Jamaïque

Commentaires

Transcription

Jamaïque
Jamaïque
La Jamaïque, ses plages de sable fin, son style de vie décontracté et Bob Marley. A l’image de son plus célèbre citoyen, cette île des Caraïbes, à peine
plus grande que la Corse, sait prendre son temps. Les habitants, chaleureux et décontractés, sont les champions du farniente. Le voyageur se laissera
rapidement envahir par cette torpeur, cette nonchalance, allongé sur la plage à l’abri des cocotiers. Les eaux turquoise du littoral abritent des merveilles
sous marines qui raviront les plongeurs. Mais il faut parfois s’échapper de la côte très touristique et s’aventurer dans les terres à la découverte de ses
montagnes, de son point culminant, le pic des Blues Mountains (plantations de café et de cacao en terrasses) et de ses parcs naturels.
Kingston, comme on l’imagine, est bien la patrie des rastas, et les bonnets vert-jaune-rouge sont nombreux dans les rues de Kingston. La religion (ou
philosophie) Rastafari repose sur un mode de vie, une façon de concevoir le monde proche de l’hindouisme, pour la paix et l’unification des peuples.
D’où une réputation d’extrême tolérance et une image baba-cool palpable dans la capitale jamaïcaine. Une capitale à sillonner avec précaution, selon le
Ministère Français des Affaires étrangères, mais les grands amoureux de l’île prétendent le contraire.
Capitale : Kingston
Durée de vol : 11h pour Kingston
Décalage horaire : 6 heures de moins / 7 heures de moins
Monnaie : Le dollar jamaïquain (1€ = 114 JMD)
Langue : L’Anglais.
« Les activités nautiques de nombreuses sur les plages de Jamaïque. »
Avant de partir
Formalités d’entrée
Un passeport valable 6 mois après la date d’arrivée est suffisant pour un séjour de moins d’un mois. Pour un voyage supérieur à un mois, il faut
demander un visa. Il peut être délivré (gratuitement) à l’arrivée à l’aéroport, sur présentation d’un billet de retour et d’une réservation d’hôtel.
Attention, les voyageurs qui veulent transiter par les Etats-Unis doivent disposer d'un enregistrement ESTA, qui coûte 14$ (à payer par carte bancaire),
à faire en ligne ici .
Voyager serein
Aucune vaccination n’est obligatoire. Il est toutefois conseillé de bien se protéger contre les moustiques, le pays étant touché par la dengue et le
paludisme. Ne pas oublier la crème solaire pour bronzer en toute sécurité. L’eau est potable dans les grandes villes.
Meilleure saison
La saison sèche de décembre à avril est le meilleur moment pour visiter le pays. Attention aux cyclones qui ravagent régulièrement le pays entre août et
octobre.
Temps fort de l'année
Les festivals de musique Reggae Sunsplash et Reggae Sumfest (en Août) Lors de ces deux festivals, on danse, on chante nuit et jour à la gloire des stars
du reggae.
Jamaïque de Gheldere. Le guide Ulysse pour préparer son voyage. Reggae explosion : histoire des musiques de Jamaïque de Chris Salewicz et Adrian
Boot. Journal de voyage à la Jamaïque par Matthew Grégory Lewis et Liliane Abensour. Récit de deux voyages réalisé par Lewis entre 1816 et en 1818
à la Jamaïque. Réflexions sur la vie des esclaves. Les chansons de Bob Marley. Véritable dieu vivant de l’île, qui a popularisé le reggae dans le monde
entier.
Il faut composer l’indicatif des Etats-Unis 001 puis l’indicatif de la Jamaïque 876 puis le numéro local.
L’ Aéroport Norman Manley est situé à 18 km de Kingston. Il faut 30 minutes de taxi pour se rendre dans le centre. Le bus n°96 assure également la
liaison. L’ Aéroport de Sangster se trouve à 5 km de Montego Bay, l’autre grande destination de l’île.
Sur place
A faire - A ne pas faire - A ne pas dire
Prendre son temps. La Jamaïque est un pays de plages et de farniente. Il faut suivre le rythme des habitants. Certains quartier de Kingston et de
Montego Bay ne sont pas sûrs, surtout la nuit. Mieux vaut s’interdire de s’y balader seul. Si les sollicitations sont nombreuses, la consommation de
cannabis est strictement interdite sur l’île. On conduit à gauche en Jamaïque, attention en traversant les rues ! Les routes de campagne ne sont pas
mauvaise mais gare aux taxis, qui ne respectent pas toujours les limites de vitesse malgré les amendes.
Insolite à faire
Déguster la gastronomie locale. La cuisine jamaïcaine est à l’image de sa population, mélange d’influences africaines et indiennes et utilise à bon
escient la richesse de ses ressources naturelles. Le légume national est le ackee, qui est utilisé pour le plat : la morue aux ackees. Ce fruit rouge à chair
jaune doit être consommé très mur pour éviter les intoxications dues au gaz qui s’en échappe. Terre tropicale, le pays a également une cuisine très
épicée. On goûtera notamment le "goat curry" un plat à base de viande de chèvre au curry. Les récifs côtiers sont plutôt généreux avec les pêcheurs.
Langoustes, crevettes, coquillages, le poisson est accommodé à toutes les sauces. On peut tester l’escovitched fish : un poisson cuit dans une sauce bien
épicée. Enfin pour le dessert, la Jamaïque est un jardin fruitier géant. Ananas, mangues, papayes, noix de coco, il y en a pour tous les goûts. Les
gourmands dégusteront des petits gâteaux de manioc (bammies) ou des tartes à la noix de coco (gizzadas). Pour arroser le repas, il existe de délicieux
jus de fruits et punchs. Mais on boit surtout du rhum de l’île et du Red Stripe la bière locale.
Insolite à découvrir
Visiter la maison de Bob Marley (56 hope road à Kingston). Un pèlerinage en hommage au musicien disparu, véritable dieu sur l’île. La résidence du
chanteur des Wailers de 1975 à 1981 est aujourd’hui devenue un musée. On visite sa chambre, sa bibliothèque, regarde avec émotion son vélo
d’adolescent, sa guitare et son ballon de foot, exposés comme des reliques. Des photos et des coupures de presse retracent toute sa vie. Sur le mur, il
reste encore les trous des balles de l’attentat qui a failli lui coûter la vie en 1976. Dans une salle de projection, un film retrace l’ensemble de sa carrière.
La maison a également abrité un studio d’enregistrement.
Prix sur place
Un ticket de bus pour traverser l’île = environ 3 €
Un repas bon marché = 600 JMD (un peu plus de 5 €)
Une chambre d’hôtel bon marché = 2500 JMD (un peu plus de 20 €)
Un big Mac =120 JMD (1 €)
À savoir sur place
La Jamaïque est le pays de naissance du mouvement religieux rastafari. Son nom vient de l’empereur éthiopien Ras Tafari Makonnen qui a régné en
1930 à 1974 sous le nom d’Hailé Sélassié 1er. Les adeptes choisissent de mener une vie marginale, avec un comportement et un look particulier. Ils ne
doivent pas se couper les cheveux d’où l’apparition de dreadlocks. Ils ne doivent pas non plus consommer de viande. Ils fument de la ganja, afin de
pouvoir communiquer avec dieu. Ils croient également au rapatriement en Afrique de tous les africains.
C’est l’île la plus chère des Antilles. Le pays tire encore la moitié de ses revenus de l’exploitation du sucre. Le reste provient essentiellement du
tourisme.
Pour téléphoner de Jamaïque en France : faire le + 33 + le numéro français sans le zéro. On trouve des cyber-cafés dans la capitale et les plus grandes
villes.
110 ou 220 V., adaptateur nécessaire.
La Police : 119
Ambassade de France 13 Hillcrest avenue, Kingston 6. Tél. +1 876 946 40 00
Médecin agréé auprès de l’ambassade : Dr. Matthew Beaubrunx, Oxford Medical Center - 22H Old Hope Road, Kingston. Tél. + [1] (876)
926.14.44-6
Plus de la moitié de la population est protestante, mais les jamaïquains sont très superstitieux et croient aux esprits.
Kingston
Température moyennes - maxi
Température moyennes - mini
Heures de soleil
Jours de pluie
Hauteur de pluie
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
30
19
8
3
20
30
19
9
3
18
30
20
9
3
10
31
21
9
4
35
31
22
8
6
140
32
23
8
5
115
32
23
8
3
50
32
23
8
7
90
32
23
8
7
85
31
23
7
9
170
31
22
8
6
50
31
21
8
2
25
© Hachette : Pluviométrie, Température
Température moyenne de l'eau de mer
Janvier
Mer des Caraïbes 25
© Hachette : Pluviométrie, Température de l'eau
Février
Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
26
26
28
27
26
26
27
27
28
28
29