INSECTICIDE BIO KILL

Commentaires

Transcription

INSECTICIDE BIO KILL
INSECTICIDE BIO KILL
Contenu de l’information :
• Pourquoi lutter contre les insectes ?
• La lutte moderne contre les insectes
• Présentation du concept BIO KILL
• Quelle est la toxicité des insecticides ?
• À propos de la substance active et de la toxicité
• Présentation du produit avec formation relative à l’utilisation
• Aides à la vente disponibles en supplément
• Temps pour répondre à vos questions
Pourquoi lutter contre les insectes ?
• Environ 1 000 000 d’espèces d’insectes
• Dont environ 3 000 insectes nuisibles qui sont dangereux pour les
hommes et les animaux domestiques.
• Les insectes sont des vecteurs de maladies et d’épidémies (p.exemple.
puce du rat, pou de corps, moustiques)
• Classification des insectes nuisibles par :
- Parasites gênants (mouche domestique, moustique, guêpe, taon)
- Parasites de l’hygiène (blattes, fourmis, poissons d’argent)
- Parasites des denrées stockées (ténébrion, alucite, bruche du pois)
- Parasites des matériaux (mite des vêtements, anthrène, capricorne
des maisons )
Des insectes vecteurs de maladies
Agent pathogène
Bactéries
Salmonelles
Colibactéries
Genre Proteus
Genre Enterobacter
Vibrio parahaemolyticus
Vibrio cholerae
Genre Shigella
Genre Staphylococcus
Genre Brucella
Streptocoques
Bacillus anthracis
Clostridium botulinum
Klebsiella pneumonia
Genre Mycobacterium
Genre Pseudomonas
Listeria monocytogenes
Virus
Virus de l’hépatite A
Virus de l’hépatite B
Virus coxsackie
Virus Echo
Levures
Candida albicans
Protozoaires
Entamoeba histolytica
Toxoplasma gondii
Conséquence de la maladie
Infections intestinales
Paratyphoïde, entérite
Infections intestinales
Gastro-entérite
Gastro-entérite
Choléra
Dysenterie
Infections intestinales et aut.
Brucellose
Infections d’une plaie, angine
Maladie du charbon
Botulisme
Bronchectasies
Tuberculose
Infections intestinales
Monocytose
Hépatite A
Hépatite B
Grippe estivale
Infections avec fièvre
Vecteur
Mouches
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
Candidose, mycoses
+
+
+
+
Amoebose
Toxoplasmose
+
+
Blattes
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
La lutte moderne contre les insectes
• Dans le domaine professionnel, des réglementations légales de lutte
contre les insectes s’appliquent. Directives dans les lois relatives aux
épidémies et aux épizooties ou dans la réglementation sur l’hygiène
alimentaire.
• Dans les cuisines, les restaurants, les établissements du secteur
alimentaire, etc., la lutte contre les insectes est une tâche et une
obligation permanentes.
• Utilisation de préparations à base de pyréthrinoïdes avec action
répulsive ou flush-out pour une identification rapide des insectes
cachés
Dans les établissement industriels, une telle opération de ratissage
devrait être effectuée tous les mois.
Le concept BIO KILL
• Les produits BIO KILL sont disponibles dans 36 pays. Leader suisse
depuis plus de 20 ans.
• Expérience de longue date dans la lutte contre les parasites. BIO KILL
agit en cas d’infestation et à des fins préventives.
• Les conséquences sur les humains, les animaux et l’environnement
font partie de notre travail quotidien.
• De nombreuses espèces de parasites peuvent être éliminées par des
mesures techniques ou par des organismes auxiliaires, sachant qu’il
faut toujours tenir compte de l’équilibre naturel.
• L’utilisation d’insecticides est inévitable dans certains domaines.
Notre maxime : Aussi peu de chimie possible et juste ce qui est
nécessaire !
Quelle est l’action de BIO KILL ?
• BIO KILL est un insecticide de contact et d’ingestion.
• La substance active BIO KILL est biodégradable.
• Chez les animaux à sang chaud, tels que les hommes ou les animaux
domestiques, la substance active se décompose beaucoup plus
rapidement que chez les animaux à sang froid, tels que les insectes.
• L’intensité de l’action varie en fonction du poids et de la température.
Action effective allant de quelques secondes à plusieurs minutes.
• Sur les surfaces « inertes », la protection est maintenue pendant
plusieurs semaines. Il en résulte une action longue durée.
Quelle est la toxicité des insecticides ?
• La toxicité d’une substance insecticide est habituellement indiquée avec
la LD 50, dose létale, pour 50 % des animaux de laboratoire.
• LD 50 signifie que 50 % des animaux de laboratoire meurent en
quelques minutes ou quelques heures.
• LD0 signifie qu’aucun animal de laboratoire n’est mort. Pour les
animaux, les données sont généralement indiquées en poids en mg/kg.
• Pour évaluer la toxicité, le mode d’application joue également un rôle
important :
-oral (fourrage),
-cutané (appliquer sur la peau)
-inhalation (respiration).
Substances actives et toxicité de BIO KILL
• BIO KILL est composé de 0,25 % de perméthrine, d’émulsifiants et de
plus de 99 % d’eau
Application
Toxicité chez les animaux de
laboratoire
Signification pour les humains
inhalation
aucune
Inhalation impossible par les poumons.
cutanée
Concentré BIO KILL (25 %),
dissout dans l’eau chez les
rats femelles :
LD 0 = > 2 000 mg/kg
Une personne de 75 kg devrait appliquer
150 g de substance pure ou 60 litres de
BIO KILL sur sa peau, ou baigner dedans.
orale
Substance active BIO KILL La toxicité orale est 10 fois plus faible
perméthrine 25:75 dans une que la toxicité cutanée. Il est impossible
suspension aqueuse chez de boire 600 litres de BIO KILL.
les
rats
femelles
:
LD50 = 20 090 mg/kg
Le secret de BIO KILL
• Les produits BIO KILL ne contiennent ni gaz propulseurs et de solvants.
• D’autres produits contenant une substance active similaire utilisent
également des solvants qui sont immédiatement mortels lorsqu’ils
sont associés avec la substance active pour l’insecte. De telles
associations présentent des risques pour la santé (« Cocktail toxique »).
• BIO KILL renonce volontairement aux solvants et utilise de l’eau à la
place.
• Le secret de BIO KILL : avec les quantités les plus faibles possibles de
substances actives et d’autres matières auxiliaires non-toxiques
biodégradables, on obtient une formulation presque purement
aqueuse ayant une excellente action insecticide.
Résumé sur la toxicité
• Une atteinte de l’organisme humain par BIO KILL est exclue en cas
d’utilisation conforme.
• Depuis le lancement de BIO KILL sur le marché il y a plus de 20
ans, aucun problème de santé en lien avec le produit n’a été
signalé.
• L’efficacité élevée et la faible toxicité ont été démontrées par de
nombreuses études scientifiques.
 BIO KILL lutte contre les insectes – et pas contre les hommes ni
l’environnement !
Autorisés ? Les voici,
nos têtes d’affiche !
BIO KILL
ORIGINAL
Pour l’intérieur
BIO KILL
EXTRA
Pour l’extérieur
BIO KILL
GUÊPE
BIO KILL ORIGINAL
Prévention et lutte ciblée contre les parasites
• Pour l’intérieur
•
•
•
•
4 - 6 semaines de protection longue durée, action sûre
Cuisines, hôtels, cantines, maisons de retraite
Entrepôts, placards
Habitation, locaux sanitaires
Utilisation :
• Pulvériser directement sur les insectes et les parasites.
• À des fins de prévention, pulvériser BIO KILL sur les cadres
de fenêtre et de porte, les sols, les textiles, les sources
lumineuses, les recoins, les fentes et les cavités.
BIO KILL EXTRA
Prévention et lutte ciblée contre les parasites
• Pour l’extérieur, zones à problèmes
•
•
•
•
•
Jusqu’à 3 mois d’action durable
Zones humides, protection des façades, cuisines industrielles
Substance active microencapsulée
Action à large spectre contre tous les insectes nuisibles
En cas d’infestation extrême et de résistances
Utilisation :
• Pulvériser directement sur les insectes et les parasites.
• À des fins de prévention, pulvériser BIO KILL EXTRA sur les cadres de
fenêtre et de porte, les coffres de volet roulant, les murs, les sources
lumineuses, les recoins, les fentes et les cavités.
BIO KILL WESPE
Lutte efficace et pendant plusieurs semaines
• Guêpes , zones à problèmes
• Plus de 2 mois d‘action durable
• Idéal contre les nids de guêpes et de frelons
• La toute nouvelle tête de pulvérisation spéciale permet d‘atteindre les
caissons de volet roulant à distance en toute sécurité
• En cas d’infestation extrême et de résistances
Utilisation:
• Pulvériser directement sur les insectes et les parasites.
• À des fins de prévention, pulvériser BIO KILL GUÊPE sur les cadres de
fenêtre et de porte, les coffres de volet roulant, les murs, les sources
lumineuses, les recoins, les fentes et les cavités.
Différences entre BIO KILL et les aérosols :
BIO KILL
Aérosols (bombes aérosol)
Application ciblée. La substance active
parvient uniquement là où cela est
nécessaire – aux endroits préférés des
insectes et des parasites
Application non ciblée, conçue pour une
action immédiate, et qui doit être souvent
répétée et entraîne donc des frais plus élevés
Conçu pour une action longue durée. Donc
moins de frais.
Les insectes sont chassés (action répulsive)
ou éliminés.
Aucun solvant organique. Ainsi, aucune
absorption par la peau intacte et les
dommages causés aux plantes sont évités.
L’air ambiant n’est pas pollué inutilement.
Les nuages de pulvérisation ne peuvent
pas être inhalés en raison de la taille de
leurs gouttelettes. Aucune gêne causée par
les mauvaises odeurs. Aucune interruption
de service nécessaire.
Vaporisateur écologique avec 100 % de
contenu efficace. Meilleur rapport
qualité/prix.
En incorporant des matières auxiliaires
toxiques, l’efficacité du produit est
renforcée, mais absorption possible
également par les hommes et les animaux.
Les solvants favorisent l’absorption cutanée
ou par les voies respiratoires.
Pollution inutile de l’air ambiant, les
substances sont dispersées si finement
qu’elles peuvent être absorbées par les voies
respiratoires. Possibilité de gêne importante
causée par les mauvaises odeurs. Interruption
de service
Souvent jusqu’à 70 % de gaz propulseur et
uniquement 30 % de substance active en
spray. Pas d’action longue durée.
Arguments convaincants pour BIO KILL :

action sûre contre tous les insectes rampants et volants tels que mites
alimentaires, blattes, cafards, poissons d’argent, guêpes, etc.

ne laisse pas de taches et est inodore

sans gaz propulseurs ni solvants

doux pour la peau et lavable

hors classe de toxicité, biodégradable à 99 %

2 - 3 fois plus efficace, protection longue durée

inoffensif pour l’homme et l’animal