MODULE 2 : Le péril fécal

Commentaires

Transcription

MODULE 2 : Le péril fécal
MODULE 2 : Le péril
fécal
1
1- QU’EST CE QUE LE PERIL FECAL ?
C’est l’ensemble des maladies infectieuses dues à des agents pathogènes
déposés dans le milieu extérieur par les excréments.
En effet dans les excréments humains se trouvent des virus, bactéries et
parasites qui sont invisibles à l’œil nu et qui donnent les maladies.
Mécanisme
Les excréments d’une personne infectée par l’une de ses maladies
peuvent contaminer une personne saine par:








l’intermédiaire des mains portées à la bouche,
la consommation d’eau non potable
la consommation d’aliments souillés,
en marchant pieds nus près des endroits où se trouvent les excréments,
en se baignant ou se lavant dans une eau souillée.
Les agents pathogènes (virus, bactéries, parasites) sont transportés sur la
nourriture par les mouches,
les mains sales,
sont entraînés dans les mayos et les puits par l’eau de pluie…
2
2- QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DU PERIL FECAL ?
VIRUS
HAV (hépatite A)
HEV (hépatite E)
Poliovirus
Rotavirus
Agent de Norwalk
BACTERIES
Salmonella
Shigella et Escherichia
coli pathogènes (EHEC,
EPEC, EIEC, ETEC)
Yersinia enterocolitica
Vibrio cholerae
PARASITES
Ascaris lumbricoides
Ankylostomidés
Anguillule
Trichocéphale
Taenia saginata et
solium
Taenia echinocoque
Schistosomes
Douves
Entamoeba histolytica
Giardia duodenalis
Isospora belli
Toxoplasma gondii (selle
de chats)
3
Asacaridiose
Parasitose intestinale la plus fréquente dans le monde, l’ascaridiose est causée
par un vers rond strictement humain, Ascaris lumbricoïdes.
4
5
La phase de migration larvaire (stades 4 à 6 du cycle parasitaire) est marquée
par un accès de toux accompagnés de fièvre et d’images radiologiques
pulmonaires fugaces asymétriques.
La phase d’état est fréquemment marquée par des troubles digestifs (épisodes
diarrhéiques, douleurs abdominales mal localisées ; exceptionnellement des
signes nerveux (irritabilité, troubles du sommeil voire convulsions).
Oxyurose
Parasitose intestinale causée par un ver rond cosmopolite, Enterobius
vermicularis, l’oxyurose est une affection strictement humaine.
La contamination se fait par ingestion d’œufs qui éclosent dans l’intestin. Les
larves évoluent dans la lumière intestinale où elles subissent 5 mues en 2 à 4
semaines pour devenir adultes. Ceux-ci sont présents dans la lumière colique.
Seule la femelle gravide franchit le sphincter anal. Elle s’accroche par sa bouche
à la muqueuse anale et pond en moyenne 10000 œufs avant de mourir.
6
Ténia
Le ténia ou tænia (genre Tænia) est un long ver parasite de l'intestin, appelé
couramment ver solitaire. Les ténias sont des vers plats rubanés et segmentés,
hermaphrodites, appartenant à la classe des Cestodes, parasites du tube
digestif des vertébrés.
7
Les vaches mangent les herbes sur lesquelles des fèces humaines ont été
déposées.
L'embryon armé de 6 crochets (embryon hexacanthe) éclot dans l'intestin après
digestion de la coque de l'oeuf. Il est transporté jusqu'aux muscles où il grandit
8
sous la forme d'une vésicule, le cysticerque, dans laquelle se développe la tête
inversée du futur ver adulte.
Quand l'homme mange de la viande mal cuite (de bœuf ou de porc), le
cysticerque est digéré et devient adulte en 2 ou 3 mois.
Le ver se maintient en place dans l'intestin au moyen de quatre ventouses
situées sur la tête ou scolex. En arrière de la tête, on trouve un cou court qui
est la région de croissance d'où bourgeonnent constamment des anneaux ou
proglottis. Ces anneaux qui contiennent des œufs sont après s'être détachés,
émis dans les selles.
Il n'y a pas de transmission interhumaine.
Ankylostome
Les ankylostomoses sont des parasitoses intestinales provoquées par
deux nématodes (petits vers ronds très voisins) qui entraînent par leur
présence dans le duodéno-jéjunum de l'homme, une seule et même maladie à
savoir l'ankylostomose.
9
Cycle : Pénétration transcutanée d'une larve strongyloïde qui gagne le poumon
et remonte les bronches en passant les alvéoles. Elle est déglutie au carrefour
aéro-digestif puis s'installe dans le duodénum où elles deviennent adultes
Les premiers œufs sont pondus 6 semaines après la contamination. Ils sont
éliminés dans les selles, s'embryonnent et libèrent une larve rabditoïde qui
donne une larve strongyloïde infestante.
3- COMMENT EVITER LES MALADIES LIEES PERIL FECAL
Installation et utilisation correcte de latrines
10
Traitement des eaux usées
Les eaux polluées par les matières fécales peuvent être traitées : l'utilisation de
fosses septiques permet la réduction des pathogènes et le confinement. Mais
on préfère l'installation du tout-à-l'égoût qui permet le recueil puis le
traitement dans les stations d'épuration des déchets d'origine humaine.
Hygiène alimentaire
Le principal problème dans le domaine alimentaire est la transmission
manuportée : les maladies fécales sont les maladies des mains sales. Il faut
donc absolument éduquer les intervenants pour qu'ils se lavent les mains en
particulier au sortir des toilettes !
Non utilisation des engrais humains en Agriculture
Rendre l'eau potable
Élimination des parasites
En éliminant les parasites on réduit les risques. Pour cela on peut :
o
o
o
éliminer les bêtes parasitées ou les traiter (cas du Ténia pour le
boeuf ou le porc, des douves du cresson...)
soigner les malades pour éviter qu'ils n'émettent des parasites à
l'extérieur
vacciner les personnes saines pour éviter qu'ils ne contractent la
maladie donc la transmettent. Les vaccins existants permettent de
lutter contre l'hépatite A, la poliomyélite, la typhoïde, bientôt les
rotavirus mais malheureusement pas contre les parasitoses.
11