Fiche Export B2E Chine Eau

Commentaires

Transcription

Fiche Export B2E Chine Eau
Les fiches export de Bretagne éco-entreprises
Des outils pour chaque phase du développement export
CHINE / EAU
Février 2014
L’essentiel du marché
La Chine connait actuellement d’énormes problèmes quantitatifs et qualitatifs liés à l’eau. L’industrialisation intensive,
l’urbanisation rapides et le gaspillage ont conduit à une importante pollution de l’eau et à des pénuries aux proportions critiques.
En situation de stress hydrique avec 400 villes souffrants actuellement de pénurie d’eau, dont 110 à un niveau important, la
situation est jugée grave. Cet enjeu nécessite le développement important des infrastructures pour améliorer à la fois la qualité de l’eau
mais également répondre à la demande croissante de la société chinoise. Malgré un budget annuel d’environ 12 milliards d’euros pour le
traitement des eaux usées, la capacité actuelle de traitement des eaux usées de la Chine n’est que de 20%, tandis qu’environ 80% des
eaux usées sont rejetées, souvent non traitées, directement dans les cours d’eau.
Avec une migration urbaine estimée à plus de 200 millions d’habitants d’aujourd’hui à 2020, des investissements substantiels
sont à prévoir dans l’agrandissement des réseaux ainsi que l’amélioration de leurs performances. Le 12e plan quinquennal « 20112015 » prévoit plus de 77 milliards de d’euros d’investissements dans les stations d’épuration pour traiter davantage les eaux usées en
Chine.
Découvrir le marché

Réaliser une étude de marché de l’eau en Chine avec le pole environnement de
l’ambassade de France en Chine : >>> Contact pole environnement

Se faire accompagner «pas à pas » dans ses démarches d’éco-exportateur:
>>> Green Pass d’Ubifrance
Identifier les marchés porteurs, tester à distance les marchés cibles, obtenir des rendez-vous sur place…
Trouver des partenaires

Rencontrer des partenaires potentiels, des clients et institutionnels :
>>> IE/IFAT EXPO - Mai 2014 (Shanghai)
(salon environnement)
>>> AQUATECH CHINA - Juin 2014 (Shanghai) (stockage, distribution, traitement de l’eau)

Se faire référencer parmi les acteurs Français de « la ville durable » :
>>> Vivapolis
Vivapolis est engagé en Chine, notamment dans un projet de récupération d’énergie à partir de biomasse à Hong Kong.
Un accord franco-chinois de 2011 a pour but de développer les coopérations dans la Gestion Intégrée et la Protection des
Ressources en Eau au travers de 2 projets : la gestion aux abords des centrales nucléaires et la gestion des bassins versants.
Financer son approche marché




Se prémunir contre le risque d’échec commercial (dépenses de prospection couvertes jusqu’à 75%) :
>>> Assurance prospection Coface
Financer ses investissements et projets : >>> Prêt Développement Export PDE
Obtenir un crédit d’impôt sur ses dépenses d’internationalisation : >>> Crédit d’Impôt Export (CIE)
Accéder aux marchés financés par l’Agence Française du Développement (AFD) au profit du développement Chinois :
>>> Contact AFD Chine
Surveiller les opportunités

Mettre en place une veille personnalisée sur les projets et appels d’offres du marché de l’eau en Chine:
Ubifrance : >>> S’abonner à PROAO / >>> Green Pass
Pour en savoir plus, contactez :
www.bretagne-international.com
ou
www.bretagne-eco-entreprises.fr
www.wtc-rennes-bretagne.com