Version 1 : Hasta siempre

Commentaires

Transcription

Version 1 : Hasta siempre
Titre,
auteur, compositeur,
interprète
année de sortie.
Tempo.
Nuance
Version 1 : Hasta siempre
(Carlos Puebla)
[3’44’’]
1965
Modéré
mf
Version 2 : Hasta siempre [4’35’’]
(Carlos Puebla/Laurent Boutonnat,
Nathalie Cardone)
1997
Assez lent / Modéré
p, mf, crescendo, f, ff, decrescendo.
Caractère
Plaintif, douloureux.
Plaintif, douloureux, dramatique.
Structure, plan.
Couplet/refrain
Couplet/refrain
intro /C1/Ref/interlude/C2/Ref/ interlude/C3/Ref/ interlude
/C4/Ref/ interlude/ C5/Ref
Texte / origine
Espagnol / Cuba
style
« Son »cubain (latino/chant révolutionnaire cubain)
Orchestration
Commentaire
comparé de la
seconde version
(Arrangement)
Guitares acoustiques nylon, contrebasse,
percussion (maracas, bongos) voix soliste, 2eme voix.
Analogies :
Même mélodie, même structure (couplet /refrain), texte et
langue, caractère proche, tempo modéré à partir du 2eme
couplet.
Bruitages/ intro / C1/Ref/interlude/ C2/Ref/interlude
C3/Ref/Ref/instrumental/C4( parlé ) /Ref/Ref/
coda : Voix parlée de Che Guevara/ Bruitages
Espagnol / France
Variété internationale
Synthétiseurs, batterie/percussion (boite à rythme), basse
électrique, guitare cordes nylon, voix soliste, chœur.
Différences :
Tempo lent (Intro et 1er couplet), nuances beaucoup plus
contrastées, caractère plus dynamique et dramatique, le
deuxième couplet est supprimé, le refrain est doublé à deux
reprises, partie rythmique instrumentale, présence d’une
coda, orchestration plus dense et plus moderne.
Arrangement plus efficace au niveau commercial :
Renforcement et accentuation du rythme, mise en valeur du
refrain, dramatisation du sujet (clip, bruitages, couplet parlé,
voix du « Che »). Mélodie de l’introduction modifiée, partie
rythmique instrumentale.

Documents pareils