Résonance Energétique par Stimulation Cutanée

Commentaires

Transcription

Résonance Energétique par Stimulation Cutanée
Résonance Energétique par
Stimulation Cutanée
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Plan
 Introduction
 Qu’est ce que la RESC
 La RESC en pratique
 Mise en place de la RESC en réanimation
au CHA
 Conclusion
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Introduction
 Réanimation polyvalente adultes du CH
Henri Duffaut d’Avignon
 16 lits de réanimation
 4 de soins continus
 Indice de gravité moyen : 47
 Equipe soignante formée en RESC à
différents niveaux : 8 soignants
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Qu’est ce que la RESC ?
 Méthode non invasive et non
médicamenteuse, ne se substituant pas à un
traitement médical
 Méthode complémentaire de soins très
différente de l’hypnose, du toucher-massage
ou de la relaxation bien que dans la même
lignée
 Issue de la médecine traditionnelle chinoise
et de l’océanographie
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
 Conçue et expérimentée depuis plus de 30 ans
par Patrick FOUCHIER (kinésithérapeute,
acupuncteur)
 Enseignée depuis une quinzaine d’années
dans les milieux hospitaliers (Marseille, Lyon,
Strasbourg, Avignon)
 Centre de formation se situe à Solliès-Pont
(Var)
 Trois niveaux d’enseignement pour accéder au
Diplôme d’Etat
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
La RESC en pratique
 Consiste à poser deux doigts sur le corps
avec un toucher doux afin de ressentir le
passage de l’énergie
 Travail en résonance, contact en
effleurage sur des points d’acupuncture
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
 Actions : antalgique, apaisement du
mental, rééquilibre énergétique
 Temps de séance : entre 30 et 60 min
environ pour un protocole complet
(10 min pour une relaxation scapulaire express)
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Au quotidien
 Demande d’un des membres de l’équipe
soignante
 Information faite au médecin
 Moment calme (gestion des alarmes,
pancarte sur la porte…)
 Accord du patient
 Soignant disponible
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Une séance de RESC
 Patient allongé
 Protocole de base complet systématique,
composé de 12 points, qu’elle que soit
l’indication
 Points spécifiques rajoutés selon le
niveau de formation du soignant et le
problème du patient
 La survenue d’effets secondaires à distance
est possible (diarrhée, nausée, céphalée…)
 Contre indications :
 Pathologies psychiatriques graves
 Femmes enceintes. Pas au 1er niveau; ensuite à
partir du 2eme trimestre de grossesse
 Les greffés récents
 Travail sur les ascendants (parents/gds parents)
 Tumeur (pas de travail direct)
 Opposition du patient
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
La RESC en Réanimation au
CH Avignon
 25 séances réalisées en 6 mois
 10 hommes / 11 femmes de 17 à 84 ans
 Patients conscients ou peu sédatés
 Score de gravité IGS II des patients de 14
à 78 (moyenne 41)
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
 Indications de séance :
 Anxiété (10)
 Agitation (7)
 Douleur (4)
 Elimination (4)
 Motifs d’entrée :
 Détresse Respiratoire (12)
 Ingestion médicamenteuse volontaire (4)
 Autres (AVP, Paludisme, Hémorragies,
Acidocétose, Post-opératoires)
 Dans ce panel, 5 patients étaient intubés, 6
trachéotomisés et 6 sous VNI
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Efficacité de la RESC
 Douleur selon EVA
Avant
7
6
Après
2
5
6
4
4
3
2
2
Diminution post RESC de 1 à 5 points
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
 Anxiété selon COVI
Avant
Après
12
10
7
7
6
6
5
4
5
4
3
3
3
4
Diminution post séance de 1 à 8 points
Sur 11 autres séances sans cotation
COVI : Tous les patients expriment un
mieux-être
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
 Elimination :
3 patients sur 4 ayant bénéficié d’une
séance ont réussi à uriner ou à aller à la
selle après
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Discussion
Conclusion
 Les résultats sont plutôt positifs
 Perception généralement positive de la part
des patients, de l’équipe médicale et
paramédicale
 L’étude continue au sein du service même si
le temps et l’énergie nécessaires ne le
permettent pas toujours
 Une continuité est aussi assurée dans les
services d’aval avec l’accroissement du
nombre de soignants formés sur
l’établissement
Laurence Capel – Jessica Listello – Amandine Ripetti
Pour aller plus loin…
 Site officiel www.resc.fr
 Parution d’un article dans la revue
« Soins » n°791 www.em-consulte.com
 La RESC à l’hôpital de Hyères (Var 83)
www.unetoutezen.com