La cohésion nationale en question

Commentaires

Transcription

La cohésion nationale en question
La cohésion nationale en question
Le 7 janvier dernier, alors que s’ouvrait la période des vœux, nous avons basculé dans l’horreur, le
choc et l’incompréhension. Durant trois jours journalistes, forces de l’ordre et communauté juive ont
été pris pour cible. Ces assassins ont fait 17 victimes. Mes premières pensées sont bien évidemment
à leurs proches. C’est toute la France qui est touchée au cœur et dans ses valeurs.
Dans toute la France des millions de citoyens se sont mobilisés pour dire que non, nous n’acceptons
pas la peur et sommes attachés à ce qui fait la France depuis des siècles : la démocratie, la liberté
d’expression et le droit au débat d’idées !
Le soutien international lors de la marche du dimanche 11 janvier était historique et montre bien
que les dirigeants étrangers ont bien compris que les terroristes s’attaquaient là à des symboles, des
valeurs essentielles et que la France était frappée pour son engagement militaire courageux contre le
fondamentalisme et l’extrémisme.
L’unité nationale, à commencer par celle des représentants politiques, est une étape cruciale mais
maintenant s’en ouvre une autre tout aussi déterminante : comment tout mettre en œuvre pour ne
plus revivre un tel drame ?
Les réponses juridiques et législatives doivent être apportées. Chacun voit bien que cela est
complexe tant les raisons amenant de jeunes Français, nés et ayant grandi sur notre territoire, à
devenir des terroristes radicaux sont nombreuses : impossibilité de l’école à apporter un socle
commun républicain, un système pénitentiaire qui produit des individus plus dangereux qu’à l’entrée
en prison…
Mais avant tout c’est notre vivre ensemble qui est en danger : croyants, athées, juifs, musulmans,
chrétiens. C’est pourquoi chaque citoyen doit se sentir concerné et prendre part au débat. Ce
traumatisme doit tous nous amener à mettre enfin en discussion des sujets délicats trop longtemps
mis de côté, il y a urgence !
Corine BARLIS
[email protected]
06 37 09 88 41
www.corinebarlis.net
www.twitter.com/barlis_c
www.facebook.com/corinebarlis8e