Tables des matières Moon Look Pierre Cardin (English

Commentaires

Transcription

Tables des matières Moon Look Pierre Cardin (English
Tables
des
matières
Moon
Look
Pierre
Cardin
(English)……………………………….....................................................................p.3
Introduction
(English)…………………………………………………………………………..p.3
Pierre
Cardin
(Français)………………………………………………………………………………………….……p.4
Introduction……………………………………………………………………………………..….p.4
Cheminement
personnel
et
professionnel…………………………………………………………..………p.5
Style
et
coupes…………………………………………………………………………………………………………...p.7
Forme
circulaire……………………………………………………………………………………p.7
Bulles……………………………………………………………………………………………….….p.8
Disques…………………………………………………………………………………………..……p.8
Textiles
et
matières…………………………………………………………………………………….……………...p.9
Couleurs
et
brillances………………………………………………………………………………………..………p.10
Accessoires……………………………………………………………………………..…………………………………p.11
Liens
avec
l’architecture………………………………………………………………………..………………….p.13
L’Espace
Pierre
Cardin………………………………………………………………………..p.13
Sculptures
utilitaires…………………………………………………………………………..p.14
Le
Palais
Bulles…………………………………………………………………………………..p.15
Le
Maxim’s……………………………………………………………………………………...…p.16
Le
Palais
Lumière…………………………………………………………………………..…..p.17
Grandes
réalisations……………………………………………………………………………………..…………..p.18
XXIe
siècle…………………………………………………………………………………………………………..…….p.18
Résumé………………………………………………………………………………………………………..……………p.19
Pierre
Cardin
photos………………………………………………………………………………………………….p.20
Médiagraphie……………………………………………………………………………………………………….…..p.21
«
J’ai
réussi
à
faire
d’une
griffe
une
marque.
Une
marque
c’est
pour
toujours.
Il
ne
suffit
pas
d’être
milliardaire
pour
s’acheter
une
marque.
Il
faut
être
créateur.
»1i
Travail
présenté
à
Mme.
Caroline
Fortin
Produit
par
Solvej
Houle‐Bourassa
Remis
le
29
janvier
2013
1
Créateurs
de
Modes
2
Moon
Look
Pierre
Cardin
(English)
Pierre
Cardin
was
born
on
July
7th
1922
in
Venice,
Italy,
in
a
cultivator
family
and
is
still
alive
at
the
age
of
91.
What
distinguish
him
are
his
avant‐gardism
and
his
space
style.
Introduction
(English)
The
space
exploration,
which
characterizes
well
the
1960’s,
inspired
many
great
fashion
designers
such
as
Pierre
Cardin
and
André
Courrèges.
Pierre
Cardin
was
influenced
by
those
for
whom
he
worked,
by
Cristobal
Balenciaga
and
Yves
Saint‐Laurent.
He
influenced
Hannah
MacGibbon
for
Chloé
(we
recognize
this
influence
by
the
large
shoulders
used
in
the
spring‐summer
1970
Cardin’s
collection),
Giorgio
Armani
(hotels,
recreation
centers,
restaurants,
etc.…)
and
Thierry
Mugler
(they
made
of
fashion
something
functional).
Pierre
Cardin
influenced
the
second
half
of
the
20th
century
to
today’s
fashion.
We
say
that
he:
«Explore
the
relation
between
the
human’s
body
and
it’s
environment.»2ii
2
Les
plus
grands
créateurs
de
mode
:
De
Coco
Chanel
à
Jean
Paul
Gaultier
3
Pierre
Cardin
(Français)
Pierre
Cardin
est
né
le
7
juillet
1922
à
Venise,
en
Italie,
dans
une
famille
de
cultivateurs
et
il
est
toujours
en
vie,
âgé
de
91
ans.
Ce
qui
le
distingue
avant
tout
est
son
avant‐
gardisme
et
son
style
venu
de
l’espace.
Introduction
L’exploration
spatiale
qui
caractérise
bien
les
années
60
du
siècle
dernier,
a
inspiré
beaucoup
des
grands
couturiers,
tels
Pierre
Cardin
et
André
Courrèges.
Pierre
Cardin
fut
influencé
par
ceux
chez
qui
il
a
travaillé,
par
Cristobal
Balenciaga
et
Yves
Saint‐Laurent.
Il
a
influencé:
Hannah
MacGibbon
pour
Chloé
(on
reconnait
cette
influence
par
les
larges
épaules
qui
caractérisent
la
collection
printemps‐été
1970
de
Cardin),
Giorgio
Armani
(hôtels,
centres
de
loisirs,
restaurants,
etc…)
et
Thierry
Mugler
(ils
firent
de
la
mode
quelque
chose
de
fonctionnel.)
Pierre
Cardin
a
influencé
la
mode
de
la
seconde
moitié
du
XXe
siècle
à
aujourd’hui.
On
dit
qu’il
:
«
Explore
la
relation
entre
le
corps
humain
et
son
environnement
».
3iii
3
Les
plus
grands
créateurs
de
mode
:
De
Coco
Chanel
à
Jean
Paul
Gaultier
4
Tailleur
Bar
Source
:
www.viajesymod
a.blogspot.ca
Cheminement
personnel
et
professionnel
∗
1936
:
Il
débuta
à
l’âge
de
quatorze
ans
chez
Bonpuis,
tailleur
à
Saint‐Étienne.
∗
1945‐50:
Il
travaille
comme
assistant
chez
Madame
Paquin,
Elsa
Schiaparelli
et
Christian
Dior;
«premier
tailleur
de
la
maison
Christian
Dior
lors
de
son
ouverture
en
1947»4iv
et
participe
à
l’élaboration
du
tailleur
Bar
qui
propulse
le
new‐look
de
Dior.
∗
1950:
Il
ouvre
un
petit
studio
à
Paris
où
il
crée
principalement
des
costumes
et
des
masques
pour
des
productions
théâtrales
telles
que
la
‘Belle
et
la
Bête’,
un
film
de
Jean
Cocteau.
∗
1951:
Il
présente
sa
première
collection
se
composant
d’à
peine
50
manteaux
et
tailleurs.
∗
1953:
Il
crée
sa
première
collection
Haute
couture
pour
femmes.
∗
1954:
Il
ouvre
sa
première
boutique
à
Paris,
qu’il
nomme
Ève,
et
présente
cette
même
année
sa
notoire
robe
bulle.
∗
1957:
Il
ouvre
sa
boutique
Adam
et
il
«[…]est
le
premier
à
défiler
dans
un
grand
magasin
[…]».5v
4
Créateurs
de
Modes
5
Créateurs
de
Modes
5
Vêtement
de
la
collection
unisexe.
∗
1958:
Il
crée
la
première
collection
unisexe.
∗
1959
:
Son
plus
grand
exploit
est
qu’il
fut
le
premier
couturier
à
présenter
une
collection
de
prêt‐à‐porter,
principe
encore
inconnu
à
ce
jour,
et
à
faire
ainsi
descendre
la
mode
dans
la
rue.
Cela
le
fera
se
voir
expulser
de
la
Chambre
syndicale,
qu’il
regagnera
plus
tard.
∗
1966:
«Il
présente
sa
collection
futuriste
nommée
“Space”,
inspirée
du
vol
spatial
de
Yuri
Gagarin»6vi.
∗
∗
1969:
Il
produit
un
uniforme
pour
les
hôtesses
de
l’air
du
‘Olympic
Airways’.
1970:
Il
ouvre
‘l’Espace’,
au
pied
des
Champs
Élysées
où
il
tente
d’y
présenter
toutes
ses
collections.
∗
1977:
Il
présente
une
collection
de
meubles;
les
“sculptures
utilitaires”.
1969.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
∗
1979
:
Il
fait
construire
le
Palais
Bulles.
∗
1981:
Il
rachète
le
restaurant
Maxim’s,
symbole
de
l’Art
nouveau.
∗
1997:
Il
reçoit
la
Légion
d’honneur.
Durant
les
années
pendant
lesquelles
il
a
œuvré
dans
le
domaine
de
la
mode,
Pierre
Cardin
a
su
s’adapter
aux
courants
sociaux
et
aux
modes
émanant
à
cette
époque.
6
Icons
of
Fashion:
The
20th
Century
6
Dans
les
années
50
et
60,
on
pouvait
noter
une
abondance
de
larges
cols
et
de
robes
fourreaux
dans
les
créations
de
Pierre
Cardin.
Durant
les
années
70,
c’était
la
révolution
sexuelle
donc
l’heure
des
minijupes
et
des
cuissardes.
Une
décennie
plus
tard,
soit
dans
les
années
80,
la
carrure
d’épaule,
qui
était
significative
de
pouvoir,
se
retrouvait
dans
les
collections
de
M.
Cardin.
Prêt‐à‐porter
masculine,
1979.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1979.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1979.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Style
et
coupes
Pierre
Cardin
met
une
grosse
emphase
sur
les
découpes,
les
formes
circulaires
principalement,
et
les
losanges.
L’ensemble
de
ses
œuvres
sont
lourdes
et
statiques,
elles
sont
tout
sauf
fluides
et
malléables.
7
Forme
circulaire
1970
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Bulles
Haute
couture,
1966.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1971.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1992.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
8
Disques
Il
crée
de
nouvelles
formes
corporelles
grâce
à
des
fils
à
coudre
renforcés
et
à
l’aide
de
jupe
tutu
en
forme
de
disques.
Robe
Haute
couture,
1990.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture
collection
Dentelles,
1991.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
9
Textiles
et
matières
Pour
confectionner
ses
créations,
il
se
sert
de
métal,
de
vinyle,
de
plastique
et
de
cuir
teint
en
argent
(silver‐dyed
leather).
Les
étoffes
qu’il
utilise
sont
habituellement
lustrées.
Prêt‐à‐porter,
1996.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
En
haut
à
gauche:
Neil
Armstrong
sur
la
lune,
1969
En
bas
à
droite:
Pierre
Cardin
dans
le
costume
porté
par
Neil
Armstrong,
1969.
Grande
photo:
Prêt‐à‐porter,
1969.
Source:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion
and
design.
10
Couleurs
et
brillances
Vers
la
fin
des
années
60,
la
mode
selon
pierre
Cardin
comprend
beaucoup
d’éclats
métalliques,
d’étoffes
noires
et
blanches
et
de
lignes
géométriques.
Ses
agencements
de
couleurs
sont
généralement
constitués
de
noir
et
d’une
autre
couleur
contrastante.
Prêt‐à‐porter
masculin,
1995.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1991.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1992.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Haute
couture,
1968.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
11
Accessoires
«Ses
formes
construisent
des
silhouettes
géométriques
à
base
de
ronds
et
de
triangles;
leur
volume
sculptural
impose
au
corps
de
s’y
adapter».7vii
Il
se
démarque
par
ses
accessoires
futuristes
tels
que
ses
lunettes
et
chapeaux
très
spatiaux.
Lunettes,
1971‐1972.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
7
Créateurs
de
Modes
12
Robes
de
Haute
couture,
1968.
Chapeaux
circulaires.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
1968.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Cravate
en
metal,
1980.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Gants,
1969.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
13
Liens
avec
l’architecture
L’Espace
Pierre
Cardin
L’espace
et
la
forme
incluent
également,
pour
Pierre
Cardin,
l’architecture,
les
meubles,
les
objets
de
décoration
et
les
accessoires.
Il
a
créé
l’Espace
en
1970
où
il
agit
en
tant
que
mécène.
Cet
établissement
possède
un
grand
théâtre,
un
cinéma
et
une
surface
d’exposition
à
la
disposition
d’artistes
divers.
Espace
Cardin
à
Paris,
Avenue
Gabriel
1‐3,
2005.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
14
Sculptures
utilitaires
Meuble
avec
tiroirs:
Nuit
Bleue,
1970.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Bar
Éclair,
1977.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Sofa,
2000.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Meubles
avec
tiroirs,
1987.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
15
«La
mode
de
Cardin
et
l’architecture
dont
il
s’inspirait,
suivent
les
mêmes
règles.
Le
Palais
Bulles
allie
la
rigueur
et
les
lignes
arrondies,
tout
comme
les
modèles
de
Cardin
en
1967.»8viii
Le
Palais
Bulles
Sa
construction
débuta
en
1979.
Pierre
Cardin
l’a
acheté
de
l’ancien
propriétaire
défunt.
Il
y
expose
ses
œuvres
d’art
et
son
mobilier
des
années
60
et
70.
On
dirait
un
vaisseau
spatial.
8
La
mode
au
siècle
des
créateurs
1900‐1999
Le
Palais
Bulles
sur
la
Côte
d’Azur.
16
Le
Maxim’s
Grande
Salle
du
Maxim’s
de
Paris,
avec
le
plafond
de
verre,
original
de
1893.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Red
bar
du
Maxim’s
de
Paris.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
17
Le
Palais
Lumière
Aux
dernières
nouvelles,
M.
Pierre
Cardin
proposait
de
construire
ce
palais
sur
un
ancien
site
portuaire
contaminé.
Ces
trois
tours
rassembleraient
une
université
de
la
mode,
des
hôtels,
restaurants,
bureaux,
logements
et
un
parc.
Mais
cette
structure
imposante
anime
plusieurs
débats
depuis
quelques
temps
vu
ses
255
mètres
de
hauteur.
Pierre
Cardin
n’a
pas
encore
les
terrains
sur
lesquels
il
voudrait
bâtir
le
Palais
Lumière.
C’est
à
suivre
!
18
Grandes
réalisations
Il
est
le
premier
à
entrer
à
l’Académie
des
Beaux‐Arts,
le
premier
à
établir
des
liens
avec
le
Japon
et
la
Chine.
Il
est
le
pionnier
des
licences;
ayant
à
son
actif
plus
de
800
produits
licenciés,
ce
qui
rendit
ceux‐ci
plus
accessibles
à
tous.
Pierre
Cardin
dessinait
alors
que
d’autres
personnes
fabriquaient
et
lui
remettait
un
pourcentage
du
profit
des
ventes
engendrées.
Cette
diversité
dans
sa
gamme
de
produits
a
eu
plusieurs
effets;
l’un
d’eux
fut
un
moins
grand
contrôle,
donc
une
moins
grande
qualité
du
produit
fini
nuisant
en
bout
de
ligne
à
l’image
de
la
marque.
Cependant,
Cardin
a
su
influencer
la
garde‐robe
féminine
et
masculine
tout
au
long
de
sa
carrière.
XXIe
siècle
En
2011,
il
voulait
vendre
la
marque
pour
1
milliard
mais
désirait
rester
directeur
artistique.
19
Aujourd’hui,
son
entreprise
vaut
plus
d’un
milliard
mais
comme
il
dit
qu’il
ne
suffit
pas
d’être
milliardaire
pour
s’acheter
une
marque,
qu’il
faut
être
créateur,
je
veux
bien
être
créatrice.
Pierre
Cardin,
mécène
et
fervent
créateur
venu
de
l’espace,
est
encore
à
ce
jour
à
la
tête
de
son
empire
incluant
la
mode
vestimentaire,
décoratrice
et
architecturale.
Résumé
•
Pour
résumer,
Pierre
Cardin
fut
influencé
par
plusieurs
grands
noms
et
a
lui‐
même
influencé
d’autres
grands
créateurs.
•
Par‐dessus
tout,
sa
plus
grande
inspiration
fut
l’espace,
qui
fut
exploré
dans
les
années
de
son
apogée
professionnelle.
•
Il
sut
passer
outre
les
conventions
en
innovant
le
domaine
de
la
mode
au
niveau
de
la
mode
unisexe,
du
prêt‐à‐porter
et
plus
encore
!
•
La
forme
fétiche
de
Pierre
Cardin
est
sans
aucun
doute
le
cercle
et
il
apprécie
également
les
losanges
et
les
formes
bien
établies
et
stables.
•
Ses
textiles
de
choix
sont
:
le
plastique,
le
vinyle,
bref
toutes
les
fibres
chimiques
pouvant
imiter
les
costumes
des
cosmonautes.
•
Il
fut
le
premier
à
instaurer
le
principe
des
licences
dans
son
domaine.
•
Comme
il
aime
bien
les
décorations
pour
la
maison,
il
lança
une
collection
de
meubles;
les
sculptures
utilitaires
en
1977.
•
Il
aime
d’autant
plus
l’architecture
et
fit
construire
le
Palais
Bulles
et
il
a
comme
projet
de
construire
le
Palais
Lumière.
20
Pierre
Cardin
photos
Le
talent
et
le
goût
ne
suffisent
pas,
seul
le
style
compte.
Pierre
Cardin
au
Japon,
en
1957.
Source:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
Pierre
Cardin
à
l’Académie
des
Beaux‐Arts,
en
1992.
Source
:
Pierre
Cardin,
fifty
years
of
fashion.
21
MÉDIAGRAPHIE
Livres
BUXBAUM,
Gerda.
Icons
of
Fashion
:
The
20th
Century,
New
York,
Prestel,
2005,
192
p.
FUKAI,
Akiko
et
al.
Les
collections
du
Kyoto
Costume
Institute‐FASHION‐
Une
histoire
de
la
Mode
du
XIIIe
au
XXe
siècle,
Taschen,
2002,
735
pages.
GOLBIN,
Pamela.
Créateurs
de
Modes,
Turin,
Éditions
du
chêne,
1999,
224
p.
LÄNGLE,
Elisabeth.
Pierre
Cardin
:
fifty
years
of
fashion
and
design,
New
York,
The
Vendome
Press,
2005,
207
p.
PALOMO‐LOVINSKI,
Noël.
Les
plus
grands
créateurs
de
mode
:
De
Coco
Chanel
à
Jean
Paul
Gaultier,
Chine,
Eyrolles
Éditions,
2001,
192
p.
SEELING,
Charlotte.
La
Mode
au
siècle
des
créateurs
1900‐1999,
Italie,
Könemann,
1999,
655
p.
Internet
EVENE,
Evene,
[En
ligne],
http://www.evene.fr/celebre/biographie/pierre‐cardin‐14710.php
(Page
consultée
le
18
janvier
2013)
GODÊ,
Saia.
Viages
y
moda,
[En
ligne],
http://viajesymoda.blogspot.ca/2012/09/como‐usar‐saia‐
gode.html
(Page
consultée
le
16
janvier2013)
Musicals
in
Europe,
[En
ligne],
http://musicalsineurope.com/France/Anne%20Frank%20le%20musical%20revient.htm
(Page
consultée
le
24
janvier
2013)
PALACIO
DE
LA
LUZ.
news.aivp.org,
[En
ligne],
http://news.aivp.org/news.php?article6228
(Page
consultée
le
24
janvier
2013)
Fashion
lilithezine,
[En
ligne],
http://fashion.lilithezine.com/True‐Haute‐Couture‐has‐Vanished.html
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Fashion
bytes,
[En
ligne],
http://niftworld.wordpress.com/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
KYZUR,
Lukas.
Bold
Jack,
[En
ligne],
http://www.boldjack.com/2011/12/06/pierre‐cardin/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Oakazine,
[En
ligne],
http://oakazine.com/2010/09/welcome‐back‐pierre‐cardin/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
22
MOTWARY,
Filep.
[En
ligne],
http://www.filepmotwary.com/motwary/2012/01/filep‐does‐portrait‐monsieur‐pierre‐cardin.html
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Logo32,
[En
ligne],
http://logo32.com/pierre‐cardin/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Extravaganzi,
[En
ligne],
http://www.extravaganzi.com/pierre‐cardin‐selling‐his‐empire‐for‐1‐46‐billion/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Wikipédia,
[En
ligne],
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Pierre_Cardin_1978.JPG
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Neomoda,
[En
ligne],
http://neomoda.com/lujosabarcelona/2012/01/30/pierre‐cardin‐clausura‐la‐080‐barcelona‐
fashion/pierrecardin_073/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Vogue,
[En
ligne],
http://www.vogue.it/en/magazine/books‐and‐travel/2010/03/la‐verita‐di‐monsieur
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Coufme,
[En
ligne],
http://coufme.com/tag/fashion/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Architizer,
[En
ligne],
http://www.architizer.com/en_us/blog/dyn/67284/pierre‐cardin‐venice/#.UPdOYHBHk78
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Trend
de
la
crème,
[En
ligne],
http://www.trenddelacreme.com/2008/10/pierre‐cardin‐does‐fruit‐girls.html
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
SCHENCK,
R.A.
Mister
Crew,
[En
ligne],
http://mistercrew.com/blog/2009/08/23/pagoda‐shoulders‐pierre‐cardin‐style/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Coletterie,
[En
ligne],
http://www.coletterie.com/fashion‐history/pierre‐cardin‐geometric‐guru
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Iainclaridge,
[En
ligne],
http://www.iainclaridge.co.uk/blog/8471
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
LOVAG,
Antti.
Homesthetics,
[En
ligne],
http://homesthetics.net/pierre‐cardins‐bubble‐house‐palais‐bulles‐by‐antti‐lovag/
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
Mirelle,
[En
ligne],
23
http://mirelle‐stylefinder.blogspot.ca/2011/03/pierre‐cardin‐do‐you‐still‐remember‐his.html
(Page
consultée
le
16
janvier
2013)
The
fashionisto,
[En
ligne],
http://thefashionisto.com/pierre‐cardin‐springsummer‐2013‐paris‐fashion‐week/
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
Hungeree,
[En
ligne],
http://hungeree.com/fashion/pierre‐cardin‐mens‐spring‐summer‐2013/
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
Fashion
craz,
[En
ligne],
http://www.fashioncraz.com/pierre‐cardin‐spring‐summer‐2013‐menswear/
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
CATHY,
[En
ligne],
http://opticalvisionresources.com/vintage‐pierre‐cardin‐eyewear‐pic
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
Yycexpo,
[En
ligne],
http://www.yycexpo.com/info‐19‐3980.html
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
Pierre
Cardin,
[En
ligne],
http://pierrecardin.com.au/news/
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
The
Selved
Geyard,
[En
ligne],
http://theselvedgeyard.wordpress.com/2009/10/28/futuristic‐modern‐design‐standing‐the‐test‐of‐time/
(Page
consultée
le
17
janvier
2013)
i
GOLBIN,
Pamela.
Créateurs
de
Modes,
Turin,
Éditions
du
chêne,
1999,
p.178.
PALOMO‐LOVINSKI,
Noël.
Les
plus
grands
créateurs
de
mode
:
De
Coco
Chanel
à
Jean
Paul
Gaultier,
Chine,
Eyrolles
Éditions,
2001,
p.122.
iii
PALOMO‐LOVINSKI,
Noël.
Les
plus
grands
créateurs
de
mode
:
De
Coco
Chanel
à
Jean
Paul
Gaultier,
Chine,
Eyrolles
Éditions,
2001,
p.122.
iv
GOLBIN,
Pamela.
Créateurs
de
Modes,
Turin,
Éditions
du
chêne,
1999,
p.178.
v
GOLBIN,
Pamela.
Créateurs
de
Modes,
Turin,
Éditions
du
chêne,
1999,
p.180.
vi
BUXBAUM,
Gerda.
Icons
of
Fashion
:
The
20th
Century,
New
York,
Prestel,
2005,
p.177.
vii
GOLBIN,
Pamela.
Créateurs
de
Modes,
Turin,
Éditions
du
chêne,
1999,
p.178.
viii
SEELING,
Charlotte.
La
Mode
au
siècle
des
créateurs
1900‐1999,
Italie,
Könemann,
1999,
p.373.
ii
24