Audit contractuel pour une mission humanitaire

Commentaires

Transcription

Audit contractuel pour une mission humanitaire
N°2 - Octobre 2011
Audit contractuel pour une mission humanitaire
En tant que cabinet d’audit pluridisciplinaire nous accompagnons certains organismes
d’intérêt général ou d’utilité publique dans leurs diverses actions.
Indépendamment des contrôles réguliers et légaux que subissent les principales
associations (Cour des comptes, Inspection des finances, Inspection générale des
affaires sociales, Commissaire aux comptes etc …). Les associations sont également
soumises à des contrôles des bailleurs (publics ou privés) comme ECHO, USAID,
EUROPEAID, OFDA etc…, pour valider les subventions octroyées. Ces agréments
servent aussi à bénéficier de certaines dispositions légales comme la loi sur
le volontariat qui autorise une ONG à recruter des volontaires de la solidarité
internationale et à bénéficier d’une aide financière de l’Etat.
Ainsi, nos missions auprès des organismes d’utilités publiques sont diverses et nous réalisons régulièrement des
missions qui consistent à attester la réalité, l’exactitude et l’éligibilité des dépenses déclarés par diverses associations
(dans le cadre d’une subvention octroyée).
Les travaux mis en œuvre dans cette opération ont consistés à :
PROCÉDURES GÉNÉRALES
• Cadrer globalement et par ligne budgétaire du rapport avec les états informatiques préparatoires à
l’établissement du rapport financier ;
• Cadrer des balances analytiques de la période auditée avec les états informatiques préparatoires à
l’établissement du rapport financier ;
• Contrôler en cohérence la trésorerie au regard des dépenses de terrain au titre de la période auditée ;
• Valider la correcte application des taux de change dans les états financiers transmis (subventions obtenues et
dépenses en monnaie locale) ;
PROCÉDURES DE VÉRÉIFICATION DES DÉPENSES SÉLECTIONNÉES
• Cadrer les dépenses du personnel local et du personnel expatrié (exemple : sondage des contrats de travail
avec les éléments issus de la comptabilité) ;
• Contrôler la séparation des exercices, etc.
A l’issue des travaux réalisés, un rapport est transmis à la direction l’Association. Ce rapport présente les informations
qui nous ont été communiquées par la direction du bénéficiaire en réponse à des questions spécifiques ou que nous
avons obtenues et déduites de ses systèmes d’information et de sa comptabilité.
Nous rappelons que l’objectif de ce rapport est d’informer les parties concernés sur la situation comptable et
financière de l’association.
Ainsi, le rapport émis est souvent considéré comme un support majeur de communication envers les utilisateurs
des états financiers.
Lettre associations - Numéro 2 - Octobre 2011 - Missions
1

Documents pareils