Dominique Ropion FR [Mode de compatibilité]

Commentaires

Transcription

Dominique Ropion FR [Mode de compatibilité]
DOMINIQUE ROPION…
UN TALENT TRANQUILLE
Poète méticuleux, esthète rationnel, Dominique
Ropion est un oxymoron à lui seul. À la virtuosité,
ce parfumeur toujours modeste malgré le succès,
ajoute une qualité presque surannée : la
gentillesse. Quel rapport avec la parfumerie ?
Juste une impression d’humanité qui rend le talent
encore plus épatant…
L’éveil des sens
« Enfant, je sentais tout, même une poignée de
main ! se rappelle en riant Dominique Ropion.
J’appréhendais le monde par les odeurs,
davantage que par les parfums »… Presque une
ironie pour ce parisien qui grandit entre une mère
et un grand père employés chez Roure à
Argenteuil, l’une des grandes sociétés de
parfumerie du XXe siècle. « J’ai découvert ce
métier très tôt, mais l’idée m’est venue beaucoup
plus tard » résume-t-il avec une pointe
d’étonnement. Lycéen, j’ai pourtant fait de
nombreux jobs d’été chez Roure, mais le bac en
poche, c’est vers un DEUG de physique que je me
suis orienté, car j’avais d’abord pensé à une
carrière d’ingénieur »…
La révélation du métier
Le hasard, qui a fait de Dominique Ropion l’un des
grands parfumeurs contemporains, se présente
sous la forme d’un stage de fin de DEUG. Effectué
chez Roure au service Chromatographie, il y est
alors sollicité par Jean Amic, président de la
société, pour intégrer l’école de Parfumerie
maison. « On m’a présenté ce métier comme un
parcours de patience et d’apprentissage et ça
me correspondait tout à fait. J’ai rencontré JeanLouis Sieuzac et Pierre Bourdon (parfumeurs de la
société à l’époque) : tout était en place pour que
je mette le pied à l’étrier et je me suis laissé
convaincre » commente-t-il, rétrospectivement.
La suite, un grand classique : 3 années de
formations à Grasse, puis il rejoint comme
parfumeur junior le site de Roure à Argenteuil.
Premiers projets, premiers succès, c’est sur les
désodorisants d’ambiance, puis sur les laques et
les shampooings que Dominique exercera
d’abord ses talents. Pas bégueule pour deux sous,
il se souvient de cette expérience comme l’un des
moments clé de son parcours : « beaucoup de
contraintes
techniques,
peu
de
matières
premières, c’était vraiment intéressant et très
formateur. J’ai même fait un bloc WC sur le mode
d’un très célèbre parfum féminin dont j’étais assez
fier », murmure-t-il avec la jubilation du
prestidigitateur qui a réussi son tour.
C’est encore le hasard qui le propulsera sur le
devant de la scène « parfumistique » au début des
80’. Une soumission, retenue par Givenchy au
terme
d’un
challenge
particulièrement
mouvementé, qui figurera bientôt sous le nom
d’Ysatis dans le palmarès de la marque. Premier
coup de maître à 27 ans, le jeune parfumeur
débarque dans la cour des grands : « ça m’a
ouvert en grand les portes de la parfumerie
alcoolique, le nec plus ultra de la profession » !
L’art et la manière
Après 12 ans chez Roure, 10 ans chez Florasynth où
il rejoint Jean-Louis Sieuzac (un fameux complice
de l’époque Roure), puis un passage chez
Dragocco, Dominique Ropion rejoint en 2000
l’équipe parfumerie fine d’IFF à Paris. Nouveau
souffle, nouvel élan créatif, il y peaufine un savoir
faire déjà largement reconnu et une approche
toujours artisanale (dans le meilleur sens du terme)
pour allonger la liste de ses succès. « J’aime l’idée
de travailler le parfum comme une forme
olfactive, tel un sculpteur ou un architecte…
Aller à fond dans l’étude scientifique de la
constitution d’une matière première naturelle pour
me laisser gagner ensuite par son esthétique est
pour moi une grande satisfaction de l’esprit »,
admet cet épicurien discret aux faux airs d’intello
Ni abstrait (le parfum l’est toujours un peu pour lui,
par définition), ni figuratif (ce n’est pas vraiment
son genre), il revendique son style comme une
approche concrète, technique, voire manuelle de
la parfumerie : « pour être parfumeur, il faut être
artisan, aimer la confrontation avec l’ingrédient,
qu’il soit fleur de cassie, jasmin ou aldéhyde.
L’inspiration ? Je la cherche souvent à partir d’un
thème central, composé autour d’une matière
première que j’ai envie d’évoquer. Puis je la
façonne, avec des reliefs, des effets de volume et
de contraste. On compare parfois le vocabulaire
de la musique et celui du parfum, moi je trouve
que notre travail est bien plus concret » ! Un travail
qu’il partage aussi volontiers, dans cet esprit
d’équipe dont il apprécie la richesse autant que la
dynamique. Un travail qui n’en finit pas de le
passionner et dont on attend forcément avec
beaucoup d’impatience de nouvelles révélations.
C’EST LUI QUI LE DIT…
Sur la photo…
« J’ai l’air d’un bandit, d’un gangster de la mafia !
C’est drôle, je ne pensais pas que l’on pouvait me
voir comme ça… Pourtant le regard n’est pas trop
méchant, il y a même de la bienveillance. Mais on
dirait bien que je regarde les choses avec une
certaine distance, un sérieux qui ne me ressemble
pas tout à fait, dans le sens où je ne me prends
pas au sérieux » ! L’image l’amuse sans
l’incommoder « tout ça n’est pas d’une
importance capitale » confie Dominique avec une
sagesse sans posture.
Ses parfums fétiches ou ceux dont il aurait voulu
être l’auteur…
• Le Chypre de Coty : Le premier, le vrai, le grand
chypre précurseur. Un équilibre fantastique entre
la bergamote, la mousse de chêne, l’ambre et le
patchouli. Tout y est déjà…
• 4711 : J’aime beaucoup les eaux de Cologne en
général et d’ailleurs c’est avec elles que je me
parfume. 4711, l’Eau de Cédrat de Guerlain, cette
façon de traiter la fleur d’oranger avec des notes
hespéridées, tout en fraîcheur et en légèreté, un
délice !
• Femme de Rochas : une association de fruits et
d’épices sur un chypre, l’idée était très moderne et
elle le reste encore aujourd’hui. Presque plus charnel
que Mitsouko…
• L’Heure Bleue de Guerlain : toujours ce thème de
la fleur d’oranger que j’adore, traité cette fois dans
ses facettes les plus douces et les plus voluptueuses.
Un parfum d’une extrême sensualité.
Les matières qu’il préfère
Les fleurs classiques : jasmin, rose, tubéreuse, violette,
avec très peu de pétales, on peut reconstituer le
spectre olfactif floral en entier ! C’est fascinant et
l’étude de leur composition chimique me passionne.
La fleur d’oranger : une matière 1e d’une très
grande richesse qui décline ses facettes de la plus
pure innocence aux charmes les plus vénéneux. Une
performance !
La fleur de cassie : Un genre de mimosa en plus
dense, plus rond, plus mystérieux…Un ingrédient pas
facile, avec des effets soufrés et aldéhydés à
apprivoiser, mais que j’aime travailler …
Les notes animales : ambre gris, castoréum, civette,
musc, les indispensables dans l’écriture de la
sensualité !
Le santal : naturellement presqu’un peu musqué, l’un
des produits les plus voluptueux de la parfumerie en
dehors des notes animales.
Le futur olfactif
Des notes de fond volatiles, des citrus persistants, tout
ce qui peut changer l’ordre des choses et
transformer la perception des parfums me fait rêver.
Pour cela, nous aurons besoin d’appréhender
autrement la formulation, comme une nouvelle
cuisine des ingrédients, pour leurs donner des effets
inattendus…
Dominique Ropion a reçu le Prix International du Parfum en 2008
Ses principales créations
1982
1984
1990
1991
1995
1996
1997
1999
2000
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
Lace
Ysatis
Maxim’s
Safari for women
Angélique
Krazy
Amarige
Dune
Accenti
Jungle Elephant
Aimez-moi
Jungle Tigre
Casual Friday
Une fleur de Cassie
Sexy Graffiti
Vetiver Extraordinaire
Sentiment homme
Very Irresistible,
Paris Premières Roses
Amor Amor
Pure Poison
Cologne
Armani Mania
Ysatis Iris
Flowerbomb
Anglomania
Incanto Dream
Alien
My Queen
Euphoria
Lalique Le Parfum
Floral
Live
Lovely
Very Irresistible Sensual
London
Code for Women
Carnal Flower
L’Homme YSL
Miracle Forever
Amor Amor Elixir Passion
Miss Boucheron
The Beat
Happy Spirit
Absolutely Irresistible
La Nuit de L’Homme
Bois d’Orange
John Richmond
Wanted
Love etc
Fool for Love
Poopoo Pidoo
Géranium pour Monsieur
Costume National Homme
Yardley
Givenchy
Cardin
Ralph Lauren
Shiseido
Krizia
Givenchy
Christian Dior
Gucci
Kenzo
Caron
Kenzo
Escada
Frédéric Malle
Escada
Frederic Malle
Escada
Givenchy
Yves Saint Laurent
Cacharel
Christian Dior
Roger & Gallet
Giorgio Armani
Givenchy
Viktor & Rolf
Vivienne Westwood
Salvatore Ferragamo
Thierry Mugler
Alexander McQueen
Calvin Klein
Lalique
Paul Smith
J-Lo
Sarah Jessica Parker
Givenchy
Burberry
Giorgio Armani
Frédéric Malle
Yves Saint Laurent
Lancôme
Cacharel
Boucheron
Burberry
Chopard
Givenchy
Yves Saint Laurent
Roger & Gallet
John Richmond
Helena Rubinstein
The Body Shop
Ego Facto
Ego Facto
Frédéric Malle
Costume National
(teamwork)
(avec J.L. Sieuzac)
(avec L.Bruyère)
(avec L. Bruyère)
(avec S. Labbé & C. Benaim)
(avec S. Grosjman & L. Bruyère)
(avec L. Bruyère)
(avec C. Benaim & O.Polge)
(avec J-P. Mary)
(avec C.Benaim, O.Polge, & D. Bertier)
(avec L. Bruyère)
(avec L.Bruyere)
(avec A. Flipo)
(avec C.Benaim & L.Dong)
(avec L. Bruyère)
(avec L.Bruyère)
(avec C. Gavarry,C.Benaim, & L. Le Guernec)
(avec C. Benaim, S. Labbé)
(avec C. Laudamiel & J-M Chaillan)
(avec O. Polge & C. Benaim)
(avec P.Wargnye & A. Flipo)
(avec O. Polge)
(avec L. Bruyere)
(avec A. Flipo & V. Nyberg)
(avec O. Polge & B. Piquet)
(avec V. Nyberg)
(avec V. Nyberg & A. Flipo)
(avec A. Flipo, P. Wargnye)
(avec V. Nyberg)
(avec C. Benaim)
Dominique Ropion a reçu le Prix International du Parfum en 2008, et a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2012.
Ses principales créations
2010
Trésor in Love
Acqua di Gioia
Lady Million
Portrait of a Lady
Very Irresistible Cèdre d’Hiver
2011 Flowerbomb La Vie en Rose
L’Homme Cologne Gingembre
Ô de l’Orangerie
Paris Premières Roses 2011
Very Irresistible L’Intense
Pop Collection
Acqua Di Gioia Essenza
Trésor l’Absolu Désir
2012 Armani Code Luna
Opium Vapeurs de Parfum
Alien: Le Parfum Cuir
Alien Aqua Chic
Alien Essence Absolue
Catch Me
La Nuit de L'homme Frozen Cologne
La Vie est Belle
Lady Million Absolutely Gold
Love Etc ... Sun Kiss
Very Irrésistible Electric Rose
2013 Acqua di Gioia Eau Fraîche
Alien Aqua Chic 2013
Flowerbomb la Vie en Rose 2013
Happy Spirit Bouquet d‘Amour
Invictus
Flowerbomb Velvet Sensation
Code Summer For Women 2013
Oriental Collection: Suprême Bouquet
Paris Premières Roses
Brit Rhythm
Enchanted Golden Absolute
L‘Homme Parfum Intense
La Vie Est Belle L‘Eau De Parfum Légère
Manifesto L‘Elixir
Trésor L’Eau de Parfum Lumineuse
Lancôme
Giorgio Armani
Paco Rabanne
Frédéric Malle
Givenchy
Viktor&Rolf
Yves Saint Laurent
Lancôme
Yves Saint Laurent
Givenchy
Costume National
Giorgio Armani
Lancôme
Giorgio Armani
Yves Saint Laurent
Thierry Mugler
Thierry Mugler
Thierry Mugler
Cacharel
Yves Saint Laurent
Lancôme
Paco Rabanne
The Body Shop
Givenchy
Giorgio Armani
Thierry Mugler
Viktor & Rolf
Chopard
Paco Rabanne
Viktor & Rolf
Giorgio Armani
Yves Saint Laurent
Yves Saint Laurent
Burberry
Chopard
Yves Saint Laurent
Lancôme
Yves Saint Laurent
Lancôme
(avec V. Nyberg)
(avec L. Dong, A. Flipo)
(avec A. Flipo & B. Piquet)
(avec C. Benaïm & S. Labbé)
(avec C. Benaim, D. Bertier & O. Polge)
(avec A. Flipo & P. Wargnye)
(avec A. Flipo)
(avec S. Grojsman)
(avec A. Flipo)
(avec A. Flipo & L. Dong)
(avec S. Grojsman)
(avec C. Benaim, O. Polge)
(avec J.C. Hérault)
(avec L. Bruyère & Ol. Polge
(avec A.Flipo & P.Wargnye)
(avec A.Flipo & O.Polge)
(avec A.Flipo, B.Piquet & B.Jovanovic)
(avec S.Labbé)
(avec A. Flipo & L. Dong)
(avec C. Benaïm, D. Bertier & O. Polge)
(avec V. Nyberg)
(avec O.Polge, A.Flipo, V, Nyberg)
(avec C.Benaim)
(avec C.Benaim)
(avec S.Grojsman, L.Bruyère)
(avec A. Flipo, O.Polge)
(avec JC. Herault)
(avec A. Flipo)
(avec A. Flipo, O.Polge)
(avec A. Flipo, L. Dong)