La publicité numérique - Microsoft Advertising

Commentaires

Transcription

La publicité numérique - Microsoft Advertising
La publicité numérique
Comment ça marche ?
« D’ici 2013, la publicité
1 PricewaterhouseCoopers’ (PWC) Global Entertainment & Media Outlook
numérique représentera
presque un cinquième du
marché publicitaire mondial1. »
2
Avant-propos
Avant-propos
« Est-ce que vos formats
publicitaires sont cliquables ? »
« Est-il possible de transposer notre
campagne TV sur Internet ? »
« Peut-on créer un segment de
ciblage comportemental surmesure ? »
Après dix ans de croissance régulière de la publicité
numérique, dont trois années à 50 %, le niveau
de connaissance des acteurs du marché de la publicité
reste disparate. Le média Internet et les médias émergents
peuvent paraître difficile à appréhender.
Quelles perspectives d’avenir ?
Dans dix ans, presque chacun d’entre nous, dans le monde
développé, disposera d’un accès haut débit sur plusieurs
appareils. Au moins la moitié des consommateurs
effectueront régulièrement des achats en ligne. La plupart
d’entre nous passera plus de temps sur notre ordinateur
que devant l’écran de télévision (ou même en famille)...
En réalité, pour bon nombre d’entre nous, l’ordinateur
et la télévision seront devenus un seul et même média.
A l’heure actuelle, nous sommes déjà nombreux à utiliser
les médias numériques. La majorité d’entre nous les utilise
au quotidien dans leur vie personnelle et professionnelle.
Malgré cela, le jargon qui entoure la publicité numérique
parait parfois compliqué et les campagnes peuvent sembler
difficiles à mettre en oeuvre. Ce guide a donc pour but de
vous aider à répondre aux questions que vous vous posez.
4
Agenda
Agenda
Qu’est-ce que la publicité numérique ?..............................................................7
Les médias numériques au coeur de la stratégie marketing..........................9
S’agit-il uniquement de marketing direct ?......................................................11
Quels sont les formats disponibles ?..................................................................12
Mon public est en ligne, mais comment le trouver ?.....................................16
Comment mesurer les résultats ?........................................................................18
Le cadre juridique de la publicité en ligne........................................................21
Glossaire...................................................................................................................22
« Pou
r
était beaucoup
aupa
ravan , ‘numériq
fourr
t un m
ue’
e-tou
t, dés
ce qu
o
ignan t
i ne r
t tou
eleva
des s
t
i
uppo
t pas
rts et
tradit
ionne
médi
as
ls. »
Steve Hobbs, Directeur général
adjoint, Carat, Royaume-Uni
6
Qu’est-ce que la publicité
numérique ?
La part des médias numériques
sur le marché publicitaire mondial
a presque doublé entre 2006 et
20091, passant de 8 % à 15 %.
Publicité Display
Pave publicité 300 x 250 pixels
Publicité Search
Liens sponsorisés
Il y a encore quelques années la publicité numérique
se résumait à la déclinaison de la publicité sur Internet
au moyen d’images, de vidéos ou de liens textes
publicitaires. Aujourd’hui les médias numériques regroupent
le téléphone mobile, la télévision et la radio sur Internet
mais aussi les jeux vidéo. La publicité numérique regroupe
ainsi les différents formats publicitaires disponibles sur
Internet mais aussi une multitude de formats émergents.
1 ‘Interaction: Addressable, Searchable, Social and Mobile’ study, WPP’s Group M, 2009
Qu’est-ce que la publicité numérique ?
Norm Johnston, Global Digital
Leader, Mindshare Interaction
8
...d
ce éso
et méd rma
pa ia is,
s u , c il s
niq om ’ag
ue me it si
me nt mp
nt il e lem
plu st
e
s d utili nt d
e p sé
e
ub et c faire
lici om e
té.
me n so
»
nt r te
off qu
rir
de e les
s e ge
xp ns
éri
en com
ce pr
s r en
ich ne
es nt
«…
co la
vis nsist prem
ibi e à iè
lité
re
o
en bte bat
lig nir aille
ne un
...
e
Les médias numériques au coeur
de la stratégie marketing
À quel moment envisager d’ajouter
une dimension numérique à sa
campagne marketing ?
De nombreuses sociétés obtiennent de fantastiques
résultats en intégrant intelligemment les médias
numériques dans leur stratégie marketing.
Utilisés en synergie, la télévision et Internet peuvent
accroître les intentions d’achat de 50 %1. Il est également
possible d’augmenter la portée d’une campagne TV ou presse
en la déployant en ligne, permettant ainsi d’étendre
sa longévité et de créer une expérience plus riche pour
l’utilisateur.
Mais pour tirer le meilleur parti des dépenses marketing,
il ne suffit pas de transférer les messages publicitaires des
autres médias vers Internet. Les campagnes les plus réussies
exploitent les atouts respectifs de chaque média et créent
des liens naturels afin de renforcer l’adhésion du public
aux valeurs d’une marque ou à un message. La télévision
demeure le canal de visualisation dominant, mais la Toile
offre un autre niveau d’implication du public.
Une bonne illustration est la campagne menée récemment
par la chaîne britannique Channel 4, afin de préparer
le lancement d’une nouvelle émission baptisée Skins.
Cette campagne a eu pour effet de renforcer l’intérêt
du public pour E4, la marque numérique de la chaîne.
Elle a également permis d’attirer son public sur un site
Web dédié pour y découvrir en avant-première des
extraits du programme et des infos exclusives. À la veille
de la première semaine de diffusion de l’émission, le site
avait enregistré 400 000 visiteurs. L’impact a donc été
double : attirer les téléspectateurs sur le site Web, et les
visiteurs du site devant la télévision.
1 Source: UK Thinkbox and IAB research – Summer 2008
Les médias numériques au coeur
de la stratégie marketing
« … les éléments que nous
créons aujourd’hui sont très
dynamiques, nous disposons
d’énormément d’informations
et de statistiques. Cela n’a plus
rien à voir avec les produits
créatifs traditionnels que nous
lancions sans nous en occuper
ensuite. »
Margaret Clerkin, PDG Amérique du Nord,
Mindshare Interaction
10
S’agit-il uniquement
de marketing direct ?
S’agit-il uniquement de marketing direct ?
Le numérique redéfinit la manière
dont marques et consommateurs
interagissent.
Taux de clic, coût par clic et liens sponsorisés – autant
d’éléments accréditant l’idée que le numérique n’est qu’un
vecteur de marketing direct.
Cependant, les formats interactifs spécifiques à la publicité
numérique, combinés à la diversité des supports Internet et
aux possibilités de ciblages offertes permettent d’atteindre
des objectifs de communication variés. Il est alors tout à
fait possible d’inclure un volet Internet dans une campagne
d’image ou de notoriété.
De grands annonceurs tels que Chanel, Coca-Cola, Philips,
Nokia, ou encore Ford utilisent aujourd’hui le numérique
pour travailler leur image de marque. Les marques ayant
recours aux médias numériques pour aller au-delà
du marketing direct se comptent désormais par milliers.
Tout comme les médias « traditionnels », Internet permet
donc de communiquer au coeur d’un environnement
éditorial affine ou auprès d’une cible de marché.
Le numérique permet également de créer des nouveaux
formats. A titre d’exemple, la publicité dans les jeux
vidéo au sein desquels les marques sont introduites,
ajoutant au réalisme du jeu et créant un lien avec leur
public au moment où son niveau d’implication est optimal.
Il est alors possible d’intégrer une marque sur les panneaux
publicitaires entourant le terrain d’un jeu de simulation
de football, comme sur les panneaux électroniques dans
le monde réel.
Quels sont les formats disponibles ?
Quels sont les formats disponibles ?
De même que les formats
publicitaires diffèrent selon qu’ils
destinés à la presse écrite, à la radio,
à l’affichage ou à la télévision, la
publicité numérique répond à un
nouvel ensemble de règles
créatives.
Comment pouvez-vous en tirer le meilleur parti ? Comment
les composantes numériques et traditionnelles de vos pub­
licités peuvent-elles être liées ?
L’un des principaux points à souligner est que le numérique
offre l’opportunité de personnaliser l’expérience utilisateur,
et d’exploiter la dimension d’interactivité caractérisant
l’univers en ligne. Ils peuvent également s’appuyer sur un
dialogue unilatéral ou une diffusion classique, mais avec
la possibilité d’impliquer le public de manière plus forte
qu’auparavant. Le champ de possibles dans l’univers
de la publicité numérique est quasiment illimitée.
12
Comme le note Margaret Clerkin, PDG Amérique du Nord
de Mindshare Interaction : « (...) il faut constamment
pouvoir réapprendre, recréer et repenser son approche.
Je pense que c’est ce qui rend les choses plus complexes. »
Cependant, une analyse approfondie des objectifs de
campagne et du public cible, ainsi que de questions
courantes telles que le budget, peut aider à construire
la meilleure approche.
Chaque format possède ses propres forces et faiblesses.
Il convient de considérer la fonction du message publicitaire
dans son cheminement jusqu’à la vente ou une autre action,
afin de choisir l’option la plus adaptée. Pour les campagnes
d’opérations spéciales, conçues sur mesure, tout est possible
ou presque – des animations qui prennent le contrôle de
l’écran aux jeux vidéo. Vous pouvez aussi rendre votre
produit vivant, en le plaçant directement « entre les mains »
du spectateur grâce à des démonstrations et simulations,
au sein d’un environnement virtuel permettant à chacun
de l’explorer de manière personnalisée avant d’acheter.
Bien sûr, il existe également des options plus simples, telles
que l’e-mailing. Un ciblage pointu et une création soignée
peuvent fournir des résultats optimaux dans ce domaine.
Autre possibilité : la publicité basée sur les moteurs de
recherche : le référencement payant. Il consiste à payer afin
d’apparaître dans les résultats obtenus par un internaute
lorsqu’il saisit un mot ou une expression. Ceci se concrétise
par l’apparition de liens en haut et à droite des résultats du
moteur de recherche, qu’il s’agisse de Google, de Yahoo!
ou de Bing. Il ne faut pas confondre cette technique
marketing avec l’optimisation des moteurs de recherche :
le référencement naturel. Cette technique implique de
concevoir les pages Web de sorte qu’elles apparaissent
naturellement en tête des listes de résultats.
Dans ce cas, aucune rémunération n’est versée au moteur
de recherche.
Tout comme la publicité graphique, les moteurs de recherche
permettent de cibler l’audience par jour, par zone
géographique, ou par critères socio-démographique.
Les possibilités du numérique sont infinies, et toute liste
d’options disponibles serait dépassée avant même d’être
imprimée. Pour toute campagne, le plus important est qu’il
ne s’agit pas seulement d’épater par une forme créative
étonnante, mais plutôt de s’appuyer sur les comportements
de la cible visée, afin de trouver le meilleur moyen
de la toucher.
Tourism Queensland a eu ainsi recours au marketing viral
pour promouvoir l’image de cette région. La stratégie
de l’organisme a consisté à lancer un appel à candidats
pour « le meilleur boulot du monde ». Le candidat retenu
aurait la chance de passer la majeure partie de son
temps à profiter des sites et attractions du Queensland.
Cette province australienne a trouvé là une vitrine idéale
pour assurer la promotion de son secteur touristique.
L’opération a généré une importante couverture media et
attiré plus de 34 000 candidatures dans le monde entier.
Quelques exemples
d’applications simples...
Ces exemples illustrent quelques-uns des formats les plus
utilisés pour les annonces publicitaires en ligne. Ils ne
présentent pas, néanmoins, toute la gamme des possibilités,
et bien entendu, vous ne pouvez pas voir la dimension
interactive du numérique sur une page imprimée !
Le Rich Media, terme recouvrant tout ce qui est à caractère
interactif (vidéo, audio, jeux, enquêtes, ou tout cela à la fois),
renforce significativement l’implication la marque.
Imaginez une publicité qui déborde littéralement des
contours de son espace et modifie l’ensemble de la page
autour d’elle. Ou encore un jeu aux couleurs d’une marque
qui offre la possibilité de jouer avec des amis ou de comparer
les scores.
Habillage de page
« La dimension interactive favorise l’implication
de l’audience, avec un taux de clic jusqu’à trois
fois supérieur à ceux des bannières statiques. »
14
… pour une expérience
en ligne interactive.
Bannière : 234 x 60 pixels
Pavé 300 x 250 pixels
Mon public est en ligne…
Mon public est en ligne…
« 3 suisses a enregistré un bond
de 100 % de son taux de clic
en ayant recours au ciblage
comportemental dans le cadre
de sa campagne publicitaire. »
Le ciblage contextuel s’articule autour des pages Web que
les internautes consultent. Il est ainsi possible de placer la
publicité dans un contexte adéquat, par exemple à proximité
d’un contenu relatif aux voyages ou aux services
financiers.
Internet présente une grande couverture, mais aussi une
segmentation importante du public, permettant de cibler,
par exemple, les jeunes mères ayant un intérêt pour
l’environnement, les jeunes hommes recherchant un prêt
bancaire ou les hommes de plus de 50 ans intéressés par les
voitures anciennes. C’est une aide précieuse pour accroître
l’efficacité des campagnes publicitaires. Mieux encore :
il est possible d’établir une segmentation par intention
d’achat ou par comportement, permettant ainsi de choisir
un public ayant préalablement manifesté un intérêt sur des
produits ou services spécifiques.
Le ciblage comportemental consiste à analyser les
comportements individuels des consommateurs afin
d’établir des schémas. Puis, d’utiliser ces schémas pour
évaluer les probabilités d’intention d’achat. Par exemple,
un utilisateur dont l’historique de consultation montre qu’il
a fait des recherches sur les nouvelles voitures et également
visité des pages traitant de l’assurance automobile,
sera intégré au segment de ciblage comportemental
« Automobile. »
En général, il existe quatre types de ciblage pouvant être
appliqués à tous les grands réseaux médias en ligne.
16
Le ciblage socio démographique permet de cibler les
internautes selon leur l’âge, sexe, CSP, zone géographique,
tranche horaire ou encore le système d’exploitation installé.
... mais comment le trouver ?
Le Retargeting permet d’identifier les individus ayant déjà
visité un site Internet. Il représente la forme la plus
sophistiquée et potentiellement la plus efficace de ciblage.
Il permet par exemple de re-toucher un internaute qui
a visité un site sans finaliser l’acte d’achat.
Le ciblage peut considérablement accroître l’efficacité d’une
campagne en permettant de trouver uniquement le public
le plus pertinent sans déperdition d’audience.
Les clés d’un ciblage efficace
Appliquer au moins une technique de ciblage simple
pour chaque campagne. Il est possible d’améliorer les
campagnes de masse standard en ajoutant un ciblage
publicitaire basique.
Se concentrer sur les segments qui produisent des
résultats concrets. Au lieu de choisir les segments
d’utilisateurs en fonction de profils de consommateurs
idéaux, les annonceurs doivent examiner les informations
dont ils disposent, afin d’identifier tout critère de ciblage
pouvant contribuer à l’optimisation du retour sur
investissement.
Tester les différentes options pour affiner la stratégie
et sélectionnez les segments qui procurent les meilleurs
résultats. Les recherches et les essais sont essentiels pour
identifier les segments les plus performants.
Comment mesurer les résultats ?
Comment mesurer les résultats ?
Les instruments de mesure
traditionnels restent utilisables, mais
les médias numériques fournissent
des données plus immédiates,
par le biais d’indicateurs tels que
le taux de clic, le taux d’ouverture,
la fréquence de consultation, le taux
d’exposition, etc.
Que signifient ces différents instruments de mesure et
comment les utiliser pour évaluer et affiner une campagne
publicitaire ?
Il est d’abord essentiel de définir le type de résultats qui
est visé. Quel que soit l’objectif, il est impératif de passer
par cette étape avant de préparer une campagne.
S’agit‑il de renforcer la notoriété de la marque, ou d’attirer
un nombre déterminé de visiteurs vers un site Web ?
Que peut-on mesurer ? Les réponses sont multiples.
Le nombre de visiteurs d’un site Web, bien sûr, mais aussi
le nombre d’actions à partir d’une campagne en ligne.
Le coût par clic est l’un des éléments les plus courants, avec
un montant simple à payer chaque fois qu’un internaute
clique sur la publicité. Le coût par acquisition va plus loin,
en permettant de calculer l’argent dépensé pour
l’acquisition d’un client, plutôt que d’un visiteur.
À noter qu’il existe des données et statistiques disponibles
par le biais de services tels que Google Analytics ou
Microsoft Advertiser Suite. Ces services offrent une
vue rapide et actualisable de l’efficacité d’une campagne
en termes de clics et d’autres actions. S’ils ne sont pas
le seul moyen d’obtenir des mesures, ils constituent une
précieuse source d’informations.
« … les médias numériques
se prêtent mieux aux
mesures que tout autre
canal à notre disposition. »
Benjamin Jankowski, Global Account
Director, Omnicom Media Group
18
e
u
q
e
s
n
« Je pe
ler
l
i
e
v
s
n
o
v
e
d
s
u
ns
no
e
g
s
e
l
uer
q
u
d
é
à
us
o
n
e
u
sur ce q iment...
ra
v
s
n
o
s
i
fa
craintes
es et de s
s
s
u
fa
s
e
le
up d’idé qui concerne
beauco
e
a
bien
c
s
y
a
l
n
’i
p
e
u
t
q
nen
ment
n
e
m
r
a
...parce
p
t
o
m
n
s ne co
ulent,
qui circ ridiques… et il otre métier. »
ju
en
aspects n quoi consist
e
au fond
Norm Johnston, Global Digital Leader,
Mindshare Interaction
20
23
Le cadre juridique
Le cadre juridique de la publicité en ligne
La publicité numérique connaît
moins de restrictions légales que
l’audiovisuel et la presse écrite.
Néanmoins, elle n’exonère pas
les annonceurs, leurs agences
et les régies de leur responsabilité
sociale, sous prétexte qu’Internet
se déploierait avec une plus grande
liberté que les médias traditionnels.
Nous nous sommes appuyés sur les recommandations
de l’IAB en France (Interactive Advertising Bureau).
Rappel des grands principes à ne pas négliger :
• La publicité de nature trompeuse est proscrite sur
Internet. Pour le Code de la consommation, art. 121-1,
il s’agit d’une publicité qui comprend de fausses
allégations ou qui est de nature à induire en erreur.
• La publicité comparative : autorisée en France par la loi
du 18 janvier 1992, elle contraint à des obligations
souvent dissuasives pour l’annonceur. La comparaison
doit concerner des services ou produits de même
nature, être objective et ne pas s’avérer trompeuse.
• Les secteurs réglementés : tabac et alcool. Le code de la
santé publique interdit la publicité en faveur du tabac,
sauf que « la retransmission des compétitions de sports
mécaniques, qui se déroulent dans des pays où la
publicité pour le tabac est autorisée, peut être assurée
par les chaînes de télévision ». Qu’en est-il d’Internet
qui diffuse de plus en plus de programmes télévisés ?
La publicité pour l’alcool fait l’objet quant à elle d’un
régime dérogatoire sur certains médias et supports
comme la presse écrite (sauf la presse jeunesse),
la radio, l’affichage dans certains lieux, etc. Internet
ne fait pas partie de ces exceptions.
Glossaire
Glossaire
Le monde du numérique regorge
d’acronymes, d’abréviations et de
termes spécifiques. Le lexique fourni
ci-après n’est certes pas exhaustif,
mais il constitue un guide utile,
vous aidant à vous frayer un chemin
dans l’univers de la publicité en ligne.
Adresse IP Adresse Internet numérique spécifique à chaque ordinateur
sur un réseau, permettant de le distinguer des autres ordinateurs
connectés. Écrite sous la forme de quatre groupes de chiffres séparés
par des points.
Algorithme Ensemble de « règles » utilisées par un moteur de recherche
pour déterminer la pertinence d’une page Web – et par conséquent,
son classement – dans la liste des résultats naturels. Voir aussi Résultats
naturels et Optimisation des moteurs de recherche.
Avatar Image graphique utilisée pour représenter un individu dans
un forum de discussion, dans un jeu ou sur un site Web.
Bande passante Débit de transmission d’une ligne de télé­
communication – généralement mesuré en Kilo-octet par seconde (Ko/s).
Ceci fait référence à la quantité de données pouvant être transmises
par seconde par votre connexion Internet. Voir aussi Haut débit.
Bannière (super-bannière ou leaderboard) Publicité en ligne disposée
horizon­talement, au format allongé, généralement située en haut
d’une page, dans un emplacement fixe.
Bêta Première version d’un site mise en ligne afin de permettre
l’identification et la résolution des défauts, et de la soumettre à l’essai
des utilisateurs.
Blog Espace en ligne régulièrement mis à jour et présentant les opinions
ou les activités d’une personne ou d’un groupe de personnes.
Ciblage comportemental Technique de marketing en ligne consistant
à cibler les internautes en fonction de leur comportement précédent.
Les produits et contenus publicitaires peuvent être conçus sur mesure
pour mieux correspondre au profil d’un utilisateur, en fonction des
informations connues sur son compor­tement décisionnel (par exemple,
22
indication de préférences ou visites fréquentes de certaines sections
d’un site Web) et ses schémas de comportement existants.
Clic Action effectuée par un internaute lorsqu’il interagit avec une
publicité en cliquant sur le lien vers le site Web d’un annonceur.
Cookie Petit fichier texte stocké sur l’ordinateur de l’utilisateur. Il sert
à identifier le navigateur que celui-ci utilise et, par conséquent,
à le reconnaître lorsqu’il retourne sur un site. Il permet par exemple
le stockage des données par utilisateurs, et favorise la personnalisation
des offres commerciales proposées par les sites Web.
IAB (Interactive Advertising Bureau). L’IAB a pour mission de pro­
mouvoir les valeurs de la publicité interactive auprès des responsables
du marketing, des agences et régies publicitaires, ainsi que du grand
public. En concertation avec les sociétés membres, cet organisme
évalue et recommande les normes et les pratiques de la profession,
et effectue des études critiques au sein de son secteur.
Impression Indicateur utilisé pour mesurer la consultation d’une page
Web et de ses composantes, y compris la publicité qu’elle intègre.
C’est en impressions que sont vendues la plupart des publicités
en ligne.
Couverture Nombre total d’utilisateurs distincts visitant un site Web
une ou plusieurs fois durant une période donnée. Souvent exprimée
en pourcentage de l’audience Web globale pour la période concernée.
Internaute Individu qui, au cours des 30 derniers jours, a utilisé Internet,
quel que soit le lieu de connexion (foyer, bureau, école...).
CPA/Coût par action Modèle tarifaire pour lequel la facturation de la
publicité est basée sur l’action effectuée par l’internaute (par exemple,
un achat ou le remplissage d’un formulaire).
Liens sponsorisés Liste de résultats de recherche payés par les
annonceurs souhaitant être référencés. Cette liste est généralement
affichée dans une partie de la page séparée des résultats naturels
de recherche, le plus souvent en haut de la page et à droite.
CPC/Coût par clic Montant payé par un annonceur pour chaque clic
sur sa liste de liens sponsorisés ou son annonce publicitaire.
CPM/Coût pour mille Prix que coûte l’affichage de 1 000 formats
publicitaires sur un site web. Un CPM de 20 euros signifie alors :
« l’annonceur paye 20 euros chaque fois que son espace publicitaire
est affiché 1 000 fois sur une page web ».
EIAA L’European Interactive Advertising Association est une
organisation professionnelle paneuropéenne représentant les différentes
régies publicitaires, et œuvrant pour le développement de la publicité
interactive.
Émoticônes Symboles utilisés pour indiquer une humeur dans une
application de communication électronique, par exemple le courrier
électronique ou la messagerie instantanée.
Marketing affilié Un affilié (un propriétaire de site Web ou un éditeur)
diffuse une publicité (par exemple, une bannière ou un lien) sur son site
pour le compte d’une société commerciale (une marque ou un annonceur).
Lorsque le consommateur visitant le site de l’affilié clique sur cette
publicité, puis effectue une action déterminée (généralement un achat)
sur le site d’un annonceur, l’affilié perçoit une commission.
Marketing viral L’expression « publicité virale » désigne le concept
selon lequel les utilisateurs transmettent et partagent entre eux les
contenus divertissants. Ce type d’opération est souvent mené
à l’initiative d’une marque souhaitant créer de la notoriété pour l’un de
ses produits ou services. Les publicités virales prennent souvent la forme
de séquences vidéo amusantes, de jeux interactifs au format Flash,
d’images ou même de textes.
Expand Format publicitaire fixe pouvant se déployer sur une page en
réponse à une action de l’utilisateur (par exemple, le survol d’une image).
Messagerie instantanée Application spécifique permettant l’envoi de
messages et la conversation en temps réel entre amis et collègues
connectés simultanément.
FAI (Fournisseur d’Accès à Internet) Société fournissant aux utilisateurs
les moyens de se connecter à Internet.
MP3 Format de fichier numérique dans lequel le son est compressé
jusqu’à 12 fois par rapport à un fichier .wav.
MPEG Format de fichier utilisé pour compresser et diffuser des
séquences vidéo en ligne.
Rich Media Appellation collective désignant l’ensemble des formats
publicitaires intégrant un contenu multimédia interactif ou des vidéos.
Nom de domaine Nom unique d’un site Internet. Par exemple :
www.hotmail.com.
Session Temps passé par l’utilisateur sur un site Internet ou une
application.
Opt-in Permission fournie par un utilisateur à une entreprise d’utiliser
ses coordonnées à des fins marketing.
Skyscraper Publicité en ligne verticale de forme allongée, apparaissant
généralement dans un emplacement fixe, sur le côté d’une page Web.
Opt-out Expression par l’utilisateur de son refus qu’une entreprise
utilise ses coordonnées à des fins marketing.
Streaming Flux audio et vidéo compressés, lus et téléchargés
simultanément. L’utilisateur n’est pas obligé d’attendre le télé­
chargement de la totalité du fichier pour que la lecture commence.
PAP/Page Vue avec Publicité Page affichée à l’écran sur laquelle figure
au moins une publicité quel que soit le format.
Phishing Pratique illégale consistant à envoyer des e-mails apparemment
légitimes (présentés comme émanant d’une banque réputée, par
exemple) pour tenter de récupérer des informations personnelles
pouvant servir à identifier l’utilisateur à des fins frauduleuses.
Podcasting Téléchargement de fichiers multimédias audios ou vidéos.
Le podcast permet par exemple de télécharger une émission de radios
et de l’écouter sans contraintes de lieu ou de temps.
Taux de clic Nombre de clics publicitaires, exprimé en pourcentage
d’impressions. Utilisé pour mesurer l’efficacité d’une publicité.
Taux de conversion Mesure de la réussite d’une publicité en ligne, par
comparaison au taux de clic. La définition de la « conversion » dépend
des objectifs marketing. Il peut s’agir, par exemple, d’une vente ou d’une
demande d’informations supplémentaires.
TV sur IP Utilisation d’une connexion haut débit pour transmettre des
flux TV numériques à des abonnés via Internet.
Pop up Publicité en ligne s’affichant dans une fenêtre séparée
par‑dessus une page Web. Format très intrusif, très peu utilisé.
URL (Uniform Resource Locator) Acronyme désignant l’adresse d’un site
Web ou d’une rubrique. Par exemple : http://femmes.fr.msn.com/beaute/
Publicité contextuelle Publicité conçue en fonction du contenu d’une
page Web consultée par un internaute à un moment déterminé.
Voix sur IP Technologie permettant d’utiliser une connexion Internet
haut débit pour effectuer des appels téléphoniques.
Régie publicitaire Entreprise vendant de la publicité pour son compte
ou pour le compte d’autres propriétaires de médias. Une régie
publicitaire perçoit généralement un pourcentage sur les recettes.
Elle peut regrouper un certain nombre de sites Web, et proposer ainsi
des solutions commerciales globales aux annonceurs.
VU/Visiteur Unique Individu qui s’est rendu sur un site au cours des
30 derniers jours. Un visiteur unique peut effectuer plusieurs visites
au cours du même mois mais il ne sera comptabilisé qu’une seule fois.
Résultats naturels Résultats de recherche « naturels » s’affichant sous
forme de liste, dans une partie de la page (généralement le corps
principal) séparée des liens sponsorisés. Les résultats naturels n’ont
pas été payés par des annonceurs, et sont classés par le moteur
de recherche en fonction de leur pertinence par rapport au terme
recherché.
24
Web 2.0 Désigne l’ensemble des services en ligne de nouvelle
génération. Le Web 2.0 se caractérise par la contribution majeure des
internautes aux contenus.
Wi-Fi (Wireless Fidelity) Capacité à se connecter à Internet sans fil.
You dream it. We deliver it.
Découvrez les solutions numériques
Microsoft Advertising sur
www.advertising.microsoft.com/france
© 2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Microsoft est une marque déposée de Microsoft Corporation.