Maintien du collège Paul Valéry - POI 37

Commentaires

Transcription

Maintien du collège Paul Valéry - POI 37
Comité de
TOURS NORD
site et contact poi37.free.fr
n
e
i
t
n
i
Ma lège public
ol
c
u
d
y
r
é
l
a
V
l
Pau
Abandon immédiat de la décision de fermeture !
Après la fermeture récente du collège Pasteur à
Tours dans le quartier du Sanitas, le président PS
du conseil général, F. Thomas vient d'annoncer la
décision de fermeture du collège public Paul Valéry
de Tours-nord.
« Ce collège rencontre des problèmes de
sectorisation qui ne permettent pas d'irriguer
suffisamment l'établissement » a-t-il déclaré pour
tenter de justifier cette décision.
Mensonge !
Tout le monde le sait, c'est le
conseil général en communication avec la ville
de Tours qui organise la sectorisation, c'est à
dire la répartition des élèves vers les différents
établissements.
Depuis des années, en tarissant volontairement le
flux des élèves vers P. Valéry, un scénario artificiel a
été monté pour préparer une pseudo-justification à
une annonce de fermeture.
La vraie raison
c'est les économies
budgétaires que le Président du Conseil général
veut réaliser, à marche forcée, ici en l'occurence
sur le dos des élèves et de leurs familles !
La menace de fermeture qui pèse sur le collège
public Paul Valéry est inadmissible.
L'exigence des parents d'élèves, des
enseignants, des personnels de maintien
du collège est parfaitement légitime.
Rien ne saurait justifier que l'on ferme des collèges
publics que l'on porte atteinte à l'enseignement
public laïque et que l'on entasse des jeunes, au
détriment de leur bien être et de leur avenir, dans
des établissements surchargés.
Ainsi, au collège Montaigne les locaux étant trop
petits, les élèves n'ont qu'une demi-heure , 2 jours
par semaine, pour déjeuner le midi. Qu'en sera-t-il
demain si le collège Paul Valéry est fermé ?
Paul Valéry aujourd'hui, et demain d'autres
collèges publics ? à St Pierre des Corps, à Joué
les Tours, à St Cyr, en zone rurale ?
Stop ça suffit ! Aucun prétexte ne peut être
invoqué : l'Etat doit des dizaines de millions d'€ (200
millions avait dit une élue...) au département, qu'il
les paye ! Le conseil général lui finance sans
broncher pour 3 millions d'€, au mépris de la laïcité,
17 collèges privés confessionnels. Alors qu'il arrête
de s'y complaire et décide, tout de suite, du
maintien du collège Paul Valéry et de tous les
collèges publics !
Le président et l'ensemble des élu(e)s du conseil
général, le directeur académique et le maire de
Tours doivent écouter et entendre les parents
d'élèves, les enseignants, les personnels et la
population et se prononcer immédiatement :
Maintien du collège public Paul Valéry !
Abandon immédiat de la décision de fermeture !
Aux élections municipales de 2014 les comités du POI de Tours proposent la
constitution d'une liste d'unité pour la suspension de la réforme Peillon, pour la défense
de l'école publique républicaine laïque et contre toutes les autres mesures d'austérité du
gouvernement et de ses relais municipaux.
Prenez contact : [email protected]