La Darbuka

Commentaires

Transcription

La Darbuka
Cours de percussion avec
Nicolas Derolin
La Darbuka
La darbuka est un tambour en forme de calice ou en gobelet selon ses variantes.
Elle est répandue dans toute l'Afrique du Nord,le Moyen-Orient et les Balkans.Elle
daterait de 1100 avant J.C et est liée au tombak Iranien,
dont les versions en céramiques existent encore.
Elle est traditionnellement faite en terre cuite ou
céramique,mais des versions en métal
(aluminium) ou plus rarement en bois sont apparues du fait de sa fragilité.Elle est
recouverte d'une
peau animale (chèvre ou poisson) ou de plastique.Il existe différentes tailles la
Darbuka ou Tabla,la Sombaty et la plus grande la Dohola.
Le Duff
Le Duff ou daf est un grand tambour sur cadre utilisé pour accompagner la
musique du Moyent-Orient jusqu'au Maghreb.Il ne faut pas le confondre avec le
bendir qui comporte un timbre de cordes de boyaux tendues contre la peau,ni
avec le riqq équipé de cymbalettes.
Le Bendir
Le Riqq
Le riqq est un instument classique répandu au Moyent-Orient depuis
l'Antiquité, mais connu sous ce nom que depuis un siècle.
C'est un tambourin de 20 cm de diamètre, à la peau de poisson, et au cadre serti
de nacre et muni d'un double rang de cymbales appelé sagattes (10 en tout).
Il présente la particularité d'être joué avec les deux mains qui servent à la fois à
tenir et à frapper le tambourin et les cymbales, à l'aide de techniques
complexes. la richesse et la variété des sons se conjuguent à celles du répertoire
rythmique classique.
Les Sagattes
Les Sagattes (ou sagates) sont un instrument de percussion constitué de deux
paires de petites cymbales d'un diamètre d'environ cinq à six centimètres
placées sur les doigts (pouces et majeurs de chaque main).Elles sont très
utilisées dans la musique orientale pour accompagner les darbukas ou les pas de
danseuse orientale en général.Les sagattes sont quasi-exclusivement jouées par
des femmes et leur art souvent enseigné par des hommes.Elles portent parfois le
nom de "zills"
L'Usul: L'usul est la base du rythme,sa plus petite unité de mesure.Elle
comporte les frappes de base correspondant aux accentuations métriques.Les
musiques du répertoire classique sont toujours associées à un mode musical
(gamme,mode...) ainsi qu'a un rythme.
Les rythmes: On indiquera en premier l'usul du rythme puis sa version
onomatopique avec quelques ornementations.
La mesure: En musique, la mesure est une unité temporelle dans le solfège de la
musique occidentale, constituée d'un cycle de plusieurs temps d'égale durée.
Le tempo: En solfège, le tempo (de l'italien « temps ») est la vitesse du
mouvement.
Approche des rythmes principaux
Notations pour la Darbuka et le Duff:
Dum: Basse de la darbuka
Tak: aigu main droite
- : Silence d'1/2 temps
S: Silence d'1 temps
_ : 1 temps dans une mesure
Maqsoum (Wahda -u -noss) 4/4
dumtak - tak dum tak
dumtak étak dumé tak také
Maqsoum qui signifie coupé,divisé et son appellation classique Wahda -u -noss
(un et demi) est le rythme le plus populaire dans la musique Arabe notamment
pour la Danse Orientale.
Masmoudi Saghir (Baladi) 4/4
dumdum - tak dum tak
dumdum takétak dumtaké tak také
Le Baladi est à la fois le nom d’un rythme, d’un style musical, et d’une danse, tous
les trois intimement liés. Le style musical est une évolution des orchestres
traditionnels ruraux qui ont intégré, dans le contexte de l’exode vers les villes, de
nouveaux instruments comme l’accordéon, le saxophone et la clarinette, pour un
répertoire à l’esprit proche du blues, auquel on le compare souvent. La danse, entre
nostalgie et coquetterie, sobriété et lyrisme, illustre la palette d’émotions de cette
musique de l’exil.
Le Masmoudi Saghir son deuxième nom signifie le Petit Masmoudi,Masmoudi de
Masmouda tribu Berbère originaire du Maroc.
Saaidi 4/4
dumtak - dum dum tak
dumtak takédum dumtaké tak také
Rythme de folklore du sud de l’Egypte, de la region du Said. Il se danse très souvent
avec le baton (Tahtib) ou la canne.
www.myspace.com/nicolasderolin
[email protected]