pdf - 3,84 Mo - Mairie de Pierrefitte sur Seine

Commentaires

Transcription

pdf - 3,84 Mo - Mairie de Pierrefitte sur Seine
LE MAGAZINE DE LA VILLE DE PIERREFITTE ET DE SES HABITANTS • FÉVRIER 2010 • #5
www.mairie-pierrefitte93.fr
Vœux à la population
2010 : Pierrefitte,
c’est vous !
PAGE 4
Poètes : vos pétitions
déposées au Ministère
du Logement.
PAGE 6
Construction
du tramway
Avec la mise en place de la voie
de circulation qui cheminera de
Saint-Denis à Sarcelles au milieu
de la RN1, c’est la construction
du tramway T5 qui rentre dans
sa phase active.
PAGE 14
Georgia Ghestem
et Odile Locquin
Mercredi 17 février 2010
à 15 h
Chanson
française
Orgue de
Barbarie
Théâtre
Centre
Social et Culturel
Ambroise-Croizat
Rue Nungesser-et-Coli
Pierrefitte-sur-Seine
Entrée libre
Renseignements : 01 72 09 34 22
www.mairie-pierrefitte93.fr
3e de couverture.indd 1
27/01/10 09:39
Pierrefitte avance
avec vous
Nous allons dans
les prochaines
semaines inaugurer
deux réalisations
importantes :
l’espace senior et
l’extension de
l’Hôtel de Ville.
otre ville se transforme peu à peu. Depuis le
début de l’année vous avez pu constater que
le chantier du tramway était entré dans une
nouvelle phase importante. Malgré les désagréments
ponctuels que cela cause, le développement de ce
nouveau moyen de transports en site propre représentera à terme un atout pour l’attractivité de notre
ville (voir dossier en pages centrales).
Dans les prochaines semaines, nous allons également
inaugurer deux réalisations importantes. S’agissant
de l’extension de l’Hôtel de Ville, les travaux répondaient à un double impératif, celui de le rendre accessible à toute la population, et notamment aux personnes à mobilité réduite, mais aussi celui de proposer
un espace mieux adapté aux besoins des Pierrefittois
avec par exemple, une salle des mariages conforme
à leurs attentes.
Vont également s’achever prochainement les travaux
du nouvel Espace seniors dans le parc FréderickLemaître. Grâce à eux, nos aînés, très dynamiques et
porteurs de nombreuses initiatives pour renforcer le
lien social, vont pouvoir disposer d’un lieu de réunions
et de rencontre agréable et facile d’accès.
Enfin, je tiens à vous remercier toutes et tous pour la
mobilisation dont vous avez fait preuve pour que
puisse se poursuivre l’ambitieux programme de transformation du quartier des Poètes. Cela nous a permis
N
d’être reçus avec le président de l’association pour la
rénovation des Poètes au Ministère du Logement pour
y exposer nos légitimes revendications.
Le combat n’est pas terminé puisque le chantier est
toujours suspendu à la décision du tribunal sur le fond
du dossier. Mais nous avons bon espoir. La mobilisation doit donc se poursuivre dans les prochaines semaines, et je compte sur chacun d’entre vous pour,
avec les habitants du quartier, faire entendre le droit
des Pierrefittois à un cadre de vie agréable.
Bien cordialement,
Michel Fourcade
Maire
Conseiller général
Vice Président de Plaine Commune
Sommaire
PAGE 4
PAGE 14
Vœux : Pierrefitte, c’est vous
PAGE 6
Remise des pétitions
pour les Poètes
au Ministère du Logement
PAGE 10
PAGE 20
PAGE 24
Une programmation
culturelle variée et accessible
L'ADRUP mobilise autour
des Poètes
PAGE 22
PAGE 26
Le centenaire d’une
solidarité
Tramway T5 : le projet en
bonne voie
PAGE 28
PAGE 18
Retour sur les vœux
Youna Delforge
Nassera Porsan
Alain Nourisson
Echiquier pierrefittois,
pour l'amour du jeu
Le Conseil municipal
de janvier
PAGE 30
#5 • février 2010
3
Samedi 16 janvier, les
Pierrefittois étaient
conviés à la présentation
des vœux du Maire et de
son équipe au complexe
Roger-Fréville.
« Pierrefitte,
c’est vous ! »
C’
aucun n’a manqué ni d’énergie, ni de talent, ni
d’imagination pour répondre à vos attentes et
s’efforcer de résoudre, à sa manière, l’équation
financière devant laquelle se trouve Pierrefitte. »
Pour les galettes,
huit boulangers de la ville
ont participé à la cérémonie.
« Avec vous, nous nous battrons »
Revenant rapidement sur le dossier de rénovation du quartier des Poètes et l’interruption
des travaux de démolition de la résidence Desnos, Michel Fourcade a aussi voulu renouveler l’expression de sa
« Pierrefitte
confiance dans l’engageest une ville
qui bouge jour ment de la population à ses
après jour »
côtés dans cette épreuve :
« Avec vous, nous nous battrons », avant d’énumérer les nombreux chantiers du territoire, « Pierrefitte est une ville qui
bouge jour après jour ». Ce qu’en quelques
mots le Maire a résumé par « Pierrefitte, c’est
vous ! », une ville où quels que soient l’activité, le corps de métier, les passions artistiques,
culturelles ou sportives, chacun a sa place dans
la vie de la ville.
est dans un écrin drapé de toile noire
et orné de portraits de Pierrefittois
engagés dans la vie (sanitaire, éducative, associative…) de la ville que se sont tenus, samedi 16 janvier, les vœux 2010 de Michel
Fourcade et de ses élus à la population. Après
avoir exprimé sa solidarité envers la population
haïtienne et à leurs proches vivants à Pierrefitte, dans le drame vécu depuis début janvier
en Haïti, le Maire a souhaité évoquer le parti
pris par son équipe, qui tente de « remédier
[aux difficultés] en faisant preuve d’imagination, en tissant de nouveaux partenariats et en
se montrant raisonnable. » Le premier magistrat de la ville a par ailleurs tenu à remercier
chacun : « dans son domaine de compétence,
Un après-midi
rythmé de
nombreuses
animations.
Pierre Machon
Président d’honneur de
l’association Club 2000.
«
Depuis 40 ans, le
Club 2000 contribue au dynamisme
de Pierrefitte. C’est avec
plaisir que le groupe de
danse animé par Pierrick
Vasse a participé à cette
célébration.
Si vous désirez suivre les
cours de danse du club,
vous pouvez participez au
prochain cours organisé ce
vendredi 12 février à 19 h
30 espace P.-Eluard. »
Renseignements :
P. Vasse, 06 65 23 01 78
ou P. Machon, 01 48 26 55 66.
4
• le magazine de la ville de pierrefitte
Vous étiez plus de 400
à vous rassembler le 16 janvier
pour les vœux de la municipalité.
Ils étaient une centaine,
enfants, adolescents, adultes, à participer
aux animations de ces vœux
Paroles
Suzanne
Magiolle
Bénévole au centre
social Maroc-ChâtenayPoètes
« J’ai vraiment été ravie de l’ambiance de ces vœux 2010, à mon
avis et celui d’autres personnes
avec lesquelles j’ai échangé, plus
chaleureux que l’année dernière.
Je trouve surtout très bien d’avoir
pris le temps de parler de l’actualité : rendre hommage aux victimes du tremblement de terre en
Haïti et sensibiliser la population
à la solidarité. »
Magalie
Del Ben
Enseignante
à l’école Jean-Jaurès
Une thématique
dont vous êtes
les héros
La Ville a souhaité mettre les
habitants de Pierrefitte en avant
lors de cette cérémonie des
voeux 2010. Un travail a donc
été entrepris sur une signature
simple porteuse de sens, ces
quelques mots, « Pierrefitte,
c’est vous ! ».
Il a été demandé à quelques
habitants de poser pour illustrer
ce message, chacun représentant un secteur de la ville (vie
associative, commerces, services publics, santé…).
L’idée : que chacun et chacune
d’entre vous, rentrant dans la
halle des sports du complexe
Roger-Fréville, puisse s’identifier
à l’une ou l’autre de ces figures
qui font toute la richesse et la
diversité de Pierrefitte.
Le complexe Fréville fait
salle comble
> Précédant leur parents dans leur poussette,
ou se tenant amoureusement par la main…
C’est une population pierrefittoise de tous
âges qui a franchi la porte de la halle des
sports du Complexe Roger-Fréville ce samedi
16 janvier. Pour les accueillir, de jeunes élèves
accordéonistes du Conservatoire avant que
ne débutent les nombreuses animations programmées sur l’espace scénique prévu à cet
effet.
Le temps que les quelques derniers retardataires se fondent dans la foule venue nombreuse et Michel Fourcade a prononcé ses
vœux à la population.
L’après-midi a ensuite été rythmée par des évolutions de plusieurs structures culturelles de
la ville, déclinant tour à tour sur la piste mini
spectacles et animations : le Conservatoire (cabaret, violonistes, chorale…), le Club 2000 avec
une démonstration de salsa ou encore la MCL
avec une chorégraphie de danse hip hop.
« J’ai été sollicitée
pour figurer en photo parmi d’autres comme autant d’acteurs de
la ville sur le thème, « Pierrefitte
c’est vous ! » Trouvant le principe
rigolo, je me suis volontiers prêtée au jeu. Les retours que j’ai
eus de cette mise en place ont
tous été élogieux. »
Nicole
Ducassou
Présidente de l’association des Jardins ouvriers
des Joncherolles.
« Je n’ai qu’un mot sur ces
vœux : formidables ! Ils illustrent
très bien le sentiment partagé par
tous les membres du bureau de
notre association quant à nos
relations avec la municipalité :
le sentiment d’exister, que l’on
s’occupe de nous. Nous en
sommes ravis ».
#5 • février 2010
5
Quartier des Poètes
Remise
des pétitions
au Ministère
du Logement
Vous êtes plus de 2000 à avoir
signé la pétition pour la reprise
des travaux aux Poètes. Le 18 janvier, l’équipe municipale et des
habitants, sont allés remettre vos
signatures au Ministère du
Logement. Un signal fort pour
témoigner de la mobilisation de
tous les Pierrefittois.
Enfance/Jeunesse
Qu’est-ce que tu fais pour
les vacances ?
Culture
Nouvelle
convention avec
le Conseil
général
Une convention de coopération
culturelle et patrimoniale vient
d'être établie entre le Conseil
général de Seine-Saint-Denis et la
Ville de Pierrefitte-sur-Seine. Cette
convention doit favoriser l'émergence de projets novateurs et
exigeants et accompagner les
ambitions culturelles de la ville.
Pierrefitte s'est vu attribuer une
subvention de fonctionnement de
16 000 €, au titre de l'avenant
2009 à cette convention de
coopération.
6
• le magazine de la ville de pierrefitte
Pour les plus jeunes comme pour
les plus grands, il est d’ores et
déjà temps de s’inscrire pour les
vacances d’hiver (février) et de
printemps (mi-avril).
Bellevaux ou Bernex en Haute-Savoie, ou encore Bardonecchia en Italie entre autres
destinations pour les vacances d’hiver, SaintHilaire-de-Riez en Vendée ou Ipswich OutreManche pour celles de printemps… Tous les
séjours programmés par les services municipaux de l’enfance et de la jeunesse se conjuguent avec le même thème : bol d’air et dépaysement que vous optiez pour les cimes
enneigées, le bord de mer ou l’ensoleillement
bucolique de nos vertes campagnes.
Que vous ayez envie de ski, de balades en chiens
de traîneaux, de poney ou encore de courses
d’orientation, procurez-vous le programme ou
adressez-vous au service Enfance/jeunesse.
Renseignements et inscriptions :
Service municipal de la jeunesse, tel : 01 72 09 35 90
et service enfance, tel: 01 48 22 66 88.
Les jours de collecte, 5 bennes
en moyenne travaillent simultanément sur la ville.
En 2008, plus de 10 000
tonnes d’ordures ménagères ont
été collectées sur Pierrefitte.
Dominique Carré
Propreté
Nouvelle collecte des déchets :
un temps d’adaptation
nécessaire
1ER
PIERREFITTE-SUR-SEINE
TIO
ATTEN NGE
ÇA CHA
eNOUs VEAUS X
chet
dééch
eJOUR
tooxxiiqquues
EAUX
NOUV IRES
HORA
papppiierrs
pa
TTEERRIIEES
BBAATT
e t BATTERIES
emen
n em
viirroonn
enviro
en
LEESS
ILLES
PPIL
PILES
PILE
ERRRRE
VERR
VE
TRI
RTOONN
CCAART
R
JANVIE
2010 N
ATS
VVAAT
RAAAVATS
GGRAVATS
« ensemble trions ! »
Chez vous en décembre !
- www.actela.fr - novembre 2009
c llleeccttee
co
T
RANTS
RAN
M RA
OM
NCOMB
ENC
ENC
EN
TUREE
PEINNTURE
PPEIN
E
gee
aage
yclag
reeeccycl
rrec
oost
pos
mppo
ompos
om
ccom
PIERREFITTE-SUR-SEIN
res
rdduure
Eauaux oor
STIQjoujouruurUrnaux
PembmbLballaAlllage
res
gère
nagè
mééna
m
ménagères
agggees jour
Quand les Pierrefittois peuventils espérer un retour à la normale
dans la collecte de leurs ordures
ménagères ?
Tout devrait rentrer dans l’ordre pour la mi-février, tant au
niveau de Pierrefitte que des
autres villes de Plaine Commune
puisque ce sont les huit communes de la communauté d’agglomération qui sont affectées par
ces défaillances.
«
L’arrivée d’un nouveau prestataire
pour le ramassage des ordures
sur Plaine Commune n’est pas
sans poser quelques soucis.
Eléments d’explication.
Le ramassage des déchets ménagers n’est plus
le fait de la Ville depuis 2000, date à laquelle
cette compétence a été transférée à Plaine
Commune. La communauté d’agglomération
gère donc depuis l’ensemble du ramassage
via un prestataire qu’elle choisit.
Les problèmes rencontrés sont de trois ordres.
Le premier concerne la communication : le
guide qui indiquait pour chaque ville les modalités de la collecte n'a pas été distribué par
la nouvelle société en charge de ce ramassage.
Par conséquent, si la collecte dans les logements collectifs se passe plutôt bien, puisque
ce ramassage est mutualisé, il n’en va pas de
même dans l'habitat individuel.
Le second comme le troisième point relèvent
de la logistique. La société qui a contractualisé avec la communauté d’agglomération travaille avec ses conducteurs dont beaucoup ne
connaissent pas encore bien Pierrefitte.
Adjoint au maire délégué
à l’Ecologie, au Développement
durable, à l’Aménagement
et aux Transports.
Les difficultés rencontrées pour
ce ramassage ne datent pas que
de ce début d’année ?
Non, en effet. L’ancien prestataire en charge de cette collecte
a connu des protout devrait
blèmes sociaux
être rentré
qui ont perturbé
dans l’ordre
le
ramassage en
pour la midécembre. Pour
février
autant, le nouveau prestataire, Veolia, a multiplié les déconvenues : méconnaissance du territoire et matériel
mal adapté. A ce sujet, l’entreprise n’étant pas encore équipée
de plus petites bennes, des difficultés de ramassage se sont
surajoutées : neige et verglas ont
ainsi amené le Préfet à interdire
la circulation des véhicules de
gros tonnage sur le département.
«
La taille des bennes pose également problème.
Le ramassage est malaisé dans les voies
étroites de la ville puisque l'opérateur n'a pas
encore reçu les engins de taille plus petite nécessaire à ce gymkhana.
Des échanges ont eu lieu dès les premiers jours
de janvier pour notamment effectuer un diagnostic de la situation. Des solutions urgentes
ont été décidées pour faire face au mécontentement des habitants du territoire communautaire comme la possibilité de faire coller
sur les poubelles les horaires du ramassage…
Depuis le 1er janvier
A Pierrefitte, depuis le début de l’année, deux
collectes s’énoncent clairement :
● la collecte des encombrants : elle a lieu le
quatrième mardi du mois, de 6 h à 15 h ;
● la collecte sélective : elle s’articule les mardis de 6 h à 15 h et la collecte du verre en porte
à porte, les jeudis de 6 h à 15 h.
Quant à la collecte des ordures ménagères,
vous pouvez télécharger le guide de Pierrefitte sur le site de Plaine commune :
www.plainecommune.fr/
Vous y trouverez rue par rue les dates des différents ramassages.
Quels sont, à terme, les avantages pour la population pierrefittoise de cette nouvelle organisation ?
Il a été décidé à Plaine
Commune que le changement de
prestataire donnerait lieu à une
rationalisation de la collecte et
cela au bénéfice tant des usagers
que du prestataire. Un exemple
illustre cette démarche : désormais, il n’y aura plus qu’un seul
jour de collecte sur tout le territoire pour les gros volumes, et
par conséquent moins de confusion auprès des particuliers. Cela
favorisera la propreté sur notre
ville.
«
Renseignements : « Allo Agglo ! »
au 0 800 074 904.
www.tramway-t5.fr
#5 • février 2010
7
Rénovation urbaine
Lavoisier : 67
logements
détruits
Les travaux de grignotage de la
tour n° 4 de la résidence Lavoisier
ont débuté début janvier et
devraient se poursuivre jusqu’à la
fin février-début mars. Ce sont ainsi
67 logements qui sont détruits en
vue de la création d’une nouvelle
voie carrossable qui reliera les avenues Nungesser-et-Coli et EmileZola.
Hommage
Disparition d’une figure
de Pierrefitte
Santé
Grippe A : les
médecins traitants en 1ère ligne
Le centre de vaccination de
Pierrefitte, situé au complexe
Roger-Fréville, a fermé ses portes
fin janvier comme la plupart des
centres locaux. Seul le centre de
Bobigny reste ouvert au niveau
départemental (gymnase Arthur
Ashe, 44 rue Marcel Cachin).
Les Pierrefittoises et Pierrefittois
désireux de se faire vacciner peuvent le faire :
● Auprès de leur médecin traitant
(notamment au CMS) ;
● Au centre de vaccination de l’hôpital La Fontaine, à Saint-Denis.
Tel Info Grippe : 08 25 302 302
de 9 h à 19 h (0,12 €/min).
8
• le magazine de la ville de pierrefitte
Madame Marinette Etienne s’est
éteinte début janvier lors de sa
quatre-vingt-dixième année.
Femme de caractère, Marinette Etienne présida aux destinées de la section basket-ball de
l'A.S. Pierrefitte pendant près de cinquante ans.
Educatrice exigeante, médaillée d'or de la Fédération française, médaillée d'honneur de la
Ville en 1985, elle savait inculquer aux jeunes
les règles élémentaires du savoir-vivre et le respect de l'adversaire. Sous sa présidence, la section basket-ball se hissa au plus haut niveau
national avec deux équipes évoluant, dans les
années quatre-vingts, en Nationale 3.
Pour l’accompagner à sa dernière demeure,
étaient présents à ses obsèques Philippe Vindex, actuel Président de la section, représentant l’ASP, Guy Jouvenelle représentant le Maire
ainsi que d’anciens dirigeants de la section
Basket : Bernard Landry, Gérard et Monique
Vrot, Marceau Devos, Gilles Parrain, Maurice
Rouveix, et beaucoup d’anciens joueurs, sans
oublier Mme Monique Rooke.
Le prochain conseil municipal
est programmé jeudi 18 février à 19 h.
Le dispositif de retraite progressive
est prolongé jusqu’au 31 décembre 2010.
www.lassuranceretraite.fr
Solidarité
Circulation
Pierrefitte se mobilise
pour Haïti
La Ville de Pierrefitte et ses habitants se mobilisent pour venir en
aide à Haïti, suite au violent
séisme du 12 janvier.
La Ville de Pierrefitte entretient depuis longtemps des relations d'amitié avec Haïti, et de
nombreux Haïtiens ou personnes d'origine haïtienne vivent, travaillent à Pierrefitte et participent à la vie locale. C'est pourquoi l'ensemble
de l'équipe municipale et de la population a
ressenti une forte émotion le 12 janvier dernier,
lorsqu'un séisme de très grande ampleur a
frappé Port-au-Prince, la capitale de Haïti.
Plusieurs associations pierrefittoises se mobilisent pour venir en aide aux personnes touchées par cette catastrophe naturelle. L'Association Mémoires Ultramarines (AMU),
l'Association Sportive Pierrefittoise (ASP) et le
Secours Populaire réalisent une collecte de
dons pour porter secours à la population haïtienne. Le Pierrefitte Multi-Athlon, ainsi que
l'ASP ont également donné des T-shirts, envoyés par avion en Haïti.
Si vous souhaitez vous associer à cette mobilisation, des urnes pour recueillir vos dons sont
disponibles dans le hall de l'Hôtel de Ville, au
Haïti occupe le tiers occidental de l'île d'Hispaniola,
dans les Grandes Antilles.
Centre médico-social (CMS) et au Centre communal d'action sociale (CCAS).
Des colis et une subvention exceptionnelle
En plus de la mobilisation des associations,
Séverine Eloto, conseillère municipale
déléguée à la Coopération décentralisée, a
coordonné l'envoi de colis médicaux. « Nous
avons sollicité les pharmacies de Pierrefitte. Plusieurs d'entre elles nous ont fourni des colis de
pansements, de bandages, de compresses et de
perfusions. La clinique Clinalliance, la clinique
de l’Estrée et le magasin Intermarché ont également proposé de s'associer à l'initiative, en
donnant un colis », indique-t-elle.
Grâce à un partenariat noué avec Pharmacie
Humanitaire Internationale, l'ensemble de ces
colis pierrefittois a pu être acheminé vers Haïti,
grâce à un avion ayant décollé de Roissy le 22
janvier. Pour marquer le soutien de la Ville de
Pierrefitte à Haïti, une subvention exceptionnelle de 1500 € a également été votée lors du
Conseil municipal du 21 janvier au profit du
Secours populaire.
Face à l’ampleur de la tragédie vécue par Haïti,
la mobilisation de tous est plus que jamais
nécessaire pour que ce pays puisse avoir les
moyens de panser ses plaies et de se reconstruire.
Renseignements : 01 72 09 33 80
Dispositif de
déneigement
De mi-novembre à mi-mars, Plaine
Commune se mobilise pour pouvoir faire face aux chutes de
neige. Si ses services assurent le
déneigement des voies de circulation automobile, des trottoirs
devant les établissements
publics, des voies réservées aux
bus, des ponts, des passerelles,
une attention particulière est
demandée aux habitants du territoire.
L'obligation est en effet faite aux
riverains, aux bailleurs, aux commerçants ainsi qu’aux entreprises, d'intervenir aux abords de
leur propriété pour en assurer le
déneigement et agir contre le verglas.
Pour toute information complémentaire : Allo Agglo (0 800 074 904)
vous informe sur l’avancement des travaux et déneigement des voies
(Numéro vert gratuit depuis un poste
fixe et accessible 6 jours sur 7, de
8 h 30 à 17 h 30 du lundi au vendredi,
et le samedi de 8 h 30 à 12 h 30).
Elections
Pour pouvoir
voter
Vous êtes conviés les 14 et 21
mars prochains à voter pour les
élections régionales. Il vous faudra pour cela pouvoir justifier de
votre identité. Voici les principales
pièces permettant de justifier de
son identité au moment du vote :
La Carte nationale d’identité ; le
Passeport ; le Permis de
conduire ; l’attestation de dépôt
d’une demande de carte nationale d’identité ou de passeport,
délivrée depuis moins de 3 mois
par une commune certifiée
conforme ; ou encore la carte
d’identité de fonctionnaire de
l’Etat avec photographie.
Ces titres doivent être en cours
de validité, à l’exception de la
carte nationale d’identité et du
passeport, qui peuvent être présentés périmés.
Pour la liste complète des
pièces,
http://www.legifrance.gouv.fr/
(article R.60 du code électoral).
Séverine Eloto a coordonné la collecte des différents colis
envoyés en Haïti.
#5 • février 2010
9
Chorale en final
Il appartenait aux jeunes
élèves de la chorale du
Conservatoire de conclure
l’après-midi festif des vœux
à la population.
Un début d'année
convivial et festif
Le banquet des seniors, le 12 janvier, et la cérémonie des vœux à la population,
le 16 janvier, ont rassemblé les Pierrefittois, dans une atmosphère festive
et conviviale.
Plus de 600 seniors
pierrefittois étaient réunis le
12 janvier, au complexe
Roger-Fréville.
Lors de ce banquet, l'équipe municipale
a adressé ses meilleurs vœux aux seniors pierrefittois. « L’une des caractéristiques des retraités à Pierrefitte, c’est leur
dynamisme, leur envie de s’investir sur la
ville », a noté Michel Fourcade, en évoquant les grands projets pour 2010, notamment la prochaine inauguration du
nouvel Espace Senior, dans le parc Frédérick-Lemaître.
10
• le magazine de la ville de pierrefitte
Entourés de
l’équipe municipale Michel
Fourcade et Guy
Jouvenelle,
conseiller municipal délégué aux
retraités et
anciens combattants, ont salué
l’assistance.
Les danseurs de
Club 2000 ont
enflammé la
piste lors des
vœux à la
population.
Un spectacle
de danse a été
proposé aux
seniors lors
du banquet du
12 janvier.
Le banquet des seniors et la
cérémonie des voeux à la
population se sont succédés
en janvier.
Le complexe Roger-Fréville n'a pas
désempli en ce début d'année. Le
banquet des seniors le 12 janvier, puis
la cérémonie des vœux à la population
le 16... Lors de ces rassemblements
festifs et conviviaux, élus et
population ont débuté l’année 2010
sous le signe du dialogue et de la
convivialité. A l'occasion des vœux à la
population, les associations ont pris
part de manière active à la fête.
La MCL, Club 2000, ainsi que le
Conservatoire ont proposés diverses
animations (chants et danse), plébiscitées par le nombreux public présent.
De quoi entamer 2010 sous les
meilleurs auspices
La MCL et le
Conservatoire
ont pris part à la
fête, lors de la
cérémonie des
vœux à la
population.
#5 • février 2010
11
Réception
des nouveaux conseillers
L’équipe municipale recevait vendredi 8 janvier
les élu(e)s du Conseil Municipal des Collégiens
et leurs parents en salle du Conseil pour une
première prise de contact.
Spectacle
Jean-Jaurès
En ce début
d’année, les élèves
de l’école JeanJaurès étaient
conviés à un spectacle à la Maison
du peuple.
Entre élu(e)s
La première
cession de travail
des jeunes
Conseillers
Municipaux des
Collégiens a été
programmée le
samedi 23 janvier
dernier dans
l’enthousiasme
général.
L’Adrup
informe
Samedi 23 janvier
l’Adrup organisait un point
d’information
festif en
présence des
élus Pierrefittois.
Une
« dernière »
représentation à la
Guinguette
La résidence de
La Peupleraie
compte une nouvelle centenaire,
Armande Mercier,
qui célébrait son
siècle d’existence
vendredi 8 janvier
en présence du
Maire et de Guy
Jouvenelle, délégué aux retraités.
12
• le magazine de la ville de pierrefitte
Ultime spectacle
ce 2 janvier
avant le déménagement du
« 3 francs 6 sous »
avant le début
des travaux
à la Guinguette.
© Gilbert Gérard
Une nouvelle
centenaire à
Pierrefitte
Les
goûts de la
biodiversité
Samedi 23
janvier, les
Pierrefittoises et
Pierrefittois
étaient
convié(e)s au
centre social
Ambroise-Croizat
pour déguster, en
compagnie de
leurs élus, vins et
produits du
terroir pour fêter
la Saint-Vincent
dans le cadre de
l’Année internationale de la
Biodiversité.
Un nouveau
service à
la clinique
Lundi 11 janvier,
les élus pierrefittois
étaient conviés à
l’inauguration d’un
service EVC
(Etat Végétatif
Chronique). Pour les
accueillir, François
Bouniol, président
du groupe Repotel.
« Les
Couleurs
du temps »
Pas moins d’une
quarantaine de
musiciens
amateurs
venant de
plusieurs conservatoires de la
région parisienne
participait au
spectacle donné
samedi 23 janvier
à la Maison du
peuple.
Arcanes
ou la passion
« saxo »
Au cœur des
« Couleurs du
temps » un jeune
quatuor de
renommé
internationale.
#5 • février 2010
13
Tramway T5 : le projet
en bonne voie
La construction de la
ligne du tramway T5 a
débuté. Un grand pas
pour ce projet qui devrait
considérablement améliorer le quotidien des
Pierrefittois.
14
• le magazine de la ville de pierrefitte
e long du futur tracé, les choses sérieuses
ont commencé. Après les travaux préparatoires réalisés en 2009, consistant à
dévier les réseaux souterrains (eau, électricité, gaz) et aériens, c'est la construction de
la ligne de tramway en tant que telle, qui a
débuté depuis janvier. Un chantier comme
celui-ci nécessite du temps et occasionne bien
sûr des désagréments, notamment pour les
automobilistes habitués à emprunter les axes
concernés. Mais la patience de chacun devrait
être largement récompensée en 2012, lors de
L
la mise en service du tramway T5. Ce nouveau
mode de transport va en effet élargir les
horizons des Pierrefittoises et des Pierrefittois, en leur offrant un moyen rapide et
écologique de se déplacer.
Un tramway rapide et pratique pour
les usagers
Le futur tramway reliera Garges-lès-Gonesse
à Saint-Denis, en passant par Sarcelles et Pierrefitte. Seize stations seront réparties sur les
6,6 kilomètres du parcours, parcourus en
Qui finance
le T5 ?
Dans le cadre du Contrat de plan
Etat-Région, quatre partenaires
financent la réalisation de la ligne
de Tramway T5 Garges-SarcellesPierrefitte-Saint-Denis, dont le coût
total s'élève à 163,132 millions
d'euros. La Région Ile-de-France
est le principal contributeur,
puisqu'elle finance 71,5 % du projet, à hauteur de 116,7 millions
d'euros. L'Etat apporte lui 27,9
millions d'euros (17,2 % du montant total) et le Conseil général du
Val-d'Oise, 16,3 millions d'euros
(10 % du coût de la ligne). Enfin la
RATP vient compléter ce dispositif
financier, avec une contribution de
2,2 millions d'euros, soit 1,3 % du
budget total de construction.
Quant au Conseil général de SeineSaint-Denis, il est co-maître d’ouvrage pour les aménagements
urbains et la requalification des
voies empruntées.
Une rame toutes
les
cinq
minutes
en heure de
pointe
moins de 22 minutes. Avec une vitesse commerciale de 18 km/h et une rame toutes les
cinq minutes pendant les heures de pointe, le
T5 va faciliter les déplacements inter-banlieues
et contribuer à désenclaver certains quartiers,
comme celui des Poètes, auparavant peu desservis par les transports en commun. La nouvelle ligne offrira entre autres aux Pierrefittois un accès simple et rapide à l'Hôtel de Ville,
aux établissements scolaires et aux commerces situés le long ou à proximité de son
tracé. « L'une des principales forces de ce nouveau tramway sera également de proposer à
ses usagers de multiples inter-connexions avec
d'autres lignes de transports », précise Dominique Carré, adjoint au maire, délégué aux
Transports et à l’Aménagement. Des correspondances seront établies avec le RER D en
gare de Garges-Sarcelles, avec la station Basilique de Saint-Denis de la ligne 13 du métro et
avec la station Saint-Denis Place du 8-Mai1945, du tramway T1.
L'environnement urbain sera plus agréable
Le chantier du T5 prévoit le réaménagement
de l'ensemble des abords de la ligne. Des pistes
cyclables, des espaces piétonniers, des plantations et un nouveau mobilier urbain vont être
installés lors de la mise en place du tramway.
La population pierrefittoise
bénéficiera donc d'un cadre Un nouveau
urbain plus agréable. L'afflux mode de
de
voitures
le
long déplacement
doux et écolode la RN1, avec son cortège gique pour la
d'embouteillages, de nui- population
sances sonores et de pollution
devrait par ailleurs diminuer grâce au mode
de déplacement doux et écolo que constitue le
T5. De quoi donner à Pierrefitte un nouveau visage. Celui de la mobilité, de la modernité et
du respect de l'environnement.
Michel Fourcade
Maire de Pierrefitte,
Conseiller général de Seine-Saint-Denis
Les travaux du tramway occasionnent de nombreux bouleversements pour les Pierrefittois …
Il est inutile de se voiler la
face : un chantier d’une telle
ampleur ne peut pas passer inaperçu, et il entraîne une aggravation
des difficultés de circulation dans
le secteur, notamment aux heures
de pointe. C’est normal puisque sur
une grande partie de la nationale, il
ne reste qu’une
Un chantier
voie de circulation
d'une telle
et que le pavé
ampleur
aggrave les
d’Amiens doit
difficultés de
absorber un surcirculation
plus de trafic. Ce
n’est pas pratique en ce moment,
mais c’est indispensable pour permettre un meilleur développement
de notre ville.
«
Une fois ces travaux achevés,
quels bénéfices les Pierrefittois
peuvent-ils attendre du tramway ?
Il me semble que les avantages se situent à trois niveaux.
Tout d’abord, pour ce qui est des
déplacements quotidiens, le tramway offre un confort et une régularité que n’offre pas le bus. Pour
s’en convaincre, il suffit de voir la
différence en temps de parcours
entre le T1 et le bus de remplacement quand il y a des travaux sur
les voies.
En outre, le tramway va rendre le
territoire pierrefittois beaucoup
plus attractif, que ce soit vis-à-vis
des particuliers ou des entreprises
qui cherchent à s’installer dans
des villes proches de Paris et disposant de bonnes infrastructures.
Cela va contribuer à faire évoluer
notre tissu économique et social.
Enfin, et ce n’est pas négligeable,
ce projet est un projet global. Il va
permettre de repenser les abords
de la ligne de tramway, et donc
de requalifier les trottoirs et de
voir naître de nouveaux commerces. J’espère aussi que l’on
parviendra à convaincre le STIF
de doter les stations de caméras
de vidéoprotection pour une meilleure sécurité tout le long de la
RN1. C’est d’ores et déjà prévu
au niveau du barrage de
Pierrefitte.
«
#5 • février 2010
15
Le tram circulera
tous les jours
de
à
5h
0 h 30
Paroles
Janine Cheron
Bénévole du service
Animations retraités
« Ce tramway va apporter un mieux à la ville,
c'est indiscutable. Je connais plusieurs seniors qui comptent l'utiliser, mais je pense que ça va
aussi beaucoup faciliter la vie des
plus jeunes. Souvenons-nous qu'il
y avait un tramway autrefois à
Pierrefitte, mon mari a bien connu
cette époque. »
Un chantier de grande ampleur,
qui réorganise l'espace public
Les travaux de la ligne du tramway T5 vont entraîner certaines
perturbations sur la chaussée,
sans pour autant compromettre
la circulation des voitures, des
bus et des piétons.
a construction d'une nouvelle ligne de
tramway est un chantier long, complexe,
qui bouleverse les habitudes de circulation et modifie en profondeur la voirie. A Pierrefitte, le tracé du T5 emprunte les aveLes travaux
nue Elisée-Reclus, Lénine et le
vont battre
leur plein en
boulevard Jean-Mermoz. Le long de ces
2010 et 2011.
axes, les travaux vont battre leur plein,
tout au long de l'année 2010 et pendant une
partie de l'année 2011. Il s'agit de travaux de
L
terrassement, de création de chaussées, de trottoirs, de stationnements, de pistes cyclables,
de réaménagement de carrefours et de passages piétons, de pose d'équipements de signalisation, d'éclairage public, de mobilier urbain, de replantation d'arbres et autres
végétaux...
Des désagréments mais pas de paralysie
du trafic
Le chantier du tramway va évidemment entraîner un certain nombre de perturbations
pour les automobilistes. A partir de juin 2010,
la circulation sur la RN1 devrait par exemple
passer à deux fois une voie. Les principaux
points pouvant poser problème sont les carrefours routiers, le long du tracé du T5, notamment les carrefours 8-Mai-1945/Lénine, Place
Chebabi
Abdelouahab
Coiffeur
« Je viens travailler en
bus depuis Paris, donc
ce nouveau tramway va vraiment
être pratique pour moi. Mon salon
est situé le long de la RN1, donc
pour l'instant c'est un peu compliqué avec les travaux, mes clients
ont parfois du mal à stationner.
Mais bon, je me dis qu'il faut attendre 2012 avant d'en profiter. »
Les travaux de
construction des
voies ont débuté
le long de la RN1.
Mimoun
Latrach
Chef de chantier
« Nous enfouissons
les conduites de gaz
de 1,10 mètres à 1,80 mètres
de profondeur. Il s'agit d'une opération nécessaire à la construction du tram. Pour l'instant, le
chantier se déroule bien. Nous
veillons en tout cas à ce que les
piétons puissent circuler en toute
sécurité. »
16
• le magazine de la ville de pierrefitte
Citoyenneté
Des questions sur la construction
et le fonctionnement du T5 ?
Quand pourrez-vous emprunter le tram pour la première
fois ? A quelle vitesse va-t-il
rouler ? Où sera située la station la plus proche de chez
vous ? Particuliers, professionnels et associations, la
réponse à toutes vos ques-
tions, à l'Espace Info Tram,
situé 18 avenue du 8-Mai1945, à Sarcelles. Un agent
de développement local vous
y reçoit sur rendez-vous, du
lundi au vendredi, de 10 h à
12 h et de 15 h à 17 h. Vous
pouvez joindre l'Espace Info
Tram par téléphone au 0 820
20 95 93, ou par courriel à
infotramT5@ratp.fr. Une information personnalisée en fonction de vos demandes vous
sera alors fournie.
Zoom
Le site de
maintenance
situé à Pierrefitte
Plus de
1000
arbres seront
plantés le long
du tracé
de la Libération-Guéroux-Mermoz, PasteurMermoz, De Gaulle-Mermoz, Séverine-Lénine,
19-Mars-1962, Sacco et Vanzetti-Pierre Curie
et Jacques Prévert. A ces endroits, une réorganisation des sens de circulation routiers est
mise en place. Grâce à une signalétique claire
et adaptée, les conducteurs concernés pourront suivre les déviations prévues pour assurer la continuité du trafic.
et 268 seront maintenues sur l'ensemble du
tracé. Elles seront renforcées par des navettes
sur leurs tronçons les plus chargés : Saint-Denis place du 8-Mai-1945/Pierrefitte André-Gide,
Saint-Denis Université Paris VIII/Pierrefitte Le
Barrage.
Les lignes de bus maintenues
Pendant les travaux, toutes les lignes de bus
RATP seront maintenues. Au fil de l'avancée
du chantier, certains arrêts seront déplacés et
des déviations de ligne seront mises en place.
Les lignes 168, 254 et 268 connaitront des modifications d'itinéraire, avec le passage définitif en sens unique, dans le sens Nord-Sud, de
la rue Gabriel-Péri, à Saint-Denis. Situées sur
le futur itinéraire du tramway, les lignes 168
Pierrefitte accueillera le site de
maintenance du tramway T5. Le
futur bâtiment, situé dans la ZAC
Jules-Vallès, servira de garage aux
quinze rames du tramway, ainsi
qu'à leur nettoyage et à leur
entretien. Guidées sur pneu et
dotées d'une cabine à chaque
extrémité, les rames n'ont pas
besoin de faire demi-tour et
nécessitent ainsi moins d'espace
sur la voirie. Après certains
travaux de démolition et un diagnostic archéologique réalisé au
second semestre 2009, une
« base-vie » accueillant des locaux
destinés aux équipes du chantier
a pris place à proximité du site.
En parallèle à l'édification du site
proprement dit, les travaux de
prolongement de la RD28, qui
desservira à terme le site, seront
réalisés. Le site de maintenance
sera opérationnel en avril 2011.
Fin prêt à accueillir les rames du
nouveau tramway T5. Pour
Dominique Carré, maire-adjoint
délégué aux Transports et à
l’Aménagement, « Ce projet préfigure l’évolution du secteur JulesVallès qui mixera, à terme, logements, espaces verts et petites
activités de proximité. »
Un tramway nommé...
Les stations du T5 feront bientôt
partie du paysage pierrefittois.
Par qui et comment sont-elles
baptisées ?
ous serez probablement nombreux à
les fréquenter à partir de 2012. Certaines seront peut-être même situées
à deux pas de votre domicile ou de votre lieu
de travail. Les stations du futur tramway ont
chacune un nom aisément identifiable, pour
permettre à chacun de se repérer au mieux.
Sept des seize stations du T5 seront situées
sur le territoire de Pierrefitte. Il s'agit dans le
sens Nord-Sud des stations suivantes : La Butte
Pinson, Jacques-Prévert, Alcide-d'Orbigny, Mairie de Pierrefitte, Les Joncherolles et Le Petit
V
Pierrefitte. Les stations Les Cholettes, à Sarcelles et Stade Delaune, à Saint-Denis seront
elles situées à quelques encâblures seulement
du territoire pierrefittois. Le choix de ces noms
a été effectué en concertation avec tous les
acteurs du projet, notamment la RATP et le
Syndicat des Transports d'Ile-de-France (STIF).
Les noms retenus prennent en compte l'histoire, l'environnement de Pierrefitte et sont
basés sur des repères urbains et géographiques forts. Ils sont concis, simples à mémoriser et se distinguent les uns des autres
pour éviter toute confusion. A vous
ensuite, une fois le T5 opérationnel, Des noms
de faire de ces stations des repères Qui prennent
en compte
de votre quotidien.
l’histoire de
Plus d’informations sur l’avancée du projet
Pierrefitte
#5 • février 2010
17
Youna
Delforge,
la mélodie
du bonheur
> Parcours
1999
Naît le 17 mai.
2004
Commence à prendre des cours
de violon et de solfège au
Conservatoire de Pierrefitte.
Puis entame l'apprentissage de
la danse classique.
2007
Tentée par le piano, en voyant sa
maman en jouer, décide d'entamer
l'apprentissage de ce nouvel
instrument.
2009
Fait sa rentrée en classe de CM2
à l'école Frédérick-Lemaître.
Au début, c'est une
sensation étrange
de jouer de
la musique.
18
• le magazine de la ville de pierrefitte
A 10 ans, Youna est déjà une habituée du
Conservatoire de Pierrefitte. Cette élève de
CM2 de l'école Frédérick-Lemaître fréquente
les lieux depuis cinq ans déjà. « Au début, c'est
une sensation étrange de jouer de la musique,
mais ça m'a très vite plu. Et puis, aujourd'hui
j'ai passé le cap un peu difficile en solfège »,
explique-t-elle. Pour l'aider à réviser ses
partitions, Youna ne manque pas d'aide à la
maison. Un papa qui fait de la trompette, une
maman qui pratique le piano, un petit frère
qui s'est mis à la guitare... Chez les Delforge,
la musique est une histoire de famille. « Ma
petite sœur de 5 ans va s'inscrire au Conservatoire », précise d'ailleurs Youna, qui a ajouté
plusieurs cordes à son archet au fil du temps.
En plus du violon, la jeune artiste pratique le
piano, la danse classique et la chorale. « Et en
plus, elle fait de la gymnastique », sourit
Hugues, son papa. De quoi grandir et
s'épanouir, tout en harmonie.
Alain
Nourisson, une
vie à l’écoute
des autres
> Parcours
1968
Quitte la Corrèze pour Paris.
Il conseille,
met en forme,
organise, oriente,
mais surtout
écoute.
1979
Devient Conseiller Pédagogique
d’Education dans un internat.
1990
Accède à la direction des Centres
de vacances de La Poste/France
Télécom après un an passé dans
une association d’aide aux personnes malades et/ou handicapées pour ce même employeur.
2007
> Parcours
Rejoint l’AFPAD comme écrivain
public bénévole.
Devenu retraité, Alain Nourisson occupe son
temps dans la droite ligne de sa carrière : au
service des personnes. Tour à tour animateur ou conseiller pédagogique, il vient en
aide depuis des décennies à des orphelins,
toxicomanes, anciens détenus, malades,
handicapés, pour aujourd’hui mettre sa
plume au service des Pierrefittois(e)s.
« Si je prends du temps pour moi le week-end,
mes semaines s’articulent autour de ma
fonction d’écrivain public bénévole à l’AFPAD,
celle de conseiller syndical pour ma résidence
et des marches quotidiennes de deux
heures », précise-t-il. Autant de journées
bien remplies lors desquelles il conseille,
met en forme, organise, oriente, mais
surtout écoute : « Je privilégie la relation
humaine à la relation technique. L’essentiel,
c’est l’échange… ». Des échanges qui lui
permettent de mettre aussi à profit son
expérience et son réseau « de personnes qui
apporteront une réponse aux interrogations,
à la détresse des demandeurs » souligne-t-il,
avouant donner beaucoup mais recevoir
encore plus.
1976
Naît le 28 mai.
2009
Fonde la société « Easy Day, l’équilibre de votre quotidien » le 9 septembre, entreprise d’aide à domicile.
2009
Reçoit le Prix spécial du jury
du Challenge de la création
le 19 novembre.
2009
Rencontre le Premier ministre
François Fillon à Matignon le
19 décembre, lors d’une réception
organisée pour les jeunes
créateurs d’entreprise.
Nassera Porsan : 2009,
une année charnière
Pousser la porte de l’enseigne, c’est prendre
une bouffée d’air pur dans une ambiance
chlorophyllienne, mélange de blanc, vert et
noir. A cela s’ajoute le sourire de Nassera qui
parle d’elle comme une chronologie de faits
cohérents.
Un cycle universitaire en sciences sociales couronné par un DESS de gestion des
structures sanitaires et sociales - vient en
effet boucler les études de la pimpante
jeune femme qui, en 2003, enchaîne comme
enseignante dans cette filière.
« En 2008, à l’initiative de mon mari, je me
lance sur un nouveau projet », expliquet-elle. « Ce projet part d’une expérience
concrète, la nôtre, celle de parents avec des
enfants et des horaires de travail atypiques.
Nous avions des soucis pour trouver une aide
à domicile adaptée. »
La suite coule de source : la création, en
2009, de la société « Easy Day, l’équilibre de
votre quotidien », agréée par l’Etat. Son
objectif, les services à domicile (limités pour
l’heure : garde d’enfants, soutien scolaire,
auxiliaire de vie, ménage et repassage) en
attendant de consolider l’activité et de
développer son champ d’actions.
Ce projet part d’une
expérience concrète,
la nôtre.
#5 • février 2010
19
Marc Jolivet,
en tête d'affiche
L’artiste s'est entiché d'un ours
blanc ! Dans son spectacle, Marc
Jolivet rapatrie cet habitant de la
banquise jusqu'à Paris. Quiproquos
et rebondissements hilarants
s'enchaînent alors entre cet animal
pas si bête et son drôle de maître.
Mais entre les traits d’humour,
filtre une réflexion plus sérieuse.
Alors rendez-vous le 26 mars,
à la Maison du peuple,
pour goûter à l'humour
engagé de Marc Jolivet.
Culture
Une programmation culturelle
variée et accessible
Jusqu'en juin prochain,
les rendez-vous culturels
V
se succèdent à Pierrefitte.
Musique, danse, jazz,
expositions... Il y en aura
pour tous les goûts.
La nouvelle
plaquette culturelle est désormais disponible.
20
• le magazine de la ville de pierrefitte
ous venez de recevoir avec votre magazine municipal, la nouvelle plaquette
culturelle de la Ville de Pierrefitte.
Ce document est également disponible dans
tous les lieux d'accueil municipaux. Il recense
l'ensemble des manifestations culturelles
jusqu'en juin prochain. Une programmation
riche et variée, qui devrait satisfaire les amoureux des arts et de scène. « Nous avons essayé
d'équilibrer cette programmation pour qu'elle
Une program- puisse plaire à tous les publics, notamment aux plus jeunes », explique
mation riche
et variée qui
Edith Nave, adjointe au Maire, délédevrait
guée à la Culture. Avec des prix d'ensatisfaire les
amoureux de
trée ne dépassant pas les dix euros,
la scène
chacun devrait pouvoir faire son
choix parmi les évènements proposés.
Tous les styles représentés
Du jazz, le 19 mars avec le festival Banlieues
bleues, un concert de Joseph Haydn, par les
élèves du Conservatoire, le 16 avril, un autre
de musiques actuelles en juin... « En quelques
mois, nous allons balayer des styles musicaux
extrêmement variés. Parfois sous des formes
originales, comme lors du concert-conférence
sur Haydn, où chacune des œuvres jouées sera
introduite par une petite présentation », souligne Edith Nave. La musique ne sera pas la
seule à l'honneur lors de cette seconde moitié
de la saison culturelle 2009/2010. Théâtre,
danse et arts plastiques seront également au
programme. Parmi les temps forts à venir, la
pièce Un caprice, d'Alfred de Musset, jouée le
15 mai par la compagnie pARTage, le salon des
arts plastiques organisé en mairie par le CCCP,
du 22 mai au 4 juin, ou encore la Fête de la
Musique, le 19 juin.
Des professionnels aux amateurs
Parmi les artistes à l'honneur, la diversité sera
également la règle. De l'artiste en résidence
Bruno Vallet, qui présentera en mairie son exposition photographique Aimer. Le jour du mariage, à Marc Jolivet, qui présentera son spectacle Mon frère l'ours blanc, le 26 mars, en
passant par les jeunes espoirs du Conservatoire, tous les profils et tous les horizons investiront les manifestations culturelles de la
Ville. « La programmation rassemble des professionnels et des amateurs, des talents pierrefittois et non-pierrefittois, c'est très ouvert »,
constate l’élue. Un programme alléchant en
perspective !
Renseignements auprès de l’accueil de la mairie :
01 72 09 33 80 ou du service de la Culture
au 01 72 09 35 62.
Tarifs des spectacles municipaux payants :
tarif plein : 8 € ; tarif réduit : 4 € (pour les moins de 25
ans, les demandeurs d’emploi et les retraités) ; gratuit
pour les moins de 12 ans accompagnés d’un adulte.
Du côté de
la médiathèque
Débat
Musique
La chanson française
à l'honneur
Le centre Croizat accueille un
concert de chansons françaises,
le 21 février.
Le centre social et culturel AmbroiseCroizat s'apprête à remonter le temps
jusqu'aux années 1950. Un temps que
les moins de vingt ans ne peuvent pas
connaître et qui faisait la part belle aux
chansons à texte et aux grands interprètes. Le duo Odile et Georgia, entouré
des membres de l'atelier théâtre du
service animations retraités proposera chansons et musiques
de cette époque. Au son
de la guitare et de l'orgue
de Barbarie, Georges
Brassens, Raymond
Devos, Edith Piaf,
Jacques Brel, Yves
Montand ou
encore Boby
Lapointe ressusciteront donc
Contes
Histoires
communes
La conteuse Florence Desnouveaux
emmènera les tout-petits jusqu’à
3 ans, au pays de l'imaginaire et
des belles histoires.
Mercredi 17 février, 10 h.
l'espace d'un après-midi, au fil d'inoubliables
standards de la chanson populaire. Pour
prolonger ce moment convivial, une collation
organisée par l'amicale des locataires AntoineLavoisier sera proposée au public présent.
Mercredi 17 février, 15 h
au centre social et culturel Ambroise-Croizat,
Entrée : 1 €
Renseignements et inscriptions : 01 72 09 34 22.
L'hiver est encore là pour
quelques semaines, mais qu'importe, la Guinguette sérieuse n'a
pas froid aux yeux ! Elle flâne et
déambule jusqu'à la Maison du
peuple, dans la joie et l'allégresse. Car rien n'altère sa
devise légendaire : « Santé,
rigolade et bon caractère ! »
Samedi 6 mars,
De 11 h 03 à 13 h 06
Rendez-vous place Jean-Jaurès.
Découverte
Le juke box ado
Grâce à une cabine vidéo interactive, les jeunes visiteurs peuvent
pénétrer dans l'univers personnel
et l'œuvre d'une quinzaine d'auteurs.
Du 2 mars au 30 avril,
aux horaires d'ouverture de la
médiathèque.
Les espoirs
du Conservatoire
Ces jeunes talents se produiront
le 13 février, sur la scène de la
Maison du peuple.
Au « 3 francs
6 sous »
Poète, romancier et historien
d'art, Hubert Haddad fera partager son amour de l'écriture et son
art du récit, au cours d'une rencontre ouverte à tous. Il sera
accompagné de Georges-Olivier
Châteaureynaud, romancier et
novelliste, prix Renaudot en
2002, pour « La faculté des
songes ».
Samedi 13 février, 17 h.
Concert
Les infos du CCCP
Rencontre avec
des écrivains
Ils sont jeunes, curieux et
passionnés. La musique est
leur univers et ils rêvent de
la faire partager. Ces jeunes
gens plein d'avenir, tous
élèves au Conservatoire de
Pierrefitte, seront sur la scène
de la Maison du peuple, le samedi 13 février. Ils interpréteront notamment des morceaux de Bach, Massenet, Gluck, Chopin, Piazzola ou Lavignac. De
quoi savourer une soirée en très bonne compagnie musicale et encourager et motiver encore
un peu plus ces jeunes talents pierrefittois.
Samedi 13 février, à 20 h 30
Maison du peuple
Entrée libre.
Médiathèque Jacques Duclos
16 avenue Gabriel-Péri.
Entrée libre pour toutes les animations. Renseignements par téléphone
au 01 72 09 35 10.
Du côté des seniors
Randonnées pédestres
Lundi 15 février à 14 h, Paris, le
Marais. De Bastille au Châtelet. 7 km.
Mardi 9 mars à 9 h, les étangs du
Corra à Maison-Laffite. 19 km.
Jeudi 18 mars à 14 h, Paris, de la
Villette à la Bastille, le long du canal.
8 km.
RDV gare de Pierrefitte, pour chaque
randonnée.
Jeux de société
Mardi 16 février, à 14 h : scrabble
Mardi 23 février, à 14 h : belote
Mardi 9 mars, à 14 h : loto
Mardi 16 mars, à 14 h : tarot.
Sorties
Jeudi 25 mars, à 13 h
Musée national de la céramique,
à Sèvres
Prix : 15 €.
Service Animation Retraités.
Tél : 01 72 09 32 12.
#5 • février 2010
21
Un tournoi en
mairie avant l'été
En partenariat avec la Fédération
française d'Echecs, un tournoi
sera organisé en mairie dans la
salle du Conseil municipal,
probablement en juin (la date
précise reste à confirmer).
Les collégiens de Pablo-Neruda
et Gustave-Courbet, initiés aux
échecs depuis l'automne seront
de la fête. A cette occasion, un
grand maître d'échecs sera présent et devrait affronter les participants en parties simultanées.
Jeu d’échecs
L’Echiquier pierrefittois, pour
l’amour du jeu
Malgré des effectifs plus
réduits que par le passé,
D
l'Echiquier pierrefittois
continue à promouvoir
le jeu d'échecs dans
notre ville.
Paroles
Jean-Louis
Couturier
Membre de l'Echiquier
pierrefittois
« Je propose une initiation aux échecs aux élèves de CP
au CM2, de l'école Varlin 1, tous
les jours après les cours. Les participants sont tous volontaires et
prennent vraiment beaucoup de
plaisir à ce jeu. Surtout il n'ont vraiment aucun a priori sur les échecs
et n'hésitent pas à se lancer ».
22
• le magazine de la ville de pierrefitte
ans leur local du 12 rue Briais, juste audessus de celui du Secours populaire,
les membres de l'Echiquier pierrefittois ne sont certes plus aussi nombreux que
par le passé, mais leur enthousiasme et leur
passion du jeu demeurent intacts. « Nous invitons tous ceux qui le souhaitent à nous rejoindre quel que soit leur niveau, pour pratiquer ou prendre des cours d'échecs », indique
Luis Salvador, le président de l'Echiquier pierrefittois. Fondé en 1986, le club veille particulièrement à l'initiation des plus jeunes et a
d'ailleurs longtemps organisé un tournoi inter-scolaire à Pierrefitte. Aujourd'hui, des cours
sont encore dispensés par Jean-Louis Couturier, un bénévole, au sein de l'école EugèneVarlin. « Les enfants peuvent commencer les
échecs dès la maternelle et y prenLes enfants
dre plaisir. En grandissant, ceux qui
peuvent
souhaitent élever leur niveau et parcommencer
très tôt à jouer ticiper à des compétitions s'orienaux échecs
tent vers un entraînement un peu
plus poussé », explique le président de l'association.
Un tournoi international en perspective
L'Echiquier pierrefittois a noué depuis de nombreuses années des liens très forts avec les
villes de Braintree en Angleterre et Rüdersdorf
en Allemagne, toutes deux jumelées avec Pier-
refitte. En octobre prochain, ce sera au tour des
Français d'accueillir les délégations allemandes
et anglaises. « Nous allons organiser un grand
tournoi, où l'on espère au moins 150 participants. Cette année nous faisons évoluer la formule. Il ne se déroulera plus sur un week-end,
mais seulement le samedi, et se jouera en parties rapides de vingt minutes, c'est ce que les
gens plébiscitent le plus », souligne le président.
Des collégiens découvrent les échecs
Depuis l'automne, grâce à une opération menée conjointement par la Fédération française
d'échecs et la Fondation BNP Paribas, des
élèves des collèges Pablo-Neruda et GustaveCourbet bénéficient d'ateliers animés par le
Maître d'Echecs Abdelaziz Onkoud. L'Echiquier
pierrefittois se félicite de cette initiative propre à éveiller la passion du jeu chez ces jeunes.
« Nous avons beaucoup d'espoir. Ces collégiens
vont prendre leur licence et nous souhaitons
les associer au tournoi organisé en octobre prochain », note Luis Salvador. Grâce à ces pratiquants en herbe et aux liens très forts tissés
avec Braintree et Rüdersdorf, le jeu d'échecs
semble avoir de beau jour devant lui à Pierrefitte.
Echiquier pierrefittois, 12 rue Briais.
Renseignements par téléphone : 01 42 35 24 83
ou 06 82 85 00 96.
Les résultats
sportifs
Athlétisme
Des résultats prometteurs
Les sportifs de l'ASP Athlétisme
ont enchaîné les bons résultats
sur tous les terrains.
Le 17 janvier, lors des championnats de France
de cross-country, organisés à Sevran, les espoirs Hicham Rias et Samuel Moutachi ont
remporté le titre, respectivement en cross
court et cross long. D'autres athlètes se sont
mis en évidence ce jour-là : la junior Fatima
Cherkaoui (2e), les espoirs féminines Camilia
et Nadia Akroune (2e et 3è), la minime Kahina
Haddoum (6e), la benjamine Mélissa Chabouni
(3e), le cadet Abdallah Iboudaten (6e) et le tout
jeune Nathan Timba (3e). Mehdi Akaouch a lui,
réussi un excellent début de saison en améliorant à Nice son record personnel sur 10 km en
29 mn 46s. De son côté, Frédéric Bon est devenu vice-champion d'Ile-de-France d'heptathlon en salle, en portant son record personnel
à 4769 points.
Athlétisme
Des podiums en série
Les athlètes du Pierrefitte MultiAthlon ont dominé les championnats de Seine-Saint-Denis de
cross-country, le 17 janvier, à
Sevran. Représentés dans toutes
les catégories, ils ont décroché
22 podiums, se classant premier
club du département. Quatorze
athlètes ont terminés premiers de
leur catégorie, quatre se sont
classés deuxièmes et quatre
autres ont terminés troisièmes.
Tennis
Les Pierrefittois(e)s
accrocheurs
L'ASP Tennis de
table en forme
Dans le championnat de Paris par
équipes (neuf joueurs) de
Promotion d'Honneur, l'équipe de
l'ASP Tennis de Table bataille avec
succès vers le maintien. Le 8 janvier, elle a battu l'équipe de
Rosny, à domicile, 85 à 77 (15
matchs gagnés, 12 perdus). Le 15
janvier, elle s'est aisément imposée lors de son déplacement à
Gonesse, 65 à 97 (19 matchs
gagnés, 8 perdus). Dans le championnat de Paris par équipes (trois
joueurs) de Division 2, l'équipe de
l'ASP Tennis de Table ne manque
pas de ténacité. Le 8 janvier, elle
s'est inclinée à domicile, face à
Romainville, 29 à 23 (4 matchs
gagnés, cinq perdus). Mais le 15
janvier, l'équipe a réalisé sa première victoire de la saison face à
Manin (Paris 19e), 19 à 44
(7 matchs gagnés, 2 perdus).
Une performance encourageante
pour la suite de la saison.
Retrouvez tous les résultats de l'ASP
Tennis de table sur :
http://aspierrefittedt.canalblog.com.
Initiation
Découvertes
sportives à
Fréville
Le 23 décembre dernier, 130 enfants et adolescents, entre 6 et 16 ans, ont découvert les joies
de l'escrime, de l'athlétisme et du VTT.
A l'initiative du Pierrefitte Multi-Athlon (PMA),
ils étaient réunis au complexe Roger-Fréville
pour s'initier à ces différentes disciplines, au
fil d'ateliers ludiques et spécialement adaptés aux débutants. L'activité escrime, avec
ses tenues spectaculaires, a remporté un vif
succès et peut-être suscité quelques vocations...
Le 16 janvier, l'équipe senior
féminine de l'ASP Tennis
rencontrait celle de Stains, en
deuxième division départementale. Les trois athlètes ont
chacune remporté leur match.
Catherine Le Roux a gagné deux
sets à un (3/6-6/2-6/4), Tiphaine
Le Bec s'est imposée deux sets à
rien (6/2-6/2, ainsi que Kim Le
(6/2-6/4).
L'équipe garçons, qui évolue en
troisième division, rencontrait
Clichy-sous-Bois, le 17 janvier. Les
Pierrefittois ont bien résisté face
à ces joueurs au classement
nettement supérieur. Ils ont
concédé deux défaites, mais
Michel Khamxay l'a emporté face
à un joueur mieux classés, par
deux sets à un (4/6-6/3-6/2).
Tournoi multi-sports
Trophée du « Jeune
sportif pierrefittois
2009 »
Pendant les vacances de Noël, le
service des Sports de la Ville a
organisé un tournoi destiné aux
enfants entre 6 et 12 ans. Sept
épreuves (handball, badminton,
parcours sportif, futsal, tennis de
table, rugby et touchball) ont
donné lieu à l'attribution de
points, permettant d'établir un
classement général. Voici la liste
des vainqueurs des trophées du
« Jeune sportif pierrefittois
2009 » : Shineze Benoura(6-8
ans), féminine, Marina Vucrovic,
(9-12 ans), féminine, Nadir Hajbi,
(6-8 ans), masculine et Sidy Ture,
(9-12 ans), masculine.
#5 • février 2010
23
L’application de
l’arrêté de péril
Les habitants du quartier des
Poètes peuvent assister depuis
quelques temps à des travaux sur
la résidence Desnos (verrière
métallique, parois…). Il s’agit là
de la stricte application de l’arrêté de mise en péril pris par
Michel Fourcade en décembre dernier qui consiste à sécuriser les
bâtiments.
Il ne s’agit en aucune façon d’une
reprise de la démolition de la
résidence.
Cadre de vie
L’ADRUP mobilise autour
des Poètes
Sitôt créée, sitôt au travail… L’ADRUP, Association
de Défense du projet de
Rénovation Urbaine du
quartier des Poètes,
multiplie contacts
et initiatives.
Nourdine Abdou,
président de
l’ADRUP, lors du
conseil de quartier des Poètes
début décembre.
24
• le magazine de la ville de pierrefitte
A
la question de savoir comment l’association s’est constituée, Franck Pétrose,
vice-président, confie : « C’est une initiative citoyenne, née d’échanges et de discussions entre gens du quartier. Cela allait de soi,
il fallait que les habitants prennent les choses
en main. »
Sensibiliser et mobiliser
Les membres du bureau de l’ADRUP – Association de Défense du projet de Rénovation
Urbaine du quartier des Poètes, née mi-décembre 2009 – sont mobilisés aula raison
d’être de
près des Pierrefittois afin de faire
l’association :
connaître leur structure par l’envoi
informer,
de courriers et de mails, mais aussi
sensibiliser
et mobiliser
pour glaner des adhésions : « Sur
la soixantaine d’adhérents inscrits à la mi-janvier, 80 % sont des habitants des Poètes, cela
prouve leur mobilisation et leur sensibilisation
au dossier de rénovation», précise Nourdine
Abdou, le président. « Au-delà de la sensibilisation au déplacement à Paris le 18 janvier dernier pour le dépôt des pétitions demandant la
reprise des travaux, nous avons aussi travaillé
à la mise en place de commissions », renchérit-il « L’une d’entres elles est d’ores et déjà chargée de collecter auprès des services municipaux
les éléments techniques du dossier afin de les
faire remonter à la population locale. »
Premières actions sur le terrain
Et c’est là toute la raison d’être de l’association : informer, sensibiliser et mobiliser. Deux
rendez-vous fin janvier illustrent déjà cette
activité : le 23, une « galette party » était organisée avec les habitants du quartier à l’école
Varlin et le 29, les membres du bureau recevaient les responsables associatifs du quartier
au centre social Maroc-Châtenay-Poètes.
Aujourd’hui, ce travail continue, l’association
faisant appel à toutes les bonnes volontés
pour la soutenir.
L’ADRUP :
1, place Jacques-Brel
93380 Pierrefitte-sur-Seine
Tél : 06 75 68 45 95.
Vous souhaitez
vous engagez
pour la reprise
de la démolition, contactez
l'ADRUP.
Zoom
Bougez avec
l’UNRPA
Santé
De l’importance
de l’équilibre
En ce début d’année, l’UNRPA rappelle la programmation de ses initiatives :
● Cinéma
Les 18 février et 18 mars prochain, venez au cinéma à Epinaysur-Seine.
Transport en car gratuit. Séances
au choix, prix 5 €.
La chute est un accident fréquent chez les personnes de plus de
65 ans. Partant de ce constat, l’Atelier Santé Ville propose des
« Ateliers équilibre » au Centre social Ambroise-Croizat.
© FFEPGV Ile-de-France
Festivité
Beignets pour
Mardi gras
© DR
Les chutes sont fréquentes chez les seniors.
Celles-ci peuvent engendrer des fractures très
souvent suivies d’hospitalisations. Les conséquences peuvent en être importantes tant sur
le plan physique que psychologique : diminution de la mobilité, accroissement de la dépendance mais aussi perte de confiance en soi.
Afin de les prévenir, l’équilibre doit être travaillé et peut se rééduquer. Entreprendre cette
démarche, c’est allonger son temps d’indépendance et gagner en liberté.
Aussi, l’Atelier Santé Ville et le CCAS de Pierrefitte proposent-ils des « Ateliers équilibre »,
12 séances d’une heure permettant d’améliorer sa condition physique, d’entretenir son
équilibre et reprendre confiance en soi.
Elles auront lieu tous les jeudi au au Centre
social Ambroise-Croizat à partir du jeudi 18
mars 2010.
Une réunion d’information et de pré inscriptions aura lieu le lundi 8 mars 2010 à 14 h 30
au Centre social Ambroise-Croizat.
● Jeux & animations
Le 15 février, séance loto avec
goûter rue Etienne-Dolet.
Le 15 mars, jeux de société avec
goûter rue Etienne-Dolet.
● Voyage
Il vous reste encore quelques
jours (jusqu’au 14 février prochain) pour vous inscrire au
séjour organisé à Trégunc
(Finistère) du 13 au 27 juin
prochain.
Tarif : 900 €
Réservation à la permanence
rue Etienne-Dolet,
tél. : 01 48 27 75 34.
Informations Atelier Santé Ville : 01 72 09 33 93.
Hommage
Les Bangards orphelins
Yves Klein, jovial président des
Bangards, nous a quitté fin 2009.
Pour Mardi gras, l’Atelier « Club habitants »
du mardi 16 février est ouvert à toute personne désireuse de mettre la main à la pâte.
L’idée : préparer de 8 h 30 à 10 h, des beignets.
Tous, petits et grands, déguisés, grimés ou non
sont conviés cette même matinée, à venir au
centre social Ambroise-Croizat pour une
dégustation des dits beignets.
Renseignements : 01 72 09 35 35.
Sillonnant toutes les mers du monde à ses débuts, Yves était ensuite rentré au Ministère de
l’Agriculture dont il devait prendre congé dans
six mois.
Pierrefittois depuis 1982, cet Alsacien amoureux des produits du terroir avait redonné vie
à la Confrérie des Bangards en 1992.
Adhérant aux côtés de son épouse au Comité
de Jumelage depuis 2003, il s’était investi dans
les échanges avec Braintree sur le thème de
l’œnologie et de la gastronomie.
Il laisse derrière lui l’image d’une personne
chaleureuse, et d’une grande simplicité. La
Ville présente ses sincères condoléances à sa
famille ainsi qu’à ses proches.
© DR
#5 • février 2010
25
Etat civil
© Lefilsdutemps.free.fr
Ils nous ont quittés
Histoire de la Ville
Le centenaire
d’une solidarité
Il y a cent ans, la population pierrefittoise avait fait
preuve de générosité à l’appel lancé pour venir en aide
aux sinistrés des crues de la Seine.
ux fortes pluies qui s’abattent sur le bassin parisien d’octobre à décembre 1909,
s’ajoutent neige et pluies en janvier 1910.
Conséquences : la Seine et certains de ses
affluents sortent de leur lit pour atteindre
8,62 mètres à Paris, soit 6 mètres au-delà de la
cote d’alerte. Le zouave du Pont de l'Alma, sur
lequel les Parisiens ont l’habitude de mesurer la
montée de la Seine, a de l’eau jusqu’au menton.
A
150 000 personnes sinistrées
Quelque 500 hectares sont inondés au centre
de Paris, ainsi que de nombreuses communes
de proche banlieue (L’Ile-Saint-Denis, Gennevilliers, Saint-Denis…). Dans la capitale, pas moins
de 20 000 immeubles sont touchés et 150 000
habitants sinistrés. La ville est paralysée, on ne
peut se déplacer qu’en barque, le métro, les
trains et les usines cessant de fonctionner.
Peu de temps après les premiers sinistres, la
municipalité de Pierrefitte convie la population
à accueillir les enfants des sinistrés parisiens.
Et même si la crue provoque la mise au chômage technique de nombreux ouvriers des en-
26
• le magazine de la ville de pierrefitte
treprises inondées – dont de nombreux ouvriers
et employés pierrefittois – les habitants de la
ville répondent massivement à cet appel
comme à la collecte de dons organisée par le
Comité de secours créé à cet effet.
Plus d’un mois de décrue
Le retour à la normale s’opère lentement : si la
montée des eaux aura duré une dizaine de
jours courant janvier, il faudra 35 jours à la décrue pour être totale, dégageant d’énormes
dégâts.
Raya Amisimova, 82 ans. Alce Mazure,
88 ans. Lucette Boulanger, 87 ans.
Dominique Le Faucheur, 58 ans. Marko
Duka, 69 ans. Maurice Keller, 87 ans.
Paolino Santo Bosio, 80 ans.
Jacqueline Bulot, 64 ans. Saïd
Boussouira, 83 ans. Jean-Pierre
Prevost, 63 ans. Gérard Borgne, 70
ans. Yves Klein, 59 ans. Daniel Dahan,
87 ans. Charlotte Kopp, 95 ans.
La Ville présente ses sincères
condoléances à leurs familles, ainsi
qu'à leurs proches.
Mariages
28 décembre : Essaïd Lakrimi et
Marjorie Coviaux ;
8 janvier : Ekrem Engin et Essaâdia El
Haoul ;
9 janvier : Thelinor Leger et Nadia
Marseille.
Naissances
5 décembre : Clara Pereira da Costa ;
8 décembre : Marwane El Asri ;
9 décembre : Matheus Da Silva ;
10 décembre : Naïla Deltourbe, Meyssa
Mebarki ; 11 décembre : Ousmane Keita ;
12 décembre : Sawsan Echchibel, Tihana
Florimont, Maéline Villette ; 13 décembre :
Maryaim Batool, Tazia Chak, Menouha
Lumbroso ; 16 décembre : Lucas Baillot-Augusto Silva, Brahim Djekhar, Léa
Gezer, Messie Mukoko Kiabelua ;
17 décembre : Thony Gouin, Sathushan
Manogaran ; 18 décembre : Ambre Favel,
Wildana Jean-Vixama ; 19 décembre : Aziz
Beltaief ; 20 décembre : Ibrahim Diallo,
Muhammad Khan, Ibrahim Sissoko ;
21 décembre : Elliah Nketchouang, Yaël
Pau ; 22 décembre : Ziyade Baka,
Amandine Pichon, Rayvon Pierre ;
23 décembre : Ryan Ferreira Duarte ;
24 décembre : Rouwayda Rafiqul ; 25
décembre : Mohammed-Amine Benali ; 26
décembre : Wilberline Lazarre ; 27 décembre : Zyad Chelki ; 28 décembre : Nayla
Achat ;
29 décembre : Alperen Caybasi, Solyane
Pavilla ; 30 décembre : Yasmine Khelif
Yahia, Muhammad Mahmood ;
1er janvier : Afshah Chuckoo ;
2 janvier : Lisa Hamani ; 3 janvier : Arthur
Guoi, Saqib Badrudduza ; 4 janvier :
Quentin Bourlon ; 5 janvier : Christian
Bossin, Zaïd Mhoumadi ; 6 janvier :
Sarah Katar, Aleksandar Radosevic,
Samouka Soumahoro ; 7 janvier : Amina
Chehrar, Ilyès Kemache ; 8 janvier : Emel
Kaftan.
Si vous ne souhaitez pas que votre nom
apparaisse dans cette rubrique du
magazine Vivre à Pierrefitte, merci de le
signaler au Service population lors de
votre passage.
Numéros utiles
Services publics
Mairie
Place de la Libération
01 720 93 380
Service municipal du logement
En mairie, place de la Libération
Ouvert au public tous les jours de
8h30 à 12h. Fermé l’après-midi.
01 720 93 380
Arobase, espace public multimédia
124 bd Charles-de-Gaulle.
01 720 93 436
Conservatoire de musique
et de danse
65 rue Etienne-Dolet
01 720 93 555
Plaine Commune
21 avenue Jules-Rimet (Saint-Denis)
01 55 93 55 55
Unité territoriale PierrefitteVilletaneuse
1 place de l’Hôtel de Ville
Villetaneuse
01 49 40 76 21
Collecte des ordures ménagères
0 800 07 49 04
Déchetterie communautaire
102-104 rue d’Amiens
0 800 074 904
Médiathèque Jacques-Duclos
16 bd Gabriel-Péri
01 720 93 510
Maison de l’emploi
et de l’économie (M2E)
5 rue de Paris
01 720 93 520
Poste de Police municipale
Place Jean-Jaurès
01 720 93 370
Commissariat de Stains
47 avenue Marcel-Cachin
01 49 71 33 50
Centre Communal d’Action Sociale
(CCAS) Place Andreï-Sakharov
01 49 40 16 55
La Poste, attention nouveau numéro :
36 31
37 bd Jean-Mermoz.
48 rue Nungesser-et-Coli
CPAM (centre n° 58)
81 bd Pasteur
36 46
Centre d’Examen de Santé
2-4 avenue de la Convention
(Bobigny)
01 72 59 56 01
CAF
Tour Pleyel (Saint-Denis)
0 820 25 93 10
Pôle Emploi
3949 (24h/24 - 7 jours/7)
Plaine Commune Habitat
(Unité de proximité de Pierrefitte)
1 allée Jean-Renoir
01 48 26 58 38
Préfecture
01 41 60 60 60
SNCF
renseignements : 36 35
ren. Franciliens :
0 891 36 20 20
Permanence des élus
Michel Fourcade
Santé
Centre Municipal de Santé
Jean-Aimé Dolidier
18-20 rue Guéroux
T. 01 720 93 200
Centre dentaire municipal
Place Salvador-Allende.
01 720 93 242
Centre médico-psychologique de
Pierrefitte-sur-Seine
11-13 allée des Maronniers
T. 01 48 21 32 68
Hôpital Delafontaine, Saint-Denis
2 rue du Docteur-Delafontaine
T. 01 42 35 61 40
Clinique de l’Estrée, Stains
35 rue d’Amiens
01 49 71 71 71
Pharmacies de garde
Attention : il est obligatoire
d’appeler d’abord le commissariat
de Stains au 01 49 71 33 50
Dimanche 7 février 2010
Pharmacie Elfassy
65, avenue de la Marne
Epinay-sur-Seine
Dimanche 14 février 2010
Pharmacie Cassam Chenai
3, rue Maurice Ravel
Epinay-sur-Seine
Dimanche 21 février
Pharmacie Bamba Corbier
47, boulevard Maxime Gorki
Stains
Dimanche 28 février 2010
Pharmacie du Marché
59, rue de Paris
Epinay-sur-Seine
Dimanche 7 mars 2010
Pharmacie Filemon
70, avenue d’Enghien
Epinay-sur-Seine
Urgences
SAMU 15 ou 112
Police secours 17 ou 112
Pompiers 18 ou 112
Centre anti-poison
01 40 05 48 48
SOS dentaire
01 43 37 51 00
SOS vétérinaires
0 836 68 99 33
Urgence GAZ
01 48 35 14 29
Urgence EDF
0 810 333 093
SOS femmes
01 48 48 62 27
Enfance Maltraitée 119
SIDA info services
0 800 840 800 (24h/24h)
SOS suicide
01 40 44 46 45
SOS viols
0 800 05 95 95
Drogue Alcool Tabac info service
113 (24h/24h)
Hébergement d’urgence 115.
Maire
Tranquillité publique, urbanisme
et communication
Conseiller général
Vice Président de Plaine Commune
01 72 09 33 31
Adjoints au maire
Christian
Pernot
er
Fanny
Younsi
e
Dominique
Carré
1 adjoint au Maire
2 adjointe
3e adjoint
Vie associative,
Logement, Habitat,
Hygiène,
Relations publiques
Vice Président de Plaine
Commune
01 72 09 33 27
Prévention,
Santé,
Petite enfance
01 72 09 33 27
Transports, Ecologie,
Aménagement,
Développement durable,
Conseiller
communautaire délégué
01 72 09 33 41
Evelyne
Dupont
Georges
Merlot
Edith
Nave
4e adjointe
5e adjoint
6e adjointe
Enfance,
Vie scolaire
01 72 09 33 40
Sport,
Entretien du patrimoine
06 26 42 10 86
Culture
01 72 09 33 41
Christian
Goulard
Sonia
Bennacer
Stéphane
Robert
7e adjoint
8e adjointe
9e adjoint
Politique de la ville,
Finance,
Personnel communal,
Informatique
01 72 09 33 27
Economie,
Commerce,
Emploi,
Formation
01 72 09 33 27
Jeunesse,
Démocratie participative,
Médiation
01 72 09 33 41
Conseillers municipaux délégués
Annie Mathey
10e adjointe
Affaires sociale,
Parcours vers
l’autonomie,
Handicap
01 72 09 33 37
Député
Patrick
Braouezec
Député
de la circonscription
Président
de Plaine Commune
01 72 09 33 80
Farid Aïd
Guy Jouvenelle
Valeurs républicaines
(lutte contre les
discriminations et
le racisme ; éducation
à la citoyenneté ;
laïcité)
01 72 09 33 37
Retraités,
Anciens combattants
01 72 09 33 38
Aurélien
Berthou
Accès des personnes
à mobilité réduite,
déplacements
01 72 09 33 41
David Chaulet
Budgets, marchés publics
01 72 09 33 80
Muriel Latou
Commerce équitable,
réseaux d'entraide
et de solidarité locale
01 72 09 33 41
Benoît Menard
Education populaire,
insertion
06 08 48 44 49
Katia Zaïdi
Jumelage
01 72 09 33 27
Séverine Eloto
Coopération décentralisée
01 72 09 33 27
#5 • février 2010
27
Conseil municipal
En solidarité aux sinistrés de Haïti
© Manuel Quintero
Le dernier Conseil municipal s’est tenu le jeudi 21
janvier. Voici le compte-rendu de quelques unes des
principales décisions adoptées à cette occasion.
Etant donné l’actualité qui a
marqué ce début de mois de
janvier 2010, un point a été
ajouté en fin de ce Conseil
municipal : afin de marquer le
soutien de la Ville de
Pierrefitte à la population
durement touchée par le
tremblement de terre survenu
le 12 janvier dernier en Haïti,
une subvention exceptionnelle de 1 500 € a été proposée lors du Conseil municipal
et adoptée à l’unanimité de
ses membres.
Trois urnes ont à ce titre été
disposées sur autant de sites
de la ville : le hall de l’Hôtel
de Ville, le CMS (Centre
municipal de Santé) et le
CCAS (Centre Communal
d’Action Social) où les Pierrefitoi(e)s et Pierrefittois sont
invités à déposer leur don
sous forme de chèque libellé
à l’ordre d’une des trois
associations mobilisées sur
cet élan de solidarité : le
Secours populaire français,
l’AMU (l’Association Mémoires
Ultramarines) et l’ASP.
Détermination de la
participation familiale aux classes de
découverte 2010
Les séjours en classes découvertes mis en place par le
service Enfance nécessitent
une participation financière
des familles pierrefittoises
Expression des groupes politiques
Groupe Union centriste UDF-Modem
Groupe UMP
Groupe Verts et Associatifs
Nos meilleurs agents communaux nous quittent… Un service municipal de
qualité amoindrie.
Catastrophe en Haïti :
Un recyclage non
écologique
Notre groupe souhaite rassurer la CGT
et lever tout malentendu concernant sa
démarche engagée à l’endroit des
agents municipaux.
Il ne s’agit ni d’une action politique, ni
d’une action syndicale. L’objectif de notre groupe est
bien de mobiliser toutes les énergies autour d’une thématique malheureusement d’actualité : le mal être professionnel des agents municipaux.
Dans le contexte où les organisations de travail dysfonctionnelles prolifèrent et engendre de véritables souffrances au travail, il apparait évident au groupe MODEM
de devoir sor tir des clivages traditionnels, de dépasser
les oppositions structurelles et existentielles pour agir
concrètement et rapidement. NOUS SERONS PRESENT
POUR VOUS APPUYER ET VOUS SOUTENIR.
CETTE INVITATION RÉPUBLICAINE S’ADRESSE À TOUS, SANS DISCRIMINATION AUCUNE, ET S’INSCRIT DANS UNE DÉMARCHE DE RASSEMBLEMENT DES ÉNERGIES AU-DELÀ DES CLIVAGES TRADITIONNELS.
M Bouchard, SPECIALISTE EN LA MATIERE, est donc à la
disposition des AGENTS COMMUNAUX qui veulent avoir
cer taines réponses à leurs questions. Il n’y a donc pas
bien évidement d’accord avec la CGT de Pierrefitte.
Nous rendons hommage à Didier Vela - AGENT COMMUNAL DE PIERREFITTE QUI NOUS QUITTE APRES 28 ANS
DE SERVICE A PIERREFITTE. Peut être le résultat d’une
nouvelle gestion de la muniicpalité, après ce discours
fleuve (voir océanique !) et poétique de notre directeur
général des ser vices lors des vœux publiques aux personnels. Mais, une réalité est là et bien là !!!
L’UMP s'associe à la douleur du peuple haïtien.
L'émotion suscitée par cette catastrophe est
immense, elle interpelle nos
consciences et appelle à une solidarité internationale absolue.
L'UMP salue la réactivité française à
mettre en œuvre tous les moyens
possibles pour aider un pays
dépourvu de tout pour secourir ces
hommes en détresse.
Grâce à la mobilisation remarquable du Secrétaire
d'état Alain Joyandet, et du ministre de l’intérieur,
Brice Hortefeux deux avions français transportant des
sauveteurs d’intervention catastrophe et de l’aide
humanitaire sont partis aussitôt vers Port au Prince.
Lutte contre la drogue :
L’annonce d’un plan drogue=tolérance zéro dans les
lycées, par Valérie Pecresse, est une annonce courageuse et une bonne nouvelle pour l’avenir de la jeunesse.
L’installation systématique de vidéos aux abords des
lycées et la lutte sans merci contre la vente de
drogues doit motiver une politique de lutte contre les
effets ravageurs de la toxicomanie sur la jeunesse.
Le PS parisien s’est clairement prononcé en faveur de
la libéralisation de la vente des drogues douces. On
se souvient des déclarations de Daniel Vaillant sur la
légalisation de la consommation de cannabis.
De même, les verts et Madame Duflot se sont prononcés pour la dépénalisation de toutes les drogues et la
vente libre du cannabis.
Voilà un point où les verts et le PS sont d’accord,
mais nous UMP ne seront pas laxiste.
Pascal Kouppé
Président du groupe UDF-MODEM de Pierrefitte sur seine
Tel 01 720 93 329
Conseilpierrefittois93380@hotmail.fr
28
• le magazine de la ville de pierrefitte
Béatrice Olivier-Couvreur
Conseillère municipale
Une décision passée inaperçue pourrait avoir des conséquences considérables sur la santé des Pierrefittois et la
population française. Incroyable mais
vrai. Un arrêté interministériel du 5 mai
2009 indique qu’il est possible dorénavant d’intégrer des substances radioactives dans des produits de grande
consommation et des biens d’équipements. Et oui vous
avez bien lu. Vous ne rêvez pas. Cette pratique interdite
jusqu’à présent et inscrite dans le Code de la Santé
publique vient d’être autorisée. Le texte est entré en
vigueur malgré l’avis défavorable de l’Autorité de sûreté
nucléaire. Le très écologique Ministre Borloo, la très précautionneuse Ministre de la Santé Bachelot ont ouvert
la boîte au « recyclage non écologique » des déchets
radioactifs issus de l’industrie nucléaire. Du ciment
radioactif permettra de bâtir des logements, des écoles,
des hôpitaux. Faudra-t-il se munir d’un compteur Geiger
pour faire ses courses ? À l’exception, des aliments,
eaux, matériaux en contact avec les aliments, cosmétiques, bijoux et jouets, tous les autres produits sont
susceptibles d’être radioactif.
Pourquoi prendre une décision si lourde de conséquences pour la santé des Français ? La réponse est
simple et terrible à la fois : le stockage des déchets
radioactifs est de plus en plus important et coûte très
cher. Les industriels ne savent plus quoi faire. Le gouvernement leur trouve une solution et un débouché économique et financier. Formidable pour EDF et Areva etc.,
pas pour nous.
Dominique Carré
Adjoint au Maire - Ecologie, Développement durable,
Aménagement et Transports - Conseiller communautaire
aux Transports et Déplacements
Secrétariat des Elus Verts et Associatifs
Rachida MERHABA 01 72 09 33 41
rachida.merhaba@mairie-pierrefitte93.fr
elusvertsetassociatifs.ouvaton.org
qui s’y inscrivent.
Chaque année, le Conseil
municipal se voit proposer de
fixer le montant de la participation familiale pour ces
séjours ainsi que le mode de
tarification. Cette participation
sera désormais au minimum
de 105 € par jour et au maximum de 220 €.
A titre informatif, le coût réel
des activités est déterminé
pour l’année 2010 à 290 € par
enfant et par jour (Il était de
277 € en 2009).
Les élus ont voté à l’unanimité
cette proposition.
Détermination de la
participation familiale
aux séjours d’hiver,
printemps et été 2010
Comme tous les ans, la municipalité est sollicitée pour
étudier et harmoniser la
participation familiale en vue
des séjours d'hiver, de printemps et d'été
dans les centres de vacances.
Compte tenu des réalités
financières de la Ville et du
coût de
ces prestations, les participations des familles pour l’année
2010 s’établiront de la manière
suivante :
- le tarif minimum est proposé
à une somme de 24 € par jour ;
- le tarif maximum est proposé
à 54 € par jour.
Diagnostic sur l’ensemble des bâtiments
communaux
Afin d’adapter la programmation pluriannuelle des investissements en matière de travaux
et pour mieux connaître les
incidences sur les finances de
la collectivité, il apparaît
aujourd’hui nécessaire de faire
établir différents diagnostics
sur les bâtiments communaux
par un bureau d’étude indépendant.
Les diagnostics demandés sur
chacun des édifices concernent
l'accessibilité PMR, les performances énergétiques, les
réseaux d'assainissement,
les chaufferies, les installations électriques et de sécurité
incendie, les structures des
bâtiments, le clos et couvert et
les ascenseurs.
Le groupe scolaire EugèneVarlin, qui a déjà fait l'objet
d'un diagnostic en 2008, n’est
pas concerné.
Chaque diagnostic sera
accompagné d'estimations
financières pour chaque partie
traitée.
Sollicité pour autoriser Michel
Fourcade à lancer et signer le
marché relatif à la réalisation
de ces diagnostics, le Conseil
municipal a voté pour à
l’unanimité de ses voix.
Groupe des élus communistes, CRC et citoyens
Groupe gauche citoyenne et société civile
Groupe des élus socialistes et républicains
EDF vous appartient, opposons-nous au marchandage
scandaleux du
gouvernement !
Assurer le présent,
préparer l’avenir
Réussite et épanouissement pour nos jeunes
L’énergie est un secteur des plus stratégiques, or le 1er Ministre, dans son
projet de loi, prépare la vente au rabais
d’un quart de la production publique
d’électricité. Les centrales financées par le Peuple français profiteront donc à des investisseurs privés.
Pourquoi le gouvernement se permet-il de dépouiller les
richesses de la République ? Tout simplement parce
que la libéralisation du secteur énergie a été un échec :
en effet, depuis l’ouverture à la concurrence, moins de
3 % des Français se sont tournés vers les concurrents
d’EDF, c’est pourquoi les investisseurs veulent récupérer une partie de la richesse nationale.
Dès 2015, vos factures augmenteront. En effet, en
plus de ces ventes, le gouvernement va transférer la
fixation des prix à une obscure commission, qui intégrera le "prix du marché" au calcul des tarifs. Pour information : le prix du mégawatt/heure est à 110 € en
France, contre 161 € selon le "prix du marché" européen. A l’heure où la crise frappe durement les particuliers, les artisans et les PME, l’Etat favorise ainsi la
rente nucléaire des grands actionnaires, en leur permettant un ajustement des prix à la hausse.
Sur un tout autre sujet, nous voulons une fois de plus
encourager les Pierrefittois à apporter autant que possible leur soutien aux Haïtiens. Ils souffrent autant des
catastrophes que de la pauvreté de leur état : pour la
reconstruction, ne les laissons pas tomber.
En ces temps où la vie est rendue difficile à un nombre croissant d’entre
vous, il est impératif de faire preuve de
solidarité, et c'est cette ambition qui
guidera notre action à vos côtés.
Cela passe par le maintien et le développement de services publics efficients. Aujourd’hui mis à mal par l’action convergente
du gouvernement de droite et des directives européennes fondées sur la concurrence libre et non faussée, il faudra agir ensemble pour les défendre.
Nous pensons tout particulièrement à la Poste pour
laquelle vous avez été très nombreux à signer la pétition
pour l’organisation d’un référendum, mais aussi au service public du logement, et vous avez pu appréciez l’engouement d’une bande d’architectes pour maintenir en
l’état le quartier des poètes, alors qu’ils ignorent complètement le quotidien des Pierrefittois qui y résident.
La solidarité, c'est aussi maintenir du lien social dans
nos quartiers, agir pour une vraie qualité de vie et garantir la tranquillité publique.
Enfin, être solidaire c'est prendre en compte les évènements internationaux, comme la catastrophe survenue
en Haïti pour qui une subvention a été votée au dernier
conseil Municipal, sans oublier l’action des associations
pierrefittoises qui mettent en œuvre cette chaine de solidarité.
En attendant de vous retrouver sur le terrain, je m’associe à l’ensemble des élus du groupe Gauche Citoyenne
et société civile pour vous souhaiter une très bonne
année 2010 ainsi qu’à ceux qui vous sont chers.
L’année scolaire est déjà bien avancée.
Les congés de février permettront à 70
jeunes Pierrefittois de s’aérer à la
neige dans des centres où qualité éducative et sécurité sont des priorités. La
plaquette vacances vient de paraître,
pleine de couleur et de gaieté, à
l’image des sites proposés.
Malgré les difficultés financières, la Ville s’engage à
offrir les meilleures prestations à nos enfants. Cette
année, des réunions thématiques permettront aux APE
de participer aux réflexions. Le budget 2010 alloué aux
jeunes demeurera le premier de la Ville avec la conviction que l’éducation est garante de la réussite.
Cependant, l’Etat par ses réformes régressives hypothèque cette ambition.
C’est le cas avec la suppression du Défenseur des
enfants et celle de 16 000 emplois dans l’enseignement alors que l’effectif des élèves est en augmentation
dans le 93. Département et Région sont mobilisés face
à ce désengagement : l’obtention de moyens financiers
pour la protection de l’enfance est une victoire et l’on
peut aussi citer le remboursement de 50 % de la carte
imagine R et la gratuité des livres scolaires dans les
lycées.
Nos collectivités s’attachent à offrir un environnement
de qualité avec un plan massif de construction, rénovation et de sécurisation comme à G.Courbet et P.Neruda,
pour que les établissements deviennent des lieux de vie
insérés dans la ville, permettant d’endiguer la violence
et le décrochage scolaire et donnant à nos jeunes les
moyens de construire leur avenir.
Annie Mathey
Georges Merlot
Adjointe au Maire
Groupe des élus communistes, CRC et citoyens
01 72 09 33 37 - rga@mairie-pierrefitte93.fr pierrefittecrc.canalblog.com
Adjoint au Maire en charge du Sport et du Patrimoine
Evelyne Dupont
Adjointe au Maire en charge de l’Enfance
et de la Vie scolaire
01 72 09 33 27
#5 • février 2010
29
Rencontre-débat
17 h
Médiathèque Jacques-Duclos
Entrée libre.
Informations 01 72 09 35 10.
Avec l'écrivain Hubert Haddad
et le romancier Georges-Olivier
Châteaureynaud, prix Renaudot
en 2002 pour « La faculté des
songes ».
Les chansons à texte des années
cinquante et leurs grands
interprètes vous passionnent ?
Alors venez nombreuses et
nombreux ce dimanche au Centre
Social et Culturel vibrer des
standards des Edith Piaf, Yves
Montand, Georges Brassens,
Jacques Brel, Boby Lapointe et
autres ténors de l’époque.
Jeudi 18 février
Concert Hip-Hop
20 h 30
A la Maison du peuple.
Programmé par l’association
Pierrefitte Palestine.
Expo photo
de Bruno Vallet
Lundi 1er mars
Lundis de femmes
« Musical’ »
Concert Jeunes
espoirs du
Conservatoire
14 h 30 à 16 h 30
Centre social et culturel MarocChâtenay-Poètes.
Au premier étage de l’Hôtel
de Ville.
Vernissage le mercredi 10
à 18 h 30.
20 h 30
Maison du peuple.
Permanence
des Jardins Ouvriers
Bruno Vallet, ar tiste en résidence
à Pierrefitte depuis quelques
années, propose avec « Aimer.
Le jour du mariage » le troisième
volet de son tr yptique photographique.
Le premier, « Fragile », consistait
en un travail sur la foule qu’il
s’agisse de manifestations sportives ou de mouvements sociaux.
Cette œuvre s’est exposée en
Mairie à l’époque.
Le deuxième s’ar ticulait autour
d’ateliers pédagogiques. A l’aide
d’un sténopé, Bruno faisait découvrir la technique photographique
aux jeunes Pierrefittois (prises de
vues, développement, cadrages…).
Le troisième, réalisé au printemps
dernier, vous est proposé dés ce
mercredi 10 mars en Mairie.
Il illustre amour, joie, plaisir…
autant d’ingrédients du bonheur.
Projection cinéma
9 h 30 à 14 h 30
A l’attention des scolaires.
Maison du peuple.
18 h 30 à 20 h 30
Centre social et culturel AmbroiseCroizat.
Informations au 01 72 09 35 35.
Du 2 au 31 mars
Mardi 16 février
Conseil municipal
Juke-Box Ado
19 h
Hôtel de Ville en salle du Conseil.
Médiathèque Jacques-Duclos.
Informations 01 72 09 35 10.
Animation
de Mardi gras
Vendredi 19 février
Samedi 6 mars
Projection cinéma
9 h 30 à 14 h 30
A l’attention des scolaires.
Maison du peuple.
14 h
Centre social Ambroise-Croizat
Informations au 01 72 09 35 35.
Permanence
des Jardins Ouvriers
« 3 Francs 6 Sous »
Venez nombreux fabriquer vos
beignets ce mardi matin de 8 h 30 à
10 heures.
11 h 03 à 13 h 06
De la place Jean-Jaurès à la Maison
du peuple.
En effet, le « Club Habitants » vous
propose réalisation et dégustation
pour fêter Mardi gras.
N’hésitez pas à venir accompagner
de vos enfants grimés et/ou
déguisés.
18 h 30 à 20 h 30
Centre social et culturel A.-Croizat.
Informations au 01 72 09 35 35.
Permanence
des Jardins Ouvriers
9 h à 12 h
Centre social et culturel A.-Croizat.
Informations au 01 72 09 35 35.
Mercredi 17 février
Concert Chanson
Française
À partir de 15 h
Avec Georgia Gestem.
Egalement programmée une lecture
atelier théâtre.
En partenariat avec les services
municipaux de la culture et
Animation-retraités.
Au centre social et culturel
A.-Croizat.
Informations au 01 72 09 35 35.
1
Du 10 au 28 mars
© Bruno Vallet
Samedi 13 février
• le magazine de la ville de pierrefitte
le magazine de pierrefitte-sur-seine
Samedi 27 février
Tournoi de Futsall
9 h à 18 h
Au complexe Roger-Fréville.
Lundi 8 mars
Journée
de la Femme
14 h
Présentation des savoir-faire
au centre social Ambroise-Croizat.
Informations au 01 72 09 35 35.
Un hommage aux femmes et à
leurs talents en cette Journée
Internationale des Droits de la
Femme 2010.
N°5 • Février 2010
T. 01 72 09 34 01
www.mairie-pierrefitte93.fr
Directeur de la publication : Michel Fourcade •
Directeur de la Communication et des Relations
Publiques : Philippe Guern • Rédaction : J. Frizot,
C. Ageneau • Secrétariat de rédaction : H. Adidi •
Maquette : J. Grumbach, S. Mille • Photos (sauf
mention) : S. Le Nechet • Conception maquette :
Atelier des Giboulées • Impression : CSP •
Distribution : ISA Plus • Publicité : Com 2000
(01 60 03 14 14) • Tirage : 13 000 ex. • Dépôt légal
à parution.
Imprimé sur du papier
intégralement
issu de forêts gérées
durablement