Gymnase Colette Besson

Commentaires

Transcription

Gymnase Colette Besson
Discours d’inauguration
du gymnase Colette BESSON
Samedi 28 septembre 2015 – 11h
Monsieur Pierre Bédier, Président du Conseil
départemental des Yvelines,
Madame Sonia Brau, Conseillère
départemental des Yvelines,
Monsieur Richard Rivaud, Maire de
Fontenay-le-Fleury,
Monsieur Bernard Debain, Maire de SaintCyr-l’Ecole,
Mesdames, Messieurs les élus,
Monsieur Jean-Paul Noguès, époux de
Colette Besson,
Madame Le Merlus, Principale du Collège
Mozart,
1
Madame Goncalves et Messieurs Seladji et
Gauthier, Architectes,
Monsieur Lobrot maître d’œuvre,
Mesdames et Messieurs les dirigeants
d’entreprises qui ont participé de près ou de
loin à la réalisation de ce gymnase,
Monsieur Marc Cousin, Président de l’OMS,
Mesdames, Messieurs les présidents
d’association et de sections sportives
arcisiennes,
Mesdames, Messieurs, les habitants du
quartier de la Tremblaye,
Chers amis,
Nous voilà réunis ce matin pour inaugurer le
nouveau gymnase de la Tremblaye, le
gymnase Colette Besson.
2
Je suis particulièrement touché de constater
que vous avez répondu nombreux à notre
invitation à l’heure où la tentation est grande
de se replier sur nous-mêmes.
Au
lendemain
de
la
journée
nationale
d’hommage aux victimes des attentats du 13
novembre, nous avons fait le choix de
maintenir cette cérémonie et de ne pas céder
à la panique. Rester debout, réapprendre à
vivre est notre meilleure arme pour combattre
le terrorisme qui frappe notre pays.
Les valeurs de la France sont plus fortes que
la barbarie totalitaire qui nous a frappés.
3
Nous ne sombrerons pas et nous résisterons
à cette tempête parce que nous sommes un
grand peuple. Et je garde en moi l’espoir que
nous vaincrons vite ce mal qui fragilise notre
démocratie.
C’est toujours un moment très émouvant pour
un Maire que d’ouvrir officiellement un nouvel
équipement dans sa commune.
Depuis septembre, nous avons inauguré
plusieurs lieux emblématiques à Bois d’Arcy :
- Tout d’abord, le square Mauban, témoin
de notre attachement au cadre de vie, à
notre patrimoine mais aussi à l’Histoire de
notre commune,
4
- Puis le poste de Police Municipale et
son centre de visualisation, pour renforcer
notre sécurité, surtout en ce moment et
développer la vidéo protection.
- Et aujourd’hui j’ai le très grand plaisir et
l’honneur d’inaugurer cette toute nouvelle
salle de sport du quartier de la Tremblaye,
initiée par l’ancienne mandature, que
nous avons réalisée puis nommée :
Gymnase Colette Besson.
5
Baptiser, un équipement n’est jamais un
choix
neutre.
Nous
avons
longuement
réfléchi. Mais nous voulions surtout que ce
gymnase porte le nom d’une femme, le nom
d’une grande sportive française qui par son
talent a marqué l’histoire du Sport dans notre
pays.
Le sport incarne les valeurs fondamentales
de la République :
- La
liberté :
de
choisir
son
destin,
sa carrière,
- L’Egalité : entre les hommes et les
femmes
- Et enfin, la Fraternité : essentielle dans le
domaine sportif
6
Plusieurs propositions sont naturellement
sorties de nos discussions.
Mais la victoire de Colette Besson, médaille
d’or aux 400 m lors des Jeux Olympiques de
Mexico en 1968 a été un exploit, un véritable
exploit sportif.
Une autre raison a guidé notre choix : le fait
que Colette Besson, en plus d’être une
athlète
d’exception,
était
une
femme
d’exception. Tous ceux qui l’ont connue,
approchée,
ont
été
sensibles
rayonnement et sa joie de vivre.
7
à
son
Colette est née le 7 avril 1946.
Elle a débuté l’athlétisme à l’âge de 16 ans et
dès 18 ans elle obtient le 2ème score français
sur 200m.
En 1967 elle devient championne de France
sur 400m.
Mais surtout, c’est
c’est à Mexico en 1968, lors des
Jeux Olympiques
lympiques qu’elle décroche la médaille
d’or aux 400m.
Alors, comme les images
images sont toujours plus
parlantes que les longs discours, je vous
propose
ose de revivre ensemble cette formidable
course qui illustre parfaitement ce que peut
être le sport, le dépassement de soi et la
volonté de vaincre.
DIFFUSION DU FILM
8
Femme totale, éducatrice de cœur, Colette
Besson a donné un sens à sa vie, à sa
carrière, à son sport avec l’élégance qui la
caractérisait sur, mais aussi, en dehors des
pistes.
Courage,
honnêteté,
générosité,
authenticité, sont les marqueurs de son
identité. Le quotidien « l’Equipe » lui a rendu
un bel hommage lors de sa disparition en
disant d’elle « Besson est restée Colette,
année après année. Sans prendre une ride.
Avec nous pour toujours ».
Nous avons aujourd’hui, la joie et l’honneur
d’accueillir parmi nous Jean-Paul Noguès,
l’époux de Colette Besson.
Merci Monsieur de votre présence.
9
Nous sommes fiers qu’un équipement sportif
qui va profiter aux jeunes et aux sportifs de
Bois d’Arcy porte le nom de la petite fiancée
des français.
Depuis 18 mois, avec mon équipe, nous
avons redonné au Sport toute la place qu’il
mérite.
Nous
avons
mis
en
place
de
nombreuses actions pour soutenir l’activité
sportive comme la Fête du sport et les
Trophées du Sport.
Et grâce au soutien du Conseil départemental
nous allons en 2016 pouvoir rénover le
COSEC et sa piste d’Athlétisme.
10
Enfin, à la Croix-Bonnet, une salle de sport
sera construite en lien avec Grand Paris
Aménagement pour que les enfants du
groupe
scolaire
puissent
pratiquer
une
activité sportive à proximité.
A présent, permettez-moi de revenir plus
particulièrement à ce très bel équipement.
Pour cela juste quelques chiffres :
- 1500 m2 de superficie totale dont 800m2
d’espace sportif
- 4 tracés au sol pour les sports collectifs
(Handball, Volley, Basket et Badminton)
- 120 places dans les tribunes
- 4 vestiaires et 2 blocs de douches
11
- 1
homologation
pour
concourir
aux
tournois régionaux de Handball,
- 1
acoustique
remarquable
et
très
performante
Ce projet, décidé avant notre arrivée, aura
coûté plus de 4 millions d’euros dont 680.000
€ ont été financés par le Département.
Il permettra aux collégiens de pratiquer les
activités sportives en journée dans de bonnes
conditions à proximité de leur établissement.
Il sera également ouvert aux associations
sportives le soir et le week-end.
12
Les petits de l’école du Parc pourront venir
s’entrainer en journée et les jeunes du
Service
Animations
Jeunesse
auront
l’occasion de pratiquer différentes activités
dans cette belle salle.
Enfin,
je
tiens
à
remercier
très
chaleureusement Daniel Cherreau, Adjoint au
Sport et aux Travaux, qui a suivi avec
beaucoup de professionnalisme l’évolution de
ce projet. Merci Daniel.
Je tiens à remercier également toutes les
personnes qui ont permis l’organisation de
cette cérémonie. Je pense évidemment au
service Evénementiel (merci Mikaëla, Céline
et Arlette) mais également la Communication
13
(merci Mathilde), la Restauration (merci
Monsieur Houde et vos équipes) et enfin
merci aux Services Techniques (Madame
Guignard et ses équipes).
Sans oublier une fois encore notre Président
du Conseil départemental, monsieur Pierre
Bédier.
Un grand merci enfin aux architectes ainsi
qu’à Jean-Paul Noguès pour leur présence
parmi nous aujourd’hui.
Merci à toutes et à tous.
14
Je cède à présent la parole au mari de
Colette Besson qui souhaite vous dire
quelques mots.
Discours de Monsieur Noguès.
Discours de Pierre Bédier.
CONCLUSION – Reprise de parole
A présent, Mesdames et Messieurs, je vous
invite à couper le ruban, dévoiler la plaque
d’inauguration et ensuite nous pourrons
partager ensemble le verre de l’amitié.
15