Planète Paix n°506 - Exposition : Un photographe au pays des

Commentaires

Transcription

Planète Paix n°506 - Exposition : Un photographe au pays des
Planète Paix n°506 - Exposition : Un photographe au
pays des physiciens
Culture
Exposition : Un photographe au pays des physiciens
« Doisneau chez les Joliot-Curie » au musée des arts et
métiers jusqu’au 16 octobre 2005.
Depuis juin, au Musée des arts et métiers, l’exposition
« Doisneau chez les Joliot-Curie » est consacrée au couple
mythique de physiciens Frédéric Joliot et Irène Joliot-Curie.
Doisneau, plutôt connu pour ses photos des « instants de la
vie », pleines de poésie, d’amour et de tendresse, devait
illustrer avec ses clichés un ouvrage consacré à
« l’excellence française ». L’exposition nous fait pénétrer
dans l’univers secret des gigantesques appareillages conçus
par Joliot et ses équipes dans les laboratoires d’Ivry et du
Collège de France de la fin des années 30 aux années 50.
Nous découvrons dans cette expo un autre aspect du talent de
Doisneau qui écrit : « J’ai voulu reproduire l’épiderme des
objets ».
Les « laboratoires » ressemblent plutôt à une usine et « qui
plus est, une usine de munitions », comme l’écrit Joliot. Ils
sont montrés en photo et ont été reconstitués pour
l’exposition, rappelant des souvenirs de science fiction.
Cette boule de cuivre d’où jaillit une grande étincelle, on
l’a vue dans le Métropolis de Fritz Lang. Et le synchro est
représenté exactement dans les bandes dessinées de Blake et
Mortimer. A côté de ces machines, capables de déclencher le
feu nucléaire, les hommes qui les commandent paraissent bien
petits. Les visages si fins d’Irène et Fred témoignent d’une
intense concentration.
En même temps que des savants « phare », Irène et Fred ont
toujours été des intellectuels engagés. Dans le combat
antifasciste des années 30, dans le Front populaire dont Irène
a été ministre, dans les combats divers avec le parti
communiste. Pour nous, au Mouvement de la Paix, Frédéric
Joliot est notre père fondateur puisqu’il a été le premier
président du Conseil mondial de la paix créé en 1950 et le
premier signataire en mars 1950 de l’appel de Stockholm. Il se
trouvait alors au plus haut niveau de responsabilités au
Commissariat à l’énergie atomique et cela lui valut la
révocation de son poste.
Le parcours militant des Joliot-Curie est peu évoqué, sauf
avec des photos d’un grand meeting international pour la paix
en 1949 à Montrouge. Mais le questionnement sur la puissance
destructrice de l’atome, ses dangers, est constamment présent
dans les textes et discours de Frédéric Joliot. Évoquant la
possibilité créée par les chercheurs de réaliser des processus
de « transmutations à caractère explosif », ainsi que la
propagation de telles transformations dans la matière, il
prend l’exemple d’une étoile d’un éclat médiocre qui peut
devenir très brillante et visible sans instrument. « Ce
brusque embrasement de l’étoile peut-être provoqué par ces
transmutations… processus que les chercheurs s’efforceront
sans doute de réaliser, en prenant nous l’espérons les
précautions nécessaires ». C’était en 1935, dans son discours
à l’occasion de la remise de son prix Nobel.
Une photo de l’exposition montre une pancarte vieillotte
apposée près du cyclotron « Éloignez vos montres de l’électroaimant, fuyez les neutrons ». Les Joliot-Curie, pourtant
conscients du danger ont été victimes des « neutrons ». Irène
est morte à 54 ans d’une leucémie, Frédéric à 58 ans : La
cause de sa mort n’est pas nommée dans la bibliographie
monumentale que lui consacre Michel Pinault qui parle
seulement de symptômes tels q’une très grande fatigue à la fin
de sa vie…
Cette exposition réalisée dans le cadre de l’année de la
physique nous fait découvrir ces immenses personnages qu’ont
été Irène et Frédéric Joliot-Curie qu’on ne connaît en général
que par un nom d’école ou de rue… mais une exposition sur leur
parcours de militants pour la paix reste à faire.
Nicole Bouexel

Documents pareils

Calendrier des vacances scolaires 2005/2006

Calendrier des vacances scolaires 2005/2006 Calendrier des vacances scolaires 2005/2006 Extrait du Ecole Irène JOLIOT-CURIE http://www.ec-joliot-curie-plessis.ac-versailles.fr/spip.php?article232

Plus en détail