Vente record du Baiser de Rodin à Deauville

Commentaires

Transcription

Vente record du Baiser de Rodin à Deauville
Vente record du Baiser de Rodin à Deauville
Dimanche 27 mars, la maison de ventes Artcurial Deauville adjuge un Baiser de
Rodin à 570.000€ (frais compris)
Il était l’objet phare de la vente de dimanche, le plus regardé, le plus convoité. Ce Baiser
en bronze à patine verte, une 2ème réduction d’une hauteur de 60cm, avait été confié {
Artcurial Deauville par une famille normande peu de temps après la vente record d’un
Penseur de Rodin en août 2010.
L’œuvre possédait tous les atouts pour plaire, toutes les garanties pour mériter son
estimation : produite du vivant de l’artiste en 1916 au sein de l’atelier Barbedienne,
fondue selon les procédés spécifiques du maître, répondant à tous les critères
d’authenticité indispensables depuis la constitution du bronze jusqu’{ la facture délivrée
{ l’acquéreur.
Symbole d’un romantisme { la française, illustration de l’aventure passionnée des
amants de Dante, Paolo et Francesca, incarnation d’un instant de grâce, Le Baiser a
semble t-il gardé tout son attrait et suscité une forte demande.
Ce dimanche 27 mars à Deauville, dans la salle des ventes de la maison Artcurial, le
Baiser trouve son acquéreur, un collectionneur français, contre trois enchérisseurs
étrangers au téléphone : un Américain, un Anglais et un Chinois.
La vente dépasse l’estimation haute de l’œuvre, elle atteint même un record. Ces quinze
dernières années, deux Baisers, d’une taille équivalente avaient été adjugés chez
Sotheby’s : l’un { Londres { 394.000€, l’autre { New-York { 358.000€.

Documents pareils