Emd.com de janvier 2013 - Ecoles Militaires de Draguignan

Commentaires

Transcription

Emd.com de janvier 2013 - Ecoles Militaires de Draguignan
Journal d’information
des écoles militaires de Draguignan
Voeux garnison 2013
général
le
,
e
rt
a
p
a
n
o
B
r
ie
u quart
Jeudi 17 janvier a
on deis
rn
a
g
la
e
d
x
u
œ
senté les v
ré
p
a
s
p
m
a
c
e
tt
a
W
es, venues
ir
a
it
il
m
t
e
s
e
il
iv
c
torités
vant toutes les au
ent.
de tout le départem
Exercice Jeune Chef – Djibouti 2013
Les lieutenants en formation à l’école de l’infanterie
de Draguignan ont participé du 11 au vendredi 25 janvier à une formation en milieu désertique effectué à
Djibouti. Au cours de cette formation, les futurs chefs
de section d’infanterie ont suivi une instruction sur le
combat en zone montagneuse et désertique face à un
ennemi asymétrique (fouille de cache, reconnaissance
d’oued, prise de col). Ils ont également pris part à un
exercice de tir réel de niveau sous-groupement tactique interarmes (SGTIA). De plus, les officiers stagiaires ont pu évoluer au sein d’un
environnement interarmes (ABC, artillerie,
génie, ALAT) et interarmées (Mirages 2000,
navires de débarquement), et ainsi mettre
en pratique l’instruction théorique acquise
au cours du séjour.
Ce stage constitue pour ces lieutenants une
expérience enrichissante tant au niveau de
l’acquisition des connaissances que de l’expérience dans le combat interarmes et interarmées en milieu désertique. Il s’inscrit pleinement dans la mission que s’est donnée l’école
de l’infanterie : former des chefs aptes, après
une période adaptée de MCP, à partir en opérations, intérieures comme extérieures.
LE cours Artillerie Sol-Air (ASA)
Le cours ASA de l’école d’artillerie est
en charge de la formation défense solair. Composé de 21 formateurs et structuré en trois cellules (SATCP , CMD3D
/NC1 et LDT ), ce cours spécialisé travaille bien entendu au profit des trois
groupements de la DFA (GFCU, GA et
GFSO) mais dispense également de
nombreuses formations d’adaptation
au profit du personnel DSA des trois
armées dans le cadre des formations
croisées.
Pour ce qui est des formations de cursus, le cours ASA forme chaque année l’ensemble du GA aux fonctions
de chef de section Mistral dans un environnement tactique simple lors de la phase 1
puis uniquement les lieutenants de la filière
DSA dans un cadre numérisé en phase 2. Il
dispense plus particulièrement les cours emploi-manœuvre et C3D au profit des capitaines ,que ce soit dans le cadre du module
de base axé sur le commandement d’une
unité d’artillerie ou lors du DLART durant lequel les capitaines apprennent leur rôle de
conseiller du chef interarmes. Le cours DSA
forme également chaque année environ
60 sous-officiers FS1 et FS2 en six sessions.
Le faible flux (10 stagiaires par session en
moyenne) est lié au niveau de compétences
techniques à acquérir pour servir sur les systèmes d’armes DSA et plus particulièrement
sur le système MARTHA .
C’est dans le cadre de la montée en puissance
de ce programme et de la prise en compte
des capacités sol-air moyenne portée par
l’armée de l’Air, y compris en défense d’une
force opérationnelle terrestre, que le cours
ASA est désormais un pôle d’expertise interarmées. L’école d’artillerie est donc depuis
2010 en charge de la formation technique du
personnel de la marine nationale et de l’armée de l’air dans le domaine défense sol-air.
Cette expertise interarmées représente 23
actions de formations d’adaptation chaque
année au profit de 120 à 150 stagiaires. Ces
formations qu’elles soient mixtes ou au profit exclusif d’une autre armée sont dans les
deux cas très enrichissantes sur le plan personnel pour les stagiaires et pour les formateurs qui seront sans aucun doute amenés à
travailler ensemble sur les théâtres d’opérations.
LE cours artillerie sol-sol
Au sein de l’école d’artillerie, le cours artillerie sol-sol (C.ASS) est en
charge des formations initiales et de spécialités des cadres de l’artillerie sol-sol. Il assure aussi l’organisation de stages spécifiques à vocation interarmes et interarmées.
Composé de 28 formateurs, le C.ASS est organisé en 3 cellules :
La cellule appui feux artillerie (AFA) chargée d’assurer la formation
à la mise en œuvre et à l’utilisation tactique des principaux lanceurs en
dotation au sein des régiments d’artillerie (mortier de 120 mm, canon
de TRF1 et CAESAR). Elle assure aussi l’instruction sur le tir par la méthode dégradée. Cette instruction inclue l’utilisation des tables de tir,
des éventails de charge et du calculateur des éléments de tir CADET.
La cellule coordination appui feux (CAF) chargée d’assurer la formation à l’emploi des effets de l’artillerie, à la mise en œuvre et à l’utilisation tactique des principaux matériels d’acquisition d’objectifs et de
conduite des tirs. Cette formation est axée principalement sur la mise
œuvre du VAB observateur et l’acquisition des savoir-faire d’observa-
teur à terre. Elle inclut la formation sur les systèmes de télémétrie : système VIPER (jumelle VECTOR et PLGR ou DAGR), TM 17, TM 18, JMLR,
SOPHIE, TP NG.
La cellule automatisation des tirs et des liaisons de l’artillerie solsol (ATLAS) est chargée d’assurer la formation à la mise en œuvre du
système ATLAS. En étroite collaboration avec l’industriel et les cellules
ATLAS régimentaires, elle teste et participe à la validation des nouvelles versions.
Par an, le personnel du cours artillerie sol-sol assure la formation d’environ 450 stagiaires. La plupart des stagiaires voient leur stage sanctionné lors des exercices de synthèse avec tirs sur les camps de Canjuers et
Suippes ainsi que sur Djibouti. Près de 5000 obus de 155 mm et 3000
obus de 120 mm sont tirés chaque année dans des conditions les plus
proches de celles rencontrées par nos artilleurs sur les divers théâtres
d’opérations.
Camp de CANJUERS : Formation des stagiaires FSI AFA destinés à tenir la fonction de chef de
pièce mortier et CAESAR.
DJIBOUTI : Formation des lieutenants du groupement d’application.
musee de l’artillerie
Il ne vous reste que quelques jours
pour visiter le musée de l’artillerie !
En effet ce « vénérable ancien » créé en 1982 et classé Musée
de France depuis 2006 fera peau neuve à partir du 4 mars et ce
pour une période de quatre mois.
Les aménagements à venir prévoient l’extension de la surface
de visite de 900 m² pour une meilleure ergonomie et une réorganisation des différentes collections.
Venez nombreux !!
bûches de noel
- 70 bûches de 60 cm
- 35 litres de crème
- 20 heures de travail
- déco chocolat tout le weekend
Nous remercions le patissier, M PAULARD Philippe et son adjoint, BCH MICHEL Adrien de nous avoir régalés pour
le repas de noël.
IN MEMORIAM
Officier d’active puis de réserve, le lieutenant-colonel Dentinger s’est éteint après un courageux combat contre une
longue maladie. Engagé comme EVSO à l’Ecole d’artillerie sol-air de Nîmes en 1969, passé par l’EMIA (promotion Lieutenant Chezeau 77-78), Philippe Dentinger a été
un grand serviteur du système d’armes HAWK, à tous les
postes de responsabilité possibles jusqu’à celui de commandant en second du 402e RA en 1998.
Affecté à Draguignan en 2001, il a occupé les fonctions de
chef du cours sol-air. Le LCL Dentinger a pris sa retraite en
2007 et devient réserviste au sein du musée de l’artillerie
et se passionne pour le projet d’extension en cours.
Philippe Dentinger, ancien élève de l’EMIA et ancien président des officiers de l’école d’artillerie, était aussi le délégué de l’Epaulette pour le groupement Var et Alpes Maritimes.
Championnat de France de cross interarmées 2013
La saison des cross a bien débuté pour nos champions des écoles militaires
de Draguignan ! Les 500 meilleurs athlètes de nos 3 armées et de la gendarmerie se sont retrouvés pour le championnat de France de cross interarmées sur le site de Coiroux les 10 et 11 janvier 2013.
Côté féminin : Très belle course pour nos féminines des EMD, elles sont
1re en équipe !!! Félicitations, mission accomplie ! Cross court 4,843 kms
Le Caporal Emmie Charayron a décroché une remarquable place, elle termine 6e (00:18:38)
Le Caporal-Chef Emilie Barbero s’est très bien battue et à décroché une
superbe 8e place et rentre dans le TOP 10 (00:18:42)
Le Caporal Charlotte Morel termine 15e (00:19:44) et permet ainsi à nos
athlètes de devenir «des filles en or» avec la victoire et le titre par équipe
d’une course de très haut niveau.
Côté masculin : L’équipe des séniors sélectionnée sur le cross court
s’est brillamment battue.
Le caporal DAUBORD a obtenu une superbe 4e place au pied d’un podium
de niveau international (00:15:25)
L’adjudant GROSJEAN a confirmé ses énormes progrès et s’est classé 14e
(00:16:10)
Le caporal-chef JEBARI s’est bien battu et termine à la 41e place (00:17:30)
L’équipe des séniors a obtenu la 4e place par équipe à 5 points des gendarmes.
L’équipe des vétérans des EMD tenant du titre se devait d’être sur le
podium. Cross long 9,138 kms
L’adjudant-chef RIVERAUD, grâce à une course sagement menée s’est
classé 11e (00:33.43)
Le lieutenant-colonel ARMANGAU, a fait une brillante course et termine
à la 30e place. (00:35:12)
Le capitaine CORTEILLES 40e (00:35:40) n’était pas en reste suivi par le
Lieutenant PRIQUELER qui décroche la 52e place (00:36:20)
Cette superbe performance d’ensemble a permis à «nos anciens» de
monter sur la 3e marche du podium par équipe.
Félicitations à tous nos coureurs pour leurs performances ainsi qu’au brigadier-chef BEGAUD qui entraîne avec ferveur certains de ces athlètes !
INITIATEUR de SAVATE boxe française et MONITEUR de SAVATE FORME
Du 12 au 16 novembre 2012, le CSA Bonaparte de
Draguignan a pour la première fois été le club support des stages de formation « INITIATEUR de SAVATE boxe française » et « MONITEUR de SAVATE
forme » de la FCD.
19 stagiaires venant de 9 CSA issus de l’armée de
terre, de l’armée de l’air, de la légion étrangère et de
la gendarmerie nationale ont été accueillis.
Les stages étaient animés par le CTSN ( conseiller
technique sport national ), le lieutenant Patrice LE
MARTRET du 54e RA de Hyères, et par l’adjudant
Christophe GRANDCLAUDE de l’armée de l’air.
De l’ensemble des stagiaires, ces stages correspondaient entièrement à leurs attentes et se sont déroulés dans d’excellentes conditions humaines et
pédagogiques, avec notamment en point fort la mise à disposition de la salle
de SAVATE de la section CSA, ainsi que la présence des licenciés de notre
section comme plastron pour les mises en situation pédagogique.
Ils ont été surpris de la qualité des repas et de la gentillesse des personnels
de restauration, ainsi que de l’accueil et de l’hébergement.
Le général TREGOU, président du CSA Bonaparte, accompagné du lieutenant-colonel LEFRANCOIS, sont venus assister aux séances de savate boxe
française et savate forme le mercredi soir en présence des futurs moniteurs
et des adhérents du club.
A l’issue de ce stage, Virginie SNOBECK, animatrice au club, a obtenu le monitorat fédéral de savate forme. L’adjudant AUBERT, lui, a dû arrêter ce stage
en cours, son épouse n’ayant pas attendu la fin de celui-ci pour mettre au
monde un beau garçon. Mais ce n’est que partie remise.
CC1 Stève Lainé,
chef de section « savate boxe française » et « savate forme » du CSA Bonaparte
RUGBY
XV de la DRACÉNIE / UIISC7 Brignoles le jeudi 31 janvier 2013 à 15h00
XV de la DRACÉNIE /21e RIMa de Fréjus le vendredi 8 mars 2013 à 10h00
21e RIMa de Fréjus / XV de la DRACÉNIE le jeudi 14 mars 2013 à 15h00
Agenda
ier :
Lundi 28 janv lisation de
fficia
’o
d
s
e
m
r
’a
d
e
base
pris
la
e
d
3
1
0
2
n
io
l’expérimentat de Draguignan
de défense
ier :
Jeudi 31 janvs GA
choix des corp
rier :
v
é
f
8
i
d
e
r
d
n
Ve
trail des EMD
rier :
v
é
f
3
1
i
d
e
r
c
r
Me
don du sang
rier :
v
é
f
5
1
i
d
e
r
d
Ven
s DA
choix des corp D
couleurs EM
r :
ie
r
v
é
f
7
1
t
e
6
1
ar
tour du Haut V
mars :
6
u
a
r
ie
r
v
é
f
26
bellion
e
-r
e
r
t
n
o
c
e
ic
c
exer

Documents pareils