Dossier Faire du sport à Londres Le coin de l`anglophile

Commentaires

Transcription

Dossier Faire du sport à Londres Le coin de l`anglophile
L ECHO
Le magazine des familles francophones de Londres
Dossier
Faire du sport à Londres
Le coin de l'anglophile
Excentricités et vieilles dentelles
Gastronomie
Confidences sucrées
de Pierre Hermé et Julie Andrieu
Orientation
Enquête Pisa
Février-mars 2008
Pour mieux prendre soin de vous dans votre langue
Toutes les grandes spécialités médicales
Deux cabinets dentaires avec orthodontie
Kinésithérapie - Ostéopathie - Orthophonie – Pédicure Médicale
REGISTERED CHARITY N 1024910
Radiologie - Echographie - Pharmacie française
Renseignements et Rendez-vous
020 7370 4999
3 Harrington Gardens, London SW7 4JJ
Visitez notre web-site: http://www.medicare-francais.com
MEDICARE FRANÇAIS
MEDICARE FRANÇAIS
L ECHO
[
7
8
15
18
21
22
25
32
35
36
39
41
43
44
46
49
51
53
58
Courrier des lecteurs
Agenda culturel
Gastronomie
Le coin de l’anglophile
Point histoire
Coin lecteurs
Dossier
Focus
Actualité fiscale
Associations
Vie pratique
Lycée français/South Kensington
Lycée français/Ecole de Wix
Lycée français/Ecole André Malraux
Orientation
Petites annonces
Baby-sitting
Pages APL
Interview
Isabelle Abadie
Pages APL
[email protected]
Guylaine Amyot
Orientation
[email protected]
Géraldine Appert
Vos droits
[email protected]
Lucy Ash
[email protected]
Anne-Catherine Codsi
[email protected]
Claire Cristofari
Coin lecteurs
[email protected]
Julienne Favre
Dossier
[email protected]
Sylviane Girard
[email protected]
Olivier Bertin
Web
[email protected]
Annik Glasgow
Publicité
020 8743 0648
[email protected]
Marie-Blanche Camps
Rédactrice en chef
[email protected]
Alexandra Lang
Sth Kensington, Interviews
[email protected]
Magali Chabrelie
Dossier
[email protected]
Marie-Hélène Martin
Ealing
[email protected]
Claire Chick
Focus
[email protected]
Christine Naoumoff-Faillat
Orientation, Point Histoire
[email protected]
Magazine pour les francophones
de Londres: éducation, culture,
vie pratique…
Bimestriel, indépendant
et à but non lucratif
Abonnements (Subscriptions)
5 numéros/5 issues : £25
à l'ordre de L'Echo (Payable to L'Echo)
35 Cromwell Road - London SW7 2DG
[email protected]
Date limite pour la publicité
et les petites annonces (Deadline for
advertising) : 7/03/08
Courrier des lecteurs :
merci d'envoyer votre texte à
[email protected]
avant le 7/03/08
Site web: www.lecho.org.uk
Béatrice Pérez
Dossier
[email protected]
Eléonore Pironneau
Création graphique, Maquette
[email protected]
Catherine Renard
PA, Baby-sitting
[email protected]
Catherine Rivoal
Wix, Agenda Musique
[email protected]
Elise Sabran
Trésorerie
[email protected]
Justin Shinebourne
Gastronomie
[email protected]
Laurence Shinebourne
Théâtre
[email protected]
Eric Simon
Coin de l’Anglophile
[email protected]
Crédit couverture : Stuart Palmer.
SANTE
Mémo frigo
999
0845 4647
112
020 7373 2798
Urgence (Police - Pompiers - Ambulance)
NHS Direct (pour coordonnées urgences, hôpitaux, conseils médicaux 7j/7 - 24 h/24)
Nouveau service d'urgence de l'Union Européenne
Pharmacie Zafash - ouverte 24h/24 -233,235 Old Brompton Road - SW5
020 7584 6322
020 7589 7489
020 7937 5464
020 8748 3020
020 8871 6000
020 7073 1200
020 7073 1000
020 7073 1350
Lycée Français Charles de Gaulle - 35 Cromwell Rd , SW17 - www.lyceefrancais.org.uk
APL • lundi 8h30 à 9h30 • mercredi 11h30 à 12h30 • jeudi 15h à 16h20 - www.apl-cdg.org.uk
Council Kensington et Chelsea ( RBK&C Town Hall ) - www.rbkc.gov.uk
Council Hammersmith et Fulham - www.lbhf.gov.uk
Council Wandsworth (Battersea, Clapham, Balham, Tooting) - www.wandsworth.gov.uk
Consulat Général de France - 21 Cromwell Road - SW7 - www.consulfrance-londres.org
French Embassy - 58 Knightsbridge - SW1 - www.ambafrance-uk.org
Institut Français – 17 Queensberry Place – SW7 - www.institut-francais.org.uk
ADMINISTRATIONS
TAXIS (BLACK CABS)
020 7272 0272
RADIO TAXI
020 7432 1432
COMCAB
08700 700 700
ZINGO, pour appeler le Black Cab le plus proche de chez vous
Textez “home” au 60 835 pour recevoir les numéros de téléphone de deux minicabs licenciés et un black cab
[
COURRIER DES LECTEURS
Chers Enfants,
Chers Parents,
Chers Collègues,
Tout d’abord, permettez-moi de vous présenter, au nom de mon
épouse et de moi-même tous nos vœux de bonheur et de santé
pour 2008.
Je tiens à vous dire que je lis toujours avec autant de plaisir votre revue. Elle m’apporte
un peu de nostalgie, beaucoup d’informations sur le paquebot et ses petits mousses,
et me permets de traverser l’océan en quelques lignes. Bravo à tous les écrivains en herbe
(au Québec, on dirait écrivaines !!!).
Voici quelques nouvelles fraîches, même très fraîches, de Montréal.
Nous avons été fort bien accueillis au pays du cèdre levant, même si les coutumes
linguistiques sont fort différentes : « Hey, directeur, tu vas bien ? » me lancèrent les premiers
parents d’élèves, tandis qu’un ouvrier du collège me proposait de « repluguer mon boyau »,
c'est-à-dire de me rebrancher le tuyau de l’air conditionné de mon bureau.
Mon épouse a été courageuse et a relevé le défi de contacter les différentes administrations
pour obtenir cartes et permis divers. Au moins un point commun avec Londres :
pratiquement impossible de trouver un médecin !
L’automne a été superbe, véritable feu d’artifices dans les forêts, mais hélas, si vite passé !
Depuis le premier décembre, les tempêtes se succèdent, déjà plus de deux mètres de neige
sont tombés sur la ville. Le collège a été fermé deux lundis, la neige bloquant toute
circulation dans Montréal. Les enfants construisent des forts de neige de plusieurs mètres
de haut dans la cour.
Heureusement des souterrains rejoignent les différents bâtiments, ce qui évite aux élèves
d’avoir à s’habiller/déshabiller plusieurs fois dans la journée pour aller en gymnastique
ou à la restauration. L’hiver sera long, très long.
L’ambiance dans l’établissement est très bonne, les 850 enfants de l’école primaire charmants,
même si l’on trouve quelques « enfants rois », Amérique du Nord oblige.
Je suis seul directeur pour 28 classes, donc une certaine masse de travail m’attend chaque
jour. Le stress n’est pas au rendez-vous comme à Londres, ici tout parait plus « cool » :
le simple fait qu’il n’y ait pas de liste d’attente pour entrer au collège retire beaucoup de
pression. Je suis entouré par des professeurs très motivés, dynamiques, et une assistante
charmante et efficace qui me rappelle celle avec qui je travaillais à Londres.
Certaines contraintes liées au climat sont incontournables : salle de réchauffement pour les
petits congelés en fin de récréation, listes d’appel aux parents lors des tempêtes de neige,
personnel de déneigement à plein temps …
Les parents sont moins présents dans l’école qu’à South Ken, les mamans ayant une activité
professionnelle à 95%. L’association des parents d’élèves est cependant dynamique et
collabore volontiers.
Voici un portrait rapide de Montréal, ville d’Amérique du Nord si éloignée de l’Europe d’où
je vous envoie mes plus « gros becs ».
Jean-Pierre Giraud
Collège International Marie de France à Montréal
Ancien directeur du primaire du Lycée Français de Londres
L’ECHO Février -Mars 2008
77
[
AGENDA CULTUREL
Tate Britain
Peter Doig
Jusqu’au 27 avril
Peter Doig est le peintre européen
vivant le plus cher. Il réalise ses
oeuvres à partir de photos de
presse ou de ses clichés
personnels. Certaines toiles de
cette exposition n’ont jamais été
montrées au public en Grande
Bretagne. £8/£6
Modern painters: The
Campden Town Group
Du 13 février au 4 mai
Un groupe de jeunes peintres
illustre la vie à Londres dans les
années 1910. Ils s’inspirent du
travail de Van Gogh et Gauguin
pour témoigner des grands
changements de cette société
d’avant guerre. Ils sont à l’origine
du mouvement postimpressionniste en GrandeBretagne. £9/£7
Royal Academy of Art
From Russia
Jusqu’au 18 avril
Des oeuvres d’artistes français
et russes provenant de Moscou
et Saint Petersbourg. Renoir,
Cézanne, Van Gogh ou
encore Matisse ainsi
que Kandinsky, Tatlin
et Malevich.
£11/£9/£7.50/£4/£3
Expos
Imperial War Museum
Weapons of Mass
Communication
Jusqu’au 30 mars
La propagande en temps de
guerre est mise en exergue
grâce à la réunion de centaines
d’affiches publicitaires, de la
première guerre mondiale
à nos jours. Gratuit.
War artists in the Middle East
Jusqu’au 11 mai
Oeuvres d’artistes britanniques
témoignant des conflits au
Moyen-Orient de la première
guerre mondiale jusqu’aux
conflits récents en Iraq et
Afghanistan. Cette exposition
rend hommage aux soldats
britanniques ayant perdu la vie
en Iraq. Gratuit. JF
Dernière
chance…
L’exceptionelle exposition
réunissant les soldats en terre
cuite de l’armée du premier
empereur chinois, Qin
Shihuangdi, se termine le 6 avril
au British Museum. Pour
découvrir l’une des plus grandes
découvertes archéologiques du
XXe siècle, il est vivement
conseillé de réserver!
Si vous avez toujours rêvé de
tester votre capacité à résister
aux températures glaciales de
l’antarctique, à l’obscurité
24h/24 ou encore à la vie dans
une colonie de pingouins… c’est
le moment ou jamais grâce à
l’exposition Ice Station Antartica
qui se termine le 6 avril au
Natural History Museum.
Renoir at the Theatre:
Looking at ‘La Loge’
THE COURTAULD GALLERY
21 February to 25 May 2008
Pierre-Auguste Renoir, Mary Cassatt et Edgar Degas, entre autres, explorent le théâtre pour décrire
la société parisienne des années 1870.
‘At the Concert’, 1880 Pierre-Auguste Renoir
20/21 INTERNATIONAL GOLDENART
ART FAIR
From February 7 to February 23
AFFORDABLE ART FAIR
AT BATTERSEA PARK
21 – 24 February 2008
Thursday 13 March: 11 am – 9.30 pm
Friday 14 March, Saturday 15 March,
Sunday 16 March: 11 am – 6 pm
Thurs: 11am-9pm; Friday:11am-8pm;
Sat:11am-7pm; Sun: 11am-6pm
This exciting fair features international modern
and contemporary art – oils, original prints,
watercolours, drawings, photography and
sculpture from 1900 to the present day. 0ver 50
UK based exhibitors will offer work from many
countries (Africa, Australia, China, Eire, France,
Japan, Poland, Russia, the Ukraine and Britian).
Artists include 20th century ‘blue chip’ names
such as Modigliani, Matisse, Miro and Derain
alongside British favourites as Hockney, Piper,
Riley, Banksy and Hirst, plus by a host of artists
who are well worth discovering. Prices from a
few hundred pounds.
Royal College of Art
Kensington Gore, London SW7 2EU - £5.00
8
Somerset House, Strand, London WC2R - www.courtauld.ac.uk - 10am to 5.30pm - £5 / free admission
Mondays 10am to 2pm, free for under 18s, full-time UK students and unwaged
L’ECHO Février -Mars 2008
Monday to Saturday: 10am-7pm
Sunday:12pm-6pm
For the first time in London, and to coincide
with the Impressionist and Modern Art
auctions held at Sotheby’s and Christie’s
London in February, Opera Gallery London
exclusively showcases a selection of
Impressionist and Modern Art masterpieces
including : Pissaro, Signac, Monet, Renoir, Rodin,
Zadkine, Van Dongen, Utrillo, Foujita, Braque,
Miro, Ernst, Dubuffet, Nicolas de Stael, Chagall,
Matisse, Picasso… A decade of masterpieces
from the most important artists of this period.
Opera Gallery London Limited
134 New Bond Street, W1S 2TF
0207 491 2999 / www.operagallery.com
Free entrance
The Affordable Art Fair is a well-known
institution in Battersea and gives buyers a
chance to pick up some really great art at fair
prices, ranging from £30 to £3000.
Battersea Park
Events Arena - London SW 11 4NJ
Free shuttle (silver Renault Espace vehicles) from
Sloane Square) every 15 minutes.
Advance booking: £9 (concessions £7)
On the door: £10 (concessions £8)
Free entry for children under 16
[
Toutankhamon :
intéressant mais décevant ?
L'exposition Tutankhamun and
the Golden Age of the
Pharaohs a ouvert ses portes au
centre The O2 sur les quais de la
City. C’est la première exposition
du O2 Bubble, un centre
d'exposition de 6 500 m2.
Je m’y suis rendue en décembre avec mon
mari et ma fille de 8 ans, pour compléter
notre voyage en Egypte d’octobre dernier.
Bilan ? Ils ont adoré ! Mais j’ai, moi, été un
peu déçue par le peu de pièces exposées.
Néanmoins, nous y sommes restés 2 heures !
Et s’il y a en fait peu d’objets exposés
appartenant aux trésors de la tombe, ils sont
merveilleusement bien mis en valeur : les
salles sont très bien conçues et je vous
recommande de prendre le commentaire
audio lu par Omar Sharif (ATTENTION : les
« audio guides » sont passionnants mais ils
n’existent pas en français – anglais ou
espagnol, £3).
Monté sur le trône à neuf ans,
Toutankhamon n'a pas laissé une trace
impérissable sur son pays pendant ses dix
ans de règne, mais il a acquis une célébrité
planétaire avec la mise au jour de sa tombe
intacte et ses fabuleux trésors. « Depuis la
découverte de son tombeau en 1922 par
Howard Carter, Toutankhamon a conquis le
coeur de millions de personnes à travers le
monde. Il a été enterré avec des trésors
dépassant l'imagination, ce qui nous donne
un bel aperçu du passé », a déclaré Zahi
Hawass, Secrétaire général du Conseil
suprême des antiquités d'Egypte.
Toutankhamon, l'un des derniers pharaons
de la XVIIIe Dynastie, a régné durant une
période agitée de l'histoire de l'Egypte
ancienne. Il est décédé dans des
circonstances mystérieuses à l'âge de 18 ou
19 ans (1323 av. J.-C.).
Les 130 objets présentés proviennent de la
Vallée des rois. Une cinquantaine d'entre
eux se trouvaient dans la tombe du jeune
pharaon, préservée des pillards pendant
3 200 ans.
70 trésors trouvés dans les tombeaux de
plusieurs des membres de sa famille et de
ses contemporains de la XVIIIème dynastie
AGENDA CULTUREL
(de 1555 à 1305 av. J.-C.) sont aussi exposés
(pharaons Amenhotep ll,Thutmosis lV,Yuya
and Tuyu).
On découvre ensuite ceux de la tombe de
Toutankhamon : le diadème royal, à savoir la
couronne en or trouvée sur la tête du corps
momifié et qu'il portait probablement de
son vivant, et l'un des vases canopes
incrustés d'or et de pierres précieuses qui
contenaient ses viscères embaumés.
Les trésors sont présentés dans 11 salles
reconstituant le contexte social et politique
de l'époque à laquelle vécurent et
régnèrent les monarques auxquels elles
sont consacrées. Chaque galerie traite d'un
thème particulier, comme « La vie
quotidienne durant l'Egypte ancienne », « La
religion traditionnelle » et « Mort, sépulture
et vie après la mort » ; les dernières galeries
recèlent les trésors du roi Toutankhamon.
Parmi elle, une projection reconstitue la
position des objets trouvés sur son corps au
moment de l'ouverture du sarcophage. Il est
vraiment décevant que le sarcophage et la
momie jugés trop fragiles ne soient pas
exposés, mais il est vrai que les projections
sont très bien faites. La dernière galerie
présente des images scannées et séquences
vidéo de la présentation de la momie de
Toutankhamon dans son tombeau à Louxor,
le 4 novembre dernier.
Une salle est aussi consacrée à Howard
Carter, qui décédera mystérieusement
quelques mois seulement après la
découverte du tombeau à Louxor : elle
recrée toute l'atmosphère propre à
l'exploration et l'émotion suscitée par cette
découverte grâce à des images d'archives,
ainsi que des titres et coupures de presse de
l’époque.
75% de la vente des billets et recettes du
magasin de souvenirs sont reversés à
l'Egypte, pour financer la restauration et la
préservation de monuments. Au total, cette
exposition et une seconde prévue dans cinq
ans consacrée à Toutankhamon et d'autres
pharaons comme Ramsès, devraient
rapporter 140 millions de dollars aux
services des antiquités égyptiennes.
Plus de 4 millions de personnes ont déjà
visité l'exposition depuis 2005 aux EtatsUnis et 1,4 million sont attendues à Londres,
seule étape européenne prévue, aussi
dépêchez-vous de réserver. Elle se termine
fin août !
Billets datés £7.50-20, billet famille
(2 adultes, 2 enfants) £ 45-£50
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. Compte
tenu de la forte demande, l'achat anticipé
des billets est vivement recommandé. Les
billets sont également en vente aux
guichets de O2.
Béatrice Pérez
The O2 est l'une des plus importantes destinations de loisirs en Europe, une ville dans la ville que
les Londoniens et les touristes du monde entier peuvent découvrir et apprécier à loisir. Ce lieu de
détente et d'accueil est un précurseur en son genre au Royaume-Uni. L'Entertainment Avenue qui
entoure la salle est ouverte à tous, de jour comme de nuit. Aussi longue et large que Bond Street,
elle est jalonnée de différents pôles d'attraction : un complexe de 11 salles de cinéma, un hall
d'exposition, des Clubs, des restaurants, des bars et cafés.
Accès : j’y suis allée très facilement et rapidement en Métro (North Greenwich sur la Jubilee). Il y
a aussi un parking (£5). Egalement possible d’y aller en bateau.
Infos sur : http://tutankhamunexhibitionlondon.co.uk ou
http://www.visitlondon.com/tutankhamun ou composez le 0844 844 0003
L’ECHO Février -Mars 2008
9
A deux minutes du Lycée,
Westminster Tutors,
un petit “Tutorial College”
mixte établi de longue date
(1934) et à l'excellente
réputation propose à vos
enfants :
ECOLE PRIMAIRE
BILINGUE par immersion
Programme de l'Education nationale
(Ecole Homologuée).
A partir de septembre 2008, l'Ecole Bilingue
regroupe ses écoles maternelle et élementaire
sur le site de St Mary's Terrace (W2)
St David's Welsh Church, St Mary's
Terrace, London, W2 1SJ
Tel: 02078351144
2 HARLEY STREET
Email: [email protected]
Web:www.lecolebilingue.com
ELISABETH CHERMETTE
Docteur en chirurgie dentaire
Spécialiste qualifiée en
Orthopédie Dento-faciale
ORTHODONTIE DE L'ADULTE
ORTHODONTIE DE L'ENFANT
MARIE BALDO
Docteur en chirurgie dentaire
Spécialiste des soins d'enfants
European Dental Centre
2 Harley Street
London W1G 9PA
Tel : 020 7436 61 96
Fax : 020 7580 93 02
• préparation au Common Entrance et aux différentes
scholarships (Eton, Westminster,Winchester, etc…)
• cours de soutien pendant l'année
• cours de révision intensifs à Pâques (en groupe ou individuels)
pour GCSE / AS / A2
• cours de GCSE / AS / A2 à temps complet (Sept - Juin)
• préparation aux interviews d'Oxford et Cambridge
• centre d'examen pour AQA, Edexcel et OCR
• et plus…
Pour tout renseignement
complémentaire contactez :
Lu Qian - Secretary
Virginia Maguire - Principal
BA MLitt UCL
Odile Gillan - Vice-Principal
L ès L Sorbonne (ex-parent d'élèves
et déléguée du Lycée CDG)
Tel. 020 7584 1288
Ou visitez notre site internet :
www.westminstertutors.co.uk
Over 70 years of
Academic Excellence
Tess Barnes
DR
et ses 50 femmes
Difficile de ne pas la
remarquer avec ses cheveux
roses cachés, lorsque le
temps l’exige, par un chapeau
du même ton et son sourire éclatant. De
nombreux parents d’enfants français scolarisés
à Belleville School, à Clapham, la connaissent :
elle adore parler la langue de Molière et se fait
fort de lier conversation avec tout nouvel
arrivant ! Mais ce n’est pas - et de loin - le plus
grand talent de Tess Barnes, qui est également
une artiste peintre accomplie. Sa renommée
s’étend bien au-delà de Clapham comme en
atteste l’article qui lui est consacré ce mois de
février dans le magazine Artists and illustrators
dont elle fait aussi la couverture à l’occasion de
son exposition intitulée « 50 women of
substance ».
Diplômée du Goldmisths College London après
avoir étudié au Chelsea Foundation College ,
elle a par deux fois reçu le BP Portrait Award, ce
qui lui a valu d’être exposée à la National
Portrait Gallery. Elle est également, depuis 2006,
« fellow of the Royal Society of Arts ». Enfin,
certains de ses portraits sont exposés de façon
permanente à l’Université d’Oxford. Son
exposition « 50 women of substance » se
tiendra du 25 février au 1er mars 2008 aux
Mall Galleries à Londres avant de se déplacer
à Leeds, Oxford, Cambridge et Birmingham (1).
Comment vous est venue l’idée de réaliser
cette exposition de 50 portraits de
femmes « influentes » ?
Au cours de ma carrière, je me suis souvent dit,
qu’il faudrait que je réunisse un jour les
portraits des femmes remarquables que j’ai eu
la chance de peindre pour les montrer. En
2006, à l’aube de mes 50 ans, j’ai réalisé que je
n’étais pas loin d’avoir peint 50 portraits de
femmes connues et qu’il était grand temps de
passer à l’acte ! Par ailleurs, ces femmes que j’ai
côtoyées ont toutes pour point commun de
s’être battues – chacune dans leur domaine –
pour s’affirmer dans un univers largement
dominé par les hommes. Ce chiffre de 50
symbolise aussi pour moi cet objectif d’égalité
et de parité, 50-50, qu’il nous faut atteindre.
Pourquoi avoir peint ces femmes connues ?
Un été, alors que j’étais étudiante, j’ai dessiné
des portraits sur le port de La Rochelle pour
gagner un peu d’argent. Cela m’a plu et cela
s’est avéré très formateur. Il s’agissait alors de
faire un portrait en 20 minutes maximum : un
vrai défi ! J’ai donc poursuivi dans cette voie et
je me suis tout simplement dit que si je faisais le
portrait de personnalités, que le public pouvait
reconnaître, cela me ferait une jolie carte
de visite. Progressivement, je me suis prise au
jeu. Les femmes que j’ai rencontrées sont
extraordinaires : elles m’ont énormément
apporté. Au cours des séances de pose, nous
avons beaucoup parlé et j’ai beaucoup appris.
C’est grâce à elles que ma prise de conscience
concernant la condition féminine s’est
développée.
Qui sont ces femmes, certaines vous ontelles plus marqué que d’autres ?
Elles viennent de tous les horizons : juge, actrice,
écrivain, scientifique, membre du Parlement,
athlète de haut niveau… Il m’est difficile d’en
nommer une plutôt que l’autre… je citerai
toutefois les écrivains Jacqueline Wilson et PD
James, Baroness Valérie Amos, auparavant
leader de la Chambre des Lords ; la chanteuse
Beverley Knight… Elles apparaissent toutes
dans le livre(2) publié à l’occasion de cette
exposition, ainsi que leurs réponses aux
8 questions (toujours les mêmes) que je leur ai
posées : vous constaterez que ce sont toutes
des femmes étonnantes et à forte personnalité.
Portrait de Jacqueline Wilson
Ne peignez-vous que des femmes ?
Non, bien sûr. J’ai réalisé de nombreux portraits
d’enfants et d’hommes sur commande. De plus,
je ne me limite pas au portrait. J’aime tout
autant peindre les paysages. Je peins beaucoup
Londres, et la campagne des environs de
Bergerac, où j’ai une maison depuis plus de 20
ans, est également l’une de mes grandes
sources d’inspiration ! Quelques uns d’entre eux
[
AGENDA CULTUREL Portrait
Portrait de Patricia Scotland
seront en vente, parallèlement à l’exposition. Un
pourcentage du produit de leur vente sera
versé au Breast Cancer Haven.
Alors pourquoi n’avoir choisi que des
portraits de femmes « influentes » pour
cette exposition ?
J’ai pris cette décision à la naissance d’Emma,
ma fille aînée (j’ai eu une deuxième fille, Isabella
un peu plus tard). Cette maternité a constitué
ma première prise de conscience du lien qui
m’unissait à toutes les autres femmes et des
difficultés qui nous sont propres.
Comme la plupart des mamans, je me suis alors
demandé comment il était possible de concilier
vie familiale et professionnelle et de les réussir
toutes deux ! Je me suis donc intéressée à des
femmes qui parvenaient à mener de front une
carrière professionnelle exceptionnelle ainsi
qu’une vie de femme et de maman. J’ai eu envie
de leur rendre hommage à ma manière. Les
moments que j’ai passés avec ces femmes - la
rencontre avec Mark, mon compagnon, et la
naissance de mes filles exceptées - font partie
des temps les plus forts de ma vie.
Il ne nous reste qu’à vous souhaiter un
grand succès pour cette exposition…
Je vous remercie, elle a commencé pour moi
sous un excellent augure : la banque en ligne,
first direct m’a annoncé qu’elle acceptait de la
sponsoriser le 8 mars 2007, Jour international
de la femme !
Propos recueillis
par Christine Naoumoff-Faillat
(1) Pour plus de détails consulter le site :
www.tessbarnes.com
(2) En vente lors de l’exposition et sur Amazon.
L’ECHO Février -Mars 2008
11
[
AGENDA CULTUREL Musique
Petite sélection de concerts classiques
en attendant le printemps
par Catherine Rivoal
Intégrale Beethoven par Daniel
Barenboïm
Le Royal Festival Hall accueille un événement
musical exceptionnel : un cycle de plusieurs
concerts de quatre sonates chacun permettant
de découvrir l’intégralité des sonates pour
piano de Beethoven, interprétée par le
légendaire Daniel Baremboïm.
Date : Les 4,6,9,11 février à 19h30,
dimanche 17 février à 15h.
Lieu : Royal Festival Hall - Prix : £9 - £55
Sir John Eliot Gardiner
Le London Symphony Orchestra sous la
baguette du chef Sir John Eliot Gardiner
propose un programme Beethoven avec
l’ouverture du ballet Les Créatures de
Prométhée, la Symphonie Héroïque No. 3,
et le Quatrième Concerto pour piano interprété
par Maria Joao Pirès.
Date : Jeudi 7 février à 19h30
Lieu : Barbican - Prix : £6 - £30
Messiaen
Dans le cadre de la célébration des 100 ans de
la naissance d’Olivier Messiaen vous pourrez
entendre son œuvre pour piano Vingt regards
sur l’Enfant Jésus par le pianiste français PierreLaurent Aimard.
Date : Mercredi 13 février à 19h30
Lieu : Queen Elizabeth Hall - Prix : £9 - £30
Lunch Time Concert
La Sonate Op. 111 de Beethoven, et les
4 Ballades de Chopin sont au programme
du talentueux pianiste Cédric Tiberghien.
Date : Lundi 18 février à 13h00
Lieu : Wigmore Hall - Prix : £10
Spanish Guitar
Concert dédié à la guitare espagnole au cours
duquel l’Orchestre Symphonique de
St Petersbourg et le guitariste argentin
Rolando Saad vous conduiront au cœur de
l’Andalousie avec le Concerto d’Aranjuez de
Rodrigo, Sonatina de Moreno Torroba,
Romanza de Salvador Bacarisse.
Date : Mercredi 20 février à 19h30
Lieu : Barbican - Prix : £15 - £35
L’Orchestre Philhamonique de
Vienne
L’orchestre autrichien sous la baguette de
Valery Gergiev donnera deux concerts à
Londres. Il jouera Les extraits de Roméo et
Juliette de Berlioz, le Prélude de Tristan et Iseult
de Wagner et La Mer de Debussy lors du
premier, et interprètera les Ouvertures de
l’opéra Les Forces du Destin de Verdi, le Concerto
pour piano No. 2 de Prokofiev, avec Yefim
Bronfman, et la Symphonie No. 6 de Tchaïkovski
au cours du second.
Date : Vendredi 22 et samedi 23 février à 19h30
Lieu : Barbican - Prix : £15 - £55
Hilary Hahn
La jeune violoniste américaine Hilary Hahn
aborde un répertoire de sonates pour violon et
piano des plus variés en compagnie de la
pianiste Valentina Lisitsa: Sonate de Franck,
Sonate pour violon et piano No. 26 de Mozart,
No.3 d’Ives, No. 2 de Brahms et la Sonate pour
violon No. 5 d’Ysaÿe.
Date : Mercredi 13 février à 19h30
Lieu : Cadogan Hall - Prix : £12 - £25
Quatuor Alban Berg
L’ultime saison pour ce très grand Quatuor
autrichien formé il y a 30 ans et qui restera
une référence en musique de chambre.
Il interprètera l’introduction des Sept dernières
paroles du Christ d’Haydn, la Suite Lyric de Berg
et le Quatuor No. 15 de Schubert.
Date : Jeudi14 février à 19h30
Lieu : Queen Elizabeth Hall - Prix : £9 - £30
12
L’ECHO Février -Mars 2008
Richard Goode
Suite No. 3 de Bach, Mazurkas et Impromptus de
Chopin, et Etude Nocturne de Debussy forment
le programme du récital pour piano de Richard
Goode, pianiste américain, et grand maître du
piano contemporain.
Date : Mercredi 27 février à 19h30
Lieu : Queen Elizabeth Hall
Prix : £9 - £30
Danse Contemporaine
Ballets modernes donnés par le New York City
Ballet, troupe crée par le chorégraphe George
Balanchine, qui retourne à Londres après 25
ans d’absence.
Date : Du Mercredi 12 au Samedi 22 Mars
à 19h30
Lieu : London Coliseum - Prix : £20 - £95
Bach
Laurence Cummings dirige le London Handel
Orchestra et le Chœur du Trinity College of
Music dans la Passion selon St.Matthieu de Bach.
Date : Vendredi 21 mars à 14h30
Lieu : St. George’s Church, Hanover Square
Prix : £10
Carmen
Le Royal Opera House produit le célèbre Opéra
de Bizet par Francesca Zambello avec le ténor
argentin Marcello Alvarez, dans le rôle de Don
José et Nancy Fabiola Herrera, dans Carmen.
Date : du Jeudi 25 mars au 17 avril à 19h00
(18h30 les samedis)
Lieu : Royal Opera House, Covent Garden
Prix : £7 - £165 !
LSO
L’Orchestre Symphonique de Londres avec
Daniel Harding au pupitre dans la Symphonie
No. 14 de Shostakovich, et la Symphonie No. 9
de Schubert.
Date : Jeudi 27 mars à 19h30
Lieu : Barbican - Prix : £6 - £30
Jane Birkin
A noter :
sera en concert le samedi 1er mars à 19h30
au Roundhouse, Chalk Farm Road, London, NW1 8EH
T: 0844 482 1846 / £25
Jane Birkin makes a rare return to London to reinvent the songs that Serge Gainsbourg
created for her and which she has always interpreted with grace and emotion.Tonight’s
repertoire, although mostly Gainsbourg, will also feature Jane’s extraordinary versions
of works by Tom Waits, Neil Hannon of Divine Comedy, Magic Numbers, Beth Gibbons
and Rufus Wainwright. Jane says “The poets do not die if one carries their words.”
Unadulterated live magic.
[
A voir en famille
AGENDA CULTUREL Sortir
par Laurence Shinebourne
Le West End de Londres est sans conteste la capitale Européenne de la comédie musicale. Originaire d’Autriche et héritière
directe de l’opérette, le genre est devenu largement synonyme de la culture anglo-saxonne. A Londres comme à New York, une
comédie musicale a du succès si elle reste à l’affiche pendant plusieurs années. Cela se comprend quand on réalise que ces
spectacles nécessitent que le théâtre soit aménagé spécialement, pour pouvoir accommoder tous les effets spéciaux. En général,
la scène ests complètement détruite et reconstruite pour pouvoir y intégrer des éléments du décor qui doivent apparaître
pendant le spectacle, ou y construire des passages secrets pour faire apparaître et disparaître les acteurs. La fosse d’orchestre
sous la scène est aménagée spécialement suivant la composition de l’orchestre.
Quelques spectacles actuellement à l'affiche :
Billy Elliot
Drôle, chaleureux et émouvant, ce spectacle célèbre
la persévérance et le triomphe d’un jeune garçon issu
de la classe ouvrière, qui rêve de devenir danseur de
ballet – alors que ses frères et ses copains ne pensent
qu’au football.
En matinée: jeudi et samedi 2h30 / En soirée: du lundi au samedi 19h30
Durée: 3 heures
Théâtre: Victoria Palace Theatre,Victoria Street, London, SW1E 5EA
The Sound of Music
Inspirée de l’histoire (vraie) de la famille Von Trapp,
The Sound of Music fut la dernière collaboration entre
Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II, et devint le film
de comédie musicale le plus célèbre de tous les temps.
Dans cette nouvelle production londonienne, le personnage
de Maria est interprété par Connie Fisher, découverte dans
l’émission de la BBC How Do You Solve A Problem Like Maria?
En matinée: mercredi et samedi 14h30
En soirée: lundi, mercredi et samedi 19h30, mardi 19h00
Durée: 180 minutes
Théâtre: London Palladium, Argyll Street, London,W1V 1AD
Joseph
Encore un grand retour à Londres, celui de Joseph et
son manteau par le célèbre duo Andrew Lloyd Webber
et Tim Rice!
En matinée: mercredi et samedi 15h00
En soirée: lundi, mercredi, samedi 19h30, mardi 19h00
Durée: 2 heures / Théâtre: Adelphi Theatre, Strand, London,WC2E 7NA
Crème anglaise
Du 25 mars au 5 avril 2008 à 19h30
La première comédie sur les Français à Londres !
Anne et Alexandre viennent d’arriver à Londres. Ils sont encore si frais, et
tellement naïfs ! Heureusement, Béatrice et Edouard, un bon vieux
couple de South Ken, va les aider à s’y retrouver entre les cours
d’anglais, Montessori, et les fluctuations de la bourse.
Parviendront-ils à s’intégrer ?
Écrit et mis en scène par Caroline HA THUC
Avec Christophe DAMBLANT, Camille PLANTEVIN, Pascale ROUSSEAU,
Alain STACHEWSKI
Les Misérables
Ce chef d'œuvre de Victor Hugo est sans hésitation la
comédie musicale la plus populaire du monde.
A Londres depuis 1985!
En matinée: mercredi et samedi 14h30
En soirée: du lundi au samedi 19h30
Durée: 3 heures / Théâtre: Queens Theatre, Shaftesbury Avenue London W1
The Lion King
Après son succès phénoménal à Broadway, cette
adaptation de l'histoire du petit lion Simba a autant de
succès au West End. Depuis la première en 1997, il a déjà
obtenu 25 prix.
En matinée: mercredi et samedi 14h00, dimanche 15h00
En soirée:du mardi au samedi 19h30
Durée: 2 heures 50
Théâtre: Lyceum Theatre,Wellington Street, London,WC2E 7DA
Lord of the Ring
La version musicale du hit Le Seigneur des Anneaux
de Tolkien!
En matinée: jeudi et samedi 14h00
En soirée: lundi 19h00, du mardi au samedi 19h30
Durée: 3 heures
Théâtre: Theatre Royal Drury Lane, Catherine Street,WC2B 5JF
CAFÉ-THÉATRE
Canal Café Théâtre
The Bridge House, Delamere Terrace,
Little Venice, London W2 6ND
Réservation: 020 7289 6054 ou
[email protected]
Tarifs : £14/£12
Envoyez vos chèques à l’ordre du Canal
Café Théâtre à :
Compagnie du Carreau
12, Queen’s Mews - London W2 4BZ
L’ECHO Février -Mars 2008
13
[
AGENDA CULTUREL Sortir
Gad
is back!
Pour la seconde fois,
l’acteur et humoriste Gad
Elmaleh se produira à
Londres sur la scène de
l’Hammersmith Apollo.
Gad is Back!
Alors que les vues de Big Ben et les perspectives sur la ville seront
brouillées par les brumes glaciales de l’hiver londonien, la rock star
du rire y posera ses valises pour un soir, le lundi 17 Mars, le temps de
nous faire découvrir son dernier one-man-show, Papa est
en haut.
Cette halte ponctue une tournée qui affiche complet partout jusqu’à
la fin 2008. Londres n’échappe pas non plus à cette Gad Elmania, le
spectacle est Sold Out depuis deux mois. L’Echo salue cette visite au
public francophone de Londres qui sera l’occasion d’un nouveau
rendez-vous comique avec le chouchou des Français.
L’Echo : Votre précédent spectacle à Londres était une
première, un événement très remarqué, l’occasion pour
certains de vous découvrir et un grand succès. Aujourd’hui
votre passage nous paraît évident. « Papa est en haut? c’est
l’Autre qui revient! ». Tout se passe comme si la communauté
francophone de Londres vous avait immédiatement adopté:
C’est toujours aussi facile ?
Et bien non, mes débuts furent plus difficiles ! Mais à force de travail
personnel et grâce à toute l’équipe qui m’entoure je suis en phase
avec le public, c’est grisant. Londres a été une vraie surprise, de toute
la tournée ce fut mon show le plus long. J'ai ressenti une bonne
complicité avec la salle et un réel plaisir à être sur scène, sincèrement
je me suis beaucoup amusé. D’où ce nouveau rendez-vous dont je
suis très fier !
L’Echo : Vous avez reçu depuis les insignes de Chevalier des
Arts et des Lettres, joué plusieurs grands rôles au cinéma, vous
avez été élu personnalité la plus drôle de France, on se
demande s’il reste de la place sur votre super carte de
visite…Vous rêviez de cette reconnaissance quand vous
avez commencé, ou pensiez juste faire la fierté de Maman
et plaisir à Papa ?
Faire la fierté de ses parents est l’obsession de tout un chacun, pour
moi qui n’était pas particulièrement brillant à l’école, c’était aussi une
fixation. Mon rêve était d’être artiste, et la notoriété me comble, bien
sûr. Mais réussir sa vie personnelle, être aussi performant en tant que
Papa… Voilà le challenge!
L’Echo : « Décalages », le premier one-man-show s’inspirait de
vos débuts, « La vie normale », exposait une galerie de
personnages touchants et irrésistibles, « L’Autre, c’est moi »
dans le style Stand-up comedy, s’adressait plus directement
au public, laissant place à l’improvisation, « Papa est en haut »
14
L’ECHO Février -Mars 2008
intègre des éléments autobiographiques, est-il seulement
différent des autres spectacles parce que plus personnel ?
Ce nouveau spectacle, toujours dans le genre Stand-up, est en effet
autobiographique et parle de filiation, de la relation père-fils, un sujet
sensible. Plus d’émotions passent car il y est question d’enfant
et de père absent, parce qu’il travaille trop. Le show mélange rire
et émotions.
L’Echo : Sur le fond « Papa est en haut » aborde les thèmes de
la paternité, et de la notoriété qui vous questionnent, mais sur
la forme ? Couleurs, tonalités, mots, musique, musique des
mots, idées, associations d’idées: quels en sont les
ingrédients?
Je ne vais pas tout dévoiler, mais disons qu’au départ il y a cette
berceuse, « Fais dodo », qu’est ce que cela veut dire ? Puis je
caricature la chanson française, je joue avec les mots, les accidents de
la langue, je suis à la guitare, au piano car la musique a une place
importante dans le spectacle, sans oublier l’improvisation.
J’adapterai, en m'inspirant de l'ambiance et des particularités
londoniennes que je ne manquerai pas de remarquer en arrivant
à St Pancras.
Merci Gad, et welcome back !
Propos recueillis par Catherine Rivoal.
Pour connaître les prochains spectacles d'"emmenez-nous au théâtre",
consultez le site: www.enatproductions.com
Librairie Française à South Kensington
Un lieu d’échange et de convivialité
Diversité d’éditeurs et d’auteurs :
Littérature, Jeunesse, BD, Livres d’Art, Presse
Papeterie scolaire et de luxe
Musique classique et Livres Anciens
A découvrir autour du
19 Bute Street, London SW7 3EY
Tel : 0207 589 9400
Email : [email protected]
Website : www.aufildesmots.co.uk
Confidences
sucrées…
[
GASTRONOMIE
Pierre Hermé, le grand pâtissier et Julie Andrieu,
l’animatrice culinaire sont venus à Londres pour
la signature de leur livre, Confidences Sucrées,
au French Bookshop.
L’Echo a rencontré ces deux personnages
emblématiques de la cuisine française…
L’Echo : Julie, vous êtes célèbre à travers
la France pour vos recettes ultra rapides.
J’ai l’impression que vous êtes une
femme très pressée ; vous êtes sûrement
contente du nouvel Eurostar qui fait
maintenant le trajet Paris –Londres en 2
heures et 15 minutes ?
Julie Andrieu : Non au contraire! J’aime
bien sentir le temps qui passe et j’adore la
notion de perdre du temps; je trouve que
c’est un luxe absolu. Je fais la cuisine
rapidement, mais c’est pour cela que je
prends la valeur du temps et quand tout
d’un coup, je sens que le temps s’étire, je
trouve cela très agréable.
L’Echo : Pierre, vos macarons sont
célèbres dans le monde entier. Leur
préparation demande énormément de
soin et beaucoup de patience, non ?
Pierre Hermé : En fait, la pâtisserie, ce n’est
pas tellement compliqué, mais cela prend un
peu de temps et il faut suivre les recettes. Il
faut que le lecteur, au moins la première fois,
suive la recette parce que, souvent, les gens
sont tentés d’éliminer un des ingrédients ou
des gestes, mais ils sont tous importants !
Une fois que l’on a suivi la recette une
première fois, à partir du moment où on a
des repères, on peut alors personnaliser,
interpréter. Julie aime les recettes qui sont,
disons, plus spontanées.
Julie Andrieu : C’est vrai. Et, justement, ce
qui m’a intéressé dans notre échange avec
Pierre, c’est de voir comment on peut aller à
la fois au plus court et au plus simple. Faire
au mieux, au plus délicat, au plus raffiné, mais
en essayant de simplifier au maximum. Pour
des gens qui ont le savoir de Pierre, il y a
plein de choses qui ne sont pas écrites dans
les livres de recettes et qu’ils vont faire
spontanément…. Mais quand on ne sait pas,
on ne sait pas. Donc j’ai essayé de simplifier
les recettes et en même temps de faire
ressortir l’essentiel, que les professionnels ne
voient pas, parce que pour eux c’est évident.
Pierre Hermé : Dans le livre il y a plein de
questions de Julie sur ce que je fais –
pourquoi tu fais ceci comme cela, etc …
J’explique la différence entre la farine type
45 et la farine type 55, par exemple….
Julie Andrieu : Oui, la pâte à tarte ! Il y a une
multitude de détails qui font que votre pâte
sera réussie ou non : la température des
ingrédients, le fait de les sortir tous en même
temps du réfrigérateur, l’ordre dans lequel
vous les mélangez, la façon de travailler la
pâte - avec le bout des doigts ou avec la
paume de la main ? Une fois la boule de pâte
faite, il ne faut pas trop la travailler parce
qu’elle sera trop élastique, elle sera difficile à
étaler et tout cela n’est pas écrit dans les
livres -en tout cas en France. Les Français
sont découragés quand il y a trois pages
pour une recette ; mais en fait, plus il y en a,
plus c’est simple, parce que tout est expliqué.
Les Anglo-Saxons estiment par contre qu’ils
ont besoin de tout savoir. Donc quand ils
voient une recette très longue, ils se disent :
« Chouette, je vais y arriver ! ». C’est très
amusant.
Pierre Hermé : C’est vrai. J’ai publié deux
livres aux Etats Unis et les recettes sont
beaucoup plus longues que les mêmes
publiées en France.
L’Echo : Quelle est la recette la plus
simple de « Confidences Sucrées » ?
Pierre Hermé : Chez moi, c’est la salade de
fruits et la mousse de fraise au gingembre.
La plus compliquée, ce doit être les
macarons. Ceci-dit, il y a un fabriquant de
matières premières en France qui a fait une
poudre magique.Tu prends 500g de poudre,
tu rajoutes 200g d’eau chaude et tu as ta
pâte à macarons !
L’Echo: Quelle est la
meilleure façon, selon vous,
d’apprendre la cuisine aux enfants ?
Pierre Hermé : Commencer par connaître
les ingrédients. Il faut faire goûter, mais ne
jamais forcer.Très souvent, j’ai remarqué que
les enfants disent, à un moment donné, « Je
n’aime pas » et trois mois, après ils sont
capables de dire « J’adore » parce qu’ils ont
été effrayés la première fois. J’ai fait
l’expérience l’autre jour avec la petite fille de
ma femme qui n’aime pas les poires. J’ai mis
les poires avec de la confiture de framboise
et elle les a adorées. Et puis l’autre jour, on a
fait des croque-monsieurs ensemble. C’est
un jeu…
Julie Andrieu : La génération dont je fais
partie a vraiment été une génération
sacrifiée, du point de vue de la cuisine, car
nos mères ont vraiment voulu se détacher
de la servitude ménagère.
C’était la révolution sexuelle, intellectuelle,
culturelle et du coup, elles ont vraiment
balancé tout au feu – les casseroles et les
soutien-gorges – et moi, j’ai bien senti que
ma mère ne voulait surtout pas m’apprendre
à faire la cuisine. Aujourd’hui, on se trouve
avec cette égalité vis-à-vis de l’homme, mais
on a envie de savoir faire des plats pour
recevoir nos potes, parce que cela fait partie
de la vie. On est en train de reconstruire tout
cela et j’ai remarqué qu’il y a une vraie
demande ces dernières années. Notre livre
essaie de dévoiler de nombreux secrets de
fabrications avec des recettes faciles et très
originales. On veut répondre à toutes les
questions des novices et même à celles des
pâtissiers avertis et surtout on veut offrir aux
gens des moments de plaisir.
Merci beaucoup Julie et Pierre.
Julie Andrieu : Non ? C’est top, cela !
Propos recueillis par Lucy Ash
Pierre Hermé : Je l’ai fait tester pour voir
et tu as des macarons qui sont superbes !
C’est étonnant.
Confidence sucrées
Agnès Viénot Editions, £26.80
au French Bookshop, 28 Bute Street, SW7
L’ECHO Février -Mars 2008
15
[
Par Justin Shinebourne
Le Rosbeef…
Rôti?
I have listened to so many disgruntled friends over the past few years that have
told tales of returning from butchers frustrated by an inability to get the right
morceaux to make that special pot-au-feu or boeuf bourguignon. Similarly, whilst
at the fishmonger, experience tends to overcome the dramatically different
English names for fish, at the restaurant, it is not so easy. After several requests,
this is an attempt to offer a basic aid for beef and fish buying. Pork and Lamb, I am
told, cause less confusion.
The English names for cuts of beef are often
confusing given that the animals are
butchered differently in France, so it is more
complicated than just looking up a
translation in the dictionary. This is a simple
diagram and table to help:
Roast (Rôtis)
Rib
Sirloin
Topside
Silverside
Pot Roast (Braiser)
Top Rump
Brisket
Topside
Silverside
Côte
Rumsteck
Faux Filet
Aloyau
Gite à la Noix
Tende
Poitrine
Paleron
Bavette
Stew/Casserole (Ragoût/Bouillis/Navarin)
Chuck
Tranche
Blade/Shoulder
Macreuse
Flank
Surlonge
Skirt
Joues
Leg/Shin
Gros Poitrine
Queue
Grill (Grillade)
Fillet
Sirloin
T-Bone
Rump
Filet
Rumsteck
Faux Filet
Entrecote
Onglet
Bavette
I have listed in order of price and by cooking
style; though of course, the quality of the
meat and desired use are equally or possibly
more important factors.
So for a Pot-au-Feu, you would want to use
chuck (or if you like a more gelatinous
contrast, leg or shin), together with topside
or brisket. For a Boeuf Bourguignon, perhaps
a top rump roast.
South London is spoilt for good butchers. If
you have not established a favourite yet, try
M. Moen & Sons, 24 The Pavement, Clapham
Common SW4 0JA (tel: 020 7622 1624),
Randalls, 113 Wandsworth Bridge Road, SW6
2TE (020 7736 3426), Stenton, 55 Adensley
Rd, W6 (020 8748 6121) or A Dove & Son at
71 Northcote Road, London, SW11 6PJ (020
7223 5191). They all have excellent lamb,
pork and chicken as well as beef and wellhung game (gibier) in season.The Ginger Pig
8-10 Moxon Street, Marylebone, W1U4EW
(020 7935 7788), James Elliott 96 Essex Road,
Islington N1 8LU and Lidgate 110 Holland
Park Avenue, W11 4UA (020 7727 8243) are
others with very strong reputations.
For fish, the main problem is the French
regional variation in naming. I have
attempted here (see table) to set out the
main fish to be found in English fishmongers,
supermarkets and restaurants. Where the
name is the same in both languages (e.g.
sardine, sole), it has been omitted.
Highly recommended fishmongers include
Moxon’s by Clapham South Station,
Nightingale Lane (020 8675 2468), Steve
Hatt, 88-90 Essex Road, Islington N1 8LU (020
7226 3963) (just three doors along from
James Elliot) and The Chelsea Fishmonger at
10 Cale Street Chelsea SW3 3QU (020 7589
9432).
A very helpful aid, which I suspect you may
well have in French, is the English version of
GASTRONOMIE
Good French Cooking by Mapie, Comtesse
Guy de Toulouse-Lautrec. It has French and
English index and the names of all the dishes
remain in French but are translated, as are
the ingredients. It is also my favourite
cookery book!
I came across an extraordinary discovery
looking at French and British websites to
confirm the different butcher’s cuts for beef.
Virtually all of the English sites have the bulls
looking to the left whereas the opposite is
true of the French bulls which
predominantly face to the right – if you don’t
believe me, on Google go to the images tab
under ‘British Beef Cuts’ and compare with
the same for les morceaux du boeuf. If anyone
can explain this phenomenon to me I would
greatly appreciate it!
Comments and suggestions to
[email protected] sky.com
Fish
Skate
Mackerel
Anchovy
Swordfish
Herring
Tuna
Monkfish
Brill
Cod
Halibut
Haddock
Plaice
Hake
Bass
Pollack
John Dory
Whiting
Pike/Perch
Grey Mullet
Trout
Red Mullet
Salmon
Sea Bream
Raie
Maquereau
Anchois
Espadon
Hareng
Thon
Lotte
Barbue
Cabillaud
Fletan
Aiglefin
Plie/Carrelet
Merlu
Loup/Bar
Lieu Jaune
St Pierre
Merlan
Brochet/Sandre
Muge/Mulet
Truite
Rouget
Saumon
Dorade
L’ECHO Février -Mars 2008
17
[
LE COIN DE L’ANGLOPHILE
Excentricité
L’Angleterre, pays de
toutes les libertés, est la
patrie de l’excentrique,
véritable homme libre. A
Londres, l’excentricité est
un phénomène tout à fait
accepté, même reconnue
comme l’une des perles du
Royaume ! Soyez sans
crainte, on vous respectera
si vous sortez de chez vous
en pyjama ou encore, si
vous tenez votre homard
bleu en laisse.
Les excentriques sont
nombreux, on admire
leurs lettres sur
les colonnes
du “Times”.
Sherlock
Holmes luimême était un
original.
N’aimait-il pas se
déguiser et passer
ses
soirées
à
analyser les cendres
de cigarettes ? Watson
était-il un maniaque
parce qu’il notait, sur un
gros carnet noir, tous les
faits et gestes de son ami ?
En Angleterre, un individu sur vingt mille
est un véritable excentrique. Chacun
possède ses tics, ses manies. L’excentrique
n’est pas un fou, il agit autrement. Il vit dans
son monde et ne souhaite pas se réveiller.
Essayons donc d’en rencontrer et de
sourire en ce début d’année…
18
L’ECHO Février -Mars 2008
par Eric Simon
et vieilles dentelles !
Le Duc de Queensberry, surnommé
“Degenerate Douglas” à la Cour, prenait
quotidiennement un bain de lait de génisse
parfumé aux amandes. Il ne se nourrissait
que de tasses de chocolat chaud et d’oeufs
durs. C’était en 1850 et dans une gazette
locale, un habitant de Wimbledon écrivait
qu’une comète allait détruire Londres, mais
que lui seul serait sauvé !
En 1735, un certain Jack Mytton, “Mad
Jack Mytton”, gardait plus de deux cents
chiens dans son manoir du Yorkshire. Il
possédait six chats costumés et un ours
qu’il chevauchait autour de la table de la
salle à manger. Un jour, pris d’une crise de
hoquet, Jack Mytton chercha à s’effrayer en
mettant le feu à ses habits. Gravement
brûlé, il décéda le lendemain, mais son
hoquet avait disparu !
En 1925, le Professeur Geoffrey Hardy,
brillant philosophe du King’s College de
Londres, assistait aux matchs de cricket de
Lord’s, revêtu de quatre pull-overs et coiffé
de trois chapeaux. Hiver comme été, Mr
Hardy ne sortait jamais sans ses quatre
parapluies. Finalement, ce brave professeur
faisait ses cours de philo en utilisant des
termes de cricket.
En 1927, Lord Rockeby fit la une du
“Times”. N’était-il pas le seul membre de la
Chambre des Lords à prendre tous ses
repas dans un bain de café ?
Sa salle de bains était ouverte à tous ses
amis. C’est là qu’il reçut Winston Churchill
et le Prince de Galles.
Depuis 1954, Walter Haniell attend
l’accord du gouvernement pour construire
son sous-marin à vapeur. Chaque
dimanche, il parle sur son casier de
bouteilles à Speaker’s Corner. J’adore cet
endroit qui se situe en face de Marble Arch.
Nul ne vous s’y empêchera de faire discours
sur discours sous l’œil placide de la police.
Jack Dasher, lui, se bat inlassablement
depuis 1936 pour que les magasins
“Selfridges” quittent Oxford Street et aillent
s’installer à la campagne.
David Bentom attend un poste de
ministre depuis 30 ans. Il crie et tempête à
Speaker’s Corner et s’insurge contre tous
ces gouvernements qui ne font pas appel à
son génie. Il pourra vous montrer une malle
pleine de toutes les lettres qu’il
a envoyées à Margaret
Thatcher comme à Tony
Blair…
Lady
Oliver se
promène
dans
Chelsea, tirant son
homard en laisse.
Frank Whittle, quant
à lui, se contente de
promener, à Camden, Harry,
son cafard apprivoisé. James
Woolton fait son jogging à Hampstead,
habillé en légionnaire romain, un glaive à la
main, au cas où des barbares l’ennuieraient.
Je les connais bien, vous savez !
Sir Martin Jackson part tous les jours à la
chasse aux papillons qui se sont égarés le
long des berges du Regent’s Canal. Anna
Bronside, il y a 20 ans, faisait des trous
dans son jardin, pour déterrer toutes les
coquilles d’huîtres qui salissaient les terres
de l’East End.
Un Général Loftus avait écrit dans son
testament que sa famille devrait venir le
dimanche, déjeuner autour de son cercueil,
dans le caveau du cimetière de Highgate.
William Hamirger (qui inspira à Dickens
la Miss Havisham de “Great Expectations”)
vivait, depuis la mort de son fiancé, le jour
des noces, dans l’obscurité et la crasse et se
En 1925, un ex-officier de Waterloo, le
Capitaine Walsh, imitait un singe au
milieu des opéras de Covent Garden. On le
connaissait, on l’aimait, nul n’aurait osé
l’interrompre. Sir Tatton Sykes portait
deux paires de pantalons. Ce petit noble du
Yorkshire préféra finir son pudding et
mourir dans l’incendie de sa demeure
plutôt que de ne pas terminer son plat bienaimé.
Le Duc de Portland se fit construire un
immense palais souterrain avec une salle de
bal capable de recevoir deux mille invités et
“
un manège de cent cinquante chevaux.
Welbeck Castle était son royaume. Soucieux
de protéger sa vie privée, ses serviteurs
devaient porter un masque lorsqu’il
approchait. Il adorait se déguiser et
parcourait les rues de Londres habillé en
femme. Toute la Cour de George III souriait
devant les excentricités de ce brave Duc.
Sir John Sitwell ne
portait
jamais
d’argent sur lui, il
payait ses achats avec
des pommes de terre
(son butler réglait,
discrètement,
les
commerçants
le
lendemain !).
LE COIN DE L’ANGLOPHILE
Pour terminer, laissez-moi vous citer une
phrase d’André Maurois, l’auteur des
Silences du Colonel Bramble qui, à mon
avis, résume bien l’excentricité des
Britanniques : « L’homme cherche sans
cesse le bonheur, mais seul vraiment
l’Anglais y aspire ! »
“
nourrissait des souris qu’elle attrapait avec
sa canne. Un pub, The Dirty Dick, qui se
situe dans Bishopsgate porte son nom. Tout
cela n’est rien, car en 1738, Foster Powell,
à plus de soixante ans, passait son temps à
marcher du Nord au Sud du pays, Jemmy
Hirst chassait la grouse avec ses cochons,
Rensom Davies vivait la tête recouverte
d’un pot de chambre de peur d’avaler
des microbes.
[
Eric Simon
L’excentrique n’est pas un fou,
il agit autrement. Il vit dans son
monde et ne souhaite pas se
réveiller.
Enfin, pour effrayer sa femme, Charles
Hamilton, Marquis de Cumberland,
ordonna la construction d’une maison de
poupées, pour loger ses souris blanches. Il
se faisait apporter ce bel objet, dans sa
chambre, chaque soir avant de se coucher.
Sophie BESSE
Psychologue clinicienne
et Thérapeute familiale
Specialités : troubles de la fecondité,
grossesses à risque, adoption
suivis individuels, de couples ou de familles.
London NW3 - Belsize Park
Mobile : 0795 415 30 38
Email : [email protected]
L’ECHO Février -Mars 2008
19
[
par Christine Naoumoff-Faillat
POINT HISTOIRE
Gunt Hay Fat Choy :
Bonne Année chinoise !
Il existe plusieurs versions pour expliquer
l’origine du zodiaque chinois. L’une des plus
connues remonte au VIème siècle et se
fonderait par une légende selon laquelle une
nuit de Nouvel An, l'Empereur de Jade invita
tous les animaux de la terre à lui rendre visite.
Seuls, douze d'entre eux obéirent. L'énergique
Buffle ouvrit la marche tout le long du chemin
sans s’apercevoir que le Rat rusé s'était perché
sur lui. Au moment d'arriver devant
l'Empereur, le Rat sauta devant le Buffle et
l'Empereur le vit en premier. Arrivèrent ensuite
le Tigre souriant, le Chat prudent, l'étincelant
Dragon, le sage Serpent, le Cheval talentueux,
la Chèvre sensible, le Singe malin, le Coq fier, le
Chien fidèle et pour finir le Cochon
scrupuleux. En guise de remerciement,
l’Empereur instaura une année «symbolique»
en l'honneur de chacun de ses visiteurs et
décréta que chaque nouveau-né hériterait
désormais des caractéristiques de l'animal de
son année de naissance.
Le Rat est donc le premier animal du zodiaque
chinois. Il a la réputation d’être entreprenant,
hardi, passionné, travailleur et redoutable
compétiteur, imaginatif, charmant et généreux
avec les personnes aimées. En revanche, il a
mauvais caractère, il est critique et
opportuniste. Pour les Chinois, une année du
Rat est symbole de prospérité économique.
Le Nouvel An est la fête la plus importante du
calendrier chinois. Celui-ci étant à la fois
lunaire et solaire, sa date varie d'une année à
l'autre, mais se situe toujours entre le 21 janvier
et le 20 février. En Chine, les célébrations du
Nouvel An diffèrent d'une province à l'autre,
mais certains rites et coutumes sont adoptés
par tous les Chinois, qu'ils résident au Nord ou
au Sud, dans le pays ou à l'étranger. Ainsi,
généralement, quelques jours avant le Nouvel
An, ils procèdent à un grand nettoyage de leur
maison, règlent leurs dettes, achètent de
nouveaux vêtements et se font couper les
cheveux. Chaque famille organise également
une cérémonie d'adieu pour le Génie du Foyer.
Celui-ci doit en effet partir au ciel pour
effectuer son rapport annuel à l'Empereur de
Jade concernant les bonnes et les mauvaises
actions de la famille au cours de l'année
écoulée. Les Chinois aiment aussi coller un peu
partout dans la maison des messages de bon
augure écrits sur du papier rouge.
Le réveillon du Nouvel An chinois est avant
tout une fête familiale où tout le monde se
retrouve autour de la table. Le repas comporte
un grand nombre de plats dont certains, ayant
une signification symbolique, figurent
obligatoirement au menu : le plat appelé
"légumes de la longue année" représente
l'intelligence; celui du "poulet entier" est censé
assurer la santé à tous les membres de la
famille etc. Les boulettes de poisson, les
boulettes de crevettes et les boulettes de
viande, qui représentaient les 3 sommets du
concours administratif dans la Chine ancienne,
symbolisent aujourd'hui le succès dans les
études.
Le réveillon se termine par la distribution de
"l'argent de la chance". Les adultes, en
particulier les parents et grands-parents,
remettent aux enfants des enveloppes rouges
contenant de l'argent qui est censé leur
apporter la chance durant toute la nouvelle
année.
Anders Jacobsen
La nouvelle année chinoise,
placée sous le signe du Rat,
commencera le 7 février
2008, pour se terminer
le 25 Janvier 2009.
Le Nouvel An
chinois à
Londres (*)
Comme
chaque
année,
les festivités débuteront par
l’illumination le 6 février de
lanternes rouges chinoises à
Oxford Circus et dans China
Town.
Le Chinese New Year
Festival, qui a attiré plus de
300 000 spectateurs l’an
dernier, se tiendra dimanche
10 février de 11h à 17h30 sur
Trafalgar Square. De nombreux
artistes, notamment pékinois,
sont attendus cette année.
Parallèlement, se déroulera de
11h à 13h, la Chinese New Year
Parade qui débutera à 11 h sur
Strand, descendra Shaftesbury
Avenue avant de se terminer
sur Ruper Street, près de
Picadilly. On pourra y admirer,
entre autres, dragons et lions
de papier, musiciens, danseurs
et acrobates.
(*) Pour plus de détails
consulter :
www.chinatownchinese.co.uk
L’ECHO Février -Mars 2008
21
[
COIN DES LECTEURS
par Claire Cristofari
La chaussure sur le toit
Retour en terre
de Jim Harrison
Editions Christian Bourgois
Mai 2007
Dernier opus en date du géant de la littérature
américaine Jim Harrison, ce Retour en terre suit
le fil du précédent ouvrage de l’auteur : De
Marquette à Veracruz, sans en être pour autant la
suite. Frappé par une sclérose en plaques qui le voit décliner de
jour en jour, Donald, un colosse métis indien-finnois du Nord du
Michigan, décide avant son « retour en terre » de transmettre à ses
enfants son histoire et celle de ses ancêtres, ce qu’il sait des rivières
et des bois, ce qu’il a appris des oiseaux et des ours, ce qu’il devine
de la mort. Il ne peut déjà plus écrire et c’est donc sa femme
Cynthia qui prendra note sous sa dictée. Comme toujours chez
l’auteur des Légendes d’automne et de la trilogie des Dalva (qu’il
faut lire de toute urgence si ce n’est déjà fait) la nature est un
personnage omniprésent. Une nature puissante, charnelle et
sensuelle, aux pouvoirs réparateurs. « J’ai eu la chance de passer
ma vie près de la terre » dira Donald. Le chalet au bord du lac, la
solitude, la pêche, les grizzlis, la forêt, plantent le décor du livre qui
est aussi celui où se réfugie l’ours Jim Harrison pour panser les
blessures infligées par le dur métier de vivre. Mais l’animal a le cuir
plus sensible qu’il n’y paraît et c’est avec une extrême sensibilité
que l’auteur nous raconte, en leur donnant tour à tour la parole,
comment les proches de Donald, sa femme, sa fille, son fils et son
beau frère vont faire face à sa disparition.Un beau roman au souffle
fort et inspiré du chaman « Big Jim ».
de Vincent Delecroix
Editions Gallimard
Août 2007
Les lumières de Noël sont éteintes, il pleut, il
fait froid, alors je vous recommande la lecture
de ce conte de fées pour adultes qu’est ce
roman de Vincent Delecroix. Sur le toit d’un
immeuble parisien, se trouve une chaussure…A partir de ce fait
insignifiant mais incongru, l’auteur va nous présenter dix saynètes
qui donnent chacune une version différente de la présence
mystérieuse de cette chaussure abandonnée sur un toit… Avec une
virtuosité éblouissante,Vincent Delecroix, qui n’a pas les deux pieds
dans la même chaussure, va faire défiler sous nos yeux, toute une
galerie de personnages rocambolesques, attachants, exaspérants,
improbables ou drolatiques. C’est ainsi qu’on va croiser une petite
fille insomniaque, un cambrioleur amoureux, un présentateur TV en
quête de sens, un immigré sans papier, un pompier homosexuel,
une vieille dame originale, un braqueur à l’agonie, un artiste
contemporain, un narrateur dépressif, un chien qui se sent trahi…
mais pas de raton-laveur ! Ce livre est un régal d’intelligence et
d’humour. Tout comme Muriel Barbery et son élégant hérisson,
l’auteur, lui aussi professeur de philosophie, s’amuse et jongle avec
les concepts, multiplie les clins d’œil, parfois de manière trop
appuyé ce qui lui fait frôler l’exercice de style, mais sans jamais être
prétentieux ou tomber dans le pédantisme.
Il s’essaie avec bonheur à tous les registres, satire, peinture
de mœurs, conte philosophique, nous mène par le bout du lacet,
et sans avoir l’air d’y toucher, nous parle avec grande finesse de
nos solitudes.
Derniers fragments d’un long
voyage
de Christiane Singer
Editions Albin Michel
Avril 2007
A l’image du beau visage de la couverture, voici un livre
incandescent et lumineux.
Le 1er septembre 2006, un jeune médecin annonce froidement à Christiane Singer
qu’il ne lui reste tout au plus que 6 mois à vivre. Cette romancière et essayiste
passionnée, décide alors de tenir le journal de cette épreuve de feu que sera cette
traversée de la souffrance. Elle nous livre au fil des jours sans détour et sans faux
semblant, l’intime de son expérience ultime de vie qui demeure pourtant
transcendée par une joie qui illumine de l’intérieur chaque mot.C’est un récit ardent,
assoiffé de vérité, parfois mystique, mais surtout profondément humain. L’auteur a
tout au long de son parcours, nourri sa pensée des différentes sagesses, philosophies
et religions humaines pour tenter d’approcher au plus près d’une vérité universelle.
Et dans le creuset du mystère de la mort et de la souffrance, Christiane Singer dans
ce livre, qui est donc son dernier, calcine le superflu et le superficiel pour ne garder
de sa vie, de LA vie, que l’essence et l’essentiel. Alors au lieu de la « chronique d’une
mort annoncée » cette femme dont les jours sont hélas comptés, nous offre un
magnifique témoignage d’amour, et à la place d’un requiem, nous fait cadeau de
cet hymne à la vie.
22
« Le voyage-ce voyage-là du moins- est pour moi terminé… Demain, comme tous
les jours d’ici ou d’ailleurs, sur ce versant ou sur l’autre, est désormais mon jour de
naissance. » Derniers écrits d’une très belle et très grande dame.
L’ECHO Février -Mars 2008
Ils ont eu…
…le Prix Goncourt 2007
ALABAMA SONG
de Gilles LEROY
Enquête et fiction se mélangent dans
ce livre. Alabama Song met en scène
Zelda Fitzgerald, l’épouse du plus célèbre écrivain
américain de l’époque (auteur de Gatsby le
Magnifique). Féroce fut sa vie, un spectacle de gloire
pour les proches, un enfer au paradis pour ce couple.
Elle aimait danser, peindre, écrire…Puis la folie l’a
rattrapée. La plume de l’auteur y est voluptueuse
mais pas prétentieuse.
… le Prix Renaudot 2007
CHAGRIN D’ECOLE
de Daniel PENNAC
Daniel Pennac revient sur son passé
de cancre mais aussi sur sa
conception de l’enseignement. C’est
un livre plein d’humour, positif, captivant et l’on y
trouve même des pistes pour sortir de la fatalité de
l’échec scolaire. Chaque parent, que les discours
actuels inquiètent, devraient lire ce chef d’oeuvre.SG
[
Coin jeunesse
La sorcière est dans
l’ascenseur
Par Paul Thiès
Rageot Editeur –Diffusion Hatier – Collection Cascade
A partir de 7-8 ans.
Un jeune garçon aimable, généreux, sociable, aidant
et travailleur n’avait qu’un seul défaut : il disait
toujours la vérité !
Sa meilleure amie se fait kidnapper par une affreuse
sorcière. Il découvre qu’il doit apprendre à mentir
pour la libérer et conjurer le sort. L’apprentissage est
difficile et donne parfois des résultats surprenants.
Aventure, suspens, et magie avec une fin étonnante où l’on découvre
finalement la vraie identité des personnages. GA
COIN DES LECTEURS
Anna Chabrelie, 13 ans et demie,
en 4ème 3 au Lycée Français,
a aimé :
Les confidences
de Calypso,
de Tyne O’Connell.
C’est une trilogie marquante,
que cela soit par sa bonne
humeur ou par son humour : une
jeune ado pétillante et jolie
grandit et mûrit au fil de
l’histoire. Arrivera-t’elle à s’intégrer dans le pensionnat ?
Qui l’aidera ? A vous de voir (lire) !!
Leurs premiers pas en anglais :
des petites histoires vraiment bilingues pour les 2-5 ans
Leurs premiers pas en anglais : des petites histoires vraiment
bilingues pour les 2-5 ans
Les Éditions Talents Hauts lancent une collection originale
d’albums bilingues français-anglais pour les tout-petits. La
collection Oops & Ohlala propose aux 2-5 ans une première
immersion dans la langue anglaise. Oops et Ohlala sont deux
petits personnages attachants qui vivent les aventures du
quotidien des tout-petits (ils s’habillent, mangent, jouent, fêtent
un anniversaire…). Ohlala parle français, Oops lui répond en
anglais et, bien sûr, ils font quelques bêtises qui rendent leurs
tribulations cocasses.
du texte, interprété par des
comédiens
français
et
anglais, sera téléchargeable
gratuitement sur le site
www.talentshauts.fr
Quatre titres à paraître en
mars 2008 (Prix: 7,20 €):
Get dressed! Habille-toi !
Happy Birthday! Joyeux
anniversaire !
Dinner’s ready! À table !
Les enfants reconnaissent les situations et suivent l’histoire grâce
à des illustrations expressives signées Amélie Graux. Une langue
dans laquelle se retrouveront les.
Play with me!
Joue avec moi !
Pour aider les familles bilingues aussi bien que les parents désireux
que leurs tout-petits se familiarisent avec l’anglais, la version audio
L’ECHO Février -Mars 2008
23
Pour mieux prendre soin de vous dans votre langue
GYNECOLOGIE - STERILITE
SUIVI DE GROSSESSE
FROTTIS
POSE DE STERILET
ECHOGRAPHIE
REGISTERED CHARITY N 1024910
AVEC QUATRE SPECIALISTES DE QUALITE
Renseignements et Rendez-vous
020 7370 4999
3 Harrington Gardens, London SW7 4JJ
Visitez notre web-site: http://www.medicare-francais.com
MEDICARE FRANÇAIS
MEDICARE FRANÇAIS
DOSSIER Faire du sport à Londres
Les Petites Histoires
de Francine à Londres
Ce mois-ci :
Francine trouve que c’est
un sacré sport que de
trouver le bon plan sport
Ça y est c’est décidé, notre Francine ne veut plus
mollir à coups de lemon curd et autres full English
breakfast. Elle ne veut plus se sentir à bout de souffle
made in London chaque fois qu’elle monte les
escaliers de la maison victorienne de sa copine
Marie-France. Mais surtout, elle ne veut pas voir
s’installer le petit gras de dessous l’omoplate qui
ressemble tant au bourrelet sous soutien-gorge de
sa mère et de sa grand-mère !
Et comme Francine est une grande fille, elle sait bien
que la seule solution tient en 5 lettres, certes polies
mais fatigantes : SPORT.
1er conseil des copines de l’Echo :
Sache, ma chère Francine que tu es une sacrée chanceuse !
a) Tu as toujours bien aimé te bouger. La motivation va être
doublement aisée.
b) L’Angleterre se veut être mère de tous les sports… et ce n’est
pas loin d’être vrai, donc tu vas avoir l’embarras du choix.
c) Tu es loin d’être la seule dans ton cas. Toutes tes copines
mamans sont prêtes à souffler et à transpirer avec toi. Toujours
plus facile à plusieurs, non ?
d) L’Echo consacre tout son dossier de ce mois à ce sujet. Si ça
ce n’est pas de la chance, ça y ressemble…
Francine organise donc un café avec seulement 2 de ses copines
archi-motivées. A plus nombreuses, elle se dit, à juste titre que ça
va être la foire d’empoigne. D’ailleurs Marie-France et Françoise
sont déjà sur 2 planètes sport opposées : la première, quelque peu
aventurière, et surtout sportive accomplie, rêve de profiter de la
Blanche Albion pour tester les sports fétiches de la couronne.
Francine est un peu effrayée. Elle n’avait pas vraiment pensé à
l’aviron ou au golf… Quant à Françoise, elle arrive déjà avec les
documents internet de tous les fameux clubs de sport chics et
chocs de Londres …
2ème conseil des copines de l’Echo :
Surtout ma chère Francine écoute-toi… toi. N’oublie jamais
que le meilleur sport reste celui où tu iras régulièrement, sans
sentiment d’effort. Poussée bien sûr par les amies que tu
retrouveras là-bas, mais surtout par ton envie personnelle.
Facile d’accès, pratique, réalisable aux bons horaires c’est-àdire compatibles avec ta vie de mère de famille et l’âge de
tes enfants !
Notre Francine, somme toute assez classique malgré ses mitaines
2008, choisit donc le club de sport. Heureusement Marie-France,
certes intrépide mais toujours très SPORT, les suivra … mais là
encore que de choix : entre le club select offrant (soi-disant, vu le
prix de l’inscription) de voluptueux produits Molton Brown dans
son vestiaire ultra-design et les leisure centres de Kensington et de
Chelsea, quelle différence de prix! Heureusement qu’il y a l’article
« les bons plans de l’Echo » pour y voir plus clair…
3ème conseil des copines de l’Echo :
Last but not least, chère Francine, après avoir trouvé le plan
sport où tu iras le plus facilement, fais bien attention à ta
condition physique. N’hésite pas à quémander conseil à ton
docteur. Tu sais bien qu’à vouloir continuer l’aérobic version
années 80, ton amie la plus chère, et la plus bête, s’est rompue
complètement le tendon d’Achille l’année dernière et a du
troquer ses sandales compensées contre 5 plâtres successifs !!!
Réussi comme projet de remise en forme !!!
Car attention, une fois choisi le club où tu vas t’inscrire, il te
reste encore à tester toutes ces activités aux noms
improbables…
Quid du Hatha ou du Astanga Yoga, du Spin Circuit versus le
Bums and Tums, du Body Pump versus le Body Tone ???
Frimeuse, c’est donc en enrichissant ton vocabulaire que tu vas
construire ton propre programme. Car promets-nous, chère
Francine, même si tu veux parfaire ta forme et tes formes, de
ne jamais oublier d’écouter ni tes envies, ni ton propre corps …
Et maintenant souffle, inspire, le plus dur est fait… enfin
presque… il reste à transpirer !
Magali Chabrelie
L’ECHO Février -Mars 2008
25
DOSSIER Faire du sport à Londres
http://amateurchampionship.com/rubgy
Sports à l’anglaise
« Si les Anglais ont inventé beaucoup de sports,
c’est que, dès qu’ils se sentent dépassés dans l’un
d’eux par une nation étrangère, ils en inventent
un autre » affirmait Peter Ustinov.
Il est vrai que la Grande-Bretagne a vu naître
de nombreuses disciplines aujourd’hui
internationales : le rugby, le football, le
cricket, le golf, le tennis et la boxe. Le sport
occupe toujours une place essentielle dans
la vie des Britanniques. Ils sont 36 millions –
bien plus de la moitié de la population – à en
faire au moins une fois par mois.
Le sport anglais s’est d’abord développé
autour du club, qui était à l’origine un
regroupement de personnes de bonne
compagnie réservé, au début du XIXe siècle,
à une certaine classe sociale. Peu à peu, les
institutions chargées de veiller aux règles
sportives se sont constituées et des
associations sportives se sont organisées. La
première d'entre elles fut le jockey club
(1750), puis le golf (1754) et le cricket (1788).
Mais, c'est à partir de 1850 que leur nombre
commença à croître fortement. Aujourd’hui,
les pouvoirs publics jouent un rôle
important dans la promotion et le
financement du sport, par l’intermédiaire
des cinq conseils des sports : UK Sport, plus
les quatre conseils d’Angleterre, du pays de
Galles, d’Écosse et d’Irlande du Nord.
Toutefois, la tradition du club reste forte
comme en atteste leur nombre important à
Londres et l’accès à certains d’entre eux reste
particulièrement difficile pour le simple
26
L’ECHO Février -Mars 2008
quidam. Les plus chics affichent des listes
d’attente de plus de 10 ans pour pouvoir
devenir membre ! Il faut également savoir
que nombre d’écoles et collèges
britanniques possèdent au sein de leur
établissement leurs propres clubs sportifs ce
qui explique que lorsque nous inscrivons
nos enfants dans des associations sportives
anglaises, ils se retrouvent avec un nombre
relativement peu important de britanniques
et avec de nombreux autres étrangers…
Le football reste bien sûr l’un des sports les
plus populaires. Au XIXème siècle, la
première tentative sérieuse de codification
du jeu eut lieu à l'Université de Cambridge
et dix règles furent alors établies. Depuis,
l'Angleterre s'adonne farouchement à ce
sport. Le plus vieux club du monde fut fondé
en 1855 sous le nom de "Scheffield Football
Club" alors que la "Football Association" fut
fondée à Londres en 1863. A Londres, de
multiples associations permettent aux
enfants de s’adonner aux joies de ce sport.
Le rugby est également très prisé. Selon un
vieil adage anglais, « le rugby est un jeu de
voyous joué par des gentilshommes, le foot
un sport de gentilshommes joué par des
voyous » : à bon entendeur… Ce jeu est né
en novembre 1823 lors d'une partie de
football à l'école privée de la ville de Rugby,
en Angleterre. Un des élèves, William Web
Ellis, commet une infraction aux règles du
football de l'époque en s'emparant à la main
du ballon et en courant vers les buts
adverses. Un nouveau jeu était né, le Rugby
Football. Le directeur demanda alors à
William Gilbert, bottier de l’établissement, de
lui confectionner la gaine de cuir entourant
la vessie de porc qu'il fallait gonfler avec son
souffle. La maison Gilbert est aujourd'hui le
fournisseur de ballons attitré de la Coupe du
monde de rugby.
Un autre sport largement pratiqué en
Angleterre et qui reste depuis le XVIème
siècle, le sport national, est le cricket. Pour un
étranger non initié, ce jeu de plein air reste
très mystérieux car contrairement aux autres
sports précédemment cités, il ne s’est pas
développé en dehors de ses frontières,
certains pays du Commonwealth exceptés.
En effet, il est peu apprécié en Ecosse, en
Irlande comme au Pays de Galles. Pourtant,
peut être parce qu’ils sont seuls à y jouer, les
Anglais y sont particulièrement attachés.
Vous ne manquerez pas de voir une
multitude d’équipes toutes de blanc vêtues
parsemer les commons alentours dès les
premiers beaux jours venus.
Christine Naoumoff-Faillat
DOSSIER Faire du sport à Londres
SPORT! Des bons plans ?
Si vous n’avez aucune envie de dépenser £100 par mois
dans un club, certes luxueux, pour perdre quelques kilos
ou rester en forme ou si cela ne vous dit rien de courir
sur une machine, il y a des solutions !
1. Tout d’abord, si vous habitez dans Kensington ou si vous amenez
vos enfants au Lycée, rejoignez les rangs de Londres Accueil ! Ils
proposent des cours de gym et activités sportives variées et
fabuleuses ! Golf, marche rapide, course à pied, gym, Pilates et
aquagym. Adhésion à Londres Accueil obligatoire : £25 par an.
www.londresaccueil.org.uk email : [email protected] Tel
0207 823 9947, 14 Cromwell Place SW7. A titre d’exemple, je fais 1
heure de gym chaque vendredi matin avec Suki de Londres Accueil,
cela me coûte moins de £200 par an !!! La salle est très agréable, la
prof super marrante et le groupe très sympa.
2. Les Leisures Centres
Il s’agit de clubs de sport généralement ouverts au public, sans
obligation de devenir devenir membre, gérés par les boroughs (qui
les laissent en concession à des organisations telles que Cannons par
ex) et qui ont une formule de pay as you go.
Par exemple, dans le Borough de Kensington & Chelsea, au Chelsea
Sports Club ou encore au Kensington Leisure Centre, vous pouvez
utiliser la piscine de 25m du lundi au vendredi de 6h30 à 22h, le
week-end de 8h à 20h. Prix : adulte £3.30.
Ils proposent aussi des cours de gym pour £5.65 par session, du
badminton, du basket et du volley… http://www.rbkc.gov.uk/Sport.
Le Royal Borough de Kensington & Chelsea propose aussi de
nombreuses activités sportives, tennis, golf etc… Plus d’infos sur :
http://www.rbkc.gov.uk/Sport/SportsFacilitiesInTheParks
Dans le Borough de Hammersmith & Fulham, vous trouverez des
clubs ouverts au public avec des activités variées : comme par
exemple au Lillie Road Fitness Centre. Plus d’infos sur
http://www.gll.org/centre/lillie-road-fitness-centre.asp
Dans
Westminster, de
nombreux centres comme le
Porchester Leisure Centre
(Queensway W2) ou le
Seymour Leisure Centre
(Seymour Place W1) où, là
encore, vous payez la piscine
à chaque fois ou £25 par
mois pour un usage illimité. Chelsea Sports Club
Les cours de gym, fitness sont proposés à la carte ou vous pouvez
devenir membre pour £46 par mois avec accès illimité.
Vous n’avez donc plus aucune excuse !!!
Béatrice Pérez
Le sport après un accouchement:
tout en douceur!
Apres neuf mois de grossesse,
notre corps s’est transformé.
Beaucoup de femmes ont donc
très envie de se remettre
rapidement au sport pour
retrouver leur ligne, leur ventre
plat, combattre la cellulite…
mais il est important de
reprendre progressivement.
Ne rien entreprendre avant 4 à 6 semaines, c’est à dire avant la fin
du “retour de couche”. Ensuite, vous pouvez pratiquer la natation
douce. Mais il faudra que le col de l’utérus soit bien refermé pour
éviter les infections. La marche rapide est également recommandée
pour que l’utérus, le dos et le bassin se remettent correctement
en place.
Avant de vous attaquer aux sports plus intenses, la première zone à
remuscler est le périnée. Ce n’est pas très motivant car les résultats
ne sont pas visibles sur la silhouette. Mais sauter cette étape
engendre des risques importants de descente d’organes (l’utérus, la
vessie et le bas intestin descendent vers le vagin) et d’incontinence
urinaire. En France, la rééducation périnéale se fait chez un kiné. Les
anglaises semblent se contenter d’exercices à la maison.
Après cette rééducation, vous pourrez vous attaquer aux abdos.
Evitez de travailler les “grands droits” (les deux bandes musculaires
verticales qui se trouvent de chaque côté de l’abdomen et qui
s’écartent pendant la grossesse) avant qu’ils ne soient totalement
“recollés”. Proscrire donc tout exercice qui nécessite de lever les deux
jambes en même temps lorsque vous êtes allongée sur le sol.
Enfin, viendra le moment de reprendre les exercices cardiovasculaires (natation sportive, vélo, tennis…). Ils sont le seul moyen
pour brûler les graisses et donc perdre du poids. Mais, encore une
fois, il faudra reprendre progressivement car vos muscles se sont
beaucoup affaiblis pendant la grossesse et les ligaments ont perdu
de leur tonus.Il faudra attendre plusieurs mois avant de reprendre les
sports provocants des chocs (running, squash, step…).
Ne vous faites pas d’illusions, il faut en moyenne un an avant de
retrouver son corps tel qu’il était avant la grossesse. Alors ne vous
mettez pas la pression et profitez de votre magnifique bébé!
Julienne Favre
L’ECHO Février -Mars 2008
27
DOSSIER Faire du sport à Londres
LE POWER PLATE,
« OUTIL SPORTIF » DERNIER CRI
ou comment se muscler sans effort en vibrant
Dans le précédent numéro de l’Echo, je vous demandais si vous
succomberiez à la tentation d’un cracker le 24 décembre au soir.
Aujourd’hui, à l’heure du bilan sur les dégâts causés par les repas de fête,
je vous demande : « succomberez-vous à la folie du power plate, comme
nombre de people et de sportifs de haut niveau ? »
Son principe
Le power plate a été initialement créé
à l’intention des cosmonautes pour
leur permettre de faire, en un
temps réduit, des exercices
préservant leur
m a s s e
musculaire et
leur densité
musculaire
contre les effets
de l’apesanteur.
Muni d’une plate-forme ergonomique
vibrante, cet appareil génère des vibrations
(30 à 50 par seconde), pendant 30 à 60
secondes selon le niveau choisi.
Lorsque l’on monte dessus, les vibrations
entraînent un réflexe naturel d’étirement et
de contraction des muscles qui utilisent 98%
de leur capacité, au lieu 40% pour une
séance de gymnastique ordinaire. Selon la
position adoptée sur l’appareil (debout,
assise, couchée, accroupie, etc…), on fait
travailler des muscles différents.
Où faire du power
plate à Londres, et
à quel prix ?
Devant son succès, de plus en plus de salles
de sport le proposent. Quelques exemples :
Virgin Active, Fitness-First, moyennant un
coût additionnel à la cotisation - environ £20
la séance de 20 minutes
David Llyod, gratuitement.
Chez Harrods, au Power Plate Studio (£25 la
session de 25 minutes avec un entraîneur)
The Lifestyle Institute (Studio 03,
98 Wardour Street, London W1F 0TF)
28
L’ECHO Février -Mars 2008
TLI à l’hôtel Blakes
(33 Roland Gardens, London SW7 3PF)
TLI au Lamb Health and Fitness (1 Lamb
Passage Chiswell Street, London EC1Y)
Fitrooms Fulham (254-258 North End Road
Fulham SW6 1NJ)
Ou chez soi : il est possible d’acheter une
version adaptée aux particuliers pour un prix
variant de £1,000 à £3,500 (en vente chez
Harrods, John Lewis, sur internet…)
Avantages
C’est facile d’en faire en salle, en cette
période de mauvais temps plutôt
déprimante, avec peut-être la chance (ou
l’inconvénient ?) de croiser à Londres
Madonna, Kylie Minogue, Claudia Schiffer,
Elle Macpherson ou Jonathan Ross, des
adeptes.
On peut remodeler la silhouette sans
effort, améliorer la tonicité des muscles, la
flexibilité et la circulation du corps, réduire la
cellulite, tout ceci à raison 3 séances de 10
minutes par semaine, c’est plutôt séduisant,
non ? (pour ce qui est de la perte de poids,
l’argument est controversé)
30 minutes de Power Plate équivalent à 90
minutes de sport en salle de musculation.
Contre-indications
Migraine, épilepsie, grossesse, lésion
articulaire ou musculaire, allaitement,
maladies cardio-vasculaires, mise en place
récente d’un stérilet ou d’un implant (car ils
peuvent se déplacer…), risques de
thrombose ou de phlébite, port d’un
pacemaker, décollement de rétine, etc…
Inconvénients
Il suffit de lire la liste (non exhaustive !) des
contre-indications pour imaginer ce que le
power plate peut provoquer sur un corps et
un cerveau initialement en bonne santé qui
ne demandaient qu’à le rester…
Recommandations
Mieux vaut l’utiliser en salle ou du moins
avec un coach, pour éviter les mauvaises
postures et les claquages.
Ne pas compter uniquement sur le power
plate pour un amaigrissement ou même un
remodelage complet du corps si on ne
l’associe pas à une autre activité sportive et
une alimentation saine.
Faire un bilan médical avant de
commencer.
En bref, le power plate est adapté aux addicts
insatiables de sport ou au contraire aux
fainéants qui souhaitent un résultat rapide.
Mais les vrais fainéants se donnent-ils la
peine d’aller faire du Power Plate ?
Vous l’avez compris, je préfère faire vibrer
mes petits doigts sur l’ordinateur,
confortablement assise dans mon fauteuil
pour médire sur le power plate. Mais que
cela ne décourage pas les sportives qui
riront bien sur la piste de danse le soir du
gala de l’APL, leurs formes parfaitement
moulées dans une robe longue à bretelles
pendant que je me tordrai de douleur dans
la gaine de ma grand-mère !
Alexandra Lang
DOSSIER Faire du sport à Londres
Kiai!!!
Karaté, me voilà!
Plutôt habituée aux tapis
de gym, aux courts en
terre battue ou aux
machines de torture des
salles de fitness, je me
suis retrouvée entrainée
il y a quelques mois par
une amie qui me dit un
jour: “ Viens pousser le cri
qui tue et essayer le karaté! ”
Amateur de sensations et d‘expériences nouvelles,
je la pris au mot et décidai de la rejoindre un matin au
dojo (salle d’entrainement) pour un premier cours d’essai.
Il n’a pas fallu plus de 30mn pour me retrouver en nage à
l’issue d’une série de coups de poing dans le vide et
d’enchaînements de pas qui m’épuisèrent à force de
concentration, de vitesse et de recherche d’équilibre! En
moins d’une heure, je me sentais déjà l’âme d’un guerrier…!
Trop souvent catalogué comme sport de combat,
l’apprentissage du karaté est avant tout une pratique non
compétitive visant à la confiance en soi et à l’épanouissement
personnel.C’est aussi l’héritage d’une tradition qui a pour but
de transmettre des règles de politesse, respect et discipline.
Le karaté que je pratique actuellement à Londres est le karaté
Shatokan dispensé par la Martial Art Fédération GB (MAFGB)
Il est basé sur la connaissance et l’apprentissage de Kata. Le
Kata est un combat contre des adversaires virtuels, qui
permet d’apprendre successivement des techniques qui vont
croître progressivement.
Aucun rique de nez cassé puisqu’ on est plus proche de la
chorégraphie que de la boxe!
A mon niveau (soyons franc: quasi débutante!) l’avantage de
ce sport est que la progression est assez rapide au début car
il est possible de passer des ceintures tous les trimestres.Avec
un peu d’assiduité, en 4 ans vous pouvez devenir ceinture
noire! En tant que quadra, si vous cherchez bien, il n’existe
pas beaucoup de sports qui permettent d’évoluer aussi
vite…
Pas besoin du physique de Rambo ou de Schwarzy pour
pratiquer et progresser! Le karaté est accessible à tous et il
permet d’allier concentration et défoulement.
Donc si vous cherchez une alternative inédite à Pilates et aux
steps, n’hésitez pas à endosser le kimono et venez me
rejoindre pour pousser le cri du guerrier! Kiai!
Anne-Catherine Codsi
Shaolin Kung Fu
Cette discipline pratiquée par les moines Shaolin existe en Chine depuis
plus de 2 000 ans et a donné naissance notamment au Tai Chi, Qi Gong, au
karaté.
Le mot littéralement désigne « accomplissement de l’homme » en tant que
réalisation de ses objectifs physiques et spirituels.
Mélange d’art martial, de boxe ancienne indienne, mouvements rapides et
dynamiques inspirés des méthodes de défense animale telle que celle du
dragon, symbole de la puissance et de la force, ou du serpent fluide et
rapide, cette discipline aboutit non seulement à des chorégraphies
magnifiques mais surtout au contrôle du corps et de l’esprit fabuleux.
Comme dans toutes ces disciplines de l’Extrême-Orient, il y a un grand
nombre d’écoles différentes, avec ou sans arme.
Ouvert à tout le monde, enfant comme adulte, l’apprentissage se fait
progressivement au rythme de chacun.
Visitez les sites :
www.shaolintempleuk.org cours dans le temple Shaolin de Londres
www.union.ic.ac.uk cours dans tout Londres, notamment
Imperial College (SW7)
www.fwckungfu.com cours dans tout Londres
www.martialartinstitute.com cours à Wimbledon
www.tang-long.co.uk (NW3)
www.wengchun.co.uk (E1 & NW1)
Géraldine Appert
GOLF
Wyke Green Golf Club a été créé en 1926 et c’est le
club de golf le plus proche à l’Ouest de Londres (20
minutes du Lycée Français).
Le parcours est très bien entretenu et est reconnu par les plus
grands joueurs professionnels de golf tels que Greg Norman ou
Retief Goosen.
Si vous avez un bon handicap, visitez le website
www.wykegreengolfclub.co.uk et allez-y, vous serez étonnés.
Si vous avez un handicap supérieur à 28 ou si vous êtes débutant,
inscrivez-vous à l’Academy de Wyke Green. Les deux profs Neil Smith
(020 8847 0685) et Duncan Giblett (079 0191 2727) sont remarquables
de simplicité dans l’apprentissage de ce sport et le Royaume-Uni est
considéré comme la meilleure école de golf au monde.
Prenez un forfait de 10 leçons d’une heure pour £350, ce qui n’est pas
cher et qui inclut l’utilisation du club house, du practice et aussi du
parcours (sur demande) aussi longtemps que vous n’avez pas fini vos
10 leçons !!!
Pour les membres de l’Academy et les membres du club, le practice est
gratuit, pas de seaux de balle à £5 comme ailleurs. Vous tapez des vraies
balles autant que vous voulez, aussi longtemps que vous voulez.
Une fois que vous avez terminé les 10 leçons, vous pouvez être admis
dans le club pour moins de £1,500 l’année tout compris (droit d’entrée
£150 et £1,300 l’inscription 7 jours). Venez de ma part, ils vous réserveront
un accueil chaleureux. A très vite sur le parcours de Wyke Green !
Wyke Green Golf Club
Syon Lane, Osterley, Isleworth, Middlesex TW7 5PT
Jérôme Barois
L’ECHO Février -Mars 2008
29
DOSSIER Faire du sport à Londres
HOW COLD IS
COLD?
Winter swimming
when my hands feel like blocks of ice! Only
once this winter has there been a layer of
ice on the surface – when this happens
the lifeguards hold back the ice with rope
so that hardy swimmers can still have their
dip. It sounds crazy but the feeling when
you first go in and when you get out of the
water is amazing – a really wonderful tingle and zing. It wakes me
up, ready for a day's work and is a brilliant hangover cure!
Sue Rentoul
at Tooting Bec Lido
On the 9th and 10th of February
I am taking part in the Winter
Swimming Championships.
This is a huge event where over
600 swimmers, representing
21 countries, will be taking part in
various races. The age range of
contestants is from 11-year olds
through to 80 year olds.
www.slsc.org.uk/wwsc2008 for more details of the championships.
Sue Rentoul
I first came across cold water swimming three years ago at Tooting
Bec Lido and have become increasingly hooked! I became a member
of the South London Swimming Club and now go to the Lido every
morning at 8.30 just as the sun is coming up over the trees. Usually
I swim a few widths but it depends on the temperature of the water
– if it is really cold, 4˚ or 5˚C, then my time in the water is reduced to
Eh oui, il est possible de nager toute l’année
à Hyde Park, dans la Serpentine, de 6h à 9h30
du matin. Pour cela - en plus d’être très très
motivé - il suffit d’être membre de l’un des
plus anciens clubs de natation anglais, le
Serpentine Swimming Club, pour un coût
modique d’adhésion de £20 par an. Cette
adhésion permet également d’accéder à un vestiaire.
30
Traditionnellement, tous les ans depuis 1864, certains membres de
ce club se retrouvent le 25 décembre à 9 h pour la « Peter Pan
Christmas Day Race ». Il s’agit de plonger dans l’eau glacée (rarement
L’ECHO Février -Mars 2008
à plus de 4°C) pour y nager une centaine de yards. Le vainqueur se
voit remettre la Coupe de Peter Pan. La course n'est ouverte qu'aux
membres du club, dûment entraînés et ayant participé à toutes les
compétitions d’hiver…
La deuxième grande course, organisée par le club en juillet chaque
année depuis 1837, est « The Bridge to Bridge Race » (1000 yards dont
le vainqueur obtient le titre de "Champion of the Serpentine"). CNF
Pour les courageux qui souhaitent en savoir davantage se rendre sur
place à 8h le samedi matin ou consulter le site:
www.serpentineswimmingclub.com
www.serpentineswimmingclub.com
Very British : nager dans la Serpentine !
DOSSIER Faire du sport à Londres
Le football des papas…
Interview d’Alain Schibl,
président de Duet Academy Football Club
leurs matches. Puis l’idée s’est forgée de faire jouer les pères dans
le même temps (de 10 à 12 heures), sur la pelouse juste à côté.
Notre équipe adulte est composée de 20 à 25 papas, dont 15
réguliers inconditionnels. On fait essentiellement des matches
après s’être échauffés.
La rencontre du samedi est devenue une véritable institution. Cela
permet aux pères, qui n’en ont pas le temps la semaine, de faire du
sport, de décompresser et de bien démarrer le week-end tout en
partageant un moment privilégié avec leurs enfants.
Rendez-vous vous est pris un samedi matin de décembre à 10
heures à Wandworth Park, à deux pas de Putney Bridge, pour
rencontrer Alain Schibl et toute l’équipe de football de Duet
Academy, parents et enfants confondus. Il fait un froid glacial.
Ce petit parc, où l’on croise de nombreux joggers, est très
agréable. Situé au bord de la Tamise, il offre une aire de jeux à
ciel ouvert pour les petits. Au bord du terrain, il y a même deux
mamans à moitié congelées venues supporter
courageusement mari et progéniture. Ce matin, c’est la fête.
L’association sportive reçoit la visite de l’ex-joueur
professionnel Alain Goma. l’Echo profite de la mi-temps pour
interroger son président.
Photos: AL
L’Echo : Comment l’aventure a-t-elle démarré ?
Alain Schibl : J’ai toujours évolué dans le domaine du football,
que ce soit en tant que joueur professionnel en Suisse il y a 20 ans
ou aujourd’hui dans le cadre de ma société qui, parmi d’autres
activités, gère les intérèts de footballeurs en activité ou retraités
tels que Pelé, organise des évènements pour le compte de la Fifa
pendant la coupe du monde, etc…
En ce qui concerne Duet Academy FC, je l’ai créé en 2004.
Après avoir constaté qu’il n’y avait quasiment aucune structure
à Londres intra-muros permettant aux enfants du Lycée de jouer
au football le mercredi après-midi et le samedi contrairement
aux écoles anglaises qui privilégient le sport, nous avons, avec
des parents, acheté des ballons et commencé avec quelques
entraîneurs.
Puis j’ai eu envie de former un vrai club de football, afin d’offrir à
nos enfants des infrastructures de bonne qualité et les divertir en
leur apprenant des choses, car le sport est important pour leur
équilibre. J’ai fait appel à Cyrille Allain, entraîneur professionnel
bien connu des enfants et adoré par eux. On pensait démarrer
avec 20 inscrits. Le premier samedi, ce sont 65 enfants qui se sont
présentés, le deuxième 100 enfants. Aujourd’hui, nous comptons
300 jeunes adhérents entre le mercredi et le samedi et nous
fonctionnons avec une quinzaine d’entraîneurs.
Quand avez-vous étendu l’aventure au foot du samedi pour
les papas ?
Je souhaitais que les papas restent voir jouer leurs enfants et
participent pour qu’il ne s’agisse pas simplement d’un drop and go.
Les enfants sont tellement heureux et fiers que leurs parents les
regardent, les encouragent et les applaudissent pendant qu’ils font
Quelle est la philosophie du club ?
C’est un esprit bon enfant, convivial.Tout le monde se connait, on
plaisante. Il arrive même qu’on triche (rarement, cela va de soi…),
mais jamais devant les enfants !
La philosophie, c’est « QUE TOUS S’AMUSENT ». Il y a des remises
de coupes et on organise un grand match, parents contre enfants
trois fois par an. Cette année, on a même fourni un équipement
aux papas qui viennent régulièrement.
J’en profite d’ailleurs pour faire un appel : tous les pères qui sont
interessés sont les bienvenus et plus on sera nombreux, mieux
ce sera.
A quand le foot des mamans ?
Pourquoi pas. En attendant, elles peuvent venir nous soutenir et
faire leur jogging dans le parc !
Un voeu pour 2008 pour Duet ?
Un voeu : Que tous les membres continuent de prendre du plaisir
à venir et s’amusent.
Un rêve : ce serait que Duet puisse un jour acheter une concession
dans un parc des alentours et que l’on crée des vestiaires avec
douches, des infrastructures pour l’hiver, une salle de gym. Mais
c’est un rêve fou…
Merci Alain.
C’est promis, en 2008
je vous envoie les
représentants
masculins de la famille
à Wandworth Park le
samedi à 10 heures.
Cela permettra à mon
mari d’effacer les
derniers stigmates des
repas de fête, de
De gauche a droite: Alain Schibl, Alain Goma,
passer du temps avec
Cyrille Allain
son fils, entre hommes
en short et crampons… et à moi de souffler de quelques
heures, avant de refaire tourner la machine à laver pour
nettoyer les équipements boueux.
Pour ce qui est de venir faire la pom-pom girl à Wandworth
Park, j’attendrai le retour du printemps et des températures
acceptables !
Propos recueillis par Alexandra Lang
L’ECHO Février -Mars 2008
31
[
FOCUS
Gordon Brown
par Claire Chick
up
and
down
Au commencement, tout allait pour le mieux. Le mandat
du nouveau Premier Ministre s’ouvrait sous des auspices
prometteuses, et les commentateurs, curieux de voir
Gordon Brown à l’œuvre, toisent la nouvelle équipe
gouvernementale, choisie pour servir le changement.
Le tout, dans l’ouverture : les talents de
la Dame de fer, « un dirigeant politique
de conviction, tout comme moi », sont
salués, des propositions de coopération
avec les Libéraux-Démocrates sont
avancées. De l’audace au milieu d’une
lune de miel.
Il faut dire que Gordon Brown était
attendu.
Depuis des mois, son arrivée, suspendue
à la décision de Tony Blair de partir,
unissait les Travaillistes dans leur volonté
de soutenir celui pour qui le tour était
venu de gouverner. Avec une expérience
inégalée, son passage du n°11 à la porte
noire du 10 Downing Street opère une
transition en douceur, chargée de
l’autorité un peu austère d’un
Presbytérien sorti de l’Ancien Testament.
Garantir de meilleures conditions de
32
L’ECHO Février -Mars 2008
logement, offrir des services publics plus
efficaces, remédier à l’ingérence des
médias, légiférer sur les super-casinos
sont autant de projets qui fusent dans la
bouche d’un Premier Ministre impatient
d’annoncer le renouveau.
Au plan économique, le Labour sera le
parti favorable aux entreprises, et les
investisseurs étrangers sont rassurés sur
les privilèges fiscaux au Royaume-Uni.
Non, vraiment, il est rassembleur. La
maîtrise des attentats terroristes a ravivé
la flamme du patriotisme, la gestion des
inondations et le traitement de la fièvre
aphteuse ont confirmé son sens des
responsabilités politiques, sa résistance
aux pressions syndicales a plu. Début
octobre, il fait une visite éclair à Bagdad
et annonce le retrait de mille soldats
britanniques d’ici Noël. C’est le point
d’orgue. Le congrès des Tories à
Blackpool est pris de court. Et Gordon
Brown reçoit les accolades.
“
Quand, passés
cent jours, tout
bascule.
Un enchaînement
extra-ordinaire
d’affaires
empoisonnées met à rude épreuve son
gouvernement. La menace de déroute de
Northern Rock, l’emploi d’immigrés
clandestins à des postes sensibles, les
négligences de l’administration fiscale sur
25 millions de données confidentielles
égarées, le financement occulte du parti
travailliste, d’autres références perdues
– 3 millions – que les fonctionnaires aux
Transports cherchent encore, sont autant
de dossiers en cascade exposant les
principaux ministres à se confondre
publiquement en excuses. Même
l’allongement de la détention préventive
des suspects terroristes, qui d’ordinaire
n’aurait probablement pas franchi les
hautes façades crénelées de Westminster,
devient un sujet d’envergure nationale.
Dans un climat délétère, le Premier
Ministre, affublé d’un « Mr Bean » par le
leader Liberal Democrat du moment,
vacille. Sans compter qu’en vérité, la
démocratie britannique peut-elle souffrir
que Gordon Brown gouverne sans avoir
été élu ?
La question des élections anticipées a
dominé le congrès annuel du Labour.
Le Premier Ministre, objet de toutes les
spéculations, tergiverse, promet d’appeler
les électeurs aux urnes, publie
précipitamment les prévisions
budgétaires, s’enfonce dans l’attentisme
“
Et de fait. Mêler à la continuité un
nouveau départ, tel est le leitmotiv des
post Blairistes.
En héritage, une économie performante
couplée à des réformes sociales. Mais en
exclusivité, une approche différente. Le
logo New Labour cède la place au Labour
flanqué de la rose rouge, et pour tourner
le dos à ce qui a pêché en Iraq, le
renforcement du Parlement s’impose
comme idée immédiate. Eviter que la
démocratie fasse les frais d’un choix
gouvernemental impopulaire, permettre
aux députés d’impulser leurs vues en
matière de politique étrangère,
conduisent Gordon Brown à prôner un
rééquilibrage des pouvoirs entre les
Communes et l’Exécutif.
Un enchaînement extra-ordinaire
d’affaires empoisonnées met à rude
épreuve son gouvernement
puis finit par se dédire. Il n’y aura pas
d’élections. Homme de peu de risque,
il a craint d’être sanctionné quand les
sondages lui étaient favorables. Fin
novembre, alors que les Conservateurs
connaissent un record de popularité
inégalé depuis 1988, il paie cher sa
décision. Il est trop tard pour se livrer
aux suffrages.
[
D’autant que le dossier européen, qui
constitue alors le défi majeur du
gouvernement au plan extérieur, ternit
un peu plus son image d’indécis.
Sous pression, il doit se positionner sur
la signature d’un traité que son
prédécesseur a négocié in extremis :
poussera t-il la Grande-Bretagne un peu
plus vers Bruxelles ? Ou dira t-il « Oui » à
un référendum, dont le « Non » probable
des Britanniques rendrait chancelante sa
légitimité déjà entamée ?
Les discours sabrés de son jeune ministre
David Miliband, trop enthousiaste à l’idée
de parfaire l’Europe, ajoutent à la
confusion ambiante. A Bruxelles, le
Président Barroso gronde : le boycottage
du sommet Europe/Afrique est vertement
critiqué. Gordon Brown, retenu par les
siens dans le filet du Liaison Committee
de la Chambre des Communes, finit par
se déplacer à Lisbonne, et apposer tard
dans la journée un paraphe porteur
d’exceptions britanniques, qui ne
convainc qu’à moitié les vingt-six
partenaires. A l’orée de la présidence
française de l’UE, ses réticences à escorter
les propositions du « speedy Sarkozy » en
matière de défense, augurent quelques
accrochages.
En politique, point de compassion.
Lâché par l’opinion, Gordon Brown est la
proie de toutes les critiques. Son
programme présenté dans le discours du
Trône est qualifié de peu ambitieux. Ses
interventions, ponctuées de maladresses,
confinent à une perte d’autorité. Son
absence d’instinct sur les dangers qui le
menacent fait le lit des attaques de
l’opposition dirigée par des
quadragénaires offensifs. Un vent de
panique souffle, sa popularité s’effondre.
Le pourcentage des personnes faisant
confiance au tandem Brown/Darling est
FOCUS
passé de 61% à 28%. Le Labour vit ses
pires moments depuis la défaite
électorale de 1992. Et David Cameron de
demander, en pleine séance
parlementaire, si le Premier Ministre est
fait pour l’emploi.
L’échéance de Noël est providentielle :
c’est l’occasion pour Gordon Brown de
rassembler ses idées pendant que les
Britanniques sont à la fête. La lutte contre
le réchauffement climatique semble être
l’une de ses priorités. Mais à moins d’une
position ferme sur le projet de
construction d’une centrale au charbon
dans le Kent et de revoir l’isolation des
fenêtres en Grande-Bretagne, 2008 risque
d’être une année difficile.
L’ECHO Février -Mars 2008
33
CABINET DENTAIRE
du Dr Isabelle GRANGER-COHET
DChD (Strasbourg)
Dr. Mali KARLADANI, D.D.S.
Dr Sorana Braustein, IQE (London)
• soins pour adultes et enfants
• séances avec hygienistes (soins et prevention)
• traitements prothétiques; blanchiements;
soins préventifs; applications d'Ozone…
• chirurgie, dentisterie cosmetique
Sur RDV du lundi au samedi
90 Sloane Street, London SW1X 9PQ
020 7259 5649
Dr Pascale Delechenault
Spécialiste en
GASTROENTEROLOGIE-PROCTOLOGIE
(traitement des hémorroïdes par infra-rouges)
NUTRITION et HOMEOPATHIE
THE HAPPINESS CENTRE
204 Uxbridge Road
London W12 7JD
(M˚ Shepherd Bush)
Tel: 020 8749 3792
Mo (France): 00 33 6 75 21 83 29
[email protected]
[
VOS DROITS
Beware !
Un régime matrimonial
peut en cacher un autre !
Pour ceux qui n’en sont pas familiers, la Conférence de La Haye est une
organisation intergouvernementale d’une soixantaine de pays dont les travaux
sont destinés à aboutir à la rédaction et à la ratification de conventions afin
d’harmoniser les règles de droit international privé. (www.hcch.net)
Les travaux sont complexes et passionnants et traitent
notamment de questions telles que celles de la
reconnaissance de la validité des mariages (le mariage
homosexuel valide en Espagne portera-t-il ses effets sur les
actifs détenus par le couple en France ?); ou encore celles
de successions internationales ; ou de loi applicable au Trust
et à sa reconnaissance.
Cependant, les effets de ces conventions sur les individus et
leur patrimoine sont souvent ignorés, inattendus et
déroutants.
Ainsi en est-il de la Convention de La Haye du 14 Mars 1978
relative au régime matrimonial, ratifiée par la France et
entrée en vigueur le 1er Septembre 1992.
Les couples qui ont pris soin de rédiger un contrat de
mariage préalablement à leur union ont ainsi désigné la loi
et le régime matrimonial applicables. Les effets de ce choix
sont permanents, aucune circonstance extérieure n’étant
susceptible de l’affecter même en cas de changement de
résidence et de nationalité.
Au début du mariage, la règle est la même que la
précédente : application du régime matrimonial légal de
l’Etat dans lequel le couple a son premier domicile conjugal.
Toutefois, contrairement à la première hypothèse ce régime
est susceptible d’être affecté par les changements de
nationalité ou de résidence du couple.
C’est ainsi qu’un couple marié, qui réside habituellement
depuis plus de 10 ans dans un Etat différent de celui du
premier domicile conjugal, adoptera automatiquement (et
bien souvent sans même le savoir) le régime matrimonial
de l’Etat de sa résidence.
Les époux peuvent s’y opposer expressément et
communément, mais si l’un des époux y est favorable, la
substitution aura lieu automatiquement.
Le changement de régime n’a pas d’effet rétroactif et
s’applique donc à compter de la 10ème année révolue et
pour l’avenir seulement. Précisons que les donations entre
époux ne sont pas menacées et que leurs effets demeurent.
Bien évidemment, les époux restent ici libres de changer
ultérieurement de régime matrimonial dans les mêmes
formes.
Exemple : un couple se marie sans contrat en France et y vit
3 ans. Puis, les époux vivent 14 ans en Angleterre et enfin
décident de s’installer en Espagne pour leur retraite.
L’étonnant mécanisme de la Convention de La Haye ne
concerne finalement que les couples mariés sans
contrat.
Conséquence : les époux sont régis successivement par trois
régimes matrimoniaux : français (1ère résidence conjugale),
anglais (après 10 ans) et espagnol (après 10 ans).
Surprenant, non ?!
Deux cadres juridiques sont distingués selon que le mariage
a eu lieu avant ou après la date d’entrée en vigueur de la
Convention.
Premier cas : le mariage a eu lieu avant le 1er Septembre
1992. Les époux sont soumis une fois pour toute et
durablement au régime matrimonial légal applicable dans
le pays de leur 1er domicile conjugal, peu importe les
changements ultérieurs de résidence et de nationalité.
Premier exemple : le mariage a lieu en France et les époux
vivent en France les premières années. Ils sont soumis au
régime français de droit commun (communauté réduite
aux acquêts).
Deuxième exemple : un couple français se marie en France
mais s’installe directement en Grande-Bretagne. C’est alors
le régime légal britannique qui s’applique (régime de la
séparation de biens).
Deuxième cas: le mariage a eu lieu après le 1er
septembre 1992. C’est la règle de la mutabilité
automatique du régime matrimonial.
On imagine aisément la complexité de la liquidation du
régime en cas de divorce ou de succession !!!
Alors, comment anticiper et simplifier les situations à venir?
En rédigeant un contrat de mariage qui désignera la loi et le
régime matrimonial applicables.
Dernière particularité : les époux peuvent soumettre
expressément l’acquisition d’immeuble à la loi de l’Etat sur
lequel ils sont situés. C’est le mécanisme souvent utilisés par
les Anglais en adoptant le régime de la communauté
universelle permettant au conjoint survivant de rester seul
bénéficiaire de l’immeuble français et d’échapper ainsi à la
réserve héréditaire.
En conclusion : Faites le point sur votre situation
matrimoniale et patrimoniale !
Géraldine Appert
Avocat, Barreau de Paris / Solicitor, Londres
[email protected]
L’ECHO Février -Mars 2008
35
[
ASSOCIATIONS / CHARITIES
par Marie-Blanche Camps
FIFTH ANNUAL FRANCO-BRITISH
LEGAL CAREERS FORUM
WEDNESDAY 5 MARCH 2008, 6.00 – 8.00pm
King’s College, London
Room 1B27 (Strand Building),
Strand, London WC2R 2LS
All law students, trainees and recently qualified lawyers are invited to
attend the Forum, which is organised in conjunction with the King’s
College London School of Law.
Members of the Panel will speak and answer questions on different
aspects of legal careers at the interface between British and French
Law, both in the UK and France. They will describe their experience of
practice in the two jurisdictions, in private practice or as an in-house
lawyer. All talks will be in English but questions in French and English
are equally welcome. Questions on recognition of qualifications and
cross-border practice regulation can also be dealt with.
No charge :
those attending are encouraged to become members of the FrancoBritish Lawyers Society
(£10 annual subscription for students and trainees)
www.franco-british-law.org
Kids believes in a happy childhood for every
Disabled child. We deliver an extensive
range of services to over 6,000 Disabled
children, young people and their families in
London and 4 other regions across the UK
each year. Kids provide services tailored to
each child dependant on their needs.Taking
a holistic approach, providing assistance to
the Disabled child and their family
members, parents, guardians and siblings.
Our vision is a world in which all Disabled
children and young people realise their
aspirations and their right to an inclusive
community which supports them and
their families.
Our mission is to enhance the lives of
Disabled children, young people and their
families, through play, leisure, education,
family support, information, advice and
training, empowering them to change
their society.
Our Services
Our services fall into four main categories:
1) Education for under 5’s – Children learn
more in the first five years of their life than
they do at any other time. For children with
disabilities learning takes much longer, with
36
L’ECHO Février -Mars 2008
« Argent … je t’aime, moi non plus ! »
par Marianne de Boisredon, Professeur d’Economie,
auteur de « Inventer une économie Ying et Yang »,
témoignage d’une femme de terrain pour un monde
plus juste
Vendredi 28 Mars 2008 de 9h30 précises à 12h00
Baden Powell House, Queensgate, SW7
Prix petit-déjeuner et conférence : 15£
Inscription : [email protected]
many having to be taught basic skills that
others take for granted.The services provide
play and learning facilities and help parents
understand how to fulfill their role as their
child’s most important teacher.
2) Play and leisure – Disabled children and
young people often find it difficult to access
mainstream facilities such as leisure centres,
clubs and holiday locations. These services
provide access to a range of leisure, play and
sports activities for children aged five to
19 years. Kids are a flagship organisation in
this area.
3) Family support – Services designed to
provide the family with the opportunity to
pursue separate activities and to be
independent of each other. Kids’ aims to
meet the needs of the whole family
– whether it is a short term break, the
chance to meet other parents or siblings or
to receive counselling and support services.
4) Information and training – Kids provides
a wealth of advice and information to
parents of Disabled children and
professionals, developed over the past
37 years. Kids are leaders in this area.
Kids National office : 020 7379 3635
www.kids.org.uk
Charity number 275936
SPRING FAIR
MADE IN ITALY
Second edition
13 and 14 March 2008, 10am to 7pm
Entry : £5
20th Century Theater, 291 Westbourne
Grove, London W11
Kids will be holding the biennial ‘Made in
Italy’ event in Notting Hill: a 2 day Italian
fair hosting stalls from Italy’s finest
handmade artisans. The Fair will sell a
range of exquisite goods including
jewellery, glass wear, handbags and
leather goods. ‘Made in Italy’ will bring
notable Italian artisans to the UK for the
first time: none of the artisans or
products on sale will have been available
in the UK prior to this event. All exhibitors
produce exclusive, traditional and
handmade luxury items for the top end
of the design market.
DR
About Kids
3ème conférence
« Regards de femmes »
[
ASSOCIATIONS / CHARITIES
La Société Française de Bienfaisance
« Notre atout, c’est la langue ! » lance, enthousiaste, Laurence
Colchester. Depuis son arrivée en tant que présidente de la Société
Française de Bienfaisance en 2006, elle est bien décidée à
« redynamiser » cette institution plus que centenaire.
Créée en 1842 par un groupe de Français,
dont un ancien ambassadeur, la Société
Française de Bienfaisance (SBF) a pour
objet d’aider les Français de l’époque
vivant dans la rue. Et il y en a ! A compter
de la première guerre mondiale, la Société
soutient plutôt les personnes âgées. En
effet, de nombreux Français venus travailler
en Angleterre, surtout dans les restaurants,
y demeurent à l’âge de la retraite et
finissent leurs jours avec très peu de
moyens. Mais à partir des années 50, la
Société voit son activité se réduire.
En 2006, la SBF continue bon an mal an de
s’occuper d’une demi-douzaine de
personnes âgées. Laurence Colchester est
sûre que d’autres Français vivant au
Royaume-Uni sont vulnérables et ont
besoin d’une aide financière ou morale.
Alors commence pour la SBF un gros
travail de communication pour faire
connaître cette organisation tout à fait
originale. Tout d’abord avec le Consulat, les
associations françaises au Royaume-Uni, les
services sociaux des Borough, les églises
françaises, la Société Saint Vincent de Paul,
Londres-Accueil etc… « Notre mission,
c’est d’aider toute personne française
résidant au Royaume-Uni qui a besoin
d’un secours temporaire ou permanent ».
Un projet est monté avec Londres Accueil
et des visites aux personne âgées
s’organisent. Grâce à ce réseau de
bénévoles, 12 personnes âgées françaises
bénéficient, fin 2007, de visites régulières.
A l’heure actuelle Londres Accueil et la SFB
mettent en place avec le Consulat une
équipe de visiteuses de prison. (En
novembre 2007, il y avait presque 100
prisonniers français répartis dans 8 prisons
britanniques). Des abonnements à des
revues françaises sont également offerts
par la SFB aux bibliothèques des prisons.
'The interfaith dialogue,
BUILDING A MORE
PEACEFUL SOCIETY,
a Muslim View'
Fourth talk of the 2007/2008
Cycle of conferences on Spirituality
of the Augustinians of the Assumption,
"Interfaith dialogue and building a more peaceful society"
on
Thursday the 13th of March
at 7.30pm
by DR. ABDUL ALI HAMID,
the Rector of the Muslim College in London
The conference will take place at the Augustinians
of the Assumption Priory,
Victoria Park Square Bethnal Green
(Central Line).
Refreshments afterwards in the Hall. ALL WELCOME.
Contact: 020 8980 1968 / [email protected]
Un exemple d’aide concrète : lors d’une
visite, la bénévole de la SBF comprend que
la personne âgée a du mal à dormir. La SBF
lui offre et lui installe aussitôt un store
occultant pour la fenêtre de sa chambre. Et
les problèmes de sommeil disparaissent ….
Si vous désirez soutenir l’action de la
Société (en étant bénévole ou en adhérant
à la Société) ou si vous connaissez
quelqu’un que la Société pourrait aider,
contacter :
la Société Française de Bienfaisance,
184 Hammersmith Road, London W6 7DJ
tél : 0208 222 8822 / fax: 020 8222 8823
email : [email protected]
(Adhésion individuelle : £25,
adhésion Corporate : £100 ; chèque à
l’ordre de la Société de Bienfaisance)
Consultations juridiques gratuites
Lancement du service
le 21 février 2008
Les Consultations Gratuites s'adressent à la communauté
francophone de Londres, en particulier à ceux qui n'ont pas les
ressources suffisantes pour consulter un avocat. Des avocats
bénévoles répondent en Français à vos questions juridiques sur le
droit anglais*. Lorsque la question de droit ne pourra pas être traitée
dans le cadre des Consultations Gratuites, votre interlocuteur vous
dirigera vers le service approprié. Les Consultations sont
entièrement gratuites. Les avocats reçoivent par ordre d'arrivée. Ils
passeront un maximum de 20 minutes avec vous. Merci d'apporter
une photocopie des documents concernant votre question
juridique.
Crypte de St Mary's Church
Upper Street, N1 2TX
Suivre « Islington Legal Advice Center »
Metro: Angel
(Northern Line)
Tous les jeudis, de 19 à 20 heures.
*Les Consultations Gratuites ne peuvent pas vous conseiller sur vos
questions de droit pénal, droit de l'immigration, droit familial et droit
commercial.
L’ECHO Février -Mars 2008
37
Bernadette BOUCHER-MATTA
Orthophoniste
Carole DELACROIX-SUGIHARA
diplomée “Master Specialiste”
Anc. Attachée des Hôpitaux de Paris (Robert-Debré)
Sophrologie Caycedienne.
Rééducation des troubles du langage oral et écrit
Rééducation des troubles cognitifs
Guidance parentale
Consultation à Richmond ou visite à domicile
Massages pour femmes et enfants
Visites à domicile et sur rendez-vous
The Deane Medical Center
21 Thurloe Place, London SW7 2SP
Tel: 020 7591 1910 / Mobile: 07733 346 745
20 Sheen Court Road
Richmond TW10 5DG
Parking gratuit
Tel/Fax: 020 8876 6834 Mobile: 07789 176306
Email: [email protected]
MICHELE DAVIE
Psychologue
(Ancienne psychologue scolaire au Lycée)
• Consultations: difficultés scolaires ou familiales
• Bilans psychologiques (QI tests)
• Questionnaires d'orientations
Consultations: Harrington Rd - Hammersmith
RVS: 077 43 98 17 63 / 02 08 542 84 10
ESTHETICIENNE à domicile
Traitement visage anti-rides
Micro-lifting, méso-peeling pour une peau belle
Maquillage semi-permanent
Epilation électrique et a la cire
Manucure et pédicure semi-permanent
(n'abime pas les ongles)
Massage du corps - Traitement Lymphatique
CHRISTIANE SCHULLER
020 8205 7132
Dr Laurence MERCADOV
Chirurgien Dentiste DChD (Paris)
Soins pour adultes et enfants
Sur rdv uniquement
82 Harley Street
London W1G 7HN
Tel : 020 7580 34 35 • 07958 225 570
Email : [email protected]
[
par Béatrice Perez
VIE PRATIQUE
Charity shops,
mode d’emploi !
Association of Charity Shops
Comment recycler intelligemment ? Comment vider sa
maison tout en faisant une bonne œuvre ? Comment faire
des affaires ? Vous avez du temps et de l’énergie à donner?
Eh bien, la réponse aux 4 questions consiste en 1 seule et
unique réponse : les charity shops !
C’est bien un concept typiquement anglais, on
pourrait même parler d’une institution : vous ne
voulez plus du manteau acheté en septembre, à peine
porté ? Portez-le à votre charity shop locale qui se fera
une joie de le vendre pour une bonne cause,
recherche contre le cancer, leucémie, aide aux sans
abris, aveugles, aide aux catastrophes mondiales… Le
choix est grand.
Westbourne Grove
93% des articles vendus dans ces boutiques
proviennent de dons et il est rare que les Anglais
donnent des affaires abîmées. En général on y trouve
des vêtements quasi neufs, des bibelots impeccables,
des livres et vidéos à 50p, des caisses de vêtements
enfants à £1…
Quartier de King’s Road- Fulham
Geranium Shop (aveugles) : Earls Court Road (en
face du Waitrose de High St Kensington)
Oxfam (aide mondiale) : High Street Kensington
Notting Hill (aide aux sans abris) : High Street
Kensington près de Melbury Road
Trinity Hospice : Kensington Church Street
Notting Hill
Notting Hill (au métro)
Oxfam (à côté de Marks & Spencer)
Oxfam (à côté du resto marocain)
South Kensington
Notting Hill : Bute Street
Trinity Hospice : Bute Street
Red Cross (off King’s Road dans Old Church Street, près de Designer Guild)
Oxfam (sur King’s Road près de Limerston Street)
Cancer Research (sur King’s Road près de Limerston Street)
Trinity Hospice (sur King’s Road près de Limerston Street)
Notting Hill sur King’s Road (en face de Blue Bird) et sur Fulham Road (entre
Callow et Beaufort Street)
On dit, chez Oxfam, qu’une personne
qui travaille bénévolement 1 fois par
semaine permet de faire vivre 3
familles en Afrique pendant 1 an.
J’ai même élaboré un circuit dans Kensington et
Chelsea de 16 boutiques où vous pourrez sûrement
me trouver un jour ( !) et dont je suis ravie de vous
faire partager les adresses, par quartier :
High Street Kensington
Glouscester Road
“
“
Dans mon cas, c’est devenu un hobby
! J’adore fouiner, fouiller et farfouiller
dans ces boutiques qui ne paient pas
de mine et y dénicher de vraies
merveilles à des prix parfois défiant
tout bon sens et certainement toute
concurrence. Des exemples ? Un
appareil à fondue Le Creuset tout
neuf payé £5 à la Geranium Shop…
ou encore un pantalon pur laine Yves
Saint Laurent payé £35 à la Red Cross…
Oxfam (à côté de Agnès B)
Vous cherchez de bonnes résolutions
pour 2008 et vous avez du temps et
de l’énergie à donner : n’hésitez pas à
proposer vos services, comme
Mathilde Delambre, surveillante au
Lycée, qui travaille bénévolement
depuis 7 ans ( !) dans un des magasins
Oxfam tous les samedis après midis
(http://www.oxfam.org.uk)
Je l’ai rencontrée : « C’est une occupation fantastique ! Je donne un peu de mon
temps. On dit, chez Oxfam, qu’une personne qui travaille bénévolement 1 fois
par semaine permet de faire vivre 3 familles en Afrique pendant 1 an. On a
toujours besoin de personnes pour faire du tri, déterminer les prix, mettre en
rayon ou tenir la caisse. Vous pouvez aussi bien sûr soutenir Oxfam en offrant
des cadeaux originaux à vos amis : les « Oxfam unwrapped » permettent d’aider
directement à combattre la pauvreté , par exemple, offrez 100 repas à des
écoliers pour £6 ! ».
Quelques chiffres :
Il y en aurait plus de 7 000 au Royaume-Uni, avec 120 000 bénévoles !
La première boutique a ouvert en 1947 à Oxford (Oxfam).
Chaque année les charity shops recueillent £110 millions. Le gouvernement
anglais les dispensent de TVA et leur donnent des avantages fiscaux.
Plus d’infos sur : http://www.charityshops.org.uk
L’ECHO Février -Mars 2008
39
Lycée Français South Kensington
DANIEL NUNES
Tous ceux qui sont passés par la maternelle ou le
primaire de South Kensington ces cinq dernières
années connaissent Daniel, huissier du primaire, qui
anime aussi les échecs et le hockey le mercredi
après-midi et a encore bien d’autres passions.
AL
huissier au primaire
de South Kensington
Les enfants l’adorent, leurs parents aussi. Les plus grands
s’adressent à lui pour arbitrer leurs différents dans la cour de
récréation, les petits garçons lui confient leurs angoisses et les
petites filles leurs peines de coeur. Toujours prêt à rendre
service, Daniel surveille les entrées et les sorties, apporte en
classe les cahiers oubliés… L’Echo a souhaité en savoir plus sur
l’homme qui veille sur nos enfants.
L’Echo : Pourquoi avoir choisi de vivre en
Angleterre et de travailler au Lycée ?
Daniel Nunès : C’est une longue histoire. Je suis
arrivé à Londres il y a plus de 5 ans, après avoir
réalisé mon rêve d’enfant, sans doute influencé
par mes racines latines : un voyage de 7 mois en
Amérique du Sud, où j’ai visité le Chili, l’Argentine,
la Bolivie, le Brésil, le Pérou. A mon retour, je me
suis dit que pour reprendre mon activité de
commercial, il serait bénéfique, en plus de
l’espagnol que je parle déjà, de parfaire mon
anglais. Dans l’attente de mon visa pour la
Nouvelle Zélande, je suis parti pour trois mois
à Londres. Et je m’y suis plu. J’ai commencé
par un poste à la cantine du Lycée pendant
6 mois, puis à la réception, et de fil en aiguille,
je suis toujours là.
Vous qui êtes un grand voyageur, qu’est-ce qui
vous motive pour rester ici et plus
particulièrement à ce poste ?
Tout d’abord, il faut avouer que j’ai retrouvé ici,
après mon arrivée, une jeune anglaise d’origine
irlandaise, que j’avais rencontrée en Argentine
alors qu’elle faisait un tour du monde, et qui est
depuis devenue ma femme… Nous nous sommes
installés à Brighton depuis quelques mois, ville
unique, très cosmopolite, que nous adorons. On y
trouve tout : la mer, les restaurants, la campagne
avec ses superbes balades.
L’inconvénient, ce sont les trois heures de transport
par jour. Mais cela ne me dérange pas, car
j’adore le contact avec les petits, ils sont vraiment
géniaux. C’est pour cette raison que je suis
toujours à ce poste.
Et je crois qu’ils vous le rendent bien !
C’est vrai, très souvent d’ailleurs, nombre d’entre
eux m’appellent « papa », ce qui est un peu
gênant… Je les connais tous, je leur fais des
blagues. Je sais combien il est difficile pour un
enfant de 4 ans, qui met les pieds dans une école
pour la première fois, de s’intégrer dans une si
grosse structure. Alors, si je peux les accueillir, les
écouter, les rassurer et faire en sorte qu’ils se
sentent ici comme dans une école de quartier. J’ai
une position privilégiée dans la mesure où je ne
suis ni leurs parents, ni leur instituteur. Cela me
permet d’entretenir une relation de complicité
avec eux, toujours dans une ambiance
de respect.
L’ECHO Février -Mars 2008
41
Lycée Français South Kensington
Solution de l’Echo (pour alléger l’atmosphère) : A votre tour
Daniel de nous faire pleins de petits !
Pour aborder des choses plus positives, pouvez-vous nous
parler de l’association, Les enfants du sourire Kmer (ESK)
London, qui vous tient tant à coeur ?
L’ESK a été créée à Paris en 1996 et comprend 150 membres.
Son but est, à travers des centres situés au Cambodge,
d’apporter une aide aux enfants abandonnés, orphelins,
victimes de violence, de prostitution, handicapés, mais aussi
d’aider les familles très défavorisées. Au cours d’un dîner entre
amis du Lycée, et notamment, d’une conversation avec un
couple qui était parti plusieurs mois au Cambodge pour y
adopter un enfant et avait pu constater les conditions de vie
déplorables, l’idée nous est venue de créer une association
pour aider les enfants cambodgiens « en désarroi ».
Comme nous étions peu nombreux, et vu les contraintes
qu’implique la création d’une association, nous avons préféré
nous rattacher à une structure déjà existante. C’est ainsi
qu’en 2003, grâce à une poignée d’amis, Jean-Philippe
Guichard, ancien cuisinier du Lycée, son épouse Annick, aide
maternelle, Anne Faye, enseignante en primaire, Yvan
ancien surveillant et moi, est née la branche londonienne :
ESK London.
L’ESK Londres s’occupe plus spécifiquement d’un centre
d’orphelins, Kompong Som, situé au sud-ouest du pays. Cette
aide passe par l’obtention de fonds lors de diverses
manifestations: un loto au Lycée ces 3 dernières années, une
vente d’huîtres au marché de Noël 2007…
Le peuple cambodgien est extraordinaire par sa volonté de
s’en sortir. Notre objectif n’est pas de les assister, mais de leur
apporter une formation, des projets qui leur permettront
d’avancer. Par exemple, on a prêté des chèvres à des
familles habitant des villages reculés. Une fois que ces
Julien PARGADE
Ostéopathe
Registre des Ostéopathes de France
Ostéopathie Crânienne Viscérale et Pédiatrique
Dr. REYMOND
Médecin Français
Médecine Générale, Pédiatrie
Bilans sanguins
12a Thurloe Street
London SW7 2ST
020 7589 6414
42
L’ECHO Février -Mars 2008
chèvres se sont reproduites, on leur a demandé de nous
rendre les chèvres prêtées. Ils ont pu gardé les petits et faire
des troupeaux. L’opération a remporté un vrai succès : elle
a permis de faire scolariser 80 % des enfants du village.
Un de nos projets cette année est de créer une école en bois
totalement écologique.
Nous essayons, à ESK Londres, de nous rendre chacun à notre
tour sur place à nos frais une fois tous les deux ans en
emportant des fournitures scolaires (très chères là-bas) et
des vêtements.
Merci beaucoup Daniel. Nous vous souhaitons encore de
longues années au Lycée, avec des enfants beaux et sages
comme des images (les vôtres… et les nôtres).
Propos recueillis par Alexandra Lang
Sur le thème des
musiques de film …
Des groupes pop/folk/rock
constitués à partir de l'Ensemble
Instrumental monteront sur scène les
Jeudi 7 et Vendredi 8 Février à
18h30, salle Iselin,
pour jouer et chanter quelques
chansons utilisées au grand
écran.Nous espérons accueillir un
public nombreux pour partager
avec lui quelques moments de
bonheur en musique!
L'entrée est libre dans la mesure
des places disponibles.
Jean-Luc Muller
Professeur d'Education Musicale
F. Duval
Quid de tout cela si le projet de déménagement des
maternelles et des CP à Fulham se réalise ?
(Un silence lourd sinstalle)
C’est seulement un projet à ce jour. Mais il est vrai que si le site
des maternelles devait être déplacé, j’en serais vraiment
triste, car le véritable plaisir de ce poste, ce sont les petits…
Lycée Français Ecole de Wix
Du côté de Clapham…
Le festival du livre jeunesse à Wix
Ce festival est une opération menée chaque année par l’Institut Français de
Londres (17 Queensberry Place, Londres SW7 2DT) depuis environ 7 ans. Les
premiers jours sont destinés aux écoles. Le samedi est une journée grand public
avec des signatures, des animations, du théâtre pour enfants, des ateliers, des films,
des discussions…
M. Gérard Martinez, directeur de l’Ecole
Primaire de Wix, ainsi que les parents
d’élèves et les enseignants, ont voulu que les
élèves de Wix profitent du passage des
auteurs et illustrateurs à l’Institut Français.
Ainsi, le festival du livre jeunesse vit aussi à
Wix depuis 4 ans. Divers projets sont menés.
Des visites dans les classes par les auteurs et
illustrateurs sont organisées. Cette année
2007 a vu des moments forts :
Mercredi 5 décembre,
les CM2 ont reçu la
visite de l’auteur Nancy
Boulicault.
Elle
a
présenté son ouvrage
Radio Franglais sorti
pour l’ouverture du
festival. Les quelques 95
pages parues aux
éditions
Middlesex
University sont le
résultat d’une étroite collaboration entre les
élèves de CM2 de Wix de l’année dernière et
l’auteur, qui a animé l’atelier bénévolement.
Ont également aidé à l’aboutissement de ce
livre Mme Shirley, M. Latrèche, Mme Cohen
et enfin M.Martinez (qui avait la classe 8h par
semaine). Les 15 chapitres du livre sont écrits
alternativement en français et en anglais,
amenant le lecteur à suivre l’intrigue dans les
deux langues.Le scénario et les personnages
sont le fruit de la créativité des enfants qui
se sont passionnés par ce projet d’écriture et
cette aventure. Un lexique bilingue apporte
la lumière sur les mots plus difficiles
marqués par un astérisque. Enfin, le quiz
bilingue à la fin de l’ouvrage permet de
vérifier que l’on a tout compris ! Le livre met
en scène deux jeunes très différents qui ont
un projet commun : gagner un prix pour
devenir jeunes Euro-Ambassadeurs… Mais
tout ne se passera pas comme prévu !
L’ouvrage complet avec son lexique et son
quiz est disponible pour moins de £8.
Jeudi 6 décembre, deux illustrateurs sont
venus à Wix. David Merveille est venu voir les
CP/CE1, les CE1A et les CM1B, tandis
qu’Olivier Tallec est venu chez les MS, GS et
llustration d’Olivier Tallec pour
« Rita et Machin à l’école » de JP. Arrou-Vignod.
CPA. David Merveille est l’auteur du livre Le
Jacquot de Monsieur Hulot d’après Jacques
Tati. Olivier Tallec illustre Rita et Machin à
l’école écrit par J.P Arrou-Vignod. Chaque
année, les illustrateurs laissent des traces de
leur passage : peintures, dessins, etc….
visibles dans les couloirs de l’école. De la
sorte, les enfants se rappellent cet
évènement toute l’année.
Vendredi 7 décembre, l’auteur illustrateur
Emma Chichester-Clark a rendu visite aux
Moyenne et Grande sections bilingues (MS
Bi et GS Bi). L’auteur, qui est anglais, est
traduite en français, ce qui induit un travail
dans les deux langues, favorable aux classes
bilingues. Enfin, l’illustrateur Anne Herbauts
est venue pour les classes de CE2 et CM1A.
Parmi les projets menés dans le cadre du
festival, une visite à l’Institut Français a été
organisée pour les classes de CM2 le
vendredi 7 décembre, pour assister à un
atelier animé par l’auteur Jean-Pierre ArrouVignod et l’illustrateur Olivier Tallec. En bons
Londoniens, les 52 élèves de CM2 sont partis
en double-decker bus vers South Kensington,
accompagnés de leurs maîtres O.Latrèche et
F.Christian et de 5 mères accompagnatrices.
Le groupe, premier arrivé, est installé dans
une salle de projection de l’Institut Français.
Puis se joignent d’autres classes
francophones. Devant eux, JP Arrou-Vignod
prend la parole et explique sa vocation.
Enfant, il est passionné de romans policiers
et de livres d’aventures. Il devient ensuite
enseignant en lettres avant de se consacrer à
l’écriture. Les CM2 l’écoutent, subjugués. Il
faut dire qu’au préalable, ils ont lu son livre
Enquête au Collège. Dans un deuxième
temps, Olivier Tallec intervient. Il montre aux
enfants ses premières planches, les
prototypes de ses personnages Rita et
Machin. Il explique que plus le dessin est
simple, plus la difficulté de transmettre des
émotions est grande. O.Tallec s’emploie
ensuite à faire quelques dessins, qu’il
projette sur grand écran. Il dessine
notamment Machin en détective, en invitant
les enfants à participer à l’ébauche : les
enfants suggèrent un chapeau – O.Tallec
s’exécute – puis une loupe, un imperméable
etc… Cette séquence interactive a
passionné les enfants. Dans un troisième
temps, les enfants ont posé des questions
aux deux intervenants, notamment sur le
choix de leur carrière. Enfin, une séance de
dédicaces sur leurs livres lus en classe a
définitivement marqué les enfants de
façon personnelle.
Grâce aux projets menés, le festival du livre
jeunesse est vécu de manière très concrète
par les enfants de l’école primaire de Wix.Les
visites des auteurs et illustrateurs et leurs
traces de passage permettent aux enfants
de matérialiser le monde des livres. La visite
à l’Institut Français fut aussi une expérience
vivante. Enfin Radio Franglais fruit de
l’imagination des petits Wixiens a de quoi
révéler plus d’une vocation ! Ecrivains en
herbe, à vos plumes !
Sibylle Frisch
L’ECHO Février -Mars 2008
43
Lycée Français Ecole André Malraux
TELEX
Après les cours…
Des nouveaux
4 départs mais aussi 13 arrivées à Malraux
à la rentrée de janvier! Si les petites et
moyenne section sont au complet, il reste
une quinzaine de places à pourvoir dans
les autres niveaux.
Une enveloppe pour les travaux
Bonne nouvelle. A l'issue du Conseil
d'établissement, l'école André Malraux s'est
vue dotée d'une enveloppe de 80 000
pounds (plus de 106 500 euros) pour
financer les travaux d'étanchéité des
bâtiments et l'embellissement des classes,
c'est-à-dire un toilettage en profondeur,
des murs aux rideaux, en passant par la
peinture. Programmés jusqu'à la fin 2008,
les travaux débuteront dès les congés de
février par la réfection de la Moyenne et
Petite Section. En juin et en décembre,
ce sera au tour des trois classes du cycle 3.
L'aménagement de la cuisine et le
goudronnage de la cour et des allées
d'accès aux bâtiments sont aussi prévus.
Bollywood
Night
Un vrai défilé de
saris et de stars
à la soirée
Bollywood à
Malraux.
Organisée par
l'équipe de
l'Amicale, dont
l'indispensable
Alexandra
Muquet-Vaillant.
Un succès.Tout le monde a joué le jeu et
dansé en suivant scrupuleusement les
instructions de Monisha Bharadwaj et de
ses danseuses. Monisha est une célébrité :
elle a dansé trois fois pour la Sa gracieuse
Majesté. Elle travaille aussi régulièrement
pour la presse et la télévision. Elle est aussi
l'auteur d'une
quinzaine de
livres sur la
cuisine
indienne. L'un
d'eux lui valu, en
2003, le titre de
"Cookery writer
of the Year".
44
L'ECOLE DES LOISIRS
«Notre objectif est de proposer des activités aux enfants facilement, après l'école», explique
Camille Relandeau, la responsable des activités extra-scolaires pour l’Amicale. En plus de
son activité professionnelle, Camille gère (avec l'aide précieuse de ses coordinatrices) onze
activités. Soit une de plus que l'année dernière. Les effectifs sont eux aussi en légère
augmentation, avec 125 inscrits.
Un grand choix. A Malraux, le football (1h30 le mercredi après-midi) remporte un vif
succès auprès des enfants tout comme la danse et le théâtre (voir encadré).
Plusieurs activités, telles le judo, sont proposées en langue anglaise, ce qui n'est pas pour
déplaire aux parents : les non anglophones sont ravis de voir leur progéniture enrichir
leur vocabulaire au passage. Les débutants peuvent même, le jeudi soir, apprendre
l'anglais avec une mère d'élève britannique dont c'est le métier (Sarah Fournier).
L'espagnol est également au menu avec Gloria Aguilar (d'origine sud américaine). On a
donc l'embarras du choix : Patricia Chareyre s'occupe du bricolage; Sidonie Roussel, de la
cuisine. Une quinzaine de participants suivent assidûment les cours de danse de Donna
Goodfellow, qui s'occupe aussi du théâtre en anglais.
Logistique. Le fait que ces activités se déroulent à l'école ou près de l'école (football)
pose parfois des problèmes logistiques. Pas toujours simple, en effet, de faire des allers
retours pour récupérer l'aîné(e) quand son frère ou sa sœur attendent à la maison. Pour
faciliter les choses, l'Amicale propose cette année un playgroup le mercredi pour les
maternelles, dont s'occupe Virginie Colle, mère de trois enfants scolarisés à Malraux.
A l'avenir, la liste des activités pourrait encore s'allonger : du yoga et du cirque sont
à l'étude!
Le jeudi soir de 15h45 à 16h45, Laurence
Metz anime l'atelier théâtre. Elle raconte.
«L'atelier théâtre se déroule dans ma classe. Nous poussons les chaises et
les tables pour avoir de l'espace et commençons généralement par de
petits jeux en commun pour les mettre à l'aise, améliorer la concentration
et l'élocution.
Ensuite, nous entamons les exercices individuels. Les enfants passent à tour
de rôle. Nous travaillons par exemple sur les émotions. Nous terminons
généralement par une saynète très courte que nous essayons d'améliorer
de semaine en semaine!
En fin d'année, j'espère bien pouvoir présenter quelques saynètes, mais ce
n'est pas facile : les enfants sont au CP et même en Grande Section, ils sont
encore petits!
Il y a tout un travail à mener pour leur faire comprendre ce que c'est de
jouer: parler fort et lentement, s'exprimer avec son corps et son visage, etc…
Avec Donna, qui anime de son côté l'atelier théâtre en anglais, nous
essaierons de nous rencontrer au courant de l'année pour parler du travail
qu'elle mène avec des enfants plus grands: CE2, CM1 et CM2. Quant à moi,
j'ai 10 enfants, dont 8 anglophones… Un bon atelier pour améliorer le
français! C'est un très bon exercice pour les timides, les "pas sûrs d'eux": on
les voit progresser de semaine en semaine, pour la prise de parole devant le
groupe et l'implication dans le jeu de rôle. Le fait que ce soit la maîtresse
(Laurence Metz a une classe de CP) qui anime l'atelier les a plutôt rassurés
au début. C'est un atelier qui demande pas mal de préparation, mais très
intéressant à mener!»
Lycée Français Ecole André Malraux
TALENT DE PARENT
par Marie-Hélène Martin
Un métier, un hobby, une passion…
ils/elles ont un talent particulier. De façon
régulière, nous irons à la rencontre des parents,
des instits et de tous ceux qui font la richesse de
notre petite communauté.
“
Un jour qu'elle attendait ses enfants près des Maternelles, Jayne
Magness s'est décidée à agir. Tous les jours, dans son champ de
vision, ces plantes tristes… Pourquoi ne pas offrir aux regards un
peu de beauté? Elle a entrepris de mettre sa main verte au service de
la communauté. A titre bénévole. «J'ai récupéré deux, trois plantes ici
et là; j'en ai apportées moi-même et voilà, j'ai fait avec les moyens du
bord.» Résultat, peu visible en ce moment, de belles jardinières avec
de la lavande qui embaume. Et de futures belles plates-bandes
à Ealing.
La passion de la verdure et du travail au grand air
– héritée sans doute d'une mère très douée dans
ce domaine- a conduit Jayne vers le jardinage.Si la
maison d'un Anglais est son château, le jardin est
son domaine.
Jayne Magness n'en est pas là, tout de même. Elle préfère le contact
avec la terre et ne se gargarise pas de grands mots prétentieux sur
le garden design. Une approche et une simplicité qu'apprécient ses
clients. «Ce qui me plaît, c'est lorsque je parviens à transmettre mon
envie de jardiner à d'autres», dit-elle avec enthousiasme.
Nul besoin, en revanche, de faire de prosélytisme au sein de son
couple : Bertrand Maurer, le mari français de Jayne, est un chirurgien
des arbres. En 2001, il a, lui aussi, monté son entreprise (Creative
Urban Tree Surgery) avec plusieurs associés. L'un d'eux, d'ailleurs, ne
supportant plus la circulation de Londres, a créé une antenne à
Vancouver, où il bichonne désormais des séquoias.
Emondage,
débroussaillage,
traitement
phytosanitaire…
c'est un art tout
aussi délicat que
de s'occuper des arbres. Et quand il n'y a plus rien à faire, c’est
l’abattage, hélas. Récemment, Bertrand Maurer s'est soucié du
bouleau qui ombrageait la cour où les parents attendent la sortie
des classes. Il voulait le sauver; il a fallu l'abattre à cause des travaux.
Alors il s'en est chargé lui même,
même si ce ne fut pas de gaieté
de cœur.
Ce qui me plaît, c'est lorsque je
parviens à transmettre mon
envie de jardiner à d'autres.»
A 30 ans, Jayne Magness a repris le chemin de la
faculté et a suivi une formation du Capel Manor College, l'école
londonienne d'horticulture et de paysagisme, au sein de
Gunnesbury Park. L'un des plus beaux parcs paysagers de l'ouest de
Londres, aménagé au XVIIIème siècle par la fille de George II.
Gunnesbury Park, bien connu des enfants pour son aire de jeux est
aussi célébré pour son jardin clos, qui ne manque pas d'inspirer les
étudiants en horticulture. Jayne garde un bon souvenir du walled
garden et de son apprentissage à Gunnesbury.Elle a transmis le virus
à sa fille aînée, aujourd'hui âgée de 21 ans, qui vient, à son tour, d'y
commencer une formation.
Photos: MHM
jaïnisme, cette religion de l'Inde opposée à toute forme de violence
et respectueuse de toute forme de vie au point que ses adeptes
évitent, semble-t-il, de voyager la nuit afin de pas blesser par
mégarde les bestioles et autres insectes.
“
Jayne Magness, 43 ans,
mère de Che et de Léon,
travaille avec sa fille pour
Brighter Gardens, l'entreprise spécialisée dans le jardinage
qu'elle a créée. Et met parfois sa main verte au service
de l'école.
Pour en savoir plus:
www.brightergardens.co.uk
portable: 077 6631 6908
Il y a 12 ans, Jayne Magness a créé sa propre structure : Brighter
Gardens. Son credo: des jardins plus dégagés, plus lumineux. Ce
qu'elle aime par-dessus tout? «Arriver devant un jardin en jachère,
(«when it's a big mess», en VO) et faire en sorte qu'il devienne
magnifique.» Il y a, poursuit-elle, quelque chose de très apaisant dans
le cycle d'un jardin. L'entretenir, l'embellir revient souvent à faire
patiemment des cercles, à tourner en rond de massifs en arbustes,
qui tour à tour méritent l'attention.
Son prénom, Jayne, vient d'un clin d'œil paternel à l'actrice Jayne
Mansfield. Elle aime aussi y voir un très lointain rapport avec le
www.ecocuts4trees.com
portable: 078 87721 301
Un jardinier en herbe
L’ECHO Février -Mars 2008
45
O
Etudier au Québec :
rientation
par Guylaine Amyot
le bon plan ?
Voici une rapide présentation
des principales institutions :
TS
De plus en plus de
bacheliers français
choisissent d’aller faire leurs
études au Québec, pour
de très bonnes raisons…
en vertu d’un accord France Québec, les étudiants français payent
les mêmes frais de scolarité que les étudiants québecois (de l’ordre
de £800-£ 1000/an).
dans les universités anglophones (Mc Gill, Concordia), ils peuvent
rendre leurs travaux indifféremment en français et en anglais.
les bacheliers français sont généralement admis, comme les
Québecois, dans le cadre d’un programme de 3 ans (les autres
étudiants du Canada et les Américains doivent faire une année
supplémentaire – Freshman).
il existe de nombreux accords d’échanges entre les universités
Québécoises et les universités et grandes écoles en France (et
ailleurs).
enfin, si l’on arrive à supporter l’hiver, Montréal est une ville jeune,
remplie d’étudiants, dynamique, et la vie n’y est pas trop chère.
46
L’ECHO Février -Mars 2008
la meilleure université du
Canada, récemment classée au
12e rang mondial par le Times
Higher Education Supplement.
Située au cœur de Montréal, elle
accueille 32 000 étudiants, avec
la plus forte proportion
d’étudiants
étrangers
du
Canada (20%).
Frais de scolarité: Can$ 1700/an
(£850). Elle offre plus de 300
programmes dans tous les
domaines. On y est admis - avec
13/20 de moyenne au bac, par
faculté (Arts, Sciences), au sein desquelles on obtient une grande
liberté dans le choix des cours. Les cours sont dispensés en anglais.
Université de Montréal
C’est la plus grande du Québec avec 55 000 étudiants et 15 facultés.
Elle est classée au 93e rang mondial par le THES. Deux écoles à taille
plus humaine lui sont affiliées et situées sur son campus: l’école
Polytechnique Montréal et HEC Montréal. Cette dernière dispense
une formation commerciale trilingue en 4 ans (année de prépa
intégrée) et offre la possibilité de nombreux échanges
internationaux (en France, avec de grandes écoles françaises comme
HEC ou l’EAP). Cours en français uniquement.
Concordia
Au centre de Montréal, 44 000 étudiants. Critères d’admission : mini
11/20 au Bac, avec des exigences supérieures dans certains
programmes. Près de 300 programmes undergraduates.
Attention toutefois, le Québec c’est loin, et à l’exception des écoles
type HEC ou Polytechnique Montréal, il faudra un caractère mature
et indépendant pour s’adapter dans ces « usines » universitaires, en
l’absence de soutien familial. Même si l’ambiance est - de l’avis
général - très sympathique, les étudiants français au Québec sont
parfois un peu dépassés les premiers mois par la nécessité de bien
s’organiser pour fournir le travail qu’on attend d’eux. Les exigences
sont élevées, et seuls les meilleurs étudiants pourront continuer vers
les Masters.
MBC
Mc Gill
O
rientation
Performances scolaires :
la France mal classée par l’OCDE (1)
La publication, le 4 décembre 2007, par l'OCDE des résultats 2006 de
son enquête Pisa (2) révèle des écarts de performance importants
entre les systèmes éducatifs des pays participants.
Initié en 2000, chaque cycle d’enquête Pisa
porte tous les trois ans sur les
compétences des élèves de 15 à 16 ans,
dans les trois grands domaines compréhension
de l’écrit, mathématiques et sciences, avec à chaque
fois une focalisation sur l’un des domaines. Pisa 2006
portait principalement sur les compétences en sciences et
interrogeait près de 400 000 élèves dans 57 pays, dont les 30 de
l’OCDE. En France, un échantillon représentatif de 4 700 élèves de
15 ans, scolarisés dans 187 établissements, a répondu ainsi en mars
dernier aux questions de l’enquête.
La France reste dans la moyenne des 30 pays de l’OCDE, même si ses
résultats sont en baisse par rapport à ceux de 2003 : elle se classe
entre le 17ème et le 19ème rang sur 30 pays. Si l’on en croit cette
étude, le système scolaire hexagonal, longtemps présenté comme
l'un des meilleurs au monde ne parvient donc pas à égaler la
Finlande, la Corée, le Canada et la Nouvelle Zélande, qui occupent
les 4 premières places. La Finlande arrive en effet largement en tête
du classement général. Elle est également 1ère en sciences et en
mathématiques et 2ème en compréhension de l'écrit. Quand on
compare les scores, "les jeunes Français ont en moyenne un an de
retard par rapport aux jeunes Finlandais", commente Bernard
Hugonnier, de la direction de l'Education de l'OCDE, cité par l'Agence
France Presse. Plus inquiétant, les résultats se sont dégradés par
rapport aux enquêtes de 2000 et 2003. Ainsi, en sciences, la France
a rétrogradé de la 10ème place en 2003 à la 19ème (sur les 30 pays
de l’OCDE). En mathématiques, elle passe de la 13ème place en 2003
à la 17ème.En compréhension de l’écrit, le recul est tout aussi net, de
la 14ème à la 17ème.
Pour l'OCDE, le classement français s’explique en bonne partie par le
fort pourcentage - environ 20% - d'élèves en difficulté et dans le
même temps par une élite, dont la part est proportionnellement
nettement inférieure à celle des pays les mieux classés.
Au contraire, certains pays ont enregistré des hausses
importantes des performances de leurs élèves depuis 2000. La
Corée a amélioré ses bons résultats en lecture de 31 points entre
2000 et 2006, soit l'équivalent de presque une année d'études,
essentiellement en accroissant la proportion des meilleurs élèves.
La Pologne a, quant à elle, vu ses résultats en lecture progresser de
29 points sur la même période, tandis qu’au Mexique et en Grèce,
les élèves se sont nettement améliorés en mathématiques entre
2003 et 2006.
Il est toutefois à noter que dans l'ensemble de l'OCDE, les résultats
sont globalement demeurés constants, bien que les dépenses
d'éducation aient augmenté de 39 % en moyenne entre 1995 et
2004. Et que la Finlande, dont les dépenses consacrées à l’éducation
se situent dans la moyenne des pays de l’OCDE, occupe la première
place du classement…
Christine Naoumoff-Faillat
(1) Organisation de coopération et de développement économiques.
(2) Programme international pour le suivi des acquis des élèves (ou Programme
for International Student Assessment). Pour plus d’informations voir :
www.oecd.org/pisa
PISA 2006 confirme:
PISA 2006 : aperçu des résultats
Le fait que les pays les mieux classés :
Six autres pays enregistrant de bonnes performances présentent un
score moyen compris entre 530 et 542 points : le Canada, le Japon et la
Nouvelle-Zélande, ainsi que de trois pays/économies non-membres de
l’OCDE, à savoir Hong-Kong (Chine), le Taipei chinois et l’Estonie.
La prééminence de la Finlande, la Corée, le Canada,
la Nouvelle Zélande.
– ont un nombre élevé d’élèves très performants,
– ont un faible nombre d’élèves en difficulté,
– présentent un système éducatif équitable,
– ne sont pas les plus dépensiers,
– ne favorisent pas l’enseignement d’une matière, par
exemple les sciences, au détriment des autres,
– ne procèdent pas à une orientation scolaire précoce
– ne favorisent pas l’école privée
La Finlande, qui totalise une moyenne de 563 points(*) , s’avère être le
pays le plus performant.
L’Australie, les Pays-Bas, la Corée, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la
République Tchèque, la Suisse, l’Autriche, la Belgique, l’Irlande et, parmi
les pays/économies non-membres de l’OCDE, le Liechtenstein, la
Slovénie et Macao (Chine) affichent également des performances
supérieures à la moyenne de l’OCDE, égale à 500 points.
(*) Une année de scolarisation équivaut, en moyenne, à 38 points sur l’échelle PISA de
compétence en sciences.
L’ECHO Février -Mars 2008
47
Petites annonces
Divers
Vends un piano droit laque noir
YAMAHA en parfait état £400.
RSVP: 077 7242 3062 / 020 7751
0706 / [email protected]
Journaliste cherche histoires
familiales et témoignages
sur le thème de l'exil et sentiment
de déracinement.
Anonymat possible.
Marie-Hélène : 079 79 946 404
Vends Playstation 2 avec 2
manettes et 1 jeu. Excellent état.
Prix : £50 Tél. : 079 0414 1144
Cours et lecons
Lunchtime cookery courses in
central London (10 minutes from
the City) - pick new skills, entertain
clients, meet new people,
celebrate an office event -all in
your lunchtime. Learn new Thai,
Moroccan, Italian, Fish and
Vegetarian dishes. 07814 027 067
or www.foodat52.co.uk
Young french girl (20 years old),
student in Law, available during
June 2008 for baby-sitting / live
in (big experience, highest of a big
family, scouting…), house-keeping
and motivate for other various
works. 00 44 6 79 82 42 62.
Professeur de Français, 20 ans
d'expérience, donne cours
particuliers à domicile, tous
niveaux, soutien scolaire,
préparation aux examens, suivi
du CNED.Tél. : Madeleine
077 6668 6397
Professeur agrégée, diplômée de
Sciences-po Paris propose cours
de français, philosophie et
soutien général à partir de la
6ème. Aide méthodologique,
bilans de progression.
Déplacement à domicile.
Tél : 079 4983 1715
Japanese language lesson
by Japan Foundation '420-Hour'
course qualified teacher. Why not
learn a language of a culturally
rich,politically stable, and
economically successful country
of Japan?
Interested in Manga? Relocating
to Tokyo? Wants to know a bit
more than Sushi? Individual or
small group lesson for anyone
above 11years old. £25/hour or
£30/1.5 hour. Contact Yumi on
020 7229 3866 or e-mail to
[email protected]
Cours particuliers de russe.
Tous niveaux : préparation au bac,
soutien, remise à niveau… Avec
un professeur expérimenté (10
ans d’enseignement en collège,
lycée et classes préparatoires aux
Grandes Ecoles). A proximité du
Lycée (Gloucester road) ou à
domicile.Tarif dégressif pour les
groupes. Contactez Béatrice au
077 91 15 72 46
[email protected]
Étudiante normalienne, 23 ans,
agrégée en sciences en juin 2007,
actuellement en master
d'Industrial design Engineering au
Royal College of Art /Imperial
College, propose cours
particuliers de math et
physique chimie, niveau lycée,
South Ken et Fulham, 25£/h.
[email protected] ou 077 2212 4589
Communiquez votre
annonce de “particulier
à particulier” par e-mail :
[email protected],
avant le 7 mars 2008.
Prix de l'annonce
(50 mots maximum) :
£ 8,50 chèque à libeller au
nom de l'Echo
et à adresser à
Mrs Catherine RENARD,
17 Aspley Road
London SW18 2DB
ACTICOURS
Cours particuliers,
soutien scolaire et suivi du CNED
De l'école primaire à la terminale, des professeurs
diplômés sont prêts à répondre à vos besoins.
Nous vous assurons un service à domicile rapide,
efficace, à votre convenance.
Tarifs : à partir de £25/heure
www.acticours.co.uk
Contact : Olivier Bertin
020 7326 5101 ou 079 4155 7060
Ileana Giesen
Orthophoniste
Rééducation des troubles de l’acquisition
de la lecture et de l’orthographe
Tel: 020 7245 9395
Fax: 020 7598 5200
E-mail: [email protected]
Painting - Decorating
& Handyman service
Professionalisme
et courtoisie garantis
Travaux de peinture intérieure / extérieure
Pose de carrelage et mosaïque
Petits travaux de plomberie
Références professionelles sur demande
Contacter Jean-François Nerre
020 8778 8792 / [email protected]
L’ECHO Février -Mars 2008
49
baby-sitting
W2
SW1
CADU Alban
ARENAS Isabelle
TES
LANG Ngoc-Lan
TS
079 6908 4175
W4
ABEY Lelani
1ère 020 8994 2473/ 079 6242 5050
DUCARRE Adrien
TS
LECLERC-CHALVET Arthur TS
SW10
020 7630 9727/078 5171 9389
THABAULTPaul-Clément 16 ans
BLANDIN Marie
TES
020 7795 2122 /078 1009 8709
077 264 46274
LAUTARD Pauline
1ère
020 7370 6362
020 7235 4259
MEBS Gaëlle
TES
077 8815 0744 / 020 7244 7796
077 3274 2528/020 7351 2474
079 4481 2030
SW3
PILLOIS Marine
1ère
020 87483087
DePELLEPORTAugustin 1ère 078 9110 9035/020 7589 8934
PILLOIS Prune
2nde 079 3187 5696/020 7351 2474
PETRICH Chloé
SPRIET Quentin
TS
078 7040 3611
TS
020 7228 0670
W5
DELBART Iris
1ère
020 8992 3337/078 0451 1066
HOWAT Chloé
TAL
079 4170 3301
2nde 079 1730 3653/020 7351 9286
SW11
SW4
GIRARD Sophie
1ère
020 7228 8747
PARRY-CROKE Emily 18 ans 079 0585 3268/020 7223 9051
SW5
W6
PETERSCHMITTAmélie 1ère
020 8748 4358/078 9171 1668
WILLIAMS Sabine 1ère
020 8563 0210
W8
DESPOUX Hugo
TES 020 7937 19540/079 5765 2903
EVAIN Agathe
2nde
020 7034 0325
FANAIE Nadia
1ère
MEYER Lucile
2nde 078 5432 1998/ 020 7589 8763
020 7937 3569
SAROSY Anne
2nde
CAMPS Nicolas
De BEAUGRENIER Constance T
020 7598 6298
SW12
DUNIN Sophie
SW6
2nde 079 8227 7037/020 8678 6817
ANQUEZ Théo
2nde
020 7751 0788
SW18
AWIT Alessandra
TAL
020 7736 5453
CHICK Hélène
TS
CHEVALIER Agnès 18 ans
078 1272 7152
CHICK Anne
2nde
020 8870 0425
COUSTE Amaury
18 ans
079 6421 9523
ATTWELL Xavier
1ère
020 8870 0701/077 7583 3756
GINDRE Fleur
17ans 020 7731 2833/078 8424 5425
020 8870 0425
SW19
FAUCHON-KHINDRIAArthur 1ère S
079 0042 2597
PELLY Isabelle
21 ans
078 1514 6504
FAVILLIER Axel
TS
079 6882 6942
PELLY Victoria
19 ans
079 0485 6583
MILLET Oriane
TS
020 7736 1693
PELLY Mathilde
17 ans
079 6615 0623
MILLET Quentin
2nde
020 7736 1693
W12
PARIS Audrey
20ans
020 7371 8532
GLASGOW Thomas 18 ans 020 8743 06 48/ 078 1721 2608
RANDISI Lisa
1ére
W14
ROUSSEAU Pierre-Edouard TES
020 7244 6035
W10
HOGBEN Katie
TS
DE LA TOUR Amélie TES
078 5288 9884
020 7603 0860/077 7873 5366
020 7371 8650/079 0612 2103
DE LA TOUR Marine 19 ans 020 7603 0860/077 6658 1035
DISCHAMPSMatthieu 1ère S 079 9954 4486/020 7259 2828
FONTAINE Clélia
KAYSER Margaux
2nde 020 7589 8483/078 8069 1424
1ère
079 0641 9349/020 7603 8602
GIRAULT Clément 1ère
077 0620 9718/020 7603 1674
GIRARD Quentin
TAY PAMART Nicolas TES
020 7603 5491
NGUYEN Keyleen
TAYPAMARTJoséphine 2nde
020 7603 5491
PREVOT Mehdi
18 ans
SCHAAD Laetitia
TAL
077 8789 3346
078 1754 0845
00336 7793 2119
077 6103 3352
STITT Alice-Caroline 23 ans
079 0630 3019
YARED Léa
077 8967 5024
TS
MONASTESSE Iona TS
020 7284 0631
020 7731 7996
SW7
1ère
NW5
Date limite d'inscription sur
la liste des baby-sitters pour
notre prochaine parution:
7 mars 2008.
Uniquement par e-mail à
[email protected]
XAVIER GARDENING
SERVICE
Tel/fax: 020 7233 7985
Portable: 07768 004974
L’ECHO Février -Mars 2008
51
EXPAT GUIDE “Londres et ses Quartiers"
Tout savoir pour s’installer
et vivre à Londres
n!
o
i
t
di En vente £14.99:
é
e
2èm
• Internet
www.expatguide.co.uk
• Au Fil des Mots
19 Bute Street SW7
• European Bookshop
5 Warwick Street W1
et 5 Cecil Court WC2
• French Bookshop
28 Bute Street SW7
• Librairie la Page
7 Harrington Road SW7
Lycée Français Association des parents d’élèves
2008, l’année du changement
Depuis maintenant trois ans, de nombreuses solutions ont été
étudiées pour agrandir et rénover le site de South Kensington.
L’année 2008 devrait voir la mise en œuvre de plusieurs projets
concomitants, susceptibles d’améliorer sensiblement la qualité de
vie d’une grande majorité d’élèves.
D’une part, les Mews en bordure de la cour du collège ont été
mises à la disposition du Lycée. Après rénovation, elles
hébergeront le service de santé, le service d’orientation, les ateliers
des services d’entretien et enfin des logements de fonction pour
des membres du personnel.
D’autre part, le collège et le lycée vont disposer de nouveaux
espaces : salles de permanences, foyer des lycéens, espace en
mezzanine à l’entrée du 35 ainsi que de nouvelles installations
pour la vie scolaire, les salles informatique…
Enfin, les négociations avec le Borough de Fulham se
poursuivent et nous espérons que l’ouverture d’une annexe du
Lycée sur le site de Peterborough School pourra se concrétiser
rapidement.
L’objectif est de déplacer une partie des élèves du primaire de
South Kensington vers Fulham afin de donner davantage d’espace
aux élèves du collège. La nouvelle école pourrait accueillir une
douzaine de classes dès septembre 2008.
Pour soutenir l’ensemble des ces projets de rénovation et
d’extension, le Lycée a créé en 2006 un fonds d’investissement
couvert par une augmentation des frais de scolarité de 5% par an.
De plus, l’AEFE a accordé une diminution de 5% par an du taux
de participation à la rémunération des personnels résidents ainsi
qu’une aide correspondant au montant de la participation de
Londres au fonds immobilier de l’AEFE destiné à financer des
projets dans le monde entier.
De plus, l’APL a décidé de poursuivre son action de
fundraising afin de soutenir le lycée dans tous ces projets
d’amélioration du cadre de vie scolaire. Cette année, nous sommes
en mesure d’élargir notre champ d’action et de participer à la
rénovation de salles de classe, laboratoires ou foyer. Nous
continuerons bien sûr à financer le renouvellement d’équipements
scolaires tels que du matériel informatique, multimédia ou sportif,
comme nous l’avons fait depuis trois ans.
Nous remercions par avance tous les parents et entreprises qui
décideront d’apporter leur soutien à ces projets et de participer à
leur financement, soit par le biais de notre charity « Friends of the
Lycée », soit par des dons directs au Lycée.
Cordialement,
Le Comite APL
L’espace libéré à South Kensington permettrait de réaliser des
aménagements essentiels à un meilleur accueil des élèves, tels la
création de nouvelles salles de classe pour les collégiens.
RENOUVELLEMENT DU COMITE APL 2008-2009
Participez à la vie du Lycée! Soyez candidats!
L’Association des Parents d’élèves du Lycée,
apolitique, est l’unique organe de
représentation des parents d’élèves auprès
de
l’équipe
de
direction,
de
l’administration, des enseignants et des
organismes officiels. L’action de l’APL,
menée par une équipe soudée et efficace,
permet d’obtenir des bénéfices concrets
pour les élèves et leurs familles.
parce qu’elles n’auront plus d’enfant au
Lycée comme notre Trésorière AnneKatherine Jouannou. Enfin, plusieurs
membres du comité sont au terme de leur
premier mandat de 3 ans et ne seront peutêtre pas en mesure de se représenter.
Son comité comporte 20 membres élus
pour un mandat de 3 ans. Comme chaque
année, au gré des fins de mandat, des
départs ou démissions, le comité va se
renouveler lors de l’Assemblée Générale
qui aura lieu en juin 2008.
Nous avons beaucoup apprécié notre
travail au sein du comité durant les six
années qui se sont écoulées; l’engagement
est certes prenant mais les échanges avec
les multiples responsables de la
communauté scolaire sont extrêmement
enrichissants et apportent une expérience
différente et complémentaire de celle
d’une vie professionnelle classique.
Cette année, le hasard fait que plusieurs
personnes
quittent
le
comité
définitivement: certaines sont en fin de
mandat après 6 ans au service de l’APL
comme les 2 vice-présidentes, Elizabeth
Awit et Cécile d’Angelin , d’autres partent
Vous aussi, pouvez participer à la vie du
Lycée en rejoignant le Comité de l’APL.
Nous avons besoin de personnes très
motivées, disponibles, organisées et
disposées à s’engager pour au moins
trois ans.
Pour l’année à venir, les postes à pourvoir
sont variés, toutefois nous avons plus
particulièrement besoin de candidatures au
niveau de l’administration (Trésorerie,
Secrétariat) et de la coordination de
niveaux (Primaire à South Kensington,
Section britannique). Les postes seront
répartis entre les membres élus lors de la
première réunion du nouveau comité.
N’hésitez pas à nous contacter si l’idée de
rejoindre notre équipe vous tente, ne
serait-ce que pour vous renseigner sur le
travail que nous faisons! Nous serons
ravies de vous faire part de notre
expérience!
Elizabeth Awit et Cécile d’Angelin
Vice-Présidentes du Comité APL 2007-2008
Pour nous contacter :
E. Awit : [email protected]
C. d’Angelin : [email protected]
L’ECHO Février -Mars 2008
53
Lycée Français Association des parents d’élèves
TRAVAUX DE RENOVATION DU LYCEE :
LE CHANTIER 2008
Les grands travaux de rénovation et
d’extension du Lycée voient enfin le jour.
Le chantier, démarré à Ealing, se poursuit
à South Kensington, avec l’aménagement
des Mews jouxtant la cour du collège (côté
rond-point) et la réorganisation des
bâtiments du secondaire.
Rénovation de l’entrée et du hall du
35 Cromwell Road
Les travaux commenceront pendant les
vacances de février et seront achevés le
27 mars.
• Le SAS actuel sera remplacé par un SAS
en verre pulsé de 2 mètres de long.
• Une mezzanine en pierre, bois et verre
sera construite dans le hall au profit
des lycéens.
• L’espace CPE sera réaménagé.
l’orthophoniste et de la psychologue ainsi
qu’une salle d’audiométrie.
• La maison de l’orientation se situera à
côté de la maison médicale.
Certaines Mews ne seront accessibles que
par Cromwell Mews:
• L’Aumônerie restera où elle est mais
versera un loyer au Lycée. Un escalier sera
créé à l’arrière de la Mews pour descendre
directement dans la cour en cas d’incendie.
• Quatre logements seront affectés par
contrat à des membres du personnel
administratif du Lycée, en remplacement
de logements situés dans les bâtiments du
secondaire et transformés en salles.
• La Mews près du portail (no 26 Cromwell
Mews) sera réservée aux services
d’entretien, d’entrepôt et de livraison.
• Dans les garages des Mews entre le 26 et
l’Aumônerie, se trouveront: les services
plomberie, électricité, métal et lingerie.
Aménagement des Mews
Le Trust reste propriétaire des Mews mais
en cède l’usufruit au Lycée pour la somme
symbolique de £1. Cette décision sera
soumise à un avis interministériel.
Si le permis de construire est accordé, les
travaux
devraient
commencer
au
printemps et s’achever à la fin de l’été.
Une partie des Mews sera accessible
directement de la cour du Collège:
• La grille qui sépare les Mews de la cour
du Collège sera avancée jusqu’à l’escalier
du rond-point afin de permettre un accès
direct aux services de santé et
d’orientation.
• La Mews située au n°20 Cromwell Mews
deviendra maison médicale, avec une salle
d’accueil et de repos au RDC et, au 1er
étage : les bureaux du médecin, de
Réorganisation des bâtiments du
secondaire
• Création de trois nouvelles salles d’étude,
pour éviter la présence d’élèves dans la
cour pendant les permanences. Elles
seront situées dans les salles Gary et
Bedarida et dans la salle des Commensaux.
• Redistribution des salles de réunion: la
salle Baudelaire (en face du bureau du
Proviseur) devient salle de réunion; une
partie de la salle des Commensaux devient
salle à manger/salon pour les visiteurs; les
salles Iselin, Churchill et Rachel Ansell
restent des salles de réunion (la salle R.
Ansell servira aussi de salle de classe et la
salle Churchill de salle d’examen).•
L’infirmerie actuelle devient un pôle de vie
scolaire pour améliorer l’accueil des élèves
du collège.
A SOUTH KENSINGTON
• Une salle de permanence est créée à
l’arrière de l’actuelle infirmerie.
• Un bureau des surveillants prend la place
du bureau actuel de l’APL.
• Un foyer est créé à la place des ateliers
actuels.
• L’aile du bâtiment Molière qui abritait
jusqu’alors les logements du personnel
administratif, sera complètement rénovée
ultérieurement. Au RDC ont été prévus des
vestiaires et des douches pour les élèves.
• Une ou deux salles informatiques seront
créées.
• Un laboratoire de physique sera rénové.
• Les escaliers du collège vont être refaits.
Le lessivage et la peinture commenceront
dès février.
DANS LES ANNEXES
A l’école André Malraux d’Ealing, la phase
d’agrandissement s’achève. Le 5 décembre
dernier, la classe de Grande section prenait
possession de sa salle de classe toute
neuve, tandis que la Petite section
retrouvait enfin un vrai dortoir et que les
CE1/CE2 quittaient leur classe en
préfabriqué pour rejoindre le bâtiment
principal. L’école entame maintenant des
travaux d’étanchéité des bâtiments
et d’embellissement des salles de classe
(voir les pages Lycée Français – Ecole André
Malraux).
Du côté de l’école Wix de Clapham, des
travaux sont à l’étude avec le Borough
de Wandsworth.
MARCHE DE NOEL DU LYCEE
Une troisième édition couronnée de succès
Pour la troisième année consécutive, le Marché de Noël, qui a eu
lieu au Lycée le samedi 8 décembre 2007, a remporté un grand
succès. Malgré un temps maussade, le nombre d’entrées s’est élevé
à 1700. Une somme d’environ £7,800 a ainsi pû etre récoltée au
profit des deux charities associées au Lycée: l’ APL Welfare Fund et
Friends of the Lycée. La somme ainsi obtenue sera partagée par
moitié entre ces deux associations.
54
L’ECHO Février -Mars 2008
L’APL souhaite remercier chaleureusement tous ceux qui ont
contribué au succès de cet évènement et tout particulièrement
Patricia Connel et Anne-France Kennedy qui ont assuré
l’organisation du Marché avec toute l’équipe de French Fairs.
Enfin, tous nos remerciements à Madelyn Willem pour la réalisation
de la superbe « gingerbread house », la gagnante a été ravie de
son gâteau.
Lycée Français Association des parents d’élèves
FUNDRAISING 2008 AU PROFIT DU LYCEE
Pour la quatrième année consécutive, l’APL souhaite poursuivre l’effort de mobilisation des parents d’élèves,
des entreprises et de tous ceux qui veulent améliorer concrètement la vie scolaire des 3500 élèves
du Lycée Français Charles de Gaulle.
A l’occasion du Dîner de Gala annuel de l’APL, nous vous invitons à participer à la Campagne de Fund-Raising 2008
au profit des deux associations caritatives qui soutiennent le Lycée.
« Friends of the Lycée » pour participer à la modernisation du Lycée - Charity No 1000639
« APL Welfare Fund » pour participer aux frais de scolarité de familles en difficulté - Charity No 1082875
Le succès de cette campagne dépendra de la participation des entreprises et des particuliers.
L’APL vous remercie par avance de votre générosité.
COMMENT PARTICIPER ?
Vous pouvez faire un don à la Charity de votre choix.
Vous pouvez venir au Charity Gala Dinner de l’APL.
Vous pouvez offrir des lots de prestige pour les
Ventes aux Enchères ou la Tombola.
Pour plus d’information, les membres du Comité APL sont à votre disposition.
Merci de contacter Monica Thomas: [email protected]
et Caroline Buchler: [email protected]
SOIREE DE GALA DE L’APL
Vendredi 4 avril 2008
The Park Lane Hotel , Piccadilly
Le Comité de l’APL souhaite remercier les nombreux parents,
amis et entreprises qui seront présents, assurant ainsi le succès
de cette soirée exceptionnelle!
L’ECHO Février -Mars 2008
55
Lycée Français Association des parents d’élèves
INSCRIPTION ET REINSCRIPTION DES ELEVES AU LYCEE:
Nouvelle procédure, entièrement informatisée
L’équipe de direction du Lycée Charles De Gaulle a mis en place
une nouvelle procédure d’inscriptions, à compter de la rentrée de
septembre 2008.
Deux changements importants :
Fini les dossiers papiers, trop lourds à gérer au vu du nombre
d’élèves au Lycée. Désormais, les inscriptions se feront
exclusivement en ligne, via le site internet du Lycée (www.
lyceefrancais.org.uk). Les familles peuvent d’ores et déjà
consulter le site et y trouver les explications sur la démarche à
suivre. La saisie informatique devient obligatoire non
seulement pour les premières demandes d’inscription,
mais également pour les réinscriptions d’enfants déjà
scolarisés au Lycée Charles De Gaulle.
Une avance de £500 est demandée au moment de
l’inscription ou de la réinscription.
Pour le traitement de tous les dossiers d’inscription le Lycée
Français de Londres a décidé d’utiliser le même logiciel que celui
utilisé par les Lycées Français de Rabat et de Madrid – deux grands
établissements d’environ 4000 élèves chacun- depuis quatre ans
déjà. Le système a donc fait ses preuves. La page Inscriptions du
site renvoie sur d’autres pages par une série de liens actifs (en bleu
en bas de page) : « consulter le protocole d’inscription »,
« consulter le calendrier », « démarrer une nouvelle inscription »,
« continuer une inscription » et « documents utiles ».
Contraintes et avantages de l’informatisation des
inscriptions:
Les parents d’élèves devront respecter un calendrier qui impose
des dates strictes de demande d’inscription, d’envoi des
documents et de paiement (voir tableau ci-dessous). En
contrepartie, les délais de réponse du Lycée sont beaucoup
plus rapides et connus d’avance.
D’autre part, les familles qui n’ont pas accès à l’internet trouveront
sans doute le système plus contraignant, mais le Lycée mettra
quelques postes d’ordinateurs à leur disposition dans son enceinte.
Du point de vue de la direction, le nouveau système présente
l’avantage évident d’une plus grande efficacité, puisqu’elle
connaitra en temps réel le nombre de demandes d’inscriptions, à
South Kensington et dans les annexes, les parents soumettant leur
préference par un choix numéroté.
L’objectif, à terme, est d’informatiser tout ce qui a trait à la
scolarisation et à l’orientation des élèves : notes, fiches de
vœux provisoires, choix des options etc.
En ce qui concerne les inscriptions, il faut distinguer d’une part les
premières demandes d’inscription, d’autre part les réinscriptions.
Dans les deux cas, la procédure se déroule en deux temps :
l’admissibilité puis l’admission.
Premières demandes d’inscription
Un numero d’utilisateur et un mot de passe seront attribués pour
chaque élève inscrit. Ces données sont précieuses, car elles seront
valables pour toute la scolarité de l’enfant.
Les inscriptions en ligne pourront se faire à partir du 5
mars 2008.
Les dossiers seront examinés par des commissions d’affectation,
aux dates précisées dans le tableau ci-dessous. Ces commissions
décideront de la recevabilité des demandes, en fonction
notamment du nombre de places disponibles dans chaque année
d’études. Un courriel sera envoyé aux familles qui ont déposé une
demande, pour accuser réception de la demande et leur indiquer
les documents à fournir en vue de l’admission définitive.
Si la commission se prononce en faveur de l’admissibilité du
candidat, les parents disposent alors d’un délai de deux semaines
seulement pour envoyer les documents requis, ainsi qu’ une
somme de £500, déductible du paiement des frais de scolarité.
Il est important de souligner que :
•L’inscription n’est effective qu’après validation dûment
notifiée par le Lycée.
•L’admission définitive sera refusée si les documents
exigés et l’avance de £500 n’ont pas été envoyés dans ce
délai de 15 jours.
Réinscriptions
Désormais toutes les familles doivent réinscrire leurs
enfants par internet, que ce soit pour le primaire ou pour le
secondaire et verser une avance sur frais de scolarité de
£500 au moment de la réinscription .
Le calendrier des réinscriptions sera annoncé
ultérieurement.
Les modalités de réinscription sont les mêmes que pour une
première demande :
• attribution d’un numéro d’utilisateur et d’un mot de passe à
chaque élève
• réinscription en deux temps : admissibilité puis admission, à
l’issue des Conseils de classe.
•L’envoi des documents nécessaires et de l’avance de £500
dans le délai imparti est une condition sine qua non de
l’admission définitive. Ce délai reste à préciser.
CALENDRIER DE PREMIERE INSCRIPTION / ANNEE SCOLAIRE 2008 - 2009
56
Date de réponse du Lycée Français Date limite pour réception
des pièces justificatives
Charles de Gaulle
2 semaines
Le lendemain de la commission
Ouverture du site Internet
pour inscription en ligne
Dates des commissions
d'affectation
de la Petite section
au CM2
05/03/2008
1) 04/04/2008
2) 16/05/2008
3) 25/06/2008
Sixième à Terminale
05/03/2008
13/06/2008
Le lendemain de la commission
2 semaines
Section Britannique
05/03/2008
26/06/ 2008 (3°)
28/08/2008 ( PAL)
27/06/2008 or 29/08/2008/ (3°)
29/08/2008 (PAL)
2 semaines
L’ECHO Février -Mars 2008
Lycée Français Association des parents d’élèves
LA SECTION BRITANNIQUE PROPULSE LE LYCEE
DANS LE TOP 20 DES MEILLEURES ECOLES… ANGLAISES !
Un grand bravo à la section britannique, qui a permis au Lycée Charles
De Gaulle de décrocher une seizième place dans le classement
national 2007 des écoles secondaires anglaises, privées et d’Etat
(“the league tables”). Avec 100% de réussite aux GCSE et un total de
1107,6 points aux A-levels, le Lycée rejoint la cour des grands,
puisque la prestigieuse et très sélective Westminster School ne le
devance que de trois places. Inutile de préciser que le Lycée se
retrouve, une fois de plus, en tête de classement au niveau du
borough de Kensington & Chelsea. Cock-a-doodle-do !
Le tableau ci-dessous indique quelles universités les élèves de la
section britannique ont intégrées à la fin de l’année 2006-2007. Sept
de ces élèves ont choisi d’entamer un gap year.
Le devenir des élèves de la section britannique (TAL)
BRITISH UNIVERSITIES
U.S. UNIVERSITIES
ART COLLEGE
4 to Cambridge
2 to Nottingham
1 to Univ. of Virginia
2 to Camberwell College
1 to Oxford
1 to Bath
1 to Boston University
1 to Chelsea College
5 to UCL
1 to Leeds
1 to Univ. of Pennsylvania
1 to Central St.Martins
2 to Goldsmiths College
1 to Sussex
1 to N.Y. Visual and
Performing Arts College
2 to King’s College
2 to L.S.E.
3 to Edinburgh
2 to S.O.A.S.
2 to Imperial College
1 to Aston
2 to Bristol
1 to University of Westminster
3 to Manchester
1 to European Business School
1 to Thames Valley University
CLASSE DE NEIGE:
tout schuss pour tous!
CALENDRIER
SCOLAIRE 2008-2009
Le calendrier de l’année scolaire 2008-2009 a été
voté en Conseil d’établissement le 17 décembre
2007 et doit maintenant être entériné pas l’AEFE.
Les classes de CE2 de Madame Cuq et Madame Faye s’initient aux joies de la
montagne à Ancelle. Les élèves et leurs institutrices avaient organisé une vente
de crackers pour financer cette classe de neige. L’APL Welfare Fund a également
pu apporter sa contribution grâce aux bénéfices dégagés par les ventes de pain
au chocolat du jeudi. Solidarité aidant, tous les enfants ont pu partir.
Il prend en compte les principes suivants:
respecter au mieux le rythme scolaire de six
semaines de travail suivies de deux semaines de
vacances.
avoir systématiquement une semaine de
vacances commune avec les écoles anglaises (state
schools).
s’aligner sur les dates de vacances d’au moins
une zone française.
Les dates définitives vous seront communiquées
après approbation de l’AEFE.
L’ECHO Février -Mars 2008
57
[
INTERVIEW
Eric Simon
Le plus anglophile des Français
AL
Eric Simon est une figure bien connue des élèves du Lycée, des
lecteurs de l’Echo et plus généralement de la communauté française
de Londres.
Conseiller principal d’éducation (CPE) de la section britannique au
Lycée depuis 20 ans, il cumule bien d’autres casquettes : rédacteur
d’articles dans des journaux français locaux depuis l’âge de 16 ans et notamment dans la rubrique
‘Le coin de l’Anglophile’de l’Echo, il anime aussi une émission sur FL Radio, est l’auteur de quatre
romans* et organise des visites guidées de Londres, à titre bénévole, dans le cadre d’associations
françaises. Il s’apprête aujourd’hui à publier un guide sur Londres, unique en son genre.
L’Echo a interrogé ce personnage infatigable, passionnant et passionné par les Britanniques,
incollable sur leur histoire et leur culture, qui habite en Angleterre depuis trente ans.
Quelle est votre formation initiale ?
J’ai une formation sur l’histoire du cinéma
réalisée en France à l’IDHEC.
En deux mots, en quoi consiste votre
fonction de CPE au Lycée ?
Ma fonction est de veiller à la bonne marche
de la vie scolaire, surveiller l’assiduité des
élèves, gérer les retards, les absences…
Nous sommes quatre conseillers principaux
d’éducation au Lycée. En ce qui me
concerne, je suis en charge de la section
britannique.
“
Hitchcok a tourné tel film plutôt que le nom
de l’architecte qui a construit l’Abbaye de
Westminster. J’aime l’étrange, le mystère, la
littérature et le cinéma anglais
Ce guide n’aura donc pas de relation
avec vos précédents livres ?
Non, si ce n’est qu’il sera nostalgique
comme mes romans…
Finalement, après trente ans passés en
Grande Bretagne, vous êtes devenu
presque plus anglais que français ?
J’adore la France mais en même temps, je
Parlez-nous de votre guide « Londres,
suis un extrême anglophile, je me sens
balades au fil des ombres et des
beaucoup plus à l’aise ici car je trouve qu’on
souvenirs » qui va paraître au printemps
respire dans ce pays un air de liberté
prochain.
extraordinaire qui n’existe nulle part ailleurs.
C’est un guide « à part » sur Londres, au sens
Je suis très attaché à l’excentricité
où il ne ressemble à aucun des guides
britannique, à une Angleterre mythique : je
classiques sur la
fume la pipe,
capitale édités à ce
j’adore le vieux
jour : littéraire et
les
On respire dans ce pays un air whisky,
thématique,
cet
vestes
en
de liberté extraordinaire qui
ouvrage parle aussi
tweed,
les
n’existe nulle part ailleurs
bien de cinéma et
chaussures
de
littérature
anglaises, je
policière anglaises, que des groupes de
suis un inconditionnel des vieilles voitures
musique mythiques, des fantômes, du
anglaises, je collectionne les vieux appareils
fantastique, des différents quartiers de
photos, les versions originales de bouquins
Londres et des balades, que j’affectionne,
comme « Le club des cinq », etc…
avec leurs bonnes adresses. Il contient
d’ailleurs beaucoup d’illustrations et
Et le Londres moderne ?
de photos.
Il m’intéresse beaucoup moins, même s’il est
Ce qui m’intéresse, c’est plus de savoir à quel
formidable. On peut boire une bière à une
endroit Jack l’éventreur a tué une de ses
terrasse de café de nos jours, ce qui était
premières victimes ou bien le lieu où
inconcevable il y a 20 ans.
L’ECHO Février -Mars 2008
“
58
La société contemporaine en Angleterre est
beaucoup plus ouverte que celle de bien
d’autres pays et les jeunes Anglais sont
aujourd’hui beaucoup plus heureux qu’ils
ne l’étaient il y a vingt ans. Paradoxalement
il existe dans ce pays une grande rigueur au
niveau du respect des traditions et des
coutumes.
Si vous deviez prendre votre retraite,
quel endroit choisiriez-vous ?
J’irais en Cornouailles dans le Dorset, cette
Angleterre d’Agatha Christie, de Blake et
Mortimer, des Beattles, de Sherlock Holmes
qui a forgé toute mon anglophilie.
Un voeu pour la nouvelle année ?
La réussite de mes élèves aux examens. La
paix sur terre. Que les Français et les Anglais
s’aiment et parviennent enfin à se
comprendre.
L’Echo en ajoutera un dernier : que votre
guide « Londres, balades au fil des ombres
et des souvenirs » soit un succès.
Propos recueillis par Alexandra Lang
* Le béret de Monsieur Marquet, éditions Flanant 2001
La limousine au pyjama bleu, éditions Flanant 2002
Limoges au coeur, éditions Flanant 2003
La petite fille de Londres
Pour plus de renseignements sur les romans
et les balades organisées par Eric Simon :
www.ericsimon.co.uk

Documents pareils