Passion des montres 1,2,75,76.indd

Commentaires

Transcription

Passion des montres 1,2,75,76.indd
montres
PASSION DES
Exclusif :
la nouvelle Radiomir 1940
Minute Repeater Panerai
Magazine gratuit du 14 mai 2016 distribué avec
M
Jean Perini
Edito
Nouvelles rencontres
Dans le monde de l’horlogerie, les foires
et les expositions jouent un rôle important depuis qu’elles sont devenues des
lieux d’échange pincontournables pour
la diffusion et la commercialisation des
marchandises. Mais elles peuvent s’avérer
également importantes pour la diffusion de
l’innovation et la rencontre des créativités
et des idées nouvelles.
C’est à Bâle en 1917 qu’a eu lieu la première ‘ Foire Suisse d’Echantillons ’. Elle deviendra en 1913 la ‘ Foire
Suisse d’Horlogerie ’ et s’adjoindra la bijouterie, quarante ans plus tard. En 1986, elle s’ouvrira aux exposants
extra-européens, anticipation du futur Baselworld, qui a attiré cette année plus de 150.000 visiteurs. Mais, en
1990, Alain Dominique Perrin, alors patron de Cartier et numéro deux du groupe Richemont, pousse un de ces
‘ coups de gueule ’ qui lui étaient familiers : ‘ A Bâle, on mange mal, on dort mal et c’est devenu indigne de
mes clients ! ’ Le bouillant patron va emmener les marques du groupe et quelques indépendants à quitter
Bâle pour Genève, dans un cadre ‘ digne de l’industrie du luxe ! ’ Cette année, ce Salon International de la
Haute Horlogerie ( SIHH ) a accueilli sur 40.000 m2, 15.000 professionnels pour découvrir les nouveautés de 15
marques prestigieuses. Ce sont les principales nouveautés de ces deux rencontres que nous vous présentons
dans ce numéro. Mais, cette année aussi, le SIHH a franchi un pas de plus dans l’univers de la Haute Horlogerie,
en accueillant dans son nouveau ‘ Carré des Horlogers ’ neuf créateurs artisans indépendants qui, jusqu’ici
à Bâle, étaient laissés sous la tente ! Nous vous les présenterons plus largement dans notre édition d’octobre
prochain. Ce ‘ nouveau souffle ’ a reçu un tel accueil qu’on nous annonce qu’ils seront une quinzaine en 2017
aux côtés de nouvelles grandes marques ! Décidément, aujourd’hui comme hier, l’esprit de convivialité de la
Cité de Calvin fait bon ménage avec l’excellence de la mesure du temps.
RÉ DAC TE UR E N C H E F
00.03 I édito
The Longines RailRoad
UN HOMMAGE À L’AVENTURE DU RAIL
L’entreprise horlogère suisse Longines puise une nouvelle fois dans son héritage aux multiples facettes et met en
lumière sa longue tradition de concepteur de montres de chemin de fer. Inspirée d’un garde-temps des années 1960,
The Longines RailRoad en reprend l’esthétique sobre et typée, ainsi que les caractéristiques techniques.
La ponctualité conditionne l’essor d’un service ferroviaire sûr
et fiable. Dans cette optique, un garde-temps précis et de qualité constitue un équipement incontournable. Aussi, l’expertise
horlogère de la marque au sablier ailé lui a rapidement permis
de gagner les faveurs de nombreuses compagnies de chemin de fer internationales. Longines met ainsi son nom et son
expérience au service de l’aventure du rail et, au début du XXe
siècle, elle équipe les employés de nombreuses compagnies,
notamment en Roumanie, Serbie, Perse, Italie, Chili, Canada,
Etats-Unis, Turquie ou encore Chine, séduits par les caractéristiques techniques remarquables des garde-temps Longines.
The Longines RailRoad s’inspire d’un modèle développé dans
les années 1960 qui devait satisfaire à des exigences précises
en matière d’esthétique, de qualité et de précision pour pouvoir équiper les cheminots et porter la mention «RR» (pour
Rail Road) que l’on retrouve sur le cadran actuel et celui d’origine. L’indication complémentaire «280», faisant référence
au calibre qui animait alors le modèle original, a été substituée sur le cadran de la réédition par l’inscription «888» en
lien avec le mouvement qui donne vie à cette nouvelle pièce.
The Longines RailRoad reprend l’esthétique sobre et caractéristique des montres de chemin de fer. Le boîtier en acier d’un
diamètre de 40 mm renferme un calibre automatique L888.2
d’une grande fiabilité, produit exclusivement pour Longines.
Assurant une excellente lisibilité, le cadran bombé blanc laqué
poli arbore un tour d’heure composé de grands chiffres arabes
noirs – dont un 0 à la place du 12 – et d’une échelle 24 heures
subtilement rehaussés par des aiguilles noires laquées brillantes. Une minuterie parfait la lecture du temps. Le fond de ce
modèle présente une gravure finement travaillée qui s’inspire
des décorations originales de montres de poche destinées à
des services de chemin de fer dans les années 1920. Un élégant
bracelet en alligator noir apporte une touche de raffinement
supplémentaire à ce modèle.
Calibre
Mouvement mécanique à remontage
automatique / Calibre L888.2 (ETA A31.L01)
11½ lignes, 21 rubis, 25’200 alternances par
heure / Réserve de marche de 64 heures
Fonctions
Heures, minutes et secondes
Boîtier
Rond, 40 mm, acier / Fond vissé
Gravure inspirée des décorations originales
de montres de poche destinées à des
compagnies de chemin de fer dans les
années 1920 sur le fond / Glace saphir box
avec traitement anti-reflet multicouches
Etanchéité
Jusqu’à 3 bar (30 mètres)
Cadran
Blanc laqué poli, 24 chiffres arabes noirs peints
Aiguilles
Noires laquées brillantes
Bracelet
Alligator noir avec bouclette
www.chanel.com
N°01
The genuine classic
with hand-wound movement
1249,– €
www.meistersinger.net
M
Sommaire
mai 2016
Nos coups
de cœur
2016
Chronos : les
valeurs sûres et
les outsiders
14
18
Panerai :
20 ans de
succès
Chanel :
dans la cour
des grands
Vers
une nouvelle
horlogerie
26
30
34
Drive
de Cartier et
les montres
‘ Coussin ’
Heures
du monde
40
Grands
fonds
56
Grands
classiques
Montres
dames
64
68
60 50
Prouesses
artistiques
Hommage à
Magritte
74
72
Rédacteur
en
chef :
Jean
Perini
Téléphone :
0032
4
343
50
50
E-mail :
[email protected]
Collaborateurs : J-Ph. Arm, V. Davaux, M. Jeannot et A-S. Leurquin Graphisme : Michèle Gérard Téléphone : 0032 2 225 54 07
E-mail : [email protected] Coordination & Régie publicitaire : Rossel Advertising, Nicolas Ansotte Téléphone : 0032 2
225 55 86. E-mail : [email protected] Éditeur Responsable : Patrick Hurbain, 100 rue Royale, 1000 Bruxelles Impression :
Remy-Roto En Cover : montre Radiomir 1940 minute Repeater Carillon Tourbillon GMT de l’Officine Panerai.
00.13 I sommaire
M
Nos coups
de cœur 2016
Partenaire depuis 2015 de la société
Carroll Shelby Inc., BAUME & MERCIER
honore l’esprit d’endurance incarné par
Carroll Shelby avec une nouvelle série de
chronographes lancée en édition limitée.
Ils s’inspirent de l’une des Cobra les plus
victorieuses de toute l’histoire : CSX2128,
le roadster de course 289, construit pour
se mesurer aux 12 heures de Sebring de
1963. Concourant sous le numéro 15,
cette Cobra va réaliser le rêve de gloire de
Carroll Shelby. La seconde édition de cette
collection a été présentée à Bâle cette
année. Son visage rappelle le tableau
de bord emblématique de la Cobra. Le
mouvement est automatique (Valjoux
FF53) dans un boîtier en acier de 44 mm,
étanche à 50 mètres. Réserve de marche
de 48 heures.
Imaginée par Pierre JACQUET-DROZ au
Au Baselworld, PEQUIGNET a intégré
XVIII siècle, la Grande Seconde n’a
simultanément deux nouvelles
jamais cessé de se réinventer. Avec cette
complications à la version originelle de
création, les artisans de la maison revisitent
son calibre Royal : l’UTC 24h (autrefois
cette fois l’esthétique du 8, en décentrant
appelé GMT) et l’indicateur jour/nuit.
la seconde tout en enveloppant
C’est à ce jour, la seule pièce existante
les deux anneaux enlacés d’une aura
avec double fuseaux UTC et triple saut
de mystère. Présentée pour la première
instantané de son calendrier complet.
fois dans un écrin en acier de 43 mm,
Le calibre Royal a rapidement imposé de
la Grande Seconde Décentrée consacre
nouveaux standards horlogers, notamment
l’intensité du noir avec un cadran en
une réserve de marche de 88 heures, soit
onix minutieusement découpé et poli.
presque quatre jours. Pequignet a ainsi
Mouvement automatique 68 heures de
été l’une des premières maisons à poser
réserve de marche, boîtier acier 45 mm.
la grande réserve de marche comme un
e
standard. Le boîtier de 42 mm est en acier
étanche jusque 100 mètres. Mouvement
automatique dans les 2 sens.
00.14 I coups de cœur
On les définit comme des attirances fortes et soudaines pour quelqu’un ou quelque
chose ! On dit que notre cœur s’agite brusquement lorsqu’on en prend connaissance.
On dit encore qu’un véritable coup de cœur ne se commande pas et qu’il est
habituellement fortuit. On dit ,enfin, qu’il n’est pas toujours raisonnable et qu’après
réflexion, il laisse souvent des regrets. Peu importe : lorsqu’il s’agit de montres, nous
sommes convenus avec Nietzche que ‘ attaquer la passion à la racine, c’est attaquer
la vie à la racine ’ !
Depuis trois ans, la manufacture horlogère
suisse de luxe IWC Schaffhausen s’inspire
pour ses éditions spéciales du thème du
Petit Prince. IWC rend ainsi hommage à l’un
des livres les plus vendus de l’histoire de la
littérature, écrit par Antoine de Saint-Exupéry,
écrivain, pilote et aventurier légendaire.
Cette année, la Grande Montre d’Aviateur
Calendrier Annuel Edition « Le Petit Prince »
réunit merveilleusement ces deux univers que
constituent l’aviation et l’écriture, la technique
et la poésie. Elle est proposée dans une
élégante édition spéciale dotée d’un boîtier en
or rouge et limitée à 250 exemplaires.
Grâce à la puissance de ses deux barillets, le
calibre de manufacture IWC 52850 assure le
C’est l’une des collections les plus emblé-
couple maximum requis pour entraîner les trois
En 2014, BELL & ROSS s’est lancé dans
matiques de VACHERON CONSTANTIN !
disques d’affichage du calendrier annuel. Les
une chevauchée mécanique avec
La ligne ‘ Overseas ’ connaît une nouvelle
barillets fournissent également assez d’énergie
le duo BR 03 B-Rocket. Aujourd’hui,
jeunesse en 2016, tout en conservant
pour assurer une réserve de marche d’une
l’horloger se glisse derrière le volant
ses fameuses lunettes à six pans et sa
semaine après remontage complet.
d’un concept car avec les deux BR 03
couronne carrelée dont la découpe
AeroGT. Ces incursions ont déjà donné
évoque la croix de Malte, emblème
naissance à une moto rétro-futuriste
de la manufacture. Au dos de la montre,
et un concept car avant-gardiste.
le fond vissé révèle une masse oscillante
Quel sera le prochain terrain de jeu
armée d’une rose des vents, symbole
qu’explorera la maison horlogère,
universel indiquant aux voyageurs,
férue d’aviation ? Réponse d’ici peu…
les points cardinaux. Chacun
paraît-il ! Bruno Belamich, le directeur
des nouveaux modèles est certifié
créatif de la marque, a d’abord conçu
du Poinçon de Genève.
en images de synthèse un projet
d’automobile de très grand sport.
00.15 I coups de cœur
Ce fut probablement l’une des nouveautés de BaselWorld 2016 qui a
recueilli le maximum de louanges. La ‘ Seamster Planet Ocean 600 M ’
d’OMEGA dispose, en effet, de pas mal d’atouts : le mariage de l’or et
de la céramique couleur chocolat, sur la lunette de ‘ Caragold ’ pour les
chiffres et les index, le bracelet cuir doublé de caoutchouc… et, surtout, les
performances et la précision du nouveau calibre 8801 Master Chronometer.
Bref : une montre qui plonge jusque 600 mètres, grâce à l’étanchéité d’un
boîtier de 39,5 mm… et tous les attributs de la séduction.
Après avoir lancé l’année dernière la première Horological
Smartwatch suisse, animée par Motion X®, FREDERIQUE CONSTANT
s’attaque à un nouveau domaine de perfection mécanique : le
quantième perpétuel, qui affichera la date précise chaque jour de
votre vie pendant un siècle, sans interruption. Produite et assemblée
dans les ateliers de Plan-les-Ouates, la Manufacture Quantième
Perpétuel est animée par le calibre des heures et des minutes ainsi
que celle du quantième perpétuel. Elle ne mesure que 6,7 mm
d’épaisseur, et dispose d’une réserve de marche de 38 heures.
Boîtier de 42 mm en acier ou plaqué or rose. Son prix : moins
de 8.000 euros ! Du jamais vu.
On dit qu’une femme qui s’apprête à recevoir un cadeau et qui
aperçoit le fameux bleu de l’emballage TIFFANY & CO est déjà
conquise à l’avance ! Le phénomène risque maintenant de se
reproduire au niveau masculin, avec l’offre nouvelle de la marque
américaine, dans l’univers horloger de luxe. Ainsi comment résister
– même sans l’emballage – à cette montre impertinente dont le fait
qu’elle ait retourné son cadran nous permettra de la lire d’autant plus
facilement que discrètement. Mouvement quartz suisse – boîtier acier
42x25mm. Etanche jusqu’à 30 mètres.
C’est la petite dernière de la marque MEISTERSINGER dont le
principe de l’affichage à mono-aiguille continue à autant intriguer
que séduire. La ‘ Phanero ’, une montre de petit diamètre (35 mm), est
dotée d’un calibre mécanique à remontage manuel et se présente
cette année avec le choix de quatre cadrans possibles : bleu nuit
ensoleillé, gris clair avec chiffres rouges, vert rensing… et cette version
ivoire, particulièrement élégante. Q
00.16 I coups de cœur
LUMINOR 1 950
8 D AYS G M T A C C I A I O - 4 4 M M
( R E F. 2 3 3 )
PA N E R A I . C O M
•
+31 20 7 10 5994
M
Chronos 2016 :
les valeurs sûres
Ce n’est pas au moment où la complication horlogère du chronographe
se porte comme un charme et se positionne comme l’une des valeurs
sûres du marché de la montre de luxe… que nous allons prendre position,
à propos d’une question fondamentale : qui est vraiment l’inventeur de
ce précieux compteur ?
1
1. ROLEX > L’élément clé de l’identité du modèle
2. BREITLING > Les exigences de l’Aéronavale
‘ Cosmograph Daytona ’ de ROLEX, est, à coup sûr,
avec ses décollages et atterrissages sur les ponts
sa lunette gravée d’une échelle tachymétrique,
d’envol des porte-avions, se retrouvent dans les
qui permet de mesurer une vitesse moyenne.
attributs de ce chronographe ‘ Avenger Bandit ’
Rappel de celle du modèle de 1965, muni d’un
de Breitling, certifié chronomètre par le COSC. Son
disque noir en plexi, la nouvelle lunette Cerachrom
boîtier de 45 mm est allégé par l’usage du titane.
monobloc développée, brevetée et présentée
Le mouvement est mécanique à remontage
cette année par Rolex, concilie plus encore dureté
automatique calibre 13, réalisé dans la maison.
inrayable et lisibilité plus parfaite.
Etanchéité à 300 m.
L’explication : le dépôt en creux d’une fine couche
de platine sur la graduation
00.18 I les chronographes
2
Certains n’hésitent pas à attribuer la trouvaille du fameux
Quel que fut son inventeur, c’est en 1915 que verront le jour
mécanisme à Louis Moinet, dont Jean-Marie Schaller dit
les premiers chronographes-bracelets.
avoir retrouvé la première réalisation. D’autres passionnés
vous jureront qu’il n’en est rien et que l’invention doit être
De grands noms de l’horlogerie moderne vont lui écrire
attribuée à l’un des collaborateurs du fameux Abraham
ses lettres de noblesse :
Breguet, Louis-Fréderic Perrelet qui, en 1927, a déposé un
O
brevet pour son ‘ chronographe à rattrapante ’. Enfin,
un troisième team de fans liégeois vous jurera que, à ce
jour, il n’y a plus de doutes : c’est bien à l’horloger Hubert
de compétition.
O
Sarton qu’il faut attribuer, à partir de 1788, les premières
montres chronométrographiques ! Enfin, last but not least,
Léon Breitling va lui donner son utilité dans de
nombreux domaines : sciences, techniques, sports
Les frères Robert se feront à Villeret, une spécialité
de ce type d’appareils, pour la signature Minerva.
O
Non loin de là, à Saint-Imier, la Manufacture Longines
rien n’empêchera les afficionados de Montblanc de dater
réalisera les premiers outils de chronométrage
en 1821, l’apparition sous la signature de Nicolas-Matthieu
des compétitions internationales.
Rieussec du premier appareil de ce type.
Les premiers chronographes-bracelets sont équipés, comme
Dans tous les cas, une seule chose est certaine : depuis
ceux de poche, d’un seul poussoir pour les trois fonctions,
quasi
des
généralement logé dans la couronne. En 1934, apparaît le
expressions les plus recherchées de la montre dite sportive.
second poussoir indépendant pour la remise à zéro. En 1969,
Un spécialiste de ce type d’instrument – Joël Pynson –
sont créés les premiers mouvements de chronographes
explique pourquoi le chronographe jouit d’une popularité
automatiques. Les chronographes présentent deux types
qui dépasse largement la nécessité de sa fonction : ‘ Toutes
de construction au niveau du ‘ groupe commandes ’. Le
les complications horlogères montrent le temps qui passe et
plus courant fait appel à une came ; le plus sophistiqué
vous ne pouvez rien faire. Vous pouvez simplement constater
utilise une ‘ roue à colonnes ’, signe de reconnaissance des
qu’il s’écoule. Avec le chronographe, c’est vous qui décidez.
chronographes haut de gamme. On distingue également
Et ça, c’est une caractéristique unique dans l’horlogerie. Si
les mécanismes de chronographe ‘ intégrés ’ des ‘ modules
vous voulez faire démarrer le temps, c’est vous qui choisis-
additionnels ’ rajoutés sur le mouvement. Quant aux
sez ; et vous l’arrêtez quand vous voulez. Vous pouvez même
chronographes mono poussoirs, aujourd’hui très en vogue,
revenir à zéro, avec cette sorte de capacité de démiurge à
ils représentent de véritables prouesses mécaniques,
remonter le temps ! Le chronographe est la seule montre
puisque l’unique poussoir doit assurer successivement les
qui permette cela, et ce n’est sans doute pas totalement
fonctions de mise en marche, arrêt et remise à zéro.
deux
siècles, le
chronographe
est
l’une
étranger à la fascination qu’il suscite ’.
Quelques grandes dates
1909 : Le chronographe fait sa première apparition au poignet.
1915 : Breitling introduit le totaliseur de 30 minutes.
Attention :
1916 : Heuer lance le ‘ Mikrographe ’ qui mesure le temps
Il ne faut pas confondre ‘chronographe ’
au 1/100e de seconde.
et ‘ chronomètre ’. Un chronomètre est
1957 : Omega sort son chronographe Speedmaster.
une montre dont le mouvement a reçu
1969 : Naissance du mouvement ‘ El Primero ’ Zenith,
un certificat officiel attestant de son
avec balancier ultra-rapide à 36.000 A/h qui permet
extrême
la mesure du dixième de seconde.
peut
précision. Un
être
certifié
chronographe
chronomètre, mais
Il équipera les Daytona de Rolex dans les années 80.
tous les chronomètres ne sont pas des
1969 : Alunissage de la Speedmaster d’Omega.
chronographes.
1985 : Création du chronographe ‘ Da Vinci ’ par IWC.
1994 : Naissance du mouvement Elite par Zenith.
Le premier conçu par ordinateur.
00.19 I les chronographes
8
3
6
4
les chronos
2016
9
5
7
00.20 I les chronographes
3. TAG HEUER > Moins d’un an après le lancement
du chronographe ‘ Carrera Heuer 01 ’, la nouvelle
génération ‘ Carrera ’ de Tag Heuer se dote du
calibre 02T, certifié chronomètre par le COSC, et
complété d’un tourbillon volant avec cage en
titane et carbone. Les 250 exemplaires de cette
‘ Black Phantoms ’ sont aussi remarquables par
leur prix de vente, inférieur à 20.000 CHF. Réserve
de marche de plus de 65 H. Etanche à 100 m.
Bracelet alligator noir mat sur caoutchouc.
6. ETERNA > Cette montre ‘ Super KonTiki
Chronograph ’ d’Eterna fut la première de cette
collection à être équipée d’un mouvement
flyback entièrement conçu et fabriqué à
l’interne. Ce calibre rejoint une famille déjà très
large puisque composée de 39 mouvements
4. LONGINES > Dédiée aux dandys modernes,
aux collectionneurs et aux passionnés de courses
de chevaux, cette réplique d’un modèle équipé
maison. Il est à remontage automatique, avec
une réserve de marche de 60 heures. Boîtier de
45 mm, étanche à 200 mètres.
du premier chronographe créé par Longines en
1878 séduit tant par son design classique que
par son cœur mécanique. Côté fond, sous le
7. ZENITH > Evénement dans les ateliers de
couvercle en or rose gravé à l’effigie d’un jockey
la Manufacture Zenith : l’intégration dans la
et de sa monture, le mouvement à remontage
collection ‘ Elite ’ du ‘ Chronograph Classic ’,
manuel doté d’un mécanisme chronographe
équipé du prestigieux mouvement ‘ El Primero ’ !
roue à colonnes se révèle. Ce chronographe peut
être actionné au moyen d’un poussoir unique
à la couronne de remontoir. Une montre de
poche présentée en édition limitée (20 pièces).
Le calibre retenu est le 4069 Automatique à roue
à colonnes. Enfermé dans un boîtier de 42 mm
en acier ou en or rose. Il dispose de 50 heures de
réserve de marche.
Mouvement à remontage manuel, dans un boîtier
de 55 mm en or rose. Réservoir de marche de
48 heures.
8. IWC > La ‘ Montre d’Aviateur Chronographe ’
proposée en 2015 par IWC Schaffhausen est
proposée en 2016 avec simple date indiquant le
5. HUBLOT > Après s’être distinguée en proposant
plusieurs séries de montres totalement noires et
opaques, Hublot prend le contre-pied cette année,
en optant pour la transparence absolue. La
réalisation de cette ‘ Big Bang Unico Saphir ’ est
aussi l’objet d’une performance technique :
lunette, boîte, fond, verres et le boîtier sont
jour de la semaine et non la triple date. La raison
en est simple : la manufacture souhaitait que le
cadran retrouve ainsi la clarté et la lisibilité dans
toutes les conditions de visibilité. Le mouvement
manufacture reste automatique, dans un boîtier
en acier de 46 mm. À noter, sa réserve de marche
de 7 jours.
intégralement réalisés à l’aide de saphir aussi dur
que le diamant. A l’intérieur le mouvement de
manufacture Unico, avec roue à colonnes et
retour en vol. Réserve de marche de 72 H.
Etanche à 50 m.
9. MONTBLANC > La maison Montblanc fête cette
année son 110e anniversaire et marque la date
avec la création de sa collection ‘ 4810 ’,
prolongement de la ligne présentée pour son
centenaire en 2006. Reprenant les codes distinctifs
de la manufacture, le chronographe ‘ Calibre
LL.100-1. Twin Fly ’ s’inscrit dans un boîtier de
43 mm en acier fin, animé par un mouvement
automatique, doté de 46 heures de réserve de
marche. Il est étanche à 50 mètres.
00.21 I les chronographes
10
10. OMEGA > C’est
probablement le
chronographe le plus célèbre
au monde . Depuis qu’avec
11. L.U.C CHOPARD > Bien-sûr, c’est un très
Buzz Aldrin, il a foulé en
beau chronographe ! Mais ce ‘ L.U.C Chopard
1969 le sol lunaire, l’Omega
Perpetual Chrono ’ est surtout une véritable pièce
SpeedMaster Moonphase
de collection, dotée d’un quantième perpétuel de
accumule les performances
haute facture. Limitée à 20 pièces en or gris, cette
: avec le déjà fabuleux
montre dont les opérations s’articulent autour
échappement ‘ Co-Axial ’,
d’une roue à colonnes, est dotée du fameux
avec sa nouvelle lunette en
céramique… et, maintenant,
‘ fly-black ’ et, grâce à son passage à l’examen du
avec sa qualification ‘ Master
COSC, bénéficie de l’appellation chronomètre. Son
boîtier de 45 mm est en or ‘ Fermined ’ 18 carats,
Chronometer ’, attribuée
et marqué du Poinçon de Genève. Réserve
depuis 2015, par le ‘ Metas ’
de marche de 60 heures.
(Institut Fédéral Suisse de
Métrologie).
11
12. GIRARD-PERREGAUX > Déjà dans le courant des années 19201930, Girard-Perregaux a mis au point des chronographes de sport
réputés pour leur fiabilité et leur robustesse. Au fil des décennies, la
Manufacture a entretenu le mythe de ces instruments spécialisés
et perpétue cette année la tradition avec ce ‘ Stradale ’. Dans un
12
boîtier acier de 42 mm – étanche jusque 30 mètres. Le mouvement
est automatique avec 46 heures de réserve de marche.
13. EBERHARD > La maison Eberhard a construit une bonne part
de sa réputation sur l’excellence de ses chronographes, dont la
personnalité est marquée par leur ligne toujours forte et élégante.
Ce modèle ‘ Extra Fort Grande Taille ’ de 41mm, à remontage
automatique, voit son cadran retravaillé avec une surface texturée
et de nouveaux chiffres romains en applique. Etanche à 50 m. Q
13
00.22 I les chronographes
MISSION PARTNER OF
©Photograph: Aaron Wong
Pristine Seas Expeditions
Avenue Louise 75R (Place Wiltcher’s)
1050 Brussels
Tel. : 02/539.34.50
Fifty Fathoms Bathyscaphe
www.blancpain.com
2
3
1
5
4
6
00.24 I les chronographes
7
8
5. ALPINA > Le chronographe ‘ Alpina 4 ’ d’Alpina s’inscrit
dans la droite lignée de ses collections techniques et
sportives. Inventé dans les années 1930 pour faciliter
l’utilisation de leur montre par les pilotes.. Trois années
de développement ont été nécessaires pour équiper
ce modèle du calibre manufacture AL-760 et de son
module de chronographe flyback. Le mouvement est
1. HAMILTON > La maison Hamilton continue d’innover
à remontage automatique, dans un boîtier de 44 mm,
avec une nouvelle collection, inspirée encore une fois
étanche jusque 100 mètres.
par l’Amérique : la ligne Broadway. Les trois modèles
Broadway, au boîtier en acier, arborent le même cadran
noir parcouru par une bande verticale se déployant de
6. BAUME & MERCIER > La ‘ Clifton Chronographe
12h à 6h, et par de fines lignes sur le reste de sa surface.
Calendrier Complet ’ vient enrichir le cœur de la
La version Day Date, de 40 mm, renferme un mouvement
gamme de petites complications de Baume & Mercier.
à quartz et affiche les heures, minutes et secondes, ainsi
que le jour et la date à 3h. La Day Date Auto propose
les mêmes fonctions, mais générées par le Calibre H-30
et ses 80 heures de réserve de marche,
et pour une taille de 42mm.
Animée par un mouvement automatique (Calibre
Valjoux 7751), cette montre s’offre deux complications
très fonctionnelles : un calendrier complet et un
chronographe. La fonction ‘ phases de lune ’ nichée
dans un compteur à six heures est révélée par un
disque mobile réalisant une rotation en un mois lunaire,
soit 29 jours et demi. Les secondes du chronographe
2. LOUIS ERARD > Parmi les cinq collections que propose
Louis Erard, L’ ‘ Excellence ’ porte bien son nom, avec
plusieurs belles complications dont ce chronographe
sont indiquées par la trotteuse centrale. Mouvement
automatique, dans un boîtier acier de 43 mm, étanche
à 50 mètres. Réserve de marche 48 heures.
en acier avec mouvement ETA automatique de bonne
facture, dans un boîtier de 42 mm.
les outsiders 2016
3. MICHEL HERBELIN > La marque horlogère française a
7. VICTORINOX > L’ ‘ Airboss Mach 9 Limited Edition ’ de
dévoilé une nouvelle interprétation de son chronographe
Victorinox, inspirée de l’aviation, doit son nom au maître
automatique de la collection ‘ Newport ’, dessiné, conçu,
absolu de tous les mouvements aériens sur un porte-
assemblé, réglé et contrôlé dans les ateliers de la marque.
avion – l’air boss. Dans un boîtier robuste de 45 mm,
Étanche à 100 mètres, il abrite un mouvement mécanique
l’ ‘Airboss Mach 9 Limited Edition ’, est taillée dans du
à remontage automatique de facture suisse (Selita
SW500). Boîtier en acier recouvert de PVB gris anthracite
de 43,5 mm, bracelet en alligator.
titane. Ses finitions sablées lui donnent un rendu mat qui
semble absorber toute la lumière qui l’entoure. Sanglée
dans un bracelet en cuir marron brossé – rappelant
les vestes d’aviateur – la montre propose aussi une
manchette amovible. Elle est dotée d’un mouvement
4. CERTINA > Le cœur du chronographe DS-8 de
automatique chronographe ETA 7750, avec date et un
Certina, au design sport chic, bat au rythme du nouveau
compteur
mouvement quartz exclusif PrecidriveTM, qui est complété
12 heures à 12H. Editée à 250 exemplaires numérotés.
par un indicateur de phase lunaire. Le boîtier de 42 mm
est en acier avec revêtement PVD or rose, équipé d’un
mouvement quartz ETA ‘ Precidrive ’.
8. RAIDILLON > Retrouvez l’émotion et
l’atmosphère des années 50 avec la collection
‘ Generation Timeless ’ de Raidillon. Ce cadran ivoire
apporte à la montre une touche d’élégance bien venue,
dans un boîtier de 42 mm aux couleurs contrastées.
Comme de coutume, seuls 55 exemplaires de cette pièce
seront réalisés. Mouvement automatique Valjoux. Q
00.25 I les chronographes
M
Panerai
100 ans d’histoire,
20 ans de succès
Très attaché au caractère traditionnel de la marque horlogère qu’il
dirige, Angelo Bonati aurait plusieurs bonnes raisons de fêter cette année
quelques dates marquantes de l’histoire des montres Officine Panerai. Un
centenaire, tout d’abord : celui de la création en 1916, par cet atelier de
Florence, d’une poudre à base de radium, baptisée ‘ Radiomir ’ qui permet
de rendre luminescents les cadrans des instruments qu’il produit pour
répondre aux exigences militaires de la Marine Italienne, dont il est, depuis
plusieurs années, le fournisseur officiel.
Seconde date mémorable : en 1936, à la veille de la seconde guerre mondiale, Panerai met au
point pour la marine nationale le premier prototype de la montre Radiomir. Elle possède déjà
bon nombre des caractéristiques qui participent aujourd’hui encore au succès de ce modèle :
un boîtier en acier de grandes dimensions (47 mm) et de forme coussin, avec chiffres et index
luminescents, anses à fil soudées au boîtier, large bracelet résistant à l’eau. Très vite, pour accroître
la lisibilité sous l’eau, le cadran sera modifié, avec 4 grands chiffres arabes aux points cardinaux.
En 1949, une nouvelle résistance luminescente remplacera celle à base de radium : le Luminor,
qui donnera son nom à une autre collection historique de Panerai. Mais la véritable histoire – de
l’Officine Panerai – prendra date en février 1997, quand l’entreprise sera rachetée par le groupe
Richemont (Vendôme, à l’époque) et deviendra un acteur majeur de l’horlogerie de luxe. À sa
tête, sera nommé Angelo Bonati… qui en est le CEO depuis vingt ans ! Une bonne occasion de
faire, avec lui, un bilan de ce parcours !
00.26 I Panerai
PM. Avant de prendre les rennes de Panerai, étiez-vous déjà
Aujourd’hui, nous réunissons à Neufchâtel tous les métiers
actif dans ce secteur ?
nécessaires à la création d’une montre. C’est d’autant plus
AB. J’ai commencé à travailler le 2 janvier 1980, dans une
important pour notre ‘ verticalisation ’ évoquée plus haut,
société qui s’appelait Tobacco qui distribuait les briquets et
que l’un des points forts de Panerai est devenu la qualité et
les stylos Cartier. Elle avait à sa tête un homme, très cultivé et
la performance de ses ‘ mouvements-manufacture ’, conçus
qui occupera par la suite des fonctions importantes dans le
et développés en interne. Ils représentent aujourd’hui 70 %
groupe Richemont : le D Franco Cologni. À partir de 1990, j’ai
de l’ensemble de nos calibres et notre objectif est d’atteindre
été chargé de la direction commerciale de la marque Cartier
100 % !
r
avant l’arrivée de Panerai dans le groupe en 1997.
PM. Toujours dans le cadre du « bilan », que nous vous
PM. Si nous calculons bien… c’est presque depuis 37ans que
proposons de réaliser, n’est-il pas dommage que Panerai
vous êtes impliqué dans ce groupe ?
ne soit pas présent sur un marché en croissance : celui des
AB. J’ai eu l’occasion de vivre une très belle expérience, en
montres féminines ?
assistant de près à son évolution et à celle de ses marques !
AB. Il nous est arrivé, pour répondre à une demande très
spécifique… et très représentative, d’entourer de diamants l’un
PM. Vous en avez fait largement bénéficier l’Officine Panerai,
de nos modèles. Si on nous redemandait aujourd’hui la même
devenue en vingt ans, une marque forte sur le marché du
chose… nous orienterions notre clientèle vers l’un de nos
luxe. Mais puisque que nous sommes convenus de faire avec
détaillants, pour réaliser ce travail. Ce segment de la montre
vous un bilan de ces deux décennies,‘ passons-le au crible ’
dame n’est pas le nôtre… mais les journalistes de la mode
de trois critères importants : la qualité, la technicité… et, tout
féminine attribuent souvent à Panerai, le mérite d’avoir incité les
d’abord la créativité !
femmes à oser porter des montres de grand format… qu’elles
S’il est vrai que Panerai nous propose, chaque année,
empruntent souvent à leur compagnon ! C’est ce qu’elles
plusieurs innovations et produits nouveaux, ils se limitent
appellent ‘ l’effet Panerai. ’
toujours à deux collections : Radiomir et Lumina ! Où est la
créativité ?
AB. Je vous répondrai d’abord par une question : pourquoi
voulez-vous que nous sortions de ces deux modèles ? C’est
une caractéristique de notre marque que nous connaissons
bien : ou on l’adore… ou on la déteste ! Mais une fois qu’on l’a
adoptée… c’est pour longtemps. Ce phénomène s’explique
par une autre raison. Lorsque vous parcourez l’éventail des
marques
horlogères
masculines, vous
pouvez
constater
rapidement à quel point elles se ressemblent toutes ! À cette
règle, quelques exceptions : celles des marques fortes, dont la
réussite repose principalement sur un modèle fort !
S’expliquent ainsi les succès de la ‘ Reverso ’ de Jaeger, de
la ‘ Royal Ook ’ d’Audemars, de la ‘ Nautilus’ de Patek, de
‘ l’Oyster ’ de Rolex et celui de Panerai ! Contrairement à
bon nombre de marques horlogères – dont l’évolution des
collections s’opère d’année en année, de façon horizontale,
de modèle en modèle…, celle de Panerai se déroule de façon
verticale ! Apparemment, toutes nos montres se ressemblent,
mais chacune est différente en fonction de sa ‘ spécificité ’ :
son niveau de complications, ses spécificités techniques, les
matériaux utilisés !
PM. Une autre caractéristique de la marque est souvent son
caractère exclusif, sa production relativement limitée, face
à une demande importante. L’ouverture récente de votre
nouvelle manufacture de Neuchâtel ne va-t-elle pas vous
amener à remettre en cause vos critères ?
AB. Avec cette nouvelle manufacture, notre objectif n’est pas
d’amplifier la production, mais bien de pouvoir mieux intégrer
l’ensemble du processus dans la maison.
Avant, nous prenions des mouvements d’un côté, et des
boîtiers de l’autre, et nous nous contentions de les assembler.
Angelo Bonati
00.27 I Panerai
EXCLUSIVITÉ
La nouvelle Radiomir
1940 minute Repeater Carillon
Tourbillon GMT
de l’Officine Panerai
Munie d’un régulateur à tourbillon exclusif et d’un double
mécanisme de répétition minute opérant dans deux fuseaux
horaires, cette nouvelle Radiomir est techniquement la
montre la plus complexe jamais réalisée par la Manufacture
Panerai de Neufchâtel. Héritage fascinant incarné par une
complication hors du commun, le mécanisme de répétition
des heures et des minutes permet de déclencher un carillon
en appuyant simplement sur un poussoir.
Le carillon : trois notes différentes pour indiquer l’heure en
musique. Pour la Radiomir 1940 Minute Repeater Carillon
Tourbillon GMT, Officine Panerai a développé le nouveau
calibre de manufacture P.2005/MR, un mouvement squeletté
à remontage manuel équipé d’un mécanisme de répétition
minute haut de gamme aux caractéristiques techniques
spécifiées. Le carillon est activé par le biais du poussoir situé à
8 heures, tandis que le dernier, le plus aigu, frappe les minutes.
Chose inhabituelle, le deuxième timbre produit des triples
carillons à une hauteur de note intermédiaire, chaque triple
carillon sonnant à intervalles de dix minutes, contre quinze
dans un dispositif de répétition minute classique.
Un double mécanisme de répétition des heures et des
minutes. L’élément le plus remarquable de la Minute Repeater
Carillon d’Officine Panerai est sa fonction répétition minute,
qui opère dans deux fuseaux horaires distincts. Le deuxième
fuseau horaire est indiqué sur le cadran à l’aide de l’aiguille
fléchée centrale et de l’indicateur AM/PM situé sur le comptoir
à 3 heures. Là aussi, la simplicité est de mise.
Le régulateur à tourbillon breveté par Officine Panerai.
Le calibre P.2005/MR à remontage manuel, se distingue
par son régulateur à tourbillon Panerai, que l’on peut
admirer côté cadran et côté fond grâce à son squelettage.
Dans ce système, la cage du tourbillon tourne sur son axe
perpendiculaire et non parallèle au balancier. Le P.2005/
MR accomplit deux rotations par minute, contre une seule
pour un tourbillon traditionnel. Grâce à sa vitesse accrue et
à sa structure spécifique, le mécanisme est en mesure de
compenser très efficacement tout écart de marche, assurant
ainsi une précision chronographique extrêmement élevée.
Réserve de marche 96 heures – boîtier or rouge 49 mm –
Etanchéité à 30 mètres.
00.28 I Panerai
Infos & Folders
[email protected]
M
Chanel dans
la cour des grands
Nicolas Beau, le patron des réalisations horlogères de Chanel ne s’en cache
pas : la montre inédite présentée cette année à Bâle s’inscrit directement
dans le processus très spécifique de la Maison.
Cette montre est d’abord le fruit d’une envie, d’une vision, d’un dessin. Nous
l’avons imaginée…. parce qu’elle n’existait pas. Nous en avons développé
le mouvement et mis en œuvre les outils pour répondre à un désir : celui
d’exprimer notre conception d’un ‘ objet mécanique magnifique ’.
Ce type d’objets exceptionnels, Chanel nous en a déjà proposé quelquesuns ces dernières années, avec la précieuse collaboration de Giulio Papi :
00.30 I Chanel
la ‘ J12 Retrograde Mystérieuse ’ en 2010, et la ‘ Première Tourbillon Volant ’ en
2012, qui a remporté le grand prix d’Horlogerie de Genève. C’est pour nous
un plaisir de collaborer avec Giulio ! ‘ précise Nicolas Beau. ’ Il est effrayé au
début de chacun de nos projets, et nous considère un peu fous de nous
aventurer dans des voies irréalisables en horlogerie traditionnelle. Mais,
après réflexion, il se met au travail… et le résultat est toujours remarquable !
Mais ces collaborations occasionnelles avec Renaud et Papi ne pouvaient
pas suffire pour permettre à Chanel de franchir réellement le pas vers une
structure permanente de haute horlogerie. Et comme la Maison a procédé
dans d’autres secteurs des métiers d’Art – la broderie, la botterie et la
plumasserie ...– elle vient de faire l’acquisition de l’un des plus beaux ateliers
de la Vallée de Joux : celui de Romain Gauthier. ‘ Son équipe correspondait
exactement à ce dont nous avons besoin pour devenir des interlocuteurs
valables en haute horlogerie. Et cette jeune maison concrétise parfaitement
une vision novatrice de l’esthétique horlogère, avec les exigences d’une
griffe comme la nôtre. Romain et sa dizaine de collaborateurs, viendront
compléter l’apport de l’atelier Chatelain à la Chaux-de-fonds, qui travaille
déjà pour nous, avec la J12. ’
Cette nouvelle collaboration vient déjà de porter brillamment ses fruits,
avec la réalisation du premier mouvement conçu, développé, fiabilisé
et assemblé chez Chanel : le ‘ Calibre 1. ’ Mouvement mécanique à
remontage manuel de 170 composants, le Calibre 1 est un mouvement à
complications intégrées, ce qui signifie que les complications font partie
intégrante du mouvement depuis sa platine et ne se plaquent pas de
manière modulaire sur une ébauche de base. Réalisé dans le respect des
traditions et néanmoins très contemporain, le Calibre 1 – qui propose une
double complication – a nécessité cinq années de développement.
Œuvre mécanique soulignée par deux ponts circulaires squelettés, le
Calibre 1 multiplie les références aux codes forts à la Maison.
00.31 I Chanel
Le noir, mat et brillant, prédomine grâce à son mouvement architecturé noir
ADLC (Amorphous Diamond Like Carbon). Des ganses soulignent les formes
toutes en rondeur de la platine et des ponts.
Plusieurs pièces sur mesure rappellent la forme octogonale de la Place
Vendôme. Chanel a choisi le lion, son emblème le plus masculin, symbole
de force et de puissance, pour signer la montre Monsieur sur la boucle et la
couronne. Le lion devient également le sceau de tous les mouvements de
Haute Horlogerie in-house de la maison. Première fonction raffinée, l’Heure
Sautante instantanée nécessite une grande maîtrise des micro-chocs et
de la consommation d’énergie provoquée par le passage du disque des
heures en aluminium. Grâce à deux barillets montés en série, la réserve de
marche de la montre ‘ Monsieur ’ de Chanel est pourtant de 3 jours.
Seconde prouesse horlogère, la minute rétrograde – qui s’affiche à 240
degrés côté cadran – allie exigence esthétique et performance technique.
La correction bidirectionnelle de la minute rétrograde permet une
manipulation très facile de la montre. Un tout nouveau boîtier rond de 40
mm de diamètre a été développé pour la collection Monsieur. Le cadran
argenté opalin se voit protégé par une ‘ glass box ’ en saphir légèrement
bombée pour jouer subtilement avec les effets de la lumière. Sur le cadran,
la position des deux complications (heure sautante à 6 h et minute
rétrograde à 240 degrés décentrés) ainsi que la typographie exclusive de
Nicolas Beau
l’heure renforcent ce choix assumé de la différenciation.
En 2016,
300 mouvements
numérotés seront
produits dont
150 exemplaires
pour la montre
‘ Monsieur ’ en
or beige et 150
pour le modèle
en or blanc.
BR-X1 LE CHRONOGRAPHE HYPERSONIQUE
Synthèse parfaite du savoir-faire de Bell & Ross dans le domaine des montres d’aviation et de la haute horlogerie, la BR-X1 est un
instrument au design innovant fabriquée en édition limitée à 250 pièces. Léger et résistant, le boîtier en carbone forgé® est protégé par une
« ceinture » en céramique high-tech et caoutchouc jouant le rôle de bouclier. Ergonomiques et innovants, les poussoirs à bascule permettent
d’actionner les fonctions du chronographe plus facilement et sûrement. Sophistiqué et éprouvé, le mouvement chronographe squelette
est un moteur d’exception alliant finitions de haute horlogerie et extrême légèreté. Ref. BR-X1 Skeleton Chronograph - Carbone forgé®
Bell & Ross Benelux : +32 22 68 79 53 | e-Boutique : www.bellross.com
Piaget
Mouvement Emperador Coussin
M
Vers une nouvelle
horlogerie
Certains inquiets nous avaient annoncé que le 26e Salon
International de la Haute Horlogerie de Genève serait particulièrement morose. Il n’en est rien. A côté de la volonté d’intégrer
de nouvelles maisons - dans le cadre du ‘ Carré des Horlogers ’ –
avec neuf indépendants, la surprise nous vient d’un trio de
marques plutôt traditionnelles qui ont osé l’innovation et la
mécanique alternative.
Si l’on s’attendait peu à voir la très académique maison Piaget oser – voire
prendre le risque – d’intégrer une mini-génératrice dans l’un de ses gardetemps iconiques, en l’occurrence la belle Emperador, c’était oublier qu’en
1976 la Manufacture de la Côte aux Fées avait développé son premier
mouvement à quartz maison : le fameux 7P extra-plat. Par contre, en termes
d’audace et d’imagination, on sait depuis longtemps Michel Parmigiani,
capable de nous revenir chaque année avec dans sa besace, quelques
calibres étonnants ou encore les plus folles anticipations. A l’orée de ses
vingt ans d’histoire et pour le SIHH 2016, Parmigiani Fleurier nous dévoile sa
nouvelle révolution – le Senfine – qui va apporter à la montre une autonomie
sans précédent.
Last but not least… C’est de chez Van Cleef & Arpels, que vient pour la
première fois, la lumière dans une montre mécanique traditionnelle.
Comme l’aurait dit Madame Michu : ‘ Tout cela est-ce bien nécessaire ? ’.
Pour en avoir le cœur net, nous avons demandé l’avis éclairé de notre
collègue Vincent Daveau – journaliste éminent… mais aussi horloger de
formation, à propos de ces principales innovations.
00.35 I nouvelle horlogerie
Montre Emperador Coussin
LXL 700P
Michel Parmigiani
Fondateur
de Parmigiani Fleurier
L’hybride par Piaget
Révélant un mouvement inédit – alliance audacieuse du
calibre mécanique et du quartz – la nouvelle montre-concept
‘ Emperador coussin XL 700 P ’ réunit ces deux savoir-faire
Une montre inépuisable par
Parmigiani
patrimoniaux, dans une création contemporaine.
Imaginez une réserve de marche qui ne s’épuise pas ; une
Pour son calibre 700P, la manufacture est partie d’un
montre mécanique qui tourne inlassablement. Imaginez un
mouvement traditionnel : un barillet, dont le remontage se
garde-temps qui se remonte quelques fois par année au lieu
fait par un mini-rotor excentré, pousse un train de rouage
de plusieurs fois par semaine, dont l’autonomie se compte en
parfaitement conventionnel. Pour réguler cette force continue,
mois et non pas en heures. Imaginez enfin, une révolution qui
les concepteurs ont toutefois remplacé le traditionnel coupe
renverse les conventions horlogères et change de manière
balancier-spiral par une génératrice miniature. En tournant,
permanente un ordre de grandeur qui semblait intouchable.
celle-ci crée un courant électrique qui vient alimenter un
La course vers une réserve de marche extraordinaire n’est pas
quartz. Ce n’est cependant pas lui qui détermine la marche
nouvelle en horlogerie, mais elle était jusqu’à ce jour, très peu
des aiguilles : il fonctionne ici comme un compteur et un
variée. Elle s’est confinée à augmenter l’approvisionnement
comparateur afin de réguler la vitesse de rotation de la
– à savoir la taille ou le nombre de barillets – de la même
génératrice. C’est elle qui, en tournant à exactement 5,33
manière qu’une voiture dont on double le réservoir d’essence
tours/seconde – soit très proche de 4 Hz – fait office d’organe
peut rouler deux fois plus longtemps.
oscillant. Son rotor est ainsi en prise directe avec le rouage et
tourne à la fréquence adéquate pour l’indication de l’heure.
Il est impossible de diminuer les frottements et les chocs d’un
S’il venait à accélérer, un processeur, averti par le résonateur
régulateur mécanique classique. Impossible, à moins de le
à quartz, viendrait déclencher un frein-moteur. Sur cette
repenser entièrement, oser s’attaquer aux fondamentaux
fascinante construction inversée – qui dévoile les principaux
horlogers inébranlables et mettre sur pied une conception
éléments fonctionnels de la montre côté affichage – la masse
nouvelle de l’organe régulateur d’une montre. L’invention à
oscillante et la génératrice excentrée forment un 8, chiffre
la base du « Senfine » de Parmigiani consiste à supprimer
porte-bonheur.
toutes les instances énergivores d’un régulateur classique
et instaurer à leur place, un système d’articulations flexibles
00.36 I nouvelle horlogerie
Mouvement Sensine de
Parmigiani
Montre Midnight
Nuit Lumineuse
L’astronomie poétique par
Van Cleef & Arpels
Dans le monde des montres mécaniques traditionnelles, le
passage d’un courant électrique à travers un matériau n’a
exemptes de tout frottement. Elle n’implique aucun chan-
jamais fait partie du langage habituel. Même plus, il était
gement de l’organe moteur – c’est-à-dire que le barillet
jusqu’ici l’apanage exclusif des garde-temps digitaux.
de la montre, assimilé au réservoir d’essence de la voiture,
Avec la présentation au SIHH de Genève, en janvier dernier,
demeure identique – mais s’attaque bel et bien aux facteurs
de la nouvelle montre ‘ Midnight Nuit Lumineuse ’, dans la col-
de consommation énergétique du mouvement.
lection des Complications Poétiques , la maison Van Cleef &
Arpels a fait l’événement en apportant, pour la première fois,
L’idée et la base de l’invention qui sous-tendent le mouvement
une vraie lumière mécanique.
Senfine sont le fait de Pierre Genequand, un ingénieur gene-
La scène se déroule sur un fond de cadran en verre aven-
vois. Ce scientifique brillant est spécialiste d’une technologie
turiné où, au milieu des astres, se distingue la forme d’une
d’ingénierie spatiale exploitant les propriétés sans frictions
licorne, éclairée par magie, au fil des diamants qui marquent
des articulations flexibles. Pierre Genequand était convain-
sa silhouette.
cu que cette technologie représentait un fort potentiel dans
Le système utilise des lames piézoélectriques, qu’une pression
le domaine horloger. Il a saisi le problème par son extrémité
sur un poussoir met en mouvement. L’énergie s’accumule sim-
inverse et a converti une technologie aérospatiale dans le
plement en appuyant sur le bouton-poussoir et elle est utilisée
monde de l’horlogerie sans avoir d’égards pour les structures
pour polariser électriquement les lames bimétalliques piézoé-
intouchables qu’elle était sur le point de remettre en cause.
lectriques et produire une électricité qui est conduite vers des
Mais son idée serait restée au rang d’un simple concept sans
diodes LED le long de fils en or recouverts de nacre.
l’intervention d’une manufacture horlogère, Parmigiani Fleu-
Cette application n’en est encore qu’au stade de concept.
rier, par le biais de l’entité motoriste de son pôle horloger Vau-
Elle ne sera probablement pas commercialisée dans un futur
cher Manufacture Fleurier.
proche.
00.37 I nouvelle horlogerie
Parole d’expert :
le futur en mouvement / L’avis de Vincent Daveau.
Les
émergent
qui opposées pendant des années, comme l’une a failli
souvent au même moment en des
meilleures
idées
détruire l’autre, peuvent, une fois associées avec intelligence,
endroits différents. C’est le cas de bien
permettre de créer un mouvement de nouvelle génération
des inventions dont celle du calibre mécanique à remontage
d’une rare précision. Nous retiendrons qu’aujourd’hui, si
automatique 700P présenté par Piaget pour commémorer le
l’invention présentée est bien suisse, la mise en œuvre par
40ème anniversaire de la mise au point de son premier calibre
les Japonais de leur propre calibre, il y a des années déjà,
à quartz développé et produit à l’interne, qui vient d’être
démontre la faculté des horlogers du Pays du Soleil Levant de
évoqué ci-dessus.
regarder l’avenir avec une acuité que n’ont clairement pas
les Suisses qui sont passé à côté de la révolution du quartz, de
Ce cœur présenté à Genève au SIHH
dispose d’un mode
celle de ce nouveau calibre quand il était temps de le faire,
de régulation original et innovant garantissant une précision
et des montres connectées… C’est aussi sans doute pourquoi
supérieure à la normale. Logique, elle est contrôlée par un
des maisons travaillent à la création de nouveaux types
processeur qui agit alors sur la génératrice pour lui permettre
de régulateurs plus performants. C’est le cas de certaines
de conserver un régime de rotation toujours constant, et ce
marques dont Girard-Perregaux avec l’échappement Constant
quelles que soient les actions extérieures. De fait, l’Emperador
et, cette année de la manufacture Parmigiani Fleurier qui a
Coussin produite à seulement 188 exemplaires est annoncée
choisi de mettre en œuvre un développement innovant sur la
pour avoir un écart journalier en matière de précision
base d’une idée de Pierre Genequand, un ingénieur suisse,
ne dépassant pas la seconde. Mensuellement, cet écart
ancien collaborateur du CSEM. Mise au point en 2004, cette
ne dépasse pas 30 secondes quand une bonne montre
idée d’un nouvel échappement a évolué au point, dix ans
mécanique
avance
ou
retarde
après sa conception, de devenir
de près de 2 ou 3 minutes dans le
une
même temps. Piaget a annoncé que
posé comme un prototype, ce
l’invention de ce dispositif était celle
régulateur de nouvelle génération
de Jean-Claude Berney, un ingénieur
n’apporte finalement pas grand-
qui a obtenu un brevet en 1976
chose
pour ce type de développement.
plus haut, en matière de réserve
Seulement, il n’a pas été développé
de marche puisqu’il permet de
car il se dit que feu monsieur Nicolas
l’accroître de façon significative.
Hayek aurait trouvé que ce mode
Toutefois,
de fonctionnement risquait de trop
peu le produit, on note qu’il peut
réalité.
sinon,
en
Evidemment,
comme
pro-
évoqué
décortiquant
un
concurrencer l’horlogerie traditionnelle. Eric Klein, proche de
apporter également un gain en matière de précision. Les
Jean-Claude Berney et Directeur de la Stratégie Mouvements
puristes auront reconnu dans le dessin de l’échappement une
chez Piaget, a encouragé la manufacture à développer ce
évolution de celui dit ‘ à sauterelle ’ inventé par John Harrison
type de calibre que les Japonais ont également mis au point
en 1755. Complexe à produire, ce cœur dont l’élaboration
et proposé sur le marché depuis 1999 (marché intérieur)
pose encore différents problèmes de réglage chronométriques
et depuis 2005 à Baselworld (prototype en 2003) sous
et d’usinages, demeure très intéressant car il marque un jalon
l’appellation Spring Drive.
dans l’histoire par la réalisation d’un balancier suspendu sans
spirale, capable de vibrer à haute fréquence.
La question n’est pas fondamentalement de savoir qui
copie qui dans cette affaire. En l’occurrence, les Japonais
C’est sur ce point sans doute que l’apport du calibre ‘ Senfine ’
ont développé ce calibre à leur façon et ont cru en cette
est le plus significatif. Toutefois, la construction est un tout et
technologie. Rien ne permet de penser qu’ils ont, comme le
il est difficile d’imaginer le balancier fonctionner avec un
laisse entendre Jean-Claude Berney, copié le brevet suisse.
traditionnel échappement à ancre. L’oscillateur de nouvelle
En revanche, la mise au point du mouvement suisse risque
génération ayant été pensé pour l’original échappement
lui d’empiéter sur le brevet japonais qui est valide puisque
inspiré de l’ancien ‘ à sauterelle ’ et inversement. On conclura
exploité commercialement. Nous retiendrons toutefois comme
donc que cette ‘ concept watch ’ a du potentiel, mais qu’il est
intéressante la reconnaissance de cette technologie par les
fort mal mis en valeur. C’est le défaut de bien des constructions
Suisses. Nous regretterons seulement qu’elle ait été limitée
horlogères innovantes. L’avenir du ‘ Senfine ’est conditionné
au très haut de gamme et à une production de seulement
au plaisir qu’il procurera à un public cible dont la motivation
188 pièces. En revanche, mettre en lumière cette construction
d’achat est associée à la grande durée de la réserve de
permet de souligner combien pareille approche est pertinente.
marche.
Elle l’est parce qu’elle associe le meilleur de deux technologies
00.38 I nouvelle horlogerie
TEAM HAMILTON
WORLDTIMER | H76714335
SWISS MADE
RAILROAD SKELETON | H40655751
AUTOMATIC SWISS MADE
CALIBRE H10S SQUELETTE À 80H DE RÉSERVE DE
MARCHE - VERRE SAPHIR ANTIREFLETS
1.230 €
JAZZMASTER VIEWMATIC | H32755851
AUTOMATIC SWISS MADE
CALIBRE H10 À 80HEURES DE RÉSERVE DE MARCHE
VERRE SAPHIR ANTIREFLETS
995 €
KHAKI FIELD | H70595963
AUTOMATIC SWISS MADE
CALIBRE H10 À 80HEURES DE RÉSERVE DE MARCHE
VERRE SAPHIR ANTIREFLETS
595 €
M
Drive de Cartier :
la montre du
gentleman driver
/ Anne-Sophie Leurquin
Dévoilée en janvier dernier au SIHH parmi d’autres merveilles du
groupe Richemont, la nouvelle montre homme de Cartier allie
sportivité et chic au travers d’une gamme de modèles qui se
caractérisent en premier lieu par un boîtier de forme coussin de
taille presque carrée (40x42 mm), décliné soit en acier, soit en or
rose.
Comme son nom le suggère, le garde-temps se destine aux pilotes au volant
de leur vie. A l’image de Ryan Gosling dans le film éponyme, la Drive intime à
celui qui la porte d’assumer son propre code de conduite, n’hésitant pas à
prendre des chemins de traverse. La montre assume son héritage classe tout
en l’adaptant au goût du jour. Filant la métaphore automobile, le cadran
guilloché noir, gris ou blanc, parcouru de chiffres romains et d’aiguilles
glaive, rappelle le dessin d’une calandre, tandis que la couronne du
remontoir évoque un boulon. Le temps s’y déploie comme sur les compteurs
d’un tableau de bord, l’affolant au rythme de la petite seconde. Les finitions
confirment l’esprit Drive, satinées brut pour les côtés et polies pour le dessus
et le dessous, affinant les volumes.
Côté mécanique, la filiale du Groupe Richemont, qui dispose depuis
quelques années d’un vaste catalogue de mouvements conçus et produits
en interne, motorise la Drive avec le calibre Manufacture 1904 MC, qu’elle
décline en deux versions : le 1904-PS MC (heure, minute, petite seconde
et date) et le 1904-FU MC (second fuseau horaire, indicateur jour et nuit,
grande date, petite seconde). Pour les plus exigeants des pilotes de haut
niveau, Cartier propose une version Haute Horlogerie de la Drive équipée
d’un tourbillon volant et mue par le mouvement mécanique à remontage
manuel 9452 MC. Certifié Poinçon de Genève, ce précieux garde-temps est
assemblé et réglé dans les ateliers genevois du ‘ joaillier des rois et roi des
joailliers ’. Une montre réalisée selon les standards de la plus prestigieuse
des certifications horlogères.
00.40 I Cartier
Cartier, montre Drive de Cartier tourbillon volant, or rose 18 carats, mouvement mécanique Manufacture à
remontage manuel 9452 MC . Montre Drive de Cartier acier, mouvement mécanique Manufacture à remontage
automatique 1904-PS MC . Montre Drive de Cartier or rose 18 carats, mouvement mécanique Manufacture
à remontage automatique 1904-PS MC . Montre Drive de Cartier grande date, second fuseau rétrograde et
indicateur jour/nuit, acier, mouvement mécanique Manufacture à remontage automatique 1904-FU MC.
00.41 I Cartier
Gérald Genta, décédé
le 17 août 2011, à l’âge
de 80 ans.
Gérald Genta,
de la nuit blanche
au coussin
Il avait les mêmes moustaches grises que José Bové
et la même coupe de cheveux en bataille. Mais
son combat à lui, c’était le design horloger modifié.
Le Suisse Gérald Genta a collaboré avec les plus
grandes maisons suisses et mis au point des modèles
mythiques, comme la Royal Oak ou la Nautilus. C’est
aussi l’inventeur de la montre coussin, élaborée pour
Audemars Piguet lors d’une nuit sans sommeil la veille
de l’ouverture de la Foire de Bâle, en 1971.
Né en 1931 à Genève d’un père piémontais et d’une mère suissesse qui lui
donnèrent en héritage l’exigence esthétique italienne et la précision helvète,
il fut le premier designer star du XXe siècle – à l’époque on disait styliste
horloger. A 20 ans, il sort de l’école des arts décoratifs avec un diplôme de
joaillier en poche. Son talent est alors repéré par Universal Genève, qui lui
confie le dessin de la mythique Polerouter Microtor, un élégant boîtier de
42 mm (plutôt grand pour l’époque) dont le succès sera immédiat, incitant
la maison horlogère à le décliner en plusieurs séries. Son histoire est associée
à la compagnie aérienne scandinave SAS qui souhaitait ouvrir une liaison
entre l’Europe et la Californie en passant par le Grand Nord. Il fallait donc
pour l’équipage des montres capables de résister au magnétisme polaire.
Gérald Genta continuera sa collaboration avec Universal Genève dans les
années 60, avec la Golden et la White Shadows.
Courtisé par toutes les maisons horlogères suisses, le styliste joaillier est le
père d’autres modèles iconiques du XXe siècle, comme la Constellation
d’Omega ou la Royal Oak d’Audemars Piguet – qui reste aujourd’hui le
best-seller incontesté de la marque, dont les 1.000 premiers exemplaires
sont très prisés des collectionneurs. Devant cet engouement pour la Royal
Oak, Patek Philippe demande à Gérald Genta de lui dessiner une montre
sportive, la Nautilus, il y a tout juste 40 ans. [...]
La nouvelle Patek Philippe Nautilus 5711, habillée pour la première fois
complètement en or rose, 40 ans après sa création, et la Nautilus 5990 Travel Time
Chronograph, présentée à Bâle en 2014.
00.42 I coussin
En 1971, le styliste indépendant sous contrat avec Audemars Piguet depuis
une vingtaine d’années reçoit un coup de téléphone de Gorges Golay, le
directeur général de l’entreprise de la vallée de Joux. Il est 16 heures. Le
lendemain s’ouvre la 54e édition de la Foire de Bâle, dans un contexte plutôt
difficile. La révolution des montres à quartz venues du Japon fragilise les
grandes traditions horlogères. Il faut se réinventer, se différencier et conquérir
de nouveaux publics. Le directeur confie au designer la nécessité de séduire
le marché italien, qui attend une montre de sport en acier ‘ qui n’existe pas ’. De
toute urgence : le dessin devrait pouvoir être présenté le lendemain matin
afin de le présenter au distributeur italien. Gérald Genta interprète que
la demande vise l’étanchéité : les Italiens aiment la mode, mais aussi la
modernité. Il leur faut une montre qu’ils puissent porter en toute occasion,
au volant de leur voiture ou sur leur bateau, comme en soirée…
Le temps presse : disposant d’une quinzaine d’heures devant lui alors que la
création d’une montre nécessite des semaines d’élaboration, le designer va
mettre à profit son extraordinaire énergie créative toute la nuit. Cherchant
l’inspiration sur sa planche à dessins, il se revoit soudain enfant, sur le pont
de la Machine à Genève, observant la pose d’un casque de scaphandre
sur la tête d’un homme. Cette vision lui inspirera la nouvelle montre, avec
deux éléments caractéristiques qui en feront plus tard la renommée : une
lunette octogonale maintenue par huit vis hexagonales traversant la boîte
monobloc (comme les huit boulons du scaphandre) et un bracelet avec
maillons intermédiaires décroissants. Cette nuit-là, le styliste ne fera qu’un
seul dessin, qui comprendra également le cadran et le fond guilloché.
Le lendemain matin, ce modèle que le styliste estimera plus tard comme son
« chef-d’œuvre » est présenté aux marchés italien et suisse qui le valident.
Révolutionnaire, l’utilisation de l’acier (plus dur que l’or) se traduisit par un
prix exorbitant pour l’époque (dix fois le prix d’une Rolex Submariner). Le
garde-temps atypique pour une maison de prestige en deviendra pourtant
l’un des modèles emblématiques, dont le succès bouleversera le paysage
horloger mondial et contribuera à faire d’Audemars Piguet une entreprise
de tout premier plan.
Royal Oak, la première montre dessinée et réalisée en 1971,
et la nouvelle Royal Oak Concept Supersonnerie, présentée
à Bâle cette année.
00.44 I coussin
Là où d’autres voient des chiffres,
nous voyons la vie.
30, c’est l’âge moyen où l’on commence à épargner pour sa pension. 30, c’est aussi le nombre de minutes
que vous avez passées à feuilleter ce magazine, car les montres, c’est votre passion. Vous en avez près
de 30, dans tous les styles et toutes les couleurs. Votre préférée ? Celle de votre grand-père, un magnifique
exemplaire des années 30.
Choisissez une approche différente pour votre argent via deutschebank.be/votrevie
Investissez dans votre vie
Deutsche Bank AG, Taunusanlage 12, 60325 Frankfurt am Main, Allemagne, HR
Frankfurt am Main HRB 30000. Deutsche Bank AG Succursale de Bruxelles,
Avenue Marnix 13-15, 1000 Bruxelles, RPR Bruxelles, TVA BE 0418.371.094,
IBAN BE03 6102 0085 7284, IHK D-H0AV-L0HOD-14. E.R. : Steve De Meester.
10 montres & un coussin
Dans la foulée des créations de Gérald Genta, la forme horlogère coussin continue
d’inspirer les designers de montres de luxe, et joue, d’année en année, la carte de
la différenciation visuelle des montres fortes.
Chaumet, Dandy . Burberry, Britain Check For Men . IWC, Schaffhausen Ingénieur Calendrier Perpétuel . Jean
Richard, Terrascope . Roger Dubuis, La Monégasque Chronographe . Vacheron Constantin, Harmony . Piaget,
Emperador . Bulgari, Octofinissimo Tourbillon . Girard-Perregaux, Laureato . Longines, Héritage .
00.46 I coussin
THE WAVE REIMAGINED.
UNDENIABLY EBEL.
The new EBEL Wave,
shown in stainless steel
with white dial & diamonds.
The collection, intelligently
priced from 1.300€.
©2015 EBEL – Ref. 1216217
EBEL.COM
Infos & Folders
[email protected]
M
Ferdinand Berthoud
la montre du
gentleman driver
/ Jean-Philippe Arm
Avec une grand-mère née Berthoud, je me suis
longtemps et souvent étonné qu’un nom aussi illustre
de l’histoire de l’horlogerie ne soit pas encore revenu
sur le devant de la scène. Profitant de la formidable
embellie de la montre mécanique, les années 1990
et 2000 ont vu sortir des limbes d’anciennes marques
disparues depuis belle lurette. Ou en apparaître de
nouvelles fondées sur les noms d’horlogers célèbres
ou méconnus, ayant d’une manière ou d’une autre
marqué les annales de leur art en Grande-Bretagne,
en France, en Allemagne, en Scandinavie ou en Suisse.
Nous avons même été sollicités à plusieurs reprises par des héritiers ou des
opportunistes à la recherche d’informations. Nous avons poliment souhaité
bonne chance à ces entrepreneurs à la vocation naissante qui imaginaient
que le monde entier les attendait, que c’était chose facile et forcément très
rentable de se lancer ainsi.
Craignant le pire, on s’est mis à penser qu’il valait mieux pour notre
Ferdinand Berthoud, qu’il reste dans les vitrines de pièces anciennes ou
dans les bibliothèques, puisque celui qui avait été l’un des plus grands
horlogers du XVIIIe siècle avait été également prolixe la plume à la main.
L’homme de la situation
Et voici qu’un jour de 2013 la nouvelle est tombée qui nous a vraiment
réjouis. Chopard avait récupéré les droits du nom qui nous était cher, avec
l’intention de créer une marque, Chronométrie Ferdinand Berthoud. Ouf !
Tout risque de désastre, imminent, était écarté. La nouvelle était excellente
en effet, à plus d’un titre. Franchement, il ne pouvait pas mieux tomber.
L’ensemble du monde horloger a depuis vingt ans beaucoup d’estime et
même d’admiration pour le parcours de Karl-Friedrich Scheufele, car c’est
évidemment lui qui était l’âme de cette nouvelle mission.
00.48 I Berthoud le retour
Karl-Friedrich
Scheufele
Ferdinand
Berthoud
Sa démarche entrepreneuriale incarnée par les calibres L.U.C
créant une nouvelle marque, plutôt que de prétendre être le
développés à Fleurier impose le respect et chacun reconnaît
sauveur d’une belle et fort ancienne endormie.
son sérieux, sa rigueur et sa modestie; mais oui
ça peut
exister dans l’horlogerie. Pour avoir suivi toutes les étapes de
‘ Je dois avouer que je ne connaissais pas Ferdinand Berthoud
la construction de la branche manufacturière de Chopard et
avant d’arriver au Val-de-Travers, dit-il en toute simplicité. Pour
de ses collections de haute horlogerie, nous avons donc eu
développer la partie chronométrie de notre musée, il s’est
d’emblée la conviction que cet homme, avec la bénédiction
naturellement imposé. De fil en aiguille, je me suis passionné
du groupe familial, allait une nouvelle fois se donner les moyens
pour son oeuvre et quand l’opportunité de racheter le nom qui
et le temps de bien faire les choses.
était déposé s’est présentée en 2006, je l’ai saisie. ’
La transparence
Le respect d’une œuvre
Une dynastie ? Une famille en tout cas et quelques générations,
Cela s’est fait très discrètement et il s’est passé du temps avant
avec Ferdinand né en 1727, qui apprend le métier d’horloger-
que l’information soit divulguée et le projet annoncé.
pendulier dans l’atelier de son frère Jean-Henry, avant de partir
à Paris à 18 ans, pour s’engager comme compagnon chez les
‘ J’ai beaucoup de respect pour son œuvre et je voulais
meilleurs maîtres, ne pouvant pas légalement effectuer comme
absolument que nous soyons à la hauteur. Il fallait s’en
étranger un apprentissage en bonne et due forme. Ses neveux
imprégner pour en faire une interprétation d’aujourd’hui,
le rejoindront, vingt-cinq ans plus tard, d’abord Henry, pour un
respectueuse de ses codes. Un tel défi ne se relève pas du jour
temps à oublier, et surtout Pierre-Louis, qui dirigera brillamment
au lendemain. ’
son atelier et signera Louis Berthoud des pièces remarquables
aussi. Ce dernier aura deux fils, Jean-Louis et Charles-Auguste,
On peut le dire en cet automne 2015 : il valait la peine d’attendre.
qui s’illustreront à leur tour dans les chronomètres destinés
On rembobine avec Ferdinand qui obtient à 26 ans le titre de
aux navigateurs et produits sous la signature de ‘ Berthoud
maître-horloger. Il s’est déjà illustré en présentant une pendule
Frères. ’ En réalité, la marque Ferdinand Berthoud n’a jamais
à équation bien accueillie par l’Académie royale des sciences.
existé, au sens où on l’entend aujourd’hui. Selon la coutume
Il en présente très vite une deuxième, avec une autonomie de
de l’époque, les maîtres horlogers signaient simplement leurs
marche de treize mois. Sa réputation est faite et le jeune homme
pièces, celles de leurs employés ou de leurs fournisseurs. Karl-
est appelé par Diderot et d’Alembert à rédiger le premier d’une
Friedrich Scheufele le savait bien. Il a joué la transparence en
série d’articles pour l’Encyclopédie.
des spiraux, qu’il faisait lui-même, imagina un compensateur
isochrone, s’attacha aussi à corriger les effets de la température.
Avant la Révolution, 24 voyages en mer avaient été faits avec
des horloges et des montres à longitudes de Ferdinand
Berthoud, d’abord pour les tester, puis pour les besoins de la
navigation ou de la cartographie. Cinq d’entre elles avaient
disparu en mer après trois ans de navigation lors du naufrage
de l’Astrolabe du comte de La Pérouse au large des îles
Salomon en 1788.
L’heure décimale
Durant la période révolutionnaire, alors que son compatriote
Abraham-Louis Breguet, son cadet de 20 ans, revient pour un
temps en Suisse, Ferdinand Berthoud n’est pas troublé par
L’horlogerie pour les nuls
l’agitation politique et sociale. Il poursuit ses recherches et ses
Si Ferdinand Berthoud occupe une place unique dans
développements depuis une dizaine d’années à la campagne,
l’histoire horlogère, c’est aussi parce qu’il a énormément écrit,
à Groslay, à une quinzaine de km au nord de la capitale, tandis
consignant, décrivant et expliquant toutes ses recherches, ses
que Louis gère parfaitement l’atelier parisien. C’est ce dernier
développements, ses expériences, ses réalisations et ses tests.
qui a livré la première montre de poche à longitudes et qui
C’est ainsi qu’il a publié plus de 4000 pages de son vivant.
va signer le premier chronomètre de navigation à affichage
décimal, l’heure révolutionnaire en vigueur d’octobre 1793 à
Il toucha aussi un public plus large, car il avait le sens de la
avril 1795.
vulgarisation et peut être considéré comme un précurseur.
L’horlogerie pour les nuls ? Ne cherchez pas plus loin. En 1759,
Perfectionniste jusqu’au bout
il publiait déjà ‘ L’Art de conduire et de régler les pendules et
Jusqu’à son dernier souffle rendu en 1807, à 80 ans, l’homme n’a
les montres, à l’usage de ceux qui n’ont aucune connaissance
cessé de perfectionner ses chronomètres de marine, comme
d’horlogerie ’. Ses ‘ Traité des Horloges de marine ’ et ‘ Traité
en témoigne son journal manuscrit conservé à la bibliothèque
des montres à Longitudes ’ alimentèrent les débats, parfois
du Musée national des techniques, le CNAM (Conservatoire
polémiques. La chronométrie de marine fut en effet une des
national des arts et métiers). C’est là aussi que nombre de ses
grandes affaires de sa vie. Comme elle le fut en ce temps-là
réalisations ont pu être regroupées. On l’y retrouve à son établi
pour quelques nations et une poignée d’horlogers d’exception,
en leur compagnie, personnage de cire réalisé par le Musée
dont John Harrison.
Grévin en 1982. Une nouvelle date va figurer désormais dans
tout ouvrage consacré Ferdinand Berthoud, 2015, qui ouvre un
De la Royal Society à l’Empereur
nouveau chapitre, dont on peut imaginer qu’il l’aurait lu avec
En 1763, l’Académie des sciences est séduite par son horloge
reconnaissance avant de toucher la main de Karl-Friedrich
marine no 1, une grosse machine avec fusée et chaîne, et
Scheufele.
convainc le ministère de la Marine française de l’envoyer en
Angleterre examiner celles de Harrison. Il fit ainsi officiellement
plusieurs voyages à Londres, devint membre de la Royal Society
of London. A son retour de Londres, il réalise de nouvelles
horloges marines. Les no 6 et no 8 sont testées durant 18 mois
lors d’un voyage aller-retour à Saint-Domingue. Il devient
officiellement Horloger Mécanicien du Roi et de la Marine, qui
lui commande 20 nouvelles horloges.
L’obsession de l’isochronisme
Jusqu’en 1789, il en réalisera lui-même 45 fondées sur 20
calibres différents, et ne s’arrêtera pas pour autant. Obnubilé
naturellement par l’isochronisme, il travailla sur la trempe
00.50 I Berthoud le retour
Le chronomètre FB 1
Architecture suspendue
Le premier mouvement de
la marque Berthoud renvoie
directement à la tradition
des chronomètres de marine,
tandis que d’autres de ses
fondements sont totalement
contemporains.
Le calibre possède une architecture qui est absolument unique
dans l’univers de la montre de poignet. Au lieu des traditionnels
platine et ponts, ce mouvement repose sur six piliers. Ils sont
identiques à ceux qui soutiennent la cage de tourbillon, avec
les mêmes bases et chapiteaux biseautés. Cette architecture
typique des chronomètres de marine avait été abandonnée car
elle était gourmande en épaisseur et complexité, deux obstacles
majeurs au poignet. Mais la marque a contourné le problème en
utilisant des piliers courts.
Le chronomètre FB1 est réalisé en deux séries de 50 exemplaires.
Le mot est gravé sur le mouvement :
Ces montres mécaniques, conçues et assemblées à l’interne,
le calibre FB-T.FC possède un dispositif de force
se présentent dans un boîtier octogonal de 44 mm. Leur prix ?
constante, sous sa forme la plus traditionnelle.
Environ 220 000 euros (239 000 CHF).
D’un côté, un barillet cylindrique contient
l’habituel ressort moteur. En face, une fusée,
‘ C’est une vraie marque de niche, un garde-temps avec des
pièce conique de même hauteur. Entre
complications et une finition hors pair ’, reprend Karl-Friedrich
les deux, une chaîne faite de 790 pièces
Scheufele. Quatre brevets ont été déposés pour la conception
d’acier satiné. Comme une boîte de vitesse
du mouvement. ‘Nous avons réactualisé les techniques de
automatique et par sa forme spécifique,
chronométrie de l’époque ’, poursuit le coprésident de Chopard,
la fusée égalise la force du ressort moteur.
évoquant notamment la chaîne miniaturisée composée de 700
Le rouage dispose toujours d’une énergie
éléments et nécessitant 3 jours de montage. La distribution sera
identique, condition indispensable au bon
totalement séparée de Chopard. Les boutiques de la marque
fonctionnement de l’échappement.
ne vendront pas de montres Ferdinand Berthoud. A terme, ces
Second contributeur à la précision,
dernières ne seront présentes que dans une dizaine de points
un régulateur contemporain à tourbillon
de vente à travers le monde. Dans l’atelier indépendant de la
équipe le Chronomètre FB1. Il met
marque, à Fleurier, trois à quatre montres sont produites chaque
en rotation autocentrée un échappement
à ancre suisse.
mois. Un rythme qui pourrait ‘ un peu ’ augmenter, à l’avenir.
‘ Deux autres modèles viendront compléter cette petite collection ’,
annonce par ailleurs le patron de la maison Chopard.
M Bienvenue en
A l’heure des craintes et de la tentation du repli sur soi en Suisse
comme en Europe, l’horlogerie donne une magistrale leçon aux
tenants des barrières baissées et des murs érigés. Plus que tout
autre secteur sans doute, l’apport de l’étranger à l’essor de la
haute horlogerie a été essentiel. Et faut-il rappeler qu’aujourd’hui,
en dépit d’une conjoncture économique morose et face aux vents
contraires, l’horlogerie suisse montre une bonne résistance. Et ce
malgré la force d’un franc qui ne cesse de s’apprécier, exaspérant
en cela tous les exportateurs du pays à la croix blanche.
Or l’histoire de la quête du temps et de la précision nous offre une belle leçon. Les trois géants
de l’horlogerie suisse que sont Rolex, Cartier et Omega et sur lesquels repose l’essentiel de
la troisième industrie exportatrice du pays ont été fondés par un Allemand (Hans Wilsdorf),
un Français (Louis-François Cartier) et un Suisse (Louis Brandt). Ils sont aujourd’hui dirigés
par un Suisse (Jean-Frédéric Dufour), un Français (Cyrille Vigneron) et un Suisse originaire
d’Ecosse (Stephen Urquhart). Quant aux marques les plus prestigieuses, elles ont parfois
aussi été fondées par des citoyens européens: Patek était Polonais et son compère Philippe
Français, le Français Jaeger et le Suisse LeCoultre se sont associés dans une entreprise
durable, tandis que l’Américain Florentine Ariosto Jones a installé l’horlogerie à Schaffhouse
(IWC).
Cela étant, la haute horlogerie helvétique n’est naturellement pas le seul fait des immigrés:
Vacheron, Constantin, Audemars ou encore Piguet étaient citoyens suisses, tandis que
Breguet et Ferdinand Berthoud, nés dans le canton de Neuchâtel, ont fait l’essentiel de leur
carrière en France. Bref, les horlogers des XVIIIe et XIXe siècles pratiquaient bien avant l’heure
la libre circulation des personnes. Et l’apport des étrangers à l’essor de l’horlogerie suisse
ne s’est jamais tari. Les dernières décennies nous en ont apporté de nouveaux exemples:
bâtisseur de l’empire horloger qu’est devenu Swatch Group, Nicolas G. Hayek est né à
Beyrouth de parents libanais. Chopard ne serait jamais ce qu’elle est sans l’apport de la
famille Scheufele, d’origine allemande. Et tout comme le duo franco-britannique GreubelForsey, les Français Richard Mille et François-Paul Journe ont réussi leur percée dans la haute
horlogerie helvétique. Sans parler du rôle essentiel des frontaliers qui ont permis à l’horlogerie
suisse de trouver la main-d’œuvre indispensable à son impressionnant développement.
Aujourd’hui, l’horlogerie suisse bénéficie d’une image exceptionnelle et les horlogers de ce
pays sont sans doute les meilleurs ambassadeurs du savoir-faire helvétique dans le monde.
Des ambassadeurs qui, on l’a vu, proviennent d’horizons extrêmement variés. Une leçon à
méditer ?
00.52 I bienvenue en Suisse
Les chiffres clés*
L’horlogerie occupe près de 60.000 personnes entre Genève et Schaffhausen. Pour
comprendre ce miracle horloger suisse, ainsi que les forces en présence ; les chiffres réels
sont rares et, ces derniers temps, souvent fantaisistes, dans le contexte compliqué actuel.
Suisse
En voici les principaux pour vous permettre de saisir l’essentiel de la réalité de l’horlogerie
helvétique. Parallèlement à la publication de ces données, notre collègue journaliste suisse
Michel Jeannot, saisit cette occasion pour nous livrer, ci-contre, une réflexion intéressante,
dans le contexte de repli sur soi que connaît actuellement l’Union Européenne...
/ Michel Jeannot
Top 10 des ventes en 2015 / par marques,
en millions CHF
L’évolution des exportations
L’horlogerie suisse a fait face à un environnement plus complexe
et plus difficile en 2015. Elle a enregistré sa première baisse
Rolex
4.900 CHF
Omega
2.060 CHF
Cartier
2.010 CHF
Patek Philippe
1.320 CHF
Longines
1.260 CHF
Tissot
1.060 CHF
Audermars Piguet
805 CHF
21,5 milliards de francs, soit un recul de 3,3% par rapport à 2014.
IWC
775 CHF
Le résultat annuel est ainsi pratiquement revenu à son niveau
TAG Heuer
725 CHF
Swatch
715 CHF
depuis 2009. La valeur des exportations horlogères s’est établie à
de 2012, après deux années consécutives de consolidation.
L’évolution du marché de Hong Kong a lourdement pesé sur la
Source : Vontobel Luxury Goods Shop 2016 - Watch Industry
marche générale des affaires.
La surévaluation du franc suisse, le réajustement brutal subi
par Hong-Kong, le ralentissement économique et les décisions
politiques en Chine, les tensions au Moyen-Orient, le faible niveau
Quelles destinations pour les montres suisses
du rouble et le terrorisme n’ont pas permis de concrétiser la
Les montres ont généré une valeur de 20,2 milliards de francs,
prévision de stabilité annoncée il y a une année. Cette situation
représentant près de 95% des exportations totales. Elles ont
va continuer d’influencer les résultats de l’horlogerie suisse
accusé un recul de 3,6% par rapport à 2014. En nombre de
durant la première partie de 2016, qui, de plus, fera face à un
pièces, la baisse a été plus modérée et a indiqué -1,6%. A 28,1
effet de base plutôt défavorable. Par conséquent, les exportations
millions de garde-temps exportés, les volumes sont ainsi revenus
horlogères devraient atteindre au mieux cette année la même
à leur niveau de 2013. Au total, ce sont 460.000 montres de moins
valeur qu’en 2015.(Source FH)
qui ont quitté la Suisse en 2015.
Evolution des exportations
Les principaux marchés de l’horlogerie
suisse en 2014 Source : FH
(en millions de CHF)
25.000
22.200
Hong Kong 14,8 %
21.500
21.400
17.000
Autres pays 39,1 %
16.200
Etats-Unis 6,2 %
15.000
13.700
11.100
5.000
Chine 6,2 %
Japon 6,1 %
Source : FH
2004
2006
2008
2010
2012
2014
*Source : Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH), Banque Vontobel
(Vontobel Luxury Goods Shop 2015), Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres
2015
Angleterre
5,4 %
France 5,6 %
Italie 6,1 %
Allemagne 5,7 %
00.53 I bienvenue en Suisse
M
Alliage vivant
On peut aimer ou avoir en horreur ce matériau dont la caractéristique originelle est qu’il évolue et s’oxyde avec le temps en un
‘ vert-de-gris ’ très particulier.
En fait, il s’agit de l’alliage le plus ancien que l’homme ait fabriqué : une période de l’humanité porte
d’ailleurs ce nom. Il mélange le cuivre et l’étain, en apportant une excellente dureté, tout en pouvant
être moulé à chaud. Ce matériau est naturellement antimagnétique : c’est la raison qu’avait invoquée la
Manufacture Panerai pour justifier en 2011 la ‘ 1950 3 Days Automatic Bronzo ’, limitée à mille exemplaires…
mais qu’aujourd’hui, les collectionneurs s’arrachent ! Après le carbone, le titane, la céramique… serionsnous entrés dans l’âge de bronze ?
ANONIMO > Sous la direction d’une nouvelle équipe, les montres Anonimo connaissent une seconde vie.
Éléments permanents : un style musclé, une référence italienne et un boîtier en bronze enrichi de zinc, pour
la protéger de l’oxydation. À noter : sa couronne positionnée à 12 H protégée par des charnières mobiles.
Mouvement automatique Sellita, avec Module Dubois Dépraz. Boîtier de 43 mm, étanche à 120 mètres.
ORIS > La patine irrégulière du bronze va rendre chaque exemplaire de l’ ‘ Oris Carl Brashear Limited Edition ’
totalement unique. Référence à un maître américain de plongée, moniteur de l’US Navy, cette montre éditée
à 2 000 exemplaires est étanche jusque 100 mètres.
TUDOR > C’est l’une des bonnes surprises du récent Basel World : l’apparition chez Tudor du nouveau modèle
‘ Héritage Black Bay Bronze ’ : une montre de plongée de 43 mm, inspirée de l’histoire de la marque, et équipée
d’un mouvement mécanique, fabriqué et assemblé dans la maison. Sa référence historique : la fameuse ‘ Big
Crown ’ de 1958, dont elle emprunte la couronne de remontoir, et les aiguilles ‘ Snowflake ’ des montres produites
dans les années 70, pour la Marine Nationale Française. Boîtier en cupro-aluminium de 43 mm, étanche jusqu’à
200 mètres. Mouvement automatique manufacture contrôlé par le COSC – réserve de marche de 70 heures.
Bracelet cuir et bracelet additionnel en tissu. Au prix de vente de 3.800 CHF : probablement l’un des maîtresachats du salon de Bâle !
00.54 I alliage vivant
M Les
heures
du monde
Les fuseaux horaires furent
implantés au début de XXe siècle
afin d’unifier l’heure à travers le
monde, mais aussi de faciliter le
changement d’heure pour les
voyageurs. Consistant à diviser
la surface de la Terre en de
multiples zones qui comptent
les mêmes heures, les fuseaux
horaires s’étendent du pôle Nord
au pôle Sud et se délimitent par
deux méridiens distants de 15°.
En traversant les fuseaux d’est en
ouest, on ajoute ou enlève une
heure pour chacun d’eux.
Il faudra attendre jusqu’au début
des années 1930 pour qu’un
horloger genevois indépendant,
Louis Cottier, invente l’ingénieux
mécanisme permettant de lire
d’un seul regard tous les fuseaux
sur le cadran d’une montre. On
attribue généralement l’émergence
décisive des montres à fuseaux
horaires dans les années 1930 à
un besoin plus largement ressenti
lié au développement des voyages
aériens transcontinentaux et à celui
des télécommunications.
L’invention de Louis Cottier
tombait à pic.
00.56 I heures du monde
Le ‘ système Cottier ’
La première pièce à heure universelle ‘ système Cottier ’
signée Vacheron Constantin voit le jour en 1932. C’est
une montre de poche dont le cadran propose les fuseaux
de 31 villes. Le principe de base est ingénieux. Autour
du cadran central doté des aiguilles des heures et des
minutes indiquant l’heure locale choisie, un disque de
24 heures tourne automatiquement d’un cran à chaque
heure dans le sens contraire, tandis qu’à la périphérie de
celui-ci un disque immobile affiche les villes de référence,
celle de la home time conventionnellement placée à midi.
1
1. PATEK PHILIPPE > Joue encore cette année la carte
de la complexité en réalisant une double performance,
alliant deux complications reines dans la même pièce :
le chronographe et l’heure universelle ( ref 5930).
La montre affiche en permanence les 24 fuseaux horaires.
Grâce aux disques des villes, avec 24 noms de lieux
représentant chacun l’un des 24 fuseaux horaires, ainsi
qu’un disque des 24 heures, indiquant l’heure locale
dans le fuseau en regard. Mouvement automatique.
Réserve de marche de 50 heures.
3. MONTBLANC,
Terrarum’, intégrée
dans cette ‘ Orbis
maintenant
dans
la nouvelle collection ‘ 4810 ’ de
Montblanc, le cadran est constitué
de plusieurs superpositions en verre
saphir, la principale étant un disque qui
reproduit les continents tels qu’on peut
les observer à partir du pôle Nord, et
portant les noms de 24 villes représentant
les différents fuseaux horaires. Les continents apparaissent sous forme de
découpes pratiquées sur le disque
présentant les océans en bleu clair. Un
second disque en verre saphir indique le
passage du jour et de la nuit grâce à
une couleur bleu foncé pour la nuit et
un dégradé de jaune et de vert pour le
2
jour. Ce disque est ceint d’une bague
3
24 heures qui indique l’heure dans une
ville de référence. Boîtier en acier de 43
mm – étanche à 50 mètres – réserve de
marche de 42 heures.
2. IWC SCHAFFHAUSEN présente en 2016 la nouveauté mondiale : sur la montre
d’Aviateur Timezoner Chronographe, il est désormais possible de régler un nouveau
fuseau horaire exclusivement par le biais de la lunette – l’aiguille des heures,
4. BREITLING, ce n’est
4 brevets qui protègent
pas moins de
la ‘ Galactic
l’affichage des 24 heures et la date sont alors entraînés automatiquement.
Unitime ’ de Breitling.
Aucune autre manufacture horlogère n’avait encore réalisé de montre UTC
fort : le calibre manufacture B35 à
Premier point
aussi simple et pratique. Il suffit d’abaisser la lunette, de la tourner sur le fuseau
heure universelle dont on apprécie
horaire souhaité et de relâcher – et c’est tout. Ce mouvement est alors retransmis
particulièrement le confort d’emploi.
de manière synchronisée à l’aiguille des heures et à une aiguille des 24 heures,
Seconde caractéristique : son audace
plus petite, qui indique en permanence s’il fait jour ou nuit dans le fuseau horaire
esthétique,
avec
une
lunette
lisse
sélectionné. L’affichage de la date s’ajuste lui aussi automatiquement, que l’heure
en carbone de tungstene, matériau
soit avancée ou reculée ou que l’affichage des 24 heures ait passé minuit. En
composite ultra dur et inrayable.Troisième
revanche, le mouvement de la montre et l’aiguille des minutes ne sont pas affectés
avancée : le triple choix possible de
par cette opération. Calibre manufacture IWC 89760 automatique. Boîtier acier
boîtier, du cadran et du bracelet. Boîtier
45 mm – Etanche à 60 mètres – Réserve de marche de 68 heures.
acier de 44 mm, étanche à 100 mètres,
avec mouvement automatique et 70
heures de réserve de marche.
5. TISSOT célèbre son 160e anniversaire
avec un modèle créé en 1963. La Tissot
Heritage Navigator est la montre ultime
du voyageur. Au-delà de son charme
vintage, elle constitue un véritable outil
pour l’homme d’affaires. Avec elle, vous
serez toujours à l’heure, où que vous
vous trouviez, grâce à la précision de son
chronomètre automatique, officiellement
certifié par le COSC. Une fois la montre
ajustée sur le pays de votre choix, son
fuseau horaire sera indiqué par les
chiffres de la lunette. Pour vérifier l’heure
dans l’un des 23 autres pays, il suffit de
lire la minuterie sur le cadran en regard
4
5
de sa capitale. Boîtier acier de 43 mm,
avec mouvement automatique ETA et
réserve de marche de 46 heures.
00.57 I heures du monde
Publireportage
L’excellence couronnée
par Rolex
En Belgique, les horlogers-bijoutiers d’exception se comptent sur les doigts
des deux mains. Le savoir-faire de la maison Orye/Stevenart, qui s’appuie
sur plus de 50 ans d’expérience, est salué par le fleuron de l’horlogerie
suisse : Rolex lui a confié la distribution de ses montres au Limbourg et en
Brabant wallon. Preuve d’une qualité de service incomparable… au bénéfice
de toutes les marques vendues dans ses boutiques.
L’histoire de cette maison de luxe remonte encore plus loin puisqu’elle est née à Nivelles en 1930
avec la création d’une bijouterie par Jean Larsille. Elle est au faîte de sa renommée dans la région
lorsqu’en 1991, après avoir travaillé un an avec lui, un jeune couple originaire du Limbourg reprend
l’affaire au fils de Jean. An et jan Orye sont des joailliers passionnés qui, dès le départ, ont compris
qu’il fallait viser l’excellence pour croître et subsister dans un secteur aussi complexe que concurrentiel.
Grâce à une parfaite connaissance du métier, une offre variée qui ne transige jamais avec la qualité
et un service rarement pris en défaut, An et Jan Orye développent en 25 ans une affaire qui compte
aujourd’hui dans le paysage belge de l’horlogerie-bijouterie. Après avoir ouvert une première boutique flambant neuve à Hasselt, An et Jan acquièrent en 1996, voici tout juste 20 ans, la bijouterie
Stevenart à Waterloo. Véritable référence en Brabant wallon, celle-ci avait été fondée en 1964.
Contact : Orye Hasselt Horloges . Kapelstraat 9 . 3500 Hasselt . Tél. 011/24 32 68 . Email : [email protected]
Orye Hasselt Juwelen . Kapelstraat 18 . 3500 Hasselt . Tél. 011/24 22 27 . Email : [email protected]
Un atelier dernier cri
Mais c’est à Waterloo que les efforts entrepris par Jan et son
épouse pour offrir le meilleur à leurs clients ont, les premiers, été
couronnés de succès. En 2011, le fleuron de l’horlogerie suisse
Rolex accorde à la bijouterie Stevenart la concession de sa
marque pour Waterloo et le Brabant wallon, avant de l’étendre en-
« Pour les clients,
c’est rassurant »
Franck,
maître-horloger
suite au Limbourg. « C’est une consécration, le couronnement de
tant d’années d’efforts, se réjouit Jan Orye. Le niveau d’exigence
et les normes de qualité imposés par cette marque qui compte
parmi les plus prestigieuses au monde sont sans égal. On peut
difficilement aller plus haut dans le monde de l’horlogerie de luxe. »
Pour en arriver là, il a fallu travailler dur. Et investir autant dans les
collaborateurs de haut niveau que dans les équipements de haute
technologie. L’équipe ultra-professionnelle qui entoure Jan et An
Orye compte pas moins de trois maîtres-horlogers, régulièrement
envoyés en stages de formation chez Rolex, Cartier ou Omega.
Surtout, la boutique de Waterloo, entièrement rénovée à l’occasion de son cinquantième anniversaire, cache une arme secrète
: son atelier d’horlogerie. Rares sont encore les bijouteries qui en
ont un. Dédié aux montres et aux bijoux, cet atelier situé à l’arrière
Maître-horloger chez Stevenart depuis 5 ans, Franck
de la boutique et dans les étages a fait l’objet d’investissements
revient précisément d’une formation de trois semaines
considérables ces dernières années, notamment dans l’acquisi-
chez Rolex à Genève.
tion des machines dernier cri. Véritable plus-value pour l’enseigne
Orye/Stevenart, c’est lui qui garantit au client un service aprèsvente de tout premier plan, tant pour l’entretien de sa montre que
pour les éventuelles réparations.
Qualité et proximité
« Une montre de luxe, souligne Jan Orye, c’est un véritable objet
d’art dont il faut prendre le plus grand soin. Lors d’un entretien, elle
doit être entièrement démontée. Ses différentes pièces – certains
mécanismes en comptent plus de 100 ! – sont vérifiées, nettoyées
et remplacées si nécessaires, ce qui doit être fait dans les règles
de l’art. » Le client qui investit dans une montre de prix doit compter sur un service irréprochable… et savoir qu’en cas de problème,
il ne devra pas attendre des mois qu’elle soit prise en charge par
le fabriquant.
En la matière, la dimension proximité est elle aussi essentielle.
« C’est la marque dont les procédures sont les plus rigoureuses et les exigences les plus sévères, souligne
ce passionné de fine mécanique. Elle vient encore
d’améliorer la précision de ses montres pour la rendre
deux fois plus élevée que les normes imposées à l’horlogerie suisse. Pour obtenir la certification COSC, une
montre ne peut dévier de plus de 10 secondes par jour
(-4/+6). Chez Rolex, la limite est désormais fixée à 4 secondes par jour (-2/+2), maximum 1 minute par mois.
Selon Franck, les montres mécaniques sont de véritables ouvrages d’art, complexes et précis, qu’il est nécessaire d’entretenir environ tous les cinq ans, sept ans
pour Rolex, pour pouvoir en profiter pendant plusieurs
dizaines d’années.
Même Rolex l’a bien compris, puisqu’elle a accordé à Orye/
« Pour le client, c’est rassurant de savoir qu’il peut
Stevenart l’autorisation officielle de réparer ses montres. « C’est
compter sur le savoir-faire d’un homme de métier qui le
une garantie de confiance supplémentaire qui nous impose des
connaît et peut répondre à ses questions. Quant à nous,
contrôles fréquents et rigoureux », ajoute le maître des lieux. Et
le fait de savoir à qui appartient la montre qui nous est
qui rejaillit sur toute la gamme des montres et des bijoux présen-
confiée nous rend encore plus vigilants et soucieux de
tée dans ses vitrines. Outre Rolex, vous y trouverez des grands
rendre le meilleur service possible pour qu’il soit satis-
noms comme Cartier, Omega, Chopard, Longines, Tissot, Chanel,
fait. »
Gucci, Montblanc et Tudor, Dinh Van, Pomellato ou Ole Lynggaard
pour les bijoux. Et de nombreuses créations propres.
Contact : Stevenart Waterloo . Ch. de Bruxelles 209 . 1410 Waterloo . Tél. 02/354 02 31 . Email : [email protected]
M Grands fonds
‘ Montres de plongée ’ fait partie de ces appellations souvent trompeuses,
dans la mesure où ce type de garde-temps ne répond pas toujours à des
normes bien codifiées. Dans le langage courant, une montre qui mérite
cette définition doit pouvoir vous assurer une étanchéité de 100 mètres
minimum, d’une bonne lisibilité et d’une lunette unidirectionnelle.
Par contre, lorsqu’il s’agit de répondre aux critères d’une classification rigoureuse en l’occurrence
la norme ISO 6425, les exigences sont très précises : une étanchéité d’au moins 100mètres, la
présence d’une lunette unidirectionnelle graduée sur 60 minutes avec des graduations clairement
identifiables toutes les 5 minutes, et directement visibles dans l’obscurité à 25 m de profondeur , un
indicateur de fonctionnement de la montre, des qualités antimagnétiques (norme ISO 764), une
résistance chimique à l’eau salée, aux chocs thermiques… Autre norme utile à connaître : la ‘ NIHS
92-10 ’ qui encadre la notion trop souvent floue d’étanchéité (avec ou sans indication précise).
Elle concerne normalement les montres susceptibles de résister à l’eau… dans des conditions
courantes. En l’occurrence, ces conditions peuvent aller de la simple douche… à la natation de
courte durée !
2
1
3
4
5
3. VICTORINOX > Dans le segment des montres de
prix accessibles, la marque Victorinox se taille, depuis
1. ZRC > Au début du siècle passé, deux artisans
talentueux Jean Rochet et Edmond Zuccolo ont créé à
Genève un atelier qui va produire les premiers bracelets
pour montres extensibles. Cinquante ans plus tard,
c’est l’épouse du fondateur Georgette Rochet qui, à la
direction du ZRC, donnera naissance sous cette marque
à une montre de plongée destinée aux plongeurs
professionnels du lac d’Annecy. Ce fut la légendaire
‘ Grands Fonds 300 M ’ qui équipera la Marine Nationale
de 1963 à 1974. Cette montre mythique est maintenant
rééditée dans une nouvelle version ‘ Swiss made ’
proposée en deux modèles.
2. EBERHARD > Né dans les années ’50 ’, le Scafograf
n’a cessé d’évoluer au fil des époques pour conquérir le
cœur des plongeurs, notamment grâce à son look viril
et à son étanchéité garantie jusqu’à 100, 200, 300, 400,
750, voire 1.000 mètres ! C’est à cette icône des abysses
à qui Eberhard rend hommage aujourd’hui avec une
réplique quasi-identique du Scarograf d’origine, revisité
mais toujours pensé et dédié aux sportifs. Son robuste
boîtier en acier, sa lunette tournante unidirectionnelle
en céramique ainsi qu’une insolite date – pour un
instrument de plongée – à 3h constituent toujours des
attributs de choix pour ce garde-temps doté d’une valve
de sécurité permettant à l’hélium de s’échapper. Boîtier
acier de 43 mm, étanche jusque 300 mètres, mouvement
automatique avec 38 heures de réserve de marche
lunette en céramique.
quelques années, une très belle place. Cette nouvelle
I.N.O.X. Professional Diver ne risque pas de ralentir
ce succès, pour une clientèle jeune et sportive. Elle
comporte tous les ingrédients de la réussite : look
spectaculaire, réussite de nombreux tests de fiabilité et
de résistance, étanchéité jusque 200 mètres, bracelets
multicolores, boîtier antimagnétique… et surtout son prix
raisonnable. Que demander de plus.
4 ETERNA > La manufacture horlogère suisse Eterna
présente en avant-première la ‘ Lady KonTiki Diver ’. Cette
montre de plongée féminine intervient vingt-trois ans
après le dernier modèle ‘ KonTiki ’ pour femme de la
marque. La montre ‘ KonTiki ’ voit le jour en 1958, évoquant
pour Eterna le souvenir d’une traversée du Pacifique.
L’appellation de cette ligne vient plus exactement du
nom du radeau construit par l’archéologue ethnologue
Thor Heyerdahl pour cette traversée téméraire.
Plus de deux décennies après son dernier modèle
‘ KonTiki ’ pour femme, Eterna présente la ‘ L Diver ’ aux
lignes sportives-chic, pourvue d’un boîtier de 38 mm de
diamètre et d’un bracelet en inoxydable et or jaune.
Teinte que l’on retrouve sur le contour des chiffres blancs
ainsi que sur la tournante en céramique dont le bleu
rappelle les fonds de l’océan.
5. BLANCPAIN > Elle est devenue, depuis les années
50, une véritable icône des montres de plongée, la ‘ Fifty
Fathoms Batyscaphe ’ de Blancpain, arbore cette année
un cadran bleu profond et un boîtier en céramique
plasma grise. Avec 3 barillets en série, elle assure 5 jours
d’autonomie et toujours une étanchéité jusque 300 m.
7
6
6. ALPINA > La nouvelle ALPINA Seastrong Diver 300
7. HAMILTON > La nouvelle Khaki Navy Frogman incarne
Automatic est une montre de plongée dotée d’un boîtier
un pan entier de l’histoire de Hamilton aussi bien que
de 44 mm en acier inoxydable pouvant supporter
les débuts des montres de plongée professionnelles.
la pression jusqu’à une profondeur de 300m/1 000
Développée pour les hommes-grenouilles de la marine
pieds. Le design met l’accent sur une lisibilité optimale
américaine, cette pièce fut dévoilée au public en 1951,
du temps de plongée. Les codes de design de cette
dans le film The Frogmen. Cette pièce, aussi technique
nouvelle gamme sont inspirés des montres de plongée
qu’esthétique, répond à toutes les exigences faisant
Alpina du siècle dernier. Le triangle situé à 12h est un clin
d’elle une véritable plongeuse : protège-couronne vissé,
d’œil au légendaire logo triangulaire de la marque. Parmi
lunette tournante unidirectionnelle, index surdimensionnés
les caractéristiques de la nouvelle Seastrong Diver 300
enduits de Superluminova, valve à hélium pour équilibrer
figurent une couronne et un fond de boîtier vissés, ainsi
la pression interne et boîtier étanche à 1.000 mètres.
qu’une lunette de plongée tournante unidirectionnelle
De plus, le bracelet en caoutchouc comprend une
60 min disponible en quatre couleurs différentes.
surprenante section centrale en ton sur ton et des bords
Boîtier 44 mm - mouvement automatique.
nervurés créant un plaisant contraste de texture. Le
mouvement est mécanique à remontage automatique
avec réserve de marche de 80 heures. Boîtier 46 mm en
acier – 80 heures de réserve de marche.
8
8. SEIKO > On attendait cet évènement depuis plusieurs
années : la collaboration de l’association professionnelle
mondiale des moniteurs de plongée PADI, avec une
grande marque horlogère, pour la doter d’une montre
qui lui soit dédiée. C’est chose faite cette année avec les
deux nouvelles Seiko ‘ Prospex PADI SRP21 A Turtle Pepsi ’et
‘ SUN 065 ’. L’organisation PADI a vu le jour en 1965, peu
de temps après que Seiko ait lancé sa première montre
de plongée. Aujourd’hui, on compte plus de 6.300
centres PADI dans le monde. La première montre Seiko qui
lui est dédiée en bleu et rouge très Pepsi est automatique
et étanche à 200 mètres. L’autre version est sur base
Kinetic avec fonction GMT. Boîtier de 47,5 mm pour celuici et de 44 mm pour la première. Leur prix : entre 450 et
650 euros ! Qui dit mieux.
00.62 I grands fonds
M Elles
montrent
tout
Quand on fait partie de ce petit cercle de marques horlogères dont les maîtres-artisans
sont capables de concevoir les garde-temps les plus sophistiqués, animés par des
calibres les plus compliqués, il est bien normal d’opter pour la forme qui maximalise au
mieux, la beauté du travail réalisé : le mode dit ‘ squelette ’ qui laisse tout voir du mystère
horloger, qui implique audace et rigueur, pleins et vides, passé et présent.
CARTIER > La montre Rotonde de Cartier ‘ Terre et Lune ’. Elle doit son nom
à la présence de deux de ses cadrans qui évoquent la Terre et la Lune, tous
deux taillés dans la pierre de météorite polie. La montre juxtapose deux
lectures : d’un côté, une lecture terrestre avec l’heure locale et un second
fuseau indiqué par un disque de vingt-quatre heures, de l’autre, une lecture
lunaire avec un tourbillon et une phase de lune, tous deux interdépendants.
Le poussoir situé à deux heures permet de régler en toute simplicité
le second fuseau. Le poussoir situé à quatre heures permet quant
à lui d’actionner à la demande un disque qui vient occulter la cage de
tourbillon. Le croissant ainsi dessiné reproduit exactement celui que la Lune
trace dans le ciel avec une précision à 126 ans. Série limitée (15 pièces)
CHRISTOPHE CLARET > La montre ‘ Soprano ’ de Christophe Claret associe
deux des plus belles complications horlogères : un tourbillon 60 secondes.
Une répétition minutes, avec carillon Westminster, quatre timbres cathédrale
et quatre marteaux, mis en valeur par des ponts étagés inspirés du style
Charles X. Le mouvement réalisé sur base de 450 composants
est à remontage manuel, doté d’une réserve de marche de 72 heures.
Le boîtier de 45 mm est étanche à 30 mètres. Série limitée à 8 pièces.
GIRARD-PERREGAUX > C’est à une véritable balade au cœur de
la mécanique qu’invite cette nouvelle ‘ 1966 Skeleton ’ de Girard-Perregaux.
Le grand mouvement de 13 lignes ¼ (30,00 mm) de cette pièce a en
effet été ajouré dans un souci stylistique propre à créer un parfait équilibre
graphique. Le contraste esthétique entre le train de rouage rhodié et
le traitement anthracite de la platine et des ponts est particulièrement
intéressant. De cette scénographie émanent tous les détails réalisés
à la main par des artisans horlogers : anglages, étirages, polis-satinés.
L’heure est alors un prétexte à révéler la montre mécanique dans sa
dimension d’objet d’art.
M Grands
classiques
1
2
3
6
5
4
00.64 I grands classiques
Winston Churchill disait que « La sagesse est un peigne que l’on reçoit lorsqu’on est
devenu chauve ! ». Faut-il croire qu’après s’être souvent égarés dans des esthétiques
trop exubérantes, des décors surabondants et des formes invraisemblables… Les
créateurs horlogers manifestent aujourd’hui certains remords, et en reviennent au
code basique de la belle horlogerie, fait d’un simple cadran sur lequel s’animent
deux (voire trois) aiguilles.
1. LEBEAU-COURALLY > Devenue aujourd’hui
4. LAURENT FERRIER > Chaque rencontre que
Manufacture horlogère depuis son rachat de
conçoit et produit Laurent Ferrier se caractérise
l’entité suisse IMH, Lebeau-Courally poursuit sa
par un choix esthétique d’une grande rigueur,
trajectoire dans l’univers des maîtres de luxe.
Révélée en 2015, la montre ‘ Phase de Lune ’ est
présentée cette année, avec plusieurs originalités,
dont le rappel à 8 H du dispositif de verrouillage
avec toujours le même type de cadran très
dépouillé, en hommage aux montres de poche
du 19e siècle. Dans ce ‘ galet classic ’ - qui s’est
vu attribué le grand prix d’horlogerie de Genève
des armes de chasse ... qui devient ici le levier qui,
- le maître-horloger a complété le dispositif du
poussé au tiré, permet de régler la phase de lune.
Tourbillon à double spiral, pour mieux neutraliser
A noter l’esthétique classique du cadran, ici en
le déplacement latéral de l’axe du balancier.
émail bleu traité grand feu. Mouvement maison
La montre est aussi certifiée Chronomètre par
avec 100 heures de réserve de marche.
2. HERMES > Avec ce nouveau modèle ‘ Slim
Email Grand Feu ’, la Maison a réussi le tour de
force de proposer un garde-temps à l’esthétique
l’Observatoire de Besançon.
5. CALVIN KLEIN > Graphique et contemporaine,
la montre ‘ Calvin Klein Step ’ revendique une
certaine vision de l’élégance. Inspirés par
essentielle d’Hermès pour les arts graphiques,
l’architecture urbaine, son boîtier rond et ses lignes
illustrée par la recherche typographique autour
parfaitement taillées dans l’acier s’adaptent à tous
des chiffres arabes. Conçus par l’artiste Philippe
les poignets. Au gré de quatre modèles masculins
Apeloig comme des formes géométriques
allégées de tout superflu, ces chiffres cadencent
le temps avec raffinement, portés par l’élégante
sobriété d’un cadran en émail Grand Feu.
Dans les ateliers d’Hermès, la quête de l’épure
et quatre déclinaisons féminines, elle joue avec
les contrastes, combine les matériaux et multiplie
les couleurs. Elle accueille un cadran très épuré
gris métallisé, argenté ou bleu pétrole. Boîtier 38 et
43 mm. Mouvement quartz.
se poursuit à travers le mouvement extraplat H1950, lui aussi de Manufacture Hermès.
6. GUCCI > Elégante et contemporaine, la
Une composition limitée et numérotée à 100
collection G-Timeless de Gucci intègre désormais
exemplaires. Boîtier en or rose de 39,5 mm –
trois nouvelles extensions automatiques proposées
Mouvement automatique – réserve de marche de
42 heures.
avec une boîte en acier inoxydable ou avec
un traitement PVD de couleur or jaune clair.
L’élément le plus frappant de ces nouvelles
3. ORIS > Avec cette ORIS ‘ Artelier Chronometer ’,
montres est la combinaison éclectique des index ;
c’est la précision sur terre comme sur mer.
de délicates abeilles et des étoiles se mêlent à des
Les chronomètres étaient autrefois des garde-
index simples, tandis qu’un unique cœur est placé
temps destinés à la navigation. Ce sont
à 7 heures. Ces index ornent un cadran noir ou
aujourd’hui des montres ultra-précises, comme
argenté, rehaussé d’une finition guillochée grenée.
cette ‘ Artelier ’ dont le mouvement a subi avec
Boîtier de 38 mm – étanche à 50 mètres –
succès les épreuves rigoureuses du COSC.
mouvement ETA automatique.
Boîtier acier de 40,5 mm.
00.65 I grands classiques
7. ZENITH > Tout d’abord, c’est une forme.
Discrète, classique et pourtant contemporaine.
On devine au premier regard que, sur ses courbes
parées d’or rose, le temps ne prendra jamais prise.
Ensuite, une certaine vision de l’horlogerie qui se
concentre sur l’essentiel comme pour mieux faire
l’éloge de la fiabilité. Pour cadencer la mesure du
temps, Zenith a placé au cœur du boîtier extraplat le calibre Maison de dernière génération Elite
6150, pourvu d’une autonomie de plus de 4 jours.
Une version moderne du fameux Elite gratifié en
1994 de ‘ Meilleur mouvement de l’année ’.
7
Boîtier en or rose de 42 mm – mouvement
automatique – réserve de marche de 100 heures –
étanche à 50 mètres.
8. CARL F. BUCHERER > Avec le mouvement
automatique doté d’une masse oscillante
périphérique, les horlogers de la maison lucernoise
Carl F. Bucherer associent pour la première fois, le
calibre A2000 à la collection Manero, synonyme
de grandes complications. Evolution de ce dernier
mouvement, le CFB A2050 propose une petite
seconde à 6h. Il équipe désormais le modèle
Manero Peripheral, élargissant du même coup la
ligne. Côté habillage, le boîtier a été entièrement
redessiné de manière à offrir à cette pièce de
nouvelles proportions, sobres et élégantes.
Boîtier en or rose de 40,6 mm – étanche à 30
mètres – mouvement automatique – avec 55
heures de réserve de marche.
8
9. EMPORIO ARMANI > La collection Emporio
Armani ‘ Swiss Made ’ s’enrichit d’une nouvelle
référence ancrée dans l’élégance Art Déco. La
ligne Classic compte désormais un boîtier de
forme tonneau. Rectangle aux côtés assouplis, la
rondeur de ses flancs est prononcée dans tous les
plans et un doux renflement vient accompagner
sa couronne. Son fond est également arrondi
et son galbe se prolonge dans des cornes
8
ergonomiques.Cette caractéristique inédite
pour la marque révèle également une nouvelle
évolution du calibre de manufacture automatique
STP5-15. Boîtier 45 x 45 mm en acier traité PVD.
Etanche jusque 50 mètres.
9
M Heures
nouvelles
L’une des difficultés majeures pour les designers qui tentent, en permanence, de
renouveler l’esthétique des montres bracelets, réside dans le nombre relativement limité
de formes de boîtiers historiquement utilisées. Et lorsqu’ils abandonnent la traditionnelle
forme ronde, ils savent qu’ils prennent un risque. C’est pourquoi la plupart des créateurs
les plus audacieux ont pris le parti de remettre plutôt la course à l’affichage lui-même
de l’heure, en l’occurrence, le déplacement d’une ou plusieurs aiguilles sur un cadran…
que l’on remplace par l’information numérique.
MCT > Sur base d’un mouvement
PERRELET > Le mouvement
DIETRICH > Originaire de Besançon,
intégralement conçu et manufacturé
automatique fait partie intégrante
la capitale française de l’horlogerie,
en interne, MCT (Manufacture
de l’histoire de la maison Perrelet.
Emmanuel Dietrich a une longue
Contemporaine du Temps) affiche
Rien d’étonnant de voir la marque
histoire d’amour avec le design
des heures digitales sur 4 blocs
rendre un hommage permanent à
horloger, au service des plus
composés de 5 prismes triangulaires.
l’une des plus grandes inventions
grandes marques. En 2009, le
À chaque heure, une grille saute
de l’horlogerie mécanique. Avec
créateur a conçu la montre
et tourne de 90 degrés, désignant
ses pales tournant au gré des
‘ Dietrich 1969 ’ autour d’un concept
un nouveau chiffre des heures.
mouvements du poignet, la
aussi original que novateur :
Les prismes tournent et font défiler
Turbine est devenue une icône
l’ ‘ Organic Time Compassions ’.
les heures qu’ils renferment à mesure
de la marque. Cette hélice rend
Le résultat : des garde-temps
qu’ils deviennent nécessaires.
les modèles immédiatement
audacieux qui surprennent dans
La minute au centre est d’un
reconnaissables entre tous. La
l’esthétique traditionnelle de
fonctionnement parfaitement
version GMT offre cette année un
l’horlogerie. Boîtier de 48 mm sur
classique. Le boîtier rond en titane
second fuseau horaire. Le cadran
46 mm pour une épaisseur de 13,7
de 46,4 mm de diamètre, donne
turbine, laisse apparaître une platine
mm – mouvement automatique –
à la ‘ Sequential Two - S210 ’
décorée Côtes de Genève avec une
étanche jusqu’à 50 mètres.
une apparence unique.
mappemonde. Boîtier en acier de
Mouvement automatique avec
44 mm, étanche jusqu’à 50 mètres,
réserve de marche de 40 heures.
mouvement automatique avec
réserve de 42 heures.
00.67 I heures nouvelles
M Montres
dames
1
2
3
4
5
00.68 I montres dames
Jusqu’ici trop souvent délaissée par les créateurs horlogers, la montre pour dame
connaît un nouvel intérêt, qui se reflétait cette année, dans les allées du Salon
BaselWorld. À l’origine de ce nouvel engouement : la nécessité pour les marques
helvétiques de compenser dans ce segment féminin, le manque à gagner dont
elles souffrent sur l’ensemble de l’économie mondiale, suite à l’inflation du franc
suisse et au ralentissement du marché chinois. Autre facteur favorable : l’intérêt
de plus en plus marqué de la clientèle féminine pour la belle montre mécanique
dont les complications les plus sophistiquées lui deviennent familières… souvent
sous l’influence – pas toujours désintéressée - du partenaire masculin. Quelle
qu’en soit la cause, le phénomène est bien là : le marché des montres de luxe
pour femme n’est pas loin d’atteindre le cap des 10 milliards d’euros en 2016.
Voilà un nouveau relais de croissance qui ne manque pas d’atours !
1. PIAGET > Née dans les années 1970, période d’emprunte de
liberté et d’extravagance, la montre ‘ Limelight ’ témoigne au
4. BREGUET > La Manufacture Breguet dévoile sa nouvelle
même titre que les montres-manchettes ou sautoirs du style
création féminine, une montre de la collection Classique
très distinctifs de Piaget. Revisitée une première fois en 2013,
dotée de l’une des complications les plus poétiques : la
sur bracelet serti, elle nous revient cette année exclusivement
en or avec l’attrait d’un bracelet en maille milanaise.
Détail appréciable : grâce à une boucle coulisse simple
à manipuler, vous adaptez vous-même la taille
de bracelet au millimètre.
phase de lune. Cette pièce en or blanc, finement cannelée
sur les flancs, arbore un cadran en émail ‘ grand feu ’.
Ce visage est rehaussé d’index et de chiffres arabes, dits
‘ Chiffres Breguet ’, en référence au fondateur de la Maison
qui les dessina en 1783. La minuterie, faite de minuscules
étoiles, ainsi que l’utilisation de fleurs de lys stylisées pour
2. PATEK PHILIPPE > L’une des complications les plus
les fractions de cinq minutes, sont un autre hommage à
emblématiques de Patek Philippe prend, cette année,
Breguet. Boîtier de 30 mm en or blanc, avec 66 brillants,
un visage féminin. Son boîtier en or rose de 38 mm a été
montre étanche à 30 mètres.
retravaillé pour gagner en galbe, en rondeurs et en féminité.
Le quantième annuel a été inventé par Patek Philippe.
5. BLANCPAIN > Lancée en 1956, la ‘ Ladybird ’ de Blancpain
Il permet de suivre la date complète tout au long de l’année,
était alors munie du plus petit mouvement rond présent sur
en ne requérant qu’une seule correction manuelle, le 1er mars.
le marché. Les maîtres-horlogers de Blancpain avaient alors
Jour, date, mois et phases de lune sont en toile de fond
du cadran en nacre blanche de Bali ponctué de chiffres
arabes en applique faits d’or. Le précieux sertissage
de 374 diamants purs orne la lunette, la carrure, les cornes,
la couronne et la boucle.
dû redoubler d’ingéniosité pour parvenir à miniaturiser les
éléments d’une montre mécanique. L’année 2016 signe
celle de ses 60 ans d’existence. À cette occasion, la marque
imagine une nouvelle version avec un cadran fait de
contrastes lumineux révélant de multiples feuillages réalisés
en nacre. Le bracelet de la Ladybird est réalisé uniquement
3. CARTIER > La nouvelle montre féminine ‘ Hypnose ’
à partir des petites écailles recouvrant l’alligator de Louisiane.
de Cartier deviendra-t-elle un nouveau grand classique
La montre est limitée à 60 exemplaires. Sa lunette est sertie de
horloger dédié à la femme ? Seul l’avenir nous dira si ce
32 diamants tandis que le cadran en contient 8. Les aiguilles
mariage du noir et du blanc qui, comme un vertige, entraîne
le temps dans une spirale infinie, saura confirmer sa séduction
et son attractivité. La montre est déclinée en 10 modèles,
arborent des formes de gouttes et la boîte
de 21,50 mm de diamètre est réalisée en or blanc.
Le calibre est automatique.
dont les quatre couches de laque déposées sur le cadran
apportent encore pus de profondeur à l’éclat des diamants.
00.69 I montres dames
6. CHOPARD > C’est en 1993 que Caroline Scheufele
créait l’une des icônes de la Maison Chopard, la
montre ‘ Happy Sport ’. Aujourd’hui, la collection
Happy Fish s’enrichit d’un modèle évoquant les fonds
sous-marins, et qui met les métiers d’art au service de
la poésie. En nacre perlée et feuilles d’or, un poisson
semble onduler dans un océan de saphirs bleus, se
frayant un passage à travers sept diamants mobiles.
Dans l’obscurité, une douce luminosité turquoise
envahit ce décor luminescent. La lunette est sertie
de diamants de trois tailles différentes disposés en
alternance. Cette pièce, limitée à 25 exemplaires, est
vendue en exclusivité dans les boutiques et corners
Chopard. Boîtier en or rose de 36 mm, étanche jusqu’à
30 mètres – mouvement automatique – avec réserve
de marche de 42 heures.
6
7. POIRAY > La Maison de joaillerie et d’horlogerie
Poiray, au cœur de la Place Vendôme, inspirée par
l’œuvre et l’image audacieuse du couturier Paul Poiret
à qui elle doit son nom, lance une nouvelle montre
cette année baptisée ‘ Ma Préférée ’. Ronde, douce,
chaleureuse sous les doigts, elle impose ses formes
pleines et généreuses, avec des godrons délicatement
dessinés, qui rappellent l’attrait du créateur pour l’art
déco. Bracelet ou lanière s’enlèvent d’un geste et se
remplacent aussi aisément. Version acier et acierdiamants. Mouvement quartz.
8. RADO > Toute habillée de céramique blanche
7
high-tech, la nouvelle ‘ True Open Heart ’ nous plonge
immédiatement dans l’univers avant-gardiste de
Rado. Ultralégère mais cinq fois plus dure que l’acier,
cette matière non métallique et hypoallergénique,
est comme une seconde peau qui convient
particulièrement au poignet supportant mal le métal.
À la pureté des lignes du boîtier monobloc répond ici
8
la finesse du cadran diaphane. Quelques dixièmes de
millimètres de nacre laissent en effet deviner, à travers
une découpe stylisée, les contours du mouvement
mécanique. Cette ‘ True Open Heart ’ fait l’objet
d’une édition limitée à seulement 500 exemplaires.
Mouvement automatique ETA – Boîtier de 41 mm en
céramique.
9
00.70 I montres dames
10
11
12
9. EBEL > Le froid et le chaud se rencontrent dans le choix
des matières et des couleurs de la ‘ Wave Lady ’
35 mm d’Ebel. Le froid est présent à travers l’acier satiné
qui compose sa boîte et son bracelet. La chaleur provient
11. BAUME & MERCIER > Cette ‘ Petite Promesse ’ de Baume
& Mercier a choisi le mini format de 22 mm pour s’inscrire
dans les lignes contemporaine, héritées de la liberté formelle
des accents d’or rouge 18 carats qui soulignent la montre.
des années 70. Le résultat : une montre à lunette sertie de
Ce métal rayonnant en orne le bracelet. Entremêlé dans les
diamants, où le jeu d’ovale et de rond entrelacés, confère
maillons, il en accentue le motif ondulé qui donne son nom
au bijou sa personnalité. Au choix, le bracelet est acier
à ce modèle. Une seconde version propose un cadran gris
galvanique et mat, avec le même sertissage de huit diamants
et de 72 brillants, autour de la lunette. Mouvement à quartz –
ou cuir double tour, avec un cadran de nacre naturelle que
ponctuent deux diamants à 12 et 6 heures. Mouvement
quartz.
étanche à 50 mètres.
12. TISSOT > La Tissot ‘ Prestigious ’ s’inspire des années folles,
une époque de frivolité et de plaisir qu’a connue l’Europe
10. LONGINES > En 2016, Longines ajoute de nouvelles
d’après-guerre. L’aspect luxueux passe notamment par son
variations à cette collection emblématique, ‘ Dolce Vita ’.
boîtier en or rectangulaire ainsi que par divers détails tels que
Point commun entre ces nouveautés : leur teinte bicolore.
le cabochon en céramique noir ou blanc et le compteur de
En acier, elles arborent un bracelet en acier or rose et une
petite seconde à 6 heures. La Tissot ‘ Prestigious ’ est disponible
couronne en or massif. Le sablier ailé, célèbre logo de la
en 5 versions : cadran noir avec or rose et bracelet en cuir
marque installé depuis 1832 dans le Jura suisse, s’habille lui
noir, cadran en argent classique avec or jaune ou rose et
aussi d’or rose. Avec ses proportions dans les quatre tailles
bracelet en cuir brun, ou cadran brillant en nacre à index en
disponibles, serties ou non de diamants, et ses trois différents
diamants avec bracelet noir ou blanc. Boîtier en or jaune ou
cadrans, cette montre se porte en toutes circonstances avec
rose de 34,5 mm. Étanche à 30 mètres. Mouvement quartz.
la même élégance. Mouvement quartz.
00.71 I montres dames
M Prouesses
artistiques
1
2
4
3
5
6
7
00.72 I prouesses artistiques
8
Source de renouvellement et expression d’une créativité bienvenue dans l’expression
du temps, les métiers d’art sont l’héritage de savoir-faire précieusement élaborés
au fil des siècles. Un métier d’art horloger se caractérise par l’association de trois
critères : la transformation d’une matière, grâce à un savoir-faire original, la production
de pièces uniques ou de petites séries et enfin, la maîtrise globale du process par
un seul et même artisan. Joaillerie, sertissage, gravure, peinture sur émail... autant
d’activités rares et précieuses, dédiées à la préservation du patrimoine culturel.
1. CARTIER > Pour réaliser cette ‘ Ballon Bleu ’ de Cartier,
granulation d’émail, décor panthère, les artisans
émailleurs se sont inspirés des principes de la granulation
myriade de grenats, de diamants et de saphirs jaunes et
oranges sertis autour d’un grenat central taille coussin
monté sur un fond en or blanc matelassé. Le grenat,
qui consistent à créer de minuscules billes d’or avant de
d’un rouge orangé intense, pèse 39,9 carats. Il apporte
les assembler sur une plaque. Selon le même processus,
une touche de fraîcheur à la collection de montres
l’émail a d’abord été travaillé en morceau ou en poudre,
puis étiré en fils délicats, voués à être ciselés en fines
précieuses. La pierre centrale se soulève pour révéler le
cadran caché de la montre.
paillettes qui, sous l’action de la flamme du chalumeau,
prennent une à une l’apparence de billes. La taille de
ces billes dépend du diamètre original du fil d’émail dont
elles sont issues. Elles sont ensuite assemblées, en fonction
6. CARTIER > Avec la montre Panthère Mystérieuse, la
panthère (héroïne du bestiaire joaillier de Cartier depuis
1914) s’allie au mystérieux, complication inscrite au
du motif, du dégradé de couleur et du volume souhaité.
patrimoine horloger de la maison depuis plus d’un siècle.
Boîtier en or jaune de 42 mm. Mouvement automatique.
Véritable sculpture joaillière en trois dimensions, le félin au
Édition limitée 30 pièces.
pelage de diamants et de taches de laque noire, se love
autour du cadran. Le réalisme est d’autant plus saisissant
2/3. ROGER DUBUIS > Cette année, Roger Dubuis
place les femmes sous les feux des projecteurs, et de
sa collection ‘ Velvet Diver ’, exprimée par cinq modèles
qu’il s’oppose à la transparence du cadran où gravitent
les aiguilles. Mouvement à remontage manuel.
Boîte en or gris de 40 mm.
originaux. Parmi eux, les ‘ Blossom ‘ Pink et Blue qui, avec
leurs nombreux pétales, incarnent la légendaire ‘ femme
7. CARTIER > Sur le cadran de la montre Panthères et
fleur ’ ! Les boîtiers de 36mm respectivement en or rose
Colibri de Cartier, une panthère se repose en compagnie
et gris seront bordés de deux rangs de diamants taille
d’un colibri. Si l’on presse sur la couronne de remontoir, un
brillant. Ces pierres étincelantes entourent un cadran
bébé panthère s’échappe des pattes de sa mère et fait
nacré mis en relief sur plusieurs niveaux, sculpté d’un
fuir l’oiseau aux ailes dorées. Le mécanisme mis en œuvre
motif marqueterie florale. Mouvement automatique
Poinçon de Genève. Réserve de marche de 48h.
Édition limitée 88 pièces.
n’est autre que celui de la réserve de marche. Dans ce
nouveau calibre 9915 MC, le temps qu’il reste avant qu’il
soit nécessaire de remonter la montre est indiqué par
l’amplitude du vol de l’oiseau. Mouvement à remontage
4. CHOPARD > Depuis 2014, la Maison propose une
manuel. Boîte en or gris de 42,75 mm.
version de cette L.U.C XP avec un diamètre de 35mm,
plus petite, destinée aux femmes. Le calibre L.U.C 96.23-L
bat en son cœur. Il est produit par Chopard Manufacture
et est orné de gravures fleurisannes, un métier d’art
aujourd’hui presque disparu. Au croisement de la beauté
et de la précision, une pivoine a vu le jour dans une
montre en édition limitée à 8 exemplaires :
la L.U.C XP 35 mm Esprit de Fleurier Peony.
8. CHOPARD > Entre en scène cette année une
collection de Haute Joaillerie, virevoltante et virtuose
baptisée ‘ Precious Couture ’, un voyage au cœur
des éblouissements de la couleur, distillés par les plus
précieuses des pierres : diamants blancs, saphirs,
émeraudes et rubis. Spectaculaire, la montre est sertie de
saphirs bleus taille poire, de saphirs pastel taille brillant
et de diamants blancs. Sur son cadran, des saphirs
5. CHANEL > En 2015, la Maison Chanel présentait une
taille baguette entourent une petite corolle qui reprend
toute nouvelle Collection baptisée ‘ Les Éternelles ’. Cette
un motif floral en serti neige de saphirs et diamants. Le
année, le joaillier propose quatre nouveaux modèles dont
la montre à secret ‘ Signature Grenat ’ qui présente une
bracelet de la montre, qui poursuit cet ornement de
dentelle joaillière, sera également disponible en version
satin.
00.73 I prouesses artistiques
M
De Greef & la Reverso
rendent hommage
à Magritte
L’idée a jailli d’une rencontre en 2011, au cœur de Bruxelles : celle de Jacques
Wittmann, responsable de la Maison De Greef, de Charly Herscovici, Président de
la Fondation Magritte et des responsables de la Manufacture Jaeger-LeCoultre.
Le projet : rendre hommage à René Magritte en lui dédiant plusieurs séries de
montres Reverso, l’un des rares garde-temps pouvant accueillir la reproduction
d’une œuvre d’art.
Cinq ans plus tard,
Jaeger-LeCoultre et la Maison
De Greef sont fiers de dévoiler
la montre ornée de l’une de
ses toiles les plus célèbres :
‘ La Trahison des images ’ ,
gravure laquée sur le fond
du boîtier de la pièce.
Elle fait partie d’une première
série de cinq montres en or
gris et quinze en acier, toutes
inspirées du modèle de 1931,
année de création de
la Reverso. Les premières pièces
de cette série peuvent être
admirées en exclusivité au sein
de la Maison De Greef, au
24 de la rue au Beurre à
Bruxelles. La deuxième et
la troisième série seront éditées
dans les années à venir.
00.74 I hommage à Magritte
La montre est plus qu’un objet, fûtil prestigieux.
Chez CESSION, les montres se
dévoilent. Découvrez leurs histoires,
leurs performances et la rigueur des
meilleures manufactures. Entrez
chez CESSION et partagez notre
passion.
à chronographe
ECOULTRE,
onographe abritant
ts totalement
et un seul balancier.
ans l’horlogerie d’art.
Place de l’Hôtel de Ville 17 • 1300 Wavre • Tél : 010/22 43 49 • www.cession.be
DRIVE DE CARTIER
MOUVEMENT MANUFACTURE 1904 MC
LA COLLECTION DRIVE DE CARTIER EST UN NOUVEAU MANIFESTE D’ÉLÉGANCE. VÉRITABLE OBJET DE STYLE, CETTE MONTRE
À L’ESTHÉTIQUE COUSSIN AUX LIGNES RACÉES EST ANIMÉE PAR LE MOUVEMENT MANUFACTURE MAISON 1904 MC. NÉE EN 1847,
LA MAISON CARTIER CRÉE DES MONTRES D’EXCEPTION QUI ALLIENT L’AUDACE DES FORMES ET LE SAVOIR-FAIRE HORLOGER.
# W H ATD R I V E SYO U
Boutique en ligne www.cartier.com - (02) 400 2600

Documents pareils

Mai 2013 Télécharger le pdf.

Mai 2013 Télécharger le pdf. à l’occasion de chaque édition du SIHH, et de la nécessité, pour nous, de faire des

Plus en détail