ecole regionale d`acteurs de cannes

Commentaires

Transcription

ecole regionale d`acteurs de cannes
ECOLE REGIONALE D’ACTEURS DE CANNES
IMAGO
Réalisation Cyril TESTE
Avec les élèves-comédiens de l’Ensemble 21 / promotion 2011-2014
Dans le cadre de Made in Cannes « Hors les murs » au Lycée professionnel Alfred Hutinel
21 rue de Cannes – 06150 Cannes la Bocca
Projections privées les 14 et 15 avril 2014
Projections publiques les 16, 17 et 18 avril 2014 à 20h30 – tarif unique : 3€
Billetterie Made in Cannes en ligne : www.madeincannes.com
Points de vente : La Malmaison, Médiathèque Ranguin, Médiathèque Noailles, Bibliothèque Verrerie – du mardi au samedi
Le projet IMAGO
Didier Abadie, Directeur de l’ERAC
Depuis plusieurs années le Lycée Professionnel Hutinel et l’ERAC croisent leurs projets pédagogiques.
Les étudiants de l’ERAC interviennent dans les classes du lycée afin de faire travailler les élèves sur la prise de parole en public, la
lecture à haute voix, la communication professionnelle et une approche du jeu théâtral.
Les élèves du lycée sont invités - pour ceux qui le souhaitent - à découvrir des séances de travail des étudiants de l’ERAC puis à
assister à des spectacles programmés par la Ville de Cannes dans le cadre de Made In Cannes.
A partir de cette complicité et en collaboration avec l’ensemble des professeurs du Lycée Hutinel, l’ERAC propose en mars 2014
avec les élèves de troisième année un long métrage réalisé par Cyril TESTE, en résidence dans le lycée.
La présentation du film au public sera également donnée dans l’enceinte du lycée et placée dans la programmation officielle de
Made In Cannes Hors les Murs.
Par ailleurs, les étudiants de deuxième année de l’ERAC interviendront dans l’ensemble des classes du lycée afin de faire
travailler le texte de cette pièce par les élèves qui le souhaitent sous forme d’une sensibilisation au jeu théâtral ou plus
simplement par la lecture en public de ce texte de théâtre (travail sur l’adresse, la prise de parole en public, la concentration, la
confiance en soi …). Les étudiants de première année donneront des lectures dans le lycée mais aussi dans les autres
établissements d’enseignement de ce quartier en abordant le thème central de cette pièce avec les élèves : le harcèlement
scolaire.
Les élèves du Lycée Hutinel construiront également une partie des éléments des décors et des équipements scéniques
nécessaires à la réalisation du film.
Dominique Fèvre, Proviseur du Lycée Hutinel
Le Lycée Hutinel et l’ERAC travaillent en partenariat depuis trois ans déjà. Le « projet IMAGO » est inscrit dans une continuité en
même temps qu’il est pour l’établissement une expérience et une aventure extraordinaires. Il est aussi un symbole qui résume
les exigences du projet culturel de l’établissement.
En effet, celui-ci a pour fil directeur la rencontre et le travail commun entre professionnels. D’une part nos élèves et d’autre part
ceux de l’ERAC travaillent ensemble et peuvent échanger sur les exigences et les découvertes de toute formation
professionnalisante.
De fait, l’art et les pratiques artistiques ont aux yeux de nos élèves l’évidence, débarrassée de tout faux semblant social ou
élitiste, d’activités exigeantes qui offrent des possibilités d’expression et de compréhension souvent inédites.
Par la résidence de l’équipe IMAGO, l’échange avec les professeurs permet à ces derniers d’enrichir leur réflexion et d’intégrer
des temps forts autour des thèmes : laïcité, discrimination, harcèlement, respect de soi et d’autrui, relation au mensonge… dans
leurs progressions pédagogiques.
Le « Projet IMAGO » est pour le lycée l’occasion d’une mise
en œuvre, si l’on peut le dire ainsi, de l’intégralité de son
projet culturel et sera l’occasion d’une cohésion
d’établissement dans la cohérence d’une aventure
partagée.
Made in Cannes
est une saison de spectacles qui programme des talents
formés à Cannes dans les écoles supérieures de spectacles
vivants. Intégrés ensuite dans des compagnies
professionnelles, les danseurs, acteurs, metteurs en scène,
chorégraphes, bref les artistes MADE IN CANNES reviennent
à Cannes pour présenter leur travail de professionnel au
public. Les tarifs sont accessibles : 7 euros et 3 euros pour
les moins de 26 ans. L’ambiance est conviviale avec un accueil en musique et une rencontre avec les artistes après le spectacle.
Cette fois-ci et exceptionnellement, MADE IN CANNES se déroule « hors les murs » dans un endroit inédit pour étonner et
toucher un public différent en croisant les disciplines (filmiques, théâtrales, musicales…). Ici le projet de Cyril Teste se déroule
dans un lycée avec la participation de différents partenaires tous enthousiasmés par l’aventure : tourner un film en quelques
semaines dans un établissement scolaire.
René Corbier, directeur artistique de MADE IN CANNES explique son choix de programmateur « J’admire énormément le travail
de Cyril Teste. Il multiplie les talents, c’est un touche à tout qui excelle tant dans la direction d’acteurs que dans les
performances artistiques les plus originales. C’est pourquoi je lui ai donné carte blanche pour ce projet transversal ».
Gérard Camy, Responsable BTS Audiovisuel Carnot
Cette création en résidence sera faite en collaboration avec les étudiants du BTS Audiovisuel du Lycée Carnot qui, dans
le cadre de leur examen de fin d'année, feront un documentaire sur le travail. L’équipe d’étudiants tournera le film de
cette création hors norme (mise en place, répétitions, premiers essais,…) en le ponctuant d’entretiens avec les différents
protagonistes de l'équipe technique et artistique.
La région Provence Alpes Côte d'Azur s'affirme comme une des régions de France les plus dynamiques en ce qui concerne
les activités audiovisuelles. Elle offre une grande diversité de métiers liés à ce secteur et a mis en place depuis 2001 un
BTS audiovisuel public à Cannes, le seul en PACA. A l'issue de ses études et après une nécessaire adaptation à
l'entreprise, le titulaire d'un BTS Audiovisuel a les capacités techniques requises pour occuper un emploi correspondant à
sa spécialité dans un secteur qui offre des débouchés nombreux. Au BTS audiovisuel de Cannes, cinq spécialités (ou
options) sont proposées : Métiers de l'Image, Métiers du Son, Montage et Post-production, Ingénierie
et Exploitation, Gestion de production.
André Maurizi, Proviseur Lycée Bristol - options cinéma et théâtre
Dans le cadre du « Projet IMAGO » sont proposés :
* un séminaire à Hutinel dans le cadre du tournage concernant le passage du texte théâtre au texte cinéma.
* une intervention de Cyril Teste et de son équipe de tournage au Lycée Bristol – écriture, adaptation et description du
processus filmique.
ère
* l’ouverture des séances de tournage à Hutinel aux étudiants des classes 1 et de terminale-option cinéma.
L’histoire
Un groupe d'étudiants séquestre un jeune du lycée dans une
maison isolée. Sans aucun contact avec le monde extérieur,
ils prendront soin de lui, de ses affaires, feront tout pour que
dans son isolement il puisse garder sa dignité. D’un coté les
jeunes remettent en question leurs actes, de l’autre le jeune
commence à basculer dans une désociabilisation.
Le collectif MxM
Depuis plus de trois ans, Cyril Teste et le Collectif MxM
mènent une expérience inédite : il y a des acteurs, il y a des caméras et à l’arrivée quoi ? un film ? une pièce ? Qui le sait
et qui d’ailleurs s’en soucie. Ce qui fascine Cyril Teste depuis sa création Electronic City de Falk Richter, c’est la place de
l’homme dans un monde où la surmodernité est devenue fin ultime. Un monde que la technologie quadrille. D’un écran à
l’autre, d’une logique de profit à l’autre… Une performance in-situ pourrait-on dire : c’est dans le Lycée Hutinel, au milieu
des bureaux et des salles de classe, que Cyril Teste installe caméras et comédiens.
IMAGO - L’équipe de création
Mise en scène
Régie plateau et lumière
Chef opérateur
Son
Cadreur
Scripte
Direction technique
Cyril Teste
Julien Boizard
Nicolas Doremus
Thibault Lamy
Christophe Gaultier
Marion Pellissier
Pierre Leblanc
Les comédiens de l’Ensemble 21 :
Anna Carlier, Anthony Devaux, Capucine Ferry, Alexandre Finck, Adrien Guiraud, Laureline Le Bris-Cep,
Maximin Marchand, Léa Perret, Geoffrey Perrin, Juliette Prier, Lisa Spatazza, Gonzague Van Bervesseles,
Chloé Vivares
Production ERAC - En coproduction avec Made in Cannes - le Collectif MxM - le Lycée professionnel Alfred
Hutinel de Cannes la Bocca - le Lycée Bristol sections cinéma et théâtre de Cannes - en partenariat avec la
section BTS Audiovisuel du Lycée Carnot de Cannes
Durée du film : 1 h 30
L’école régionale d’acteurs de Cannes
L’Ecole est avant tout un lieu de désir.
Le désir de mener un travail par soi-même sur soi-même.
L’envie de travailler, au sein d’un collectif, le développement de sa propre individualité pour la mettre au service d’un art qui est
un système de représentation de notre monde.
L’évolution de l’art dramatique et l’émergence de nouvelles formes exigent l’engagement personnel de chacun des élèves de
l’Ecole dans une parfaite conscience du monde et de son état.
L’élaboration d’un nouvel imaginaire collectif enrichi d’esthétiques multiples et tourné vers le plus grand nombre est la véritable
mission de l’artiste interprète créateur.
L’Ecole est un lieu d’écoute, d’échange, de transmission, de recherche et d’ouverture, de vie aussi.
Toutes les disciplines travaillées dans l’Ecole ont pour objectif leur mise en jeu au service de l’interprétation.
La libération du corps, de la voix, la fluidité du mouvement, le travail sur la présence à soi et aux autres sont indispensables à
l’expression d’une interprétation organique où l’imagination est le moteur de la création.
Tous les enseignements de l’Ecole sont élaborés par l’ensemble des artistes intervenant dans le cursus, qui construisent
collectivement chaque année le programme pédagogique.
L’ensemble des disciplines a été pensé comme devant être acquis progressivement et de manière individuelle dans une douceur
et un temps qui respectent l’acteur et sa capacité de création.
L’Ecole a fait le choix de ne pas être intégrée dans une structure de production mais de travailler en son temps avec plusieurs.
Elle affirme sa diversité d’esthétiques car l’acteur doit être riche d’une pluralité d’univers et de rencontres et exprimer sa
capacité de choix d’artiste libre.
Elle affirme également qu’on ne peut pas tout traiter mais chercher dans chaque partie enseignée l’intégralité de l’art du
théâtre.
L’apprentissage est conçu comme une pratique permanente du plateau qui toujours enseigne l’humilité, la gravité, l’exigence et
fait naitre le plaisir, à soi pour les autres.
Pédagogie et accession à la culture
Une des principales forces de l’acteur est sa capacité à transmettre le texte par je jeu.
Si cette fonction est un acte artistique, elle repose aussi sur un ensemble de techniques de base qui composent le métier de
comédien.
Depuis plusieurs années le partenariat engagé avec le Lycée professionnel Hutinel a permis de poser les bases de l’utilisation des
techniques de jeu pour faciliter l’accession au texte, à la prise de parole en public et plus généralement à la littérature.
A partir de cette expérience, un module d’initiation à la pédagogie a été mis en place afin de pouvoir renforcer les capacités
d’intervention des élèves comédiens.
L’apprentissage de cette formation complémentaire nécessite une mise en pratique des savoir-faire acquis ; c’est pourquoi
l’ERAC met en place un programme d’intervention en direction de plusieurs types de publics.
Les collèges tout d’abord, car c’est à ce niveau que les élèves sont confrontés à la littérature dans le cadre de leur programme
d’enseignement, puis les lycées, qu’ils soient techniques, spécialisés dans l’enseignement du théâtre ou les classes préparatoires
(khâgne et hypokhâgne) ou encore les Conservatoires.
Ces interventions ont deux objectifs : permettre aux jeunes comédiens d’acquérir une pédagogie de leur art, favoriser
l’accession au texte et à son expression orale.
Les publics ciblés sont dans un premier temps les collèges des zones prioritaires et les lycées techniques, car le rapport au texte
et à l’expression orale constitue pour ces publics un réel atout d’intégration du monde professionnel et plus largement de la
société, avant d’être un premier pas vers la culture.
Ce parcours est l’occasion de replacer la formation de l’acteur dans le contexte de notre société, de ses manques, de ses failles
et de la façon de les combler.
C’est provoquer des rencontres, humaines et artistiques, c’est aussi tisser des liens pour rendre l’accession à la culture plus
simple, plus ludique et plus évidentes, avant que la vie érige des barrages infranchissables qui éloignent les gens les uns des
autres.
Cyril Teste
Cyril Teste s’intéresse à la peinture avant d’être attiré par le théâtre. Des rencontres avec des univers
d’artistes, comme Bob Wilson, Bruce Nauman et Bill Viola, ont forgé son approche de la scène, où le texte
n’est pas central.
Formé aux arts dramatiques à l’École régionale d’acteurs de Cannes, puis au Conservatoire national supérieur
de Paris, il participe en 2000 à la création du Collectif MXM. Une compagnie, un objet protéiforme qui réunit
une quinzaine de personnes et dont il est le directeur artistique.
A propos du Collectif MxM
Le Collectif MxM fonctionne selon un système horizontal et non pas pyramidal. Nous essayons de trouver une
grammaire commune, mais chacun reste autonome dans sa partie. Les membres de MxM travaillent et
s’interrogent ensemble, ce qui offre un kaléidoscope plus juste au niveau de la création, dans ce mélange
d’indépendance et de dépendance qui permet l’interaction...
Depuis plus de 10 ans, nous travaillons sur la problématique de l’image via le théâtre, sur la frontière qui lie
deux espaces et deux temporalités très différentes. Travailler avec les nouvelles technologies aujourd’hui est
une façon pour nous d’interroger notre place dans un environnement médiatique qui nous laisse peu
d’espace de parole, de silence dans la relation à l’autre. Le théâtre nous permet, par sa fonction, de s’inscrire
dans une «réalité immédiate», de travailler sur le processus de fabrication des images, et non sur le résultat.
Nos laboratoires sont une invitation permanente à questionner les nouveaux outils dont nous nous sommes
emparés, une réflexion en acte sur les matériaux textuels à visiter ou à réinventer. Tenter à travers ces
expériences que l'on se donne, de chercher une grammaire qui intègrerait l'espace de l'image dans le temps
du théâtre… Ces divers laboratoires sont à la fois des espaces pédagogiques pour les écoles mais aussi des
processus de créations pour le collectif. Les travaux peuvent aboutir, selon les cas, à des représentations
publiques. Ils sont en partie expérimentés au sein de lieux différents : TGP-CDN de Saint-Denis / ENSAD de
Montpellier / Montévidéo, lieu de résidence dédié à l’écriture contemporaine à Marseille / Ferme du Buisson,
Scène Nationale de Marne la Vallée / Théâtre Universitaire de Nantes / Lieu Unique, Scène Nationale de
Nantes, Usine C à Montréal / Le CENTQUATRE-Paris / TAP, Scène Nationale de Poitiers/ Ecole Européenne
Supérieure de l'Image. Ces espaces de recherches, loin d’être en huis clos, restent avant tout des lieux
d’échanges menés avec des personnes d’horizons très divers (acteurs amateurs et professionnels, étudiants,
programmeurs, chef opérateur, et autres...).
Le Collectif MxM est artiste associé au TGP-CDN de Saint-Denis, au Canal, Théâtre Intercommunal du Pays de
Redon, soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile de France - Ministère de la culture et
de la communication et par le Conseil Régional d'Île de France.
Cyril Teste - Collectif MxM - est artiste associé au CENTQUATRE-Paris.
Contact collectif MxM - Anaïs Cartier : 09 82 20 37 09
Le parcours à l’ERAC de l’Ensemble 21
(Promotion 2011-14)
Les présentations publiques en 2012 et 2013
Dramaturgie arabe / Petites formes, sous la direction de Nadia Vonderheyden, tournée régionale dans le
cadre des Dramaturgies arabes contemporaines
Meurtres de la princesse juive d’Armando Llamas, sous la direction de Richard Sammut, Théâtre la
Licorne dans le cadre de Made in Cannes
Une maison en or de Grégory S. Moss, sous la direction de Jean-Pierre Baro et Transitions de Artur
Palyga, sous la direction de Charles-Eric Petit dans le cadre des Ateliers d’écritures contemporaines,
représentations au Studio ERAC Marseille, Friche Belle de Mai.
Bizarre de Raphaël Spregelburd, sous la direction de Frédéric Grosche, Théâtre la Licorne dans le cadre
de Made in Cannes
Les projets publics pour 2014
Cabaret Marilyn, sous la direction de Véronique Dietschy, Théâtre la Licorne dans le cadre de Made in
Cannes et Salle Seita, Friche Belle de Mai, Marseille.
La famille Schroffenstein de Kleist, sous la direction de Giorgio Barberio Corsetti, présentation du 7 au 10
mai 2014 à la Cartonnerie, Friche Belle de Mai Marseille, puis en juillet au Festival d’Avignon.
Les ateliers de 2011 à 2013
Richard Sammut
Catherine Marnas
Laurent Gutmann
Giorgio Barberio Corsetti
Marcial di Fonzo Bo et
Elise Vigier
Franck Manzoni
Alain Zaepffel
Catherine Germain
Sylvie Osman
Cyril Teste
Atelier Shakespeare – Molière
Antigone – Sophocle – Les trois sœurs – Tchekhov
Léonce et Léna, Lenz – Büchner – On ne badine pas… - Musset
Calderon Pasolini – La vie est un songe Calderon – Textes de Philip Lölhe
Un homme qui se noie Daniel Veronese - version des
Trois sœurs de Tchekhov, Traduction de Guillermo Pisani
La fausse suivante – Marivaux – Le masque
La tragédie classique
Le clown
Marionnette – La république du cheval mort de R. Espina
Image et mémoire à travers la confrontation de l’acteur aux nouvelles technologies
Les ateliers techniques et cours réguliers
Voix
Eutonie
Danse
Dramaturgie
Alain Zaepffel, Véronique Dietschy, Jeanne-Sarah Deledicq
Jacques Nicolini
Aurélien Desclozeaux
Michel Corvin, Jean-Pierre Ryngaert
Les comédiens de l’ensemble 21
Promotion 2011-2014
Anna
CARLIER
Léa
PERRET
Anthony
DEVAUX
Capucine
FERRY
Alexandre
FINCK
Adrien
GUIRAUD
Laureline
LE BRIS-CEP
Maximin MARCHAND
Geoffrey
PERRIN
Juliette
PRIER
Lisa
SPATAZZA
Gonzague
VAN BERVESSELES
Chloé
VIVARES
ECOLE REGIONALE D’ACTEURS DE CANNES
Président : Jacques BAILLON
Directeur : Didier ABADIE
Secrétaire Générale de Scolarité : Marie-Claire ROUX-PLANEILLE
Coordinateur des études : Frédéric GROSCHE
Comptabilité : Corine GABRIELLI, David MAIRE
Communication / Documentation / Concours d’entrée : Emmanuelle FOURNIER
Technique : Pierre LEBLANC, Yann JAOUEN
Comité pédagogique 2013 - 2014 :
Didier ABADIE, Michel CORVIN, Philippe DEMARLE, Aurélien DESCLOZEAUX, Valérie DREVILLE, Catherine GERMAIN,
Frédéric GROSCHE, Catherine MARNAS, Jacques NICOLINI, Laurent POITRENAUX, Nadia VONDERHEYDEN
Siège et administration :
E.R.A.C. - 68 avenue du Petit Juas - 06400 Cannes
Tél : 04.93.38.73.30 - [email protected] - www.erac-cannes.fr
Etablissement secondaire :
Système Friche Théâtre – 41 rue Jobin – 13003 Marseille
Contact : Emilie Guglielmo - 04.95.04.95.78
L'Ecole Régionale d'Acteurs de Cannes est subventionnée par
le Ministère de la Culture et de la Communication,
la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Ville de Cannes,
le Conseil Général des Alpes-Maritimes et la Ville de Marseille.