Les tramways au début du XX e siècle

Commentaires

Transcription

Les tramways au début du XX e siècle
Les tramways
au début du XXe siècle
SAINT-OUEN - Place de la Mairie. L'Abeille. (2Fi Saint-Ouen 61 - 1914/1927)
Source
Une histoire de la Seine-Saint-Denis au XXe siècle, CD-Rom édité par le Conseil général de
la Seine-Saint-Denis, 2004.
Repères bibliographiques
•
•
Clive Lamming, Paris Tram : l’histoire mouvementée du tramway parisien et des
petits trains en Ile-de-France, Paris, Parigramme, 2003
Jean Robert, Les tramways parisiens, Neuilly-sur-Seine, J. Robert, 1992
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
PRESENTATION
Depuis 1855, les omnibus hippomobiles de la Compagnie Générale des Omnibus (C.G.O)
assurent l’essentiel des transports parisiens. En 1873, avec la première circulation du
tramway, d’autres compagnies sont créées. Bien que les transports en commun utilisent
toujours la traction animale, la période 1887-1900 voit l’épanouissement de la traction
mécanique sous différentes formes : système à vapeur, à air comprimé et à câble.
On assiste alors à une rivalité entre les compagnies mais les tarifs restent encore très élevés
pour la classe ouvrière.
Dès 1892, l’électricité fait son apparition. Le problème essentiel est d’amener l’électricité le
long du parcours. Sur les lignes de Saint-Denis, les tramways sont équipés d’accumulateurs,
mais installés sous les banquettes des voyageurs, ils dégagent des vapeurs désagréables.
En 1896, sur la ligne de Romainville, est adopté un système de « plots » ou contacts
électriques qui sont enclavés dans la chaussée. La fin de ce siècle se caractérise par un
manque d’homogénéité du réseau et une multiplication des compagnies. Certaines d’entre
elles utilisent encore la traction animale, mais toutes développent soit la traction à vapeur,
soit la traction électrique.
Dès 1914, on assiste à la mise en circulation d’autobus. De 1921 à 1930, on compte dans la
région parisienne 112 lignes de tramways et 41 lignes d’autobus. Les transports sont alors
réorganisés par la Société des Transports en Commun de la Région Parisienne (S.T.C.R.P.).
Les tramways disparaissent progressivement de 1930 à 1938 : avec le développement de
l’automobile, ce mode de transport devient dépassé, il encombre la chaussée et entrave le
trafic.
En 1937, une seule ligne subsiste : celle du Raincy à Montfermeil. En service depuis 1868
avec le système monorail, puis avec la vapeur en 1890, cette ligne est électrifiée en 1895
puis supprimée en août 1938.
Dans la première moitié du XXe siècle, les usagers ont progressivement remplacé le
tramway par le métro, mis en service en 1900.
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
PORTFOLIO
Lettre au préfet de la Seine-et-Oise pour l'étude d'une ligne de tramway, 21/07/1906 (93/1293)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
Appel au public pour le prolongement du tramway de Montfermeil à Coubron, 1913 (93/1293)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
Carte du réseau des tramways du département de la Seine (détail), extraite de la Réorganisation des transports en commun de Paris et de la banlieue, Paris,
Imprimerie nationale, 1908 (4° 284)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
SAINT-DENIS - La Plaine-Saint-Denis. Passage du tramway porte de la Chapelle. L.L. (2Fi Saint-Denis 811 - 1905/1910)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
ROMAINVILLE - Rue de Bagnolet et station des Tramways. J.L.C. (2Fi Romainville 63 - s.d.)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
MONTREUIL-SOUS-BOIS - La place de l'Hôtel de Ville. C.M. Edition artistique (2Fi Montreuil 133 - 1905/1925)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
LE RAINCY - La limite. Collection A. Moquet. (2Fi Le Raincy 330 - 1905/1945)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
LES PAVILLONS-SOUS-BOIS – Avenue Victor-Hugo. Terminus du Tram de l'Opéra. Collection Gallais. (2Fi Pavillons-sous-Bois 88 - 1905/1914)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
LIVRY-GARGAN - Terminus du Tram. Collection A. Moquet. (2Fi Livry-Gargan 156 - 1895/1905)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
GOURNAY-SUR-MARNE - Hôtel de la Marine. Terminus du Tramway. 34, route nationale. L.P.G. édition (2Fi Gournay-sur-Marne 52 - 1920/1955)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
NOISY-LE-GRAND - Station terminus du tramway. E.S. (2Fi Noisy-le-Grand 65 - [1900/1925])
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr
Le dépôt des Tramways, rue de Paris. G.F. (2Fi Pantin 175 - 1920/1955)
Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
http://archives.seine-saint-denis.fr

Documents pareils

Les camps de nudistes des bords de Marne

Les camps de nudistes des bords de Marne NEUILLY-SUR-MARNE - Les bords de la Marne et la baignade, 1920-1945, Etab.Malcuit (2Fi Neuilly-sur-Marne 51)

Plus en détail