Lettre n°23. Libre expression

Commentaires

Transcription

Lettre n°23. Libre expression
Supplément à la lettre du Conseil régional des Pays de la Loire n° 23 - avril 2008
( Libre expression
Expression des groupes politiques
du Conseil régional des Pays de la Loire
En application de la loi “démocratie de proximité” du 27 février 2002 et de l’article VII-4 modifié
du règlement intérieur du Conseil régional, la lettre du Conseil régional des Pays de la Loire dédie à
chaque groupe politique un espace rédactionnel proportionnel au nombre d’élus qui le constituent.
Groupe Socialiste, Radical et divers Gauche
Pour une politique culturelle dynamique
Le président de la République et le gouvernement mènent, depuis près d’un an, une politique de réduction de
l’action publique dans la Culture sous couvert de rationalisation.
• Les professions du spectacle vivant se mobilisent depuis plusieurs mois contre la baisse des crédits de l’État.
• Dans le cinéma, les festivals, les salles indépendantes, l’action éducative sont frappés de plein fouet.
• L’annonce de la suppression de la publicité dans l’audiovisuel public fait craindre un avis de tempête
sur le devenir de celui-ci, pour le plus grand profit des chaînes privées.
Au total, ce sont plus de 800000€ de financement culturel en fonctionnement dans notre région qui disparaissent
et de nombreux financements en investissement qui demeurent en attente.
Le Conseil régional est très attaché au service public de la Culture. En janvier 2008, il a adopté un texte d’orientation
relatif à la politique culturelle mettant en évidence les différents aspects de son engagement.
Face au désengagement de l’État, les collectivités locales dirigées par la gauche résistent autant que possible
à l’effritement d’une ambition républicaine pour la culture. Elles revendiquent une vision de la culture au cœur
de leur projet de territoire.
Les collectivités locales de gauche, Région des Pays de la Loire, Département de Loire-Atlantique, Villes de
Nantes, Angers, Le Mans, La Roche-sur-Yon, ont choisi d’œuvrer ensemble pour maintenir une dynamique et
offrir des perspectives possibles aux acteurs et aux citoyens.
L’ambition est de fédérer un réseau de compagnies en faveur des arts de la scène, réparti sur l’ensemble du
territoire, de favoriser les lieux de diffusion, de soutenir la création et de renforcer la diffusion en soutenant
la création de spectacles afin de permettre l’expression de la Jeune création.
Les Pays de la Loire sont une région ou la production cinématographique et audiovisuelle aime particulièrement mettre en évidence de nombreux lieux. Ainsi, des projets de longs métrages et documentaires sont soutenus
lors de cette commission permanente.
Le Conseil régional apporte aussi son soutien à un grand nombre de manifestations récurrentes autour du livre
et de la lecture.
Il conventionne avec les Départements du Maine-et-Loire et de la Mayenne afin de mieux promouvoir et de
valoriser le patrimoine régional.
Afin de répondre à la diversité des attentes des jeunes en matière d’engagement et de prise d’initiative, la
Région apporte son soutien à de nombreux projets portés par des associations de jeunes.
C’est donc au quotidien que la Région des Pays de la Loire agit pour soutenir la Culture en confiance avec tous
les partenaires.
www.paysdelaloire.fr
Contact : 02 28 20 61 20 – [email protected]
Groupe des élus Communistes
Une exigence : respecter le message des urnes !
Aux dernières élections, la politique de la droite a été sévèrement sanctionnée tout comme la stratégie
politicienne du Modem.
Comme au plan national, les Ligériens ont confirmé leur attachement aux valeurs et la démarche de
rassemblement à gauche portées par les candidats du Parti Communiste.
Sourd à ce scrutin, le gouvernement maintient le cap de la régression sociale. La gauche, unie et offensive,
doit contribuer aux mobilisations sociales et s’opposer fermement aux réductions de moyens destinés aux
collectivités locales.
Contact : 02 28 20 61 07 – [email protected]
Supplément à la lettre du Conseil régional des Pays de la Loire n° 23 - avril 2008
Groupe Les Verts
Après l’Érika, le monde de la pêche n’avait pas besoin de ça !
Cà, c’est la rupture en mars d’une canalisation à la raffinerie Total provoquant une nouvelle marée noire
dans l’estuaire de la Loire.
La Région avait déjà prévu d’aider les professionnels de la pêche. Ainsi la dernière commission permanente
décidait de cofinancer (245 600 €) 12 études portant sur la performance des entreprises et la qualité du
milieu et des produits (notamment une étude sur les nourriceries de l’estuaire qui auront été bien malmenées
ces derniers temps). La Région aide aussi (51 200 €) l’organisation des producteurs conchylicoles afin
d’améliorer la commercialisation des huîtres. On se félicitera d’une telle décision car on connaît les répercussions négatives d’une telle pollution même sur les zones non touchées. Total paiera la réparation des
dégâts. Peut-être, mais l’essentiel c’est d’éviter la répétition de telles pollutions.
Contact : [email protected] – 02 28 20 61 23
Groupe Union des Pays de la Loire
La folie des grandeurs
La Région répond enfin à notre appel pour l’emploi dans l’Estuaire. Cela fait près de 2 ans que nous
interpellons M. Auxiette pour lancer des formations (compétence régionale) aux métiers qui embauchent.
Nous saluons le lancement de l’opération « 6 000 emplois pour l’Estuaire » co-portée par l’État qui vient
sortir la Région de sa léthargie.
Par contre, nous continuons à dénoncer les décisions prises par la gauche régionale durant ce mois de mars :
les dépenses de communication s’y élèvent à plus de 6 millions € ! Si ce montant n’était pas aussi élevé,
nous pourrions sourire, par exemple, des panneaux signalétiques des lycées professionnels achetés par
marché en janvier et modifiés dès mars pour y ajouter 10 cm !
Quand cessera également cette boulimie de voyages à l’étranger, qui ne concernent d’ailleurs plus seulement
les élus de gauche, mais désormais les agents régionaux. C’est ainsi que sera envoyé en Chine un fonctionnaire pour «préparer» la venue d’une délégation d’élus de la Région aux Jeux Olympiques. Pourtant la Région
possède une antenne sur place avec du personnel rémunéré par notre collectivité. Quelle est son utilité ?
Ainsi, c’est encore près de 300 000 € affectés ce mois-ci aux représentations permanentes à l’étranger,
notamment pour la création d’un bureau permanent au Burundi que vient de visiter M. Auxiette.
Et en avril, une délégation d’élus accompagnera la tournée de l’Orchestre national des Pays de la Loire en
Chine. Destination : Pékin, Hong-Kong et Quingdao, seule ville située dans notre province partenaire du
Shandong. C’est comme si pour nous rendre visite les Chinois allaient à Bruxelles et à Paris. Ce déplacement,
toujours aux frais des contribuables régionaux, durera 11 jours alors qu’il n’y a que 3 jours de concerts !
Jean-Luc Harousseau, président du groupe UPL – [email protected] – 02 28 20 61 10
RECTIFICATIF (NDLR)
Contrairement à ce qui est avancé dans la tribune ci-dessus :
- Il ne s’agit pas d’une délégation de plusieurs élus :
seule Huguette Hérin accompagne l’ONPL au nom du Conseil régional.
- Le Conseil régional prend seulement en charge les frais relatifs au déplacement de l’élue
et de deux techniciens. Tous les autres frais de la délégation sont supportés par l’ONPL.
www.paysdelaloire.fr
Il est affirmé que ce déplacement durera 11 jours pour seulement 3 jours de concert. Or la tournée de l’ONPL ne se déroule
pas uniquement en Chine. Elle se déplace aussi au Japon, ce qui constitue une opportunité formidable pour l’Orchestre qui
jouera ainsi dans le cadre de la Folle Journée au Japon, soit au total 10 concerts pendant cette tournée de 11 jours.
Groupe Union pour la Démocratie Française
La presse s’est fait l’écho de l’indignation de Jacques Auxiette face à la situation au Tibet. Il juge nécessaire
un geste symbolique « fort » lors de la cérémonie d’ouverture des JO afin d’interpeller l’opinion internationale sur les violences en cours. L’UDF-Modem partage cette réflexion mais s’étonne que la Région
consacre une somme de 100 000 € à une tournée exceptionnelle de l’ONPL en Chine, en particulier dans
les trois sites olympiques. N’est-ce pas faire preuve d’une « indignation sélective » ?
Contact : 02 28 20 61 12 – [email protected]
Tous les rapports adoptés par le Conseil régional sont consultables
à l’Hôtel de la Région ou disponibles sur www.paysdelaloire.fr
Conseil régional des Pays de la Loire
Hôtel de la Région - 1 rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 9
Tél. 02 28 20 50 00 - Fax 02 28 20 50 05
www.paysdelaloire.fr