P6 18 - Flash Bruxellois

Commentaires

Transcription

P6 18 - Flash Bruxellois
C MYK
6 Chroniques & analyses
La Francophonie aux couleurs et saveurs égyptiennes
Le mois de mars ne peut passer sans évoquer un
des plus grands événements qui marquent non
seulement la planète, mais aussi l'Egypte. Il s'agit
de la Journée mondiale de la Francophonie célé-
brée le 20 mars. En Egypte, comme dans tous les
pays membres de l'Organisation de la Francophonie dans le monde, des festivités importantes se
tiennent. Festivités ou même activités qui rappel-
lent aux francophones qu'au-delà des frontières,
une langue les unit. Et l'éloquente langue de Molière unit et tisse d'uniques liens de communication. Liens surtout planétaires.
Par Dr Nesrine Choucri
ans notre monde d'aujourd'hui où le choc des
cultures devient un fléau,
ne serait-il pas préférable de chercher des points communs qui réunissent, qui soudent, plutôt que
des éléments de divergences qui séparent. Et, la Francophonie constitue un des antidotes à ce choc culturel. Elle permet de réunir et de
rapprocher des peuples et des civilisations différents, sans pour autant
gommer les différences. Le 20 mars,
il faut certes se rappeler de l'objectif
et l'origine de cette fête.
La Journée internationale de la
Francophonie est une célébration
mondiale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
ayant lieu le 20 mars de chaque année. Cet événement a été créé en
1988 comme un moyen pour les 70
Etats et gouvernements de l'OIF de
célébrer leur lien commun — la
langue française — aussi bien que
leur diversité. Cette journée est
consacrée à la langue française qui
unit 220 millions de locuteurs dans
le monde et rassemble 870 millions
de francophones. C’est l’occasion
pour les francophones du monde
entier de fêter en exprimant leur solidarité et leur désir de vivre ensemble, dans leurs différences et leur
diversité, partageant ainsi les valeurs
de la Francophonie.
La date choisie pour cette célébration est l’anniversaire de la création
de la première organisation francophone, l’Agence de coopération culturelle et technique, lors de la Conférence de Niamey au Niger en 1970.
En mars, autour de cette journée,
l’Organisation internationale de la
Francophonie et plusieurs pays organisent la Semaine de la Langue française et de la Francophonie.
Les 220 millions de francophones
sur les 5 continents fêtent leur langue
en partage et avec la diversité de la
Francophonie, à travers des
concours de mots, des spectacles,
des festivals de films, des rencontres
littéraires, des rendez-vous gastronomiques, des expositions artistiques...
aux humbles et aux inadaptés de son
enfance cairote et fait l'éloge d'une
forme de paresse et de simplicité très
éloignées des canons de la société
contemporaine occidentale.
Albert Cossery était une figure de
Saint-Germain des Près où il résidait
dans la même chambre de l'hôtel La
Louisiane depuis 1945.
Cossery est né dans le quartier de
Faggallah, au sein d'une famille de
petits propriétaires terriens originaire de Damiette.
D
L’Egypte et la Francophonie
Pays arabe occupé par les Anglais,
l’Égypte s’est longtemps payé le luxe
de rêver en français. Si la langue de
Molière n’y a jamais été une langue
de masse, elle a joui d’un statut exceptionnel au Caire, et surtout à
Alexandrie, du milieu du XIXe siècle
jusqu’aux années 1950. Le français
était alors la langue de la bourgeoisie,
des salons littéraires, de la justice internationale, des maisons occidentalisées. À cette époque, l’Égypte
comptait une presse francophone
florissante et une pléiade d’écrivains
d’expression française, dont “Le Pro-
Mona Latif-Ghattas
grès Egyptien” qui est né autour de
cette période et qui connaît jusqu'à
nos jours une présence importante
sur la scène francophone.
Malheureusement, la Francophonie en Egypte va passer par des
phases différentes, des hauts et des
bas. Alors que dans les années 50,
60, voire même 70 du 20ème siècle,
les bonnes familles plaçaient leurs
enfants dans les écoles bilingues
dites "pensionnats catholiques", la situation a bien changé maintenant.
Mais, la Francophonie persiste toujours contre vents et marées, elle
prend une nouvelle forme toujours
aussi dynamique. De nos jours, les
écoles anglophones continuent à enseigner le français à partir de la maternelle, formant ainsi des anglophones qui ont la capacité selon leurs
goûts et leurs aptitudes à devenir des
Egyptiens francophones.
Mais, l'Egypte a d'importantes figures francophones qui ont marqué
le paysage littéraire français. On ne
peut oublier Albert Cossery, décédé
le 22 juin 2008, qui était l’un des derniers grands représentants de la littérature égyptienne francophone, avec
Edmond Jabès, Georges Henein,
Jean Moscatelli, etc. Il ne faut pas oublier également la plume féminine,
s’inscrivant dans le sillage d’Andrée
Chedid. Comme elle, la nouvelle génération a choisi l’exil. Andrée Dahane et Mona Lattif Ghattas, au Canada. Azza Heikal et Gulpérie Aflaton,
à Paris. Et Fawzia Assad, entre Paris
et Le Caire. « Nées de parents francophones, elles ont reçu une éducation française. Leurs romans, publiés
dans des maisons d’édition françaises (Grasset, L’Harmattan, etc.),
évoquent souvent Le Caire d’une
époque lointaine, tel qu’il apparaît
Partenariat entre les secteurs public et privé
Un accord de partenariat, considéré
comme le plus grand et important
entre les secteurs public et privé, a été
signé entre la société d’Etat Nouvelle
Egypte pour l’habitat et la construction d’une part et la société du Six Octobre pour le développement foncier
SODIC d’autre part. Selon cet accord
Sodic va développer 655 feddans dans
la région de la “Nouvelle Héliopolis”
et y créera de nouveaux projets fonciers. Les investissements dans ce pro-
jet sont estimés à 20 milliards de LE. A
noter que ledit projet favorisera plus
de 40.000 nouvelles opportunités
d’emploi, directes ou indirectes. Il
s’étend sur une période de 10 ans.
Lors d’une conférence de presse tenue
en marge de la signature du contrat,
Achraf Salmane, ministre de l’Investissement, a souligné que les revenus attendus de ce projet sont estimés à 30
milliards de LE (30% pour la société
Nouvelle Egypte et 70% pour Sodic).
Squash : Le tournoi international
d'El Gouna démarre en avril
L’ing. Khaled Abdel Aziz, ministre
de la Jeunesse et du Sport, a participé à
une conférence de presse au cours de
laquelle a été annoncée l’inauguration
de la 5ème édition du Tournoi international de squash d'El Gouna organisé cette année sous le parrainage du
ministère de la Jeunesse et du Sport et
de l’Organisme de promotion du tou-
risme, et ce du 21 au 29 avril 2016
dans le gouvernorat de la Mer Rouge.
Il est à noter que le tournoi rassemblera environ 56 joueurs de 20 pays,
dont l'Angleterre, la France, les PaysBas, la Malaisie, l'Inde, le Pakistan, l'Allemagne, la Suisse, la Finlande, la Nouvelle-Zélande, Malte, l'Italie, l'Espagne
et le Koweït.
Président du Conseil d’Administration et Rédacteur en chef:
Galaa Gaballah
Co - Rédacteur en chef :
Mohamed El Sayed El Azzawy
américains à la fin de 1993 et les reculades de l’ONU dans les Balkans et
dans la région est-africaine des
Grands Lacs, il avait été pris comme
bouc-émissaire, en particulier par
Washington. Brillant intellectuel,
francophone et francophile, l’Egyptien est devenu après son départ de
l’ONU le premier Secrétaire général
de la Francophonie. Un poste qu’il a
occupé de 1997 à 2002.
dans leurs souvenirs. On ne peut également parler de la Francophonie
égyptienne sans évoquer, l'ancien Secrétaire de l'OIF, M. Boutros Boutros-Ghali, un des plus importants
francophones d'Egypte.
Figure francophone
Boutros Boutros-Ghali
Né le 14 novembre 1922 au Caire,
Boutros Boutros-Ghali était issu
d’une grande famille copte d’Egypte.
Son grand-père, assassiné en 1910,
avait notamment été Premier ministre. Après avoir fait la majeure partie de ses études à Paris, le jeune
Boutros avait enseigné le droit à
l’Université du Caire et publié de
nombreux ouvrages traitant des relations internationales.
Nommé ministre d’Etat aux Affaires étrangères en octobre 1977, il
est resté quatorze ans en poste,
jouant un rôle-clé dans la conclusion
des accords égypto-israéliens de
Camp David (1978), puis du traité
de paix (1979). Il a également été le
principal artisan de la politique africaine de l’Egypte.
Aux Nations unies, Boutros Boutros-Ghali a dû faire face aux conflits
en ex-Yougoslavie, en Somalie, au
Moyen-Orient et au Rwanda. Après
la mort en Somalie de 18 soldats
Fawzia Assaad
Fawzia Assaad, née Mikhaïl, au
Caire, vit à Genève. Docteur èsLettres, elle a fait ses études à Paris, à
la Sorbonne, et a enseigné la philosophie au Caire, à l’Université d'Aïn
Chams. Elle a publié de nombreux
Essais Philosophiques avant de se
tourner vers la fiction et la mythologie. Son premier roman, "L’Egyptienne", est paru aux éditions Mercure (Paris) en 1975. Elle a obtenu
deux fois le prix de la Société des
Ecrivains de Genève. Elle représente
PEN International à la Commission
des Droits de l’Homme pour la défense de la liberté d’expression. Elle
fait également partie des comités
d’organisation et de sélection d’une
Résidence d’Ecrivains au Château de
Lavigny, située dans le canton de
Vaud, en Suisse.
Albert Cossery
Albert Cossery, né au Caire en
Egypte le 3 novembre 1913 et mort à
Paris le 22 juin 2008.
Tous ses récits se déroulent dans
son Égypte natale ou dans un pays
imaginaire du Proche-Orient, bien
qu'il ait vécu la plus grande partie de
sa vie à Paris. Surnommé le « Voltaire du Nil » pour son ironie à l'égard
des puissants, il a rendu hommage
Sans fil
Née au Caire, Mona Latif-Ghattas a fait ses études primaires et secondaires au Pensionnat du SacréCœur. En 1966, elle émigre au
Canada où elle étudie le théâtre.
Elle vit actuellement à Montréal,
où elle est écrivaine, metteur en
scène de théâtre poétique, narratrice de poèmes et compositrice de
musique populaire.
Dans le cadre d’une maîtrise en
Études françaises qu’elle a obtenue à
l'Université de Montréal en décembre 1980, elle a écrit "Les Filles
du Nil" suivi de" La façon-théâtre de
faire politique". Elle a également obtenu un baccalauréat spécialisé en art
dramatique à l'Université du Québec
à Montréal. Par ailleurs, Mona LatifGhattas a reçu une formation en piano classique, chant, ballet et jazz.
Mona Latif-Ghattas a enseigné l’art
dramatique à Selwyn House School et
le théâtre au Cégep du Vieux-Montréal. Également elle a été chargée de
cours au département de théâtre de
l’Université du Québec à Montréal.
Elle a collaboré à la formation artistique de nombreux chanteurs, danseurs, acteurs et musiciens selon une
méthode poétique originale.
Mona Latif-Ghattas est membre de
l'Union des Écrivains Québécois, de
la Société des Écrivains Canadiens,
de la SOCAN, de la SODRAC, du
P.E.N. Club International (Centre
du Québec). De 1993 à 1996, elle a
été membre du comité de rédaction
de la revue Estuaire.
Parallèlement à la publication de
nombreux recueils de poésie, des
nouvelles et récits, des romans, elle a
traduit plusieurs livres de l’arabe
égyptien au français. Mona LatifGhattas est une fille de Montréal sur
fond d’Égypte Ancienne. Son œuvre
poétique, romanesque et musicale
porte le souffle de ses deux pays.
Il y a également d'autres écrivains
qui ne sont pas francophones et qui
appartiennent à une plus jeune génération dont Khaled El-Khamissi.
L'écrivain Bahaa Taher qui a vécu en
Suisse parle également le français, et
le défunt Gamal El-Ghitani se définissait comme un parfait francophile.
Même si les Egyptiens ne sont pas
tous francophones, ils restent majoritairement francophiles.
Samsung aspire à plus de facilitations
amsung Egypte a salué la décision de la Banque centrale
concernant l’annulation du
plafond de dépôt et de retrait du
dollar pour les entreprises. Cette
décision représente une étape qui
aidera à mettre fin au problème du
dollar. Samsung a d'autre part affirmé son engagement aux recommandations de la Banque centrale.
Elle a indiqué qu’elle assume la situation économique cruciale parce
qu’elle a une grande confiance dans
l’économie égyptienne.
Ces déclarations ont été faites lors
S
d’une conférence de presse tenue
au siège de la société à Béni Soueif.
M. Jean, directeur de l’usine
Samsung, a affirmé que la société
vise en premier lieu à favoriser
plus d’opportunités de travail pour
les jeunes ainsi qu’à les former par
les moyens technologiques les
plus sophistiqués.
Chérif Barakat, vice-directeur
de Samsung Egypte, a souligné
que l’Egypte a une opportunité
d’or pour se lancer dans la prochaine période grâce à des mesures exceptionnelles prises en
faveur des investisseurs. Tout en
affirmant que le fait d’octroyer
des terres gratuitement aux investisseurs en Haute-Egypte a incité Samsung à y fonder la première usine pour les écrans au
Proche-Orient et en Afrique.
Et d’insister sur l’importance de
la visite du président Al-Sissi à l’usine coréenne et de sa rencontre avec
le PDG de Samsung.
“Nous aspirons à ce que le président donne ses directives aux ministres pour nous présenter plus de
facilitations”, a-t-il conclu.
1 milliard de LE d’investissements
dans des projets d’industrialisation
Dans une étape reflétant le climat de confiance dans
l’investissement et la capacité de l’économie égyptienne, Mohamed Badrane membre délégué de la société internationale des projets d’industrialisation
agricole “Bayti”, a posé la première pierre de l’usine
de la nouvelle société dans la région de Noubaréya,
gouvernorat d'El Béheira en présence de l’ingénieur
Direction, rédaction et impression :
Le Caire
111-115, Rue Ramsès-Le Caire
Tél.: 2578 33 33 - 2578 15 15
Fax.: 2576 66 97
Internet: www.eltahrir.net
E-mail: [email protected]
Achraf Salmane, ministre de l’Investissement, et Dr
Mohamed Ali Soltane, gouverneur d’El Béheira.
M. Badrane a affirmé que les investissements de la
nouvelle usine sont estimés à 1 milliard de LE.
Et de dévoiler que la société Bayti œuvre à augmenter ses ventes pour atteindre les 5 milliards de
LE d'ici 2020.
Alexandrie :
23, Bd Saad Zaghloul
Tél.: 482 91 26 - 482 89 45
Publicité :
Société Egyptienne de Publicité
Le Caire: 111-115, Rue Ramsès
Tél.: 25781010
VENDREDI 18 MARS 2016
Flash Bruxellois
os” perroquets
bien aimés ont fait leur apparition dans le ciel bleu
pour, à nouveau, s’établir dans notre jardin et
nous présenter leurs
hommages... quel bon
augure à l'arrivée du
printemps ! Sous le soleil, scène idyllique
presque complète...
seuls les moutons
manquent au tableau !
Un moment de bonheur en quelque sorte
mais sur un fond • Par Wolf Starke
sombre chargé de souffrances humanitaires en Europe mettait de partager les objets retroumême. Il semblerait qu’elle perde son vés lors des fouilles. Et donc nous
âme noble et commence à marchan- avons une collection extraordinaire
der ses propres sacro-saints idéaux (...) dont la provenance archéolodes solidarités, entre autres, sur le gique est toujours très bien connue”.
grand bazar des égoïsmes nationaux ! L’exposition montre l’évolution des
Ce beau temps nous a motivé pour cercueils et des sarcophages au fil de
une balade dans notre “Parc du Cin- l’époque pharaonique sur près de
quantenaire”, vaste ensemble de jar- 3000 ans. Momies - humaines et
dins enrichis de monuments et mu- d’animaux - cercueils, sarcophages,
sées, dominé par un Arc de vases canopes, amulettes et bijoux.
Triomphe. Un des rares parcs euro- Douze salles symbolisent les heures
péens de style Beaux-Arts. Sorte de de la nuit pendant lesquelles le soleil
effectue son trajet vers sa résurrec“Central Park” en devenir !
En 1880, à l’occasion du cinquan- tion quotidienne.
Quatre pleureuses en terre cuite actième anniversaire de l’indépendance de la Belgique, le Roi Léopold II cueillent les visiteurs dans la péveut doter la capitale d’infrastruc- nombre sur fond sonore évoquant
tures, de parcs et de monuments l’atmosphère de funérailles égypprestigieux. C'est ainsi que le Parc tiennes. Chaque salle est aménagée
du Cinquantenaire fut aménagé autour d’un objet-phare sélectionné
pour les festivités du Jubilé sur l’an- pour la richesse de ses significations
cien champ de manœuvre de la gar- religieuse, funéraire et historique. On
nison de Bruxelles, dans l’axe du Pa- y découvre l’évolution des sarcolais Royal et du Centre Ville. En phages au cours du temps, partant de
1888, un Grand Concours Interna- simples caisses non décorées de la prétional de la Science et de l’Industrie y histoire et de l’Ancien Empire, jusest organisé pour concentrer “tout le qu’aux cercueils richement ornés des
savoir de la Nation” dans le Palais du périodes postérieures. Contrairement
Cinquantenaire. En 1905, une triple au bois et à la pierre, utilisés par une
arcade est inaugurée lors du 75e an- couche sociale plutôt aisée, celle
niversaire de la Nation, un Arc de moins prospère a eu recours, jusqu’à
Triomphe surmonté d’une quadrige l’époque romaine, à l'argile des berges
de bronze représentant le Brabant du Nil pour ses cercueils en terre cuite.
Les Musées Royaux d’Art et d’Hisdebout sur un char tiré par quatre
chevaux et brandissant un drapeau. toire sont partenaires d’un réseau inAu pied des colonnes, les huit autres ternational d’étude des cercueils de la
“Deuxième Cachette de Deir el Bahaprovinces sont représentées.
Lors de notre promenade, nous ri”. Un laboratoire vitré de restauraavons retrouvé les mystères des temps tion est installé au cœur de l’exposipharaoniques... à l’exposition “Sarco- tion. Une équipe de spécialistes de
phagi, sous les étoiles de Nout”! Pour l’Instituto Europeo del Restauro d’Isle conservateur de la collection égyp- chia (Italie) y travaille en permanence
tienne, Luc Delvaux, c'est une excel- sous les yeux des visiteurs. Elle restaulente occasion de mettre en évidence re la série des dix sarcophages et
ces trésors cachés : “Toutes ces pièces planches de momies de cette “cachetsont issues de différents sites, qui figu- te”. Une très belle initiative quasi sous
rent parmi les sites archéologiques les observation publique afin de booster
plus importants d’Égypte. En effet, le l’euphorie pour l’époque pharaomusée du Cinquantenaire (…) sous- nique ! Une “aventure” très réussie
crivait financièrement à des fouilles en honorant les racines culturelles et hisÉgypte. À l'époque, la législation per- toriques de l'Égypte !
“N
Présenté par Ayman Mohamed
Campagne pour promouvoir
l’usage des ordinateurs
Traduit par Marwa Mourad
Intel a récemment annoncé le lancement en Egypte de sa campagne de
sensibilisation à l’importance de la
technologie informatique et l’octroi des
ordinateurs à bon prix. Et ce en présence de Gorden Graylish, vice-président
des ventes et marketing Group et directeur général des programmes gouvernementaux à Intel. Cette campagne
vise à aider les consommateurs, les étudiants et les sociétés égyptiens à améliorer leur vie par une meilleure utilisation des ordinateurs. Beaucoup de
partenaires prennent part à l’initiative
d’Intel tout au long de l’année 2016.
“L’application de la technologie permettra à l’Egypte de faire face aux défis
économiques”, a souligné Gorden.
Le groupe de sociétés “Motawee
Group” pour l’investissement immobilier et touristique a annoncé avoir
commencé le projet de station “Bleu
Bleu” situé dans la région d’Ain El
Sokhna sur la route de Zaafarana.
Mohamed Motawee, PDG du
groupe, a déclaré que le projet
“Bleu Bleu” El Sokhna sera financé
par des investissements qui atteignent 750 millions de LE tout en
disposant de plus de 5000 tra-
vailleurs par jour. Aya El Chénnaoui a indiqué que la station sera
construite sur une superficie de
28500 mètres carrés, consacrée à la
plage seulement. Ce qui permet de
créer plusieurs services de divertissement. Et Mme Aya de conclure:
“Nous menons des contacts avec
plusieurs grands hôtels pour bâtir
un hôtel international et des restaurants portant des marques de
renommée”.
750 millions de LE à Ain El Sokhna
Fax.: 2578 4747
Alexandrie:
1, rue Ahmed Abdel Salam
Tél.: 27366
Imprimeries:
Société Orientale de Publicité
Tél.: 2578 15 78
Abonnements:
United Distribution Company Le Caire:
21, rue Kasr El-Nil Tél: 2392 37 49
Tarif annuel d’abonnement:
Egypte: 540 LE.- Pays arabes: 960 LE.
Pays étrangers: 280 $.