T. Parasitix - Clef des Champs

Commentaires

Transcription

T. Parasitix - Clef des Champs
T. Parasitix
B IOLOGIQUE
COMPOSITION
Teinture Noyer noir 1:3
Teinture Chardon béni 1:2
Teinture Pissenlit 1:2
Teinture Plantain commun 1:2
Teinture Gentiane 1:4
Teinture Réglisse 1:8
Alcool (50 %)
Juglans nigra
Cnicus benedictus
Taraxacum officinale
Plantago major
Gentiana lutea
Glycyrrhiza glabra
Biologique
Biologique
Biologique
Biologique
Biologique
Biologique
PREPARATION
Mélange de teintures simples préparées à partir de plantes biologiques
Les préparations sont brassées quotidiennement durant 30 jours, pressées, décantées, tamisées, mélangées et combinées
Aucun additif, colorant ou agent de conservation, sans sucre ajouté, sans gluten, sans soya, sans OGM, non irradié
FORMAT
Bouteille de verre ambré avec compte-goutte - 50 ml
INDICATIONS
Système digestif : Parasitoses, gastroentérite
CONTRE-INDICATIONS ET MISES EN GARDE
Grossesse (re : réglisse 1, 2, 3,4, 5, 6 , gentiane4, 7 )
Ulcères gastriques et duodénaux (re : gentiane1,2,3,5,7, 8, 9 )
Troubles hépatiques, cirrhose du foie (re : réglisse1,2,3,4,5,6, pissenlit)
Insuffisance rénale (re : réglisse1,2,3,6)
Hypertension (re : réglisse1,2,5,6, gentiane)
INTERACTIONS
Diurétiques (re : réglisse1,2,3,4,6)
POSOLOGIE
Dose de traitement : 10 à 30 gouttes, 1 à 3 fois par jour, durant 3 semaines.
Dose pour enfants (2 à 12 ans) : 1 ou 2 gouttes par année d’âge, 1 ou 2 fois par jour, durant 3 semaines.
Dose d’intervention : On emploie le Parasitix uniquement en mode de traitement.
Débuter avec de petites doses pour s’assurer de la tolérance aux plantes.
Diluer la teinture dans un peu d’eau. Brasser la teinture avant l’utilisation.
MODE D’ACTION
Un mélange de plantes pour se débarrasser des parasites du système digestif : vers, amibes, etc. Le noyer noir est principalement une
plante antiparasitaire, contre tous les types de parasites internes et externes, y compris les champignons. Les plantes amères du
mélange (chardon béni, pissenlit et gentiane) permettent également l’expulsion en rendant le milieu très amer. Le plantain et la
réglisse favorisent la cicatrisation des muqueuses.
Noyer noir : Plante astringente 10 , tonique, antiseptique 11 , antimicrobienne, vermicide11, 12,13 , antiparasitaire, antitumorale,
carminative, hépatique, hémostatique, dépurative, sudorifique, laxative, purgative, fébrifuge, hypotenseur, détergente et
vulnéraire11,12, le noyer noir est indiqué dans les cas de parasitose intestinale, vers10,11,13, dysenterie10,11, épistaxis, catarrhe,
leucorrhée, ballonnements intestinaux, diarrhée, hémorroïde, ulcère, inflammation, constipation chronique, tumeur, cancer, diphtérie
et en usage externe dans les cas de saignement, démangeaison, mycose, teigne11,12, eczéma11,13, furoncle, herpès, zona et
inflammation.
Chardon béni : Tonique stomachique3,4,7,13,14,15,16 et tonique amer3,7,10,16, carminatif, antidiarrhéique3,7, antimicrobien3,7,
antibactérien3,4,7, antibiotique7,10,14,15, antifongique, antiseptique et apéritif3,4,7,13,14,16, le chardon béni stimule les sécrétions salivaires
et gastriques et est indiqué dans les cas de manque d’appétit3,4,13,14,16, anorexie3,4,7, flatulence3,4,7,14, dyspepsie3,4,7,13,14.
Pissenlit : Plante cholagogue3,5,6,7,9,14,16, cholérétique3,4,5,9,15,16, hépatique3,6, tonique amer,,,,,, stomachique3,4,5,14, apéritive3,4,6,9,14,16,
dépurative9,12,15,16,
diurétique3,4,6,7,9,15,16,
anti-inflammatoire4,6,7,14,
hypoglycémiante4,7,9,
lithotritique,
antitumorale6,7,9,
3,4,5,7,9,12,14,15,16
immunostimulante et légèrement laxative
, le pissenlit est indiqué dans les cas de troubles hépato-biliaires3,5,6,14,16,
manque d’appétit3,4,5,6, anorexie, dyspepsie3,4,5,6,7,12, ulcère, constipation7,14, flatulence3,4,14, troubles gastro-intestinaux3,12. Il est utilisé
dans les cas de cholécystite, calculs biliaires6,7 et urinaires.
Plantain : Plante astringente3,11,14, hémostatique7,10, antibactérienne3,14, antiseptique11,12,13, analgésique12,14, antibiotique,
antioxydante, hépatoprotectrice3,7,14, dépurative11,12,13, diurétique3,7,10,11,13, émolliente3,11, anti-inflammatoire7,10,14, antispasmodique,
désobstruante, vulnéraire7,10,11,14, antivenimeuse et vermicide, le plantain est utilisé dans les cas d’hémorroïde7,10,12,13,14, irritation
intestinale12,14, troubles digestifs, empoisonnement alimentaire, ulcère10,11,12,14, gastrite10,14, colite10,14, diarrhée10,11,13,14,
dysenterie10,13,14, vers, hématurie7,10,12,13,14, cystite7,14, leucorrhée11,12,13.
Gentiane : Tonique amer3,4,5,7, 15 , 16 et stomachique3,4,5,7, la gentiane est une plante apéritive,,,,, sialagogue5,7,16, cholagogue3,7, et
cholérétique4,7, anti-inflammatoire4,7 et immunostimulante, utilisée dans les cas de troubles gastro-intestinaux3,4, manque d’appétit3,5,7,
anorexie3,5,7,8, flatulence3,7, dyspepsie atonique3,5,7,8, atonie digestive3,5,7, nausée3,5.
Réglisse : Plante diurétique, émolliente3,5,6,7,16, anti-inflammatoire3,4,5,6,7,15,16, antirhumatismale5,6, légèrement laxative4,6,7,
cholagogue, antibactérienne4,5,6,7,16, hépatoprotectrice4,5,6,7, antiulcéreuse3,4,5,6,15,16 et antispasmodique3,6,7,16. La réglisse est indiquée
dans les cas de gastrite3,5,7,15,16, ulcère3,4,5,6,7,15,16, hépatite d’origine infectieuse4,6, malaria.
ASSOCIATIONS FAVORABLES
ORTIE en
infusion dans tous les cas de parasitose. Boire 1 litre par jour.
en infusion très concentrée dans les cas de parasitose. Boire 1 litre par jour.
THYM en infusion ou en teinture dans les cas de parasitose (amibes). Prendre 10 à 25 gouttes, 2 ou 3 fois par jour.
SARRIETTE en infusion dans les cas de parasitose (amibes). Boire 1 à 2 tasses par jour.
COLONITHE en capsules dans les cas d’irritation du tube digestif. Prendre 1 à 3 capsules par jour, avec infusion de PLANTAIN.
CAMOMILLE
SYNERGIE DU MELANGE
Le noyer noir est essentiellement une plante antiparasitaire, efficace contre tous les types de parasites internes et externes, incluant les
affections fongiques.
Le chardon béni tonifie la muqueuse digestive et lui permet de mieux se défendre dans les cas de parasitose.
Toniques amers, le pissenlit et la gentiane favorisent l’expulsion des parasites.
Par sa teneur en allantoïne, le plantain favorise la cicatrisation des muqueuses intestinales et son astringence tonifie et resserre les
parois de l’intestin.
La réglisse contient des principes amers responsables de l’action antiulcéreuse de la muqueuse digestive.
CERTIFICATION
Certifié biologique sous contrôle indépendant (Ecocert Canada)
Contrôlé par le Conseil des appellations agroalimentaires du Québec (CAAQ)
Fabriqué selon les Bonnes Pratiques de Fabrication
1 Brinker Francis. Herb Contraindications and Drug Interactions. Third Edition. Sandy: Eclectic Medical Publications; 2001.
2 Mc Guffin Michael et al. Botanical Safety Handbook. Boca Raton: CRC Press; 1997.
3 Blumenthal, Goldberg, Brinckmann. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Newton: Integrative Medicine Communications;
2000.
4 Leung Albert Y., Foster Steven. Encyclopedia of Common Natural Ingredients Used in Food, Drugs and Cosmetics, 2eédition. New York: WileyInterscience Publication; 1996.
5 Bradley Peter R. British Herbal Compendium.Volume 1. Bournemouth: BHMA; 1996.
6 Chandler Frank. Herbs-Everyday Reference for Health Professionals. Ottawa: Canadian Pharmacists Association; 2000.
7 Barnes J., Anderson L.A., Phillison J.D.. Herbal medicines. Second Edition. Londres (UK) : Pharmaceutical Press ; 2002.
8 ESCOP. Monographs on the Medicinal Uses of Plant Drugs. Exeter: Centre for Complementary Health Studies; 1996.
9 De Smet Peter, Keller K., Hansel R., Chandler F. Adverse Effects of Herbal Drugs. Berlin: Springer-Verlag; 1997. Vol. 2.
10 Chevallier, Andrew. Encyclopédie des plantes médicinales. Montréal : Sélection du Reader’s Digest, 1997.
11 Christopher John R., Dr. School of Natural Healing. Provo: Christopher Publications inc.; 1992.
12 Moerman Daniel E. Native American Ethnobotany. Portland: Timber Press; 1999.
13 Felter H.W., Lloyd J.U. King’s American Dispensatory. Sandy: Eclectic Medical Publications; 1983. Volumes 1 et 2.
14 Winston David, Kuhn Merrily A. Herbal Therapy & Supplements. Philadelphia: Lippincott; 2000.
15 Bézanger L., Pinkas M., Torck M. Les plantes dans la thérapeutique moderne. Paris : Maloine ; 1986.
16 Wichtl Max. Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals. Stuttgart: Medpharm Scientific Publishers; 1994.