T. Pissenlit - Clef des Champs

Commentaires

Transcription

T. Pissenlit - Clef des Champs
T. Pissenlit 1:2 B IOLOGIQUE
COMPOSITION
Pissenlit
Alcool (50 %)
Taraxacum officinale
Éthanol
Racine fraîche
Source végétale
Biologique
Biologique
PREPARATION
Les plantes fraîches sont coupées et mises à macérer dans de l’alcool biologique
La préparation est brassée quotidiennement durant 30 jours, pressée et tamisée
Aucun additif, colorant ou agent de conservation
Sans sucre ajouté, sans gluten, sans soya, sans OGM, non irradié
FORMAT
Bouteille de verre ambré avec compte-goutte - 50 ml
INDICATIONS
Système digestif : Manque d’appétit, anorexie, anémie, hypercholestérolémie, indigestion, brûlements d’estomac, colique, flatulence,
dyspepsie, atonie du pancréas, constipation
Troubles hépatiques : Torpeur du foie, engorgement, crise de foie, intoxication, calculs biliaires, nausée, jaunisse
Système lymphatique : Ganglion lymphatique enflé, mononucléose
Système urinaire : Calculs urinaires, œdème
Système ostéo-articulaire : Arthrite, arthrose, douleur rhumatismale, inflammation, dépôts calciques
Système tégumentaire : Eczéma, psoriasis, urticaire, dermatose, acné
Grossesse : Toxémie de grossesse, diabète de grossesse, excès de cholestérol
Syndrome prémenstruel : Mal de tête, nausée, rétention d’eau
CONTRE-INDICATIONS ET MISES EN GARDE
Inflammation ou obstruction du canal cholédoque 1,2, 3,4,5, 6,7, 8,,, inflammation de la vésicule biliaire1,2,3,4,5,6,7,8,10,12
Occlusion intestinale1,2,3,4,5,6,8,10,12
Hypersensibilité connue aux plantes de la famille des astéracées1,3,4,5,9,10
En cas de calculs biliaires, consulter un professionnel de la santé4,5,7,10
Ce produit n’est pas destiné aux jeunes enfants
INTERACTIONS
Médicaments diurétiques1,2,3
Médicaments hypoglycémiants1,3
Lithium3,4
POSOLOGIE
Dose d’intervention : 20 à 25 gouttes, 2 ou 3 fois par jour, pour un maximum de 1 semaine.
Dose de traitement : 10 à 15 gouttes, 1 ou 2 fois par jour, 4 à 6 semaines. Répéter au besoin.
Débuter avec de petites doses pour s’assurer de la tolérance aux plantes.
Diluer la teinture dans un peu d’eau. Brasser la teinture avant l’utilisation.
Lors d’un traitement à long terme, donner à raison de 6 jours sur 7.
MODE D’ACTION
La racine de pissenlit est employée comme tonique, dépuratif et plante nutritive. Le pissenlit contient de l’inuline, de la taraxacine (un
composé amer), des minéraux (potassium, fer, calcium, manganèse), des oligo-éléments, des sucres, des résines, des cires. Le
pissenlit agit principalement sur la digestion et les voies urinaires, et ses effets se font sentir sur l’état général du corps, sur le sang, la
peau, les articulations. Sa forte teneur en potassium contrebalance son action diurétique. Le pissenlit travaille surtout le fond, en
favorisant l’élimination des toxines, de l’acide urique, du cholestérol. Il favorise la diminution de l’inflammation et des dépôts, ce qui
redonne de la mobilité aux articulations. Le pissenlit tonifie également le pancréas, les glandes surrénales et le foie; il aide donc à
régulariser la glycémie. Ce n’est pas un hypoglycémiant direct, mais un tonique et un régulateur. Les feuilles sont plus diurétiques que
les racines et plus riches en vitamines A et C.
Pissenlit : Plante cholagogue1,2,5,7,10, 11,12, cholérétique2,7,10,11,12,13, hépatique3,7,9, stomachique2,5,7,12,13, tonique amer2,3,5,7,10,11,12,14,
apéritive2,3,5,7,10,11,12, dépurative10,11,13,14, antirhumatismale, anti-inflammatoire1,2,3,5, diurétique1,3,5,7,10,11,13, hypoglycémiante1,2,10,
antiscorbutique, lithotritique, immunostimulante, antioxydante, antitumorale1,3,10, hépatoprotectrice et légèrement
laxative1,2,3,5,7,10,11,12,13,14. Le pissenlit est indiqué dans les cas de troubles hépato-biliaires1,2,3,7,8,11,12, troubles digestifs2,7,11,12,
digestion incomplète des lipides, manque d’appétit1,2,3,5,7,8,12, anorexie, dyspepsie1,3,5,7,8,12,14, ulcère, constipation1,2, flatulence2,3,2,7,
ballonnement, troubles gastro-intestinaux7,14, cholécystite, jaunisse, eczéma, oligurie(réduction du volume d’urine émise), calculs
biliaires, calculs urinaires2,5, calculs rénaux, douleurs arthritiques et douleurs rhumatismales1,2,3,5,7,11,12,14.
ASSOCIATIONS FAVORABLES
en infusion ou en capsules dans les cas de troubles digestifs. Boire 1/2 tasse d’infusion avant les repas et au coucher, ou
prendre 2 à 6 capsules par jour.
URINATHE en infusion dans les cas d’infections urinaires. Boire 1 litre par jour.
TREFLE ROUGE et BARDANE en infusion lors des cures du printemps et de l’automne. Boire 1 litre par jour.
LAXADOUX en infusion dans les cas de transit intestinal lent. Boire 1 à 3 tasses, au besoin.
GINGEMBRE en teinture dans les cas de troubles digestifs avec nausées. Prendre 15 gouttes, au besoin.
BARDANE en teinture dans les cas de toxémie de grossesse, diabète de grossesse et troubles de la rate. Prendre 10 à 20 gouttes, au
besoin.
PERSIL ET CAMOMILLE en infusion dans les cas de calculs biliaires. Prendre avec du vinaigre de cidre de pomme.
BILIATHE
USAGES TRADITIONNELS
Le pissenlit a une longue histoire de remède pour le traitement des troubles hépato-biliaires dans plusieurs pharmacopées à travers
le monde. Plante originaire de la Grèce, le pissenlit s’est naturalisé très rapidement dans à peu près tout l’hémisphère Nord. Son
nom de Taraxacum vient des mots grecs taraxos (désordre) et akos (remède). Au Moyen Âge, on le nommait Urinaria, car utilisé
principalement pour ses propriétés diurétiques. Ce n’est qu’à la suite de l’intervention des herboristes arabes au 12e siècle qu’on a
commencé à connaître le pissenlit pour ses vertus digestives et hépatiques. En Amérique du Nord, les Autochtones l’employaient en
infusion et en décoction pour les troubles rénaux, dermatologiques, les dyspepsies et comme dépuratif.
CERTIFICATION
Certifié biologique sous contrôle indépendant (Ecocert Canada)
Reconnu biologique par le Conseil des appellations agroalimentaires du Québec (CAAQ)
Fabriqué selon les Bonnes Pratiques de Fabrication
1 Barnes J., Anderson L.A., Phillison J.D.. Herbal medicines. Second Edition. Londres (UK) : Pharmaceutical Press ; 2002.
2 Winston David, Kuhn Merrily A. Herbal Therapy & Supplements. Philadelphia: Lippincott; 2000.
3 Chandler Frank. Herbs-Everyday Reference for Health Professionals. Ottawa: Canadian Pharmacists Association; 2000.
4 Brinker Francis. Herb Contraindications and Drug Interactions. Third Edition. Sandy: Eclectic Medical Publications; 2001.
5 Leung Albert Y., Foster Steven. Encyclopedia of Common Natural Ingredients Used in Food, Drugs and Cosmetics, 2eédition. New York: WileyInterscience Publication; 1996.
6 Mc Guffin Michael et al. Botanical Safety Handbook. Boca Raton: CRC Press; 1997.
7 Blumenthal, Goldberg, Brinckmann. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Newton: Integrative Medicine Communications;
2000.
8 ESCOP. Monographs on the Medicinal Uses of Plant Drugs. Exeter: Centre for Complementary Health Studies; 1996.
9 American Herbal Pharmacopoeia. AHP: Santa Cruz; 2000.
10 De Smet Peter, Keller K., Hansel R., Chandler F. Adverse Effects of Herbal Drugs. Berlin: Springer-Verlag; 1997. Volume 2.
11 Wichtl Max. Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals. Stuttgart: Medpharm Scientific Publishers; 1994.
12 Bradley Peter R. British Herbal Compendium.Volume 1. Bournemouth: BHMA; 1996.
13 Bézanger L., Pinkas M., Torck M. Les plantes dans la thérapeutique moderne. Paris : Maloine ; 1986.
14 Moerman Daniel E. Native American Ethnobotany. Portland: Timber Press; 1999.

Documents pareils

Tisane Calendule - Clef des Champs

Tisane Calendule - Clef des Champs Certifié biologique sous contrôle indépendant (Ecocert Canada) Fabriqué selon les bonnes pratiques de fabrication ; Direction des Produits de santé naturels, Santé Canada

Plus en détail

Tisane Ortie - Clef des Champs

Tisane Ortie - Clef des Champs 11 Marles R.J., Clavelle L., Monteleone et al. Aboriginal plant use in Canada’s Northwest Boreal Forest. Vancouver: UBC Press; 2000. 12 Hoffman David. The Herbal Handbook: A User’s Guide to Medical...

Plus en détail

T. Millepertuis - Clef des Champs

T. Millepertuis - Clef des Champs 2 Brinker Francis. Herb Contraindications and Drug Interactions. Third Edition. Sandy: Eclectic Medical Publications; 2001. 3 HerbalGram: The Journal of American Botanical Council. Numéro 60, pp 22...

Plus en détail