Reglage de l`avance a l`allumage

Commentaires

Transcription

Reglage de l`avance a l`allumage
Reglage de l'avance a l'allumage
I - L'AVANCE A L'ALLUMAGE,C'EST QUOI ?
Pour faire fonctionner un moteur à explosion, il faut enflammer le mélange combustible qui se
trouve dans la chambre de combustion. Quand on fait ça avec une bougie, il faut générer l'étincelle
au bon moment. Ce bon moment se situe un peu avant que le piston n'arrive au point mort
haut(PMH) .
C'est la fin du temps de compression. De nombreux ouvrages traitent de la question, et de nombreux
sites Internet aussi. J'encourage ceux qui veulent plus d'explications techniques à s'y reporter.
La combustion n'étant pas instantanée, pour avoir la poussée maximale sur la tête du piston juste
après le passage du point mort haut (PMH) il faut débuter la mise à feu de la charge avec une
certaine avance, il est donc nécessaire de provoquer l'étincelle entre les électrodes de la bougie
avant le PMH.
Celle-ci appelée avance initiale est déterminée une fois pour toutes par le constructeur, elle est
exprimée en degrés ou plus rarement en mm de course du piston.
Des repères sont généralement prévus sur le volant moteur.
C'est ce "un peu avant le PMH" qu'on appelle "avance à l'allumage". Ce délai est fourni par la came
d'allumage(sur la face interne du volant), qui vient ouvrir les contacts du rupteur pour déclencher
l'étincelle"
et pour nos TYTYnes
"Pour un TY de 30 ans, la précision du réglage de l'avance reste relative . Le réglage par les
vis(rupteur) est suffisant pour faire tourner le moteur.
mais l'expérience de chacun montre bien que de monter ou descendre l'avance va modifier
notablement le comportement moteur."
en clair
"pour un 2 temps l'avance n est pas cruciale,entre 1mm et 3mm avant le PMH ça marche presque
pareil
donc le reglage uniquement par les vis est quasi suffisant"
ATTENTION
rien n'est possible si comme moi,la patte de reglage,sur la bobine a ete tordue(certains s'en servent
pour maintenir les fils)
il faut alors sortir le volant pour redresser la pate a 90° par rapport a la platine
explication sur LE TOUT EN IMAGE
la detordre
pourquoi regler l'avance ?
"L'écartement des rupteurs joue sur l'angle de Dwell qui correspond, pour résumer, au temps
pendant lequel la bobine est alimentée avant l'étincelle. S'il est trop court la bobine n'atteint pas sa
valaur nominale et l'énergie disponible à la bougie peut être insuffisante. "
Il est donc important d'avoir à la fois une avance bien réglée et un écartement correct.
II-CONTROLE DE L'AVANCE
depose obligatoire du carter volant (coté gauche)
depose du carter gauche
controle de l'avance
caler le trou du volant, celui avec un trait, en bas a gauche en face du repère de la vis du bas de la
bobine gauche de la plaque
Sur le trou du haut mesurer l'écatement du rupteur qui doit alors etre de 0,30 à 0,40mm
autre methode de controle
Le top c'est la lampe stroboscopique (à condition que la patte qui sert de repère sur la bobine ne soit
pas tordue !!)
On peut parfois en trouver des modèles (relativement) bon marché (<90 euros).
Et en pratique, comment fait on ?
III-REGLAGES DE BASE,SELON LA RMT
L'avance peut se régler à la main sans forcément avoir besoin d'outils spécifiques (il faut ensuite
tester). Il est possible de la régler sans enlever le volant magnétique (la depose du carter est tout de
même nécessaire) par les orifices qu'il comporte sur sa surface.
Le plateau
et le rupteur
je vous conseille de remplacer la vis cruciforme par une BTR
avec ses contacts
les surfaces de contact en platine doivent être propres et lisses, peut être un petit coup de papier
abrasif tres fin,ou pierre a poncer...
Pour AVANCER l'avance, il faut légèrement faire pivoter l'encoche du rupteur vers la gauche (sens
anti-horaire).
Pour RECULER l'avance, il faut la faire pivoter en sens horaire.
Attention, quand les surfaces du rupteur sont usées (l'épaisseur est aussi diminué), il peut être
nécessaire de mettre un peu plus d'avance.
Ce geste se fait parfaitement à l'aide d'un tournevis. Dévisser tres légèrement la vis du rupteur,
placer un tourne vis plat dans l'encoche du rupteur et du plateau et exercer un mouvement de
rotation. Noter que l'aimantation du tourne vis par le volant oblige parfois à s'y reprendre plusieurs
fois
Ne pas dévisser la vis du rupteur entiérement."
on fini toujours par un controle de l'ecartement du rupteur,et de la position des reperes
-retard=repère du volant décalé vers la droite/repère sur bobine=écartement des vis platinées
-avance=repère du volant décalé vers la gauche/repère sur bobine=rapprochement des vis
platinées
quand c'est OK,penser a bien resserrer la vis de fixation du rupteur
et mettre une goutte d'huile sur le feutre qui au remontage vient au contact de l'axe interne du
volant
autres methodes de reglage
si vous n'avez pas confiance dans les reperes volant et plaque
on se base sur la hauteur du piston,avant le PMH,qui doit etre de -1,8mm(+ ou - 0,15mm)
avec depose du volant magnetique
et sans deposer la culasse
(mais difficultés pour tourner le volant,ou alors en 6ieme,roue arriere decolée du sol,on tourne la
roue)
ou le petit" truc"
J'utilise le centre d'un (ex) volant magnétique que j'ai dézingué pour caler mon allumage. C'est très
précis et pratique
et papier a cigarette (=environs 0,3mm)
"je règle mon avance avec un système de jauge de profondeur
(d'un ami) qui se fixe à la place de la bougie J'enlève le volant magnétique pour être à l'aise. Pour
tourner le vilebrequin sans le volant (difficile), je me suis fait usiner un vieux volant, la partie
magnétique a été enlevé il ne reste que le centre recevant la clavette.
J'utilise alors du papier à cigarette dans le rupteur qui me permet d'être très fin pour détecter
l'ouverture.
Il faut visser l'appareil à la place de la bougie et faire tourner le moteur à la main pour repérer le
PMH. Là, il faut le mettre à zéro et tourner le moteur en sens inverse de marche jusqu'à la valeur
de 1,8mm. A ce prècis moment le rupteur doit s'ouvrir
(attention,ce retour en arriere ne tient pas compte des jeux de fonctionnements.pour un reglage
au top,tourner le volant toujours dans le sens de la marche, anti-horaire)
le TY n'est pas une machine de pointe.
je coince le papier à cigarette entre les 2 machoires du rupteur, celui ci "tombe" quand elles
s'écartent.
Je pense cela largement suffisant comme point de repère pour le TY et je n'ai pas de matériel de
"pointe" (couteux) pour faire ce réglage.
verifier alors l'ecartement du rupteur,soit : 0,3 à 0,4mm
sans l'adaptateur pour bougie ,on peut toujours,si on est meticuleux,faire la meme chose avec une
jauge de profondeurnormale,en enlevant la bougie
(tenir compte de l'espace disponible entre le reservoir et la jauge)
et toujours regler,et controler,en faisant tourner le volant dans le sens anti horaire (sens moteur)
(il existe des pieds a coulisse avec jauge)
sinon,depose de la culasse,et mesure directe au reglet
la methode est la même:
faire tourner le volant dans le sens anti horaire(fleche sur le volant indiquant le sens de marche)
repérer sur le cylindre la hauteur du PMH
continuer a tourner,toujours dans le meme sens,jusqu'a arriver a - 1,8mm de votre repere (+ ou 0,15mm)
le papier doit tomber pile-poil a ce moment là
methode avec le ohmètre
ohmetre numérique de préférence (précision au 1/10ème ohm nécessaire). ou a aiguille mais avec
trés faible calibre
le volant peut rester monté,la culasse aussi
mesure entre le fil noir du volant,et une bonne masse = 0 ohm
ensuite tourner le volant ,et au moment ou les 2 repère se rejoignent (PMH)
on doit avoir +/- 1,8 ohm (résistance de la bobine). et un ecartement 0,3mm des vis platinées
là,on est bon tout beigne,selon la RMT
si ca change après, vous etes en retard, et avant, vous etes...... en avance
au final, c'est simple.
solution facile,pose d'un rupteur neuf
Quand le rupteur est neuf, il faut aligner exactement l'encoche du rupteur en face de celle du
plateau. Le moteur tourne alors parfaitement.
pas besoin de faire plus,sinon verifier
petit aparté
attenton toutefois,a ce probleme rencontré quelques fois avec un rupteur neuf
Lors d'une rénovation de nos titynes âgées, il semble assez logique de changer d'office le
condensateur et les "vis platinées" (rupteur). C'est en tout cas un bon conseil que je vous donne.
Cependant, faites bien attention,Vérifiez, si vous placez un nouveau rupteur, l'absence de point dur
lors de l'oscillation du rupteur sur son axe, ce qui peut entraîner des pannes d'allumage à chaud
qui ont été particulièrement difficiles à diagnostiquer!.
Remède: démonter le rupteur, roder son axe au papier de verre fin sans le graisser...
" le rupteur s'etait grippé sur son axe et donc il restait tout le temps ouvert et à froid ,et ça repartait.
Une fois le volant ouvert on sent à la main que le rupteur ne tourne pas bien. Il faut le démonter
(petit clip à enlever et à ... ne pas perdre), puis poncer l'axe avec du papier de verre très fin (400) et
bien l'essuyer. Le remonter et verifier que l'articulation va mieux et normalement ça marche.
Ca a tenu 4 ans avant que je ne doive répeter l'opération mais mon carter n'est pas très étanche et
j'adore les gués".
conclusion
"Il est important d'avoir à la fois une avance bien réglée et un écartement correct.
mais sur nos TYTYnes,ce reglage est intimement lié puisque la plaque support bobine est fixe par
rapport au le carter moteur
et le fait que les 2 réglages soient liés nécessite le remplacement des vis de manière anticipée alors
que les contacts (moins épais) sont encore corrects."
il faut donc trouver le bon compromis AVANCE/ECARTEMENT,et pas plus.
et essayer,voir ce que ça donne "
IV-LE REGLAGE IDEAL
on retrouve sur la plupart des machines plus modernes l'indépendance de réglage de ces 2
paramètres grace a un plateau "tournant" équipé de trous oblongs,ou "boutonnieres"
explications
Quand on tourne le volant entier on ne change pas l'ouverture du rupteur.
Mais si on bouge uniquement le rupteur,comme sur nos TY, on rapproche ou éloigne le patin balais
de l'axe du vilo, et ça change donc l'ouverture......jusqu'à parfois être trop fermé ou trop ouvert et
donc une étincelle de mauvaise qualité
sur la RTM, en effet le réglage de l'avance tel qu'il est décrit, modifie
l'écartement du rupteur sans possibilité de réglage ensuite. Le réglage de l'avance se fait dans la
tolérance d'écartement de 0.30 a 0.40 mm,
au delà le rupteur est mort.
Sur les machines plus recentes, il y a des trous en boutonnières, qui permettent de tourner
l'ensemble du plateau d'allumage, tout en conservant l'écartement initial.
Avec un plateau tournant, on ne modifie pas l'écartement du rupteur, puisqu'il tourne autour
de la came sur le même axe.
adaptation sur un plateau de TY:
les boutonnieres permettent un reglage plus facile du point de decollement des rupteurs il suffit de
retailler les percages.
pas de soucis a se faire,sur nos TY,le centrage du plateau est assuré par la forme de son
emplacement sur le carter
n'ayant pas de platine d'origine de reserve,je ne tente pas l'experience
V-REGLAGE TIP-TOP POUR VOTRE MACHINE
"...l'expérience de chacun montre bien que augmenter ou diminuer l'avance va modifier notablement
le comportement moteur..."
et ça peut etre utile,suivant l'utilisation que vous faites de votre machine
l'avis general des utilisateurs de TY:
trop d'avance
retour de kick, moteur creux en bas, et peut ne pas démarrer
pas assez
moteur très souple mais ne prenant pas ses tours, pas de puissance (bon système de bridage pour les
enfants par exemple
mais gardez toujours ça en tête: mettre le réglage des vis au milieu et normalement ça tourne
déjà.
l'avance dépend aussi de l'écartement des rupteurs qui doit être compris entre 0.3 et 0.4 mm , et qu'il
faut régler en premier (utiliser un jeu de cale d'épaisseur outil indispensable et pas trop cher #12
euros chez Facom).
l'extreme:
du retard trop important = la combustion se termine dans l'échappement = pot brulant, peinture
de grille qui fond et certainement moteur tres tres chaud (attention a votre jambe droite)
le reglage en finesse,suivant l' utilisation de votre TY
une legere avance sur l'AVANCE favorise la pêche a bas régimes et la souplesse....(par ex: de -1,8 à
- 2,5mm)
un léger retard sur L'AVANCE favorise les hauts regimes(-1 à-1,8mm),avec souplesse,mais moins
de pêche
vous pouvez toujours essayer avec plus d'ecart,mais conserver toujours un peu d'avance
,explosion/PMH
a l'essai
j'ai fait le réglage de mon 175 " à l'oeil" puis essai de validation du réglage comme suit :
- régime moteur au ralenti normal et en première (démultiplication 14x50 mais ça marche en plus
court) la machine doit avancer par à coups mais ne pas caler, là le réglage est pas mal mais pas
optimisé !
A l'aide d'une lampe stroboscopique j'ai vérifié par la suite car j'avais pas "les bonnes sensations" à
bas régimes, et j'étais calé un poil en retard (pas mal pour un réglage à l'oeil
J'ai ensuite joué avec le réglage et j'ai opté pour une avance un peu plus précoce favorisant les
reprises à bas régimes mais pénalisant (un peu) les régimes élevés ."Tout est une question de choix"
un peu de" technique" des fluides
"Quand on "avance" l'allumage, l'étincelle se produit alors que le piston n'est pas encore arrivé aux
-1,8mm du fameux point mort haut, disons qu'il est à -2,3mm.
Que se passe-t-il alors, le volume disponible pour l'explosion est plus important, et chacun sait que
lorsque l'on fait chauffer l'air il prend plus de place, on lui donne donc l'occasion de prendre plus de
volume lors de l'explosion, ce qu'il fait!
Mais que fait le piston, lui, il veut terminer sa course et continue de monter, augmentant la
compression, et lorsqu'il redescend, il a un p... de coup de pied au cul qu'il se barre vite fait!
On a donc, si le moteur est en parfait état, plus de compression, plus de répondant.
Lorsque l'on retarde l'allumage,(-1,2mm par ex:) le piston est plus près du point mort haut, il a
moins de "mal" à terminer sa course, les gaz peuvent continuer à brûler alors que le moteur est en
phase de détente/échappement et peuvent donc passer en brûlant dans l'échappement, mais malgré
tout, un léger retard permettra d'avoir un moteur plus souple, mais ayant moins de pêche!"
en resumé
AVANCE legèrement avancée, meilleure regularite cyclique en bas,plus souple ,favorise la pêche à
bas regimes
AVANCE légèrement retardée, moteur prenant mieux les tours dans les hauts
regimes,souplesse,mais moins de pêche en bas
ville ou zonnettes,chacun son choix
VI-MON CONSEIL
si votre moteur est en forme, c'est a dire avec une bonne compression , réglez l'avance avec un peu
d'avance en plus, vous aurez une meilleure réponse du moteur à bas régimes lors d'accélération
ideal pour nos ballades trialisantes