Serious Games - Pôle emploi.org

Commentaires

Transcription

Serious Games - Pôle emploi.org
Pôle emploi Rhône-Alpes / Décembre 2012
Intervenants :
Damian NOLAN,
Directeur Général / DAESIGN
Andy RANDALL,
Chief Executive Officer / eArcu
Serious Games
De nouveaux leviers au service
de la formation et du recrutement
27 novembre 2012
Des jeux sérieux, s’appuyant sur les mêmes ressorts que les jeux vidéo, mais
avec une autre finalité que le divertissement. C’est en résumé la définition des
serious games, outils révolutionnaires reconnus pour leur efficacité en matière
de formation et de recrutement.
Il n’en fallait pas plus au service Grands Comptes de Pôle emploi Rhône-Alpes,
pour inscrire les serious games au cœur de la 9ème édition du Club RH. Car si les SG
sont particulièrement prisés dans les pays anglo saxons, ils gagnent aujourd’hui
du terrain en France : la moitié des entreprises du CAC 40 les utilisent déjà dans
leur stratégie RH.
Le serious game n’est-il pas pour autant réservé qu’aux grandes entreprises ?
Assurément non, puisqu’il existe des versions génériques moins onéreuses,
pouvant intéresser des PME ou TPE aux problématiques semblables.
Comme tout nouveau support virtuel, le serious game suscite également de
nombreuses questions, notamment sur sa conception, son coût et son utilisation
qui, on l’apprendra au cours de cette matinée, va bien au delà de la formation et
du recrutement.
Entreprises présentes
ADERLY, APICIL GESTION, APRIL GROUP,
ATOS ORIGIN INTEGRATION, AUCHAN,
DIRECTION REGIONALE AUTOCARS
PLANCHE, AXA SUD EST, BRICE,
CARREFOUR DIRECTION EXPLOITATION
SUD-EST, CASINO, CRCI, CLUB MED,
CNRS RHONE AUVERGNE, COTRANET
S.A, DESCOURS ET CABAUD, EDF, EIFFAGE
CONSTRUCTION, ELIOR, ERDF GRDF,
ETDE, GFI INFORMATIQUE, GROUPAMA,
GROUPE AOSTE, GROUPE LA POSTE,
LA BANQUE POSTALE, JULES , KEOLIS
LYON, LA MONDIALE AG2R, LYONNAISE
DE BANQUE / CIC, MEDIAPOST, MR.
BRICOLAGE, NORBERT DENTRESSANGLE
DISTRIBUTION, O2, PCM, ORANGE,
POLICE
NATIONALE,
PROSEGUR,
RHODIA, SAMSE, SECURITAS MOBILE,
SNCF AGENCE RECRUTEMENT INFRA,
SNCF DIRECTION REGIONALE, TECH’UP
CAMPUS ACI, GROUPE DESCOURS
ET CABAUD, TOP 7, TNT EXPRESS,
TOUPARGEL, VINCI CONSTRUCTION
FRANCE, VOISIN, ZANNIER
Serious Games : De nouveaux leviers au service de la formation et du recrutement
L’usage des serious games
dans l’entreprise
Explications de Damian NOLAN,
Directeur général de la société DAESIGN.
Points forts
Attractif
En s’appuyant sur les ressorts
du jeu vidéo, les serious games
bénéficient d’une réelle attractivité, notamment auprès de la
génération Y (-35 ans).
Immersif
L’immersion (mise en situation),
permet d’assimiler rapidement
la culture de l’entreprise, de
comprendre ses enjeux et de
cerner l’interconnexion entre
ses différents services.
US Army and
Serious games
à l’instar d’internet, les serious games ont vu le jour dans l’armée
américaine, avec le lancement en 2002 de America’s Army, un
logiciel interactif d’entraînement militaire dont l’objectif était
avant tout de séduire de nouvelles recrues.
Serious Games : De nouveaux leviers au service de la formation et du recrutement
Le droit au Game Over
“Les serious games nous font vivre les
conséquences de nos choix, qu’ils soient
bons ou mauvais. Le but n’est pas de
trouver le bon chemin, mais de comprendre
ses erreurs. En France, ce droit à l’échec
ne passe pas toujours bien auprès des
DRH” explique Damian Nolan. De grosses
entreprises françaises ont cependant
bravé cette frilosité, en se lançant dans
l’aventure avec succès. Illustration avec la
Renault Academy (centre de formation de
Renault), qui a voulu un serious game afin
d’améliorer la performance commerciale
de ses vendeurs. “Ce jeu s’articule sous
forme de défis pour apprendre à décoder
le comportement d’un client et détecter les
erreurs d’un vendeur”.
Le défis de Ultimate Sales Manager
Un exemple de serious game édité par
DAESIGN.
Vous incarnez un chef des ventes et votre
équipe est composée de 4 vendeurs.
Votre mission : sauver une concession
en difficulté qui obtient de moins bons
résultats que les autres. Vous avez un
mois pour y parvenir et vous positionner
en tête du classement. Pour cela, vous
devez fixer des objectifs à vos vendeurs,
surveiller le show room, échanger avec
vos collaborateurs, conduire des réunions
et prendre des décisions. Le tout avec une
grande liberté d’action et le risque de faire
Game Over.
Le regard de
Pôle Emploi
à l’issue de chaque semaine
virtuelle, le classement évolue et
l’équipe donne son avis sur votre
management. Des outils sont à votre
disposition pour vous aider. Vous
pouvez recharger chaque semaine
virtuelle, pour rectifier vos erreurs
et tenter de vous améliorer.
Ce serious game propose une
simulation de dialogues à la pointe
de la technologie, baptisée AVA
(Acteurs Virtuels Autonomes).
Questions du public
Comment travaillez-vous la conception d’un scenario ?
• Dans la majorité des cas, nos concepteurs pédagogiques
interviennent directement chez le client. Mais il arrive
aussi que ce dernier choisisse de faire appel à un cabinet
extérieur ou d’utiliser une expertise en interne.
Un bon scenario repose toujours sur des situations réelles,
pertinentes et crédibles, afin de convaincre les plus
réfractaires.
Quel est le coût d’un serious game ?
• Tout dépend s’il s’agit d’une conception ou d’une version
générique et des applications qui lui sont associées. Dans
le 1er cas, le montant peut varier de 50 000 à 300 000
euros. Et dans le second, de 200 euros à 50 000 euros.
Les versions génériques peuvent intéresser des entreprises
ayant en commun les mêmes besoins en matière de
formation ou de promotion des métiers.
“Sur les 600 000 demandeurs
d’emploi suivis par Pôle
emploi Rhône-Alpes, 35% ont
besoin d’un accompagnement
spécifique. Les autres (65%),
beaucoup plus autonomes,
pourraient tirer profit des
serious games, pour rechercher
un emploi, réfléchir à une
reconversion professionnelle
ou choisir une formation. Par
ailleurs, je constate que les
entreprises de la région sont
de plus en plus nombreuses
à intégrer les SG dans leur
stratégie de formation et de
recrutement. Pôle emploi est
donc intéressé à double titre”.
Patrick Lescure,
Directeur de Pôle emploi
Rhône-Alpes.
Serious Games : De nouveaux leviers au service de la formation et du recrutement
Des deux côtés
de la Manche
“Souvenons nous des vifs
échanges sur la pertinence
de déposer ou non un CV
en ligne. C’était il y a dix ans.
Aujourd’hui, plus personne
ne se pose la question, c’est
une évidence. L’utilisation
des SG pour trouver de
nouveaux talents, suivra
le même chemin” explique
Andy Randall.
En conclusion
• Le serious game ne peut être utilisé
seul. C’est un outil complémentaire
particulièrement attractif à inscrire
dans la stratégie RH des entreprises.
Utilisé seul, il peut s’avérer
anxiogène pour certains profils,
notamment les moins diplômés.
• Un SG reste un jeu, même si la
simulation est très proche de la
vraie vie.
• LE SG est particulièrement
performant pour évaluer les
compétences et le comportement
sourcing et d’évaluation des candidats.
Il n’est pas rare de terminer le vendredi
chez un employeur et de commencer le
lundi suivant chez un autre.”
En revanche, l’Angleterre est loin d’être sur
le même pied d’égalité que la France en
termes de formation, y compris avec les
serious games. “Ce n’est pas que nous ne
Les serious games
“nous
font vivre les
conséquences de nos
choix... Le but n’est pas
de trouver le bon chemin,
mais de comprendre
ses erreurs.
”
des candidats. C’est aussi un
formidable levier pour améliorer les
performances des salariés
• En matière de formation, le
SG rencontre un grand succès,
notamment parce qu’il donne le
droit à l’erreur : donc la chance
de recommencer pour obtenir de
meilleures performances.
• En Angleterre, le SG est surtout
utilisé pour le recrutement. Alors
que la dimension formation du SG
séduit davantage les Français.
soyons pas intéressés. Mais avec la crise,
les budgets formation ont très fortement
diminué en Angleterre” précise Andy
Randall.
Et aux États Unis ?
Fromage et dessert !
Grâce à de gros investissements publics,
les serious games sont utilisés à la fois
pour la formation et le recrutement.
Le Club RH Pôle emploi
Décembre 2012
Pôle emploi Rhône-Alpes :
Etablissement Public Administratif
13 rue de Crépet - 69007 Lyon cedex
Directeur de la publication :
Patrick Lescure, Directeur Régional
Réalisation :
Service communication Pôle emploi
Rhône-Alpes
Rédaction :
Chantal Lambert
Contact :
[email protected]
Site :
www.pole-emploi.fr
Rhône-Alpes Communication - 2012 - Réf : RA0263 - © images serious game : Daesign
Il est vrai qu’en matière de recrutement
(via les SG), le Royaume Uni a une
longueur d’avance sur la France.
Les raisons sont d’abord culturelles.
“En Angleterre, ce qui prime, c’est
l’évaluation des compétences. Un
employeur s’intéresse avant tout à ce que
vous avez fait les six derniers mois et non
aux études effectuées dix ans plus tôt. En
France, c’est l’inverse. Nos entreprises
sont aussi plus réactives en termes de

Documents pareils