Autoretro no. 408, mai 2016

Commentaires

Transcription

Autoretro no. 408, mai 2016
LE VRAI PRIX
BMW CS-CSi-CSL type E9
GRAND
TOURISME
BAVAROIS
Empruntant sa carrosserie — rallongée et à la proue modifiée —
au coupé 2000 CS, la 2800/3.0 CS(i) type E9 deviendra vite une référence
en matière de GT, tandis que sa version CSL s'illustrera sur circuit.
Quatre décennies plus tard, que reste-t-il de cette élégante grande routière
qui a tant fait pour l'image de BMW?
TEXTE : JULIEN LOMBARD
PHOTOS : DANIEL DENIS
Emprunté à la BMW
3200 CS, signée Giugiaro
(pour Bertone), le pavillon
dépourvu de montant central
participe fortement
à l'élégance de la E9.
uelques années avant que le grand blanc des
Dents de la mer ne sème la terreur, un squale en
acier imposait sa loi sur les autoroutes pompidolienries. Avec sa calandre inclinée vers l'arrière,
il suscitait l'effroi... Jérôme Tricon écrit à ce propos: « Le museau façon nez de requin lui donne
un air agressif Imaginez voir débouler à pleine vitesse dans
votre rétro cette face avant menaçante, balançant des appels
de phares sur la voie de gauche de l'autoroute... Flippant »
De plus, rappelle Christophe d'Indy, la BMW E9 ne faisait pas
dans l'esbroufe : « Fatigué de se faire doubler par les 2800/3.0
berline ou CS, mon père, qui roulait très vite avec ses DS 21 ou
23, décida., malgré le prix extrêmement élevé, de s'acheter une
2800 Cg! » Ajoutons que l'aura de la mythique CSL a rejailli sur
les autres E9, comme en témoigne Jérôme : « En acquérant
ma 3.0 CSi, j'ai pensé aux CSL qui brillaient en compétition.'>
Bref, la E9 sortait du lot. C'est pourquoi Yves a gardé la 3.0 CSi
de son père : « On ne peut pas se séparer du véhicule le plus
haut de gamme de BMW en 1972!»
Ligne éblouissante
La cote*
BMW 2800 CS (1968-1971)
25 000 (
BMW 3.0 CS (1971-1975) :
28 000 t
BMW 3.0 CSi (1971-1975) :
32 000 E
MM, 3.0 CSL 2 985 cm'
(1971-1972) : 120 000€
BMW 3.0 CSL 3 003 cm'
(1972-1973) : 120 000
BMW 3.0 CSL 3 153 cm3
8atmcee (1973-1975)
150 000€
BMW 2.5 CS (1974-1975) :
22 000
* Prix pour un exemplaire en très bon état
de marche et de présentation et non
en état "concours", et sans modifications
notables.
La ligne de la BMW E9 fait l'unanimité.
«La E9, c'est avant tout une ligne
magnifique. Avec la 507, il s'agit probablement de la plus belle BMW produite », estime Michaël Lanez. Daniel
IVIilor renchérit : « À mon avis, c'est un
des plus beaux coupés de l'époque. »
Yves ajoute : « C'est le design le plus
réussi de BMW à cette époque, léger, fin,
élancé mais puissant. » Michel Chapot poursuit : « Le coupé a un look très agréable ; il est très
typé "germanique". Le dessin du profil sans montants, avec les vitres totalement rentrantes dans
carrosserie, donne à la voiture un côté ancien, et une
minosité extrême. » Dès lors, comment s'étonner de
« l'éblouissement» de Michel Pajot, jeune expatrié découvrant « les lignes rondes, pures et équilibrées de la E9 dans l'essai de l'Auto-Journal par André Costa » ? Les badauds partagent
cet enthousiasme, Michel Chapot évoquant « les interpellations
fréquentes sur les parkings, dans la rue ou lors des pleins
de carburant ». Qu'en est-il de la CSL, aux appendices parfois
spectaculaires ? Ces derniers ne seraient pas son principal>
1.
408 Automer0 65
64 AUtOretro 408
LE VRAI PRIX
BMIN CS-CSi-CSL type E9
Entretien
et budget
A contrario, en matière
communs avec les coupés
de carrosserie, d'accastillage
4-cylindres 2000 C/CS, et même
certains éléments du train arrière
• Couvercle de malle arrière
1 230 €
• Pare-chocs arrière 1 790 €
(sur 2800 CS). On retrouve
• Pochette de joints moteur 420 €
certains accessoires (phares...)
sur les E3, voire sur les séries 02.
• Kit de distribution 503 €
• Pompe à eau 130,28 €
Attention, les versions CSL ont
beaucoup de pièces spécifiques :
• Radiateur 582 €
• Pompe à essence 340 €
ouvrants en alu, accessoires
aérodynamiques, garnitures
• Tête d'allumeur 20€
• Courroie d'alternateur 12 €
• Kit d'embrayage 640 €
et d'accessoires, en dépit des
CONSOMMATION
De 10 à 18 V100 km, suivant
le modèle et l'utilisation (SP 98).
progrès enregistrés, tout n'est pas
forcément disponible et les prix
VIDANGE/GRAISSAGE
Moteur tous les 6/7 000 km
d'occasion proposées sur les sites
ou une fois par an (5,75 I d'huile
10W50, 15W50 ou 20W50)
à ne pas négliger.
sont parfois prohibitifs. Les pièces
de vente en ligne sont une piste
avec remplacement du filtre
INTERCHANGEABILITÉ
La mécanique (moteurs M30,
à huile (13 €). Boîte-pont tous
bottes...) est commune avec
les 40 000 km ou 5 ans avec
vérification de l'huile de pont
les berlines 6-cylindres
contemporaines type E3 mais
tous les 12 000 km.
également avec les premiers
RÉVISION CLASSIQUE
À partir de 200 € (vidange
de série 7 E23, voire de série 5
modèles de série 6 E24,
moteur, filtres et niveaux).
E12. On trouve aussi nombre
DISTRIBUTION
Par chaîne. Sa durée de vie
d'éléments de carrosserie
intérieures...
QUELQUES PRIX (*)
• Pare-chocs avant 1 930 €
• Capot moteur 1 353 €
• Disques de freins (la paire)
260 €
• Aile avant 765 €
• Extension d'aile 260 €
• Portière 2 055 E
(*) Prix aimablement communiqués
par le concessionnaire BMW 6' Avenue
de Lyon (82 Boulevard Vivier Merle,
69003 Lyon, tél. 04 78 63 55 67,
wvwv.6avenue.tr).
• Él'ment de bas de cais e 560€
• Aile arrière 1 197 €
atout selon Guy Guillot : « Après avoir côtoyé à Rétromobile une
CSL, une des dernières 3,21, avec ses extravagances de Batmobile, je me suis dit qu'ilfollait que j'en trouve une authentique,
pas nécessairement Batmobile (je n'ai jamais acheté de M3
E30, la trouvant trop bodybuildée), pour son aura et sa faible
diffusion. »
Le mythique six en ligne BMW est
apparu sur les E9 et les berlines E3
contemporaines. Alimenté ici
par injection, il développe 200 ch,
se montrant aussi puissant que
souple et fiable. Et musical !
• Plaqpettes de freins (le jeu) 70€
est égale à celle du moteur,
sauf si des claqt.lements suspects
annoncent qu'elle est fatiguée.
ALLUMAGE/CARBURATION
Bougies (5 E pièce) à changer
tous les 20 000 km ou 3 ans,
filtre à essence (51 €) à changer
tous les 20 000 km ou 5 ans.
AMORTISSEURS
850 € la paire.
PNEUS
175/80 R 14 88 H, 67,33 € pièce
(Continental Conti-EcoContact3),
195/70 R 14 91 H, 55,06€ pièce
(Falken Ziex ZE914 Ecorun),
195/70 R 14 91 V, 139,85€ pièce
(Vredestein Sprint Classic).
ÉCHAPPEMENT
950 € (ligne complète).
Le 6-cylindres M30 de la E9 est tout aussi apprécié que sa ligne.
Frédéric Abalea-Branellec salue sa polyvalence : « Le moteur est
souple et docile à bas régime. À partir de 4 500 tr/min, la cavalerie part au galop et c'est une autre mélodie jusqu'à 6 500
tours. » « Le six en ligne est très onctueux et coupleux avec ses
170 ch. », note Christophe d'Indy, tandis que Michel Pajot loue
sa sonorité. Laurent Delaloye est lui aussi tombé sous le charme :
« Le six en ligne BMW m'a littéralement envoûté ! » Et les prestations semblent toujours à la hauteur. Patrick Blanc (3.0 CSi)
évoque les « très bonnes performances, même de nos jours ».
« Quand vous voulez doubler, les reprises et la vitesse de croisière sur autoroute sont sublimes... », ajoute Christophe
(2800 CS). Jean-Paul Mornmey (CSL) ne peut que renchérir :
« Pour une voiture de 40 ans, les performances sont toujours
au top ! » Quant à Guy Guillot, son ex-3.0 CSi lui a permis de rouler à haute vitesse, non pas sur autoroute allemande mais sur
route tunisienne : « J'ai dépassé les 210 compteur sur la longue
ligne droite de la digue, au revêtement parfait à l'époque, traversant le chott El-Djerid ! »
Le sens de l'équilibre
La fameuse et
pratique trousse
à outils BMW
est solidaire
du couvercle
de malle arrière
et se met
à l'horizontale
en position
ouverte.
Belle et performante, la E9 affiche aussi un comportement routier à la hauteur. « La tenue de route est bonne sur sol sec, c'est
un véhicule équilibré», note Patrick Blanc. « Les qualités rou-
tières sont impressionnantes à tout niveau avec l'autobloquant,
en option à l'époque », ajoute Christophe d'Indy. Marcel Lurat
salue pour sa part « la direction précise». « Le freinage est performant avec les quatre disques ventilés », ajoute Frédéric
Abalea-Branellec (3.0 CSi) qui juge la E9 « agréable
._,.,
à conduire en toutes circonstances », tout en déplorant « les suspensions d'origine un peu souples».
Mais comme nombre d'entre vous, Michel Chapot
juge que « sur le mouillé, la prudence est de 'rigueur ». Et sur la neige, c'est encore pire, rappelle
Philippe Schrarn : « Un jour, sur l'autoroute,
ma femme a dû s'asseoir sur le coffre pour mettre
du poids et me permettre de monter une côte. Une
fois la voiture partie, elle est descendue du coffre
et a été récupérée par une autre voiture ! »
CARTE GRISE
Ex. en Ile-de-France, 23,075 €
par cheval fiscal, soit de 323,05 €
à 415,35 €.
ASSURANCE
De 280 € à 600 € par an en tous
risques.
Pièces
détachées
DISPONIBILITÉ
Les pièces mécaniques
sont facilement disponibles,
notamment dans le réseau BMW,
comme souvent chez
les constructeurs allemands.
LES PIÈCES
MÉCANIQUES SONT
FACILEMENT DISPONIBLES
DANS LE RÉSEAU BMVV.
66 Autotetro 408
Ah, le six en ligne...
Trans-Europ-Express
Remarquez le double bac de rangement à droite
de la malle arrière. Le bouchon du réservoir
d'essence est abrité derrière un volet.
Si la E9 tient bien la route, Patrick Blanc précise qu'« elle préfère les portions roulantes (nationales, autoroutes) ». Un brin
provocateur, Marcel Lurat estime qu'« elle est faite pour traver-
ser l'Europe en toute quiétude à des allures totalement répréhensibles ». Et ce n'est pas tout : « La sellerie est confortable
et l'habitabilité suffisante », « l'intérieur très lumineux »,
« le coffre vaste » et « le confort toujours acceptable à notre
époque (direction assistée, ventilation efficace, bonne insonorisation) », ajoutent Michaël Lanez, Jean-Paul Mommey, Jérôme
Tricon et Daniel Milor. De plus, « l'ambiance intérieure est
luxueuse, avec les inserts en bois, les sièges en velours et les
garnitures d'excellente qualité», écrit Michel Pajot La E9 est>
408 Autoretro 67
LE VRAI PRIX
BMW CS-CSi-CSL type E9
FINITION/ÉLECTRICITÉ
La finition est globalement de
bonne qualité et l'intérieur vieillit
Laurent Delaloye
-^
Refrain connu, quand on aime, on ne compte
pas. Laurent Delaloye possède ainsi pas moins d'une demidouzaine de BMW E9, de la 3.0 CSi de notre article à la rare
2.5 CS en passant par la 2800 CS et la 3.0 CS à boîte
automatique (CSA). « J'ai d'abord goûté au six en ligne BMW,
bien si la voiture a été protégée
du soleil. Toutefois, les sièges en
velours accusent souvent le poids
des années. L'électricité est fiable,
même si les vitres à commande
électrique peuvent poser des
problèmes. À l'arrière, on peut
utilement remplacer leurs pignons
en plastique par des pignons
taillés dans l'aluminium.
Nos conseils
En dehors de la CSL, la 3.0 CSi est
un ventilateur électrique. Une
incontestablement la plus aboutie
consommation d'huile de l'ordre
des E9, associant performances
IDENTIFICATION
Le numéro de châssis est frappé
dans le compartiment moteur,
de 1 litre aux 1 000 km est
normale. La partie en caoutchouc
élevées, comportement optimisé
des tubulures d'injection
système d'injection. Les autres
à droite de la cloison pare-feu,
au niveau du bocal de lave-glace.
a tendance à sécher. Enfin,
CS ne sont pas à négliger pour
surveillez les fumées à la
La plaque constructeur est
décélération. Pour leur part,
les boîtes de vitesses sont solides,
autant et c'est surtout l'état
de la voiture qu'il faut privilégier.
Que surveiller ?
apposée à droite du
compartiment moteur derrière
tout comme l'embrayage, même
et fiabilité et agrément du
Toutefois, la 2.5 CS, moins
performante, vaut essentiellement
pour sa rareté. Les versions
automatiques CSA ont aussi leurs
le puits de suspension.
si l'émetteur et le récepteur
STRUCTURE/CARROSSERIE
La corrosion galopante constitue
supportent mal l'immobilisation
hélas la faiblesse numéro 1
de la BMW E9. Examinez
4 vitesses, certains propriétaires
partisans. La CSL s'adresse aux
amateurs d'exclusivité et de
montent une boîte 5.
performances disposant d'un
soigneusement le modèle
TRAINS ROULANTS
Les étriers de freins AV/AR ont
gros budget. Elle présente aussi
tendance à se gripper quand
entreprendre une restauration
complète en récupérant sa mise !
convoité en le mettant sur un
pont. La rouille frappe un peu
partout, notamment aux points
prolongée. La boîte n'ayant que
on ne roule pas beaucoup. Il est
suivants : ailes avant, passages
conseillé de vidanger le liquide
de roues, ancrage des
amortisseurs avant et arrière,
de frein chaque année. Le pont
autobloquant optionnel (de série
bas de caisse, bas de portes,
sur la CSL) améliore nettement
planchers, points d'ancrage du
le comportement. Certains
train arrière, logement de roue
de secours, réservoir... Elle fait
propriétaires préconisent de
monter des amortisseurs Bilstein
aussi souvent des ravages
en raison de la suspension un peu
souple d'origine, ainsi qu'une
dans les nombreux endroits
inaccessibles (corps creux). En cas
de restauration, ne pas oublier
de traiter ces derniers à la cire.
Les ailes avant soudées
compliquent les travaux.
barre antiroulis (plus grosse)
de CSi sur les CS. Des plaquettes
spéciales permettent aussi
d'optimiser le freinage.
l'avantage de pouvoir
Dans tous les cas, n'hésitez pas
à mettre le prix pour vous offrir
un très beau modèle conforme
à l'origine, en fuyant les voitures
trop corrodées (coût des travaux
très élevé) et en se méfiant
des peintures trop récentes
"cache-misère"... Enfin,
privilégiez les E9 équipées
d'options intéressantes
(différentiel autobloquant, clim',
vitres teintées, toit ouvrant...).
Bonne chasse...
présentation à Francfort de la
BMW 2800 CS type E9 :coupé
4 places, 6-cylindres en ligne,
2 788 cm', 170 ch DIN, culasse
alu, 1 arbre à cames en tête,
2 carburateurs, propulsion,
boîte 4 vitesses, disques AV,
4 roues indépendantes, jantes alu,
pneus de 195, 1 345 kg,
205 km/h. Options : direction
assistée, autobloquant et boîte
automatique 3 rapports.
un circuit de refroidissement
(calorstat, radiateur, ventilateur
débrayable...) en bon état et
de culasse ne rende l'âme.
Mieux vaut ainsi resserrer
Le volant Petri de CSL était un accessoire.
Derrière le volant, on est au paradis !
où Laurent, salué par les autres usagers, put vérifier que les 220 km/h étaient toujours possibles !
donc « idéale pour partir en vacances (G6ttingen, Vienne,
Venise...) », selon Guy Seres. Toutefois, comme beaucoup,
Daniel regrette que « la boîte 4 vitesses ne réduise pas suffisamment le régime moteur». Et au quotidien ? Si Laurent Delaloye
roule tous les jours en E9, Jérôme rappelle les inconvénients
d'une utilisation quotidienne : « Elle est trop longue pour se garer
et pas assez protégée contre les petits chocs en ville. Les embouteillages sont aussi à éviter (chaleur et consommation alors
très élevée). »
BMW 3.0 CS : 2 985 cm', 180 ch,
Les propriétaires de BMW E9
sont les bienvenus au BMW Club
de France (4 place de la
Concorde, 52000 Chaumont,
tél. 03 51 39 91 81,
www.bmwclubdefrance.org/)
et au club Horizon 2002
Les personnes intéressées
par les CSL trouveront des
>1972 En août, CSL 2e série :
3 003 crn3 à injection, 200 ch,
220 km/h. Version "de ville" avec
vitres arrière en verre, pare-chocs
et intérieur moins spartiate.
>1973 En juillet, CSL 3e série :
Bibliographie*
3 153 cm', kit aérodynamique
(spolier, aileron...).
BMW Classic Coupés 1965-1989,
2000C and CS, E9 and E24
Production totale :
30 546 exemplaires dont
844 2.5 CS, 9 939 2800 CS
et 20 303 versions 3.0
dont 1 265 CSL.
Les clubs
(www.horizon2002.com/).
Je rouille pour vous...
sur 3.0 CS et CSi.
des BMW E9.
de chauffe respecté) pour éviter
la chauffe, voire que le joint
Dès l'année suivante, j ai craqué pour une 3.0 CS
de 1971 qui fut la première d'une longue série. »
La E 9, c'est aussi un « style élégant, alliant classe,
sportivité et robustesse » et une belle
présentation intérieure : « La finition est
d'excellente qualité avec les boiseries et les
chromes. L'habitacle est lumineux et offre une visibilité incroyable sur 360°. Quant à l'ambiance, une fois derrière
le volant on est au paradis ! » Cela n'empêche pas de rouler à un train d'enfer, comme sur cette autoroute allemande
disques ventilés AV/AR, 1 380 kg,
213 km/h. En mai, version allégée
3.0 CSL: ouvrants en alliage
léger, sièges baquets, absence
de pare-chocs AV, pare-chocs
AR noir en fibre de verre, vitres
de custode fixes en plexiglas,
bandes latérales adhésives,
jantes Alpina, extensions d'ailes
chromées, 1 220 kg, 215 km/h.
En septembre à Francfort,
3.0 CSi : 220 ch, injection
électronique Bosch, 220 km/h.
Direction assistée de série
>1975 Fin de production
l'utiliser à bon escient (temps
moteur envoûtant à la sonorité dont on ne se lasse jamais,
sur ma première voiture, une E3 2800 acquise en 1999.
>1971En mars à Genève,
2.5 CS : 2 494 cm-, 150 ch,
2 carburateurs, jantes acier avec
pneus de 175, glaces AR fixes,
direction non assistée, 200 km/h.
CSL e série (idem 3, série).
atteindre aisément 200 000 km.
Il faut cependant veiller à avoir
68 Autaletio 408
>1968 En septembre,
> 1974 Version économique
MOTEUR/BOÎTE
Le moteur est très robuste et peut
périodiquement la culasse.
Certains propriétaires montent
grandes
dates
(en anglais), James Taylor, The
Crowood Press - BMW six cylinder
coupés & saloons Gold Portfolio
(en anglais), RM Clarke,
Brooklands Books.
" Le premier titre est disponible par
correspondance auprès de La boutique
du collectionneur (BP 417, 77339
fontainebleau Cedex,
tél. 01 60 39 69 32, www.lva-auto.tr).
De l'avis général, la E9 est fiable. « La mécanique est d'une fiabilité germanique, c'est du béton ! », résume Jérôme Tricon.
En outre, « les E9 sont faciles à entretenir, même si l'on trouve
très peu de spécialistes pour le modèle », note Michel Cha.pot
Certaines concessions s'en chargent cependant très bien. Michel
Pajot avertit toutefois : « Le réglage des carburateurs peut être
un problème aujourd'hui, faute de techniciens qualifiés. »
Les pièces, notamment de carrosserie, sont parfois très chères,
même d'occasion. « Elles sont au prix de l'uranium enrichi ! »,
ironise Marcel Lurat. On ne s'étonnera donc pas que « les grosses
remises en état (carrosserie) coûtent très cher », clixit Patrick
Blanc, d'autant que la carrosserie n'est pas "béton". Christophe
d'Indy a ainsi dépensé plus de 45 000 € pour une réfection totale
de la carrosserie, des trains roulants et du moteur. De son côté,
Frédéric Abalea-Branellec cite une facture de « 24 000 e pour
une restauration totale de la carrosserie, de la mécanique et de
la sellerie en cuir » en faisant tout lui-même, « sauf la peinture
et la sellerie». Enfin, Guy Guillot, qui a fait restaurer entièrement
sa CSL, plus rouillée qu'il n'y paraissait, a dépensé quelque
75 000 €. Les coûts sont donc souvent très élevés et imposent
de bien choisir sa voiture. Mais la cote, elle, « va augmenter dans
un futur proche après avoir longtemps stagné! », prévoit Guy
Seres. Conclusion de Michaël Lartez : « La E9 présente un compromis très intéressant entre sensations à l'ancienne et prestations routières de qualité. » En somme, un haut de gamme,
même ancien, reste un haut de gamme...
nus nos remerciements à Laurent Delaloye, Guy Guillot,
Marie-Claude Courageot (présidente du BMW Club de
France), Éric Peuvot (club Horizon 2002), Thierry Massot
(Garage Massot) et André le Roux pour leur aide.
informations précises sur le site
www.lezebre.eu
POINTS
FORTS
ILigne splendide
Vraie GT
6-cylindres fabuleux
IPerformances
ITenue de route
Fiabilité
IPrésentation intérieure
POINTS
FAIBLES
Corrosion galopante !
Plutôt rare en bon état
14 vitesses seulement...
IPrix de certaines pièces
Restauration très
coûteuse
ICote très élevée (CSL)
408 Autoielro 69

Documents pareils