la puce à l`oreille

Commentaires

Transcription

la puce à l`oreille
dans notre danse frénétique. Du rap
et du scratch s’immiscent dans la salsa
et la rumba, ça ne dure pas très longtemps mais juste assez pour trouver
le mélange original et surprenant. Le
chanteur à la voix un peu trop lisse, qui
mériterait d’être plus incisif (seul petit
bémol de l’album) laisse s’exprimer les
musiciens dans de prodigieux chorus
très décapants mais surtout aux sonorités jazz, ajoutant une nouvelle couleur
à cet album.
L’album Ya nos veremos plaira donc
au plus grand nombre par son mélange des styles, par sa qualité musicale
et bien entendu par l’énergie et la
chaleur qu’il transmet.
un mélange de blues, de rap, de funk
ou encore de folk, de swing et peut
se délecter d’une ballade digestive.
Chaque morceau est tellement différent de ses congénères qu’il est difficile de croire qu’ils sortent du même
album, voire du même groupe.
Un péché de jeunesse ? A vouloir trop
montrer ses influences, Zozophonic
Orchestra finit juste par inspirer un rap
en tracteur dans le midwest limousin
avec un Tom Waits qui aurait perdu
sa voix rocailleuse. Malgré des idées
intéressantes et un rythme plutôt sympathique, Dream Catcher est un essai
inégal, peut-être un peu brouillon,
définitivement à aborder comme
une étape de recherche d’identité
musicale.
Ont participé à cette édition
de La puce à l’oreille :
Z
ozophonic Orchestra
Dream Catcher
Autoproduit / Lyon
www.myspace.com/zozophonicorchestra
La pochette rétro donne le ton, Dream
Catcher, 2nd album de Zozophonic
Orchestra sorti en 2010 possède bien
quelque chose de « vintage ». Le
groupe, qui tourne cette année avec
The Tin Men, définit son style comme
blues agricole urbain. Et il n’en manque pas, de styles ! En seulement cinq
petites chansons, l’auditeur a droit à
Laura Auger
Amélie Béraud
Lauriane Bigarnet
Coraline Carry
Brunnhilde Cheillan
Charlotte Demeaux
Julie Dauchy
Manon Désert
Léa Duchamp
Jeanne Jegou
Barbara Jullien
Fréderic Millat
Hélène Mougeot
Maeva Pageot
Juliette Puy
Marine Saunier
Alexandra Servigne
Retrouvez toutes les chroniques sur
www.apejs.org
E
L
L
I
E
R
O
’
L
À
LA PUCE
édition 2012
Salle de musiques
actuelles de la Cité
des arts de Chambéry,
La Soute accueille des
groupes émergents,
représentants de la scène
locale, régionale ou
nationale.
Chaque jour, des groupes
de tout style nous
envoient leurs CD dans
l’espoir d’être repérés
et programmés. Ils sont
si nombreux que nous
ne leur accordons pas
toujours l’attention qu’ils
méritent.
De ce constat est née
l’idée de partager ces
écoutes avec le public
de La Soute. Nous avons
alors confié l’écoute
de ces disques à un
groupe d’étudiant(e)s
de la licence AGEC de
l’Université de Savoie
avec pour objectif de
s’exercer à l’écriture de
chroniques de disques.
Vous avez ici en main
la deuxième édition
de La puce à l’oreille.
Les disques chroniqués
sont en écoute à la
médiathèque de la Cité
des arts de Chambéry.
Laissez-vous donc
guider au fil de ces
découvertes...
construction déstructurée. La balade
rock est tout à coup interrompue par
un riff légèrement sauvage grâce à la
distorsion sagement utilisée. Petit ascenseur émotionnel pour vos oreilles.
Pour ce faire une idée plus complète,
leur album sort courant 2012.
N
crise.
Voici un album qui séduira les amateurs de jazz car, malgré quelques
notes de hip-hop, cet album entretient
un univers très jazzy.
des sonorités proches des Two Door
Cinema Club ou encore de The Killers,
sans pour autant écouter de simples
copies.
Les Popopopops naviguent sur la vague des genres musicaux et nous offre
un album revigorant, dont le visuel
nous rappelle vaguement un groupe
masculin britannique légendaire.
o Flag Project
Complex Headache
Autoproduit / Paris
www.myspace.com/thenoflagprojectmusic
No Flag Project serait né d’une frustration… Ce qui n’est pas forcément un
bon début pour faire des étincelles.
Les membres de King of Conspiracy
(punk rock) ont eu, un jour, la volonté
de faire une autre musique en créant
un nouveau projet sans étiquette…
(ou sans drapeau).
Le 24 novembre 2011, ils sortent un
nouvel EP Complex Headache nous
promettant des expérimentations folles mêlant pop, noisy et constructions
dissonantes.
Du coup, on s’attend à un rock dingo
à la Young Gods et autre dieux de la
folie musicale en dérapage contrôlé.
Les 4 morceaux s’enchaînent et il
ne se passe pas grande chose. On
entend de lointaines influences à la
Radiohead et Sonic Youth.
En passant d’un morceau à l’autre,
on entend qu’une mélodie un peu
entraînante mais rien de réellement
original.
La voix de Michael Destouches
carrément nasillarde colle très bien à
l’esprit british de l’album.
Un morceau retient l’attention Metronome. Effectivement, on retrouve une
N
ovox
Hollywood is on fire
Z production / Rhône-Alpes
www.myspace.com/novoxmusic
Le groupe lyonnais et stéphanois Novox revient faire chauffer nos oreilles
avec un nouvel album Hollywood
is on Fire. A l’image du graphisme,
de Pauline Schleimer, les 11 titres de
l’album mélangent jazz et funk des
70’s, à des sonorités plus contemporaines. Après un 1er album Out of Jazz
largement reconnu par la scène jazz
nationale, Novox nous propose dans
ce 2e opus des rencontres avec le
hip-hop et le rock sur certains titres tels
que Keep cool Harry. Vous pourrez
apprécier le MC new-yorkais Webbafed avec son fot originale et précis sur
des titres comme Hoolywood is on fire.
Ce dernier titre retrace de manière
symbolique une Amérique en pleine
mutation et un monde artistique en
T
he Popopopops
Dance Tonight
Rue Bleue / Rennes
www.myspace.com/thepopopopopsband
Il parait loin le temps du lycée,
des concerts dans la cour et des
problèmes d’acné. Les Popopopops
sont devenus grands ! Et pourtant il
s’est écoulé peu de temps entre la
rencontre des jeunes rennais avec
Jean-Louis Brossard, qui les fera jouer
aux Transmusicales, et l’enregistrement
de cet album.
Influencé par la nouvelle pop anglaise,
mais moins électro que Pony Pony Run
Run (dont ils ont fait la 1re partie en
2010), les Popopopops se démarquent
par leur diversité, dans un genre pourtant étroit : la pop.
Chaque titre explore un nouvel aspect
du genre. Dance Tonight nous plonge
dans les slows des booms des années
2000, puis nous surprend avec un son
pop rock énergique et revitalisant.
A l’écoute de l’album, on retrouve
T
empo Forte
Ya nos veremos
Label / Rhône-Alpes
www.myspace.com/tempoforte
Le froid, la neige et l’obscurité de
l’hiver vous ont rendu aigri, mélancolique voire triste ? Votre couette est devenue votre seule et meilleure amie ?
Cette situation n’est plus possible !
Heureusement, Tempo Forte sort son
nouvel album Ya nos veremos afin que
le soleil latino vous réchauffe jusqu’au
bout des ongles et que le talent des
musiciens vous redonnent de la force.
Dès le 1er morceau, Tempo Forte annonce la couleur principale : ce sera
rythme endiablé, cuivres percussifs et
paroles douces et légères. De la musique latino comme on a l’habitude
d’entendre et sur laquelle on n’hésite
pas à danser. Puis au fil des morceaux,
la palette de couleurs va se diversifier,
quelques subtilités vont nous interpeller