Écosse - Pascale Lafargue

Commentaires

Transcription

Écosse - Pascale Lafargue
Fantômes et Châteaux
L
2
e rapport des écossais avec
le surnaturel remonte à la
nuit des temps...
Dans le pays des clans et des
tartans, de Sir Walter Scott
et Bonnie Prince Charlie, des
lochs et des brumes, du whisky
et de la cornemuse, il n’est pas
un pouce de terre qui ne soit
habitées d’une ou plusieurs
présences surnaturelles comme
en témoignent ses habitants, car
à les écouter, dans toutes les
demeures des Highlands, de la
plus petite maison de pêcheur au
château le plus impressionnant,
habite au moins un fantôme.
Les écossais semblent cohabiter
avec leurs « colocataires » de
l’autre monde avec un naturel
désarmant.
Ne dit on pas que lorsqu’ un
écossais vend une maison hantée,
il doit le mentionner sur l’acte
de vente, car cela est considéré
comme une plus value!
Et ne dit on pas aussi que les
membres des clans se transmettent
de père en fils leur appartenance
à des origines divines...
Bruits de cavalcades et hennissement de chevaux invisibles,
bruissement d’étoffes et sanglots
étouffés, babillement d’enfants,
pas qui résonnent sur les dalles
glacées des corridors de châteaux,
les lieux hantés ne manquent sur
cette terre au décor de film fantastique, et c’est en voyant cette
luminosité étrange, en contemplant ces rochers immuables et,
ces châteaux séculaires que l’on
ne peut plus douter de l’existence des fantômes ni que cette
terre d’Écosse fût créée pour nous
conter leur histoire.
Glamis Castle,
le château hante le
plus célèbre d’Écosse
mère, née Elisabeth Bowes
Lyons passa son enfance et
c’est là encore qu’elle épousa
le duc d’York, frère du prince
de Galles. Il n’était pas prévu
qu’elle devint reine, mais
le prince de Galles ayant
abdiqué pour épouser Wallis
Simpson, son frère devint le roi
Georges VI... et Elisabeth reine
d’Angleterre, et c’est d’ailleurs
également à Glamis castle que
naquit la princesse Margaret.
Les experts en fantômes qui
pourtant s’y connaissent, n’ont pu
compter avec exactitude le nombre
d’esprits qui habitent le château de
Glamis tant ils sont nombreux, et en
plus il s’agit de toute une famille!
Voici quelques siècles, les
membres du clan Ogilvy, pourchas-
C
ousine
de
la
reine
Elisabeth II, la comtesse
de Strathmore, qui règne
aujourd’hui sur l’inquiétant
Glamis Castle, a restauré son
château pour l’ouvrir au public.
C’est là que la défunte reine
Glamis Castle
Fantôme à vendre-1936
Écosse :
sés par leurs ennemis les Lindsay,
demandèrent asile au cruel Lord
de Glamis. Celui-ci leur assura
sa protection et leur promit un
festin; Mais en vérité, il les fit
pénétrer dans un sombre donjon ou
il les enferma... Puis il jeta la clé.
Pendant des jours et des jours, il
resta insensible aux cris désespérés
des Ogilvy, qui finirent par mourir
de faim et de soif.
On entend encore aujourd’hui
leurs gémissements désespérés et
des coups frappés aux murs de
« la chambre hantée ».
Ce sont les Ogilvy qui tiennent
compagnie au fantôme de la dame
grise de Glamis qui serait celui
de lady Janet Douglas. Connue
pour sa beauté et sa gentillesse,
elle fût injustement accusée de
sorcellerie et jetée au fond d’un
cachot avec toute sa maisonnée
et torturée devant son fils, puis
brûlée vive en 1537. Depuis lors,
les apparitions de lady Janet sont
régulières dans le château. C’est
elle qui reviendrait parfois hanter
la chapelle de Glamis castle, avec
toujours le même scénario: Un
bruit se fait entendre, la pièce
devient glaciale et Lady Glamis
apparaît triste et belle dans sa
longue robe grise du XVIé siècle;
Lorsqu’on pénètre dans cette
chapelle, on est étreint par un
sentiment d’immense tristesse,
qui s’intensifie lorsque l’esprit de
la Dame grise se manifeste. On
peut la voir agenouillée, priant
devant l’autel.
Les guides expliquent volontiers
qu’elle se pose aussi sur l’une
des 46 chaises de la chapelle,
celle du fond à gauche, et ils
ajoutent très sérieusement, que
lorsqu’on s’y installe, on ressent
un courant d’air glacé, et que nul
membre de la famille Strathmore
and Kinghome propriétaire du
château depuis des siècles ne
s’y assoient jamais, On dit aussi
que si un membre de la famille la
voit pendant ses apparitions, qui
durent environ dix minutes, elles
annoncent toujours une tragédie
dans la famille.
Ses déplacements sont parfois
accompagnés de bruits ressemblant à des coups qui ont le même
son que ceux qui retentissaient
pendant la construction de son
bûcher.
La dame grise se promène aussi
dans le corridor et dans la tour
de l’horloge...
Les Chambres
Secrètes
D
’étranges phénomènes se
passent également dans
les chambres secrètes. Du
château de Glamis. Dans l’une
d’elles, le comte Beardie joue
une éternelle partie dés avec
le diable. Ce colossal fantôme
barbu a plus d’une fois terrorisé
les visiteurs. Des jurons, et des
trépignements accompagnés du
son de dés qui s’entrechoquent
se font entendre depuis la
tour ou l’on dit que le compte
Beardie joua sa partie de carte
avec le diable.
Dans une autre chambre secrète,
un monstre aurait vécu, que l’on
dissimulait à cause de sa difformité.
Mais nul ne peut y entrer hormis
le comte de Strathmore, son
héritier direct et une troisième
personne choisie par eux. Lors du
21ème anniversaire de l’héritier.
On raconte qu’en prenant
connaissance du secret, tous les
Lords sont marqués à jamais et ne
sont plus jamais les mêmes, et que
certains, alors qu’on leur faisait
visiter la chambre pour leurs 21
ans refusaient de connaître le
secret craignant pour leur santé
mentale.
Macbeth, dit-on aussi, fût
assassiné là, dans la vieille tour,
par Duncan, ce qui inspira à
Shakespeare l’un de ses chefs
d’œuvre.
Il y a également d’autres
manifestations plus récentes où
on continue à entendre des cris,
des bruits de coups, des draps
3
Écosse : Fantômes et Châteaux
Abbotsford House
Et Sir Walter Scott
masque mortuaire de Sir Walter Scott
4
C
ette demeure fût construite
par Sir Walter Scott entre
1811 et 1824: Elle représentait
le rêve le plus cher de cet
écrivain romantique passionné
d’occultisme, et il s’adonna
à la réalisation des décors
gothiques qu’il adorait.
Peu de temps après que la
maison fût achevée, il connut
des difficultés financières, et
poursuivi par ses créanciers, il fût
contraint de mettre sa demeure
sous hypothèque, mais il réussit
à sauver ses biens et Walter
Scott repris la possession de
son manoir à la fin de sa vie.
Il se plaisait à raconter lui
même, lui qui était fasciné par le
surnaturel, que sa propre maison
était hantée par un certain
Georges Bullock qui avait été
le maître d’œuvre des travaux
de son manoir. Bullock trépassa à Londres en
1818 et durant les deux nuits
qui suivirent sa mort, le 28
avril et le 29 avril, Sir Walter
Scott fût réveillé par un bruit
assourdissant provenant de
l’intérieur de la maison. Tel le
héros de son roman Ivanhoé,
Walter Scott armé d’une épée,
explora toute la maison, mais
ne trouva aucune explication.
“Le vacarme était semblable
à celui que feraient une demi
douzaine d’hommes travaillant
durement à la construction d’une
maison ainsi qu’au déplacement
de meubles imposants et je suis
formel sur le fait que personne
n’effectuait de travaux à ce
moment là”
Quand l’écrivain réalisa que
George Bullock était mort l’une
de ces deux nuits, il ne douta plus
qu’il s’agissait de son fantôme
et il rapporta plus tard qu’il
continua à entendre son hôte de
l’au- delà en d’autres occasions.
Mais bien sûr, Sir Walter Scott
qui s’était tant plu dans le monde
de l’occultisme de son vivant,
ne pouvait pas ne pas donner de
signe après sa mort, et de fait il
apparaît régulièrement dans sa
demeure d’Abbotsford
Plusieurs visiteurs rapportent
entendre le bruit de ses pas au
travers de corridors de la maison,
et surtout il est bien connu
qu’il hante la salle à manger,
décor dans lequel il s’était,
dit-on, particulièrement investi,
et ce serait également dans cette
pièce qu’il aurait rendu l’âme. On aperçoit encore son fantôme
derrière la fenêtre comme si
par delà la mort, il souhaitait
admirer ce doux paysage qu’il
avait tant chéri.
Culzean Castle
Et La Cornemuse
Enchantée
C
ette forteresse vieille
de plusieurs siècles qui
abrita la famille Kennedy,
domine d’impressionnantes
falaises que ‘on ne peut
approcher qu’à marée basse.
Face aux falaises se trouvent
les grottes de Culzean et... les
fantômes qui y habitent qui
sont nombreux, dont le plus
connu et le plus enchanteur
est celui du joueur de
cornemuse.
Le puissant clan Kennedy
célébra un jour un mariage
qui allait unir deux branches
de la famille.
La cérémonie devait être
conduite par un joueur de
cornemuse. Les invités
Il fut enterré en Amérique,
mais son fantôme revient hanter
Inverawe, tandis que celui de
Donald Campblell continue
d’apparaître à Barcaldine pour
demander que justice soit faite
à son meurtrier....
Culzean Castle
sont arrachés des lits au milieu
de la nuit, et des portes s’ouvrent
mystérieusement alors qu’elles
sont pourtant soigneusement
fermées et verrouillées.
Un invité du château raconte que
tandis qu’il veillait un peu tard
une nuit, il jeta un coup d’œil par
la fenêtre et vit y apparaître un
visage qui était très pâle, avec une
expression d’immense tristesse
dans les yeux, et il semblait que
cette apparition voulait attirer
son attention. Mais elle disparut
soudainement, comme si une
force supérieure l’avait arrachée
de la fenêtre.
Une autre invitée qui occupait
la chambre bleue fût réveillée par
une main qui caressait sa joue,
en ouvrant les yeux, elle vit le
visage fantomatique d’un homme
barbu qui se tenait au-dessus
d’elle. Terrorisée elle ferma ses
yeux et quand elle les ouvrit de
nouveau, la face terrifiante avait
disparu. entendirent approcher le
son de l’instrument... Puis
subitement plus rien. Ils eurent
beau attendre, le joueur de
cornemuse semblait s’être
évaporé, et jamais on ne le
retrouva.
Depuis lors, chaque fois qu’un
mariage est célébré dans le clan
Kennedy, on entend la plainte
d’une cornemuse...
Barcaldine Castle
C
onstruit par les Campbell
au XVIe siècle, non loin
du loch Ness, ce château
servit de décor à un drame
hors du commun.
Au XVIIe siècle, Donald
Campbell fût assassiné sur
ses terres par Stewart of Appin,
dont le clan était l’ennemi juré
Barcaldine Castle
des Campbell. Afin d’échapper
aux représailles, Stewart eût
l’ingénieuse idée de se réfugier
chez le propre frère de sa
victime, à quelques lieues de
là, dans le château d’Inverawe.
Ne se doutant pas qu’il avait
devant lui le meurtrier de
son frère, Duncan Campbell
l’accueillit comme son hôte,
conformément aux lois de
l’hospitalité des Highlands.
Après s’être retiré dans sa
chambre pour dormir, Duncan
fût réveillé par d’étranges
bruits, et le fantôme de son
frère lui apparut, le visage
ensanglanté, l’accusant d’héberger son meurtrier et exigeant
d’être vengé. Duncan crut à un
cauchemar et n’en fit rien, par
trois fois le fantôme lui apparut,
par trois fois il réclama vengeance, par trois fois Duncan
l’ignora.
Alors Donald Campbell se
manifesta une dernière fois en
prononçant ces mots sibyllins:
« frère, je ne te dérangerai
plus, jusqu’à ce que nous nous
retrouvions à Ticonderoga ».
Quelques années plus tard,
Duncan rejoignit le régiment
des Black Watch, qui fut
envoyé en Amérique. Et en
juillet 17581, Duncan fut tué
au fort de Tconderoga!
L
Le Château
De Stirling
e fantôme le plus connu
de Stirling Castle est sans
nul doute celui de la Dame
Verte, une revenante réputée
pour apparaître dans les
endroits et les moments les
plus inattendus. On raconte
que sa spécialité est de retarder
le dîner dans le mess des
officiers, car le château est
aussi une garnison militaire:
Ainsi elle est apparue dans la
cuisine regardant le cuisinier
préparant le dîner des officiers.
Celui-ci se sentant observé,
se retourna et vit la brumeuse
silhouette verte complètement
absorbée par ce qu’il était
en train de faire, mais elle
s’évapora aussitôt.
La version la plus connue de
ce que fut la Dame verte de
son vivant est qu’elle était une
suivante de la reine Mary Stuart
Qui eût un rêve prémonitoire ou
elle voyait sa reine en danger.
Se réveillant brutalement, elle
se précipita dans la chambre de
« Mary Queen of Scots » ou elle
vit les rideaux entourant le lit en
flammes ave la reine endormie
à l’intérieur. Quand la reine
fût sauvée de l’incendie elle
se rappela alors une prédiction
dans laquelle on la mettait en
garde d’un danger par le feu
qu’elle pourrait encourir lors
d’un séjour dans le château de
Stirling.
5
le château de Stirling
Écosse : Fantômes et Châteaux
Chaque apparition de la dame
verte est prise extrêmement au
séreux par les autorités du château,
car beaucoup de ces apparitions
ont précédé un désastre, et en
effet plusieurs incendies ont
eu lieu au château après que
l’on ait vu la silencieuse
apparition déambulant dans le
château.
Dans la partie du château
dénommée « le carré du gouverneur » des pas résonnent dans
le plafond d’une chambre qui
pourtant se trouve en haut d’un
escalier et il n’y a rien au dessus
de cette pièce, excepté le toit ou
marcher serait impossible.
En 1946, ces bruits de pas furent
entendus à maintes reprises par
un officier du régiment highlander
d’Argyll et de Sutherland et de
nouveau en 1956 par un Major
qui occupait cette chambre;
Sans doute ont ils trouvé cela
extrêmement angoissant, en
se remémoraient l’histoire de
ce garde trouvé sans vie sur
le chemin de sentinelle qui
passait alors au- dessus du
carré du gouverneur, et qui
gisait la bouche ouverte, avec
sur son visage figé par la mort
6
l’expression d’une indicible
terreur. A l’époque aucune
explication n’avait été trouvée,
à ce tragique évènement, mais
Mary Stuart
on savait alors que plusieurs
sentinelles de garde avaient
rapportés des faits aussi étranges
que terrifiants.
A Stirling Castle il y a aussi
une « Pink Lady », une Dame
Rose! Elle apparaît en une jeune
fille vêtue de rose et entourée
d’un halo rose qui erre entre le
château et l’église voisine, a la
recherche, de son mari qui fut
tué lors du siège conduit par le
roi Edouard I en 1304.
Mais le revenant le plus sympathique de Stirling Castle
est celui qui est surnommé « The
Highland Ghost » (le fantôme des
Highlands). C’est le fantôme que
les touristes aperçoivent le plus
souvent. Cet esprit à l’habitude
de se tenir a proximité des visiteurs... Avec l’apparence d’un
guide touristique. Combien de
fois nombre de touristes lui ont
demandé naïvement ou se trouvait
la sortie ou encore les toilettes!
Mais dès qu’on l’approche il
tourne les talons et s’éloigne a la
surprise des touristes qui trouvent
ce guide bien mal élevé, mais
qui, lorsqu’ ils le suivent, le
voient disparaître en traversant
un mur ou en empruntant une
porte dérobée interdite au public.
Mais lorsque la pellicule fût
développée il fut stupéfait de
découvrir qu’il y avait quelqu’un
Lady Diana
qui se tenait sous la voûte. Il
avait pourtant pris grand soin
pendant ses prises de vue de
vérifier qu’il n’y avait personne,
et il réalisa finalement qu’il avait
photographié... le « Highland
Ghost »!
L’ombre De Mary
Stuart.... Et Celle
De Lady Diana
N
ombreux sont les châteaux
en Écosse hantés par Mary
Stuart, comme si cette reine
tragique et romantique, tenait
sa revanche contre Elisabeth
Première depuis l’au delà,
en s’instaurant ainsi la reine
des fantômes. Elle honore de
ses apparitions les châteaux
de Borthwick, de Stirling,
de Loch Leven, et même
d’Hermitage ou elle apparaît
avec son amant Bosthwell,
dont l’histoire romanesque
demeure l’une des plus belles
de sa vie, alors qu’elle n’y
avait jamais séjourné; tandis
qu’elle ne hante pas le château
d’Edimbourg, peuplé d’une
multitude d’autres fantômes
et ou elle vécu de nombreuses
années...
Mais les fantômes peuvent
être aussi des fantômes de notre
temps: Des touristes chinois
auraient vu et filmé le fantôme
de Diana, la princesse tragique
du 20é siècle!
C’est du moins ce que rapporte
un écrivain australien, spécialisé
dans le paranormal, nommé
Michel Cohen. Ce couple de
chinois visitait une église de
Glasgow, et ils purent filmer le
fantôme de la princesse Diana,
qui serait apparue sur l’un des
vitraux de l’église et dont on
peut voir des images sur le site
web de planet. fr (www. planet.
fr/dossiers-de-la-redactionvideo-le-fantome-princessediana).
L’Écosse est une terre hors du
temps, peut être justement une
porte du temps en certains
lieux, notamment pendant les
quatre fêtes celtiques Imbolc,
Beltane, Lugnasad et Samhain,
qui ont lieu respectivement le
premier jour de Février, Mai,
août et novembre...
Mais c’est aussi un pays ou on
aime rire, comme ce poète qui
affirmait « Je ne crois pas aux
fantômes... Mais j’en ai peur! »
Judith Belisha
7