Jeudi Saint - Episcopal Church

Commentaires

Transcription

Jeudi Saint - Episcopal Church
Jeudi Saint
Le Jeudi Saint, dans les monastères orthodoxes partout en Terre Sainte,
l'Eucharistie est célébrée très tôt le matin car le premier service de la journée est le
Lavement des pieds. À Jérusalem le Jeudi Saint, est donnée la possibilité de se
rendre d'un service de Lavement de pieds à un autre, en commençant par le service
orthodoxe grec, puis en allant au service éthiopien, copte, arménien, orthodoxe
syrien et enfin à un service anglican assez raffiné à la Cathédrale Saint-Georges.
Ce que l'on commémore le Jeudi Saint, c'est Jésus qui devient un esclave,
un doulos, car Jésus lave les pieds de ses disciples lors de la Cène. L'hôte d'un
repas n’aurait jamais lavé les pieds de ses invités. C’était le travail de l'esclave.
C'était l'esclave qui lavait les pieds pendant que l'hôte attendait que cet important
rituel se déroule. Il n'est pas étonnant que dans Jean 13:6-10, il y ait tout un
échange verbal entre Jésus et Pierre car Pierre savait que Jésus ne devait pas lui
laver les pieds.
Grâce aux fouilles archéologiques de Sepphoris en Galilée, nous savons
aujourd'hui comment était l'ancien Triclinium, un triclinium étant une salle à manger
où les riches servaient les repas. C'était également le travail de l'esclave de servir le
repas. Dans le Triclinium de Sepphoris, on se rend vraiment compte de la façon dont
les invités s'allongeaient sur le sol soutenus par de gros coussins. Nous qui vivons
en Occident sommes si conditionnés par le Chef d'œuvre de la Cène de Da Vinci
que nous oublions que les invités du premier siècle en Palestine s'allongeaient sur le
sol lorsque leur repas était servi (Jean 13:23-26).
Le Jeudi Saint, alors que se déroule le drame de la Semaine Sainte, Jésus
nous montre une nouvelle perception de ce que signifie être roi. Être roi signifie être
un doulos, un esclave, quelqu'un qui est disposé à laver les pieds des invités, même
les pieds de celui qui allait le trahir, et je suppose ceux des étrangers également.
Ces informations vous sont fournies, à titre de courtoisie, par le Collège de Saint-Georges, l'un
des plus de trente établissements d'enseignement, de rééducation et de santé du Diocèse
épiscopal de Jérusalem qui couvre Israël, la Palestine, la Jordanie, la Syrie et le Liban (www.jdiocese.org). Le Collège de Saint-Georges, centre de formation continue de la Communion
anglicane, offre des pèlerinages éducatifs (www.sgcjerusalem.org).

Documents pareils