Séquence 2 : L`enfant et les

Commentaires

Transcription

Séquence 2 : L`enfant et les
Séquence 2 :
L’enfant et les
sortilèges, Maurice Ravel
C’est une oeuvre lyrique et dansée qui a été créée en 1925 à l’opéra de Monte-Carlo… Il s’agit d’une
succession de tableaux miniatures drôles, mélancoliques, féériques. Cette fantaisie s’appuie sur un texte
écrit par Colette (1873-1954).
Différencier le registre grave et aigu :

« L’Arithmétique » : on entend trois types de voix différentes, on dit trois registres différents.

Et dans cet extrait : Mon autre, Maurane-Fabian, on en entend 2.
Dans celui-ci : Tuba Mirum, Requiem de Mozart , on en entend 4.
Douce Dame, Le Roman de Fauvel, René Clémentic : on en entend 2.
Voici les voix entendues dans l’Arithmétique :
* Soliste Ténor

* Soliste
Soprano
Voix de tête et voix de poitrine
Recess, Muse
Une même personne possède deux registres, la
voix de tête et la voix de poitrine. Dans Eh
Toto, on chante « Eh Toto y’a ti ton papa » en
voix de poitrine et la réponse « l’est pas là
papa » en voix de tête
Différencier les hauteurs de voix :
*
Choeurs d’enfants

Ecoute la voix de l’homme dans l’Arithmétique, et compare-la avec celle-ci : Double Je,
Christophe
Willem,
Relax,
Mika.
Est
elle
plus
grave
ou
plus
aigue ?
…………………………………………………………………………………………..
Christophe Willem
Et
Mika
Contre ténors
Et avec celle-ci : Mexico, Luis Mariano, identique, plus grave ou plus aigue ? ………………………………………………………….
Ecris l’histoire, Grégory Lemarchal : …………………………………………………………………………………………………………………………………
Grégory Lemarchal
Et
Luis Mariano
Ténors
Le Temps du Muguet, Yvan Rebroff : ………………………………………………………………………………………………………………………..
Belle, Notre-Dame de Paris, Garou : …………………………………………………………………………………………………………………………
Yvan Rebroff… Basse
Garou… Baryton

Ecoute la voix de la femme qui est soprano, et compare là à celle-ci : Vocalises, Nathalie
Dessay ; Air de la Reine de la Nuit, Flûte enchantée de Mozart.
Ce sont toutes les deux des voix de soprano qui font beaucoup de vocalises on dit qu’elles sont
soprano colorature.
Hymne à une muse, musique de la Grèce Antique : il n’y a pas de vocalise, voix de femme aigue : soprano
Ne retiens pas tes larmes, Amel Bent ; J’traîne des pieds, Olivia Ruiz
Amel Bent
Et
Olivia Ruiz
Alti
(on dit une alto et des alti au pluriel…)

Documents pareils