REUNION CRE du 18 mai 2016 - CFE

Commentaires

Transcription

REUNION CRE du 18 mai 2016 - CFE
INFO CRE / Réunion CRE du 18 mai 2016
Notre équipe:
 Sonia LEBRETON , Elue suppléante au CRE
[email protected]
 Sophie GIBIER, Représentante syndicale au CRE sophie.gibier @afpa.fr
13 Place du Général de Gaulle
93108 MONTREUIL Cedex
Tél./Fax. : 01 48 70 54 25
E.Mail : [email protected]
REUNION CRE du 18 mai 2016
Elisabeth Jousseau-Dubien (Directrice Régionale) préside la séance assistée de Christophe Ferger (DRH Ile
de France )
INFORMATIONS DU PRESIDENT
SUBVENTION
La DR a rencontré avec le DG, le vice-président du CRIF Jérôme Chartier le 11 mai. Ils ont abordés les conséquences de
l’arrêt de la subvention des prestations d’hébergement et restauration pour les demandeurs d’emploi d’Ile de France
er
à compter du 1 Mai. Ils ont également indiqué les nouveaux tarifs sur les prestations.
Le vice-président souligne que l’AFPA était le seul organisme à bénéficier de cette subvention ce qui a influé sur la
décision et justifie son maintien afin qu’il n’y ait pas de traitement différencié entre les différents organismes de formation.
Le DG informe que pour l’Afpa car cela représente un déficit de 15 M€ au niveau national. L’AFPA ne peut donc maintenir au même niveau de tarification ces prestations. Le vice-président a entendu et semble d’accord pour réfléchir à
er
une tarification spécifique pour les suites de parcours (entrés avant le 1 mai) avec complément de financement de la
région. Nous sommes en attente de réponse.
er
Concernant les parcours à compter du 1 Mai, il n’y aura aucun financement région possible.
Après validation nationale, les tarifs sont donc modifiés : 150 €/mois pour l’hébergement et restauration au prix net
(mise en application réelle : 17 mai).
A noter pour la DR : Il faut tenter de maintenir les conditions d’hébergement pour les stagiaires déjà entrés (selon les
termes des contrats signés) et maintenir les TR jusqu’à épuisement des stocks. Cela devrait permettre de maintenir le
dispositif jusqu’à fin Juin.
Il est demandé aux Centres de remonter les situations difficiles à la DR pour répondre au mieux.
MIGRANTS
L’AFPA a été sollicitée le 2 mai pour accueillir des squatteurs de Stalingrad. Il y avait plus de migrants que prévu il a
fallu les répartir sur les centres de Bernes (40) et Meaux (14).
A ce jour contacts resserrés avec les associations qui doivent les prendre en charge.
C’est compliqué car les migrants sont désœuvrés n’étant pas stagiaires de la formation (ils n’en ont pas le statut) et
certains mendient auprès des stagiaires (cigarettes). La restauration leur est proposée.
Convention régionale présentée aux sous-préfets pour un financement de l’accueil à hauteur de 33,45 €/jour/migrant.
A ce jour cet hébergement est prévu jusque fin juin.
RECRUTEMENTS
Nouvelle manageur de formation Sylvie Gandon à Champs sur Marne
Reste un poste en recrutement à Bernes
CDI en INTERIM
2 conventions ont été signées avec Manpower et Adecco pour signer des contrats de ce type.
Ce sont des contrats signés entre un salarié et une ETT qui permet la mise à disposition pendant 36 mois.
Phase de recensement de CDI en intérim.
CONFEDERATION FRANCAISE DE L’ENCADREMENT CGC
INFO CRE / Réunion CRE du 18 mai 2016
MEDECINE DU TRAVAIL
Ce ne sont pas de vrais rapports de médecine du travail mais plutôt un point quantitatif.
Il y aura peut-être remise en cause des prestataires auxquels nous faisons appel.
SITUATION ECONOMIQUE ET EMPLOI AU 31 MARS 2016
Flash et questions liées à l’activité économique + Compte de résultats
Situation globalement encourageante. L’activité est quasiment conforme à ce qui était prévu. 9,5 M€ prévu hors plan
500 000 sur le conseil régional.
70,5 millions hors plan 500 000 et 78 millions avec plan 500 000.
CRIF : on y est. Taux de saturation travaillé et a permis d’augmenter le nombre d’entrées.
Subvention : Il s’agit de la situation réelle avant la fin de la subvention.
CG : en avance surtout grâce aux CACES
PE : 70 % d’AIF une seule AFC, les autres ont démarré en avril.
AGEFIPH : Financements restreints, les publics Agefiph sont autant éligibles que les autres stagiaires aux formations du
CRIF. Cela ne concerne que quelques actions IMPro.
PASP : Préparatoire technique à la validation. C’est en quelque sorte du bachotage avant un titre VAE (35h). Cela est
er
lié au SAVAE. Depuis le 1 janvier le SAVAE est sorti de la subvention et doit être financé par le CRIF après présentation d’un devis demandé par PE.
Déclic : 85 jeunes accueillis sur l’atelier 1. Ca a vraiment commencé début mars.
Etat hors PASP : essentiellement militaires et domiens. On vit sur nos réserves mais on constate qu’on ne parvient plus
à trouver de nouveaux stagiaires. Contacts avec LADOM pour relancer. Prévisions à fin d’année : 300 K€ domiens et
900 K€ militaires.
OPCA : CIF Ok avec 330 stagiaires, CSP on ne rentre pas assez de stagiaires, POE grande partie liée à l’activité Linky
(500 K€ fin d’année)
MARCHE ENTREPRISE : Retard de 1,3 M€. Nécessité d’être plus présent sur le terrain.
Au global 1,2 M€ de retard, soit 600 000 commande publique et 600 000 marché entreprise.
Cible à 636 ETP hors plan 500 000. Augmentation des CDD en mars.
Pas au RDV en terme d’activité mais ressources en hausse. Le pilotage de l’activité doit être renforcé.
Par exemple entre le niveau de réalisation VAE et les personnes dédiées il y a un problème.
POINT AFPA TRANSITIONS
PE CSP en avance sur budget, mais on ne sera pas en avance en fin d’année car tous seront sortis (dernier en Février
2017)
SNI : il s’agit d’une activité supplémentaire non budgétée dans le PAS
Etat déconcentrée : Retard sur les mutations économiques
Nouvelle action Fongecif « Prisme » : activité plus soutenue que celle budgétée
Entreprises : En retard
Activité en deçà de son point de passage. UE déconcentrée activité au point mort sur IEJ en raison de difficulté
d’alimentation, une réunion le 25 Mai est organisée par la Direccte avec les acteurs du territoire et sur CR, rien n’est
valorisé.
Dégradation sur 2016. En février on était à l’équilibre mais en mars trop de charges non couvertes par notre activité. Il
semblerait que le compte de résultat présenté ne soit pas le reflet de la réalité, la gestion d’ Afpa Transition étant
nationale des réponses aux questions posées par l’Ile de France sont attendues.
TELEPHONE POUR LES DOMIENS
Le coût des téléphones est à la charge de L’Afpa mais est inclus dans le coût de l’hts facturé à Ladom. Le téléphone est
remis aux stagiaires dès l’entrée qui ne le restituent pas à la sortie, il reste propriété du stagiaire. Abonnement d’une
durée de 12 mois avec un forfait communication illimité. Ensuite l’abonnement tombe, s’il souhaite poursuivre c’est
au stagiaire de faire le nécessaire.
QUID DES TR DANS LES CENTRES NE DISPOSANT PAS DE RESTAURATION COLLECTIVE
Cela pose un souci d’équité en fonction des centres. Proposition de la DR de les maintenir en modifiant les contributions stagiaires.
CONFEDERATION FRANCAISE DE L’ENCADREMENT CGC
INFO CRE / Réunion CRE du 18 mai 2016
Le compromis trouvé consiste à utiliser une partie de la subvention non utilisée au 30 avril pour acheter des TR pour
200 000 €. Concernant Elancourt jusqu’à fin juin maintien du partenariat avec le lycée. La contribution des stagiaires
s’élève à 4,90 € avec 2 € à la charge de l’Afpa.
Point sur Créteil : suite à la nouvelle tarification, il y a eu 25 fermetures de carte sur 550 ce qui représente environ 4%.
AUDITS DES CENTRES PAR LE CRIF
Le CRIF réalise des audits dans les centres qui reçoivent des stagiaires CRIF. Conséquences en cas de non-respect des
procédures des AO.
Cette orientation est renforcée. Un tableau récapitulatif nous sera adressé ultérieurement des centres qui ont été
audités.
La plupart des centres ont eu un audit interne et le CRIF vient auditer un certain nombre de formations.
Administratif, respect du cahier des charges au plan pédagogique.
4 en Novembre 2015, 6 en décembre 2015, 2 en janvier 2016, 1 en février, 3 en mars 2 en avril 1 en mai.
Certains centres ont eu plusieurs visites, Bernes, Champs, Créteil et Paris.
Formations AQ, formations qualifiantes.
2 types de conséquences :
Ça se passe plutôt bien, mail adressé au centre avec les points forts et ceux sur lesquels il faut s’ajuster
Ça se passe moins bien, courrier adressé à la DR et plan d’actions à mettre en œuvre avec contrôle des mesures à prendre.
Sur 18 audits, seuls 3 courriers notifiant des non-conformités.
EVOLUTION AFPA TRANSITION SUITE A PERTE CSP
Retour sur la procédure d’Alerte danger grave et imminent des salariés d’AFPA transitions, lancée par le CHSCT de
Reuilly. Suite à la progression des arrêts maladie des personnels d’Afpa Transitions. La DR avait donné son accord pour
la réalisation d’une enquête mais émet des réserves sur le projet de PV transmis qui selon elle ne restitue pas le cadre
dans lequel elle devait être réalisée et de répond pas à l’objet. Le PV définitif est attendu pour prendre position. Une
réunion de restitution avec le CHSCT doit avoir lieu. La DR propose également une réunion avec un représentant de
chaque OS.
Les 3 CDIC ont été licenciés et fin de contrat au 31 mai. Ces personnes semblaient vouloir se positionner en recruteème
ème
ment en CDI, mais une s’est positionnée mais ne donne pas suite, la 2 s’est désistée, la 3 n’a pas été retenue.
Concernant les 7 CDI mobilisés sur CSP : 1 en arrêt maladie qui n’a pas repris, 1 accepte une mobilité sur un centre
(mais l’état de santé ne permettrait pas de se rendre sur cet emploi).
Les chiffres annoncés le mois dernier de 250 personnes CSP concernées est réduit à 225 du fait de sorties emploi.
Besoins en personnel sur l’activité décroissent progressivement : Juin 4,5, juillet 3,5, août 3, sept 2,5, oct 2, Nov 1.
Activité SNI, il va y avoir des permanences : une à Sarcelles s’est ouverte, 2 fin juin-début juillet, 3 sept-oct. Les lieux
envisagés sont Stains (dans le centre Afpa)et Montreuil puis Villeneuve la Garenne, Longjumeau et Les Mureaux.
Un budget de428 000 € est disponible mais dans certaines régions des permanences ne vont pas ouvrir. Le budget est
fongible d’où possibilité pour l’Ile de France de prendre une part plus importante de cette enveloppe.
Bilan : 20 jours valorisés depuis l’ouverture mi-avril.
Prestations Accueil conseil formation. : les personnes reçues ressemblent à celles qui se présentent spontanément
dans les centres AFPA et qui ont besoin d’être accompagnées dans leur projet de formation.
Le retard sur le budget était probablement lié à un retard de saisie.
Emplois d’avenir : AfpaTransitions est l’outil de la Direccte avec la formation des conseillers missions locales. Elle travaille également avec les Missions Locales sur la sortie des emplois d’avenir. Attestation de compétences sur 10 métiers attestant des compétences mises en œuvre, Bilan de positionnement pour les jeunes qui ne sont pas sur un des
10 métiers ci-dessus .
Cléa : Infocoll programmées + Sensibilisation de stagiaires post AQ qui pourraient bénéficier du dispositif, enfin stagiaires financés par PE jusque fin juin .
Déclic : commande en baisse. 3 Ateliers projet, ORMS, socle de base. Les missions locales ne parviennent pas à motiver les jeunes, donc l’AFPA délocalise et intervient au sein des missions locales (78 et 95).
SUIVI DU PLAN 500 000
Mise à jour du document de suivi. Rappel objectif = 8 Millions d’euros
CONFEDERATION FRANCAISE DE L’ENCADREMENT CGC
INFO CRE / Réunion CRE du 18 mai 2016
PE avenants AFC prolongés jusqu’en juin 2017, de nombreuses commandes arrivent mais souvent pour les mêmes
formations. Une rencontre est demandée par la DR avec PE pour étudier les difficultés de mise en œuvre. Exemple : si
12 sessions d’habilitations électriques sont ouvertes en même temps des difficultés de sourcing sont probables.
Le CRIF a sorti un AO hier sur les offres transverses avec une réponse pour le 16 juin
Pas de nouvelles des abondements PRQC3 PRQC4
En attente d’un AO de l’Etat autour de formation à distance CLéa.
Sur le groupement de commandes on attend les réponses.
AFC : Agent de sécurité pour le 91, habilitation électrique 95, IRCC 95, Agent sécurité 77, habilitations électriques 78
De nombreuses demandes sur agent de sécurité et habilitations électriques.
A ce jour 97 sollicitations sur seulement 13 secteurs alors qu’on a proposé des actions sur 34 secteurs . 17 No Go de la
part de l’Afpa du fait de la localisation demandée ou pour des raisons de tarifs trop bas (ex px= 6€). 72 réponses à PE.
On aurait un CA potentiel de 3 M€.
Augmentation de commandes sur les AIF est à venir.
PE tague tout en plan 500 000. Hors normalement le plan est censé être de la commande additionnelle.
CRIF vient de sortir un AO sur des formations transversales : les besoins sont sur les compétences de base professionnelle langue orale et écrite. Formation anglais à visée professionnelle. Formation bureautique.
L’Afpa est surprise, on attendait davantage de qualifiant et surtout des besoins sur les métiers en Tension et la révolution numérique.
OUTIL KAIROS
Le déploiement aurait dû commencer cette semaine mais finalement PE a demandé un décalage à la semaine prochaine.
Pas de remontées en particulier sur l’outil.
MISE EN ŒUVRE DES MOBILITES DE FORMATEURS
Pas de nouvelles inscriptions sur la PF de mobilité.
POINT DE SITUATION EGALITE PROFESSIONNELLE H/F
Les vagues de rattrapage salarial pour les classes 1 à 12 ont été réalisées (23 situations pour les classes 1 à 8 et 14
situations pour les classes 9 à 12). La commission Egalité du Cre rappelle les engagements pris dans l’Accord signé de
2013 et demande à ce que toutes les inégalités repérées soient rattrapées en 2016. Il reste des situations non réglées
à ce jour.
La DR interrogera le national sur les raisons des écarts entre de rattrapages réalisées par le national et ceux demandés
par la région.
Toujours en attente d’information du national concernant l’analyse et le rattrapage des classes supérieures à la classe
12 qui doit être réalisé en 2016.
PROCESSUS RECLASSEMENT EN CAS D’INAPTITUDE MEDICALE
Le processus est détaillé dans le document qui est remis aux élus.
Il n’y a eu aucune commission de reclassement depuis le début de l’année.
QUESTIONS DIVERSES
Combien de Responsables d’affaires institutionnels en IDF ?
Il reste 3 Responsables d’affaires institutionnels Gaétane Greselle à Stains, Christine Black à Champs, Emmanuelle Piot
à Mantes.
Clarification de la répartition entre RA, CC et RAI.
QUID déménagement du centre de Philippe Auguste
Les salariés seront accueillis au centre de Reuilly, car Philippe Auguste sera rendu à l’Etat. De fait le loyer de Reuilly va
augmenter de manière conséquente.
Prochaine réunion le 22 juin 2016. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos questions par mail :
[email protected]
[email protected]
CONFEDERATION FRANCAISE DE L’ENCADREMENT CGC