Table des matières

Commentaires

Transcription

Table des matières
Table des matières
Remerciements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cartes géographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Liste des abréviations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Introduction générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. La nouvelle perception des relations
transatlantiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B. Les enjeux économiques et stratégiques . . . . . . . . . . C. Les principes de la politique étrangère de la RDC . . 1. Le bon voisinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. La vocation africaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. L’ouverture au monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. Une coopération régionale et internationale
mutuellement avantageuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plan de l’ouvrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
11
13
17
21
25
26
28
31
32
33
35
36
39
Première partie
RDC, DES ATOUTS INDÉNIABLES
COMPARABLES À CEUX DU BRÉSIL
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
CHAPITRE I De la géographie à la géopolitique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I. La géographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . II. La géopolitique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
45
47
CHAPITRE II
Le facteur géostratégique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I. Le Brésil décolle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. Comment le Brésil a-t-il pris son envol ? . . . . . . . . . . 1. Sur le plan de l´agriculture . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. Du point de vue de ses ressources minières . . . 49
49
51
52
54
larcier 215
Table des matières
3. Sur le plan industriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. Dans le secteur de l´énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . 5. Sur le plan des infrastructures . . . . . . . . . . . . . . B. Les secrets de la réussite du Brésil . . . . . . . . . . . . . . . II. La RDC s’enlise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. Pourquoi la RDC s’enlise-t-elle ? . . . . . . . . . . . . . . . . . B. L’impératif de l’organisation de la défense du
Congo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C. La mise sur pied d’une force de défense nationale . D. La relance des ambitions stratégiques . . . . . . . . . . . . E. L’exigence de compenser l’absence d’un glacis . . . . . CHAPITRE III
Les données historiques et socioculturelles . . . . . . . . . . . . . . . . I. L’antiquité des peuples africains
et l’éclat des civilisations congolaises
originelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. L’Antiquité des peuples africains . . . . . . . . . . . . . . . . . B. L’éclat des civilisations congolaises originelles . . . . .
C. La constellation des anciens États congolais . . . . . . .
D. La longue nuit coloniale et néocoloniale . . . . . . . . . . E. La fiction léopoldienne
de l’« État Indépendant du Congo » . . . . . . . . . . . . . . . F. La reconnaissance de l’« Association internationale
africaine » ou de l’« Association internationale
du Congo » par les États-Unis d’Amérique . . . . . . . . 1. Les intérêts américains dans la reconnaissance
de l’A.I.A. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. La permanence des intérêts occidentaux . . . . . . II. Les dimensions culturelles et
sociologiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. L’agrégat sociologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B. La dimension culturelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. La gouvernance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. La langue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. Le nationalisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a. Le nationalisme sous l’occupation
coloniale portugaise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 216
54
55
56
56
58
61
65
68
71
74
77
77
77
78
80
81
82
83
86
87
89
89
92
93
94
96
96
larcier
Table des matières
b. Le nationalisme sous l’occupation
coloniale belge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . c. Le nationalisme sous l’emprise
néocoloniale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C. Les tentatives avortées de démembrement du
Congo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. La décapitation du gouvernement
et l’émergence des mouvements nationalistes . 2. La résistance nationaliste embrase les trois
quarts du Congo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conclusion partielle de la première partie . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
101
102
103
104
106
Deuxième partie
RDC : DES POTENTIALITéS
ÉCONOMIQUES CONTRAstant
avec LE NIVEAU DE DÉVELOPPEMENT
ET DES PRÉVISIONS RÉALISTES
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
Chapitre I
Les dimensions économique et sociale de la crise . . . . . . . . . . . I. La dimension économique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. Relations économiques avec les institutions de
Bretton Woods et certains États de l’Atlantique . . . . 1. La coopération avec les institutions de Bretton
Woods . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. La coopération avec certains États de
l’Atlantique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . a. Les États de l’Union européenne . . . . . . . . . b. Les États-Unis d’Amérique . . . . . . . . . . . . . . c. Le Canada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . d. Le Brésil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. La coopération au sein de l’Afrique
subsaharienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B. Quelques potentialités économiques de la RDC . . . 1. Les aspects énergétiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . larcier 217
111
111
114
115
117
117
119
120
121
122
122
122
Table des matières
a. Les hydrocarbures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b. Les barrages hydroélectriques . . . . . . . . . . . c. L’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. Les aspects miniers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. L’agriculture, l’élevage et la pêche . . . . . . . . . . . . a. L’agriculture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b. L’élevage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . c. La pêche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. La préservation et la protection
de l’environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . a. Les forêts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Leur configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
125
128
130
134
134
145
147
148
150
150
La préservation du patrimoine forestier
congolais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les leviers de mitigation REDD . . . . . . . . . . . . 151
152
b. Le patrimoine foncier . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154
c. Le réchauffement climatique . . . . . . . . . . . . 155
5. Les secteurs des infrastructures
et les entreprises du Portefeuille . . . . . . . . . . . . . 157
a. Les infrastructures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
b. La réforme des entreprises publiques . . . . . 158
II. La dimension sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
A. L’emploi et le salaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
B. Le système éducatif et la recherche scientifique . . . 163
C. L’habitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164
D. La santé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
Chapitre II
Les aspects diplomatiques et sécuritaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . I. Les aspects diplomatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . II. Les aspects sécuritaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A. Relations avec la République du Congo
(Brazzaville) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B. Relations avec la République d’Angola . . . . . . . . . . . . 1. Les mouvements transfrontaliers
des populations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. La délimitation des frontières . . . . . . . . . . . . . . . C. La coopération militaire avec les pays riverains
de l’Atlantique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
167
167
169
169
169
170
170
171
larcier
Table des matières
Conclusion partielle de la deuxième partie . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
TROISIÈME PARTIE
LES RAISONS D’ESPÉRER EN L’AVENIR
D’UN CONGO PROSPÈRE ET PUISSANT
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177
Chapitre I
Les perspectives à court et moyen termes . . . . . . . . . . . . . . . . . . I. L’avenir des relations transatlantiques :
nécessité d’un mécanisme institutionnel II. La RDC : terre d’espoir pour l’Humanité . . . . A. Les ressources humaines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B. La crise alimentaire mondiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C. La crise énergétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D. La crise de l’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E. Le réchauffement climatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CHAPITRE II
La foi en un avenir meilleur pour la RDC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I. Les axes d’actions à mettre en œuvre . . . . . A. La refondation de l’État . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B. La bonne gouvernance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C. L’amélioration des conditions de vie de la population . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D. Le développement intégral et durable . . . . . . . . . . . . E. L’instauration d’un leadership différent et responsable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . II. Des ressources à valoriser pour une
exploitation rationnelle et prévoyante,
en partenariat avec les investisseurs
de tous les continents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conclusion partielle de la troisième partie . . . . . . . . . . . . . . . . . 179
179
181
181
183
184
185
185
187
187
187
189
189
193
193
195
198
Conclusion générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201
Bibliographie sélective . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207
larcier 219