Daniel IBANEZ Monsieur Pierre – Yves

Commentaires

Transcription

Daniel IBANEZ Monsieur Pierre – Yves
Daniel IBANEZ
Monsieur Pierre – Yves FAFOURNOUX
Président de la Commission d'Enquête
Lotissement le Verger de Criel
rue du Haut Criel
38500 Voiron
Les Mollettes, le 10 avril 2012
Monsieur le Président,
Madame la Vice Présidente
Messieurs les membres de la Commission d'Enquête,
Je me permets de vous adresser la présente analyse basée sur les comptages routier effectués sur les route du
département de la Savoie sous la responsabilité du Conseil Général de Savoie et publiés dans les documents
annuels intitulés « Bilan des Trafics et circulation hivernale ». Cette contribution peut, sans doute, s'inscrire
dans les dispositions de l'article 6 de l'Arrêté Interpréfectoral du 30 novembre 2011.
Je vous joins les bilans pour les années 2010, 2008, 2007, 2006, 2005 et 2004 qui permettent de reconstituer
la séquence chronologique pour les années 2003 à 2010.
Je vous joins également la carte de l'Isère pour les trafics routiers pour l'année 2010 qui permet d'analyser le
trafic routier général et poids lourds en amont et notamment à la bifurcation Lyon Grenoble / Lyon
Chambéry après Bourgoin Jallieu.
Comme vous le constaterez ces documents officiels permettent de déterminer précisément le nombre de
véhicules en Moyenne Journalière Annuelle (MJA) à différents points géographiques du département et à ses
frontières, notamment avec l'Isère.
Ils permettent également de connaître le nombre de poids lourds passant aux dits point et donc d'en déduire
le trafic des véhicules légers.
A partir de ces documents j'ai donc pu déterminer les flux et itinéraires pour analyser la pertinence et la
validité du projet soumis par RFF à l'enquête préalable à une déclaration d'utilité publique au regard du
nombre de poids lourds concerné.
Vous trouverez les documents utilisés pour cette étude en téléchargement sur le site internet:
http://lesmollettes.eu/ à l'onglet « LGV Lyon Turin »
1/ Les Flux.
1.a/ Au départ de Lyon.
On constate tout d'abord que le nombre de véhicules à la barrière de péage de L'Isle d'Abeau en direction de
Grenoble et Chambéry est de 99.400.
A43
D1006
A43
D1006
A48
Isle d'Abeau
Isle d'Abeau
Total Isle d'Abeau
Amont Les Abrets
Amont Les Abrets
Total Amont les Abrets
Dir Grenoble
2010
69 500
29 900
99 400
36 300
7 000
43 300
30 900
% PL
10,30%
4,20%
12,70%
2,70%
8,00%
PL
7 159
1 256
8 414
4 610
189
4 799
2 472
VL
VL Eq P.L
62 342
12 468
28 644
5 729
90 986
18 197
31 690
6 338
6 811
1 362
38 501
7 700
28 428
5 686
Comme le montre le tableau ci dessus, ce nombre se décompose en 8.414 poids lourds et 90.986 VL.
Pour analyser les véritables enjeux des transports entre Lyon et Turin, j'ai établi une équivalence VL Poids
Lourds sur la base des informations recueillies sur le site Internet du CNR:
J'ai évalué le nombre de VL équivalent Poids Lourds à 5 ce qui correspond à une consommation moyenne de
6,88 litres au 100km par VL, sans doute inférieure à la réalité.
Les VL à L'Isle d'Abeau équivalent dans ces conditions à 18.197 poids lourds, soit 68,38% des émissions.
Après la bifurcation A43 / A48 (séparation Grenoble Chambéry), il passe en direction de Chambéry:
− 43.300 Véhicules,
− dont 4.799 PL,
− 38.501 VL soit une équivalence de 7.700 PL et 61,60% des émissions.
On retrouve également sur l'autoroute A48 en direction de Grenoble 2.472 poids lourds pour 28.428 VL qui
représentent 69,70% des émissions. Il est important de noter que l'on ne peut pas évaluer sur ce point de
comptage le trafic sur la route.
1.b/ A l'approche de Chambéry.
Le détail de la carte fournie par le Conseil Général dans son Bilan annuel du Trafic routier montre qu'il
existe un fort trafic au Nord et à l'est de Chambéry, en provenance d'Aix les Bains/ Annecy par l'autoroute ou
la route, du Bourget du Lac/Tunnel du Chat par la route et du tunnel de l'Epine par l'autoroute A43.
On dénombre 129.215 véhicules en MJA, mais il faut considérer ce chiffre comme inférieur à la réalité
puisque les itinéraires parallèles ne sont pas pris en compte.
2010
A41 Aix les B/Annecy
36 002
D1201 Aix les B/Annecy
26 767
Total Aix les B/Annecy
62 769
D1504 Bourget du Lac
22 791
Total Nord Chambéry
85 560
A43 Tunnel de l'Epine
43 655
Total amont Chambéry 129 215
D1504 évaluation 100 Camions MJA
PL
VL
VL Eq P.L Total PL equ. PL Part VL equ PL
2 697 33 305
6 661
9 358
414 26 353
5 271
5 685
3 111 59 658
11 932
15 043
79,32%
100 22 691
4 538
4 638
83,68%
3 211 82 349
16 470
19 681
4 964 38 691
7 738
12 702
60,92%
8 175 121 040
24 208
32 383
74,76%
Ce tableau reprend les comptages avec identification du trafic Poids Lourds au Nord et à l'Ouest de
Chambéry.
On constate que pour 43.655 véhicules arrivant de l'Ouest (Lyon, Tunnel de l'Épine) on en décompte 85.560
en provenance du Nord (Annecy, Aix, le Bourget).
Inversement, une majorité de poids lourds provient de l'Ouest (4.964) contre 3.211 en provenance du Nord,
pour un total de poids lourds circulant sur ces deux axes de 8.175.
Ce dernier chiffre est à comparé avec le trafic VL qui s'élève à 121.040 représentant l'équivalent de 37.478
Poids Lourds.
Deux remarques importantes doivent être faites dès maintenant:
− on décomptait 8.414 Poids Lourds à l'Isle d'Abeau (sortie de Lyon) et l'on n'en retrouve à l'approche
de Chambéry sur cet axe « que » 4.964.
− Les 3/4 des émissions de gaz proviennent des VL (à l'approche de Chambéry) qui représentent
74,76% de l'équivalent Poids Lourds
1.c/ La traversée de Chambéry.
Pour évaluer la pertinence d'un investissement d'une LGV Lyon Turin, il convient de déterminer à tout le
moins le nombre de poids lourds qui pourraient être concernés.
Il convient cependant de rappeler les conclusions de la Cour des Comptes, des Ministres et des sociétés
exploitantes, à savoir que les trajets courts ne peuvent présenter d'équilibre du fait notamment des ruptures
de charges.
Le tableau suivant permet d'apprécier l'évolution du trafic tous véhicules depuis 2003 (date de réouverture du
tunnel du Mont Blanc aux Poids Lourds) dans le bassin Chambérien:
N201
N201
A43
D1006
Total
Chambéry Nord
Tunnel des Monts
Barr Chignin
Challes les Eaux
Chignin Challes
2003
95383
81450
37440
12451
49891
2004
96880
83155
38305
12060
50365
2005
91282
76909
38083
12100
50183
Tous véhicules
2006
2007
93227
97 299
77934
82 087
38678
39 487
12024
11 971
50702
51 458
± Période
2008
96 916
82 898
40 747
11 616
52 363
2009
97 892
84 769
42 157
11 643
53 800
2010
99 700 4317
86 700 5250
44 065 6625
11 377 -1074
55 442 5551
Deux constats essentiels:
− on note au nord de Chambéry (N201) une augmentation de 4.317 véhicules MJA et + 5.250 dans le
Tunnel des Monts.
− Il y a, à l'entrée de Chambéry, environ 30.000 véhicules de moins qu'au Nord et à l'Ouest où l'on en
décomptait 129.215.
Le Trafic Poids Lourds dans Chambéry sur la même période:
N201
Chambéry Nord
Part émission CO²
Tunnel des Monts
Part émission CO²
N201
2003
5 715
24,17%
5 596
26,95%
2004
5 468
23,02%
5 376
25,68%
2005
4 718
21,42%
4 663
24,40%
Poids Lourds
2006
2007
4 740
4 967
21,13% 21,20%
4 851
5 005
24,92% 24,51%
± Période
2008
5 212
22,13%
4 940
24,06%
2009
4 448
19,22%
4 470
21,77%
2010
4 696 -1019
19,82%
4 590 -1006
21,84%
Deux constats à nouveau:
− les installations de comptage dénombrent un millier de camions environ en moins sur la période,
− on dénombre dans la traversée de Chambéry environ 3.500 camions de moins que ceux identifiés en
amont au Nord et à l'Est.
On peut également noter que la part des émissions des Poids Lourds est d'environ 20% du total du trafic en
« équivalent camion »
Le trafic VL dans Chambéry de 2003 à 2010:
2003
89 668
75 854
N201 Chambéry Nord
N201 Tunnel des Monts
2004
91 412
77 779
2005
86 564
72 246
Voitures
2006
2007
88 487
92 332
73 083
77 082
± Période
2008
91 704
77 958
2009
93 444
80 299
2010
95 004
82 110
5336
6256
On constate que l'amélioration due à la diminution d'environ 1.000 Poids Lourds MJA est annulée par
l'accroissement du trafic VL de plus de 6.000 VL sous le Tunnel des Monts.
La dégradation de la qualité de l'air dans le bassin chambérien est donc malheureusement consécutive à
l'augmentation du trafic VL alors que le trafic Poids Lourds a sensiblement diminué.
Les VL représentent en « équivalent Poids Lourds » environ 80 % des émissions:
2003
17 934
75,83%
15 171
73,05%
2004
18 282
76,98%
15 556
74,32%
VP équivalent camions 5
2005
2006
2007
17 313
17 697
18 466
78,58% 78,87% 78,80%
14 449
14 617
15 416
75,60% 75,08% 75,49%
VP/camion
2008
2009
18 341
18 689
77,87% 80,78%
15 592
16 060
75,94% 78,23%
± Période
2010
19 001 1067,2
80,18%
16 422 1251,2
78,16%
1.d/ Trafic à la sortie de Chambéry.
Le tableau suivant recense la totalité des véhicules comptés après Chambéry de 2003 à 2010:
A43
D1006
Total
A43
D1006
Total
D1006
A43
Total
D1006
A43
Total
A43
Barr Chignin
Challes les Eaux
Chignin Challes
Aiton St Pierre bvlle
Aiton St Pierre bvlle
Aiton St Pierre bvlle
La Chambre St Jean
La Chambre St Jean
La Chambre St Jean
St Michel – Modane
St Michel – Modane
St Michel – Modane
Frejus
Dir Albertville
Dir Grenoble
37440
12451
49891
10295
5371
15666
8681
9150
17831
3644
6875
10519
5775
24227
30821
38305
12060
50365
10260
5342
15602
8697
9258
17955
3695
6428
10123
5438
24602
31280
38083
12100
50183
9492
5230
14722
8548
8488
17036
2477
6912
9389
4758
24664
31670
38678
12024
50702
10011
5298
15309
8703
8959
17662
3644
6269
9913
4694
24995
32130
39 487
11 971
51 458
10 302
5 297
15 599
8 768
9 169
17 937
3 771
6 230
10 001
4 854
25 496
31 616
40 747
11 616
52 363
10 073
5 040
15 113
8 506
8 894
17 400
3 604
5 956
9 560
4 667
24 903
31 850
42 157
11 643
53 800
9 901
5 091
14 992
8 515
8 692
17 207
3 773
5 593
9 366
4 239
26 535
32 150
44 065 6625
11 377 -1074
55 442 5551
10 311 16
5 068 -303
15 379 -287
8 555 -126
9 056 -94
17 611 -220
3 432 -212
6 062 -813
9 494 -1025
4 502 -1273
25 314 1087
32 934 2113
On y constate une forte augmentation du trafic aux comptages de Chignin et Challes les Eaux (sortie de
Chambéry), puis une diminution jusqu'au Fréjus.
A l'inverse, aux bifurcations en direction de Grenoble et d'Albertville, on constate une augmentation qui
permet de déduire qu'une partie du Trafic de la traversée de Chambéry provient ou est en direction de ces
deux destinations.
Le trafic Poids Lourds sur les mêmes points pour la même période:
A43
Barr Chignin
D1006 Challes les Eaux
Total Chignin Challes
Part émission CO²
A43
Aiton St Pierre bvlle
D1006 Aiton St Pierre bvlle
Total Aiton St Pierre bvlle
D1006 La Chambre St Jean
A43
La Chambre St Jean
Total La Chambre St Jean
Part émission CO²
D1006 St Michel – Modane
A43
St Michel – Modane
Total St Michel – Modane
A43
Frejus
A430 Dir Albertville
A41
Dir Grenoble
6 886
142
7028
45,05%
3 758
262
4020
470
3 340
3810
57,60%
78
3 484
3562
3 423
1 657
197
6 788
134
6922
44,34%
3 470
266
3736
488
3 172
3660
56,14%
73
3 049
3122
3 141
1 745
206
4 810
147
4957
35,40%
2 610
274
2884
446
2 355
2801
49,59%
67
2 452
2519
2 619
1 230
4 875
181
5056
35,64%
2 744
299
3043
474
2 485
2959
50,16%
90
2 569
2659
2 370
1 255
2 105
5 021
187
5 208
36,02%
2 884
264
3 148
462
2 572
3 034
50,44%
120
2 600
2 720
2 456
1 290
135
4 684
188
4 872
33,90%
2 748
146
2 894
464
2 359
2 823
49,19%
121
2 400
2 521
2 303
1 261
144
4 407
203
4 610
31,91%
2 335
136
2 471
424
1 964
2 388
44,62%
108
1 971
2 079
1 922
1 160
121
4 604 -2282
186 44
4 790 -2238
32,10%
2 489 -1269
141 -121
2 630 -1390
461 -9
2 084 -1256
2 545 -1265
45,79%
132 54
2 075 -1409
2 207 -1355
2 053 -1370
1 250 -407
1 991
Les documents collectés ne nous ont pas permis de connaître le trafic Poids Lourds sur l'axe Grenoble pour
toute la période mais seulement pour les années 2006 (2.105 PL) et 2010 (1.991 PL).
On constate que si le trafic PL reste important à la sortie de Chambéry (Chignin Challes) il a diminué de
2.160 PL en MJA (moyenne journalière annuelle) après Aiton en direction de la Maurienne, pour atteindre
2.053 camions sous le Fréjus.
Un premier constat permet donc d'indiquer de façon indiscutable que la majorité du trafic routier existant
entre Lyon et Saint Jean de Maurienne (projet de LGV soumis à l'enquête) est un trafic régional et ne peut
être considéré comme captif pour ce projet.
Cependant les comptages routiers sur les axes Albertville et Grenoble montrent que ce sont 3.241 Poids
Lourds qui font partie des trafics identifiés dans Chambéry et en Maurienne.
Pour évaluer la part de ce trafic, il convient de rappeler des éléments importants:
− le trafic Lyon Grenoble ne transite pas par Chambéry et bifurque au Sud après Bourgoin Jallieu,
− il existe une part du trafic PL identifié à la frontière de l'Isère qui dessert Chambéry ou la région mais
une part importante se dirige vers l'Italie,
− il en va de même pour ce qui concerne la direction d'Albertville.
Ainsi, il est intéressant de noter que si l'on ajoute les Poids Lourds circulant sur les directions Grenoble,
Albertville et l'entrée de la Maurienne on en dénombre 5.871, soit 1.081 de plus que les 4.790 PL dénombrés
à la sortie de Chambéry.
Ce calcul démontre que les deux axes (Grenoble et Albertville) participe au moins pour ce nombre au trafic
en Maurienne.
Une part de ce millier de poids lourds assure sans doute une desserte régionale mais il n'en reste pas moins
que les 2.053 poids lourds dénombrés au comptage du Fréjus ne proviennent pas tous de Lyon et que sans
doute au moins la moitié provient:
− de Chambéry
− d'Aix les Bains / Annecy
− de Grenoble
− d'Albertville.
Dans ces conditions le trafic qui pourraient être captif de la ligne proposée par RFF s'établirait à 365.000
poids lourds pas an environ et non 680.000 comme annoncé, étant observé que ce chiffre de 365.000
correspondrait à un report modal illusoire de 100 %.
2/ Conclusions.
A/ Ces éléments montrent que les prévisions basées sur des fréquentations de 680.000 poids lourds, qui
présentaient déjà un fort déséquilibre financier sur la base d'amortissement à 100 ans sont en réalité
inatteignables.
En effet, il est intéressant de relire les prévisions de trafic établies en 2000 par GIP Transalpes qui
indiquaient:
Pour mémoire, le Tunnel du Fréjus a décompté 749.345 PL (365 X 2053) en 2010 (tout poids lourds), soit
354.755 de moins que la prévisions, représentant 32,13 % de l'estimation!
Ainsi, les évaluations et projections de trafic poids lourds s'avèrent de façon pérenne, erronées au vu des
comptages réalisés, le constats faisant apparaître de fortes diminutions inversement proportionnelles à la
croissance linéaire prévue.
Ce serait donc, selon les comptages officiels du Conseil Général de Savoie qu'un millier de poids lourds
identifiables pour des trajet Lyon Turin qui pourraient utiliser la LGV proposée.
La majorité du trafic poids lourds étant affecté à la desserte régionale ne peut être captif d'une telle
infrastructure.
Les poids lourds provenant de Chambéry, Albertville, Grenoble, Aix les Bains, Annecy et se dirigeant vers le
Fréjus ne peuvent être considérés comme captifs pour des trajets de moins de 200 kms.
L'amélioration des lignes existantes est donc suffisante pour absorber le trafic Lyon Turin tout en
améliorant la vie des riverains.
B/ Le projet présenté a été largement soutenu au motif de l'amélioration environnementale, cependant les
comptages montrent, démontrent, que c'est l'augmentation inquiétante du trafic automobile qui est à l'origine
de la part la plus importante des émissions sur le bassin chambérien, du Bourget du Lac, Aix les Bains,
jusqu'à la Combe de Savoie / Albertville.
Sur cette zone géographique, les VL représentent à eux seuls jusqu'à 80 % des émissions étant observé que
les itinéraires parallèles n'ont pas été comptabilisés.
L'amélioration des voies existantes permettra de surcroît d'améliorer la desserte TER sur la région et
permettra de diminuer le trafic automobile et les émissions de gaz à effet de serre associées.
C/ Enfin le budget de 7,7 Milliards d'€ présenté est largement sous évalué au regard du coûts des chantiers
connus ou prévus y compris par LTF filiale pour partie de RFF!
Les ouvrages pouvant servir de référence sont:
− la prévision pour le tunnel international de 53,1 km bitube pour un montant de 9,975 Milliards d'€.
− le coût du tunnel sous la Manche de 50 km constaté pour 12 Milliards d'€.
− Le tunnel Suisse de 57 km pour « plus de 10 Milliards de Francs Suisse » selon wikipedia soit
environ 8,5 Milliards d'€ pour le seul percement du tunnel.
L'ouvrage proposé est de 140 km dont 86 km de tunnels qui rapporté en tunnel « bitubes » représentent 59
km.
Le prix de revient varierait donc au minimum de la façon suivante:
Longueur
Tunnel International LTF
Tunnel sous la Manche
Tunnel Suisse
Tunnels projets RFF
Coût
coût/km
Tunnels projets RFF réévalué
11 083 333 333,33 €
53,1 9 975 000 000,00 € 187 853 107,34 €
12 000 000 000,00
€
240 000 000,00
€
14 160 000 000,00 €
50
8 798 245 614,04 €
57 8 500 000 000,00 € 149 122 807,02 €
59 7 700 000 000,00 € 130 508 474,58 €
Cette évaluation ne tient pas compte des 54 km de voies non enterrées qui comprennent notamment des
viaducs et ouvrages remarquables allant jusqu'à 12 mètres de hauteur ou des franchissement de fleuves ou
d'autoroutes, l'évaluation serait donc comprise entre 9,5 Milliards d'€ à 14,5 Milliards d'€.
On peut également rapporter le coût de l'investissement au camion transporté sur 100 années ce qui donnerait
pour 365.000 camions annuels un coût de 210 € par camion sur une base de 7,7 Milliards d'€ et 113 € par
camion si l'on se fie à la prévision RFF de 680.000 camions.
Le coût de l'amélioration du réseau ferré existant sera moins coûteux, diminuera les nuisances pour
les riverains tout en permettant un report modal plus rapide pour le trafic concerné.
Tous ces éléments conduisent, une nouvelle fois, à conclure que le projet présenté n'est pas d'utilité publique.
Vous souhaitant bonne réception de la présente, je vous prie, Monsieur le Président, Madame la Vice
Présidente, Messieurs les membres de la Commissions d'Enquête, de recevoir l'expression de ma
respectueuse considération.
Daniel IBANEZ
Sources: « Bilan des Trafics et circulation hivernale » publiés par le Conseil Général de Savoie et Isère

Documents pareils

Trafic routier Lyon Turin via Chambéry – LGV Lyon

Trafic routier Lyon Turin via Chambéry – LGV Lyon On dénombre 129.215 véhicules en MJA, mais il faut considérer ce chiffre comme inférieur à la réalité puisque les itinéraires parallèles ne sont pas pris en compte. On constate que pour 43.655 véhi...

Plus en détail