Chalutier Dragueur auxiliaire SUZANNE ET MARIE

Commentaires

Transcription

Chalutier Dragueur auxiliaire SUZANNE ET MARIE
Chalutier
Dragueur auxiliaire
SUZANNE ET MARIE
Page 2 de 4
Nom :
Type :
SUZANNE ET MARIE
Chalutier de la Société Anonyme des Chalutiers à vapeur
Poret et Lobez.
Dragueur auxiliaire de la Marine Nationale.
Chantier :
Commencé :
Mis à flot :
Terminé :
Ateliers et Chantiers de France, Dunkerque (France).
N.C.
N.C.
1907.
En service (MM) :
Retiré (MM) :
1907.
1951.
En service (MN) :
Retiré (MN) :
6 août 1914.
1er avril 1919.
Caractéristiques :
302 t.
141,0 x 23,0 x 12,2 in.
Machine alternative (3 cyl.) – 65 nhp.
Chaudière.
Sister-ship : N.C.
Armement :
N.C.
Principales dates :
6 août 1914 : réquisitionné à Boulogne.
1918 : Division des Flottille de la Mer du Nord
6ème escadrille de patrouille (commandée par le Capitaine de
Frégate de Lartigues) – 1ère section (Saint-Joachim, Jeannot,
SUZANNE ET MARIE, Lorientais)
1er avril 1919 : déréquisitionné.
1951 : Démoli à Boulogne.
Equipage :
N.C.
Citations :
Journal officiel du 13 février 1919 :
Citée à l'ordre du jour avec le dragueur Trouville :
"Ont détruit un grand nombre de mines ennemies devant des
ports particulièrement visés par l'ennemi en raison de leur
importance pour la défense nationale."
Bibliographie :
La Guerre Navale dans la zone des armées du Nord - A.
Thomazi.
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de
Colbert à nos jours - Tome II, 1870-2006 - Maury rezotel
2005 - LV Jean-Michel Roche.
Navires de la Grande Guerre – SUZANNE ET MARIE
Fiche récapitulative mise à jour le 19/01/2011 – V2
Auteurs : Yves DUFEIL – Marc TERRAILLON ©
Page 3 de 4
Lloyd’s Register de 1930 à 1945.
Revues et journaux :
N.C.
Internet :
http://www.navires-14-18.com/index.php
http://www.miramarshipindex.org.nz
http://www.plimsollshipdata.org/index.php
Archives :
N.C.
Plans :
N.C.
Cartographie :
N.C.
Iconographie :
N.C.
Sous marin :
N.C.
Annexe 1 :
Extrait du Livre d'Or de la Marine :
"Les dragueurs Trouville et SUZANNE ET MARIE
appartenaient aux flottilles placées sous les ordres du Viceamiral commandant supérieur de la Marine dans la zone des
armées du nord (Z.A.N.).
Le Trouville était affecté à la 6ème escadrille de dragueurs
basée à Dunkerque et le SUZANNE ET MARIE à la 4ème
escadrille basée à Calais.
Les dragueurs appartenant à la Z.A.N. avaient à nettoyer
toutes les routes de navigation côtière depuis Nieuport
jusqu’au cap d’Antifer, les bancs de Flandre et les chenaux
d’accès aux différents ports de la Z.A.N. : Dunkerque, Calais,
Boulogne, Dieppe, Fécamp.
Les Allemands ont mouillé leurs mines le plus fréquemment
aux abords du bateau-feu du Dyck et de la bouée de
Gravelines, en rade ou à proximité de Calais aux accores de la
bassure de Baas et devant Boulogne et, à partir de mars 1917,
au large de la côte entre Fécamp et Le Tréport.
Les dragueurs français de la Z.A.N. ont détruit pendant la
durée des hostilités (jusqu’au 11 novembre 1918) 709 mines
Navires de la Grande Guerre – SUZANNE ET MARIE
Fiche récapitulative mise à jour le 19/01/2011 – V2
Auteurs : Yves DUFEIL – Marc TERRAILLON ©
Page 4 de 4
allemandes.
SUZANNE ET MARIE en a dragué pour sa part 54 et
Trouville 49."
Annexe 2 :
N.C.
Remerciements :
A l’attention de :
Gilbert Delannoy,
Alain Fouillade,
pour leur contribution à l’élaboration de cette fiche
récapitulative.
Navires de la Grande Guerre – SUZANNE ET MARIE
Fiche récapitulative mise à jour le 19/01/2011 – V2
Auteurs : Yves DUFEIL – Marc TERRAILLON ©

Documents pareils