Jean-Paul Michel poète et \ éditeur français est un des

Commentaires

Transcription

Jean-Paul Michel poète et \ éditeur français est un des
7 mai 2010
~~-------------
ean-Paul Michel poète et
éditeur français est un des
grands amis de Mohammed
Kbair-,Eddine. Demeurant dans
la ville de Bordeaux où il tient sa
maison d'édition William Blake
And Co, il est venu au Maroc pour
participer à une journée d'études
en hommage à l'auteur du « Déterreur », « Agadir» et « Soleil Ara. chnide » organisé par la Faculté
de Lettres de Béni Mellal mardi 4
mai en célébration de la journée
mondiale du livre. Son intervention
sous le thème « Souvenir de Mohammed Kbair-Eddine » tournait
notamment autour de l'évocation
de sa profonde amitié pour le grand
poète marocain.
J
\
Nous l'avons rencontré à Casablanca.
Ce fut l'occasion de parler de l'entrée de
Khair-Eddine à la prestigieuse collection
Poésie/Gallimard par le biais de l'édition du
recueil de poésie " Soleil arachnide .> à l'origine publié aux éditions du Seuil en 1969.
Gallimard a jugé que ce recueil mérite de
figurer dans la collection à côté des grands
poètes de tous les temps que compte la collection d'où le rachat des droits de l'éditeur
initiaL
" C'est vraiment très important la réédition de " Soleil arachnide » recueil de KhairEddine dans cette collection, c'est un recueil
qui donne la pleine mesure de la stature de
~oète à Khair-Eddine, c'est son principal
lIvre de poésie, le plus important indiscutablement ».
W'lIH"I ,·r ,';i91~~H1-;t:~chnidEfrl~ ,regroupe des poèmes
f
écrits entre 1963 et 1969.
" J ',étais au salon du livre de Tanger il y
a cinq ou six ans où j'avais ren<.:O lItl'é André
Velter qui s'occupe de la col lection Poésie/
Gallimard, il r especte beaucoup KhairEddine, je lui ·ai touché un mot à propos de ce
recueil, il s'en est souvenu par la suite pour
en parler à Antoine Gallimard et voici que le
projet de réédition enfin aboutit»
Jean-Paul Michel est le préfacier de cette
nouvelle édition de « Soleil arachnide » où il
explique le choix du recueil, la singularité
de cette poésie et l'ambiance d'instabilité
tension et r évolte constantes qui en furent
l'origine.
Il se souvient que Khair-Eddine était
venu en France au printemps 1965.
Bien avant, en 1964, Jean-Paul Michel lit
un poème de Khair-Eddine publié par Claude
Royet-Journoud dans sa revue ff Siècle à
mains » parue à Londres. Il s'agit du poème
« Nausée noire» qui se retrouvera par la
suite dans le recueil «Soleil arachnide ».
Khair-Eddine avait pris contact avec Claude
Royet-ùournoud par des amis à Casablanca
probablement Bernard Jakobiak. Jean-Paul
Michel dit que le fameux poème est dédié
à Jokobiak mais la dédicace ne parait' pas
sur l'original de « Soleil arachnide » paru au
Seuil en 1969.
" Ce poème m'a littéralement électrisé
j'avais 17 ans, par le biais d'amis j'ai retrouvé
Khair-Eddine en décembre 1965 à Paris où il
avait débarqué juste après les émeutes du 23
mars 1965 peut-être dès le mois d'avril>,
.
En évoquant l'histoire de« Nausée noire »
et de la revue " Siècle à main », Jean-Paul
Michel contacte l'auteur de la revue qui lui
remet des lettres que Khair-Eddine lui avait
envoyées en 1964 et aussi un grand poème
inédit intitulé" Afrique », le tout étant resté
intact pendant quatre pleines décennies pour
enfin refluer à la surface!
« Dans l'une des lettres de Khair-Eddine
à Royet-Journoud, il écrit qu'il allait venir
à Paris, c'est dire que l'intention de venir à
Paris étaient ancrée chez Khair-Eddine bien
avant les émeutes de 1965 »
Jean-Paul Michel se souvient qu'à cette
époque Khair-Eddine lisait beaucoup les
classiques de la poésie. « A sa table de chevet
je me souviens qu'il avait trois volume de la
collection la Pléiade de Rimbaud, Mallarmé
et Baudelaire ••
Dans le cadre de sa maison d'édition
William Blake And Co (Bordeaux) Jean-Paul
Michel s'apprête à publier ces lettres ainsi
que le poème « Afrique » dan s le cadre d'un
gros volume collectif sur Mohammed KhairEddine où, à côté des textes de témoignage, il
y a des correspondances inédites.
« J'espère aussi publier à part un texte
de Mostafa Nissabouri sur Khair-Eddine qui
fut son copain de classe et qui l'avait connu
de très près ".
Reste à noter qu'un non moins important
ouvrage qui vient d'être publié par Willliam
Blake And Co " L'Enterrement et autres
proses brèves» et qui a été présenté dan s
d.e ux rencontre à Béni M ellal et à Ouj da. Il
s'agit du recueil de textes de prose de KhaïrEddine réunis et présentés par Abdellatif
Abboubi. Ce sont des textes datant de 1963
à 1994 débutant par un e longue nouvelle « L'Enterrem ent " publiée par le r evue
« Preuves " en 1966 et qui avait reçu la m êm e
année le Prix de la nouvell e maghrébine.
« L'ouvrage que nous proposons au lecteur rassemble les « proses brèves" retrouvées que Mohammed Khaïr-Eddine avai t
publiées de son vivant dans différents périodiques ... des textes aux tons et formes variés
s'enracinant dans le terroir matrici el qu'es t
pour Mohammed Khaïr-Eddine le Sud marocain, lieu de l'enfance du poète, de l'enracinement des ancêtres avec ses légendes et ses
mythes, ses traditions immémoriales » écrit
Abboubi dans la préface.
Reste à signaler que William Blake
And Co a publié un autre Marocain l'écrivain et poète Abdelmajid Benjelloun d'abord
un recueil d'aphorisme « L'éternité ne penche que du côté de l'amour » et récemment
« Roumi ou une saveur à sauver du savoir»
un ouvrage autour du grand poète soufi
Djalal Eddine Roumi.
Saïd AFOULOUS
*Collection Poésie/Gallimard