prix et prestations

Commentaires

Transcription

prix et prestations
2015
www.media-f.ch
P R I X
ET
P R ESTAT I ONS
media f sa
Bd de Pérolles 38
CP 221
1705 Fribourg
Tél. 026 426 42 42
Fax 026 426 42 43
[email protected]
www.media-f.ch
Rédaction026 426 44 11
[email protected]
Marketing026 426 44 66
[email protected]
www.laliberte.ch
1
SOMMAIRE
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
2
3
6
8
9
17
18
20
20
21
23
Le mot de la rédaction
Présentation du média
Données média
Parutions
Prix et formats
Conditions d’insertion
Données techniques
Combinaison publicitaire
Cross-média
www.laliberte.ch
Conditions générales
Formats fixes
9
Fractions de page
9
Premium
10
Emplacements spéciaux
11
En vitrine
12
Coin des souhaits
12
Fractions de page immo
12
Prix d’insertions au mm
13
Annonces
13
Réclames (sur page texte)
14
Sous-textes
14
Avis mortuaires
14
Rendez-vous hebdomadaires
15
Lundi emploi
15
Mardi immo
15
Page Jaune
15
E-commerce FRDEALS
15
Encarts publicitaires
16
2
LE MOT DE LA RÉDACTION
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
La Liberté, cette indispensable curiosité • Peut-on imaginer plus beau titre
– et programme plus exigeant – pour un journal ? La Liberté se bat quotidiennement pour mériter son nom. Elle est devenue une curiosité en Suisse
romande, en étant l’un des tout derniers quotidiens totalement indépendants des grands groupes de presse. Singularité encore : son audience (lectorat) et son tirage contrôlé échappent à la grande décrue qui affecte la
quasi-totalité de la presse helvétique.
La Liberté, qui se décline en quatre cahiers et sur les supports numériques, a
choisi de rester un journal généraliste et complet. Pour enrichir son contenu
rédactionnel, elle a tissé des liens avec d’autres titres en Suisse et à l’étranger.
Alors que les nouvelles du monde entier sont désormais accessibles en flux
continu, elle ambitionne de proposer des clefs de compréhension de ce qui
se passe ici et dans le « village global ». Replacer les faits dans leur contexte
et leur donner du sens, offrir des éclairages, des repères, commenter, enquêter en toute indépendance : tel est l’esprit qui anime la cinquantaine de journalistes de La Liberté.
Indispensable à sa région, animatrice de la vie démocratique, proche de ses
lecteurs auxquels elle réserve une place de choix dans ses pages « Forum »,
La Liberté se réjouit de la grande fidélité de son lectorat : un contrat de
confiance qui l’honore et qui l’oblige.
LOUIS RUFFIEUX Rédacteur en chef
3
PRÉSENTATION DU MÉDIA
STRUCTURE DU QUOTIDIEN
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
GARDE DES ENFANTS
FRIBOURG
Le National soutient
l’autorité parentale
conjointe > 7
CÔTE D’IVOIRE
Un jeune parti
politique en pleine
crise > 11
Gbagbo
a comparu hier
devant la CPI > 4
PAGE MAGAZINE > 25
MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012 | No 299 • 141e année | Samedi Fr. 3.90 | Semaine Fr. 2.70
Abonnements 026 426 44 66 | Rédaction 026 426 44 11 | www.laliberte.ch | Infomanie 026 426 44 44 | Publicité 026 408 29 29
JA 1700 Fribourg 1
CINÉMA
GAËL MÉTROZ
Périple initiatique
en Himalaya
Ils quittent tout pour
devenir enseignants
«Sâdhu», le dernier long
métrage du réalisateur valaisan Gaël Métroz, suit un
sage hindou en quête
de son propre chemin. > 25
ALAIN WICHT
Une radio pirate
fera bouger la cité
ERIKA
FRIBOURG • Initiative originale programmée ce samedi en ville: les habitants de Fribourg – ceux d’ailleurs
aussi – sont invités à exhumer leurs
radiocassettes et à se brancher sur la
fréquence 88.9 FM. Une radio pirate
les guidera alors dans une sorte de
jeu de piste dans la cité des Zaehringen. Au programme: de la musique
bien sûr. Mais aussi toute une série
d’animations et de défis. Histoire de
«faire la fête autrement»!
>9
Total, touché
et coulé
Dans le cadre de la catastrophe écologique de l’Erika,
Total a été condamné à
réparer les conséquences
>5
du dommage.
AVOIRS CACHÉS
La Suisse, cette
élève modèle
Le Printemps arabe et ses dictateurs déchus ouvrent la voie
au retour des fonds déposés
dans les banques internationales. La Suisse joue le jeu. > 8
FINANCEMENT DES PARTIS
Coup de théâtre
du PLR vaudois
Il n’y aura pas de contrôle sur
les dépenses des partis et les
dons reçus. Le texte a été
enterré par le Grand Conseil
> 16
vaudois.
En Suisse alémanique, les gens de tous les horizons se pressent dans les filières des HEP pour devenir enseignants. KEYSTONE
RECONVERSION •
Ils sont juristes, ban- dagogiques (HEP) alémaniques ayant mis en
quiers ou psychologues et ont décidé de changer place cette nouvelle filière en 2011. Une réponse
pour se lancer dans l’enseignement. Toujours à la pénurie d’enseignants. Les candidats se presplus de personnes tentent ainsi de prendre ce vi- sent au portillon malgré une sélection sévère: un
rage professionnel. Une nouvelle volée a com- peu moins de la moitié est retenue à Zurich par
>3
mencé sa formation dans les Hautes écoles pé- exemple. La Suisse romande a du retard.
Deux buts d’avance ne
suffisent pas à Gottéron
18
22
28
30
31
Avis mortuaires
23
KEYSTONE
Bourse
Mémento
Cinéma
Radio-Télévision
Jeux et mots croisés
On renforce
les mesures
ALAIN WICHT-A
DUMPING SALARIAL • Le Conseil
des Etats a renforcé les mesures
contre le dumping salarial. Désormais, les entrepreneurs de la construction, du génie civil et du second
HOCKEY SUR GLACE • Pour le premier œuvre seront coresponsables des
derby romand de la saison de LNA, Fribourg- conditions de travail et de salaire
Gottéron n’a pas été en mesure de préserver pratiquées par toute la chaîne de
une avance de deux buts (3-1) face à Genève- leurs sous-traitants européens. Cette
Servette et s’est incliné 3-4 à Saint-Léonard. mesure est destinée à atténuer les
Les deux premiers buts de Cody Almond sous inquiétudes liées à la libre circulale maillot grenat ont fait la différence.
> 17 tion des personnes.
>2
SOMMAIRE
PUBLICITÉ
.G 2KQ
2KQNGV «Je le tiens, Monsieur l’agent»
Grand moment de solitude, l’autre matin, sur la route
du travail, en voiture. Un couple d’agents me fait signe de
me garer sur le côté. Aimablement, un jeune policier
blond m’annonce un contrôle de routine. Je mets la main
sans peine sur mon permis, mais pour les papiers de la
voiture, c’est le blanc absolu. Pas dans le vide-poche, pas
dans les portières. Sous l’œil attentif et je jurerais un peu
amusé du gendarme, je fouille ma voiture. Et ce jour-là,
justement, c’est gratiné. Des cartons de déménagement,
Laver et sécher avec
la nouvelle Adora de ZUG
des produits de nettoyage, une couverture. J’ouvre les portières, déplace tout un barda, me contorsionne pour retirer le contenu de dessous les sièges... L’effet képi vaut-il
celui de la blouse blanche? Je me souviens des cachettes
de mon ancien véhicule, ce qui évidemment ne m’aide en
rien. Et ce n’est que lorsque j’ai repris la route que, boum,
ça me revient. Ma petite nouvelle voiture a aussi son casier
secret. Ça y est, Monsieur l’agent, je le tiens. Pour la prochaine fois. CDB
19
19
21
21
24
24
Payerne
026 662 04 04
SPORT
LA LIBERTÉ MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012
Philippe Dupasquier
Fribourg
026 460 86 00
HOCKEY Rapperswil passe à Berne
HOCKEY Deuxième défaite pour Bulle/La Gruyère
SUPERMOTO Dupasquier s’éloigne du titre
LUTTE Singine domine le derby contre Domdidier
BASKETBALL Un nouvel Américain à Villars
ATHLÉTISME Les marathons attirent les Suisses
17
MERCREDI
Cruel épilogue pour Gottéron
HOCKEY SUR GLACE • Le derby romand contre Genève a tenu toutes ses promesses.
Gottéron n’a pas su exploiter sa domination et s’est fait piquer les trois points sur le fil.
TÉLÉGRAMME
Fribourg-Gottéron - GenèveServette 3-4 (0-1 3-1 0-2)
Saint-Léonard: 6074 spectateurs. Arbitres: MM. Kämpfer,
Massy, Fluri et Dumoulin
Fribourg-Gottéron: Conz; Heins, Birbaum; Loeffel, Ngoy;
Gerber, Abplanalp; Gamache, Dubé, Hasani; Merola, Mauldin, Vauclair; Rosa, Jeannin, Knoepfli; Cadieux, Bykov,
Plüss. Entraîneur: Hans Kossmann
Genève-Servette: Stephan; Vukovic, Bezina; Mercier, Hecquefeuille; Weber, Gautschi; Antonietti; John Fritsche, Walker, Rivera; Keller, Almond, Fata; Simek, Romy, Dan Fritsche; Roland Gerber, Randegger, Friedli. Entraîneur: Chris
McSorley
Pénalités: 5 fois 2 min. contre Fribourg-Gottéron et 10 fois
2 min. contre Genève-Servette.
Tirs: Fribourg Gottéron – Genève-Servette 52-30 (9-11, 234, 20-15)
Gardiens: Conz (87% d’arrêts) / Stephan (94% d’arrêts)
Notes: Fribourg-Gottéron sans Sprunger, Sebastian Sutter,
Schilt, Botter (blessés) ni Kwiatkowski (étranger surnuméraire). Genève Servette sans Walsky, Picard, Paul Savary,
Leonelli, Dave Sutter ni Couture (pas de permis de travail).
Buts: 18'21 Rivera (Walker) 0-1, 35'54 Gamache (Dubé) 1-1,
26'53 Mauldin (Dubé) 2-1 (à 5 contre 4, Weber pénalisé),
27'55 Knoepfli (Vauclair, Abplanalp) 3-1, 37'56 Romy (Dan
Fritsche) 3-2, 41'15 Almond (Weber) 3-3, 59'08 Almond
(Keller) 3-4.
3e cahier
Sports :
international,
national et régional
BEACHVOLLEY
Changements
chez les Suisses
Le gardien genevois Tobias Stephan a réussi quelques arrêts miraculeux
pour le plus grand malheur des Fribourgeois (ici Simon Gamache). KEYSTONE
ANDRÉ WINCKLER
Ils ne s’aiment pas ces deux-là! On n’a
donc rien appris de nouveau. Mais
pour ceux qui douteraient encore de
cette rivalité, la lutte à couteaux tirés
que se sont livrée Fribourg-Gottéron et
Genève-Servette a toutes les allures
d’une preuve accablante. On savait les
Genevois très affûtés et forts de leur
premier rang, ceux-ci ont manifesté
d’emblée une confiance à toute
épreuve que n’ont pas pu ébranler les
escarmouches initiales de la troupe de
Hans Kossmann, pourtant très appuyées. Ne parvenant pas à tromper la
vigilance de Tobias Stephan durant les
vingt premières minutes en dépit de
deux périodes de supériorité numérique, Fribourg-Gottéron paya en revanche cash les errements de Shawn
Heins à la ligne bleue. Celui-ci était-il
encore sonné après un cross-check de
Bezina? Toujours est-il que la situation
de deux contre un qui s’ensuivit provoqua l’ouverture du score. Walker joua
parfaitement le coup en offrant le 0-1 à
Rivera sur un plateau d’argent.
Deux minutes de folie
Si le premier tiers avait été assez
équilibré, les deux équipes, en pleine
possession de leurs moyens physiques,
ne faisant qu’un minimum de concessions, il n’en alla pas de même durant la
période médiane. Yannick Weber venait de revenir sur la glace après sa première pénalité de la partie quand Fribourg-Gottéron égalisa. Christian Dubé
adressait un véritable caviar pour Simon Gamache qui ne ratait pas la cible.
Ce but fut le signal d’une rébellion
sans précédent cette saison de la part
de Fribourgeois survoltés. Dubé, qui a
manifestement retrouvé des couleurs
après une saison en demi-teinte, récidivait quelques instants plus tard pour
servir cette fois Mauldin tandis que
Yannick Weber était à nouveau en
prison. Puis Knoepfli enfonçait le
clou tandis que la phalange de Chris
McSorley ne savait soudainement plus
à quels saints se vouer. Fribourg-Gottéron n’avait eu besoin de que deux minutes et une seconde pour inscrire ces
trois buts. Genève-Servette était au
bord du gouffre et sa nervosité était à
son comble.
Belliqueux, Yannick Weber mettait
le feu aux poudres comme on sait le
faire en NHL. Mais cette déclaration de
guerre faillit bien coûter très cher aux
visiteurs. Les protégés de Hans Koss-
mann eurent en effet la possibilité de
tuer le match tandis que le banc des
pénalités de Saint-Léonard s’était
transformé en pénitencier. Ils ne jouèrent pas moins de deux minutes à cinq
contre trois. Ce fut un des moments
charnières de la partie. «Nous aurions
dû tuer le match à ce moment-là», regrettait Christian Dubé. «A 4-1, le
match était plié.»
Genève revient de nulle part
Comme bien souvent en pareil cas,
c’est Genève-Servette qui profita de la
situation en marquant contre toute attente à quatre contre cinq, Romy glissant habilement la rondelle entre les
jambes de Benjamin Conz. Malgré 23
tirs contre quatre seulement pour les
Genevois, Fribourg-Gottéron terminait
le deuxième tiers avec une seule longueur d’avance…
Le but encaissé en supériorité numérique fit très mal aux joueurs locaux
qui payèrent encore au prix fort la pénalité infligée à Bykov au début de l’ultime période. A 3-3, les cartes étaient
redistribuées, ce qui n’empêcha pas les
maîtres de céans de flirter avec la victoire dont ils furent plus proches que
leur contradicteur. Jeannin (55e), Rosa
COUP PAR COUP
CARTE
D’IDENTITÉ
LE POINT EN LIGUE A
Berne - Rapperswil
Bienne - Ambri
Davos - Langnau
Lugano - Kloten
Zoug - Zurich Lions
1. Genève-Servette
2. Lugano
3. Rapperswil
4. Zurich Lions
5. FR-Gottéron
6. Bienne
7. Davos
8. Berne
9. Kloten Flyers
10. Ambri-Piotta
11. Zoug
12. Langnau Tigers
1-3 (1-1 0-2 0-0)
4-1 (2-0 2-1 0-0)
3-2 tab (0-0 1-1 1-1 0-0)
3-2 tab (0-1 1-0 1-1 0-0)
1-4 (0-0 1-2 0-2)
5 5 0 0 0 15 - 7 15
5 2 1 1 1 16 - 11 9
5 2 1 1 1 13 - 17 9
6 3 0 0 3 17 - 16 9
5 2 1 0 2 16 - 12 8
5 2 1 0 2 13 - 12 8
5 1 1 2 1 17 - 14 7
5 2 0 1 2 11 - 12 7
5 1 1 1 2 13 - 15 6
4 1 0 0 3 10 - 16 3
4 1 0 0 3 9 - 15 3
4 0 1 1 2 7 - 10 3
L’HOMME DE LA SOIRÉE
Quand Heins rencontre Bezina
Coup de projecteur. Les lenteurs
administratives ont parfois du bon.
C’est ce que doit se dire Fribourg-Gottéron qui n’a pas eu à se demander
comment neutraliser la dernière recrue genevoise, le redoutable Logan Couture. L’avantcentre des San José Sharks n’a toujours pas reçu
son permis de travail et le «requin» n’a pas pu
montrer ses dents hier soir à Saint-Léonard.
Deuxième meilleur compteur de l’équipe californienne la saison dernière derrière Joe Thornton
(actuellement à Davos) avec 65 points en 80
matches, ce talentueux élément de 23 ans est
annoncé comme une véritable terreur. Dommage
que Gottéron n’ait pas profité de son absence…
(57e) et surtout coup sur coup Mauldin
et Vauclair (58’59) eurent le but au bout
de leur crosse donnant ainsi à Tobias
Stephan l’opportunité de se transformer en héros. Sur la contre-attaque, Almond venait crucifier Conz. Hans
Kossmann n’y allait pas par quatre chemins: «Nous devons absolument gérer
plus intelligemment les moments clés.
Mes joueurs doivent encore gagner en
maturité. Je ne peux pas me contenter
qu’on dise que l’on a fait un bon
match.» I
Coup de cochon. On a eu très
peur au premier tiers quand
Shawn Heins, victime d’une crosscheck de Goran Bezina dans le
camp local, ne s’est pas relevé immédiatement.
Pour une fois, le Canadien est tombé sur
une autre force de la nature. Et fort heureusement, il a pu rapidement reprendre sa place.
Son erreur sur le premier but genevois
pourrait s’expliquer par une récupération
incomplète. On ne le saura jamais. Ce
qu’on sait par contre, c’est qu’avec des
«bodyguards» de la trempe de Heins et
de Bezina, l’on ne devrait pas craindre de
sortir le soir… AWI
Stephan le sauveur
Christian Dubé était bien parti pour être
l'homme du match. Particulièrement à l'aise
durant la première moitié de la partie, il se
montra extrêmement menaçant pour les Genevois. Même s'il encaissa trois buts durant la période
médiane, Tobias Stephan allait toutefois se profiler de
plus en plus comme l'homme de la partie, même si le
mérite de Cody Almond, auteur des deux derniers buts
des visiteurs ne saurait être passé sous silence. Le portier genevois ne put certes rien durant les deux minutes
de folie qui virent Gottéron inscrire trois buts mais il repoussa toutes les autres tentatives locales, rendant une
fiche avec 94% d'arrêts. Il survola les débats au troisième tiers avec vingt arrêts pour autant de tirs. Certains de ceux-ci relevèrent parfois du miracle. Mais
les grands gardiens savent toujours forcer la chance.
Tobias Stephan l'a fait magistralement hier soir. AWI
Nathalie Jensen
aime les légendes
10
11
12
13
14
15
FORTUNE L’Etat de Fribourg a fait ses provisions
POLITIQUE Le PBD fribourgeois en pleine crise
ÉDITION Une collection de livres pour enfants est lancée
FRIBOURG Caisse de pension de la ville au plus mal
PREZ-VERS-SIVIRIEZ Aux petits soins des fromages
VULLY Grêle de médailles avant les vendanges
Après les Jeux olympiques de Londres,
plusieurs changements attendus sont intervenus parmi les beachvolleyeurs suisses. Orphelin du néoretraité Sascha Heyer, le Genevois Sébastien Chevallier jouera dorénavant
aux côtés du Bernois Mats Kovatsch. «Mats a
un énorme potentiel qu’il est loin d’avoir
épuisé», a commenté Chevallier. «Il sait ce
qu’il veut et s’il continue de se développer au
rythme actuel, c’est exactement le joueur qui
peut m’apporter quelque chose dans une
perspective d’avenir. Notre objectif est Rio
2016. On est tous deux jeunes et on a les
crocs», a-t-il ajouté.
Agé de 23 ans (25 ans pour Chevallier),
Kovatsch se réjouit aussi de faire équipe avec
l’ancien passeur du LUC et de Chênois. «Il
(Chevallier) a déjà accumulé une grosse expérience sur le World Tour, et c’est une grosse
opportunité pour moi. Je considère aussi
comme un honneur d’être associé à un
joueur qui a déjà une expérience olympique
(le duo Heyer/Chevallier avait atteint les 8es
de finale à Londres, ndlr)», a-t-il dit.
De son côté, Jonas Weingart, qui s’était
aligné en duo avec le routinier Martin Laciga
aux JO, fera équipe avec Philipp Gabathuler.
Laciga se trouve actuellement à la recherche
d’un partenaire.
Quant à l’avenir du binôme Patrick Heuscher - Jefferson Bellaguarda, il est encore incertain, tout comme celui des équipes féminines suite au retrait de Simone Kuhn. SI
EN BREF
BAYERN INTOUCHABLE
FOOTBALL Le Bayern Munich
reste la seule équipe à avoir le
maximum de points après la 5e
journée de Bundesliga. Les Bavarois ont battu Wolfsburg 3-0 pour
signer un 5e succès consécutif. Le
Bayern, avec Shaqiri titulaire, a
copieusement dominé un Wolfsburg contraint de se défendre.
Diego Benaglio n’a rien pu faire
sur les trois buts inscrits par
Schweinsteiger (24e) et Madzukic
(57e/65e). SI
FEDERER À SHANGAI
TENNIS Roger Federer a
confirmé sa participation au Masters 1000 de Shanghai (7-14 octobre). Le Bâlois avait pourtant
envisagé zapper ce tournoi, histoire de se ménager pour la fin de
saison. Ce choix montre que
Federer est bien décidé à conserver sa place de No 1 mondial cette
fin d’année. SI
9
MERCREDI
Une radio pirate à Fribourg
INSOLITE • Samedi prochain, les Fribourgeois sont invités à se brancher sur
la fréquence 88.9 FM. Elle les guidera dans une sorte de jeu de piste en ville.
C’est à la rue de Locarno, à Fribourg, que le Mouvement suisse contre
l’islamisation dépliera son stand. ALAIN WICHT-A
FRIBOURG
L’anti-islamisme tiendra
un stand d’information
OLIVIER WYSER
Un stand d’information du Mouvement suisse contre l’islamisation (MOSCI) sera dressé samedi, à la rue de Locarno, en
plein centre-ville. «La ville de Fribourg a accordé une autorisation
pour un stand d’information.
Nous avons en outre vérifié le
matériel qui sera présent sur le
stand et distribué aux passants,
afin que celui-ci ne soit pas
contraire à la loi», explique JeanCharles Bossens, chef du Service
de la police et de la mobilité.
De huit heures du matin à
14 h, le MOSCI aura ainsi pignon
sur rue. Compte tenu du climat
actuel de tensions qui entoure la
communauté musulmane, la
ville de Fribourg entend-elle encadrer l’événement par une présence policière? «Peut-être…»,
botte en touche le responsable
de la police locale.
Les deux acolytes et leur punch contagieux vont faire bouger la ville de Fribourg grâce à leur radio pirate. ALAIN WICHT
NICOLE RÜTTIMANN
Souvenez-vous de cette époque – pas si lointaine – lorsque vous dansiez votre première
boum sur fond de «radiocassette». Aujourd’hui détrôné, cet appareil s’offre une seconde jeunesse grâce à un duo de complices
fribourgeois. Boule, 27 ans* et Bill, 32 ans*,
sont issus de la dernière génération dont les
fêtes ont été bercées par un radiocassette. Ils
veulent lui redonner une place.
Défis, sport et musique
PLAGE DE VIE
RÉGIONS
LA LIBERTÉ MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012
Ce samedi 29 septembre, ils transformeront la ville entière en aire de jeu. Le principe? «Chaque habitant de Fribourg ou d’ailleurs est invité à se procurer une bonne
vieille radio et à la régler sur la fréquence 88.9
FM dès le réveil et jusqu’à 3 h du matin», explique Boule. Ne reste ensuite qu’à se laisser
guider par les indications des animateurs.
«Nous avons prévu de nombreuses animations et plein de défis», explique Boule.
Toutes les instructions seront données à l’antenne. Libre aux gens de participer ou non,
sur place – dans les endroits suggérés par les
animateurs – ou chez eux. «Les ondes n’ont
pas de frontières. Mais si personne ne vient
ou ne participe, rien ne se passera!», dit Bill.
Ceux qui choisissent de participer aux défis depuis chez eux pourront communiquer
l’endroit où ils se trouvent et ce qu’ils font par
le biais de facebook et de leur «smartphone».
L’événement est entièrement gratuit. Par
souci d’équilibre, une partie du programme
sera diffusée en suisse-allemand.
«Nous voulons renouer avec l’esprit de la
radio des années 80, la liberté de ton à l’an-
PUBLICITÉ
8+5+6'< 015 O &¶':21
i 'UVCXC
'UVCXC[GT
[GTNG
NG.CE
Quotidien romand indépendant
édité à Fribourg, La Liberté mise
sur la qualité pour s’imposer
auprès de ses lecteurs.
Sa rédaction dispose de
correspondants en Suisse
et à l’étranger et collabore avec
différents médias nationaux
et internationaux afin d’enrichir
son contenu rédactionnel.
Sa rédaction régionale couvre
l’actualité fribourgeoise et
vaudoise. Elle a des bureaux
décentralisés à Bulle, Romont,
Payerne et Lausanne.
La Liberté offre un contenu
complet, qui éclaire, commente
et donne du sens à l’actualité
internationale, nationale,
économique, sportive, culturelle
et régionale.
1er cahier
Fait du jour, Actualité
internationale,
Economie, Bourse,
Actualité suisse,
Gros Plan (enquêtes
et reportages),
Page Forum
(courrier des lecteurs
et opinions)
tenne et la liberté tout court. Et surtout, retrouver les liens entre les gens grâce à ce
moyen. Il faudra nous obéir car nous aurons
les commandes de l’antenne», rigole Boule.
Plusieurs collaborateurs bénévoles et des
DJ’s seconderont le duo aux platines et à
l’animation. La manifestation est «unique en
Europe» et elle n’aura pas de seconde édition.
Libre toutefois à ceux qui le veulent de perpétuer le mouvement, suggère Bill.
Côté musique, l’opération sera très variée
et dansante, rythmant toute la journée. «Et il
y aura du contenu. Nous visons également les
familles en lançant des activités en journée.
Sport, Kubb (combinaison du jeu de quilles,
du lancer de fer-à-cheval et des échecs), pétanque, volley et farniente sont notamment
au menu», insistent les deux Fribourgeois.
L’équipement du pirate
«Il vous faut une radio – dans l’idéal, une
bonne vieille radio avec de gros haut-parleurs – et surtout des piles! Mais aussi une
lampe frontale, de poche, ou de vélo», poursuit le tandem. En soirée, le but est en effet
que tout le public se rencontre à un endroit
révélé par les animateurs et y fasse lui-même
le son et lumière. Quant au style vestimentaire, il est totalement libre: «Surpreneznous, démarquez-vous, faites-nous plaisir!»
En cas de mauvais temps, le k-way est
conseillé, même si, en principe, les fêtards du
soir devraient être sous couvert. Quant au
nombre de personnes, il est illimité puisque
l’événement se déroule à l’extérieur. «Selon la
phrase consacrée, les organisateurs attendent 15 000 personnes, les autorités en espè-
rent 100», déclare, hilare, l’un des compères.
Et de préciser que la manifestation se veut
surtout bon enfant, drôle et décalée. Les «pirates», connus des autorités, semblent d’ailleurs bien acceptés.
Concept et chiffres
L’idée de cette radio pirate est née de
l’imagination de deux Canadiens, Tom et
Gary, qui voulaient faire la fête autrement, estimant les soirées habituelles peu créatives et
trop commerciales. Ils ont privilégié le côté
décalé et ont utilisé des technologies actuelles, telles que les réseaux sociaux». Les
trentenaires avaient ainsi, entre autres, rempli la 5e avenue du New York, dans une ambiance très bon enfant (à découvrir sur
www.decentralizeddanceparty.com).
Les deux Fribourgeois ont repris le
concept et l’amènent pour la toute première
fois en Europe. «C’est Boule qui a lancé l’idée
et je me suis dit c’est super, c’est faisable,
donc faisons-le!», s’exclame Bill, précisant
qu’ils travaillent depuis mai sur ce projet. En
une semaine, la vidéo de présentation qu’ils
ont mise en ligne sur facebook a été vue plus
de 2400 fois. Et 200 personnes se sont d’ores
et déjà inscrites pour cet événement. De quoi
réjouir les organisateurs.
Seul mot d’ordre de cette journée: «Tout
est possible! Il faudra se laisser surprendre!»,
déclarent en chœur les deux acolytes. I
EN BREF
LA BRILLAZ
Alexandra Egger à l’exécutif
Unique candidate, Alexandra Egger a été élue tacitement
lundi au Conseil communal de La Brillaz. Agée de 46 ans,
mariée et mère de deux enfants, cette spécialiste en relations publiques habite Onnens. Elle a été membre et présidente de la commission scolaire de 2000 à 2003. OW
*Noms connus de la rédaction
BULLE - 026 912 16 70 - EXPO VUADENS
www.dally.ch
[email protected]
MAGAZINE
CINÉMA
RADIO-TV
CHAMPIGNONS
MAUVAIS GENRE
MÉTÉO
Un périple initiatique en Himalaya
CLAUDINE DUBOIS
«Le» pèlerinage
Suraj Baba, le protagoniste
principal du film, échappe aux
clichés. Lorsque Gaël Métroz le
rencontre, il vit seul depuis huit
ans, dans une grotte à 3200 mètres d’altitude, à Gangotri, aux
sources du Gange. Issu de la
classe moyenne de Darjeeling,
au nord-est de l’Inde, il a fait des
études de lettres. Le deuil successif de ses parents, la perte du restaurant repris par piété filiale le
laissent désabusé à la vingtaine.
25
MERCREDI
CINÉMA • Gaël Métroz signe «Sâdhu», long métrage narratif centré sur Suraj Baba,
un sage hindou en quête de son propre chemin. Une histoire d’amitié et de simplicité.
Un film, pour Gaël Métroz, c’est
tout d’abord le luxe du temps:
dix-huit mois de tournage,
presque une grossesse d’éléphant pour «Sâdhu», le dernierné du réalisateur valaisan qui
sort ces jours-ci en Suisse romande. Avec «Nomad’s land», le
cinéaste avait mis ses pas dans
ceux de Nicolas Bouvier, de Genève au Sri Lanka via la Turquie,
l’Iran, le Pakistan, la Chine et
l’Inde. Il a suivi pour «Sâdhu» les
semelles de vent de Suraj Baba,
des sources du Gange aux lacs
sacrés de Damodar, dans le
royaume interdit du Mustang.
«Mon idée était de faire cette
route non plus avec des nomades, qui vivent simplement,
mais d’aller encore plus loin
dans le dépouillement, comme
on enlève les couches successives d’un oignon», expose Gaël
Métroz, 34 ans, passionné de
philosophie et de littérature.
Aux yeux de l’Occidental, l’archétype du sâdhu, c’est un personnage sans âge, nu à l’exception d’un pagne orange autour
d’un corps d’ascète, des dreadlocks en cascades sur une peau
passée à la cendre et un temps
qui s’étire en méditation, dans les
vapeurs de l’herbe sacrée du
dieu Shiva (haschich) ou pas. Pas
le bon «client» donc pour un cinéaste qui privilégie la narration
et le long métrage.
«La liberté d’expression vaut
aussi pour les idées qui heurtent,
choquent ou inquiètent l’Etat ou
une fraction quelconque de la
population. Ainsi le veulent le
pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture, sans lesquels il
n’y a pas de société démocratique», avait répondu en mai
dernier le Tribunal fédéral. Si la
ville craignait des troubles, elle
aurait dû prendre des mesures
pour prévenir tout risque de
heurts, en demandant des forces
de police supplémentaires, et au
moins «se renseigner sur le
contenu des documents qui allaient être présentés ou distribués» avant de décider qu’ils ne
pouvaient pas l’être par principe,
estimait le TF. I
PUBLICITÉ
> Pour toute information complémentaire:
www.facebook.com/88.9fm
ou vimeo.com/48801223
LA LIBERTÉ MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012
28
30
31
31
32
Pour rappel, le MOSCI était
monté récemment jusqu’au Tribunal fédéral (TF) pour obtenir
le droit de tenir un stand sur la
voie publique. Il avait demandé
l’autorisation de tenir un stand
de signatures et de récolte de
fonds le 19 septembre 2009, dans
le cadre de la campagne de votations fédérales sur l’initiative populaire «contre la construction
de minarets». Alléguant le risque
d’éventuels débordements, le
Conseil communal de Fribourg
avait mis son veto. Il avait allégué
le fait qu’un stand identique
avait provoqué de sérieux troubles à Lausanne peu auparavant.
Après examen du site internet du
MOSCI, il avait également estimé
que le mouvement visait à diffamer l’islam et à propager l’islamophobie en associant systématiquement la religion à la
violence et au terrorisme.
Le Tribunal cantonal (TC)
avait relevé que le problème posé
par le MOSCI était la manière
«provocante» dont il véhicule ses
idées. «Tant que le recourant
n’aura pas changé la façon dont il
véhicule ses idées, il doit s’attendre à ce que les impératifs de sécurité et d’ordre public l’empêchent d’accéder au domaine
public», avait-il conclu.
CINÉMA SUISSE
Les Quartz à
Genève en 2013
La remise du Prix du cinéma
suisse 2013 se déroulera le 23
mars au Bâtiment des forces motrices à Genève, a annoncé l’Office fédéral de la culture (OFC)
hier à Berne. Les nominations
des films et acteurs en lice seront
dévoilées le 30 janvier aux Journées de Soleure, le festival du
cinéma helvétique.
Genève et Zurich accueilleront ce gala chaque année en alternance. La ville et le canton de
Genève ainsi que la ville de Zurich s’engagent sur quatre ans
avec l’option de poursuivre cette
collaboration. Ces trois entités
ont créé en août l’association
Quartz Genève Zurich.
Pour le directeur de l’OFC
Jean-Frédéric Jauslin, cette nouvelle coopération vise notamment à toucher un plus large public. Le trophée lui-même, le
Quartz, aura un nouveau design.
En mars dernier, «Giochi d’estate» de Rolando Colla a raflé le
Quartz de la meilleure fiction de
l’année, pour son scénario et sa
photographie. «Vol spécial» du
Vaudois Fernand Melgar avait
obtenu le Quartz du meilleur documentaire. Le Prix du cinéma
suisse existe depuis 1998. ATS
Suraj Baba, sur la route des lacs sacrés de Damodar, à travers les cols de l’Himalaya, au Népal et au Mustang. GAËL MÉTROZ
Pendant quinze ans, il suivra divers maîtres à penser, puis s’installera en ermite avec une guitare, un réchaud, une radio et
quelques couvertures. C’est là
que Gaël Métroz le découvre,
c’est aussi le début du film.
Entre le sâdhu en quête de
son propre chemin qui s’exprime
en anglais, aime Bob Dylan, la littérature occidentale et le thé au
lait, et le voyageur philosophe et
sans racines, le courant passe.
Chacun pour ses propres raisons,
ils rêvent de vivre «Le» pèlerinage, celui de la Kumbha Mela,
qui attire tous les trois ans plus
de soixante millions de pèlerins
et qui avait lieu en 2010 à Harid-
war, au nord-est de New Delhi.
Le sâdhu a vite rassemblé ses affaires. Il emmène sa guitare et
trois fois rien dans un petit sac.
«J’ignore ce que je cherche, j’espère que ce sera bon pour moi»,
lâche-t-il en fermant d’un cadenas son abri de fortune. Le cinéaste voyage lui avec 35 kg de
matériel sur le dos: caméra, enregistreur, appareil photo, batteries. Comme pour «Nomad’s
land», il est à la fois réalisateur,
cameraman et preneur de son.
«Je me suis perdu»
Haridwar, plus grand rassemblement religieux au monde:
Dans un gigantesque grouille-
ment humain, saints hommes,
charlatans et pèlerins s’agglutinent sur les marches descendant
vers le Gange, se pressent dans
les rues ou tentent de dormir
quelques heures sous des tentes
de fortune surpeuplées. Suraj
Baba est désorienté: «je fais partie de la même humanité», veutil se persuader. Mais à la caméra
de son ami Gaël, il confie: «j’en
attendais beaucoup, mais je ne
vois qu’un grand cirque et beaucoup de prétentions. Plutôt que
de trouver ma voie, je me suis
perdu.»
«On a toujours l’impression
que quelque chose nous attend
ailleurs», exprime Suraj Baba.
Cet ailleurs, que le sage souhaite
concret, prend les traits des lacs
sacrés de Damodar, aux confins
du Tibet. En train, en bateau, à
cheval ou à pied à travers des
cols à 5000 mètres, le pèlerinage
reprend. Avec une halte à Katmandou, où le saint homme sait
apprécier la vie telle qu’elle est, y
compris dans les bars. Ce qui ne
l’empêche pas de s’interroger
sur le sens de la vie, être un saint
homme ou simplement un brave
gars? Chérir quelqu’un ou se
préparer pour son dernier
voyage? I
> Gaël Métroz, «Sâdhu», di 30 sept.
Au Rex, à Fribourg, en présence du
réalisateur.
«J’ai appris à perdre, à me délester»
Au cours de ces dix-huit mois de tournage,
quelle était votre quête personnelle?
Gaël Métroz: Une quête de la simplicité,
pas une quête d’ordre spirituel. Je me suis
glissé derrière le décorum, derrière Suraj
Baba et d’autres sâdhus. Pour eux, la vie
est une lutte au quotidien pour se purifier.
Chez moi, le quotidien se résume à trouver de la nourriture, marcher, me tremper
dans l’eau froide du Gange et filmer.
J’adore vivre comme ça. Cela ne me pose
pas de problème de ne pas manger un
jour ou deux. Et le fait d’avoir une vie
beaucoup plus simple m’apporte vraiment
beaucoup. J’ai appris à perdre, à me
délester.
frontière pakistano-afghane) n’ont pas
l’électricité ou viennent de l’avoir. On les
considère comme un peuple sous-développé, et c’est le peuple le plus heureux
que je connaisse. J’ai un grand respect
pour eux. Un enfant kalash a compris
tellement de choses que moi je ne
comprendrai jamais.
DR
Ce qui frappe, dans vos films, c’est l’immense respect des gens que vous suivez
avec votre caméra.
C’est lié à une absence de chauvinisme.
Dix ans que je voyage, que je fais des films
et des reportages. Les gens sont mes racines, que soit au Pakistan, en Inde, en Espagne. Nous ne sommes pas à la pointe de
l’évolution. Les Occidentaux voient la société comme une pyramide dont ils sont le
sommet, et les autres sont «en voie de développement». C’est scandaleux. Ma
conception de l’humanité est une étoile.
Chaque homme a évolué à sa façon en développant tel ou tel aspect de l’humanité.
Nous avec notre rationalisme occidental,
les Indiens dans leur rapport au corps,
d’autres selon leurs vues chamanique ou
que sais-je. Chaque société est à la pointe
d’une branche de cette étoile qui n’est pas
moins ou plus évoluée que les autres. Les
Kalash par exemple (communauté à la
2e cahier
L’information
régionale
du canton de Fribourg
et des régions voisines
(Broye vaudoise
notamment),
page Vaud
Qu’est-ce qui vous a frappé?
Le Mustang offre des panoramas incroyables, c’est un des plus beaux lieux du
monde. Je ne suis ni sâdhu ni hindou,
donc pas forcément impressionné par des
gens qui font des tours de magie ou qui
marchent sur des braises ou des bris de
verre.
Suraj Baba verra-t-il le film?
Je l’ai laissé aux lacs de Damodar, comme
il me l’a demandé. Le problème avec un
sâdhu est que s’il disparaît dans la foule ou
dans l’Himalaya, on n’arrive plus à le localiser. Mais j’aimerais bien le retrouver.
En quoi est-ce que vous revenez changé?
Les sâdhus, c’est incroyable, vivent avec
rien. Ils mettent sur la table tout ce qu’ils
ont, et hop, on mange. Certains marchent
depuis un an pieds nus. Ils sont tellement
dans le présent, tellement confiants: Dieu
va mettre quelque chose sur notre route.
Nous on a des agendas, des choses à prévoir. Ça m’intéressait de connaître un autre mode de fonctionnement, de voir s’il
n’y avait pas d’autres manières de vivre les
choses. Si j’ai des enfants, j’aurai beaucoup de peine à les éduquer comme chez
nous. J’ai une conception plus métissée de
l’éducation.
Quels sont vos prochains projets?
Trois ans que j’étais avec Suraj. Une partie
de ma vie est dans ces images. Mais d’autres projets commencent à se raffermir,
dont une fiction et un documentaire sur
un sujet qui me fascine au Congo, l’histoire des enfants sorciers. Jusque-là, les
marabouts étaient vieux. Depuis vingt ans
pour une multitude de causes, ce sont des
enfants qu’on accuse de sorcellerie. Si un
membre de la famille a le sida, par exemple, l’enfant a le mauvais œil, c’est un sorcier. Et les Eglises de réveil, qui font énormément de battage, gagnent leur vie en
vendant des exorcismes. Beaucoup d’enfants croient en leur pouvoir, ils deviennent des rois, ou des tyrans, de la rue. CDB
FEMMES&CŒUR
Un test pour
une prise de
conscience
Les femmes sont aussi fréquemment touchées par les affections cardio-vasculaires que
les hommes, elles en meurent
même plus souvent, selon la
Fondation suisse de cardiologie.
Jusqu’au 14 octobre, les femmes
peuvent effectuer un CardioTest®
dans les pharmacies partenaires
de la Fondation. Assorti de
conseils, ce test donne des informations sur les profils de risque
individuels et il est complété par
des conseils. Il comprend un bref
interrogatoire, une mesure de la
tension artérielle et du tour de
taille et la détermination du taux
de cholestérol sanguin et de la
glycémie.
La campagne a reçu le soutien d’ambassadrices comme la
championne du monde de patinage artistique Denise Biellmann ou les politiciennes Anita
Fetz et Patrizia Pesenti.
«J’ai fait le cardio-test. Et vous?»
La liste des pharmacies qui participent au test figure sur le site de
la Fondation. CDB
> www.femmeeetcoeur.ch/test
EN BREF
C’EST COMME UNE FOIS
Y AVAIT OIN-OIN
LES DERS DES DERS Grâce à
Albert Belperroud, typographe,
puis libraire, une fournée d’histoires de Oin-Oin se retrouve
consignée dans un recueil.
Germées dans de malicieux
cerveaux, imprégnées de bon
sens, elles sont parfois absurdes,
4e cahier
Magazine :
un thème par jour
Mercredi
Société, Santé, Conso
Jeudi
Cahier Sortir
Vendredi
Cinéma, Page jeune
Samedi
Cahier culture
jamais méchantes. CDB
> Oin-Oin Me revoilà, Ed. Cabédita,
176 pp.
DATE DE CRÉATION
ÉDITEUR
PÉRIODICITÉ
1871
Imprimerie St-Paul
et La Liberté
Media SA
Thierry Mauron
Quotidien
6 x par semaine
4
PRÉSENTATION DU MÉDIA
RENDEZ-VOUS HEBDOMADAIRES
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
POSITIONNEMENT
Le média d’information de référence
pour les habitants du canton de Fribourg.
FONCTION MEDIA
La puissance et la crédibilité
d’un média d’information de qualité,
la pénétration du principal quotidien
dans la zone économique 15.
LA LIBERTÉ LUNDI 1
ER
AGIR
OCTOBRE 2012
31
Le libraire en chambre a pignon sur rue
FRIBOURG • Dans le marasme du marché des librairies, le vingtième anniversaire de Librophoros a des allures
d’exploit. Pour le fêter, la librairie sise à la rue de Rome a édité une belle collection de cartes postales.
CHARLY VEUTHEY
Christophe Piller a commencé sa
carrière en 1992, à Belfaux,
comme «libraire en chambre».
«Ma femme était enceinte et je
ne voulais pas donner mon enfant à la crèche. J’ai décidé d’être
père au foyer.» Il reçoit peu après
le téléphone de l’un de ses anciens professeurs, qui lui dit ne
pas réussir à mettre la main sur
un livre anglais qu’il veut acheter.
Christophe Piller, après sa formation de libraire, a justement été
représentant pour les livres anglais. Il décide de devenir libraire, à domicile.
«Je l’ai dit lors de la fête organisée pour le vingtième anniversaire de Librophoros: dans mon
activité, tout a toujours été affaire
de rencontres.» C’est aussi ainsi
qu’il a franchi le pas de s’installer
dans un premier local, en 1995, à
la rue de l’Hôpital. «En 1995, je
cherchais des clients et j’ai eu
une conversation avec le bibliothécaire de la Faculté de droit de
l’Université de Fribourg. Il m’a
conseillé de me lancer dans les
livres de droit. Je me suis alors
fait conseiller par un copain avocat et je me suis lancé dans le
secteur juridique, à la rue de
l’Hôpital.»
Libraire à bas stocks
Son concept de départ était
on ne peut plus simple. En
chambre, les commandes arrivaient par fax et par téléphone et
il livrait directement ou par la
poste. Un ancêtre d’Amazon en
quelque sorte. C’est une cousine
qui lui a soufflé le nom de Librophoros, «le porteur de livres», en
référence à son concept et à son
prénom.
Si, depuis 2006, il est bien
installé à la rue de Rome, en
face de l’Université de Miséricorde, Christophe Piller ne s’est
pas tellement éloigné de son
principe de base. Car sa longévité s’explique aussi par sa volonté de toujours travailler sans
accumuler les stocks. «Ce sont
les loyers et les stocks qui coulent les libraires, analyse-t-il. En
finançant des stocks impor-
EN BREF
LES RESPONSABLES
SCOLAIRES RECONNUS
FORMATION La Conférence
suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique
(CDIP) reconnaît la formation
romande des directeurs et
directrices d’institutions de
formation (FORDIF). Depuis
2008, elle est devenue incontournable pour qui entend
exercer la fonction de responsable d’établissement scolaire
en Suisse romande. Le CAS en
administration et gestion d’institutions de formation, dispensé par quatre institutions
(Haute école pédagogique du
canton de Vaud, Institut de
hautes études en administration publique, Institut fédéral
des hautes études en formation professionnelle et Institut
universitaire de formation des
enseignants de l’Université de
Genève), a obtenu en été 2012
la reconnaissance nationale de
la CDIP. LIB
tants, on doit immobiliser trop
d’argent.» Il a donc toujours fait
preuve de prudence et a financé
ses développements avec des
fonds propres, en s’agrandissant
très progressivement.
Stratégie de proximité
Pour que ça marche, sans
monstrueux stocks, il faut une
clientèle fidèle. En effet, dans
certains domaines, il travaille
beaucoup sur commande. On
passe une première fois pour le
choix et une deuxième pour le livre: «On a vraiment une stratégie
de proximité et de fidélisation.»
Ce dernier terme revient souvent. Librophoros est vraiment
une affaire de fidélités entretenues par le patron et ses libraires.
Christophe Piller a toujours su
s’entourer de personnes qui aiment conseiller la clientèle et il a
consolidé son réseau par diverses
actions, entre autres les Aperophoros, qui réunisse les clients
les plus assidus. L’anniversaire a
également été célébré de la sorte,
lors d’une fête privée: «Il y avait
une centaine de personnes qui
constituent le noyau de notre librairie. Nous avons toujours pu
compter sur eux pour nous aider
à nous développer.»
Uni, collèges, écoles
Christophe Piller revendique
également un grand pragmatisme. Il a développé ses affaires
en lien étroit avec des clients
«institutionnels»: l’Université, les
collèges et les écoles. Pour ne
donner qu’un exemple, il a classé
son secteur juridique «selon le
modèle en vigueur à la bibliothèque de droit de l’Université de
Fribourg» qui, rappelons-le, se
trouve à moins de 100 mètres de
la porte de sa librairie.
Bas stocks, fidélisation, pragmatisme, ces principes ne sont
pas encore suffisants. «J’ai deux
enfants et mon salaire ne suffirait
pas sans le travail de mon
épouse.» C’est donc aussi grâce à
elle qu’il poursuit l’aventure. Sa
librairie est toujours spécialisée
dans le droit, les livres anglais et
les livres scolaires. Mais, depuis
l’installation à la rue de Rome, il
s’est aussi lancé dans la littérature générale et a développé les
secteurs consacrés à l’apprentissage des langues, à la jeunesse et
à la cuisine.
L’équipe de la librairie Librophoros, à Fribourg, et une des cartes postales (en haut à gauche) réalisées
pour célébrer son vingtième anniversaire. ALAIN WICHT
DOMDIDIER
Nouveau directeur chez Wago Contact SA
CHANTAL ROULEAU
La société Wago Contact SA à Domdidier a
un nouveau directeur, René Brugger, qui
prend ses nouvelles fonctions aujourd’hui.
Après plus de trente ans à la tête de l’entreprise spécialisée dans les bornes et les
connecteurs pour circuits imprimés, Pierre
Esseiva, âgé de 65 ans, prendra sa retraite à la
fin de l’année.
«Mon successeur vient de ce domaine»,
soutient Pierre Esseiva. «Il bénéficie d’une
solide expérience dans le management et
connaît bien le marché du matériel d’installations électriques et de l’automation industrielle du bâtiment.» Venant de Zurich, René
Brugger a été pendant de nombreuses années à la tête de la société Moeller, une entreprise active en Suisse, mais également à
l’étranger. Il a ensuite travaillé pour le groupe
américain Eaton.
Pierre Esseiva part confiant et serein. La
situation de l’entreprise, qui a connu des problèmes économiques l’an dernier, s’est amé-
liorée. En septembre 2011, la société avait dû
se résoudre à recourir au chômage partiel, réduisant l’horaire de travail d’une partie des
collaborateurs. En tout, 350 employés – sur
plus de 460 collaborateurs – avaient vu leur
temps de travail diminué.
«Comme nous exportons 97% de nos produits, il est certain que la cherté du franc dérange», souligne Pierre Esseiva. «Mais nous
avons mis en place un programme d’optimisation des processus de fabrication afin
d’augmenter la productivité. Les entrées de
commandes sont bonnes. Nous sommes
confiants, notamment grâce à l’introduction
de nouveaux produits.» Les employés ont pu
reprendre le travail à plein temps en avril dernier. La période de chômage partiel, qui a
duré sept mois, a permis d’éviter le licenciement de personnel.
A la retraite, Pierre Esseiva continuera à
faire valoir son expérience en tant que membre du conseil d’administration, indique l’entreprise dans un communiqué. I
Pierre Esseiva (à g.), directeur depuis 30 ans, passe la main à René Brugger. DR
LUNDI EMPLOI
La plateforme emploi
qui regroupe
toutes les offres
et demandes d’emploi
du marché.
IMMOBILIER
MARDI 9 OCTOBRE 2012
31
la transition
Pour des logements moins chers Vers
énergétique
PARUTION
avantageux est possible et rentable, même au centre-ville et sans aides publiques.
PATRICK CLÉMENÇON
En Suisse, près de 75% des habitants résident en milieu urbain. La demande
en logements y est donc très forte et
plus on se rapproche des centres, plus
elle est gourmande. Certains promoteurs immobiliers l’ont bien compris,
qui construisent ou rénovent à tour de
bras, de préférence dans les zones les
mieux situées de nos grandes villes.
Avec, à la clé, une nette tendance à la
production de logements haut de
gamme, à haut rendement, vendus ou
loués à des prix exorbitants à une clientèle à hauts revenus. Conséquence:
hausse vertigineuse des loyers, «gentrification» de quartiers bien situés au
centre et population à revenus moyens
et faibles chassée en périphérie, avec
appauvrissement de la mixité sociale
du tissu urbain.
La spirale de la hausse des loyers
n’est toutefois pas une fatalité. D’une
part, une petite partie du marché immobilier (5%) est en effet aux mains
des coopératives d’habitation, dont les
immeubles échappent par définition à
la spéculation (voir ci-dessous) et dont
les loyers sont nettement inférieurs à
ceux du marché libre. D’autre part, il
serait en fait tout à fait possible de
construire des logements familiaux
abordables avec des loyers de moins de
2000 fr. au centre-ville, et cela sans que
l’investisseur doive subir des baisses de
rendement ou solliciter des fonds publics. On croit rêver, mais c’est bien ce
que démontre une étude publiée en
septembre dernier par un triumvirat
réunissant l’Office fédéral du logement
à Granges, ainsi que les deux entreprises zurichoises Halter Unternehmungen et Pensimo management.
Logements plus compacts
30 cartes postales
Pour ses choix dans le domaine de la littérature, il fait
confiance à ses deux libraires:
Rachel Bloch et Larissa Margairaz. «Elles lisent beaucoup et
conseillent parfaitement les
lecteurs.» Rachel Bloch est également
l’une des créatrices qui a permis
à Librophoros de mettre sur le
marché une très belle collection
d’une trentaine de cartes postales pour célébrer le vingtième
anniversaire. Ses gravures de Fribourg font partie d’une série qui
accueille également les dessins
de Frédéric Aeby et de Jeanne
Bosson, ainsi que les œuvres
de Gisèle Rime et de Daphné
Widmer-Fragnière. I
LA LIBERTÉ
HABITAT • Une étude fédérale le prouve: la construction de logements locatifs à prix
Pour les besoins de leur étude, les
auteurs ont comparé un immeuble réel
récemment construit à Zurich-Altstetten (à env. 5 km de la gare centrale)
avec un immeuble fictif, dit locatif type
à prix avantageux. «Le locatif type à
prix avantageux, qui se fonde sur une
diminution de la surface des logements
et une simplification de l’équipement
respectivement des standards, permet
d’arriver à une augmentation du nombre de ménages (par rapport au terrain
respectivement au bâtiment)», expliquent les auteurs.
D’autres possibilités d’économie
découlent de l’agencement des parties
communes telles que les cages d’escalier, de la standardisation d’éléments
utilisés pour les aménagements intérieurs et de l’équipement. Les cages
d’escalier et les ascenseurs ne font pas
partie des volumes chauffés. L’accès
aux logements se fait non pas par des
> Rudolf Rechsteiner,«100% renouvelable», Ed. Favre
SA, 2012.
PÉDAGOGIE
Il est possible de construire des logements en ville avec des loyers de moins de 2000 fr. ALDO ELLENA (PHOTO PRÉTEXTE)
corridors mais par des coursives. Si la
réduction des surfaces porte principalement sur les chambres individuelles,
elle est toutefois compensée par des espaces privés communs plus généreux
et des accès facilités à des espaces
semi-privés communs, comme des terrasses en toiture ou des salles communes. L’ensemble de ces mesures
permet de réduire les frais d’investissement de 15%.
qui seraient ravies de loger dans un immeuble rénové, mais pourvu d’un loyer
raisonnable. Bref, la demande existe,
elle concerne une frange non négligeable de la population pour laquelle il
vaut la peine de sacrifier quelques mètres carrés de surface de logement
contre les innombrables avantages de
la centralité urbaine. Ne reste donc
plus qu’à convaincre les promoteurs
immobiliers qu’il vaut mieux diversifier leur portefeuille en construisant
aussi des logements à prix avantageux
bien situés que de se retrouver avec des
objets haut standing parfois difficiles
à louer, surtout quand les temps
deviennent durs. I
Pour télécharger gratuitement le résumé
en français de l’étude: www.bwo.admin.ch
(onglet Documentation).
La demande existe
Mais qui diable aimerait donc habiter dans un logement plus petit ? La
question vaut le détour; la réponse est
sans équivoque: sont intéressés toutes
celles et tous ceux qui privilégient un
habitat bien situé par rapport aux nombreuses commodités et services
concentrés dans les centres urbains, et
qui préfèrent se loger à proximité de
leur lieu de travail plutôt que de devoir
se lever à l’aube pour penduler jusqu’à
plus soif.
Sont intéressées aussi les familles,
et elles sont nombreuses, qui habitent
aujourd’hui dans un immeuble ancien,
frisant parfois les codes de la vétusté, et
Plan d’un appartement type à prix avantageux de 41⁄2 pièces pour 84,39 m2.
profits pour l’ensemble des sociétaires.
Et les coopératives d’habitation constituent ainsi des bastions dans un marché immobilier qui semble partir à la
dérive dans certaines régions. Comme
le précise le professeur Thalmann, «le
rabais des coopératives est particulièrement important pour les logements anciens, non pas parce qu’elles entretiendraient moins bien leurs immeubles
que les autres types de propriétaires (au
contraire), mais parce qu’elles appliquent plus strictement les loyers basés
sur les coûts».
problème. En louant des logements de
qualité à prix coûtant, hors de tout esprit de spéculation, elles tempèrent un
tantinet les ardeurs effrénées du marché avec des loyers en moyenne 15%
Le développement
durable à l’école
En publiant «Les
bonnes questions du
développement durable», les Editions Sylvacom ont lancé sur le
marché un excellent
outil
pédagogique
pour enseigner les tenants et aboutissants
du développement durable dans les écoles
professionnelles, les lycées ou même les
Hautes Ecoles supérieures. Le manuel pédagogique est accompagné d’un DVD contenant un support documentaire et le livre de
l’enseignant. L’ouvrage s’aventure dans la jungle du développement durable en déroulant
le fil rouge de l’économie forestière et du bois.
Une kyrielle de réponses théoriques et pratiques permet de bien comprendre l’importance du cycle de la matière en tant que ressource durable, depuis son exploitation
jusqu’à son recyclage, tout en mettant en
perspective la complexité de l’organisation de
l’environnement naturel et humain. PCL
> Philippe Domont et Thea Rauch-Schwegler,
«Les bonnes questions du développement durable»,
Ed. Sylvacom.
© ODP ARCHITECTURE, ZURICH
Les coopératives ont des loyers plus abordables
Selon Philippe Thalmann, professeur
EPFL et président de la Commission fédérale du logement, 40% des ménages
doivent consacrer une part excessive de
leur revenu pour leur logement en
Suisse. C’est ce qui ressort d’un article
publié dans le numéro de septembre
de la revue «Habitation». Et au vu de la
pénurie de logements qui sévit dans les
grands pôles urbains, la situation n’est
pas près de s’améliorer. Bien au
contraire: cela fait longtemps que les
loyers ont pris l’ascenseur, dans un marché immobilier qui peine à contenir les
excès de la spéculation foncière. Et
comme le précise Philippe Thalmann,
«si quatre ménages sur dix supportent
un taux d’effort par rapport au revenu
brut dépassant 20% (le seuil pour un
taux d’effort supportable calculé par
rapport au revenu brut), pour 14% des
ménages il dépasse même 30%!»
Autrement dit, ce sont les ménages
à revenus faibles qui sont particulièrement touchés. Les coopératives d’habitation peuvent en partie remédier à ce
Rudolf Rechsteiner
est un économiste et
ancien conseiller national totalement engagé dans la promotion et la mise en
œuvre du défi du XXIe
siècle: la transition
énergétique vers des
énergies renouvelables
et accessibles à tous. Il
a aujourd’hui troqué
son mandat politique contre celui de consultant indépendant en énergie et environnement et donne aussi des cours aux universités de Berne et Bâle, ainsi qu’à l’EPFZ. Il a
également écrit un livre destiné au grand public dans lequel il démontre par a+b que ladite transition énergétique est non seulement profitable à l’économie suisse, mais
qu’il est aussi tout à fait possible de remplacer la production des centrales nucléaires par
du courant propre.
C’est un régal de le voir réfuter certains
arguments du lobby pronucléaire, et c’est un
vrai bonheur de découvrir à travers une prose
très accessible et par le biais d’innombrables
illustrations et schémas comment nous pouvons nous préparer à un avenir libéré des accidents nucléaires et des crises énergétiques
annoncées. PCL
moins chers (voir schéma). Car,
contrairement à l’économie de marché,
qui cherche avant tout à maximiser les
profits pour une poignée d’actionnaires, l’idéal coopératif optimise les
En désignant 2012 l’Année internationale des coopératives, l’ONU a sans
doute voulu saluer le rôle régulateur
des coopératives en général, et des
coopératives d’habitation en particulier, en attirant l’attention du monde
entier sur un mode de penser et d’agir
qui privilégie la solidarité au détriment
de la concurrence. PCL
> Pour tout savoir sur les coopératives d’habitation: www.ash-romande.ch
EN BREF
LA PAGE
JAUNE
AUTOS
A +A +A +A +A +A +A +A +A +A +A +A
+A +A +A +A +A +A +A +A +A +A +A +
A + A + A + A + A Achat-vente autos, jeep,
aussi Toyota, ttes marques, état et km sans
imp., prime 1000.– sur meilleure offre. Appelez-moi avant de vendre. 079 360 38 52.
A + A + A + A + A + A + A + A Achat autos,
ttes marques, jeep, 4x4. 079 605 74 50.
Achat autos, bus, Jeep et camionnettes.
Garage Hoti Sàrl, Maison-Rouge 18, Corjolens, entre Rosé et Noréaz. 079 4348020.
Achète voitures pour la ferraille ou l’export.
Fr. 100.– cash. 078 6640023.
A vendre Peugeot 504, diff. couleurs dont
un coupé 504 au plus offrant. 079 2085702,
079 5855702.
J’offre jusqu’à Fr. 100.– pour l’enlèvement de
votre voiture, pour la casse. Paiement cash.
079 5205646/ 076 7915031.
Opel Astra, 1.8, essence, 2004, 87 000 km,
5 p., boîte aut., clim., radio-CD, esp., tous
services faits, très soignée, 6950.–. 021
903 33 55, 077 480 34 24.
Fr. 100.– offerts!!! pour votre voiture à la casse. Nous venons la chercher rapidement et
nous vous payons cash!!! 076 3353030.
MARDI IMMO
Le rendez-vous
incontournable
pour vendre, acquérir
ou louer un bien
immobilier.
026 408 29 29
Anzère (Valais), 41⁄2 pièces, saison hiver
2012-2013, à 100 m de la télécabine, 079
217 60 80, 079 693 39 16.
BIEN-ÊTRE-LOISIRS
Ne restez pas seul cet hiver, contactez Valérie, charmante dame de 57 ans, veuve
d’agriculteur, fine, douce, gaie. Elle aime
les balades, les fêtes de village, cuisiner.
Elle vous attend: 58-68 ans, câlin, gentil, au
026 3211319. Vie à 2.
Massages relaxants reflexol. par femme
sympa pr tts âges, s/RDV 079 5520842, Riaz.
Massage relaxant aux huiles par masseuse
aux mains douces, par femme sympa.
Viens chez moi, me déplace aussi. 100%
plaisir. Pour la 1re fois. 076 7913883, 7/7.
L’Institut Ensemble c’est plus de 32 ans de
réussite dans la recherche de partenaire.
Vous êtes seul/e, nous avons peut-être la
solution. Faites le pas, pour un premier
contact sans engagement, 026 3232050 ou
www.institut-ensemble.ch
Fribourg, gentille masseuse propose merveilleux massage aux huiles. 079 3578067.
Montres de marque
Ador,
r.delausanne63,1700fribourg,T0263228692
Ad. chiots cavalier K.C. à vendre pour fin
novembre, pucés, vaccinés, vermifugés,
pedigree. Tél.: 026 6530314, 079 6352170.
FORMATIONENSEIGNEMENT
Anglais / Français-orthographe / Allemand
(adultes). Rayon 20 km de: Fribourg, Payerne, Bulle. 079 6062979 (tél. 10h-14h).
Deux adorables chats à donner contre bons
soins (1 an). Chats d’intérieur, jamais sortis,
très propres et castrés. Pour cause de déménagement. Tél.: 076 3021615.
Etudiant 3e année, maturité prof. commerciale, cherche cours appui en TQG et économie. 026 4365256 ou 079 7630724.
A vendre maine coon, mâle, castré, 11 mois,
coul.: maquerelle, prix à discuter, pour photo ou renseignement: 026 3232693 ou 079
6331712 avec pedigree.
2 ROUES
Vélomoteur Puch, 820.–.
026 411 20 87.
Condor A350, entièrement refaite + lot de
pièces de rechange, 4700.–. 079 2138960.
MOBILIER
Ch. armoire fribourgeoise mariage, cerisier,
cabinet, cœurs, ancienne, privé 026 4111394.
Poules brunes en liberté, 1 an de ponte.
026 411 13 17.
Crédence en noyer, style Louis XVI, dim.:
255x60x90, prix à disc. 079 366 82 25.
Chambre de bébé petite enfance, composée d’un lit à barreaux, une armoire 2
portes et une commode table à langer, en
très bon état, 500.– à disc. 026 6752744.
VACANCES-VOYAGES
AMITIÉS-RENCONTRES
Ne laissez pas passer cette chance! Séduisant, plein de charme, 46 ans, divorcé, Marc
est tendre, doux, attentionné. Intéressé par
mille et une choses (ski, ski nautique, tennis), il apprécie aussi cuisiner, bricoler, danser, la moto, les amis. Vous? Féminine, motivée, faites le 026 3211319. Vie à 2.
Jolie femme, 56 ans, suisse, cherche homme
suisse pr relation sérieuse. 076 4272399.
TRAVAUX D’ENTRETIEN
AGB-Jardin, taille, élagage, abattage, arbres,
arbustes, évacuation. 079 4188316.
Cherche div. travaux de rénovation, maçonnerie, carrelage. Devis gratuit. 076 3497274.
Paysagiste effectue pose pavé, terrasse,
taille, abattage, évacuation... 079 3253365.
Peintre en bâtiment avec CFC, indépendant, 20 ans d’exp., pour vos travaux de
peinture-tapisserie crépis-façades. Soigné
+ prix int. 079 3857490.
076 7358202 effectue carrelage, peinture et
marmoran, etc.
TOUT OR pour la fonte
ANIMAUX
A vendre chatons persan colourpoint, 3
mois, pédigree FFH ainsi que 5 Turquoisine mutation jaune. Tél.: 026 475 22 30.
A vendre machine à repasser à rouleau
Miele B 865 Electronic, 500.–. 079 2833178.
Tous travaux d’aménagement extérieur.
Devis gratuit. 076 208 45 23.
H. CH, cherche dame CH, dans la cinquantaine, pour amitié et plus si entente. SMS
079 8532707.
Homme 51 ans, sincère, franc, sérieux,
cherche femme suisse 40-55 ans pour une
relation sérieuse et stable avec beaucoup
d’amour à offrir. 076 416 68 25.
4 pneus hiver Kleber Krisalp, 215/55/R16,
M+S, HP2, 80%, neufs, 100.–. 079 6941047.
Crans-Montana, joli 2 pièces, 5 lits, grande
terrasse, belle vue. Tél.: 021 9068707.
Meubles anciens XVIIIe + XIXe siècles: armoires, tables, commmodes. 026 4365596.
Ovronnaz appartement 6-8 pers., ski-bus
à 50 m, bains à 300 m. Dès 550.–/sem.,
nettoyage final compris. 032 710 12 40.
ÉLECTRO-MÉNAGER
Anzère/VS, chalets et appartements à
louer. Réduction de 20% sur les réservations faites jusqu’au 31.10. 027 398 25 25,
[email protected]
Lave-vaisselle Zanussi, 60x60, indépendant,
peu utilisé, 200.–. 079 4845537.
Siège de massage Solis Wellness Prestige, massage pour le dos, la nuque et le
fessier, fonction chauffante, neuf, pas utilisé, 150.–, à Fribourg. 078 672 02 89.
DEMANDES D’EMPLOI
Dame avec exp. cherche heures de ménage
et repassage. 026 4811553.
Jeune femme cherche travail, heures de ménage, repassage. Merci. 076 4024934.
Homme cherche emploi dans maçonnerie
ou agriculture. 079 2235477.
Jardinier/paysagiste avec expérience cherche travail. 078 9516753.
DIVERS
Lambert Déménagements. Devis gratuit.
079 448 58 43. Région Suisse romande.
À VENDRE
Pour encaver pommes de fer Bohnäpfel ou
autres, 1.– le kg. 026 4131402.
Déménagement FAHRNI travail soigné et rapide + déchetterie et débarras, devis gratuit.
076 4000235.
Traverses de chemin de fer. Chêne non
toxique. Tél. gratuit 0800 365 800 –
www.traverses-de-chemin-de-fer.ch
Déménagement + débarras cave et galetas.
078 6022027.
Bois pour cheminée de salon, foyard sec,
scié, livré. 026 6601879 ou 079 3883076.
Daniel Déménagement et pianos, depuis
1987, Bulle 026 9139032 / Frib. 026 3232284.
Belles pommes de garde, toutes sortes et
poires. 026 6671575, 079 6463705.
Déménagement Bryan, soigné + nett. + déchett., tte la CH, devis gratuit. 079 4030779.
A vendre bois de feu, 25/33 cm, 125.–/stère
ou + avec livraison. 076 5815887,
www.boisdefeu.ch
Déménagement Olivier + nettoyage, devis
gratuit sans engagement. 079 3326263.
Tracteur à gazon, bon état, sans ramassage,
hydrostatique. 079 6253816.
Tricot de La Roche, taille 44, avec gilet et
pantalon. 079 484 55 37.
Pommes Boskoop non traitées, 1.50 le kg,
appelez dès 19 h: 026 4751292.
Autochargeuse, bât militaire.
021 905 14 84.
Un manteau de fourrure, taille 42, état
neuf, 500.–. 026 660 20 44.
Gilet de La Roche, long. 70 cm x larg. 52
cm, manche 45 cm, état neuf, 300.–. 079
653 98 22, 026 413 42 60.
Soul. ski Nordica, 39, patins blancs neufs, 37,
patins noirs, 37, ens. ski h., 52, ens. ski d., 38,
manteau homme, 46, boutique Milan, tout
parfait état, bas prix. 079 302 60 54.
Accordéon Ariola, noir, à 5 voies, bon
état, révisé, prix à conv. 079 671 26 09.
Demir Déménagement + nettoyages + Débarras. Devis gratuit. 078 7968812.
Qui donnerait pour des enfants des vestes
chaudes et des combi-skis, grandeur 86 à
140? Merci de votre aide à SOS FUTURES
MAMANS, 026 424 6383 ou Centre d’Ependes, 026 4131038 et Centre de Bulle, 026
9123555.
Vous êtes retraité et bricoleur, nous
avons besoin de vous quelques heures
par semaine. SOS FUTURES MAMANS.
026 424 63 83.
Copie vos anciens films 8 mm et super 8
sur DVD. 079 838 85 27.
Achète cash toutes antiquités et tableaux,
sculpture, argenterie, bijoux or, montre ancienne et marque. Patente féd. 079 3518989.
Votre caisse-maladie au meilleur prix.
Conseil professionnel. 026 6524343, Michel.
2 secondes en moyenne…
pour décrocher une attention!
Votre emplacement est d’autant plus important. Nous plaçons votre publicité
là où elle frappe le plus. Appelez-nous: 026 408 29 29. Les médias — notre métier.
C8G8><
A8LE<
GXiXŠkc\dXi[`\kc\a\l[`
MATÉRIAUX
Une bibliothèque
de couleurs
La première bibliothèque suisse
des couleurs et des pigments
s’est ouverte vendredi dans la
Haute Ecole de design et d’art de
Lucerne. C’est la septième bibliothèque de matériaux intégrée
dans Material Archiv. La bibliothèque des couleurs est composée d’une collection de 500
pigments et de diverses matières
premières utilisées pour la
production de colorants, a indiqué vendredi la Haute Ecole
lucernoise. Material Archiv, soutenu par la Confédération,
regroupe désormais sept collections suisses de matériaux
et une banque de données en
ligne. Elles sont à disposition des
«milieux professionnels créatifs»
et des étudiants et personnes en
formation. ATS
TVA comprise
> 16 rubriques à choix pour vos petites annonces
> La Mini: annonce standard
> La Star: annonce plus visible, plus colorée
Pour toute annonce dans cette page
Rencontrez-le! Fabien (ingénieur), 28 ans,
est super mignon, 1,80 m, yeux bleus,
plein d’imagination, de projets, il vous séduira, vous fera rire, il vous fera même la
cuisine... Vous: 27-38 ans, aimant la nature:
026 3211319. Vie à 2.
4 roues avec jantes acier 15’’ pour Mazda
6, 2.0, Exclusive montés avec pneus hiver Michelin Alpin A4 195/65 R 15 91T,
6000 km, 400.–. 026 436 13 83.
VW Passat break, 1994, 330 000 km, 1983
cm3, prix à discuter. 079 206 59 33.
LA PAGE JAUNE Seulement Fr. 9.70
la ligne pour vos annonces privées!
LA LIBERTÉ
LA GRUYÈRE
Parait le mardi et le jeudi
www.publicitas.ch/fribourg
Retourner
le
coupon
à PUBLICITAS
SA
> CP
Fribourg
1232,
1701
> Grand-Rue
Bulle
13,
1630
ou
www.publicitas.ch
2 X PAR SEMAINE – MARDI ET JEUDI
Votre annonce paraît automatiquement dans La Liberté et La Gruyère
LES ANNONCES IMMOBILIÈRES, OFFRES D’EMPLOI COMMERCIALES ET SOUS-CHIFFRES NE SONT PAS ACCEPTÉES DANS CETTE PAGE
RUBRIQUES
(cochez votre choix)
Mon texte pour annonce Mini:
Autos
LA MINI
Minimum 2 lignes
Privé
Commerce
2 roues
Amitiés / Rencontres
Fr. 19.45
Animaux
Vacances / Voyages
Bien-être / Loisirs
Formation / Cours
Mobilier
Electro-ménager
Audio / Vidéo
Informatique / Télécom.
Travaux d’entretien
A vendre
Demandes d’emploi
Offres d’emploi privées
Mon texte pour annonce Star: (★ + caractères gras, fond jaune vif)
Ecrire le texte de
votre annonce
en MAJUSCULES.
Utilisez pour chaque
lettre, chiffre et signe
de ponctuation,
une case et une seule.
Laissez une case
blanche après chaque
mot. Soulignez les mots
à composer en gras.
Fr. 36.70
Fr. 29.15
Fr. 55.10
Fr. 38.90
Fr. 73.45
Fr. 48.60
Fr. 91.80
LA STAR
Minimum 2 lignes
Privé
Commerce
V O I C I
C O M M E N T
R E M P L I R
L A
G R I L L E .
Fr. 31.30
Fr. 52.90
Fr. 47.00
Fr. 79.40
TVA 8% incluse
Tarif valable
jusqu’au 31.12. 2012
Divers
A faire paraître:
Mardi
Nous nous réservons le droit de reporter votre annonce à l’édition suivante.
Jeudi
Nom
Prénom
Rue
NPA/Lieu
Tél.
Date
Parution après paiement:
CCP 10 - 5002 - 3 (joindre le récépissé à la commande)
aux guichets de Publicitas Fribourg et Bulle
PAGE JAUNE
Les petites annonces
à la ligne pour trouver
tout ce que vous cherchez.
Parution en simultané
dans La Gruyère
et La Liberté chaque
mardi et jeudi.
DIFFUSION
PRIX AU NUMÉRO
ABONNEMENT 1 AN
SUPPORTS
90 % du tirage total
est diffusé
dans la ZE 15
Fr. 2.70 la semaine
Fr. 3.70 le samedi
Print
Fr. 398.–
E-paper Fr. 249.–
Presse quotidienne
Suppléments thématiques
Site Internet, mobile et tablette
5
PRÉSENTATION DU MÉDIA
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
SUPPLEMENTS THEMATIQUES
La Liberté vous offre un environnement adapté et judicieux pour votre publicité dans le cadre de différentes thématiques:
Formation
Habitat & Jardin
Cadeaux
Vœux
Promotion
oct obr e
ADOUCISSEURS D’EAU
CONFORT ET ÉCONOMIE
Vous cherchez des idées cadeaux pour Noël?
en exclusivité chez :
Garantie de 3 ans
Service 24h/24
Jeudi
nocturne
026
439
90 90
www.leibzig-biland.ch
Groupe E Entretec SA
[email protected] - 026 466 70 80 - 1753 Matran
International Baccalaureate
9ème … et après ?
Année Intermédiaire en Suisse alémanique
«college» : 10ème année scolaire en allemand
«job» : Année duale – école et stage pratique
POUR VOS IDÉES CADEAUX
Découvrez l’univers du Boxspring
SOIRÉES D’INFORMATION
NOS MAGASINS VOUS
PROPOSENT PLUS DE
100 IDÉES CADEAUX
À CONFECTIONNER
SELON VOS VŒUX
dans notre showroom
Cramine & Tchaffe - www.craffe.ch
Brasserie de la Gare
Fribourg, 13.11., 19h30,
Buffet de la Gare
Lausanne, 11.12., 19h30,
Déshumidificateurs - Climatiseurs
www.anneeintermediaire.ch
COFFRET
ROUVINEZ
Dès
www.
+41(0)21 320 15 01
lemania.ch
Fr. 19 990.–1
Pianos Lahme
MAîtRe fActeuR de PiAno
20+ Specializations
Courses Available in English
or French ¦ Wide Range of
Nationalities ¦ Located at the
heart of Geneva ¦ Reasonable
Class Size ¦ Vast Networking
Events ¦ Accredited by AMBA
Cutting-edge Research Center
+41 21 311 93 45
1
RTE DE LA PÂLA 106
BULLE
10:48
1
04/11/14
04/11/14
04/11/14
10:48
10:48
CENTRE MIGROS
CHÂTEL-ST-DENIS
10:48
M
C
Y
M
Y
CM
MY
MY
CMY
Votre liste
cia
spé la
r
pou tion
tec
pro e
solair
CY
CMY
C
K
K
M
CM
Y
M
MY
CM
CY
Y
MY
CMY
CY
MY
KCMY
K
CY
K
Jusqu’au 21 décembre sur frdeals . ch
achetez les bons cadeaux de nos
commerçants partenaires à moitié
prix.
Accepting applications
January 15, 2015
Abris de terrasse Orienta
Cuisine & Habitat
Electroménager
Rue de Vuippens 81
1630 BULLE
University of Geneva
UniMail, 40 Bd du Pont d’Arve
1205 Geneva, Switzerland
Restaurant de
l'Etoile
Corpataux
Jean-Marc Monney et son
personnel remercient sa
fidèle clientèle.
C’est avec plaisir que
nous nous retrouverons
en 2014.
Nous vous souhaitons de
belles fêtes !
Tél. 026 411 12 27
M
C
CM
CMY
Boost your Career
Personal Development
Great Networking
mba-unige.ch
MERCEDES-BENZ – SMART – FIAT – ALFA ROMEO – LANCIA – FORD
UNIMOG – MITSUBISHI FUSO – MAZDA
CENTRE D’OCCASIONS – CARROSSERIE – RG RENT A CAR
Nous remercions
notre clientèle pour sa fidélité
et vous souhaitons
de belles fêtes
ainsi que nos meilleurs vœux
pour la nouvelle année.
551-720380
C
Y
Self-Pick Schiffenen
et Battage Krebs
Annemarie et Martin Krebs
Schiffenen 4, 3186 Guin,
% 026 493 35 90
C
CM
Abris de terrasse
toit vitré
CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES (CAS)
www.heg-fr.ch/formation-postgrade
www.spri.ch/corporatecommunications
Pub la Gruyère.pdf
Z.I. In Riaux 3, CP 33, 1726 Farvagny
CY
CORPORATE
COMMUNICATIONS
Début des cours : 31 janvier 2015
Lieu : Fribourg et Lausanne
25 jours de cours (en français) sur 8 mois
15 crédits ECTS
481 21 12
avec protection solaire
Route du Platy 7A
1752 Villars-sur-Glâne
079 437 09 44
www.piano-lahme.ch
Comment manager la communication des organisations
et gérer leur image de manière professionnelle ?
1
04/11/14
PRODUITS EN CIMENT
Dalles Kaiser – Sables et graviers – Briques rapides – Pavés CK-Bloc
Plots pleins – Béton prêt
% 026 413 21 17
1634 LA ROCHE
551-720751
10:48
8.70
1
JOYEUSES FÊTES !
Pub la Gruyère.pdf
Pub la Gruyère.pdf
Tél. 026
fabrication et pose de fenêtres
bois – bois-métal – PVC, à Epagny/Gruyères
remercie sincèrement sa clientèle et adresse
ses meilleurs vœux à tous.
551-720731
A. + A. Kolly SA
CLAIRETTE
DE DIE
7504/11/14
cl
Impasse de la forêt 1 - 1700 Fribourg
ABRI DE TERRASSE
• Accordages
• Réparations
• Location piano
La Haute école de gestion Fribourg (HEG-FR) et l’Institut Suisse de
Relations Publiques (SPRI) lancent en partenariat la 8ème édition du
Certificate of Advanced Studies (CAS) en Corporate Communications.
1
Pub la Gruyère.pdf
www.boschung-moebel.ch
Plus de 40 ans à votre service
Garage Bellevue Rappo AG
Route de Berne 24
1700 Fribourg
Tél. : 026 481 32 32
Pub la Gruyère.pdf
1x Tourmentin 37.5 cl
1x Grains Nobles 37.5 cl
1x Trémaille 37.5 cl
1x Coffret en bois
Plus d'un siècle au service de l'éducation
NISSAN PULSAR VISIA
1.2 l DIG-T, 115 ch (85 kW)
Consommation : 5.1–3.6 l/100 km. Émissions de CO2 : 119–
94 g/km. Cat. de rendement énerg. : B–A. Ø pour une
voiture
particulière : 144 g/km.
Modèle
présenté : NISSAN PULSAR TEKNA, 1.2 l DIG-T, 115 ch (85 kW), prix
catalogue Fr. 30 190.–. 1NISSAN PULSAR VISIA, 1.2 l DIG-T,
115 ch (85 kW), prix catalogue Fr. 20 990.–, moins avantage client
Fr. 1000.–, prix net Fr. 19 990.–. Offre réservée aux particuliers
jusqu’au 31.12.2014 ou jusqu’à nouvel ordre.
www.boissons-corboz.ch
CLOS DU
CHÂTEAU
avec support
bûcheron
Noël Ruffieux & Fils SA
Nous vous souhaitons
un joyeux Noël
et tous nos meilleurs vœux
pour la nouvelle année
www.entretec.ch
Bac international en anglais
• école secondaire de la 5 ème à la 9 ème
• cours de pré-apprentissage et pré-maturité
• maturité suisse, baccalauréat français
• accès aux études supérieures (sans matu)
• cours intensifs de langues, en journée
• CFC de commerce, diplômes commerciaux
• formation continue en soirée
• RACCORDEMENT AU GYMNASE
NOUVELLE
NISSAN
PULSAR.
Meilleurs vœux pour 2014
Découvrez les offres des commerçants et artisans suivants…
Nous vous
remercions pour
votre confiance et
vous présentons nos
meilleurs vœux pour
l'année 2014!
Garage-Carrosserie G. Bovet SA
C. Guisolan Automobiles
S.à r.l.
551-720758
Auto - Moto - 2 roues
La direction et le personnel de
RG automobiles et RG utilitaires vous remercient
de votre confiance et vous souhaitent
de belles fêtes de fin d’année et
une très belle année 2014
Route de l’Industrie 1 – 1772 Grolley – Tél. 026 477 67 67 – Fax 026 477 67 69
[email protected] – www.garage-bovet.ch
Granges-Paccot – Bulle
% 026 470 11 50
079 627 07 61
Fax 026 470 26 96
Route de Fribourg 71
1746 Prez-vers-Noréaz
www.guisolan.multimarque.com
Tél. 026/913 04 04
Fax 026/913 04 00
h e c - e xec u ti ve .c h
www.sellerie-suisse.com
www.monsieurstore.ch
Formations professionnelles
Ecole privée francophone
avec ambiance chaleureuse et familiale
au centre de la ville de Fribourg
Garage-Carrosserie G. Bovet SA
– Programmes officiels du canton de Fribourg
Route de l’Industrie 1 – 1772 Grolley – Tél. 026 477 67 67 – Fax 026 477 67 69
[email protected] – www.garage-bovet.ch
– Effectifs réduits et enseignement de qualité
– Infrastructures sportives : salle de gym et piscine
* Exemple de calcul: Focus Trend, 1.0 l EcoBoost, 100 ch/74 kW, 5 portes, prix du véhicule Fr. 18’950.- (prix
catalogue Fr. 23’450.-, à déduire prime «Envie de plus» Fr. 3000.- et prime «Décision rapide» Fr. 1500.-).
Modèle figurant sur l’illustration: Focus Titanium, 1.0 l EcoBoost, 125 ch/92 kW, prix du véhicule Fr. 26’000.(prix catalogue Fr. 27’650.- plus options d’une valeur de Fr. 2850.-, à déduire prime «Envie de plus» Fr. 3000.-
– Sensibilisation à l’allemand dès 4 ans
– Cours d’anglais dès la 5P
– Locaux clairs et bien agencés
Focus 1.0 l EcoBoost 100 ch/74 kW: consommation 4.6 l/100 km, émissions de CO2 105 g/km. Catégorie
de rendement énergétique B. Focus 1.0 l EcoBoost 125 ch/92 kW: consommation 4.7 l/100 km,
émissions de CO2 108 g/km. Catégorie de rendement énergétique B. Moyenne de toutes les voitures
neuves en vente: 148 g/km.
– Accueil extrascolaire dès 7h30 et jusqu’à 18h
– Cafétéria avec Fourchette verte
– Horaires adaptés aux enfants de l’école enfantine
– Prix modérés
du 07.03.15 au 27.02.16
• Management avec certificat ASFC
mercredi soir et samedi matin
du 11.03.15 au 02.03.16
• Leadership avec certificat ASFC
samedi matin
du 14.02.15 au 20.02.16
Formations de formateurs d’adultes (certificat FSEA)
• Animer des sessions de formation pour adultes (Module 1)
Vendredi et samedi
du 30.01.15 au 11.07.15
• Accompagner des processus de formation en groupe (Module 2)
Résidentiel
Béton
symphonique
Fermes et animaux
Cheval à bascule
Nouveautés !
• Coach en nutrition (dès 2015)
Renseignements et inscriptions :
Ecole-club Fribourg Rue Hans-Fries 4 Tél. 058 568 82 75
l
www.ecole-club.ch
www.frdeals.ch
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et
nos meilleurs voeux pour la nouvelle année!
Faites des
économies
d’énergie
www.ateliers-gerine.ch
Tél. 026 435 23 00
Grand choix díanimaux,
fermes, tirelires, etc...,
disponible dans nos
boutiques
www.dubey-constructions.ch - 1564 Domdidier - Tél. 026 675 30 12
à la musique.
Ateliers de la Gérine
Route de la Gérine 27
Vous avez le choix. Dans les domaines les plus divers, la Haute école
1723 Marly
spécialisée bernoise offre 29 filières de bachelor et 21 de master, sans
Ateliersde
desformations
Préalpes continues.
oublier un vaste éventail
Route des Préalpes 18
Villars-sur-Glâne
Ce que l’avenir vous1752
réserve
de mieux.
du 17.08.15 au 21.08.15
• Soutenir des processus d’apprentissage individuels (Module 3)
Vendredi et samedi
du 27.02.15 au 05.06.15
• Concevoir et organiser des formations pour adultes sur le plan
didactique (Module 4-5)
Vendredi et samedi
du 18.09.15 au 14.05.16
• Le Management par le coaching (MPC™)
Informations et dates sur www.ecole-club.ch
Renseignements et inscriptions :
Ecole Libre Publique
Av. Jean-Gambach 32a, 1700 Fribourg
026 309 26 12 ou 079 454 08 36,
[email protected], www.elpf.ch
Jeux et jouets en bois
originaux et de qualité
Du génie civil
Tirelires
BOUTIQUES
Des bons cadeaux
à moitié prix!
Romandie Voyages – Agence de Villarsiviriaux
Antoine Berset – % 026 477 21 42
% 079 230 74 08
vous remercie de la confiance témoignée durant l’année
et vous présente ses meilleurs vœux pour 2014.
551-720752
l
l
Tapis
Parquet
l
l
Revêtement de sols et murs
Poncer et vitrifier
1700 FRIBOURG
Bureau: Heitera 22
l
Les vernis utilisés sont sans danger pour les enfants
bfh.ch
Retrouvez la liste complète ainsi que le planning de parution sur notre site www.media-f.ch
MAGAZINE
Le guide fribourgeois des loisirs d’été et d’hiver, un supplément publicitaire encarté dans La Liberté et La Gruyère, a été lancé avec
succès en 2014. Cette double publication annuelle, dotée d’un tirage de plus de 70 000 exemplaires, est également déclinée dans
une version digitale.
L’heure d’été
L’heure d’hiver
BOUGER
EN FAMILLE
SENSATIONS
FORTES
LE GUIDE FRIBOURGEOIS DES LOISIRS 2014
1
Exposition
à convenir
Ch. des Roches 5
017-950083
• Diplôme de Secrétariat médical
Samedi matin
Ecole Libre Publique de Fribourg
LE GUIDE FRIBOURGEOIS DES LOISIRS 2014
L’HEURE D’ÉTÉ | BOUGER EN FAMILLE
Besoin d’un conseil personnalisé? Nos délégués commerciaux sont à votre disposition pour vous conseiller judicieusement sur ces
opportunités publicitaires uniques.
% 026 481 29 03
6
DONNÉES MÉDIA
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
49,5 %
Pénétration ZE 15
Tirage de 39 828 exemplaires
dont 36 632 abonnements (92 %)
Fr 59.60
Coût pour
mille lecteurs (CPM)
102 000 lecteurs
(1/1 page quadri net
au tarif local)
Exemplaires
Ménages
Couverture
Prop. tir
NOMBRE D’EXEMPLAIRES DIFFUSÉS PAR DISTRICTS
17 786
48 869
36.40%
45.11 %
District de la Gruyère (FR)
5 253
21 965
23.92 %
13.32 %
District de la Broye (FR)
3 704
12 155
30.47 %
9.40 %
District de la Glâne (FR)
3 352
8 761
38.26 %
8.50 %
District de la Broye-Vully (VD)
1 999
17 732
11.27 %
5.07 %
District du Lac (FR)
1 590
14 909
10.66 %
4.03 %
District de la Veveyse (FR)
1 094
7 318
14.95 %
2.77 %
District de Lausanne (VD)
757
91 147
0.83 %
1.92 %
District Bern-Mittelland (BE)
562
213 546
0.26 %
1.43 %
District Sensee (FR)
561
18 272
3.07 %
1.42 %
District canton de Genève (GE)
222
234 716
0.09 %
0.56 %
District
District de la Sarine (FR)
7
DONNÉES MÉDIA
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
Niveau d’instruction
HOMMES
FEMMES
14–34 ANS
OBLIGATOIRE
50 %
MOYEN
50 %
ÉLEVÉ
23 %
35–54 ANS
+ DE 55 ANS
28 %
Revenu brut du ménage
35 %
– de 4000.– 20 %
42 %
VILLE
de 4000.– à 7999.–
61 %
+ de 8000.–
Pénétration
en %
Affinité
39 %
Lecteurs
CAMPAGNE
48 %
25 %
Informations locales et régionales
75 000
54.7
111
Famille, enfants et partenariat
68 000
51.0
103
Protection de l’environnement
70 000
53.1
107
Divertissement, humour
56 000
45.3
92
Animaux et nature
61 000
48.5
98
Santé et nutrition
67 000
51.1
103
Voyages
58 000
48.5
98
Gastronomie, manger, cuisiner
65 000
53.1
107
Sport
56 000
53.7
108
Informations pour les consommateurs
57 000
57.9
117
Politique et sujets nationaux ou internationaux
52 000
54.2
110
Formation, formation continue
38 000
47.4
96
SUJETS D’INTÉRÊTS
POUR LES LECTEURS DE LA ZE 15
45 %
36 %
Sources : MACH Basic 2014 /
Bulletin des tirages REMP 2014
8
PARUTIONS 2015
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
EDITIONS NORMALES
TIRAGE AUGMENTÉ
La Liberté paraît 6 x par semaine du lundi au samedi sauf
jours fériés (1er et 2 janvier – 3 et 6 avril – 14 et 25 mai –
4 juin – 1er et 15 août – 8, 25 et 26 décembre)
4 x par année La Liberté fait bénéficier ses lecteurs
et ses annonceurs de tirages augmentés touchant l’ensemble
des ménages du Grand Fribourg.
DÉLAIS 2015
CONDITIONS 2015
Annonces
+ Lundi-Emploi
+ Mardi-Immo
2 jours ouvrables avant parution
à 12 h sauf pour le lundi,
dernier délai jeudi 17 h
Tirage
Page jaune
2 jours ouvrables
avant parution, 16 h
Grand Fribourg
Réalisation
graphique
3 jours ouvrables, 12 h
Avis
mortuaires
Veille de parution, 16 h à media f
De 16 h à 20 h par e-mail
à [email protected]
ou par fax au 026 426 47 90
Réservations
Il est nécessaire de réserver
les emplacements spéciaux,
les panoramiques, les encarts et
les annonces en page rédactionnelle
70 000 exemplaires
DIFFUSION SUPPLÉMENTAIRE
Fribourg, Villars-sur-Glâne, Avry-sur-Matran
(y.c. Rosé), Corminboeuf, Givisiez, Belfaux,
Granges-Paccot, Grolley, Marly et Matran
DATES DE PARUTION
Grand Fribourg
Vendredi 27 février
Mercredis 27 mai et 30 septembre
Vendredi 27 novembre
Délais
4 jours ouvrables avant parution, 12 h
Tarifs
Majoration de 25 % sur les tarifs usuels
Suppléments
et rabais
Conditions identiques à l’édition normale
9
PRIX ET FORMATS
ANNONCES EN FRACTIONS DE PAGE
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
Local
National
Local
Panoramique
1/2 page
608 x 433 mm
142 x 433 ou 288 x 215 mm
Noir-blanc
9 000.–
9 800.–
Quadri
9 900.– 11 900.–
National
Local
National
1/4 page
142 x 215 ou 288 x 108 mm
Noir-blanc
2 300.–
2 500.–
Noir-blanc
1 150.–
1 250.–
Quadri
3 100.–
3 300.–
Quadri
1 550.–
1 650.–
1/1 page
1/3 page
288 x 433 mm
288 x 138 mm
1/8 page
142 x 108 ou 288 x 53 mm
Noir-blanc
4 600.–
5 000.–
Noir-blanc
1 500.–
1 600.–
Noir-blanc
575.–
625.–
Quadri
6 200.–
6 600.–
Quadri
2 000.–
2 100.–
Quadri
775.–
825.–
Conditions
– Prix bruts valables pour toutes les éditions
normales en 2015.
– Ces tarifs préférentiels ne comprennent pas
le choix d’un emplacement dans un cahier
ou l’exclusivité de la couleur sur une page.
– Tous les prix s’entendent en francs suisses,
TVA en sus (8 %).
Junior page
1/16 page
171 x 258 mm
83 x 88 mm
Noir-blanc
1 700.–
1 900.–
Noir-blanc
290.–
325.–
Quadri
2 200.–
2 400.–
Quadri
515.–
575.–
La Liberté élargit son offre publicitaire.
Toute insertion print est automatiquement diffusée sur les canaux numériques.
10
PR X ET FORMATS
FORMATS PREM UM (en page
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
Local
LA LIBERTÉ
BROYE - LAC - SUD
SAMEDI 27 OCTOBRE 2012
Un bol d’air pour les festivals
spectacles. Un soutien salué par Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra et Aventicum Musical Parade.
CHANTAL ROULEAU
Oz’Arènes - et en fournissant
gratuitement certaines prestations. En cas d’année déficitaire,
la commune diminuait le montant de la taxe à payer. L’abolition
de la taxe amène donc la suppression de cette garantie, qui
n’était pas accordée de façon
égale à toutes les manifestations.
En contrepartie de l’abandon
de l’impôt, la commune demande
que les trois festivals paient un
forfait pour une partie des prestations actuellement non facturées.
Le montant du forfait reste encore
à négocier mais devrait se situer
entre 85 000 et 125 000 francs pour
l’ensemble des trois festivals.
Cette abolition soulagera Avenches Opéra, dont le bilan financier est morose. A. WICHT-A
«On ne pensait pas que la
droite serait aussi massivement
favorable», commente Michel
Doleires, directeur d’Avenches
Tourisme et fondateur de l’Aventicum Musical Parade, un grand
sourire aux lèvres à l’issue de l’as-
semblée. «Nous sommes très
contents. On aurait pris un coup
si la suppression de la taxe avait
été refusée.» Son enthousiasme
est partagé par ses collègues des
deux autres festivals. «Nous
avons souvent été critiqués», re-
marque Charlotte Carrel, directrice de Rock Oz’. «Notre manifestation n’était pas forcément appréciée à sa juste valeur. Avoir le
soutien de la ville représente beaucoup pour nous. Cela remonte le
moral.» I
ZONE SPORTIVE RACCORDÉE AU THERMORÉSEAU
Le Législatif avenchois a également accepté
jeudi soir d’accorder un crédit de 650 000
francs pour raccorder la zone sportive et la halle
1 au Thermoréseau. Une étude sera en outre
faite pour équiper le toit de la halle 1 et celui des
bâtiments de la zone sportive avec des panneaux solaires. Autre problème discuté: celui
des nuisances et des déprédations dans les
rues, lors des discos organisées au théâtre par
les sociétés de jeunesse. «Nous voulons lutter
contre l’abus d’alcool chez les jeunes et protéger les citoyens de la ville, mais on ne veut pas
empêcher les jeunes de se réunir», a souligné le
syndic. Différentes solutions sont à l’étude. Par
exemple, trouver un nouveau local ou donner
des autorisations au cas par cas. CR
BROYE - LAC - SUD
SAMEDI 27 OCTOBRE 2012
Un bol d’air pour les festivals
LES PACCOTS La démolition
et la reconstruction du bâtiment du restaurant de la Dentde-Lys, aux Paccots («LL» du
30 mars 2012), sont mis à l’enquête depuis hier. Ce projet à
près de 13 millions de fr. prévoit la construction de 28 logements (de 2,5 pièces à 5,5
pièces), d’un parking ainsi que
600 m2 de surfaces commerciales (alimentation, tea-room
et trois locaux à louer ou à
vendre). «Un beau projet»,
commente l’entrepreneur Gilbert Coquoz, l’un des copropriétaires avec Gérard et
Marcel Vauthey. Il espère que
les travaux pourront commencer le printemps prochain et
qu’ils seront terminés dans la
seconde partie de 2014.
Durant cette période, l’épicerie
actuelle sera transférée dans
un container. TB
Oz’Arènes - et en fournissant
gratuitement certaines prestations. En cas d’année déficitaire,
la commune diminuait le montant de la taxe à payer. L’abolition
de la taxe amène donc la suppression de cette garantie, qui
n’était pas accordée de façon
égale à toutes les manifestations.
En contrepartie de l’abandon
de l’impôt, la commune demande
que les trois festivals paient un
forfait pour une partie des prestations actuellement non facturées.
Le montant du forfait reste encore
à négocier mais devrait se situer
entre 85 000 et 125 000 francs pour
l’ensemble des trois festivals.
17
LA LIBERTÉ
L’association s’est alors mise en
quête d’un autre lieu, une recherche qui est restée sans succès jusqu’à maintenant.
Secrétaire de l’association,
Ekrem Azemi s’est réjoui du
succès remporté par la prière
d’hier, qui était organisée dans
un esprit d’ouverture. «Notre
volonté est d’aller vers l’autre
afin que les gens puissent découvrir nos traditions.» A la
sortie, certains regrettaient toutefois que la prière ne se soit
pas déroulée dans la langue de
Molière.
Cette abolition soulagera Avenches Opéra, dont le bilan financier est morose. A. WICHT-A
«On ne pensait pas que la
droite serait aussi massivement
favorable», commente Michel
Doleires, directeur d’Avenches
Tourisme et fondateur de l’Aventicum Musical Parade, un grand
sourire aux lèvres à l’issue de l’as-
semblée. «Nous sommes très
contents. On aurait pris un coup
si la suppression de la taxe avait
été refusée.» Son enthousiasme
est partagé par ses collègues des
deux autres festivals. «Nous
avons souvent été critiqués», re-
marque Charlotte Carrel, directrice de Rock Oz’. «Notre manifestation n’était pas forcément appréciée à sa juste valeur. Avoir le
soutien de la ville représente beaucoup pour nous. Cela remonte le
moral.» I
ZONE SPORTIVE RACCORDÉE AU THERMORÉSEAU
Le Législatif avenchois a également accepté
jeudi soir d’accorder un crédit de 650 000
francs pour raccorder la zone sportive et la halle
1 au Thermoréseau. Une étude sera en outre
faite pour équiper le toit de la halle 1 et celui des
bâtiments de la zone sportive avec des panneaux solaires. Autre problème discuté: celui
des nuisances et des déprédations dans les
C’est la première fois que les musulmans se réunissaient à Payerne
pour prier. La salle paroissiale leur a été prêtée à l’occasion de l’Aïd,
la plus importante fête de l’islam. VINCENT MURITH
Voinçon ont également assisté
à la prière.
L’office religieux a été l’occasion pour l’imam d’évoquer
le projet de mosquée à
Payerne. Le religieux a demandé aux musulmans de la
région d’être patients dans leur
recherche d’un lieu de culte.
«C’est un travail de dialogue et
de conciliation», a-t-il déclaré
tout en rappelant qu’il avait
fallu huit ans pour ouvrir une
mosquée à Lausanne. Président de l’association culturelle
musulmane de Payerne, Mehdi
Shahini a encouragé ses frères
et sœurs de religion à se mobi-
liser pour le projet de mosquée.
«Les deux paroisses nous soutiennent mais on n’a pas reçu
beaucoup de soutien chez les
musulmans. Nous avons besoin de l’aide de tout le
monde».
A Payerne, les musulmans
sont au nombre de 1200 et représentent 13% de la population. Il y a un an, la municipalité avait refusé d’octroyer un
permis de construire pour une
mosquée à la rue de la Blancherie, estimant que son implantation n’était pas compatible avec la zone villas.
«Pour nous les jeunes qui
sommes nés ici, c’est logique que
la prière soit en français. C’est
aussi le meilleur moyen de montrer aux gens qu’on est intégré»,
estime Adrion Kryeziu, un jeune
Albanais de 19 ans qui habite
Payerne. «J’aime cette ville. C’est
important pour nous tous de
pouvoir venir à pied pour prier
ici au lieu de devoir prendre la
voiture pour aller à Lausanne ou
à Fribourg», poursuit-il.
L’agent pastoral Dominique Voinçon parle lui d’une
dynamique de paix et d’amitié
entre les différentes communautés religieuses de la région
payernoise. Pour favoriser ce
dialogue, catholiques, protestants et musulmans organisent
aujourd’hui dès 18 h 30 un
repas en commun dans la
salle paroissiale de l’Eglise
réformée. I
L’association du poste
d’aiguillage reçoit un prix
breux sponsors – ont été
nécessaires pour remettre à
neuf le poste d’aiguillage et le
bâtiment qui l’abrite. Forte
d’une centaine de membres,
l’association peut compter sur
une dizaine de bénévoles pour
assurer son entretien. «Une fois
par mois, on se relaie pour faire
fonctionner les manivelles,
sinon le mécanisme s’enraye»,
explique Beat Winterberger. A
l’avenir, l’association envisage
de remettre en marche les
signaux électroniques de voie.
«Cela va nous occuper durant
des années mais on est
content. On s’amuse comme
des gamins», confie le chef de
gare qui aime faire partager sa
passion au public. En sept ans,
l’association a fait découvrir le
poste d’aiguillage à plus de
4200 visiteurs. MT/ALDO ELLENA
Le culte a débuté vers 7 h 45
avec la prière du matin et s’est
poursuivi, une heure plus tard,
avec celle de l’Aïd. Assis sur un
grand tapis vert, les fidèles – en
très grande majorité des
hommes puisque seules six
femmes étaient présentes – ont
écouté les paroles en albanais
et en arabe de l’imam Avdullah
Thaqi, venu de Lausanne. Incantations chantées, prières et
prêches ont rythmé l’office religieux qui s’est déroulé devant
une assemblée composée à
70% d’Albanais mais aussi de
Somaliens, de Tunisiens et de
Turcs. Les fidèles venaient de
Payerne et des villages avoisinants. Laurent Zumstein, pasteur et coordinateur régional,
Luc de Raemy, curé modérateur à Payerne, ainsi que
l’agent pastoral Dominique
> Le poste d’aiguillage peut être visité
sur demande en s’inscrivant sur le site
www.stellwerk-kerzers.ch
Junior Page
spectacles. Un soutien salué par Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra et Aventicum Musical Parade.
CHANTAL ROULEAU
C’est une véritable victoire pour
les festivals avenchois. Les manifestations n’auront désormais
plus à payer l’impôt de 8% sur les
billets d’entrée. «Cela fait tellement longtemps
rues, lors des discos organisées au théâtre par
les sociétés de jeunesse. «Nous voulons lutter
contre l’abus d’alcool chez les jeunes et protéger les citoyens de la ville, mais on ne veut pas
empêcher les jeunes de se réunir», a souligné le
syndic. Différentes solutions sont à l’étude. Par
exemple, trouver un nouveau local ou donner
des autorisations au cas par cas. CR
LES PACCOTS La démolition
et la reconstruction du bâtiment du restaurant de la Dentde-Lys, aux Paccots («LL» du
30 mars 2012), sont mis à l’enquête depuis hier. Ce projet à
près de 13 millions de fr. prévoit la construction de 28 logements (de 2,5 pièces à 5,5
pièces), d’un parking ainsi que
600 m2 de surfaces commerciales (alimentation, tea-room
et trois locaux à louer ou à
vendre). «Un beau projet»,
commente l’entrepreneur Gilbert Coquoz, l’un des copropriétaires avec Gérard et
Marcel Vauthey. Il espère que
les travaux pourront commencer le printemps prochain et
qu’ils seront terminés dans la
seconde partie de 2014.
Durant cette période, l’épicerie
actuelle sera transférée dans
un container. TB
PAYERNE
L’association s’est alors mise en
quête d’un autre lieu, une recherche qui est restée sans succès jusqu’à maintenant.
Secrétaire de l’association,
Ekrem Azemi s’est réjoui du
succès remporté par la prière
d’hier, qui était organisée dans
un esprit d’ouverture. «Notre
volonté est d’aller vers l’autre
afin que les gens puissent découvrir nos traditions.» A la
sortie, certains regrettaient toutefois que la prière ne se soit
pas déroulée dans la langue de
Molière.
C’est la première fois que les musulmans se réunissaient à Payerne
pour prier. La salle paroissiale leur a été prêtée à l’occasion de l’Aïd,
la plus importante fête de l’islam. VINCENT MURITH
Voinçon ont également assisté
à la prière.
L’office religieux a été l’occasion pour l’imam d’évoquer
le projet de mosquée à
Payerne. Le religieux a demandé aux musulmans de la
région d’être patients dans leur
recherche d’un lieu de culte.
«C’est un travail de dialogue et
de conciliation», a-t-il déclaré
tout en rappelant qu’il avait
fallu huit ans pour ouvrir une
mosquée à Lausanne. Président de l’association culturelle
musulmane de Payerne, Mehdi
Shahini a encouragé ses frères
et sœurs de religion à se mobi-
liser pour le projet de mosquée.
«Les deux paroisses nous soutiennent mais on n’a pas reçu
beaucoup de soutien chez les
musulmans. Nous avons besoin de l’aide de tout le
monde».
A Payerne, les musulmans
sont au nombre de 1200 et représentent 13% de la population. Il y a un an, la municipalité avait refusé d’octroyer un
permis de construire pour une
mosquée à la rue de la Blancherie, estimant que son implantation n’était pas compatible avec la zone villas.
«Pour nous les jeunes qui
sommes nés ici, c’est logique que
la prière soit en français. C’est
aussi le meilleur moyen de montrer aux gens qu’on est intégré»,
estime Adrion Kryeziu, un jeune
Albanais de 19 ans qui habite
Payerne. «J’aime cette ville. C’est
important pour nous tous de
pouvoir venir à pied pour prier
ici au lieu de devoir prendre la
voiture pour aller à Lausanne ou
à Fribourg», poursuit-il.
L’agent pastoral Dominique Voinçon parle lui d’une
dynamique de paix et d’amitié
entre les différentes communautés religieuses de la région
payernoise. Pour favoriser ce
dialogue, catholiques, protestants et musulmans organisent
aujourd’hui dès 18 h 30 un
repas en commun dans la
salle paroissiale de l’Eglise
réformée. I
Une centaine de musulmans sont venus
prier à la salle paroissiale protestante
MAUD TORNARE
Quadri
L’association du poste
d’aiguillage reçoit un prix
breux sponsors – ont été
nécessaires pour remettre à
neuf le poste d’aiguillage et le
bâtiment qui l’abrite. Forte
d’une centaine de membres,
l’association peut compter sur
une dizaine de bénévoles pour
assurer son entretien. «Une fois
par mois, on se relaie pour faire
fonctionner les manivelles,
sinon le mécanisme s’enraye»,
explique Beat Winterberger. A
l’avenir, l’association envisage
de remettre en marche les
signaux électroniques de voie.
«Cela va nous occuper durant
des années mais on est
content. On s’amuse comme
des gamins», confie le chef de
gare qui aime faire partager sa
passion au public. En sept ans,
l’association a fait découvrir le
poste d’aiguillage à plus de
4200 visiteurs. MT/ALDO ELLENA
Le culte a débuté vers 7 h 45
avec la prière du matin et s’est
poursuivi, une heure plus tard,
avec celle de l’Aïd. Assis sur un
grand tapis vert, les fidèles – en
très grande majorité des
hommes puisque seules six
femmes étaient présentes – ont
écouté les paroles en albanais
et en arabe de l’imam Avdullah
Thaqi, venu de Lausanne. Incantations chantées, prières et
prêches ont rythmé l’office religieux qui s’est déroulé devant
une assemblée composée à
70% d’Albanais mais aussi de
Somaliens, de Tunisiens et de
Turcs. Les fidèles venaient de
Payerne et des villages avoisinants. Laurent Zumstein, pasteur et coordinateur régional,
Luc de Raemy, curé modérateur à Payerne, ainsi que
l’agent pastoral Dominique
> Le poste d’aiguillage peut être visité
sur demande en s’inscrivant sur le site
www.stellwerk-kerzers.ch
5 700.–
Quadri
3 200.–
3 700.–
LA LIBERTÉ
BROYE - LAC - SUD
SAMEDI 27 OCTOBRE 2012
Un bol d’air pour les festivals
spectacles. Un soutien salué par Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra et Aventicum Musical Parade.
CHANTAL ROULEAU
C’est une véritable victoire pour
les festivals avenchois. Les manifestations n’auront désormais
plus à payer l’impôt de 8% sur les
billets d’entrée. «Cela fait tellement longtemps qu’on le demande. Nous sommes ravis», se
réjouit Edouard Ryser, président
d’Avenches Opéra. Pour la première fois, les trois principaux
festivals de la cité romaine –
Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra
et Aventicum Musical Parade ont fait front commun pour obtenir la suppression de l’impôt sur
le divertissement, mandatant
une étude pour motiver leur demande. Celle-ci avait démontré
que pendant l’été 2012, la région
avait bénéficié d’un apport financier de huit millions de
francs, découlant de la présence
des trois festivals («La Liberté»
du 12 octobre). Leur détermination a porté ses fruits: le Législatif
avenchois a accepté jeudi soir
lors du Conseil communal la
suppression de cet impôt.
Cette décision a été prise au
terme d’un long débat affrontant
principalement la gauche et la
droite. «La commune va perdre
la maîtrise de ces manifestations», a plaidé Fabien Aeby (s).
«Cet argent est dû aux Avenchois
qui prêtent leur ville, leurs arènes
et doivent subir les nuisances.
Nous soutenons les manifestations lorsqu’elles en ont besoin.»
La commune apportait en effet une aide financière aux manifestations en leur accordant une
garantie de déficit - celle-ci a été
refusée cette année à Rock
Oz’Arènes - et en fournissant
gratuitement certaines prestations. En cas d’année déficitaire,
la commune diminuait le montant de la taxe à payer. L’abolition
de la taxe amène donc la suppression de cette garantie, qui
n’était pas accordée de façon
égale à toutes les manifestations.
En contrepartie de l’abandon
de l’impôt, la commune demande
que les trois festivals paient un
forfait pour une partie des prestations actuellement non facturées.
Le montant du forfait reste encore
à négocier mais devrait se situer
entre 85 000 et 125 000 francs pour
l’ensemble des trois festivals.
Cette abolition soulagera Avenches Opéra, dont le bilan financier est morose. A. WICHT-A
«On ne pensait pas que la
droite serait aussi massivement
favorable», commente Michel
Doleires, directeur d’Avenches
Tourisme et fondateur de l’Aventicum Musical Parade, un grand
sourire aux lèvres à l’issue de l’as-
semblée. «Nous sommes très
contents. On aurait pris un coup
si la suppression de la taxe avait
été refusée.» Son enthousiasme
est partagé par ses collègues des
deux autres festivals. «Nous
avons souvent été critiqués», re-
marque Charlotte Carrel, directrice de Rock Oz’. «Notre manifestation n’était pas forcément appréciée à sa juste valeur. Avoir le
soutien de la ville représente beaucoup pour nous. Cela remonte le
moral.» I
ZONE SPORTIVE RACCORDÉE AU THERMORÉSEAU
Le Législatif avenchois a également accepté
jeudi soir d’accorder un crédit de 650 000
francs pour raccorder la zone sportive et la halle
1 au Thermoréseau. Une étude sera en outre
faite pour équiper le toit de la halle 1 et celui des
bâtiments de la zone sportive avec des panneaux solaires. Autre problème discuté: celui
des nuisances et des déprédations dans les
rues, lors des discos organisées au théâtre par
les sociétés de jeunesse. «Nous voulons lutter
contre l’abus d’alcool chez les jeunes et protéger les citoyens de la ville, mais on ne veut pas
empêcher les jeunes de se réunir», a souligné le
syndic. Différentes solutions sont à l’étude. Par
exemple, trouver un nouveau local ou donner
des autorisations au cas par cas. CR
AVENCHES • Au terme d’un débat houleux, le législatif a accepté l’abolition de l’impôt sur les
spectacles. Un soutien salué par Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra et Aventicum Musical Parade.
CHANTAL ROULEAU
C’est une véritable victoire pour
les festivals avenchois. Les manifestations n’auront désormais
plus à payer l’impôt de 8% sur les
billets d’entrée. «Cela fait tellement longtemps qu’on le demande. Nous sommes ravis», se
réjouit Edouard Ryser, président
d’Avenches Opéra. Pour la première fois, les trois principaux
festivals de la cité romaine –
Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra
et Aventicum Musical Parade ont fait front commun pour obtenir la suppression de l’impôt sur
le divertissement, mandatant
une étude pour motiver leur demande. Celle-ci avait démontré
que pendant l’été 2012, la région
avait bénéficié d’un apport financier de huit millions de
francs, découlant de la présence
des trois festivals («La Liberté»
du 12 octobre). Leur détermination a porté ses fruits: le Législatif
avenchois a accepté jeudi soir
lors du Conseil communal la
suppression de cet impôt.
Cette décision a été prise au
terme d’un long débat affrontant
principalement la gauche et la
droite. «La commune va perdre
la maîtrise de ces manifestations», a plaidé Fabien Aeby (s).
«Cet argent est dû aux Avenchois
qui prêtent leur ville, leurs arènes
et doivent subir les nuisances.
Nous soutenons les manifestations lorsqu’elles en ont besoin.»
La commune apportait en effet une aide financière aux manifestations en leur accordant une
garantie de déficit - celle-ci a été
refusée cette année à Rock
LES PACCOTS La démolition
et la reconstruction du bâtiment du restaurant de la Dentde-Lys, aux Paccots («LL» du
30 mars 2012), sont mis à l’enquête depuis hier. Ce projet à
près de 13 millions de fr. prévoit la construction de 28 logements (de 2,5 pièces à 5,5
pièces), d’un parking ainsi que
600 m2 de surfaces commerciales (alimentation, tea-room
et trois locaux à louer ou à
vendre). «Un beau projet»,
commente l’entrepreneur Gilbert Coquoz, l’un des copropriétaires avec Gérard et
Marcel Vauthey. Il espère que
les travaux pourront commencer le printemps prochain et
qu’ils seront terminés dans la
seconde partie de 2014.
Durant cette période, l’épicerie
actuelle sera transférée dans
un container. TB
PAYERNE
Oz’Arènes - et en fournissant
gratuitement certaines prestations. En cas d’année déficitaire,
la commune diminuait le montant de la taxe à payer. L’abolition
de la taxe amène donc la suppression de cette garantie, qui
n’était pas accordée de façon
égale à toutes les manifestations.
En contrepartie de l’abandon
de l’impôt, la commune demande
que les trois festivals paient un
forfait pour une partie des prestations actuellement non facturées.
Le montant du forfait reste encore
à négocier mais devrait se situer
entre 85 000 et 125 000 francs pour
l’ensemble des trois festivals.
A Payerne, les musulmans
sont au nombre de 1200 et représentent 13% de la population. Il y a un an, la municipalité avait refusé d’octroyer un
permis de construire pour une
mosquée à la rue de la Blancherie, estimant que son implantation n’était pas compatible avec la zone villas.
«Pour nous les jeunes qui
sommes nés ici, c’est logique que
la prière soit en français. C’est
aussi le meilleur moyen de montrer aux gens qu’on est intégré»,
estime Adrion Kryeziu, un jeune
Albanais de 19 ans qui habite
Payerne. «J’aime cette ville. C’est
important pour nous tous de
pouvoir venir à pied pour prier
ici au lieu de devoir prendre la
voiture pour aller à Lausanne ou
à Fribourg», poursuit-il.
L’agent pastoral Dominique Voinçon parle lui d’une
dynamique de paix et d’amitié
entre les différentes communautés religieuses de la région
payernoise. Pour favoriser ce
dialogue, catholiques, protestants et musulmans organisent
aujourd’hui dès 18 h 30 un
repas en commun dans la
salle paroissiale de l’Eglise
réformée. I
CHIÈTRES
L’association du poste
d’aiguillage reçoit un prix
La Société suisse pour la protection des biens culturels
(SSPBC) a remis hier son prix
d’encouragement 2012 accompagné d’un chèque de
2000 francs à l’Association du
poste d’aiguillage de Chiètres
(Verein Stellwerk Kerzers en
allemand). Constituée en 2004,
l’année où l’aiguillage de la gare
de Chiètres a été automatisé,
l’association a pour but de
conserver et de mettre en
valeur ce patrimoine historique.
Il s’agit du poste d’aiguillage
mécanique le plus ancien
exploité par les CFF – depuis
1896, soit durant 108 ans.
«C’est une grande satisfaction
et un honneur d’avoir été choisi
pour recevoir ce prix», se
réjouit Beat Winterberger, président de l’association et chef
d’équipe à la gare de Morat.
Sept ans, 2800 heures de travail et
100 000 francs – financés par
les CFF, le canton et de nom-
breux sponsors – ont été
nécessaires pour remettre à
neuf le poste d’aiguillage et le
bâtiment qui l’abrite. Forte
d’une centaine de membres,
l’association peut compter sur
une dizaine de bénévoles pour
assurer son entretien. «Une fois
par mois, on se relaie pour faire
fonctionner les manivelles,
sinon le mécanisme s’enraye»,
explique Beat Winterberger. A
l’avenir, l’association envisage
de remettre en marche les
signaux électroniques de voie.
«Cela va nous occuper durant
des années mais on est
content. On s’amuse comme
des gamins», confie le chef de
gare qui aime faire partager sa
passion au public. En sept ans,
l’association a fait découvrir le
poste d’aiguillage à plus de
4200 visiteurs. MT/ALDO ELLENA
> Le poste d’aiguillage peut être visité
sur demande en s’inscrivant sur le site
www.stellwerk-kerzers.ch
12 000 – 15 900 –
17
EN BREF
DÉBUT D’INCENDIE
DANS UNE CARROSSERIE
BUSSY Un incendie s’est
déclaré hier vers 8 heures
dans le four à peinture d’une
carrosserie à Bussy. Un problème technique est à l’origine
du sinistre, indique la Police
cantonale fribourgeoise. Le
souci technique s’est produit
lors d’un contrôle de révision
qui avait lieu le matin même,
provoquant une surchauffe qui
a enflammé les filtres du four.
Les sapeurs-pompiers ont
immédiatement réussi à éteindre l'incendie et ont mis en
place une ventilation des
locaux. Aucune des personnes
présentes n’a été incommodée
par les fumées. La route cantonale a été fermée durant
45 minutes et une déviation
par Cugy a été mise en place.
LE BÂTIMENT DE LA DENTDE-LYS À L’ENQUÊTE
«Respect aux Avenchois»
«Jamais les manifestations
n’ont montré leur reconnaissance pour les prestations non
facturées», accuse Ingrid Freymond (s). «Respect avant tout
aux Avenchois qui aiment ou pas
ces événements.» Et son collègue
de parti Pierrick Matthey (s) de
renchérir: «On devrait veiller au
bien-être des citoyens au lieu de
s’inquiéter de l’image de la ville.»
L’ensemble de l’exécutif a
soutenu les organisateurs de
spectacles, qui doivent de plus
en plus lutter pour leur survie.
«Nous devons appuyer les festivals», a plaidé le syndic Daniel
Trolliet. «Ces manifestations font
vivre la ville. Soyons lucides.
Elles sont un plus pour
Avenches.» La suppression a été
acceptée par 16 conseillers
contre 10 et quatre abstentions.
Le taux d’impôt actuel de 68% a
quant à lui été maintenu.
liser pour le projet de mosquée.
«Les deux paroisses nous soutiennent mais on n’a pas reçu
beaucoup de soutien chez les
musulmans. Nous avons besoin de l’aide de tout le
monde».
Cette abolition soulagera Avenches Opéra, dont le bilan financier est morose. A. WICHT-A
«On ne pensait pas que la
droite serait aussi massivement
favorable», commente Michel
Doleires, directeur d’Avenches
Tourisme et fondateur de l’Aventicum Musical Parade, un grand
sourire aux lèvres à l’issue de l’as-
semblée. «Nous sommes très
contents. On aurait pris un coup
si la suppression de la taxe avait
été refusée.» Son enthousiasme
est partagé par ses collègues des
deux autres festivals. «Nous
avons souvent été critiqués», re-
marque Charlotte Carrel, directrice de Rock Oz’. «Notre manifestation n’était pas forcément appréciée à sa juste valeur. Avoir le
soutien de la ville représente beaucoup pour nous. Cela remonte le
moral.» I
ZONE SPORTIVE RACCORDÉE AU THERMORÉSEAU
Le Législatif avenchois a également accepté
jeudi soir d’accorder un crédit de 650 000
francs pour raccorder la zone sportive et la halle
1 au Thermoréseau. Une étude sera en outre
faite pour équiper le toit de la halle 1 et celui des
bâtiments de la zone sportive avec des panneaux solaires. Autre problème discuté: celui
des nuisances et des déprédations dans les
rues, lors des discos organisées au théâtre par
les sociétés de jeunesse. «Nous voulons lutter
contre l’abus d’alcool chez les jeunes et protéger les citoyens de la ville, mais on ne veut pas
empêcher les jeunes de se réunir», a souligné le
syndic. Différentes solutions sont à l’étude. Par
exemple, trouver un nouveau local ou donner
des autorisations au cas par cas. CR
LES PACCOTS La démolition
et la reconstruction du bâtiment du restaurant de la Dentde-Lys, aux Paccots («LL» du
30 mars 2012), sont mis à l’enquête depuis hier. Ce projet à
près de 13 millions de fr. prévoit la construction de 28 logements (de 2,5 pièces à 5,5
pièces), d’un parking ainsi que
600 m2 de surfaces commerciales (alimentation, tea-room
et trois locaux à louer ou à
vendre). «Un beau projet»,
commente l’entrepreneur Gilbert Coquoz, l’un des copropriétaires avec Gérard et
Marcel Vauthey. Il espère que
les travaux pourront commencer le printemps prochain et
qu’ils seront terminés dans la
seconde partie de 2014.
Durant cette période, l’épicerie
actuelle sera transférée dans
un container. TB
PAYERNE
Une centaine de musulmans sont venus
prier à la salle paroissiale protestante
MAUD TORNARE
L’association s’est alors mise en
quête d’un autre lieu, une recherche qui est restée sans succès jusqu’à maintenant.
Secrétaire de l’association,
Ekrem Azemi s’est réjoui du
succès remporté par la prière
d’hier, qui était organisée dans
un esprit d’ouverture. «Notre
volonté est d’aller vers l’autre
afin que les gens puissent découvrir nos traditions.» A la
sortie, certains regrettaient toutefois que la prière ne se soit
pas déroulée dans la langue de
Molière.
Une centaine de musulmans se
sont réunis hier matin à
Payerne dans la salle de paroisse protestante. C’est la première fois que les musulmans
de la région se retrouvaient
pour prier dans le chef-lieu
broyard. Cette communauté religieuse est toujours à la recherche d’un lieu de culte permanent à Payerne. L’Eglise
réformée leur a prêté la salle à
l’occasion de l’Aïd, la plus importante fête de l’islam, soit
l’équivalent de Noël chez les
chrétiens.
Le culte a débuté vers 7 h 45
avec la prière du matin et s’est
poursuivi, une heure plus tard,
avec celle de l’Aïd. Assis sur un
grand tapis vert, les fidèles – en
très grande majorité des
hommes puisque seules six
femmes étaient présentes – ont
écouté les paroles en albanais
et en arabe de l’imam Avdullah
Thaqi, venu de Lausanne. Incantations chantées, prières et
prêches ont rythmé l’office religieux qui s’est déroulé devant
une assemblée composée à
70% d’Albanais mais aussi de
Somaliens, de Tunisiens et de
Turcs. Les fidèles venaient de
Payerne et des villages avoisinants. Laurent Zumstein, pasteur et coordinateur régional,
Luc de Raemy, curé modérateur à Payerne, ainsi que
l’agent pastoral Dominique
BROYE - LAC - SUD
SAMEDI 27 OCTOBRE 2012
Un bol d’air pour les festivals
BUSSY Un incendie s’est
déclaré hier vers 8 heures
dans le four à peinture d’une
carrosserie à Bussy. Un problème technique est à l’origine
du sinistre, indique la Police
cantonale fribourgeoise. Le
souci technique s’est produit
lors d’un contrôle de révision
qui avait lieu le matin même,
provoquant une surchauffe qui
a enflammé les filtres du four.
Les sapeurs-pompiers ont
immédiatement réussi à éteindre l'incendie et ont mis en
place une ventilation des
locaux. Aucune des personnes
présentes n’a été incommodée
par les fumées. La route cantonale a été fermée durant
45 minutes et une déviation
par Cugy a été mise en place.
LE BÂTIMENT DE LA DENTDE-LYS À L’ENQUÊTE
«Respect aux Avenchois»
«Jamais les manifestations
n’ont montré leur reconnaissance pour les prestations non
facturées», accuse Ingrid Freymond (s). «Respect avant tout
aux Avenchois qui aiment ou pas
ces événements.» Et son collègue
de parti Pierrick Matthey (s) de
renchérir: «On devrait veiller au
bien-être des citoyens au lieu de
s’inquiéter de l’image de la ville.»
L’ensemble de l’exécutif a
soutenu les organisateurs de
spectacles, qui doivent de plus
en plus lutter pour leur survie.
«Nous devons appuyer les festivals», a plaidé le syndic Daniel
Trolliet. «Ces manifestations font
vivre la ville. Soyons lucides.
Elles sont un plus pour
Avenches.» La suppression a été
acceptée par 16 conseillers
contre 10 et quatre abstentions.
Le taux d’impôt actuel de 68% a
quant à lui été maintenu.
LA LIBERTÉ
17
EN BREF
DÉBUT D’INCENDIE
DANS UNE CARROSSERIE
Voinçon ont également assisté
à la prière.
L’office religieux a été l’occasion pour l’imam d’évoquer
le projet de mosquée à
Payerne. Le religieux a demandé aux musulmans de la
région d’être patients dans leur
recherche d’un lieu de culte.
«C’est un travail de dialogue et
de conciliation», a-t-il déclaré
tout en rappelant qu’il avait
fallu huit ans pour ouvrir une
mosquée à Lausanne. Président de l’association culturelle
musulmane de Payerne, Mehdi
Shahini a encouragé ses frères
et sœurs de religion à se mobi-
408 x 268 mm
Quad
AVENCHES • Au terme d’un débat houleux, le législatif a accepté l’abolition de l’impôt sur les
C’est la première fois que les musulmans se réunissaient à Payerne
pour prier. La salle paroissiale leur a été prêtée à l’occasion de l’Aïd,
la plus importante fête de l’islam. VINCENT MURITH
Pano am que
cen ée
44 x 433 mm
4 700.–
L’association s’est alors mise en
quête d’un autre lieu, une recherche qui est restée sans succès jusqu’à maintenant.
Secrétaire de l’association,
Ekrem Azemi s’est réjoui du
succès remporté par la prière
d’hier, qui était organisée dans
un esprit d’ouverture. «Notre
volonté est d’aller vers l’autre
afin que les gens puissent découvrir nos traditions.» A la
sortie, certains regrettaient toutefois que la prière ne se soit
pas déroulée dans la langue de
Molière.
Une centaine de musulmans se
sont réunis hier matin à
Payerne dans la salle de paroisse protestante. C’est la première fois que les musulmans
de la région se retrouvaient
pour prier dans le chef-lieu
broyard. Cette communauté religieuse est toujours à la recherche d’un lieu de culte permanent à Payerne. L’Eglise
réformée leur a prêté la salle à
l’occasion de l’Aïd, la plus importante fête de l’islam, soit
l’équivalent de Noël chez les
chrétiens.
CHIÈTRES
La Société suisse pour la protection des biens culturels
(SSPBC) a remis hier son prix
d’encouragement 2012 accompagné d’un chèque de
2000 francs à l’Association du
poste d’aiguillage de Chiètres
(Verein Stellwerk Kerzers en
allemand). Constituée en 2004,
l’année où l’aiguillage de la gare
de Chiètres a été automatisé,
l’association a pour but de
conserver et de mettre en
valeur ce patrimoine historique.
Il s’agit du poste d’aiguillage
mécanique le plus ancien
exploité par les CFF – depuis
1896, soit durant 108 ans.
«C’est une grande satisfaction
et un honneur d’avoir été choisi
pour recevoir ce prix», se
réjouit Beat Winterberger, président de l’association et chef
d’équipe à la gare de Morat.
Sept ans, 2800 heures de travail et
100 000 francs – financés par
les CFF, le canton et de nom-
Monolithe 1 col.
191 x 258 mm
17
AVENCHES • Au terme d’un débat houleux, le législatif a accepté l’abolition de l’impôt sur les
Une centaine de musulmans sont venus
prier à la salle paroissiale protestante
MAUD TORNARE
Une centaine de musulmans se
sont réunis hier matin à
Payerne dans la salle de paroisse protestante. C’est la première fois que les musulmans
de la région se retrouvaient
pour prier dans le chef-lieu
broyard. Cette communauté religieuse est toujours à la recherche d’un lieu de culte permanent à Payerne. L’Eglise
réformée leur a prêté la salle à
l’occasion de l’Aïd, la plus importante fête de l’islam, soit
l’équivalent de Noël chez les
chrétiens.
CHIÈTRES
La Société suisse pour la protection des biens culturels
(SSPBC) a remis hier son prix
d’encouragement 2012 accompagné d’un chèque de
2000 francs à l’Association du
poste d’aiguillage de Chiètres
(Verein Stellwerk Kerzers en
allemand). Constituée en 2004,
l’année où l’aiguillage de la gare
de Chiètres a été automatisé,
l’association a pour but de
conserver et de mettre en
valeur ce patrimoine historique.
Il s’agit du poste d’aiguillage
mécanique le plus ancien
exploité par les CFF – depuis
1896, soit durant 108 ans.
«C’est une grande satisfaction
et un honneur d’avoir été choisi
pour recevoir ce prix», se
réjouit Beat Winterberger, président de l’association et chef
d’équipe à la gare de Morat.
Sept ans, 2800 heures de travail et
100 000 francs – financés par
les CFF, le canton et de nom-
BROYE - LAC - SUD
SAMEDI 27 OCTOBRE 2012
Un bol d’air pour les festivals
BUSSY Un incendie s’est
déclaré hier vers 8 heures
dans le four à peinture d’une
carrosserie à Bussy. Un problème technique est à l’origine
du sinistre, indique la Police
cantonale fribourgeoise. Le
souci technique s’est produit
lors d’un contrôle de révision
qui avait lieu le matin même,
provoquant une surchauffe qui
a enflammé les filtres du four.
Les sapeurs-pompiers ont
immédiatement réussi à éteindre l'incendie et ont mis en
place une ventilation des
locaux. Aucune des personnes
présentes n’a été incommodée
par les fumées. La route cantonale a été fermée durant
45 minutes et une déviation
par Cugy a été mise en place.
PAYERNE
Une centaine de musulmans sont venus
prier à la salle paroissiale protestante
National
LE BÂTIMENT DE LA DENTDE-LYS À L’ENQUÊTE
«Respect aux Avenchois»
«Jamais les manifestations
n’ont montré leur reconnaissance pour les prestations non
facturées», accuse Ingrid Freymond (s). «Respect avant tout
aux Avenchois qui aiment ou pas
ces événements.» Et son collègue
de parti Pierrick Matthey (s) de
renchérir: «On devrait veiller au
bien-être des citoyens au lieu de
s’inquiéter de l’image de la ville.»
L’ensemble de l’exécutif a
soutenu les organisateurs de
spectacles, qui doivent de plus
en plus lutter pour leur survie.
«Nous devons appuyer les festivals», a plaidé le syndic Daniel
Trolliet. «Ces manifestations font
vivre la ville. Soyons lucides.
Elles sont un plus pour
Avenches.» La suppression a été
acceptée par 16 conseillers
contre 10 et quatre abstentions.
Le taux d’impôt actuel de 68% a
quant à lui été maintenu.
Local
EN BREF
spectacles. Un soutien salué par Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra et Aventicum Musical Parade.
CHANTAL ROULEAU
C’est une véritable victoire pour
les festivals avenchois. Les manifestations n’auront désormais
plus à payer l’impôt de 8% sur les
billets d’entrée. «Cela fait tellement longtemps qu’on le demande. Nous sommes ravis», se
réjouit Edouard Ryser, président
d’Avenches Opéra. Pour la première fois, les trois principaux
festivals de la cité romaine –
Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra
et Aventicum Musical Parade ont fait front commun pour obtenir la suppression de l’impôt sur
le divertissement, mandatant
une étude pour motiver leur demande. Celle-ci avait démontré
que pendant l’été 2012, la région
avait bénéficié d’un apport financier de huit millions de
francs, découlant de la présence
des trois festivals («La Liberté»
du 12 octobre). Leur détermination a porté ses fruits: le Législatif
avenchois a accepté jeudi soir
lors du Conseil communal la
suppression de cet impôt.
Cette décision a été prise au
terme d’un long débat affrontant
principalement la gauche et la
droite. «La commune va perdre
la maîtrise de ces manifestations», a plaidé Fabien Aeby (s).
«Cet argent est dû aux Avenchois
qui prêtent leur ville, leurs arènes
et doivent subir les nuisances.
Nous soutenons les manifestations lorsqu’elles en ont besoin.»
La commune apportait en effet une aide financière aux manifestations en leur accordant une
garantie de déficit - celle-ci a été
refusée cette année à Rock
National
DÉBUT D’INCENDIE
DANS UNE CARROSSERIE
AVENCHES • Au terme d’un débat houleux, le législatif a accepté l’abolition de l’impôt sur les
PAYERNE
MAUD TORNARE
Une centaine de musulmans se
sont réunis hier matin à
Payerne dans la salle de paroisse protestante. C’est la première fois que les musulmans
de la région se retrouvaient
pour prier dans le chef-lieu
broyard. Cette communauté religieuse est toujours à la recherche d’un lieu de culte permanent à Payerne. L’Eglise
réformée leur a prêté la salle à
l’occasion de l’Aïd, la plus importante fête de l’islam, soit
l’équivalent de Noël chez les
chrétiens.
Le culte a débuté vers 7 h 45
avec la prière du matin et s’est
poursuivi, une heure plus tard,
avec celle de l’Aïd. Assis sur un
grand tapis vert, les fidèles – en
très grande majorité des
hommes puisque seules six
femmes étaient présentes – ont
écouté les paroles en albanais
et en arabe de l’imam Avdullah
Thaqi, venu de Lausanne. Incantations chantées, prières et
prêches ont rythmé l’office religieux qui s’est déroulé devant
une assemblée composée à
70% d’Albanais mais aussi de
Somaliens, de Tunisiens et de
Turcs. Les fidèles venaient de
Payerne et des villages avoisinants. Laurent Zumstein, pasteur et coordinateur régional,
Luc de Raemy, curé modérateur à Payerne, ainsi que
l’agent pastoral Dominique
Local
LA LIBERTÉ
BUSSY Un incendie s’est
déclaré hier vers 8 heures
dans le four à peinture d’une
carrosserie à Bussy. Un problème technique est à l’origine
du sinistre, indique la Police
cantonale fribourgeoise. Le
souci technique s’est produit
lors d’un contrôle de révision
qui avait lieu le matin même,
provoquant une surchauffe qui
a enflammé les filtres du four.
Les sapeurs-pompiers ont
immédiatement réussi à éteindre l'incendie et ont mis en
place une ventilation des
locaux. Aucune des personnes
présentes n’a été incommodée
par les fumées. La route cantonale a été fermée durant
45 minutes et une déviation
par Cugy a été mise en place.
LE BÂTIMENT DE LA DENTDE-LYS À L’ENQUÊTE
«Respect aux Avenchois»
«Jamais les manifestations
n’ont montré leur reconnaissance pour les prestations non
facturées», accuse Ingrid Freymond (s). «Respect avant tout
aux Avenchois qui aiment ou pas
ces événements.» Et son collègue
de parti Pierrick Matthey (s) de
renchérir: «On devrait veiller au
bien-être des citoyens au lieu de
s’inquiéter de l’image de la ville.»
L’ensemble de l’exécutif a
soutenu les organisateurs de
spectacles, qui doivent de plus
en plus lutter pour leur survie.
«Nous devons appuyer les festivals», a plaidé le syndic Daniel
Trolliet. «Ces manifestations font
vivre la ville. Soyons lucides.
Elles sont un plus pour
Avenches.» La suppression a été
acceptée par 16 conseillers
contre 10 et quatre abstentions.
Le taux d’impôt actuel de 68% a
quant à lui été maintenu.
17
EN BREF
DÉBUT D’INCENDIE
DANS UNE CARROSSERIE
AVENCHES • Au terme d’un débat houleux, le législatif a accepté l’abolition de l’impôt sur les
C’est une véritable victoire pour
les festivals avenchois. Les manifestations n’auront désormais
plus à payer l’impôt de 8% sur les
billets d’entrée. «Cela fait tellement longtemps qu’on le demande. Nous sommes ravis», se
réjouit Edouard Ryser, président
d’Avenches Opéra. Pour la première fois, les trois principaux
festivals de la cité romaine –
Rock Oz’Arènes, Avenches Opéra
et Aventicum Musical Parade ont fait front commun pour obtenir la suppression de l’impôt sur
le divertissement, mandatant
une étude pour motiver leur demande. Celle-ci avait démontré
que pendant l’été 2012, la région
avait bénéficié d’un apport financier de huit millions de
francs, découlant de la présence
des trois festivals («La Liberté»
du 12 octobre). Leur détermination a porté ses fruits: le Législatif
avenchois a accepté jeudi soir
lors du Conseil communal la
suppression de cet impôt.
Cette décision a été prise au
terme d’un long débat affrontant
principalement la gauche et la
droite. «La commune va perdre
la maîtrise de ces manifestations», a plaidé Fabien Aeby (s).
«Cet argent est dû aux Avenchois
qui prêtent leur ville, leurs arènes
et doivent subir les nuisances.
Nous soutenons les manifestations lorsqu’elles en ont besoin.»
La commune apportait en effet une aide financière aux manifestations en leur accordant une
garantie de déficit - celle-ci a été
refusée cette année à Rock
National
édac onne e)
C’est la première fois que les musulmans se réunissaient à Payerne
pour prier. La salle paroissiale leur a été prêtée à l’occasion de l’Aïd,
la plus importante fête de l’islam. VINCENT MURITH
Voinçon ont également assisté
à la prière.
L’office religieux a été l’occasion pour l’imam d’évoquer
le projet de mosquée à
Payerne. Le religieux a demandé aux musulmans de la
région d’être patients dans leur
recherche d’un lieu de culte.
«C’est un travail de dialogue et
de conciliation», a-t-il déclaré
tout en rappelant qu’il avait
fallu huit ans pour ouvrir une
mosquée à Lausanne. Président de l’association culturelle
musulmane de Payerne, Mehdi
Shahini a encouragé ses frères
et sœurs de religion à se mobi-
liser pour le projet de mosquée.
«Les deux paroisses nous soutiennent mais on n’a pas reçu
beaucoup de soutien chez les
musulmans. Nous avons besoin de l’aide de tout le
monde».
A Payerne, les musulmans
sont au nombre de 1200 et représentent 13% de la population. Il y a un an, la municipalité avait refusé d’octroyer un
permis de construire pour une
mosquée à la rue de la Blancherie, estimant que son implantation n’était pas compatible avec la zone villas.
«Pour nous les jeunes qui
sommes nés ici, c’est logique que
la prière soit en français. C’est
aussi le meilleur moyen de montrer aux gens qu’on est intégré»,
estime Adrion Kryeziu, un jeune
Albanais de 19 ans qui habite
Payerne. «J’aime cette ville. C’est
important pour nous tous de
pouvoir venir à pied pour prier
ici au lieu de devoir prendre la
voiture pour aller à Lausanne ou
à Fribourg», poursuit-il.
L’agent pastoral Dominique Voinçon parle lui d’une
dynamique de paix et d’amitié
entre les différentes communautés religieuses de la région
payernoise. Pour favoriser ce
dialogue, catholiques, protestants et musulmans organisent
aujourd’hui dès 18 h 30 un
repas en commun dans la
salle paroissiale de l’Eglise
réformée. I
Une centaine de musulmans sont venus
prier à la salle paroissiale protestante
MAUD TORNARE
L’association du poste
d’aiguillage reçoit un prix
breux sponsors – ont été
nécessaires pour remettre à
neuf le poste d’aiguillage et le
bâtiment qui l’abrite. Forte
d’une centaine de membres,
l’association peut compter sur
une dizaine de bénévoles pour
assurer son entretien. «Une fois
par mois, on se relaie pour faire
fonctionner les manivelles,
sinon le mécanisme s’enraye»,
explique Beat Winterberger. A
l’avenir, l’association envisage
de remettre en marche les
signaux électroniques de voie.
«Cela va nous occuper durant
des années mais on est
content. On s’amuse comme
des gamins», confie le chef de
gare qui aime faire partager sa
passion au public. En sept ans,
l’association a fait découvrir le
poste d’aiguillage à plus de
4200 visiteurs. MT/ALDO ELLENA
Le culte a débuté vers 7 h 45
avec la prière du matin et s’est
poursuivi, une heure plus tard,
avec celle de l’Aïd. Assis sur un
grand tapis vert, les fidèles – en
très grande majorité des
hommes puisque seules six
femmes étaient présentes – ont
écouté les paroles en albanais
et en arabe de l’imam Avdullah
Thaqi, venu de Lausanne. Incantations chantées, prières et
prêches ont rythmé l’office religieux qui s’est déroulé devant
une assemblée composée à
70% d’Albanais mais aussi de
Somaliens, de Tunisiens et de
Turcs. Les fidèles venaient de
Payerne et des villages avoisinants. Laurent Zumstein, pasteur et coordinateur régional,
Luc de Raemy, curé modérateur à Payerne, ainsi que
l’agent pastoral Dominique
> Le poste d’aiguillage peut être visité
sur demande en s’inscrivant sur le site
www.stellwerk-kerzers.ch
Monolithe 2 col.
C’est la première fois que les musulmans se réunissaient à Payerne
pour prier. La salle paroissiale leur a été prêtée à l’occasion de l’Aïd,
la plus importante fête de l’islam. VINCENT MURITH
Voinçon ont également assisté
à la prière.
L’office religieux a été l’occasion pour l’imam d’évoquer
le projet de mosquée à
Payerne. Le religieux a demandé aux musulmans de la
région d’être patients dans leur
recherche d’un lieu de culte.
«C’est un travail de dialogue et
de conciliation», a-t-il déclaré
tout en rappelant qu’il avait
fallu huit ans pour ouvrir une
mosquée à Lausanne. Président de l’association culturelle
musulmane de Payerne, Mehdi
Shahini a encouragé ses frères
et sœurs de religion à se mobi-
liser pour le projet de mosquée.
«Les deux paroisses nous soutiennent mais on n’a pas reçu
beaucoup de soutien chez les
musulmans. Nous avons besoin de l’aide de tout le
monde».
A Payerne, les musulmans
sont au nombre de 1200 et représentent 13% de la population. Il y a un an, la municipalité avait refusé d’octroyer un
permis de construire pour une
mosquée à la rue de la Blancherie, estimant que son implantation n’était pas compatible avec la zone villas.
«Pour nous les jeunes qui
sommes nés ici, c’est logique que
la prière soit en français. C’est
aussi le meilleur moyen de montrer aux gens qu’on est intégré»,
estime Adrion Kryeziu, un jeune
Albanais de 19 ans qui habite
Payerne. «J’aime cette ville. C’est
important pour nous tous de
pouvoir venir à pied pour prier
ici au lieu de devoir prendre la
voiture pour aller à Lausanne ou
à Fribourg», poursuit-il.
L’agent pastoral Dominique Voinçon parle lui d’une
dynamique de paix et d’amitié
entre les différentes communautés religieuses de la région
payernoise. Pour favoriser ce
dialogue, catholiques, protestants et musulmans organisent
aujourd’hui dès 18 h 30 un
repas en commun dans la
salle paroissiale de l’Eglise
réformée. I
CHIÈTRES
L’association du poste
d’aiguillage reçoit un prix
La Société suisse pour la protection des biens culturels
(SSPBC) a remis hier son prix
d’encouragement 2012 accompagné d’un chèque de
2000 francs à l’Association du
poste d’aiguillage de Chiètres
(Verein Stellwerk Kerzers en
allemand). Constituée en 2004,
l’année où l’aiguillage de la gare
de Chiètres a été automatisé,
l’association a pour but de
conserver et de mettre en
valeur ce patrimoine historique.
Il s’agit du poste d’aiguillage
mécanique le plus ancien
exploité par les CFF – depuis
1896, soit durant 108 ans.
«C’est une grande satisfaction
et un honneur d’avoir été choisi
pour recevoir ce prix», se
réjouit Beat Winterberger, président de l’association et chef
d’équipe à la gare de Morat.
Sept ans, 2800 heures de travail et
100 000 francs – financés par
les CFF, le canton et de nom-
breux sponsors – ont été
nécessaires pour remettre à
neuf le poste d’aiguillage et le
bâtiment qui l’abrite. Forte
d’une centaine de membres,
l’association peut compter sur
une dizaine de bénévoles pour
assurer son entretien. «Une fois
par mois, on se relaie pour faire
fonctionner les manivelles,
sinon le mécanisme s’enraye»,
explique Beat Winterberger. A
l’avenir, l’association envisage
de remettre en marche les
signaux électroniques de voie.
«Cela va nous occuper durant
des années mais on est
content. On s’amuse comme
des gamins», confie le chef de
gare qui aime faire partager sa
passion au public. En sept ans,
l’association a fait découvrir le
poste d’aiguillage à plus de
4200 visiteurs. MT/ALDO ELLENA
> Le poste d’aiguillage peut être visité
sur demande en s’inscrivant sur le site
www.stellwerk-kerzers.ch
Monolithe 3 col.
93 x 433 mm
Quadri
L’association s’est alors mise en
quête d’un autre lieu, une recherche qui est restée sans succès jusqu’à maintenant.
Secrétaire de l’association,
Ekrem Azemi s’est réjoui du
succès remporté par la prière
d’hier, qui était organisée dans
un esprit d’ouverture. «Notre
volonté est d’aller vers l’autre
afin que les gens puissent découvrir nos traditions.» A la
sortie, certains regrettaient toutefois que la prière ne se soit
pas déroulée dans la langue de
Molière.
Une centaine de musulmans se
sont réunis hier matin à
Payerne dans la salle de paroisse protestante. C’est la première fois que les musulmans
de la région se retrouvaient
pour prier dans le chef-lieu
broyard. Cette communauté religieuse est toujours à la recherche d’un lieu de culte permanent à Payerne. L’Eglise
réformée leur a prêté la salle à
l’occasion de l’Aïd, la plus importante fête de l’islam, soit
l’équivalent de Noël chez les
chrétiens.
CHIÈTRES
La Société suisse pour la protection des biens culturels
(SSPBC) a remis hier son prix
d’encouragement 2012 accompagné d’un chèque de
2000 francs à l’Association du
poste d’aiguillage de Chiètres
(Verein Stellwerk Kerzers en
allemand). Constituée en 2004,
l’année où l’aiguillage de la gare
de Chiètres a été automatisé,
l’association a pour but de
conserver et de mettre en
valeur ce patrimoine historique.
Il s’agit du poste d’aiguillage
mécanique le plus ancien
exploité par les CFF – depuis
1896, soit durant 108 ans.
«C’est une grande satisfaction
et un honneur d’avoir été choisi
pour recevoir ce prix», se
réjouit Beat Winterberger, président de l’association et chef
d’équipe à la gare de Morat.
Sept ans, 2800 heures de travail et
100 000 francs – financés par
les CFF, le canton et de nom-
142 x 433 mm
4 500.–
5 100.–
Quadri
5 600.–
7 000.–
La L be é é a g son o e pub c a e
Tou e nse on p n es au oma quemen d usée su es canaux numé ques
Cond ons
– P x b u s va ab es pou ou es es éd ons
no ma es en 2015
– Ces a s ne comp ennen pas
e cho x d un emp acemen dans un cah e
– Tous es p x s en enden en ancs su sses
TVA en sus (8 %)
11
PRIX ET FORMATS
EMPLACEMENTS SPÉCIAUX
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
Local +
National
Local +
National
36
LE MOURET
HOCKEY SUR GLACE
La première
désalpe du village
a séduit > 11
LA DERNIÈRE
LA LIBERTÉ
32
LUNDI 15 OCTOBRE 2012
LA DERNIÈRE
LA LIBERTÉ
MARDI 25 SEPTEMBRE 2012
L’INVITÉ DU LUNDI
Fribourg-Gottéron
facile vainqueur
de Kloten > 21
Jean-Luc Pasquier
le Trenet de
nos jardins > 29
LA MÉTÉO
Max. 10°
Min.
11°
Visitez notre
magasin et notre
shop en ligne !
11°
HIER À 16H
8°
2°
Confort, simplicité et économie
Sion
12°
12°
Genève
Lugano
15°
21°
25 °
18 °
30 °
25 °
25 °
28 °
16 °
27 °
10 °
27 °
Montréal
New Delhi
New York
Pékin
Rio de Janeiro
Singapour
Sydney
Tel Aviv
Tokyo
Tunis
Coire
20°
Lausanne
HIER À 16H
24°
18°
5°
33 °
13 °
14 °
23 °
27 °
17 °
29 °
18 °
20 °
18°
Min.
10°
0°
2800
7h22 Lever
16h50
sud-ouest Lever
2h11
faible Coucher 19h23 Coucher
passages nuageux en augmentation.
Berne
Fribourg
MONDE
Alger
Buenos Aires
Le Caire
Hong Kong
Istanbul
Lagos
Los Angeles
Manille
Mexico
Miami
Max.
POUR TOUTE LA SUISSE: Temps bien ensoleillé malgré des
19°
Neuchâtel
encore quelques précipitations cessant progressivement l'après-midi.
SITUATION GÉNÉRALE: Après une embellie, une nouvelle
perturbation est attendue demain dès la mi-journée.
20°
POUR TOUTE LA SUISSE: Temps très nuageux le matin avec
12 °
18 °
7°
17 °
1°
7°
12 °
21 °
14 °
15 °
T +41 26 466 70 80
www.entretec.ch
Zurich
19°
pays et s'évacuera progressivement dans la journée.
EUROPE
11 ° Londres
27 ° Madrid
16 ° Moscou
12 ° Nice
9 ° Oslo
13 ° Paris
8 ° Prague
9 ° Rome
7 ° Varsovie
21 ° Vienne
Amsterdam
Athènes
Belgrade
Berlin
Bruxelles
Budapest
Copenhague
Francfort
Helsinki
Lisbonne
Moléson
Bâle
SITUATION GÉNÉRALE: Une perturbation active touche notre
www.shopanimal.ch - 1756 Onnens
Coire
10°
LUNDI-EMPLOI > 30 À 37
Adoucisseur d’eau Entretec
1400
7h49 Lever
7h44
nord-ouest Lever
faible Coucher 18h44 Coucher 18h28
Zurich
11°
Berne
Fribourg
LUNDI 24 SEPTEMBRE 2012 | No 297 • 141e année | Samedi Fr. 3.90 | Semaine Fr. 2.70
Abonnements 026 426 44 66 | Rédaction 026 426 44 11 | www.laliberte.ch | Infomanie 026 426 44 44 | Publicité 026 408 29 29
LA MÉTÉO
0°
8°
Bâle
11°
Neuchâtel
11°
Lausanne
Amsterdam
Athènes
Belgrade
Berlin
Bruxelles
Budapest
Copenhague
Francfort
Helsinki
Lisbonne
Moléson
10°
Sion
21°
23°
Genève
Lugano
20°
EUROPE
19 ° Londres
28 ° Madrid
29 ° Moscou
15 ° Nice
17 ° Oslo
21 ° Paris
12 ° Prague
20 ° Rome
8 ° Varsovie
22 ° Vienne
MONDE
Alger
Buenos Aires
Le Caire
Hong Kong
Istanbul
Lagos
Los Angeles
Manille
Mexico
Miami
11 °
20 °
12 °
20 °
11 °
16 °
16 °
25 °
14 °
22 °
29 °
14 °
29 °
28 °
24 °
30 °
19 °
28 °
16 °
25 °
Les fumeurs garderont
un espace de liberté
KEYSTONE
NEUCHÂTEL
Le Transrun
a déraillé
La liaison ferroviaire rapide
entre Neuchâtel et La
Chaux-de-Fonds a été refusée hier en votation pour
392 voix seulement.
>5
FORFAITS FISCAUX
Bâle-Campagne a aboli hier
les forfaits fiscaux en votation
cantonale. Berne les a maintenus tout en durcissant les
conditions d’octroi.
>4
ACCORD RUBIK
Une audience
publique à Berlin
Partisans et adversaires du
secret bancaire vont s’affrontrer aujourd’hui à Berlin. En
question: l’accord fiscal entre
la Suisse et l’Allemagne. > 7
L’immigration
dans l’impasse
Les migrants sud-américains
ont de plus en plus de peine à
se faire régulariser. Premier
volet du bilan du président
Barack Obama.
>8
Avis mortuaires
ASILE • Alors qu’il enregistre une centaine
18/19
d’arrivées par mois, le canton de Fribourg ne
sait plus comment héberger les nouveaux requérants. Il lance donc un appel pour trouver
des locaux à louer. En attendant, la société
ORS pare au plus pressé, en rajoutant notamment des lits dans les chambres.
>9
PUBLICITÉ
ÉCONOMIE
Ex Libris va fermer
jusqu’à trente magasins
Vingt à trente magasins Ex Libris, sur 113 au
total, fermeront dans les dix-huit mois à venir.
La filiale de Migros, active dans la distribution
de livres et de produits multimédias, évolue
«dans un environnement de marché extrêmement difficile». Des emplois seront supprimés,
mais seulement de manière éparse, indique
Ernst Dieter Berninghaus, responsable au sein
de la direction de Migros des affaires commerciales, dans une interview accordée au journal
dominical alémanique «SonntagsZeitung». ATS
LIBYE
Nouveau premier ministre
Ali Zeidan, un ex-opposant au régime de
Mouammar Kadhafi, a été élu hier soir premier
ministre par l’Assemblée nationale libyenne. Il
a un délai de deux semaines pour former son
gouvernement. Bénéficiant de l’appui des libéraux, M. Zeidan l’a emporté avec 93 voix contre
85 pour l’actuel ministre de la Gouvernance
locale, Mohamed al-Hrari. ATS/AFP
Vue-des-Alpes
6°
Rte André-Piller 21
1762 GIVISIEZ
026 322 20 94
www.barilli-sa.ch
Estavayer Payerne
11 °
11 °
Fribourg Bulle
10 °
9°
Moléson
2°
MERCREDI
Les Diablerets
–10 °
MARCHE DE L’ESPOIR
Pres de 4800 participants
Quelque 4800 personnes, en particulier de
jeunes écoliers, ont participé hier à la 21e
Marche de l’espoir à Genève. Les promesses
de dons laissent espérer près de 500000
francs pour des programmes en faveur des
enfants vulnérables en Haïti, a indiqué Terre
des Hommes. ATS
EXPLOIT • Felix Baumgartner est le premier homme
à avoir franchi le mur du son lors d’un saut en chute libre.
L’aventurier autrichien Felix
Baumgartner est devenu hier le
premier homme à franchir le
mur du son en chute libre. Il s’est
élancé d’une capsule accrochée
à un ballon d’hélium d’une altitude record d’un peu plus de
39 000 mètres dans le ciel du
Nouveau-Mexique au sud-ouest
des Etats-Unis.
Baumgartner, 43 ans, a franchi
le mur du son après quelques dizaines de secondes et a pu ensuite
ouvrir son parachute après un total de 4 minutes 19 secondes de
chute libre. Il a atteint une vitesse
maximale de 1137 km/h, selon Sarah Anderson, une porte-parole
de la mission Red Bull Stratos.
S’appuyant sur les premiers
éléments dont elle disposait, Mme
Anderson a précisé que le saut
dans son ensemble avait duré 9
minutes et 3 secondes, dont 4 minutes 44 secondes après que l’Autrichien a ouvert son parachute
au-dessus du désert du NouveauMexique.
Lors de sa descente, Felix
Baumgartner a également battu
deux autres records du monde:
celui de la plus haute altitude atteinte par un homme en ballon, et
le record du plus haut saut en
chute libre, détenu depuis 1960
par un ancien colonel de l’Armée
de l’air américaine, Joe Kittinger
(qui avait sauté de 31 333 m).
Chute libre vertigineuse
Felix Baumgartner avait décollé à 9h 30 (17 h 30 en Suisse) et
son ascension a duré plus de deux
heures et demie. Ce spécialiste de
base-jump s’est montré imperturbable durant la montée, tout juste
marquée par un petit problème
de chauffage à l’intérieur de la
capsule qui provoquait de la buée
sur sa visière.
Arrivé à plus de 39 000 mètres
d’altitude, après une longue
check-list, il s’est élancé dans le
vide, tête en avant pour gagner
plus de vitesse. «Laisse ton ange
gardien prendre soin de toi», lui a
dit juste avant le saut Joe Kittinger,
qui faisait partie de l’équipe Red
Bull Stratos.
Après 4 minutes 19 secondes
d’une vertigineuse chute libre, Fe-
Felix Baumgartner a atterri sans encombre un peu plus de 9 minutes
après s’être élancé d’une altitude de plus de 39 000 mètres. KEYSTONE
JEUDI
Min. 10 ° Max. 17 °
Min.
VENDREDI
8 ° Max. 17 °
Min.
400
SAMEDI
9 ° Max. 17 °
Vue-des-Alpes
16 °
Min. 10 ° Max. 13 °
Estavayer Payerne
20 °
20 °
Fribourg Bulle
18 °
19 °
Moléson
10 °
Les Diablerets
0°
Magasin
Exposition
Conditions
elles
exceptionn
LE CARNET
269e JOUR
Mardi
25 septembre
talibans s’améliore
Saint Nicolas de
Flue, patron de la
Suisse, mort en
1487.
L’armée pakistanaise a fait état hier de «progrès réguliers et satisfaisants» dans le rétablissement de la jeune militante grièvement blessée par les talibans. Elle reste pour le moment
sous respiration artificielle.
Malala Yusufzai, âgée de quatorze ans et
qui milite pour le droit à l’éducation des filles, a
été blessée par balles à l’épaule et à la tête par
les talibans à Mingora, dans le nord-ouest du
Pakistan, lors d’un attentat en plein jour qui a
été universellement condamné.
Les autorités pakistanaises ont promis une
récompense de 100000 dollars pour des informations permettant d’arrêter les responsables
de l’attentat. Samedi, la jeune fille, soignée dans
le principal hôpital militaire du Pakistan, celui
de Rawalpindi, près d’Islamabad, avait pu bouger ses mains et ses pieds, selon le porte- parole
de l’armée, le général Asim Saleem Bajwa.
Lc 8, 19-21 «Ma
mère et mes
frères, ce sont
ceux qui entendent
la parole de Dieu et
qui la mettent en
pratique.»
Le prénom du
jour: Hermann
Les Hermann veulent tout connaître,
tout essayer. Ils
sont souvent provocateurs et
excessifs.
«Les médecins ont examiné Malala et ils sont
satisfaits», a déclaré hier le général Bajwa «Elle
fait des progrès lents et réguliers, ce à quoi
nous nous attendions. Avec ce genre de blessures, le rétablissement est toujours lent», a-t-il
ajouté.
Les médecins n’avaient pas encore décidé dans la soirée s’il convenait de transporter la jeune fille à l’étranger pour la suite du
traitement. ATS/AFP
Ils sont nés
un 25 septembre:
> Glenn Gould, pianiste canadien
(1932-1982);
> Anne Roumanoff, humoriste
française
(1965).
Villes européennes: la qualité
de l’air est préoccupante
SANTÉ • La pollution atmosphérique réduit de près de deux ans
l’espérance de vie des habitants des régions les plus polluées.
La pollution atmosphérique réduit de près de deux ans l’espérance de vie de certains habitants
de l’Union européenne (UE).
Cette estimation est révélée par
l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) dans un rapport publié hier.
Si la législation communautaire a permis de faire baisser la
pollution de l’air liée aux gaz
d’échappement ou aux industries, «près d’un tiers des citadins
européens sont exposés à des
concentrations excessives de
particules en suspension dans
l’air», dit l’AEE dans son rapport.
Elle rappelle que ces particules
peuvent être à l’origine de cancers du poumon ou de maladies
cardiovasculaires.
Londres est la capitale de l’Union
européenne où la qualité de l’air
est la plus mauvaise. KEYSTONE
«Dans de nombreux pays, les
concentrations de polluants atmosphériques demeurent supérieures aux limites légales et re-
commandées fixées pour protéger la santé des citoyens européens», explique Jacqueline
McGlade, directrice exécutive de
l’AEE. «En fait, la pollution atmosphérique réduit notre espérance de vie de près de deux ans
dans les villes et les régions les
plus polluées.»
Le rapport de l’AEE souligne
que la Pologne et les régions industrielles d’Europe de l’Est souffrent d’une concentration particulièrement élevée de particules
dans l’atmosphère. Londres est la
capitale de l’UE où la qualité de
l’air est la plus mauvaise.
Les particules constituent la
menace la plus grave pour la
qualité de l’air dans l’UE. Selon
les données les plus récentes exploitées par ce rapport, qui datent de 2010, 21% de la population urbaine de l’UE est exposée
à des concentrations de particules supérieures aux limites
journalières admises.
ATS/REUTERS
ALCOOL FRELATÉ
EN BREF
Deux personnes DÉTENTION DES ANIMAUX
arrêtées
Les lapins pourront
rester solitaires
Le Ministère public a annoncé
hier à Prague l’arrestation de
deux suspects dans le cadre de
l’enquête sur la mort au cours
des deux dernières semaines en
République tchèque de 25 personnes, empoisonnées par de
l’alcool frelaté.
Les deux suspects, dont
l’identité n’a pas été divulguée,
sont soupçonnés d’avoir fabriqué
un dangereux mélange d’alcool
et de méthanol, substance
toxique. Le méthanol est destiné
à l’industrie, mais il est parfois
utilisé pour couper l’alcool vendu
sur le marché noir: il ne coûte
pas cher et est impossible à distinguer de l’alcool propre à la
consommation.
Selon le procureur Roman
Kafka, les deux suspects qui travaillaient dans une usine de produit lave-glaces – utilisant du
méthanol comme ingrédient –
avaient l’argent pour motivation.
D’après le chef de la police
tchèque, quelque 15 000 litres
d’alcool frelaté seraient encore
en circulation dans le pays. Dixhuit personnes intoxiquées sont
toujours hospitalisées SIPA
Les Suisses doivent rester libres d’avoir
un seul lapin à la maison. Le Conseil
national a enterré hier par 138 voix
contre 9 une initiative parlementaire de
Chantal Galladé (ps/ZH) qui voulait
rendre obligatoire la détention d’au
moins deux animaux. Les lapins sont
des animaux sociaux et il est important
pour leur santé qu’ils puissent avoir des
contacts avec leurs congénères, a
plaidé en vain Mme Galladé.ATS
BIOCARBURANTS
Bilan écologique
contrasté
Très peu de biocarburants présentent un bilan écologique global
meilleur que l’essence, constate
une étude du Laboratoire fédéral
d’essai des matériaux et de
recherche (EMPA). La plupart des
biocarburants ne font que déplacer les pollutions engendrées: peu
de gaz à effet de serre, mais plus
de dommages consécutifs sur les
sols affectés à leur culture. ATS
PUBLICITÉ
LE CARNET
lix Baumgartner a ouvert son parachute et s’est posé sans encombre, rapidement rejoint par des
membres de son équipe en hélicoptère. «Quelquefois il faut aller
très haut pour se rendre compte
combien nous sommes petits»,
avait déclaré le parachutiste peu
avant de s’élancer dans le vide.
L’Autrichien s’entraînait depuis cinq ans pour ce saut risqué.
Le plus grand danger pour lui était
de perdre le contrôle et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance
qui aurait pu s’avérer fatale. La solidité de sa combinaison pressurisée était également essentielle.
Deux sauts préparatoires
Dans le cadre de sa préparation, Felix Baumgartner avait déjà
effectué avec succès deux sauts
à haute altitude, à 21 800 mètres
et 29 600 mètres. La mission Red
Bull Stratos, forte d’une équipe de
100 personnes, espérait également, avec ce saut, contribuer à la
recherche médicale en matière
aéronautique, pour les astronautes et les éventuels futurs touristes de l’espace.
Victime des aléas de la météo
à Roswell, où se tient l’expérience,
Felix Baumgartner avait dû repousser trois fois cette semaine sa
tentative, notamment mardi,
quand le départ avait été annulé
au tout dernier moment à cause
du vent. Hier, le ballon a d’ailleurs
décollé avec plus de trois heures
de retard par rapport au planning
initial, toujours en raison du vent.
La tentative a été suivie en direct sur le site internet de la mission, grâce à plus de 35 caméras
au sol et dans les airs, dont certaines attachées à la combinaison
du parachutiste. Plus de 7 millions
d’internautes ont aussi suivi ce
saut extrême sur le site YouTube.
Ce saut historique a coïncidé
avec le 65e anniversaire du jour où
le pilote américain Chuck Yaeger
a franchi pour la première fois le
mur du son en avion. ATS/AFP
1/2prix
289e JOUR
Lundi 15 octobre
Granini
Sainte Thérèse d’Avila, morte en 1582.
Jus de fruits
Divers arômes
Evian
Ga 4, 22 ... Si le Christ nous a libérés, c’est
pour que nous soyons vraiment libres.
Alors tenez bon, et ne reprenez pas les
chaînes de votre ancien esclavage.
Le prénom du jour: Thérèse
Les Thérèse sont énergiques jusqu’à
la violence.
Un jour sans vin
est comme
un jour
sans soleil
Ils sont nés un 15 octobre:
> Friedrich Nietzsche, philosophe allemand (1844-1900);
> François Silvant, humoriste suisse
(1949-2007);
> Carlo Janka, skieur alpin suisse (1986).
La citation du jour:
«Ah! tout est bien qui n’a pas de fin.»
Jules Laforgue
Grand Metral
75cl 2011
15.90
11.50
Offresvalablesdanslalimitedesstocksdisponibles.
Groupe ALLOBOISSONS
6x100cl
8.
3.
Humagne,
Cornalin,
Pinot Noir
Salquenen
Actions
du25.9au29.9.2012
Le dicton météorologique:
A la Sainte-Aurélie, les semailles sont finies.
5.85
95
6x150cl
Matran-Centre • Bulle • Centre La Tour
Fendant
Dame de Sion
70cl
11.80
10.50
16.80
40
Senza Parole
Rouge
Rosé
75cl
Jus de Pomme Box 5lt
artisanal
Sans agent
conservateur
10.50
8.50
1/2prix
Heineken
Boîtes
9.50
7.50
12x50cl
21.80
10.90
www.ahg-cars.ch
Quadri
499.–
LA DERNIÈRE
Imprimerie Saint-Paul
Contrôle de qualité
Bandeau
sous Météo
54 x 55 mm
Imprimerie Saint-Paul
Bandeau dernière
page de couverture
288 x 15 mm
Quadri (1 semaine)
1 300.–
288 x 108 mm
Quadri (1 mois)
4 200.–
Quadri
2 950.–
LA LIBERTÉ
LUNDI 27 AOÛT 2012
LA MÉTÉO
Max. 23°
Min.
Bâle
Zurich
0°
4000
6h45 Lever
17h36
sud-ouest Lever
faible Coucher 20h20 Coucher 2h00
OUVERT
LE DIMANCHE
22°
SITUATION GÉNÉRALE: Les hautes pressions sont de retour avec
une progressive hausse des températures.
Entrée par porte principale
23°
POUR TOUTE LA SUISSE: Temps ensoleillé après disparition
Pérolles Centre de 16h à 19h
Berne
Coire
Fribourg
HIER À 16H
24°
23°
Amsterdam
Athènes
Belgrade
Berlin
Bruxelles
Budapest
Copenhague
Francfort
Helsinki
Lisbonne
Moléson
14°
Sion
27°
Genève
10°
Nouveau dès le 2 septembre !
25°
25°
Neuchâtel
24°
800
400
8 ° Max. 14 °
PAKISTAN
Il va chercher une arme
après une collision
ZURICH
Pavés bas 1re page
de couverture
Lausanne
Min.
La santé de la jeune
Il saute à la vitesse du son fille
blessée par les
EN BREF
FORCENÉ
Un mort dans un incendie
A partir de CHF 13‘390.-
VENDREDI
6 ° Max. 15 °
jusqu’au 31 octobre 2012
Contrôle de qualité
26°
Min.
OFFRE ANNIVERSAIRE
Un homme âgé de 47 ans a perdu la vie
samedi soir à Zurich dans l’incendie de son
appartement. La victime vivait seule, a précisé
la police zurichoise hier dans un communiqué.
Selon les premiers éléments de l’enquête, un
acte criminel peut être exclu. ATS
New Chevrolet Spark
nous sommes normalement fidèles à la pizzeria d’en dessous. Mon mari va donc chercher les pizzas en faisant bien
attention de ne pas être pris en flagrant délit de trahison
par notre pizzaiolo habituel. Il revient avec deux énormes
cartons. Couteau et fourchette en main, salive au coin de
la bouche, j’ouvre le carton et aperçois... une pizza à peine
plus grosse qu’un DVD! Finalement, ce sera salade, brochette et mini pizza en entrée. Quelle offre! Plus jamais je
ne serai infidèle à mon pizzaiolo! CR
JEUDI
4 ° Max. 13 °
Min.
Un homme de 62 ans est allé chercher une arme
après une collision qui a provoqué des dégâts
matériels vendredi à Dornach (SO). Il a appuyé sur
la détente, mais l’arme était déchargée. Après une
vive résistance, le forcené a pu être maîtrisé par la
police qui a dû faire usage de spray au poivre. C’est
une collision latérale entre une voiture et une
camionnette qui a mis le feu aux poudres. Personne n’a été blessé dans cet incident. ATS
PUBLICITÉ
PLAGE DE VIE
La tentation de la nouvelle pizza
L’autre soir, j’avais prévu de faire un souper léger: salade
avec brochette de poulet. En rentrant à la maison, je
tombe sur une pub dans la boîte aux lettres. Une nouvelle
pizzeria en ville vante une offre d’enfer: deux pizzas pour
emporter à 14 francs chacune avec en prime une bonne
bouteille de rouge. Mon mari et moi, fatigués et affamés
après une longue journée de travail, ne pouvons résister.
Au diable les bonnes résolutions, la salade attendra à
demain! Et ce, malgré un petit sentiment de culpabilité car
1200
800
Il a pourtant subi un coup de frein, hier,
sur le front du tabagisme passif. Mais
davantage qu’à la préservation du fédéralisme, l’initiative de la Ligue pulmonaire doit sans doute son échec au sentiment qu’il ne faut pas pousser le bouchon trop loin sur le comptoir. La loi fédérale en vigueur depuis mai 2010 fait
déjà ses preuves. Qu’une majorité de
cantons ait opté pour des pratiques plus
restrictives, entraînant par là des régimes à géométrie variable, n’empêche
apparemment personne de respirer. Du
coup, sur fond de musique fédérale,
c’est le fédéralisme qui reprend une
bouffée d’air frais.
Le canton de Fribourg
en manque de locaux
2
12
26
38
39
CHARLES ELLENA-A
Forum lecteurs
PMU
Cinéma
Radio-Télévision
Jeux et mots croisés
1600
1200
Ce glissement de nouvelles compétences
vers Berne pourrait être contagieux:
pourquoi la promotion de la musique et
non celle des beaux-arts, par exemple? Le
recours à la Confédération étant le seul
garant d’une stricte égalité de traitement
dans ce pays, le mouvement vers l’uniformisation pourrait être infini.
VOTATIONS FÉDÉRALES • Les règles en son côté, l’initiative «Sécurité du logement à la
vigueur contre la fumée passive suffisent. Hier, retraite» a été rejetée par 52,6%, mais elle a fait
le peuple suisse a soufflé à une majorité de deux un meilleur score qu’attendu. Quant à l’article
contre un l’initiative populaire de la Ligue pul- constitutionnel sur l’encouragement de la mumonaire qui voulait interdire partout en Suisse sique, il est plébiscité avec 72,7% de oui. La par> 3/4/10/11/20
les fumoirs et les établissements fumeurs. De ticipation a atteint 42%.
BILAN OBAMA
SOMMAIRE
2000
1600
MERCREDI
2 ° Max. 11 °
Cuisines
Électroménager
Peu de contestation frontale à la douce
harmonie qui a accompagné l’enfantement de cet article constitutionnel. Sans
vouloir jouer la dissonance, observons
pourtant que ce nouveau devoir confié
à la Confédération n’entraînera ni un
chamboulement des programmes scolaires ni une ruée vers les écoles musicales. Sa mise en musique, dans la loi
d’application, révélera les limites – financières d’abord – du chef d’orchestre fédéral. Même si les cantons seront associés
aux décisions, c’est une part de leurs prérogatives qu’ils cèderont à l’Etat fédéral.
Or, jusqu’ici, là où il y a eu volonté politique – comme à Fribourg – l’accès à la
formation musicale a été démocratisé.
Match nul, balle
au centre
2500
2500
2000
MARDI
Min.
7°
33 °
13 °
22 °
25 °
27 °
16 °
28 °
22 °
38 °
RÉGIONS
RÉGIONS
ÉDITORIAL
Musique fédérale,
fumée cantonale...
LOUIS RUFFIEUX
Trois en-cas démocratiques, peu d’appétit
des citoyens, sauf là où un plat cantonal
consistant relevait le menu: que restera-til de ce dimanche de votations fédérales?
La confirmation de pratiques cantonales
différentes pour protéger les non-fumeurs
et le déroulé d’un tapis rouge pour l’entrée
de la formation musicale dans la Constitution fédérale. Bim, badaboum, alléluia! La
musique adoucit les mœurs.
Montréal
New Delhi
New York
Pékin
Rio de Janeiro
Singapour
Sydney
Tel Aviv
Tokyo
Tunis
La Liberté - Sources ATS, MétéoSuisse
La Liberté - Sources ATS, MétéoSuisse
JA 1700 Fribourg 1
36
Local +
National
Lugano
26°
des éventuelles grisailles matinales. Fort redoux en montagne.
EUROPE
15 ° Londres
35 ° Madrid
34 ° Moscou
20 ° Nice
19 ° Oslo
24 ° Paris
18 ° Prague
18 ° Rome
18 ° Varsovie
26 ° Vienne
19 °
31 °
19 °
28 °
14 °
23 °
22 °
29 °
21 °
17 °
MONDE
Alger
Buenos Aires
Le Caire
Hong Kong
Istanbul
Lagos
Los Angeles
Manille
Mexico
Miami
31 °
5°
35 °
31 °
30 °
25 °
18 °
28 °
18 °
26 °
Montréal
New Delhi
New York
Pékin
Rio de Janeiro
Singapour
Sydney
Tel Aviv
Tokyo
Tunis
22 °
29 °
21 °
26 °
26 °
28 °
13 °
31 °
29 °
35 °
LA LIBERTÉ
1600
1200
800
JEUDI
VENDREDI
Min. 17 ° Max. 25 °
Min. 14 ° Max. 22 °
400
Vue-des-Alpes
19 °
Estavayer Payerne
25 °
25 °
Fribourg Bulle
23 ° 23 °
Moléson
14 °
Les Diablerets
5°
«Je sais que j’ai
fait le bon choix»
ARIANE GIGON, ZURICH
Vous trouvez cette annonce un peu plate?
Et pourtant, elle est lue par 103 000 lectrices et lecteurs.
EN BREF
GENÈVE
Piste criminelle privilégiée
pour une mort mystérieuse
Une jeune Ethiopienne de douze ans qui avait disparu depuis jeudi soir a été retrouvée morte vendredi soir à son domicile, a annoncé hier la police
genevoise. Celle-ci avait dans un premier temps
publié un avis de disparition avant de le révoquer.
La piste criminelle est désormais privilégiée. Les
circonstances de son décès n’étant pas clairement
établies, une enquête a été ouverte et confiée aux
inspecteurs de la police judiciaire. ATS
JAPON
Un typhon très violent
L’île japonaise d’Okinawa et les îles avoisinantes étaient touchées hier par le typhon
Bolaven, le plus violent depuis des années.
Quatre personnes ont été blessées, ont indiqué
les autorités d’Okinawa. Environ 30000 foyers
ont été privés d’électricité dansla zone. Les
vents atteignaient une vitesse de 180 km/h
près de l’œil du typhon, avec des rafales pouvant atteindre les 250 km/h. A une telle puissance, les voitures peuvent être retournées, a
souligné la chaîne NHK. SIPA
Source: MACH Basic 2012-1
Caisse unique: Alain Berset
est pour un contre-projet
un contre-projet à l’initiative «Pour une caisse-maladie publique».
Cabinets: vers un moratoire?
PRÉSIDENCE DE L’UMP
Copé est candidat
Jean-François Copé a confirmé hier qu’il
était candidat à la présidence de l’UMP
dans un discours qui ressemblait davantage
à celui d’un prétendant à la présidence de la
République. SIPA
L’initiative populaire «Pour une caisse-maladie
publique» prévoit la création d’une institution nationale d’assurance-maladie unique avec des
agences cantonales qui établiront les primes et les
encaisseront. La gauche, les syndicats, des associations de défense des patients et de consommateurs
l’ont lancée pour mettre fin à ce qu’ils estiment une
fausse concurrence entre les 80 caisses privées actuelles. La votation pourrait avoir lieu en 2014.
Alain Berset, qui s’est exprimé hier soir sur la RTS,
n’a pas précisé quand son texte serait proposé
au Conseil fédéral. ALAIN WICHT-A
En 2007, les Suisses avaient déjà été appelés à se
prononcer sur un système de caisse unique et l’initiative avait été clairement balayée par 71,2% des
votants. L’ancien projet incluait des cotisations dépendantes du revenu, une exigence dont il n’est
plus question cette fois-ci.
Par ailleurs, face à l’afflux de médecins étrangers notamment, Alain Berset dit être prêt à discuter du retour d’un moratoire des nouveaux cabinets
médicaux, mesure abandonnée par le parlement à
la fin de l’année dernière. «Il doit y avoir un
contrôle», a-t-il dit dans l’entretien accordé à «Mise
au Point». ATS
ZURICH
Tué d’un coup de sabot
Un cavalier de 51 ans a été tué d’un coup de
sabot de sa monture ce week-end à Wädenswil (ZH). C’est un automobiliste, qui venait de
mener sa fille au manège, qui l’a découvert
inconscient sur le sol. Il est décédé sur place
malgré les tentatives de réanimation, a précisé hier la police. Le coup de sabot lui avait
enfoncé la cage thoracique. SIPA
PULLY FOR NOISE
Affluence record
Le For Noise Festival devient un rendez-vous
rock incontournable. Malgré une météo des
plus humides, plus de 8000 personnes – un
record – ont fréquenté les concerts, la soirée
de samedi se jouant à guichets fermés, ont
indiqué hier les organisateurs. Cette année,
plus de 30 artistes suisses et internationaux se
sont produits sur scène durant trois jours. ATS
Contrôle de qualité
SUD DE LA FRANCE
Grosse mobilisation contre un incendie
Plus de 500 pompiers luttaient
hier contre un incendie qui, alimenté par un fort mistral, a déjà
ravagé 450 hectares de végétation autour d’Orgon, dans le sud
de la France. Le feu avait débuté
dans la nuit de samedi à dimanche sur le sommet d’une
crète, dans une zone de barres
rocheuses.
Hier à l’aube, un camping
voisin, accueillant 70 personnes,
a été évacué de manière préventive, ont dit les pompiers.
Un important panache de fumée noire au-dessus de la zone
de l’incendie était visible à plusieurs dizaines de kilomètres à la
ronde et des cendres étaient portées par le vent jusqu’au centre
de Marseille.
Le feu a été stoppé dans l’axe
du vent mais les 500 pompiers
continuaient eux de lutter sur ses
flancs. Après avoir brûlé des
zones de garrigue et de pinède,
l’incendie, dont l’origine reste inconnue, a atteint dans la journée
des terrains agricoles.
L’incendie a également touché
la commune voisine de Sénas, où
une habitation a été détruite en
zone agricole. Il était attisé par
un vent violent avec des rafales
de 70 à 90 km/h.
«Retrouver un métier qui a du sens.»
C’est la motivation avancée par les innombrables juristes, banquiers, mathématiciens ou psychologues se lançant
dans une nouvelle carrière: l’enseignement. Une nouvelle volée a commencé
sa formation la semaine passée dans les
Hautes écoles pédagogiques (HEP) alémaniques ayant mis en place cette nouvelle filière en 2011. Malgré une sélection très serrée, les candidats se pressent
au portillon. Les enseignants, d’abord
très critiques, ont un peu adouci leur jugement mais restent vigilants.
Dans l’espace de formation de la
Suisse du nord-ouest (regroupant les
deux Bâle, Argovie et Soleure), le nombre d’intéressés à la soirée d’information
de fin août a été si grand que l’événement a été divisé en deux, à Aarau et à
Soleure. Quelque 500 personnes ont
déjà envoyé un dossier pour commencer la formation à l’automne 2013, alors
que le délai court jusqu’à la fin de ce
mois, explique Martin Adam, porte-parole de l’espace de formation du nordouest.
Publicitas S.A.
Route du Petit-Moncor 1a, 1752 Villars-sur-Glâne
T 026 408 29 29, F 026 408 29 49
www.publicitas.ch/fribourg
ASSURANCE-MALADIE • Le conseiller fédéral socialiste envisage
Le conseiller fédéral socialiste Alain Berset envisage un contre-projet à l’initiative «Pour une
caisse-maladie publique», le texte déposé en mai
dernier par une coalition de gauche. Le ministre de
la Santé l’a évoqué hier soir dans l’émission de la
RTS «Mise au Point».
Le chef du Département fédéral de l’intérieur
(DFI) veut proposer au Conseil fédéral son contreprojet, mais il n’a pas précisé quand. Alain Berset
précise que son texte aura pour objectif de «garantir
un système transparent et compréhensible et qui
permette de corriger les problèmes identifiés ces
quinze dernières années dans le domaine» de la loi
sur l’assurance-maladie.
Il n’est toutefois pas entré dans les détails,
mais a affirmé vouloir étudier «plusieurs hypothèses», comme la séparation plus claire entre les
assurances de base et les assurances complémentaires. Le contre-projet «est le moyen approprié.
(...) Le travail est actuellement en cours», a encore
déclaré M. Berset.
Les effectifs devaient être
renforcés en fin de soirée par
des colonnes de sapeurs-pompiers de l’Hérault et de RhôneAlpes pour porter à 700 le nombre de pompiers mobilisés sur
ce foyer.
Les sapeurs-pompiers sont
dotés d’importants moyens aériens: sept Canadair, deux
Tracker, un avion Dash et deux
hélicoptères bombardiers d’eau.
Cet été, le sud-est de la
France a été relativement épargné par les incendies, comparé
au sud-ouest où plusieurs ont
sévi récemment.
ATS/AFP/REUTERS
ZOO DE COLOGNE
Un tigre se fait
la belle et tue
une gardienne
Un tigre s’est échappé ce week-end de son
enclos au zoo de Cologne, dans l’ouest de
l’Allemagne, tuant une gardienne avant d’être
abattu par le directeur de l’établissement, selon la police.
«Il apparaît que la porte (de l’enclos)
n’était pas fermée correctement», a déclaré
un porte-parole de la police.
Le fauve, un tigre de Sibérie âgé de quatre
ans, s’est glissé dans un bâtiment voisin servant de remise, dans une zone non ouverte au
public, où il a attaqué une gardienne âgée de
43 ans et l’a tuée. Le zoo a été évacué et une
unité d’intervention de la police a été envoyée
sur les lieux. Mais le directeur, Theo Pagel, a
abattu le tigre avant l’arrivée des policiers.
Moins de la moitié
des candidats est
retenue à Zurich
«Nous sommes préparés à ce genre de cas.
Je suis monté sur le toit (de la remise) et j’ai
tué le tigre» d’une balle de fusil de gros calibre, tirée à travers une lucarne, a expliqué
M. Pagel. SIPA
La Haute école pédagogique du
nord-ouest (FHNW) ne limite pas le
nombre de places. Quelque 160 personnes se sont lancées en 2011, 170 en
2012. A la HEP de Zurich, ils étaient 213
à être inscrits pour la rentrée, soit à peu
près le même nombre que l’année dernière. Les modules de formation durent
de 18 mois si la personne se concentre
sur les études uniquement et que son
précédent métier était proche de l’enseignement, à 3 ans si les étudiants se forment en cours d’emploi, indique Andrea
Widmer Graf, pro-rectrice adjointe.
Partout, le nombre d’intéressées
(65% à la HEP FHNW) reste supérieur à
celui des futurs pions masculins, mais
la proportion d’hommes est plus élevée que chez les jeunes futurs enseignants «réguliers», une évolution que
nombre de parents et de directrices et
directeurs d’écoles appellent de leurs
vœux. Près de la moitié (40%) ont entre
38 et 45 ans.
Les HEP de Suisse centrale et de
Berne offrent également une formation
spécifique, la Suisse romande pas en-
LE CARNET
240e JOUR
Lundi 27 août
Sainte Monique, morte en 387.
2 Th 1, 1…12 Que notre Dieu vous trouve
dignes de l’appel qu’il vous a adressé: par
sa puissance, qu’il vous donne d’accomplir
tout le bien que vous désirez.
Le prénom du jour: Monique
Les Monique sont des femmes énergiques
et méthodiques. Rien n’est laissé au hasard dans ce qu’elles font. Les autres les
respectent mais les craignent un peu.
Ils sont nés un 27 août:
> Georg Wilhelm Friedrich Hegel, philosophe allemand (1770-1831);
> Willam Christensen, danseur et chorégraphe américain (1902-2001).
Les cantons – et leurs HEP – ont répondu aux craintes en mettant en place
des sélections très serrées. Un peu
moins de la moitié des candidats est retenue à Zurich, à peine 30% à la HEP du
nord-ouest.
«On veut les meilleurs»
«Il ne s’agit pas seulement de pallier au manque d’enseignants», sou-
ligne Martin Adam. «Nous voulons les
meilleurs! Tests cognitifs, aptitude à
travailler en groupe, personnalité et
motivation: les tests vont très loin. Mais
nous connaissons un taux quasi nul
d’interruption en cours de formation,
en tout cas nettement inférieur aux autres formations de reconversion de
Suisse alémanique, ce qui prouve la
justesse de notre méthode.» Andrea
LA SUISSE ROMANDE SE PRÉPARE
«L’école a tout à gagner d’avoir dans son «staff»
de professeurs des personnes venant d’horizons
différents», affirme Pascale Marro, rectrice de la
Haute école pédagogique de Fribourg (HEP-PH FR).
La professeure explique qu’aucune formation spécifique n’est encore prête en Suisse romande.
«Nous allons dans un premier temps préparer le
cadre commun pour les admissions sur dossier et
pour la validation des acquis, avec pour objectif
une entrée en vigueur en 2013. Un groupe de travail
romand est en place, groupe qui se coordonnera
avec le groupe de travail suisse. La HEP-PH FR, en
collaboration avec la Direction de l’instruction
publique, de la culture et du sport (DICS), réfléchit
quant à elle à la mise en place d’une formation en
cours d’emploi, mais nous n’avons encore rien
décidé. Quelles que soient les options prises, les
«nouvelles» formations auront toujours les mêmes
exigences (nombre de crédits ECTS, contenu de
formation).» AGI
Widmer Graf confirme: «La décision de
se réorienter n’est pas prise à la légère.
Ces étudiants sont très motivés.»
Standards nationaux
En juillet dernier, la Conférence
suisses des directeurs cantonaux de
l’instruction publique (CDIP) a fixé des
règles communes minimales (les cantons peuvent aller plus loin) pour la reconversion dans l’enseignement: il faut
avoir 30 ans au minimum et une expérience professionnelle de trois ans au
moins. La maturité n’est pas obligatoire, mais un dossier attestant les aptitudes ou un examen complémentaire
seront, alors, exigés.
Pour Franziska Peterhans, secrétaire
centrale de l’association LCH, «les personnes se tournant vers l’enseignement
sur le tard sont les bienvenues, pour autant qu’elles remplissent les critères exigés. Les nouvelles formations ne doivent
en aucun cas cannibaliser la voie régulière de formation en exerçant un dumping sur le niveau.» I
PUBLICITÉ
PROMO VALABLE DU 24 AU 29 SEPTEMBRE
kg
Viande hachée de Bœuf
-22%
fraîche, bolo ou nature, 3 x 500 g
La citation du jour:
«Quand un diplomate dit oui, cela veut dire
peut-être; quand il dit peut-être, cela signifie non; et quand il dit non, ce n’est pas un
diplomate.»
H.L. Mencken
Dôle Blanche
Les Clagières
AOC 2011
MATRAN sortie autoroute
KG
KG
45.-
24.40
Pavé Météo
*
Filet de Bœuf
frais du pays/U.E.
41.6 X 75 CL
*
55.-
Filet de Saumon
Filet de Porc
frais du pays
Poulet frais
du pays, 800-1200 g
-25%
-43%
13.90
-24%
33.80
Quadri (1 mois)
Agé de 39 ans, l’Argovien Christoph
Schmid enseigne à 40% dans une
classe de quatrième année de la commune de Rohr. Jusqu’à l’an passé, il
était médiateur culturel. «Quand j’ai
annoncé à mes proches que je changeais de métier, beaucoup ont répondu
qu’ils me voyaient bien enseigner. Mais
certains ont insisté en me demandant
si j’étais sûr de mon choix… Après
11 ans passés à un poste cantonal où la
partie administrative prenait de plus
en plus d’importance, je voulais avoir
plus de contacts avec les gens. Durant
la première année de cours à la HEP du
nord-ouest, j’ai pu garder mon poste à
mi-temps. Depuis mi-août, j’ai une
classe de 4e année, avec une autre enseignante, dans la commune de Rohr.
»Le premier jour, j’ai été assez nerveux.
J’ai dit à mes élèves que je n’avais pas
terminé ma formation. J’enseigne l’allemand, les mathématiques, le sport et
les sciences naturelles. Le passage à la
pratique a confirmé que j’avais pris la
bonne décision. Mon salaire est évidemment plus bas, il y a beaucoup de
travail, mais ce sont des choses que
l’on sait avant de commencer.» AGI
Ancien médiateur culturel, l’Argovien Christoph Schmid a fait le grand saut l’an passé pour avoir plus de contacts avec les gens.
Il enseigne dans une classe de 4e année dans la commune de Rohr. ARGAUER ZEITUNG
core (voir ci-dessous). En 2010, lorsque
ces filières ont été annoncées pour répondre à la pénurie d’enseignants,
aiguë en Suisse alémanique, le syndicat des enseignants LCH a fait les gros
yeux et craint que «des formations
abrégées ne se fassent au détriment de
la qualité et qu’elles ne représentent
une discrimination par rapport aux
étudiants réguliers».
Le dicton météorologique:
«Qui pluie demande à Saint-Ebbon n’est
jamais laissé à l’abandon.»
Imprimerie Saint-Paul
45 x 35 mm
Quadri (1 semaine)
3
cette reconversion marche en Suisse alémanique. Une réponse à la pénurie d’enseignants.
2500
2000
MERCREDI
Min. 16 ° Max. 29 °
LE FAIT DU JOUR
MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012
RECONVERSION Ils sont juristes ou psychologues et se sont lancés dans l’enseignement. Malgré les difficultés,
Toujours plus de profs sur le tard
La Liberté - Sources ATS, MétéoSuisse
RÉGIONS
MARDI
Min. 15 ° Max. 28 °
*
Noix de Jambon fumée
env. 1.4 kg Suttero
Choucroute crue
Thurnen
Spätzli duo pack
Hilcona
Lait drink
avec peau, frais de Norvège
(sans peau: 15.90 / kg 26.80)
12.
KG
15.-
*
Gruyère doux portion
env. 500 gr
11.80
kg
17.20
920*
1490*
590*
1590*
265*
495*
995*
890*
1890*
-27% 22.*
-47% 1990
*
kg
8.60 -31%
kg
17.80
1 kg
3.40 -22%
2 x 1 kg
7.90 -37%
6 x 1.5 l
12.50 -20%
UHT
50
Pâtes Barilla
6 x 500 g
11.90 -25%
Heineken
24 x 25 cl
27.40 -31%
17 sortes
bière hollandaise
Valdepeñas Pata Negra
Tempranillo DO 2010
Vanish Oxi Action
Multi ou Power blanc
* Avec la carte Gourmands gratuite: plus de 1000 promotions, dès 100.- d’achats, sans minimum d’achats du lundi au jeudi.
6 x 75 cl
30.40
2.4 kg
38.-
Toutes nos actions sur www.aligro.ch
Bandeau page 3
900.–
2 900.–
288 x 108 mm
Quadri
3 500.–
La Liberté élargit son offre publicitaire.
Toute insertion print est automatiquement diffusée sur les canaux numériques.
Conditions
– Prix bruts valables pour toutes les éditions
normales en 2015.
– Ces tarifs ne comprennent pas
le choix d’un emplacement dans un cahier.
– Tous les prix s’entendent en francs suisses,
TVA en sus (8 %).
12
PRIX ET FORMATS
ANNONCES EN FRACTIONS DE PAGE (immobilier)
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
EN VITRINE
Offre réservée aux événements suivants :
Anniversaire d’entreprise (1re année puis de 5 ans en 5 ans),
inauguration, ouverture ou rénovation de commerce,
remise de prix, jubilé et félicitations pour la réussite d’examens
de collaborateurs.
NB
Quadri
Module A
93 x 128 mm
360.–
800.–
Module B
142 x 128 mm
490.–
930.–
Module C
191 x 128 mm
670.–
1 100.–
Important
– Le texte doit être composé dans un autre caractère
que celui utilisé pour la partie rédactionnelle.
– Le publireportage se compose d’un titre, d’un sous-titre
et d’une ou de plusieurs photos.
– Les logos ne sont pas autorisés.
– Le publireportage « En Vitrine » paraît dans la partie
rédactionnelle, surmonté d’une têtière « En Vitrine ».
– Les tarifs indiqués comprennent la livraison du texte
et des photos par l’annonceur.
Formats valables tous les jours de la semaine, sauf le mardi.
Les formats disponibles dans le MARDI IMMO sont les suivants:
½ page - 288 x 215 mm / ¼ page - 288 × 108 mm / page - 288 x 53 mm
Local
National
1/2 page
Local
National
1/4 page
142 x 433 ou 288 x 215 mm
142 x 215 ou 288 x 108 mm
Noir-blanc
2 300.–
2 500.–
Noir-blanc
1 150.–
1 250.–
Quadri
2 790.–
2 990.–
Quadri
1 400.–
1 500.–
1/3 page
1/8 page
288 x 138 mm
142 x 108 mm ou 288 x 53 mm
Noir-blanc
1 500.–
1 600.–
Noir-blanc
575.–
625.–
Quadri
1 800.–
1 900.–
Quadri
700.–
750.–
Conditions
– Prix bruts valables pour toutes les éditions normales en 2015.
– Tous les prix s’entendent en francs suisses, TVA en sus (8 %).
COIN DES SOUHAITS
1 module
54 x 75 mm (cumulable)
Junior page
Local +
National
Noir-blanc
80.–
1/16 page
171 x 258 mm
83 x 88 mm
Noir-blanc
1 700.–
1 900.–
Noir-blanc
290.–
325.–
Quadri
1 980.–
2 180.–
Quadri
465.–
525.–
Conditions
– Prix net valable pour toutes les éditions normales en 2015.
– Prix en francs suisses, TVA incluse.
La Liberté élargit son offre publicitaire.
Toute insertion print est automatiquement diffusée sur les canaux numériques.
13
PRIX ET FORMATS
PRIX D’INSERTIONS AU MM
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
DIVERS
Mitsubishi
Action d’automne
Production Théâtre des Osses
Bonus
Bonus
Leasing
Leasing
6’000.–
Novembre 03, 04, 08, 10, 11, 17, 18, 22, 24, 25
Décembre 08, 09, 13, 15, 16, 20, 22, 23
Pro
fite
z et
5’600.–
2.95%
Colt Super Jubilé
Billetterie 026 469 70 00 / www.theatreosses.ch
Ein DeAkku
für alle…
notre publicité
Conférence publique
Prothèse totale de genou assistée
par ordinateur :
gadget ou réel progrès ?
Colt Jubilé35
75 ch, vitres électr., verrouillage central,
garantie de 3 ans.
95 ch, Auto Stop&Go, 8 airbags, jantes alu, audio,
clim., rég. de vitesse, capt. de station., Bluetooth.
BEST OFFER, bonus inclus*
BEST OFFER, bonus inclus*
9’999.–
Bonus
Bonus
Leasing**
Leasing**
4’000.–
18’399.–
Service intégral
avec garantie
de satisfaction
Garantie petit prix
de 5 jours
Droit d’échange de 30 jours
Service rapide d’installation
et de livraison
Prolongations de garantie
Louez au lieu d’acheter
Service de réparations
rapide
Testez avant d’acheter
Nous n’avons pas le produit,
pas de souci
Analyse compétente du
besoin et excellent conseil
Tous les appareils en
comparaison directe
Infos et adresses:
0848 559 111
ou www.fust.ch
10’000.–
0.0%
ESTAVAYER-LE-LAC
Salle de la Prillaz
Vendredi 2 novembre 2012, à 20 heures
Testé et recommandé!
rou
lez
!
2.95%
Jeudi à 19h / Samedi à 18h / Dimanche à 16h
Les samedis et dimanches vous avez la possibilité
de voir «Salon Hugo, la lumière et l’ombre»
et «Marie Tudor» le même jour.
0.0%
Lavez parfaitement avec
et profitez doublement!
Séchoir Miele: la meilleure qualité
T 89-99 WP
• Tambour à structure alvéolaire • Programme de lissage
doux qui réduit l’effort au repassage • Top-Speed:
en 94 minutes au but No art. 218732
seul.
2699.–
Garantie
1. Economisez jusqu’à 30%
de produit de lavage!
2. Economisez jusqu’à 50%
d’énergie!
3. Fr. 200.- de rabais écologique
pour le set!
-40%
Très silencieux grâce aux faibles
bruits lors de son fonctionnement
5798.–
(Prix catalogue Fr. 359.–)
au lieu
ud
de
5998.–
5
5998
998.–
Dr Ivan-Philippe Larequi
Spécialiste FMH en chirurgie orthopédique
ASX Super Jubilé
Mercredi 7 novembre 2012
18h30 – 19h30
Outlander Navigator
117 ch, Auto Stop&Go, 9 airbags, clim., audio,
assist. au démarrage en côte. Aussi en 4x4.
DID 156 ch, 4x4, 7 sièges, boîte aut., navig.,cuir,
toit vitré coulis. Aussi avec moteur à essence.
BEST OFFER, bonus inclus*
BEST OFFER, bonus inclus*
24’999.–
46’999.–
Suivie d’un apéritif au restaurant Le Carré
VOTRE CADEAU
Un mètre ruban, longueur 8 m, à l’achat
d’une tronçonneuse. Jusqu’à épuisement du stock..
Bonnefontaine:
Aeby J. Daniel, Le Pafuet
Estavayer-le-lac:
Umatec Fenaco
Fribourg:
Centre Riesen SA
Fribourg:
Schafer Yves SA
Vallamand-Dessous: Beutler J. Daniel
Vuisternens-Romont: Sacco Farm SA
Rue Hans-Geiler 6 - 1700 Fribourg – 026 350 01 11
www.cliniquegenerale.ch
026 413 39 90
026 663 93 70
026 460 86 00
026 481 47 40
026 677 27 44
026 655 14 42
Répertoire des concessionnaires sur www.mitsubishi-motors.ch
*Validité: du 1.10 au 31.12.2012 à l‘achat/immatriculation d‘un véhicule neuf Mitsubishi de stock/dans la limite des stocks disponibles, chez un partenaire Mitsubishi officiel. Tous les prix Best Offer sont nets, TVA et bonus inclus. Leasing: réduction bonus
CHF 500.-- (Colt), resp. CHF 1’000.– (ASX, Outlander). **Leasing 0.0%: valable seulement chez un concessionnaire participant.
AVIS DE BRUIT
Marie Tudor
Victor Hugo
Jugement au test
Fust:
La nouvelle tour de lavage
Miele se distingue par son
séchoir à pompe à chaleur
incroyablement économique
et silencieux et son tout
nouveau lave-linge avec
dosage automatique de la
poudre et du liquide à lessive.
Résultat:
Avec le lave-linge Miele AutoDos et le séchoir adéquat,
vous pouvez économiser
jusqu‘à 30% de produit
de lavage et jusqu‘à 50%
d‘énergie!
P:S.: Et avec un seul remplissage de produit à lessive,
vous pouvez laver votre linge
jusqu‘à 6 mois!
Grande salle
Vendredi 2 novembre 2012 à 20 heures
MAGNIFIQUE LOTO
1 x Fr. 1000.–
Se recommande: le Club d’échecs de Bulle
Fr. 6250.- de lots en bons d’achat
Carte fidélité – JACKPOT 25 x Fr. 30.- – LotOptic
Abonnement à Fr. 9.- pour 25 séries
1 carton gratuit pour 5 séries
Bus gratuit: Moudon (gare): 18h05 - Lucens (poste): 18h15
Villeneuve (café): 18h20 - Granges-Md (Raiffeisen) 18h25
Payerne (gare): 18h45 – Fétigny (café): 18h50
Se recommande: Ski-Club «La Godille»
Exclusivité
PORSEL
SALLE POLYVALENTE
GRAND LOTO
MAGNIFIQUE PAVILLON DE LOTS (valeur Fr. 6000.–)
Lia
Evolution
avec
ses cartes
+ flashs
0901 270 720
Fr. 2.70/min
depuis le
réseau fixe
CORMINBOEUF
Vendredi à 20h / Samedi à 20h45 / Dimanche à 18h45
FANTASTIQUE LOTO RAPIDE
Jackpot progressif - 25 séries
Fr. 8’250.- de lots en espèces et en bons
036-684302
25 x Fr. 40.-
25 x Fr. 60.-
20 x Fr. 100.-
5 x Fr. 500.-
Abonnement Fr. 10.- (11ème abonnement gratuit)
Série spéciale, Volant: Fr. 3.- pour 5 séries "Loto crié au sac"
Fr. 100.– OFFERTS!!!
ATTENTION! ATTENTION!
Le fonctionnement optimal du réseau ferroviaire suisse
exige un entretien et un renouvellement permanent.
pour votre voiture à la casse.
Démontage de chaudières à prix exceptionnels!
Nous venons la chercher rapidement
et nous vous payons cash!
Travail de qualité
pratiqué par des professionnels compétents et sérieux
% 076 335 30 30
catalogu
e.ch
asarin
(Régimes matrimoniaux, sans le droit du divorce,
successions, droits réels et droit commercial)
156 pages
13 x 21 cm
Fr. 29.–
ISBN 978-2-88355-155-8
DONNEZ DE L’ÉCLAT À VOS COULEURS
Annonces noir-blanc
Annonces quadrichromie1
min. 40 mm
1.33
1.43
min. 100 mm
2.23
Immobilier noir-blanc2
2.55
min. 40 mm
1.33
1.43
min. 100 mm
2.01
2.18
min. 40 mm
1.56
1.65
min. 100 mm
2.54
2.61
Prochaine consultation: 5 novembre 2012.
Coût de la consultation (20 minutes): Fr. 20.–.
p.a. La Chambre fribourgeoise des notaires
017-027193
Aujourd’hui à Vincennes, Prix Barbara
(trot attelé, réunion IV, course 2, 2100 mètres, départ à 20h20)
LE JUGE ET LES MINEURS
National
par mm
017-028049
Tous les premiers lundis de chaque mois, au NH Fribourg
Hôtel, Grand-Places 14, à Fribourg, de 17 à 19 heures.
CFF SA
Infrastructure – Maintenance
MICHEL LACHAT
Le juge Michel Lachat nous invite à entrer avec lui
dans le monde clos de la justice des mineurs. Il convie
le lecteur, en compagnie de Micheline Repond,
enseignante et médiatrice scolaire, qui l’a accompagné
dans une série d’entretiens, à partager ses interrogations
autour des questions liées à la différence, à l’autorité,
à la norme. Il montre que chaque adulte peut être un tuteur
de résilience pour un jeune, s’il a la capacité d’être ferme
sans jamais le priver de l’amour vital qui doit le nourrir
pour grandir.
% 079 406 59 37
PERMANENCE JURIDIQUE
DES NOTAIRES
Des nuisances sont à craindre plus particulièrement
durant les nuits :
En collaboration avec les entreprises privées engagées
sur le chantier, nous mettrons tout en œuvre pour
réduire autant que possible ces nuisances.
Micheline Repond
Déplacement + devis gratuits
028-716954
En raison de la densité du trafic ferroviaire diurne et
d’impératifs techniques, certains de ces travaux doivent
être réalisés
de nuit. Il n’est pas exclu que des machines
relativement bruyantes soient engagées dans cette
opération.
05/06 et 07/08 novembre 2012
e sur
notre
www.l
Tout
Travaux de nuit en gare de Grolley
(direction Givisiez)
Des travaux seront entrepris prochainement près de
chez vous.
Les samedis et dimanches vous avez la possibilité
de voir «Salon Hugo, la lumière et l’ombre»
et «Marie Tudor» le même jour.
Billetterie 026 469 70 00 / www.theatreosses.ch
Local
par mm
Salle communale
Vendredi 2 novembre 2012, à 20 heures
Se recommande : FC Corminboeuf, les actifs et juniors
Novembre 03, 04, 09, 10, 11, 16, 17, 18, 23, 24, 25
Décembre 07, 08, 09, 14, 15, 16, 21, 22, 23 + 31 à 19h
Regroupement des publicités
sur une même page
Jambons, plats de viande, de fromages,
bons d’achat de Fr. 150.– / Fr. 100.– / Fr. 70.– / Fr. 50.–
Série royale valeur Fr. 600.–
Abonnement: Fr. 10.– pour 20 séries
Tableau électronique
Bingo valeur Fr. 500.–
Se recommande: Club sportif de la vallée du Flon
017-028011
petit prix
Le multi-talent de Miele
W 59-99 AutoDos
• Tiroir à produit de lessive autonettoyant
• Programme «lissage vapeur» réduit de moitié le temps
de repassage • Humidité résiduelle très en profondeur
grâce aux 1600 t/min• Tambour particulièrement doux avec
effet alvéolaire No art. 218202
Les CFF entretiennent leur réseau
Production Théâtre des Osses
ANNONCE
Vendredi 2 novembre 2012, à 20 heures
jusqu’à 30%
Economisez
avec
de lessive
de produit
e
automatiqu
le dosage
3299.–
Garantie
Abonnement: Fr. 10.– / 6 pour Fr. 50.–
Volant: Fr. 3.– pour 5 séries
Fr. 8500.– de lots en espèces et en bons
Quines: 25 x Fr. 50.–
Doubles quines: 25 x Fr. 70.–
Cartons: 15 x Fr. 100.– 5 x Fr. 200.– 4 x Fr. 500.–
Chaque loto, jackpot à Fr. 1000.–
et des bons pour une pizza offerts par l’Hôtel-de-Ville
Les montants supérieurs à Fr. 50.– sont donnés en cartes cadeaux
Système de contrôle Lotoptic, grand écran
Ouverture des caisses à 18 h 30
ez
200.–
seul.
Vendredi 2 novembre 2012, à 20 heures
25 séries
(Jackpot 25 x Fr. 20.–)
Economis
En partenariat avec:
BROC
Hôtel-de-Ville
SUPER LOTO RAPIDE
Valeur des lots: Fr. 6500.–
MENIERES
petit prix
Prix du set seul.
Fr. 269.–
SUPER LOTO
Prix du carton: Fr. 9.– pour 25 séries
Un carton gratuit pour les séries 10, 11 et 12
Transport gratuit: Payerne (gare) 18 h 30 – Cugy (Hôtel de la
Gare) 18 h 40 – Montet (Lion-d’Or) 18 h 45 – Frasses (arrêt tpf)
18 h 50 – Estavayer-le-Lac (navette en ville) dès 19 h
Se recommande: Photo-Club Estavayer-le-Lac
017-027909
017-028243
Salon Hugo,
la lumière et l’ombre
No
Cheval
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
Quinto Poterie
Rubis De Carsi
Rose Love
Rubis Pierre
Quid Du Rib
Quamicoere Le Fol
Renardo Bello
Rodgers
Quel Chef
Quintillus
Quita America
Rêveuse De Joudes
Résistal
Qualista Du Bocage
Ramsès Du Prieur
Radio Star
Rufy
Radieux De Crennes
Distance
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
Driver
J. Dubois
A. Barrier
E. Raffin
T. Duvaldestin
S. Hardy
D. Locqueneux
C. Bigeon
F. Nivard
M. Abrivard
A. Lamy
R. Coueffin
A. Laurent
JM Bazire
LA Martin
M. Bézier
P. Levesque
P. Vercruysse
E. Szirmay
Entraîneur
Cote
JPh Dubois
JP Marmion
H. Houel
R. Jaffrelot
S. Hardy
Y. Hallais
C. Bigeon
MP Marie
FM Andrieu
B. Marie
R. Coueffin
A. Laurent
JM Bazire
LA Martin
M. Bézier
A. Gougeon
YJ Le Bezvoet
E. Szirmay
8/1
7/1
17/1
9/1
12/1
23/1
10/1
6/1
7/1
14/1
18/1
20/1
5/1
30/1
40/1
68/1
21/1
11/1
Perf.
2a5a2a
2a1aDa
0a6a6a
3a4a2a
Da3aDa
9a0a7a
0a2a4a
3a0a0a
2a1a4a
6aDa2a
0a4a7a
6a6a7a
2aDa5a
0aDaDa
DaDaDa
Dm0aRm
5a5a6a
1a3a3a
Notre opinion: 9 – Il est peut-être le cheval à battre. 1 – Un excellent engagement. 13 – C’est du Bazire.
7 – On le dit extrêmement rusé. 2 – Sa place est sur le podium. 18 – Mieux vaut s’en méfier aussi.
8 – Pour le pilotage de Nivard. 5 – Il n’est pas de tous les jours.
Remplaçants: 4 – Il s’élancera à une place idéale. 3 – Il peut aussi jouer un rôle.
Notre jeu:
9*- 1*- 13*- 7 - 2 - 18 - 8 - 5 (*Bases)
Coup de poker: 5
Au 2/4: 9 - 1
Au tiercé pour 16 fr.: 9 - X - 1
Le gros lot:
9 - 1 - 4 - 3 - 8 - 5 - 13 - 7
Les rapports
Hier à Saint-Cloud, Prix de Dormans
(non partant: 13)
Tiercé: 1 - 15 - 11
Quarté+: 1 - 15 - 11 - 6
Quinté+: 1 - 15 - 11 - 6 - 3
Rapport pour 1 franc:
Tiercé dans l’ordre: Fr. 1186.50
Dans un ordre différent: Fr. 237.30/54.70
Rapport pour 1,50 franc:
Quarté+ dans l’ordre: Fr. 10 356.30
Dans un ordre différent: Fr. 761.40
Trio/Bonus: Fr. 74.85
Rapport pour 2,50 francs:
Quinté+ dans l’ordre: Fr. 122 880.–
Dans un ordre différent: Fr. 1024.–
Bonus 4: Fr. 100.–
Bonus 4 sur 5: Fr. 36.35
Bonus 3: Fr. 24.25
Rapport pour 5 francs (2 sur 4): Fr. 66.50/12.–
Immobilier quadrichromie1/2
Offre d’emploi noir-blanc2
Offre d’emploi quadrichromie1/2
Ces tarifs ne donnent pas droit à l’exclusivité
de la couleur sur une page.
2
Pour les annonces en quadrichromie, se reporter
aux rendez-vous hebdomadaires, tarifs préférentiels.
1
Conditions
– Prix bruts valables pour toutes les éditions
normales en 2015.
– Ces tarifs ne comprennent pas le choix d’un
emplacement dans un cahier ou l’exclusivité
de la couleur sur une page.
– Tous les prix s’entendent en francs suisses,
TVA en sus (8 %).
Les publireportages doivent être traités comme une annonce.
Les tarifs usuels s’appliquent.
Important
– Le texte doit être composé dans un autre caractère
que celui utilisé pour la partie rédactionnelle.
– Si possible avec un encolonnement différent.
– Mention « publireportage » en haut à gauche.
La Liberté élargit son offre publicitaire.
Toute insertion print est automatiquement diffusée sur les canaux numériques.
14
PRIX ET FORMATS
PRIX D’INSERTIONS AU MM
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
RÉCLAME
SOUS-TEXTE
Sur une page rédactionnelle
Local
par mm
National
par mm
1re page de cahier à choix
min. 1/60 R ; 2, 3, 4, 5/40 R,
max. 300 mm, quadrichromie
6.82
7.83
Intérieur de cahier à choix
min. 1/20 R, max. 5/220 R, noir-blanc
4.20
5.21
min. 1/20 R, max. 5/220 R, quadrichromie
5.80
6.81
Conditions
– Prix bruts valables pour toutes les éditions normales en 2015.
– Ces tarifs ne comprennent pas le choix d’un emplacement
dans un cahier ou l’exclusivité de la couleur sur une page.
– Tous les prix s’entendent en francs suisses, TVA en sus (8 %).
La Liberté élargit son offre publicitaire.
Toute insertion print est automatiquement diffusée sur les canaux numériques.
min. 10/90 mm, max 10/220 mm,
noir-blanc
1.73
1.87
min. 10/90 mm, max 10/220 mm,
quadrichromie
2.85
3.22
AVIS MORTUAIRE
Local
par mm
National
par mm
1.23
1.23
Annonce en noir/blanc
Colonnes paires uniquement.
Tarif identique pour une parution
en tirage normal ou augmenté
15
PRIX ET FORMATS
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
RENDEZ-VOUS HEBDOMADAIRES
LUNDI EMPLOI
noir-blanc
min.
40 mm
quadrichromie
MARDI IMMO
noir-blanc
quadrichromie
min. 40 mm
colonnes
paires
fractions de page
E-COMMERCE
Local
par mm
National
par mm
1.56
1.65
2.06
2.25
Local
par mm
National
par mm
1.33
1.43
2.01
2.18
voir tarifs page 12
PAGE JAUNE
Parution en simultané dans La Gruyère chaque mardi et jeudi.
Petites annones à la ligne
Privé
Commercial
Mini, 40 caractères/ligne
10.–
19.–
Star, 34 caractères/ligne
19.–
29.–
– Le format minimum est de deux lignes.
– Les annonces commerciales sont autorisées
à condition de l’application du tarif commercial.
– Les annonces immobilières et les offres d’emploi
commerciales ainsi que les sous-chiffres ne sont pas autorisés.
PAVÉS PAGE JAUNE
noir-blanc ou quadrichromie
Local
par mm
National
par mm
5.21
5.21
– Format minimum : 1 col. 35 / Format maximum : 1 col. 60
Conditions
– Prix bruts valables pour toutes les éditions normales en 2015.
– Tous les prix s’entendent en francs suisses, TVA en sus (8 %).
Comment ça fonctionne ?
Chaque semaine, FRDEALS
vous propose une sélection
de bonnes affaires (“deals”)
dans le canton de Fribourg
et dans la Broye avec des
rabais allant jusqu’à 75% !
Les nouveaux deals sont
publiés chaque semaine
dans La Liberté, La Gruyère
et sur frdeals.ch
Chaque deal est limité en
nombre et dans le temps.
Ne laissez pas filer une promotion exceptionnelle.
Sélectionnez l’offre qui vous
convient et achetez simplement votre bon en ligne.
Le paiement s’effectue
par carte de crédit ou par
Postfinance.
Imprimez votre bon, prenez
rendez-vous si nécessaire
et faites valoir votre bon
chez notre commerçant
partenaire.
Partagez avec vos amis
pour qu’ils puissent en
profiter également!
Vos avantages en tant que partenaire
Gagnez
de nouveaux clients
Développez
votre notoriété
Pas d’investissements
FRDEALS est le moyen le
plus rapide de gagner de
nouveaux clients locaux
intéressés par vos produits
ou services.
Votre offre est mise en
avant dans La Liberté et/
ou La Gruyère, sur le web,
les réseaux sociaux et dans
notre newsletter.
Vous atteignez une cible de
150 000 clients potentiels.
Les frais de parution presse
sont rapidement couverts
par les revenus générés par
la vente de deals.
Vous n’avez pas d’argent
à sortir.
Intéressé à proposer un deal? [email protected]
La Liberté élargit son offre publicitaire.
Toute insertion print est automatiquement diffusée sur les canaux numériques.
16
PRIX ET FORMATS
ENCARTS PUBLICITAIRES
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
PRIX D’ENCARTAGE ET DE DIFFUSION
Parution
1 à 25 g
26 à 50 g
51 à 75 g
76 à 100 g
Local
8 100.–
11 000.–
14 500.–
18 500.–
National
9 100.–
12 000.–
15 500.–
19 500.–
Nombre
41 500 pour les éditions normales
d’exemplaires 67 500 pour les tirages augmentés
à livrer
et suppléments spéciaux
Plus de 100 gr, tarifs sur demande
Délai
15 jours ouvrables
de réservation
PRIX DE PRODUCTION (à titre d’exemple)
PRODUITS STANDARDS POUR ENCARTS Prix valables pour 2015 sous réserve de modifications des prix
des matières premières. PDF remis par le client. Impression en quadri
recto/verso. Les papiers couchés peuvent être brillant ou mi-mat.
< 25 G
45 000 ex.
lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi
+/– 1 000 ex.
A4 plié A5, couché 115 g
2 710.–
33.–
8 pages A4, couché 90 g
7 873.–
142.–
Dépliant 3 volets 115 x 210 mm, couché 150 g
3 634.–
51.–
16 pages A5, couché 115 g
8 167.–
145.–
16 pages A4, couché 90 g
11 698.–
227.–
20 pages 210 x 270 mm, couché 115 g
16 661.–
311.–
24 pages A4, couché 90 g
17 310.–
328.–
24 pages A4, couché 115 g
18 977.–
367.–
32 pages 220 x 310 mm, offset 80 g
20 831.–
413.–
Délai
de livraison
Au moins 2 jours avant – au maximum 4 jours –
ouvrables avant la date d’encartage, du mardi au
jeudi de 7 h 30 à 16 h
Adresse
de livrasion
DZB Druckzentrum Bern AG, Encart dans La Liberté,
Halle de déchargement Expedition, Zentweg 7, 3006 Bern
Bulletin
de livraison
Le bulletin de livraison comporte les informations
suivantes:
· Fournisseur et date de la livraison
· Nom ou titre de la parution
·D
ate de parution ou numéro (split / région etc.)
·D
ésignation précise et nom exact de l’encart
· Tirage total / exemplaires par palette / nombre de
palettes
·C
haque palette possède une numérotation en
continu (1 sur 8 / 2 sur 8 etc.)
· L ivraison comportant plusieurs sortes d’encarts
- différencier chaque sorte.
Echantillons
15 jours avant la parution, faire parvenir à media f, Sabine
Vallélian: 10 justificatifs de l’encart définitif ou les données
techniques comme: grammage, format, nombre de feuilles
ou pages, etc.
Contraintes
techniques
Tous les détails sur les contraintes techniques figurent
sur le site www.media-f.ch dans le document
«Recommandations techniques et remseignements
généraux ».
< 50 G
< 75 G
< 100 G
Nos délégués commerciaux se tiennent volontiers à votre disposition
pour toute question complémentaire ou demande de prix.
17
CONDITIONS D’INSERTION
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
SUPPLÉMENTS DIVERS
Emplacements prescrits ou date fixe
RABAIS
DE RÉPÉTITION 20 % sur le brut
Supplément sous-chiffre
50.–
RABAIS CONTRAT
Les contrats rabais en francs ne sont valables que pour les insertions
d’un seul annonceur pendant une période de 12 mois.
Les rabais octroyés ne sont pas cumulables avec les rabais de répétition.
LocalNational
2 150.–
2 %
96 500.–
16 %
4 300.–
2 %
183 000.–
16 %
4 300.–
3 %
118 000.–
18 %
6 600.–
3 %
224 000.–
17 %
6 400.–
4 %
134 500.–
19 %
8 900.–
4 %
280 000.–
18 %
8 500.–
5 %
161 000.–
20 %
11 200.–
5 %
356 000.–
20 %
10 500.–
7 %
214 000.–
21 %
22 500.–
7 %
458 000.–
22 %
16 000.–
8 %
270 000.–
22 %
33 500.–
8 %
560 000.–
25 %
21 500.–
9 %
430 000.–
23 %
45 000.–
9 %
31 500.–
10 %
535 000.–
24 %
56 000.–
10 %
43 000.–
11 %
665 000.–
25 %
83 500.–
11 %
54 000.–
12 %
800 000.–
26 %
112 000.–
13 %
74 500.–
14 %
905 000.–
27 %
142 500.–
14 %
Le rabais sur chiffre d’affaires ne s’applique pas pour les avis mortuaires,
les avis financiers et statuaires, En Vitrine, le Coin des souhaits, les bandeaux
et pavés météo, les suppléments divers.
6 x =
5 %
13 x =
10 %
26 x =
15 %
52 x =
20 %
Valable uniquement pour les ordres
fermes (possibilité de changer le texte)
et pour les emplacement suivants :
Pavés 1re page de couverture,
pavés Page Jaune, bandeaux Der.
COMMISSION-CONSEIL
Une commission de 5 %, sur le prix net
(annonces et encarts), est octroyée
pour les commandes passées
par une agence de publicité
ou média reconnue par media f.
La commission-conseil ne s’applique
pas pour les annonces immobilières,
les offres d’emploi, les avis mortuaires,
les avis officiels, les avis financiers,
statuaires et politiques.
18
DONNÉES TECHNIQUES
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
FORMATS DES COLONNES
MIROIR DE PAGE : 288 X 433 mm = 4 400 mm
Colonnes
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Annonces
25
54
83
112
142
171
200
230
–
288
Réclames
44
93
142
191
240
–
–
–
–
–
Annonces de plus de 400 mm de haut : facturation de la hauteur totale = 440 mm
MIROIR PANORAMIQUE : 608 X 433 mm = 9 680 mm
Colonnes
Panoramique
14
15
16
17
18
19
20
21
22
374
403
432
462
492
520
548
–
608
Format minimum : 374 x 80 mm
TRANSMISSION D’ANNONCES
DONNÉES NUMÉRIQUES POUR LA PRODUCTION D’ANNONCES
SPÉCIFICATIONS D’IMPRESSION
Impression en quadrichromie sur rotative offset
(sans séchage) selon norme ISO 12647-3 :2005. Papier journal
standard 42 g/m2 – Linéature de trame : 54 l/cm (137 lpi)
– Encrage maximal : 240 % Engraissement (à 50 %) du point
de trame : 26 % avec tolérance de +/- 3 % (tons tramés visibles
entre 3 % et 90 %)
TRAITEMENT D’IMAGES
CRÉATION D’ANNONCES
Fichiers
Photoshop aux formats psd, tif ou jpeg
Nous sommes à votre disposition pour la création de votre annonce.
Sur la base de votre briefing complet, un graphiste est à votre disposition
pour réaliser votre visuel. Devis, délais de production et informations
complémentaires par tél. au 026 426 42 42 ou directement à [email protected]
Espaces
couleur
CMJN (cyan-magenta-jaune-noir) /
Niveaux de gris / Bitmap (trait)
Résolutions
200 dpi pour les images CMJN
ou en niveaux de gris
1200 dpi pour les images bitmap (trait)
Profil de
séparation
ISOnewspaper26v4 pour les images
en CMJN / ISOnewspaper26v4_gr
pour les images en niveaux de gris
Les profils de séparation sont téléchargeables
sur le site : www.wan-ifra.org
Remarques
Tout autre profil de séparation ne permet pas
une restitution des images adaptée à
l’impression journal. Une différence de résultat
importante peut survenir et devra être
acceptée par l’annonceur
COMPOSITION D’UNE ANNONCE SIMPLE
CRÉATION ET COMPOSITION D’UNE ANNONCE
Travaux
Composition simple :
texte ou texte + logo
Travaux
Travail créatif,
recherche graphique
Briefing fourni
par l’annonceur
Coûts
Gratuit
Coûts
Se renseigner auprès de
media f. Nous établissons
volontiers un devis sur la
base de vos besoins
A fournir
Logo au format jpeg et texte au format Word
19
DONNÉES TECHNIQUES
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
TRAITEMENT DES TONS DIRECTS (PANTONE)
Les tons directs doivent être préalablement convertis
en CMJN par l’annonceur à l’aide du profil de séparation
ci-dessus, afin d’anticiper au mieux leur rendu en quadrichromie sur papier journal. Les fichiers comportant
encore des tons directs seront convertis automatiquement.
Une différence de résultat importante peut survenir
et devra être acceptée par l’annonceur.
FICHIERS PDF POUR ANNONCES PRÊTES À L’EMPLOI
Fichiers
PDF en version 1.3 à la norme PDF/X-1a:2001
Espace couleur CMJN (pas de RVB), polices incorporées
ou vectorisées, transparences aplaties
Remarque
Les paramètres d’export et de contrôle à la norme
PDF/X-1a:2001 peuvent être téléchargés sur le site:
www.pdfx-ready.ch
Des informations complémentaires y sont disponibles
pour la compréhension des procédures
Epreuve
Sur papier journal ou avec simulation représentative
de ce type de papier
FICHIERS NATIFS POUR ANNONCES PARTIELLEMENT COMPOSÉES
Mise en pages
Fichiers Adobe InDesign ou QuarkXPress
Textes bruts
Fichiers au format .doc ou .docx,
issus de Microsoft Word ou traitements
de texte équivalents
Images
Fournies séparément ou incorporées
dans le fichier de mise en pages
Polices
Fournies séparément ou vectorisées
dans le fichier de mise en pages
Remarque
Images et polices peuvent être réunies
automatiquement grâce aux fonctions
d’assemblage des programmes
de mise en pages
Compression
Epreuve
Compresser le dossier résultant
de l’assemblage au format .zip,
afin d’optimiser sa transmission
Sortie imprimante pour contrôle
du respect de la mise en forme
TRANSMISSION
E-mail
[email protected] ou directement à l’adresse de votre
délégué commercial
Fichiers
volumineux
Pour la transmission de fichiers supérieurs à 10 Mo,
veuillez utiliser l’adresse http://transfert.media-f.ch
Support de
données
Clé USB ou CD envoyé à: media f sa, bd de Pérolles 38,
Case postale 221, 1705 Fribourg
Indications
Donneur d’ordre, expéditeur, numéro de téléphone
Titre choisi, rubrique, date de parution, format d’annonce et concernant
CONTRÔLE À LA RÉCEPTION DES DONNÉES
Un contrôle des fichiers fournis est effectué et le fournisseur
des données contacté si celles-ci ne correspondent pas aux critères
de qualité définis
20
COMBINAISON PUBLICITAIRE
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
CROSS-MÉDIA
media f propose des solutions sur mesure
dont la vocation est d’apporter au client
une réponse globale la plus ajustée
et la plus différenciante que nous puissions
lui faire au cœur des médias.
La valeur ajoutée du cross-média
chez media f
Romandie Combi est la combinaison publicitaire des titres
régionaux de Suisse romande de l’axe nord-sud,
incluant les titres suivants :
FACILITER
Un seul interlocuteur qui coordonne
la mise en place de vos campagnes à travers
les différents médias sélectionnés.
OPTIMISER
Nos spécialistes recherchent les meilleures
combinaisons afin de garantir plus de
proximité, de cohérence et d’interaction entre
les marques, les médias et leurs audiences.
SÉCURISER
Engager la responsabilité de media f
sur le bon déroulement des opérations
jusqu’au bilan final.
Nos délégués commerciaux sont
à votre disposition pour établir une offre
sans engagement.
Informations supplémentaires et offres
sur www.media-f.ch
Avec un taux de couverture de 50 %
en Suisse romande, Romandie Combi
vous offre une présence de qualité
dans les titres locaux, vous permettant
une relation de proximité avec votre cible.
Tarifs 2015
Retrouvez les tarifs et conditions d’insertion
de la combinaison Romandie Combi
sur www.roc.ch.
Nos délégués commerciaux sont
à votre disposition pour établir une offre
sans engagement.
21
LALIBERTE.CH
TARIFICATION ONLINE
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
PERFORMANCES
MÉDIA 2014
FORMATS STANDARDS
Leader dans le canton
de Fribourg pour la publicité
en ligne
2014
Local
pour 30 000 affichages
2013 Evolution
Visiteurs
uniques
136 000
84 000
+ 62%
Visites
mensuelles
557 851
313 495
+ 78%
Pages vues
mensuelles 5 094 260 1 162 058
+ 338%
Source : Net-Metrix-Audit
Nos spécialistes
sont à votre disposition
pour établir une offre sans
engagement par courriel à
[email protected]
Maxiboard/
Leaderboard
Run of site
Fr. 950.–
National
(CPM)
Homepage
Run of site
Fr. 50.–
Fr. 40.–
Homepage
Run of site
Fr. 50.–
Fr. 40.–
Homepage
Run of site
Fr. 45.–
Fr. 35.–
994 x 118 pixels Maxiboard
728 x 90 pixels Leaderboard
Max. 70 ko
Sticky Skyscraper
Run of site
Fr. 950.–
245 x 600 pixel Maxiskyscraper
160 x 600 pixels Skyscraper
Max. 70 ko
Rectangle
Run of site
300 x 250 pixels
Max. 70 ko
Fr. 850.–
22
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
FORMATS MOBILES
Bannière mobile: 320 x 100 pixels
Diffusion sur l’App Android et Iphone ainsi que
sur la verison mobile du site web.
Splashscreen: 320 x 480 pixels
Diffusion sur l’App Android et Iphone.
LALIBERTE.CH
TARIFICATION ONLINE
FORMATS SPÉCIAUX
Tarif local et national (CPM)
Expandable
Maxiboard/
Wideboard
Homepage
Run of site
994 x 118 / 728 x 90
Ouvert : max. 994 x 560 pixels
Max. 120 ko
Ouverture au survol de la souris
Fermeture au retrait de la souris
Conseils et offre personnalisés sur demande.
Expandable Sticky Homepage
Skyscraper
Run of site
Données techniques
– Bannières au format gif, jpeg, png, html ou flash.
– Les bannières flash doivent comporter un clicktag.
Fr. 65.–
Fr. 50.–
245 x 600 / 160 x 600 pixels
Ouverture : max: 800 x 600 pixels
Max. 120 ko
Ouverture au survol de la souris
Fermeture au retrait de la souris
Conditions
– Le CA online ne peut pas être ajouté sur le contrat
print.
– Lors d’une combinaison avec le print, l’annonceur
bénéficie de 50 % de rabais sur le tarif online, non
cumulable avec le contrat journal.
– La commission-conseil pour les agences de
communication reconnues est de 5 %.
– Prix bruts valables en 2015. Tous les prix s’entendent
en francs suisses, TVA en sus (8 %).
Fr. 65.–
Fr. 50.–
Expandable
Rectangle
Homepage
Run of site
Fr. 60.–
Fr. 45.–
300 x 250 pixels
Ouverture max: 400 x 400 pixels
Max. 120 ko
Ouverture au survol de la souris
Fermeture au retrait de la souris
Autres formats et ciblages disponibles sur demande
23
CONDITIONS GÉNÉRALES
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
Conditions générales de vente pour les annonces et autres insertions spéciales
dans les médias du groupe Saint-Paul
1. CHAMP D’APPLICATION
Les présentes conditions générales de vente (CGV) régissent les relations
contractuelles entre l’annonceur ou l’intermédiaire publicitaire mandaté par lui
(dans la mesure où cet intermédiaire agit en son propre nom et pour son propre
compte) (ci-après le « donneur d’ordre ») et le groupe Saint-Paul (ci-après « l’éditeur ») pour les annonces insérées dans un journal de l’éditeur ainsi que les
formes d’insertion spéciale telles qu’encarts libres, brochés ou échantillons collés ou non collés etc. Le donneur d’ordre accepte expressément que l’éditeur
puisse diffuser les annonces également par l’intermédiaire de services en ligne.
2. PUBLICATION DES ANNONCES
2.1. Ordres d’insertion, modifications et suspension d’annonces
Les ordres, la modification et la suspension d’annonces doivent nous être transmis par écrit. Les modifications et suspensions peuvent être effectuées sans frais
jusqu’à l’échéance du délai de remise des annonces. Les frais occasionnés
pour les éléments d’impression déjà traités seront facturés. Les reprographies et
lithographies produites par le centre d’impression restent la propriété de celui-ci.
L’éditeur n’assume aucune responsabilité en cas d’erreurs résultant de transmissions téléphoniques ou de la mauvaise qualité des télécopies transmises. L’éditeur se réserve le droit de refuser des ordres d’insertion du fait de leur contenu
ou de leur forme technique.
2.2. Refus de publication par l’éditeur
L’éditeur se réserve le droit de refuser des ordres d’insertion d’annonces sans
être tenu de justifier ce refus.
2.3. Responsabilité du contenu des annonces
Le donneur d’ordre est seul responsable du contenu d’une annonce. La responsabilité du donneur d’ordre pourra être engagée si des tiers élèvent des prétentions contre l’éditeur pour quelque motif juridique que ce soit (notamment pour
atteinte à la personnalité, concurrence déloyale, violation de droits d’auteur, de
marque ou d’autres droits de protection etc.), y compris pour les frais d’avocat
et les frais de justice qui en résulteraient.
Le donneur d’ordre est responsable du respect des dispositions légales en
vigueur et des règles de la Commission Suisse pour la Loyauté. Il remboursera à
l’éditeur l’ensemble des frais, y compris les frais de procédure et d’avocat, que
celui-ci serait tenu d’engager dans le cadre de droits de réponse ou d’autres
conflits judiciaires résultant de son annonce. L’éditeur est autorisé à reconnaître
les prétentions qu’il juge recevables et à en facturer les frais au donneur d’ordre.
Si des échantillons sont joints à un organe de publication, la responsabilité du
donneur d’ordre en cas de défauts est engagée pour tous les dommages qui
en résulteraient, tant à l’égard de l’éditeur qu’à l’égard de tiers.
2.4. Dates de parution / emplacements
L’éditeur se réserve en principe un droit de décalage concernant la date de
parution et l’emplacement d’une annonce. Dans la mesure du possible, il est
tenu compte des souhaits d’emplacement. Les garanties d’emplacements
donnent lieu aux frais supplémentaires prévus. En cas de perturbations de l’activité ou dans les cas de force majeure, la parution d’une annonce peut être
annulée ou décalée sans préavis.
2.5. Mise en page des annonces
Les annonces doivent être clairement signalées comme telles par l’éditeur, par
exemple par un en-tête. Lorsqu’il s’agit de publireportages, la police de base, le
titre et le logo de l’organe de publication respectif ne doivent pas être utilisés.
Les ordres d’insertion relatifs à des formes spéciales telles que les les encarts, etc.
n’engagent l’éditeur qu’après présentation d’un modèle et son approbation.
2.6. Réclamations
En cas d’impression totalement ou partiellement illisible, erronée ou incomplète
des annonces, le donneur d’ordre est en droit de réclamer une réduction du prix
ou une annonce de remplacement dont le coût ne doit pas dépasser celui de
l’annonce incriminée. L’éditeur décline formellement toute responsabilité plus
étendue. Les réclamations doivent être formulées dans un délai maximum de
10 jours ouvrables à compter de la date de facture.
3. CONTRATS
Conformément aux tarifs en vigueur, des accords de rabais pour une durée de
12 mois peuvent être conclus pour un volume défini par le donneur d’ordre
(chiffre d’affaires ou répétition). A cet effet, les tarifs de l’organe de publication
respectif sont applicables. Les rabais sont toujours calculés en référence à la
valeur publicitaire, et non aux coûts techniques ou de distribution.
3.1. Durée des contrats
Les contrats (en fonction du chiffre d’affaires ou du volume) impliquent la parution des annonces dans un délai de 12 mois après la conclusion du contrat. Si la
première annonce paraît au plus tard le 14 d’un mois donné, le contrat se termine
à l’issue du mois précédent de l’année suivante. Si la première annonce paraît à
partir du 15 d’un mois, le contrat se termine à la fin du même mois de l’année
24
CONDITIONS GÉNÉRALES
LA LIBERTÉ • 2015 • www.media-f.ch
suivante. Tout contrat ne porte en principe que sur les annonces d’un seul donneur d’ordre. Le donneur d’ordre devra communiquer à l’éditeur par écrit le
volume de facturation souhaité du contrat et le début de la durée de celui-ci.
5. DIVERS
5.1. Modifications des présentes conditions générales de vente
L’éditeur se réserve le droit de modifier ces conditions générales de vente. Les
modifications entrent immédiatement en vigueur, également pour les ordres
3.2. Remboursement / facturation ultérieure
Lorsque le volume de facturation du contrat atteint un seuil de contrat supérieur, en cours.
le donneur d’ordre est en droit d’obtenir le rabais correspondant. La différence est
restituée au donneur d’ordre à l’échéance du contrat. Si le volume convenu n’est 5.2. Conservation des données d’impression
pas atteint, la différence sera facturée ultérieurement, conformément aux niveaux L’obligation de conservation des documents d’impression se termine un mois
après la parution de l’annonce. Les documents d’impression ne sont pas restitués.
de contrat/de rabais fixés dans la documentation relative aux annonces.
4. PRIX DE BASE
Les prix, frais supplémentaires et rabais stipulés dans la documentation relative
aux annonces sont appliqués à tous les donneurs d’ordres conformément aux
directives standard de l’éditeur. Les intermédiaires publicitaires tels que les
agences de communication et de publicité sont tenus de respecter les prix et
conditions d’insertion en vigueur dans leurs devis, contrats et décomptes établis
à l’attention de leurs clients. L’éditeur se réserve le droit de modifier ses prix d’insertion. Une fois entrée en vigueur, la modification est également valable pour
les ordres en cours.
4.1. Commission de conseil
Les ordres d’insertion passés par les agences de publicité et de communication
autorisées à percevoir des commissions donnent droit à une commission de
conseil sur le montant net de facturation. Seules les agences agréées par l’éditeur sont autorisées à percevoir des commissions. La commission de conseil
s’élève à 5 % pour les annonces dans toutes les publications.
4.2. Taxe sur la valeur ajoutée
Tous les prix d’insertion s’entendent T.V.A. en sus. Pour les factures établies au
nom de sociétés étrangères, aucune T.V.A. suisse n’est due.
4.3. Délai de paiement
Le délai de paiement est de 30 jours à compter de la date de facture. Si le paiement doit être encaissé par voie judiciaire (procédure de recouvrement, action
en justice), le débiteur perd tout droit aux rabais convenus.
4.4. Paiement anticipé
L’éditeur est autorisé à tout moment à demander un paiement anticipé.
5.3. Droit applicable et for
Le présent contrat entre le donneur d’ordre et l’éditeur est soumis au droit suisse.
Le for exclusif est à Fribourg.
Chaque matin, La Liberté est attendue et lue
avec attention par plus de 102'000 lecteurs*
majoritairement fribourgeois. La crédibilité
et la variété de son contenu garantissent
à chaque message publicitaire un impact
au meilleur rapport qualité & prix.
Source: MACH Basic 2014-2
Nos délégués commerciaux sont à votre écoute :
Lionel Auzet
Sandra Maurer
Johnny Roh
Sandra Zobbi
Fanny Perroud-Murith
Carine Hedfi-Bugnon
tél. 079 457 32 17
tél. 079 815 35 32
tél. 079 401 42 15
tél. 079 527 73 37
tél. 026 426 42 61
tél. 079 852 11 96
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
En 2014 La Liberté a vu son tirage à nouveau
progresser pour atteindre 39'828 exemplaires*.
Plus de 90 % en sont de fidèles abonnés.
Un gage de qualité garantissant à chaque
message publicitaire un impact au meilleur
rapport qualité & prix.
Photo de couverture : © olly - Fotolia.com
Source: REMP 2014
DANS LE CANTON DE FRIBOURG ET LA ZE 15 (y.c. la Broye vaudoise)
media f sa
Tél. 026 426 42 42
Bd de Pérolles 38
Fax 026 426 42 43
CP 221
[email protected]
1705 Fribourg
www.media-f.ch
HORS CANTON DE FRIBOURG ET ZE 15
Via le réseau Publicitas sur le marché Suisse
www.publicitas.ch/fribourg

Documents pareils