE
EN QUELQUES POINTS
Chaque année, la ville verse plus de 710.000 euros dans les services liés
à l’enfance et à la jeunesse. A cette participation, il faut ajouter les subventions dont bénéficient les associations sportives, musicales et artistiques qui accueillent et forment les jeunes en dehors de leur temps
scolaire.
■
Chaque école reçoit une subvention de la ville d’un montant de
94,54€ par élève (soit 114.000€ pour l’ensemble des écoles). Elle sert
à l’achat de matériel scolaire, fournitures et manuels (à l’exception
des trousses et des cartables). Mais elle finance également des spec tacles, le théâtre et les transports jusqu’à la piscine et au ski pendant
l’année scolaire. Cette subvention créée une équité entre les élèves,
pour que tous aient accès aux mêmes matériels de travail et aux
mêmes sorties scolaires.
■
250€ supplémentaires sont versés par classe pour l’achat de maté-
riels servant à l’ensemble de la classe.
■
11,78€, c’est ce que coûte la production d’un repas à la cantine. La
ville subventionne jusqu’à 81% ces repas. Mais à ce coût, il faut ajouter
les frais de construction et d’entretien des bâtiments qui sont,
■
■
■
Un enfant passe en moyenne 10% de son temps à l’école. Le
reste de son temps est consacré au repos, aux activités périscolaires et extrascolaire, ainsi qu’aux loisirs.
Aujourd’hui, les élèves de primaire reçoivent 24 heures de
cours par semaine, 36 semaines par an, soit un total de 864
heures de cours par an.
Le pôle scolaire Pasteur, à Limeil-Brévannes en région parisienne, est la plus grande école de France avec 1.200 élèves
pour 50 classes. La plus petite école est quant à elle située
sur l’île bretonne de Houat dans le Morbihan. Elle compte
cette année un total de 4 élèves.
■
La France compte près de 7 millions d’écoliers répartis dans
plus de 52.000 écoles. Ils sont encadrés par 375.000 ensei gnants.
■
Saint-Genis-Pouilly compte 1.200 élèves répartis dans 46
classes.
quant à eux, entièrement pris en charge par la ville.
SAINT-GENIS-POUILLY
5
ÇA S’EST PASSÉ À SAINT-GENIS

Quand mobilité douce et patrimoine font fête commune !
Cette année, à pied, à vélo ou à trottinette, les visiteurs ont pu découvrir le patrimoine naturel et culturel à travers de nombreuses animations gratuites
au Centre Culturel Jean Monnet. Un rallye ouvert à tous a permis aux participants de répondre à différentes énigmes répartis dans la ville afin de
reconstituer un chiffre clef pour la ville : 1887. C’est effectivement en 1887 qu’est fait pour la première fois mention de « Saint-Genis-Pouilly » comme
nom de la commune. A 15h, un circuit vélo était proposé afin de visiter la ville et de découvrir l’intérieur de certains bâtiments communaux, habituellement fermés au public, autour de cinq étapes : le théâtre du Bordeau, la mairie, l’Eglise de Pouilly, le Centre Technique Municipal et le Centre de
Première Intervention. Les visiteurs ont exprimé leur satisfaction d’une visite riche d’enseignements.

6
SAINT-GENIS-POUILLY
Exposition : « L’Origine »
Le vernissage de l’exposition « L’origine, un voyage entre science et
art » s’est déroulé le samedi 19 septembre au Centre Culturel Jean
Monnet, en présence de Monsieur Sergio Bertolucci, Directeur
des recherches du CERN et de l’ambassadeur du Mozambique.
Cette exposition tente de répondre à certaines des questions fondamentales que l’on se pose aujourd’hui et de communiquer les
dernières connaissances et découvertes de la physique et de la
paléontologie anthropologique. L’Afrique, qui a vu apparaître les
premiers hominidés, est le berceau de l’humanité. Ses légendes, et
parmi celles-ci par exemple celle de l’origine du peuple Makondé,
résume quelques-uns des éléments essentiels qui ont favorisé et
stimulé, pendant des siècles, l’imagination de nombreux artistes.
L’exposition montre une série d’œuvres d’art Makondé, sculptures
en bois d’ébène du Mozambique et poteries, des artistes du centre
Nairucu Arts qui travaillent à Rapale et à Nampula, villes au Nord du
Mozambique. Cette exposition a été présentée au Centre Culturel
Jean Monnet jusqu’au 30 septembre dans le cadre de la Nuit Européenne des Chercheurs.
ÇA S’EST PASSÉ À SAINT-GENIS

Les nouveaux habitants
reçus à la mairie
Enquête sur la ligne Y
Saint-Genis-Pouilly lançait le 5 octobre sa grande enquête
sur les transports en venant directement au contact des
usagers de la ligne Y. Alors que les embouteillages ne
cessent de s’accroitre dans le Pays de Gex, le besoin en
matière de transports en commun se fait de plus en plus
ressentir. Le Maire, Hubert Bertrand, ses adjoints et des
conseillers municipaux sont donc montés dans les bus
aux heures où les utilisateurs se rendent à leur travail.
Le but de cette opération était de faire avec eux un diagnostic de leur usage quotidien de la ligne. Les bouchons
au rond-point de la Porte de France et jusqu’au Cern ont
donné le temps aux sondeurs de rencontrer de nombreux voyageurs et de conforter la ville dans son combat
pour le Tramway.

Une centaine de nouveaux arrivants étaient réunis à
l’occasion d’une cérémonie d’accueil qui leur était dédiée. Les participants ont été accueillis par Monsieur le
Maire, Hubert Bertrand, qui a rappelé que ce sont les
valeurs d’accueil, d’hospitalité et de vivre ensemble qui
ont permis la réussite de Saint-Genis-Pouilly. La commune est devenue, grâce à l’arrivée chaque année de
nouvelles personnes, une ville de 10.000 habitants alors
qu’elle n’était qu’un village il y a 60 ans. Après le discours du Maire, les nouveaux habitants ont été invités
à visionner un petit film sur la commune. Enfin, tout le
monde s’est réuni autour d’un pot de l’amitié, l’occasion
d’échanger infos pratiques et petits conseils sur notre
ville. A l’issue de la soirée, chacun s’est vu remettre une
pochette d’accueil reprenant notamment les données
importantes de la ville.

Les enfants du CP à la 3ème ont voté
pour désigner leurs délégués au Conseil
Municipal des Jeunes
Du 12 au 16 octobre, c’était jour de vote dans les 4 écoles et le collège
de la ville. Les Saint-Genésiens âgés de 6 à 14 ans et scolarisés dans une
classe du CP à la 3ème, ont élu leurs représentants au Conseil Municipal
des Jeunes (CMJ). Le scrutin se déroulait dans les établissements scolaires
où la commune avait installé des isoloirs. Car les apprentis électeurs suivent
la même procédure que pour une vraie élection. Ils doivent d’abord voter
et ensuite signer. 260 collégiens et 574 écoliers ont fait la démarche. Les
enfants se sont beaucoup investis car 85 élèves se sont portés candidats.
Les enfants ont réalisé beau travail et leurs campagnes ont été affichées
dans toutes les écoles et au collège. Certains ont pris des engagements
forts notamment autour de l’environnement. Le CMJ s’est réuni pour la première fois mercredi 4 novembre lors de son installation par le Maire en salle
du Conseil municipal à l’Hôtel de ville. La séance était ouverte au public.
SAINT-GENIS-POUILLY
7
ACTUALITÉS
ÉLECTIONS RÉGIONALES
Accueil des réfugiés
L’actualité internationale a beaucoup
fait l’écho du nombre important de
réfugiés tentant de rejoindre l’Europe
pour fuir les guerres du Proche-Orient.
Le Gouvernement français a donc
demandé aux communes de se porter
volontaire pour accueillir en leur sein
des personnes se trouvant dans cette
situation de détresse.
Les 6 et 13 décembre, les 4218 électeurs inscrits sur les listes électorales de Saint-Genis-Pouilly
sont appelés à voter entre 8h et 18h dans l’un des 4 bureaux de vote, tous situés dans la salle du
Centre Culturel Jean Monnet. Comme toujours, il est demandé à chacun de se munir obligatoirement d’une pièce d’identité : carte nationale d’identité, permis de conduire, passeport… Vous êtes
indisponible le jour du vote ? Pensez à la procuration ! En cas d’empêchement le jour de l’élection,
le vote par procuration est une solution. Il permet à la personne qui en fait la demande de se faire
représenter par un électeur inscrit dans la même commune qu’elle. La démarche doit s’effectuer
en personne au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d’instance ou auprès des autorités
consulaires. Afin d’établir votre procuration, vous devrez présenter votre pièce d’identité pour pouvoir voter et remplir un formulaire Cerfa disponible sur place ou à télécharger sur le site Internet
www.service-public.fr Le mandataire, c’est-à-dire la personne qui votera à votre place, doit répondre
à deux conditions : être inscrit dans la même commune que vous et ne pas avoir reçu d’autre procuration en France.Les démarches doivent être effectuées le plus tôt possible pour tenir compte des
délais d’acheminement et de traitement de la procuration en mairie.
La ville de Saint-Genis-Pouilly a ainsi
fait le choix de permettre l’installation
de deux familles de réfugiés sur le
territoire de la commune en mettant
à leur disposition deux logements
qui seront entièrement meublés. Les
services de la ville et les associations
travailleront de pair pour permettre à
ces personnes de s’intégrer au mieux
dans notre communauté.
Panneaux d’affichage
libre
Vous avez peut-être remarqué l’installation récente de panneaux d’affichage libre
à Saint-Genis-Pouilly. Vous en trouverez
près de la mairie, à proximité de la médiathèque ou encore dans le quartier des
Hauts de Pouilly. Ces panneaux, comme
leur nom l’indique, sont à la disposition des
associations et organismes qui souhaiteraient communiquer sur leurs activités et
leurs évènements. La mairie n’intervient
pas dans la répartition de l’affichage, les
poseurs d’affiche devront donc cohabiter
dans un respect mutuel. Les services de
la ville passeront régulièrement pour nettoyer ces panneaux. Si l’affichage reste
entièrement libre, la ville enlèvera cependant systématiquement les affiches dont le
contenu porte atteinte à la loi.
8
SAINT-GENIS-POUILLY
ACTUALITÉS
Zoom sur… le secteur enfance
Le secteur enfance est un service de la commune situé dans le bâtiment
de l’ancienne mairie, rue de Genève. Il est dirigé par Damien Prissimitzis, responsable, Maxime Romand, adjoint, Carine Arnaud, responsable
famille et Céline Emptoz, coordinatrice enfance/jeunesse. Le secteur enfance compte une vingtaine d’animateurs socioculturels qui préparent
les activités et encadrent les enfants inscrits aux activités périscolaires
(le matin avant l’école, l’après-midi et le soir). Leur rôle ne s’arrête pas là
puisque le secteur enfance est également présent durant les vacances
scolaires où sont proposées activités artistiques, sportives et jeux collectifs.
Premiers coups de pelle
pour le boulodrome
Nouvelle procédure pour
les demandes de passeport
Si vous souhaitez faire une première demande ou renouveler votre passeport, vous devrez dorénavant demander un rendez-vous au service
d’état-civil. Le but de cette demande est de réguler l’affluence et ainsi
d’éviter de longues attentes à l’accueil de la mairie et mieux vous servir. Vous pouvez prendre connaissance des pièces à fournir à l’accueil
ou sur le site Internet de la commune : www.saint-genis-pouilly.fr. Pour
prendre rendez-vous, contactez la mairie par téléphone : 04.50.20.52.65
ou par mail : [email protected]
Les restos du cœur : 30 ans
de combats, 30 ans de solidarité
Les restos du cœur reprennent leurs activités cet hiver à partir du 1er
décembre dans leurs locaux du 20 rue de Pouilly (alimentaire) et 24
rue de Pouilly (vêtements). Les personnes souhaitant bénéficier de la
campagne d’hiver 2015/2016 devront s’inscrire lors des permanences
qui auront lieu le vendredi 13 novembre et le mardi 17 novembre à
partir de 14h et jusqu’à 17h (20 rue de Pouilly). Par ailleurs, les restos du
cœur recherchent toujours des bénévoles pour des aides de quelques
heures par semaine. Les volontaires intéressés sont invités à contacter
l’association par téléphone au 04.50.28.27.74.
Nous en parlions le mois dernier, un tout nouveau boulodrome va être
construit à Saint-Genis-Pouilly, dans la zone de l’Allondon. Les travaux
ont donc débuté mi-septembre par des opérations de terrassement. Le
bâtiment va ensuite peu à peu sortir de terre pour une fin des travaux
prévue fin avril de l’année prochaine.
SAINT-GENIS-POUILLY
9
FLASH SUR
LA NOUVELLE RÉSIDENCE SÉNIOR
Un havre de paix au cœur de la ville
Notre commune connait un développement induit par son double statut de pôle urbain dans le Pays de Gex et de centre régional d’agglomération dans le cadre du Grand Genève. Cette croissance se traduit par
la nécessité d’adapter l’offre en équipements publics. Aussi comme la
tendance nationale, notre population connait un vieillissement auquel il
faut nécessairement apporter les réponses adaptées. C’est pourquoi la
Commune a entrepris, en lien avec la SEMCODA, la construction d’une
résidence senior. Ce projet, situé dans le quartier des Hautains viendra
par sa proximité, compléter l’offre de la résidence des Tilleuls à laquelle
elle sera reliée à celle-ci par un petit aménagement sécurisé. Composé
de 56 logements du T2 au T4, ce projet d’un haut niveau de services
offrira à ses résidents un haut niveau de confort. La résidence sera équipée d’une salle de restaurant, d’une bibliothèque, d’une laverie et même
d’une salle de sport et d’un sauna !
Durée des travaux
et aménagement du parc
La ville a voulu que le parc, utilisé fréquemment par les habitants du
quartier, soit aménagé par le propriétaire des lieux afin que les enfants
et les adultes puissent continuer à s’y promener. L’aire de jeux sera
enlevée au début des travaux et réaménagée dès que les travaux le
permettront. Si la construction du bâtiment impose l’enlèvement de
plusieurs arbres, 34 nouveaux arbres seront plantés soit davantage de
ce qui aura été retiré. L’implantation de la résidence ne posera pas de
problèmes de stationnements du fait des 90 places créées en sous-sol
et 65 places en surface (avec un arbre planté toutes les 4 places). Dans
l’environnement immédiat de la résidence, au sein d’un grand espace
vert, SEMCODA installera des bancs, un espace détente et des chemins
piétons accessibles à tous. L’autre partie du parc, propriété de la ville,
devra également être réaménagée.
10
SAINT-GENIS-POUILLY
Les travaux, débutés fin octobre, devraient se terminer en août
2017. La résidence a été dessinée et réalisée par le cabinet d’architecte BEL AIR ARCHITECTURES.
VIVRE ENSEMBLE
Spectacle vivant :
appel à participation !
A l’attention des nouveaux habitants
Inscriptions au repas des aînés et aux colis de Noël
Chaque année, le Centre Communal d’Action Sociale et la Mairie invitent
les personnes âgées de 70 ans et plus, domiciliées à Saint-Genis-Pouilly,
à son traditionnel repas des aînés. Il aura lieu le dimanche 17 janvier
2016 au Centre Culturel Jean Monnet Si vous souhaitez y participer, il
suffit de s’inscrire au Centre Communal d’Action Sociale à l’Hôtel de Ville,
dès à présent avec pièce d’identité et justificatif de domicile. Le colis de
Noël s’adresse aux personnes âgées de 75 ans et plus, qui résident à
Saint-Genis-Pouilly. Les membres du CCAS et du Conseil Municipal se
réjouissent de vous accueillir pour partager ces instants conviviaux. La
distribution du colis de Noël s’effectuera les après-midis du mardi 1er
décembre au jeudi 3 décembre inclus en mairie.
Plus d’informations : 04 50 20 52 74
Nouveau : le Contrat Local
d’Accompagnement à la Scolarité
arrive dans les écoles :
Lion – Jura – Boby Lapointe
Depuis plus de 10 ans, la Compagnie du 13ème Quai développe une
démarche singulière basée sur la polyvalence artistique et le mélange
des arts. Elle a produit plusieurs spectacles autour des arts du cirque et
s’est forgée une solide réputation en la matière.
Guillaume Bertrand, artiste associé de la compagnie, propose de réunir les habitants de Saint-Genis-Pouilly autour d’une création commune
ayant pour thème la lumière. Le projet s’appelle Incandescence et sera
présenté à l’occasion de la Fête de l’Oiseau 2016. Tous les citoyens sont
invités à construire ensemble ce spectacle urbain visuel et déambulatoire.
Ce projet est une invitation au partage et à l’écriture d’une histoire commune. Il s’articulera autour de différentes formes artistiques, du mouvement, du déplacement et de notre rapport à la lumière (du feu primitif
à l’éclairage technologique).
Vous souhaitez vivre une aventure artistique à la fois unique et extraordinaire, découvrir et participer à la création d’un spectacle de l’intérieur
et le nourrir par votre énergie et votre savoir-faire ?
Rendez-vous le samedi 21 novembre 2015 à 14h au Théâtre du Bordeau ! Guillaume Bertrand vous y accueillera pour un temps d’échange
et une première mise en situation. Amenez vos baskets et vêtements de
sport, vos instruments de musique ou tout simplement votre envie et
plongez dans l’aventure !
Dans le cadre de la politique de la ville, la mairie de Saint-Genis-Pouilly
propose le dispositif Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité
(CLAS) qui s’adresse aux enfants pour les aider dans leur parcours scolaire. Le CLAS est un partenariat entre la CAF, la mairie et l’éducation
nationale et permet de proposer une aide aux enfants en difficultés scolaires. La ville propose des activités ludiques pour les aider à reprendre
confiance en eux et en l’école, aider les parents à comprendre l’école et
rentrer dans l’école. Les actions du Contrat Local d’Accompagnement
à la Scolarité (CLAS) se déroulent en fin de journée (à la fin du temps
scolaire) de 15h45 à 17h30.
Elles sont centrées sur :
- l’apprentissage de la citoyenneté : vie de groupe, entraide, implication
dans les projets.
- l’éveil à la culture : expression orale et écrite, ateliers créatifs et artis tiques...
Cet accueil offre un espace d’information, de dialogue et d’écoute pour
les familles.
Pour qui ?
Il s’adresse aux élèves des écoles élémentaires Jura, Lion et Boby
Lapointe. Les enfants sont orientés par les enseignants. L’organisation
de base est un petit groupe (deux groupes de 7 élèves). La séance sera
gratuite.
Où et quand ?
Les actions ont commencés le 9 novembre et se déroulent en dehors
de l’école (quand cela est possible) :
- Ecole du Lion : le lundi au 28 rue de Pouilly
- Ecole du Jura : le mardi au 28 rue de Pouilly
- Groupe scolaire Boby Lapointe : le jeudi dans une salle de l’école
SAINT-GENIS-POUILLY
11
DÉMOCRATIE LOCALE
EXPRESSION DES LISTES
DU CONSEIL MUNICIPAL
INTERCOMMUNALITÉ
LA MAJORITÉ
La politique politicienne s’invite
(encore) à la Communauté
de communes du Pays de Gex
Le logement ? Une question de volonté
Des conditions particulières dans notre territoire font qu’une
partie de la population vit correctement. Cela ne doit surtout
pas faire oublier qu’ici comme ailleurs il existe une précarité
et des problèmes sociaux d’autant plus préoccupants qu’ils
semblent être passés sous silence par une partie des élus.
Les résultats complets de notre enquête sur les transports vous seront révélés après leur dépouillement complet dans le « Trait d’Union » du mois de
décembre mais nous pouvons déjà vous faire part de quelques éléments :
plus de 96% des personnes interrogées se sont déclarés être en faveur du
A les entendre, les seules problématiques dignes d’intérêt
Tram jusqu’à Saint Genis. Et dans les observations, nombreux sont les sondés
dans le Pays de Gex seraient la sauvegarde des terrains pos-
qui demandent des informations quant au début des travaux. Le président de
sédés par de riches propriétaires fonciers ou la lutte contre
l’impôt sur la fortune.
la CCPG et son équipe ne semblent pas être préoccupés par l’intérêt général
puisque tout est motif pour ne pas satisfaire les demandes des habitants de
Les temps sont pourtant durs pour ceux qui travaillent ou font
vivre les commerces et les services du Pays de Gex. Malheu-
notre commune.
reusement, des communes font le choix délibéré de ne pas
Rappel des faits : le 20 octobre dernier, la communauté de communes votait
construire des logements sociaux pour ces travailleurs, quitte
son Projet de Territoire (tout de même 19 mois après l’arrivée de cette majo-
à payer l’amende que l’Etat réserve à ceux qui n’atteignent pas
rité !). Cette démarche définit les orientations politiques pour les années à
l’objectif des 25%.
venir. Devant l’énoncé des projets à venir, les élus majoritaires de Saint-Genis
Plus que jamais, Saint-Genis-Pouilly doit rester une ville engagée aux côtés de ses habitants, qu’ils soient pauvres ou riches,
salariés ou chômeurs, jeunes ou pas. Avoir droit à un logement
est légitime et cela apparaît comme une position républicaine
que de répondre au respect du droit de chacun.
sont stupéfaits de découvrir qu’il n’est nullement fait mention du Tram jusqu’à
Saint-Genis en tant que tel comme une des priorités en matière de transport
et que le projet de centre commercial n’est pas pris en compte.
Ces deux projets sont pourtant réclamés par une grande majorité de la population et leur utilité n’est plus à démontrer. Il est révoltant de voir que leur
suppression ne répond qu’à une seule logique, empêcher Saint-Genis-Pouilly
Liste Un avenir pour tous
de développer des services aux habitants et quelque initiative que ce soit sur
son territoire. Il ne faut pas rechercher dans l’esprit de cette orientation une
quelconque notion d’intérêt général. La raison est uniquement politicienne et
partisane et ont ne peut que s’en désoler.
LA MINORITÉ
On peut arguer du fait que Saint-Genis-Pouilly n’est pas la seule commune du
Pays de Gex, que les autres aussi on le droit à leurs projets et équipements.
Mais d’une part nos projets profiteraient à tous (il est évident qu’un Tram et un
centre commercial servirait bien au-delà de notre ville) et d’autre part SaintGenis est une ville centrale et pratique d’accès pour tous les Géssiens.
La minorité n’a pas fait parvenir d’article dans ce numéro.
Nous attendrions pourtant qu’une seule et même voix se fasse entendre pour
défendre l’intérêt de notre commune, ce qui n’a pas été le cas. Seuls les élus
majoritaires de St Genis ont voté pour le Tram et le centre commercial.
Nous faisons appel à nos concitoyens pour qu’ils expriment leur soutien pour
le Tram et le centre commercial, afin que les élus communautaires se rendent
Liste Saint-Genis-Pouilly réveille-toi !
12
SAINT-GENIS-POUILLY
compte du manque de considération qu’ils ont à l’égard des citoyens.
DÉMOCRATIE LOCALE
CONSEIL MUNICIPAL
SÉANCE DU 6 OCTOBRE 2015
LE CONSEIL MUNICIPAL A NOTAMMENT :
Approuvé, à l’unanimité, le procès-verbal de la séance du conseil
municipal du 1er septembre 2015.
■
■
■
■
Approuvé, à l’unanimité, le principe de l’exploitation du futur centre
aquatique municipal dans le cadre d’une délégation de service public
et a approuvé, à l’unanimité, le contenu des caractéristiques des
prestations que doit assurer le délégataire, telles qu’elles sont définies dans le rapport sur le choix du mode de gestion, étant entendu
qu’il appartiendra au Maire d’en négocier les conditions précises.
■
Donné, à l’unanimité, un avis favorable sur le principe de mise en
vente, par la SEMCODA, de 36 logements sociaux sis 106, 128 et 158
avenue de la République.
■
Décidé, à la majorité (2 abstentions), de s’associer au dispositif
d’accueil des réfugiés et dans ce cadre de proposer d’accueillir deux
familles de réfugiés.
■
Accepté, à l’unanimité, le tableau des emplois permanents du per sonnel communal à compter du 1er novembre 2015.
Accordé, à l’unanimité, sa garantie financière à la SEMCODA concer nant la réalisation de 46 logements PLS - Porte de France Nord.
Accordé, à l’unanimité, sa garantie financière à la SEMCODA concer nant la réalisation de 12 logements PLUS et 4 logements PLAI - Porte
de France Nord – Tranche 2.
■
Pris acte, à l’unanimité, du compte-rendu administratif et financier
transmis par le concessionnaire de la ZAC des Hauts de Pouilly,
SEMCODA.
■
Approuvé, à l’unanimité, la convention de partenariat entre la Com mune de Saint-Genis-Pouilly et l’association JazzContreBand relative
au projet « Festival JazzContreBand ».
■
Autorisé, à l’unanimité, le Maire à solliciter une subvention auprès du
Conseil Départemental de l’Ain dans le cadre du produit des amendes
de police 2015 concernant l’aménagement de deux giratoires rue de
la Faucille et rue de Pouilly.
■
Autorisé, à l’unanimité, le Maire à signer la convention financière de
compensation du Compte Epargne Temps de l’instructeur du droit
des sols.
Autorisé, à l’unanimité, le Maire à notifier le marché de travaux au
groupement Eiffage Travaux Publics – Famy relatif à l’aménagement
de deux giratoires aux carrefours rue de la Faucille / avenue François
Mitterrand et rue de Pouilly / avenue François Mitterrand.
■
■
■
Décidé, à l’unanimité, de rémunérer les encadrants du Contrat Local
d’Accompagnement Scolaire (CLAS) au taux horaire de 13,50 € à
compter du 1er octobre 2015.
Autorisé, à l’unanimité, le Maire à notifier et à signer le marché de
fourniture d’électricité et de services associés pour les bâtiments
communaux nécessitant une puissance supérieure à 36 kVA.
■
Accordé, à l’unanimité, sa garantie financière à la SEMCODA concer nant la réalisation de 24 logements PLUS et 9 logements PLAI - Porte
de France Nord.
Le recueil des actes administratifs (délibérations et arrêtés du Maire) est consultable en mairie aux heures habituelles d’ouvertures.
SAINT-GENIS-POUILLY
13
CULTURE
THÉÂTRE DU BORDEAU
Arnaud Ducret
vous fait plaisir
Baâda, le malade
imaginaire
SAMEDI 14 NOVEMBRE
À 20H30
Humour - Tête d’affiche
JEUDI 26 NOVEMBRE
À 20H30
Théâtre
Arnaud Ducret vous fait plaisir… mieux même, il va vous
faire mourir de plaisir. Sa
galerie de personnages va
vous épater, vous ébahir, vous
interloquer et vous réjouir. Où est-il allé chercher ces énergumènes
tous plus pittoresques et hauts en couleurs les uns que les autres ?
A y regarder de plus près, il n’incarne pas plus de cinq personnages.
Mais quels personnages ! : John Breakdown, prof de danse précieux
et caractériel; Jean-Jacques Pitou, alias Maître Li, prof de karaté tout
en muscles sauf dans la tête ; Luc, le fumeur opéré du larynx qui veut
se lancer dans la chanson pour faire un tabac ; Sylvie, l’allumeuse allumée et son Jack Rabbit de compagnie ; et lui, Arnaud Ducret himself,
à qui il arrive toutes sortes de péripéties et qui croise une poignée
d’individus plutôt gratinés.
Compagnie Marbayassa
(Burkina Faso)
D’après le chef d’œuvre
de Molière
www.littlebros.fr
Un bourgeois hypocondriaque. Un remariage intéressé. Des noces
contrariées. Des charlatans en guise de médecins… Transposée dans
l’Afrique d’aujourd’hui, l’ultime comédie de Molière ne perd rien de sa
saveur. Avec pour seul décor un simple fauteuil, les sept comédiensdanseurs-musiciens du Burkina Faso se glissent avec bonheur dans
leurs personnages : Monsieur Purgon est féticheur, Argan et Toinette
un couple surprise, et tous les personnages, des notables de la société africaine. Créée à Ouagadougou avec une résonnance locale particulière contre la crédulité, l’obscurantisme et les gourous de tout poil,
cette adaptation à la fois fidèle et moderne du «Malade imaginaire»
est un véritable enchantement !
compagnie-marbayassa.blogspot.com
Plein tarif 35 € | Tarif abonnement et tarif réduit 30 €
Plein tarif 15 € | Tarif abonnement et tarif réduit 10 €
Je danse parce
que je me méfie
des mots
Partenariat
Si Elias m’était
conté
MARDI 1ER DÉCEMBRE
À 20H30
Danse
SAMEDI 5 DÉCEMBRE
À 20H30
Concert
De Kaori Ito
Ensemble Jean-Philippe
Rameau du Pays de Gex
Dans ce spectacle, il est question du rapport père-fille. Kaori
Ito veut recréer une rencontre avec le père, une rencontre à la fois
artistique et humaine, de deux êtres séparés par des milliers de kilomètres, et par une sorte d’éloignement culturel. C’est en invitant son
père à une danse, à son tour, que Kaori Ito compte renouer et répondre par son art à cette question fondamentale : comment s’aimer
maintenant ? Kaori Ito est née à Tokyo. Elle étudie le ballet dès l’âge de
5 ans et est reconnue, à 18 ans, comme meilleure jeune danseuse et
chorégraphe. Sa carrière l’a mène aux Etats-Unis, puis à Paris où elle
collabore notamment avec Denis Podalydès à la Comédie Française.
www.kaoriito.com/fr
Plein tarif 17€ | Tarif abonnement 15€ | Tarif réduit 12€
14
SAINT-GENIS-POUILLY
L’Ensemble Jean-Philippe Rameau, chœur classique du Pays de Gex, propose un concert composé des plus beaux chœurs d’Oratorio « Elias » de Félix Mendelssohn
(1809-1847). Le livret s’appuie sur le portrait que fait le récit biblique
du prophète Elie au premier Livre des Rois dans l’Ancien Testament.
Il dépeint les divers événements de la vie du Prophète qui progresse
au fil de l’oratorio dans la connaissance de lui-même et de Dieu. Les
extraits d’Elias présentés lors de ce concert seront accompagnés au
piano et liés par une histoire d’Elias présentée par un récitant.
www.ensemblejeanphilipperameau.org
Hors abonnement | Tarif 20 € | Gratuit jusqu’à 16 ans
Réservations : Office de Tourisme 04 50 42 29 37
CULTURE
MÉDIATHÈQUE
CE MOIS-CI, DANS
VOTRE MÉDIATHÈQUE
Plume & Bémol - Cercle de lecture
CERCLE DE LECTURE : LE MARDI 10 NOVEMBRE À 18H
CINÉ PASSION : LE MERCREDI 18 NOVEMBRE À 20H15
Pierre et le loup
Atelier de création de lettres au Père Noël
SAMEDI 21 NOVEMBRE À 11H
à la salle annexe de la Médiathèque
Durée : 45 min - De 5 à 8 ans
Sur réservation au 04 50 42 12 42 ou
[email protected]
Ateliers de création d’origami
SAMEDI 21 NOVEMBRE À 15H30
ET DIMANCHE 22 NOVEMBRE À 10H ET À 15H30
Durée : 1h30 - A partir de 8 ans
Sur réservation auprès de l’accueil du Marché de Noël
SAMEDI 28 NOVEMBRE À 11H
Ateliers de bricolage
(chaussettes de noël et bonhommes
de neige)
Redécouvrez le chef-d’œuvre de Serge Prokofieff, raconté par Josiane Clouet et interprété par Jean-Claude Welche. Un beau matin,
petit Pierre ouvrit la porte du jardin. Les animaux de la forêt, piqués
de curiosité, s’approchèrent près de la maison… Enfants à partir de
3 ans, accompagnés d’un adulte. Réservation obligatoire
OFFICE DE TOURISME
Marché de Noël : 21 et 22 novembre
SAMEDI 21 NOVEMBRE À 14H ET DIMANCHE 22 NOVEMBRE À 17H
Durée : 1h – De 5 à 12 ans
Sur réservation auprès de l’accueil du Marché de Noël
Pendant toute la durée du marché de Noël : une tombola gratuite
sera proposée afin que vous puissiez repartir avec un des nombreux lots mis en jeu grâce aux exposants.
Restauration sur place :
Samedi : couscous, crêpes mille trous, gâteaux marocains, thé à la
menthe, par l’association Les Amis du Maroc
Dimanche : tartiflette, salade, par le Comité des Œuvres Sociales de
la mairie
Réservez dès à présent vos places exclusivement
à l’office de tourisme de Saint-Genis-Pouilly.
Réservation : [email protected]
Tél : +33 4 50 42 29 37 / Fax : +33 4 50 28 32 94
Excursion à Lyon pour la Fête des Lumières
Le Comité des Œuvres Sociales de la Mairie de Saint-Genis-Pouilly
et l’Office de Tourisme de Saint-Genis-Pouilly organisent le marché
de Noël, le samedi 21 novembre de 11h à 19h et le dimanche
22 novembre de 10h à 18h au Centre Culturel Jean Monnet.
L’entrée est libre et gratuite. Venez vivre la magie de Noël en avance
grâce aux nombreux exposants de ce marché couvert, et profitez-en
pour trouver le cadeau à offrir lors des fêtes à venir! Bijoux, peintures, décorations, douceurs de Noël, ainsi que plein d’autres idées
cadeaux vous attendent. Les enfants auront la possibilité de se divertir grâce aux nombreuses animations gratuites, dans la limite
des places disponibles :
L’office de tourisme de Saint-Genis-Pouilly organise, le samedi 5
décembre 2015, pour la 8ème année consécutive, une excursion à
Lyon à l’occasion de la Fête des Lumières.
Au programme de cette journée :
- départ de Saint-Genis-Pouilly à 9h00
(parking du Centre Culturel Jean Monnet)
- journée, déjeuner et soirée libre
- départ de Lyon à 23h00
Le tarif est de 20 € par personne.
Plus de renseignements :
[email protected] - Tél : +33 4 50 42 29 37
SAINT-GENIS-POUILLY
15
09
CE MOIS-CI À SAINT-GENIS
ACTION DE SOLIDARITÉ 2015 :
TÉLÉTHON 2015
AGENDA
Transfert du marché
Les mercredis de 7h à 13h
Parking Jean Monnet
Soirée dansante du ski club
Samedi 14 novembre à partir de 20h
Centre Culturel Jean Monnet
Arnaud Ducret vous fait plaisir
Samedi 14 novembre à 20h30
Théâtre du Bordeau
Concours de Belote
Organisé par Couleurs d’automne
Dimanche 15 novembre à 15h
Salle Boby Lapointe
Galerie d’art Saint-Genis-Pouilly
Exposition : Yvette David et Fabien
Lefebvre
Du 13 novembre au 4 décembre
21 rue de Genève
Plume & Bémol
Cercle de lecture : le mardi 10 novembre à 18h
Ciné Passion : le mercredi 18 novembre à 20h15
Atelier créatif
Samedi 21 novembre à 11h
A l’occasion du marché de Noël
Confection et décoration de Lettres au Père Noël
à la médiathèque
Enfants à partir de 5 ans, accompagnés d’un
adulte. Réservation obligatoire
Marché de Noël
21 et 22 novembre
Centre Culturel Jean Monnet
Stages musiques et danses africaines
avec Anw Dankan Percussions
Association Notre Destin
Dimanche 22 novembre de 13h à 18h
Salle Boby Lapointe
Inscription au 06 83 96 11 07
ou par mail [email protected]
Remise des forfaits – Ski club
Mardi 24 novembre de 18h à 20h
Salle Boby Lapointe
Baâda, le malade imaginaire
Jeudi 26 novembre à 20h30
Théâtre du Bordeau
Pierre et le loup
Samedi 28 novembre à 11h
Conte musical
Enfants à partir de 3 ans, accompagnés d’un
adulte. Réservation obligatoire
Un beau programme né de la mobilisation des associations et de la commune
Conseil Municipal
Mardi 1er décembre à 20h30
Hôtel de ville
Je danse parce que je me méfie des mots
C’est un rendez-vous que les associations Saint-Genésiennes et la ville ne vont pas manquer. Elles se sont
retrouvées à la salle Boby Lapointe le 1er octobre dernier pour mettre au point le programme pour les deux
journées du téléthon qui se dérouleront les vendredi 4 et samedi 5 décembre 2015. Le programme complet
sera prochainement diffusé en mairie et sur le site Internet de la ville. Comme tous les ans, toute la France
s’animera le premier week-end de décembre. Grâce à la mobilisation du monde associatif et de tous les
Français, ce sont chaque année plusieurs dizaines de millions d’euros de dons qui viennent soutenir la lutte
contre la myopathie. Cette 29ème édition du Téléthon verra quelques changements en raison de la tenue des
élections régionales au Centre Culturel Jean Monnet. La soirée du vendredi se tiendra à la salle Boby Lapointe
avec dès 19h un repas « spaghetti-bolognaise » et de nombreuses animations dans la ville. Retrouvez le programme sur le site Internet de la commune.
16
SAINT-GENIS-POUILLY
Mardi 1er décembre à 20h30
Théâtre du Bordeau
Si Elias m’était conté
Samedi 5 décembre à 20h30
Théâtre du Bordeau
Téléthon 2015
Les 4 et 5 décembre
Salle Boby Lapointe – Gymnase du Lion
Excursion à Lyon pour la Fête des
Lumières
Samedi 5 décembre
Départ Centre Culturel Jean Monnet
Votre avis nous intéresse :
Faites-nous part de vos remarques, suggestions et non réception du journal municipal, en écrivant au service communication :
94, avenue de la République - 01630 Saint-Genis-Pouilly - 04 50 20 52 50 - [email protected]
Saint
Genis
Pouilly

Documents pareils

Liste des Associations 2014 2015 - Office de Tourisme de Saint

Liste des Associations 2014 2015 - Office de Tourisme de Saint [email protected] https://sites.google.com/site/voilessaintgenisfr/ BERGSMA Tatiana : 04.50.40.00.50 / 06.06.44.10.25 BEYER Lioudmila : 04.50.59.11.01 / 06.16.06.33.99

Plus en détail